Tag Archives: Alimentation éthique

Repas végétariens de fin août

28 Août

Bonjour !

Voici des repas pris à l’extérieur : dans des restaurants, à un mariage, et aussi les en-cas que je déguste en ce moment quand j’ai faim entre les repas (c’est à dire au minimum à l’heure du goûter).

.

Repas d’anniversaire au Castellaras

Le Castellaras est un restaurant et une chambre d’hôtes situé à Fayence, avec une belle vue sur la campagne environnante, un label écologique Clef verte, une cuisine de saison et une maîtresse de maison, Hermance Carro, aux petits soins pour ses invités.

20160828-1

Apéritif avec olives, chips de pain pita (ou quelque chose du même type), falafels et sauce au sésame

20160828-2

Carpaccio de melon et pastèque. Un délice pour les yeux autant que pour les papilles !

20160828-3

Caponata

20160828-4

Fleur de courgette farcie, petits légumes et haricots frais, servis avec des lamelles de truffe

20160828-5

Crème de melon au basilic

Le gâteau d’anniversaire n’était pas végane, mais ça aurait été compliqué car il y avait déjà plusieurs autres contraintes alimentaires autour de la table.

.

Assiette de mariage

20160828-6

Des légumes rôtis, farcis ou en purée forment une assiette goûteuse et consistante. Ça rattrape de l’entrée  « végétarienne » avec fruits de mer (du coup on a mangé l’assiette de crudités que le Béluga avait boudée).

.

Gnocchi aux asperges vertes et poireaux frits

20160828-7

Un plat délicieux, simple et original comme les italiens en ont le secret. Et naturellement 100 % végétal ! Dégusté à Cusine Royal, un restaurant de Bardonecchia (Italie).

.

En-cas 1

20160828-8

Pain grillé, houmos et alfalfa germé

.

En-cas 2

20160828-9

Pain des fleurs au quinoa, tartare d’algues, tranches de radis

.

En-cas 3

20160828-10

Pain grillé, purée de cacahuète, reste de carottes râpées à la vinaigrette

.

Bon dimanche !

Mousse d’aquafaba aux fruits

21 Août

Bonjour !

Comme vous le savez, en ce moment j’ai des envies de mousse aux fruits. Déjà en vue faire des bavarois, que j’aimais déguster avant de passer au véganisme, mais aussi parce que j’ai une consommation assez élevée de pois chiche, et vu que je ne suis toujours pas vraiment installée chez moi (les cartons sont en cours d’ouverture !), ça passe par l’achat de pois chiche en conserve. Et je ne vais pas manger tous les jours des mousses au chocolat ou des meringues…

20160821-1

Les mousses aux fruits sont aérées soit grâce à de la crème montée en chantilly, soit grâce à des blancs d’œuf battus en neige. Dans ce dernier cas, on ajoute de la matière grasse pour que le résultat soit onctueux. Et on lie le mélange avec de la gélatine ou de la fécule pour éviter que du jus ne s’échappe de la mousse et ne se dépose au fond du moule lors du temps de repos au frigo.

Voici ma version 100 % végétale des mousses aux fruits, avec de l’aquafaba à la place du blanc d’œuf, de l’agar à la place de la gélatine, et une texture toute en légèreté, identique aux mousses traditionnelles. Côté fruits, vous avez le choix, mais il doivent impérativement avoir du goût, sous peine d’obtenir une mousse insipide. Autre possibilité, utiliser une liqueur de fruit pour renforcer la saveur. La mousse sera malgré tout sans alcool car celui-ci s’échappera lors de l’ébullition.

Avec 2 g d’agar, on obtient une mousse  très ferme, idéale à intégrer dans un bavarois qui sera ensuite transporté. Pour une mousse plus onctueuse, il vaut mieux utiliser 1,5 g d’agar.

mousse-cerise

Ingrédients pour 4/6 personnes
– 50 g d’aquafaba
– 300 g de chair de fruits, frais ou en conserve (fraise, framboise, abricot, pêche, mangue…)
– Environ 75 g de sucre (la quantité dépend des fruits choisis)
– 1,5 à 2 g d’agar (3/4 à 1 cuillerée à café) selon la fermeté voulue
– 2 cuillerées à soupe d’eau ou de liquide aromatique (liqueur de fruit)
– 100 g de crème de coco ou de margarine OU 150 g de crème végétale

Préparation
– Battre l’aquafaba en neige ferme.
– Dans une casserole, mixer les fruits pour obtenir un coulis parfaitement lisse. Sucrer.
– Ajouter l’agar et le liquide puis porter à ébullition pendant 1 minute. Avec la liqueur de fruit, on peut doubler le temps d’ébullition.
– Couper le feu et incorporer la matière grasse. Ajuster le goût, par exemple en ajoutant du sucre, pour que le mélange ne soit pas fade.
– Laisser tiédir (ou transférer dans un saladier) puis incorporer l’aquafaba en neige en utilisant un fouet.
– Verser dans les moules et laisser refroidir, puis placer au frigo pendant au moins 3 h.

Remarques

  • Variante au citron : (à tester) Remplacer les 300 g de coulis de fruit par le zeste de 1/2 citron, le jus de 2 ou 3 citrons (150 mL de jus) et 100 g d’eau. Utiliser 100 g de sucre. Si besoin, filtrer pour éliminer les zestes de citron avant d’ajouter la matière grasse.
  • Variante à la confiture : Remplacer les 300 g de coulis de fruit et le sucre par 200 g de confiture et 100 g d’eau. Utiliser 40 g de sucre.
20160821-2

Mousse à la gelée cassis-framboise

  • Variante sans fruits : Les proportions avec confiture fonctionnent aussi avec de la crème de marron, pour une mousse à la châtaigne façon Marronsui’s, ou avec de la crème dessert pour une mousse à la vanille, à la pistache ou au café. Il faut alors rehausser la saveur avec un peu d’extrait de vanille, de pâte de pistache ou d’expresso.
  • Variante sans agar : (A tester) Remplacer les 2 g d’agar par 20 g de fécule, et cuire jusqu’à épaississement. On peut alors diviser par 2 la quantité de matière grasse à ajouter. Si on omet le liant, une solution de dépannage est de jouer sur un effet verrine : déposer au fond des moules des fruits coupés en dés, qui seront ensuite entourés du jus lors de la dégustation, comme ici.

Bon dimanche !

Repas végétariens de fin juillet

7 Août

Bonjour !

Voici un extrait arbitraire de mes repas. N’y figurent pas les multiples assiettes de houmos maison, de soupes au pistou, de salade de betterave, etc. mais ça vous donnera peut-être malgré tout des idées de repas : certains font très été, d’autres sont plus adaptés à une météo fraîche.

.

Assiette de restes

20160807-1

Reste de pâtes et de maïs du Béluga, reste de tomates séchées et d’artichauts à l’huile d’un apéritif, reste de salade de riz d’un repas précédent, salade verte. La salade de riz était composée de riz long, lentilles noires, haricots verts, tomate, vinaigrette.

20160807-9

.

Salade de pommes de terre aux haricots verts

20160807-2

Pomme de terre, haricots verts, vinaigrette, ici sans olives noires mais avec pois chiche.

.

Tarte oignon, aubergine, tomate

20160807-3

La pâte à tarte précuite est couverte d’une compotée d’oignons puis de tranches d’aubergines pelées et poêlées avec de l’huile d’olive, puis de demi tomates cerise, et l’ensemble est (re) cuit au four. Miam !

.

Salade de quinoa fruitée

20160807-10

Salade de quinoa de Dorian, publiée dans le magazine Femina : quinoa (ici quinori, une belle découverte), suprêmes d’orange, jus de citron vert, coeur de sucrine, petit oignon rouge haché, feuilles de menthe, noisettes, huile d’olive (j’ai zappé la grenade et omis de faire un sirop à partir du jus de citron). Une autre inspiration de salade de quinoa sucrée salée ? Celle de Cuillère & saladier.

.

Tartine d’aubergine et gnocchi

20160807-11

Tranche d’aubergine poêlée à l’huile d’olive + houmos + tranches de tomate. Ici saupoudré de germe de blé, parce que mes comprimés prénataux sont encore bloqués dans les cartons, donc je compense avec de la vitamine B12 en ampoule et du germe de blé. Gnocchi du commerce et sauce tomate maison.

.

Riz aux artichauts et champignons

20160807-5

Ca n’est pas un plat très coloré, mais l’alliance des saveurs du champignon et de l’artichaut est très sympathique, comme dans les pizzas. Riz, coeur d’artichaut à l’eau, champignon de Paris – ici avec des pois chiche en plus, mais ce n’était pas un ajout très heureux.

.

Galette à la fondue de poireau et noix de cajou

20160807-4Les poireaux sont émincés et fondus, les noix de cajou sont grillées (un reste de noix de cajou apéritives du commerce, déjà grillées et salées) et l’ensemble donne une galette simple mais sympathique.

.

Lasagne de Melle Pigut

20160807-6

La recette de Melle Pigut est ma recette de lasagne de référence. Trop bon !

.

Nouilles asiatiques

20160807-7

Une assiette de nouilles aux légumes, un pichet de citronnade fraîche, et un repas en terrasse très agréable dans un restaurant lyonnais.

.

Dîner chez Ikea

20160807-8

Riz aux légumes, boulettes végétariennes, gourde de compote. A priori c’est végane, même si l’affichage des allergènes ne me semblait pas fiable.

.

Salade Estaquéenne à l’Etincelle

20160807-12

Actuellement la meilleure salade que j’ai goûtée dans un restaurant de l’Estaque. Panisses, aubergines, courgettes et poivrons rôtis, fines tranches de concombre, courgette et radis, tomates séchées, salade verte, croûtons, gressins. Sauce pesto rouge sans doute pas végane et que je ne ne mange pas. 15 euros. Le restaurant l’Etincelle propose plusieurs spécialités cuites au barbecue, dont de savoureux épis de maïs.

.

Côté sucré, je profite des fruits de saison, malheureusement pas spécialement bio. Et je me fais des desserts réconfort au chocolat, pour essayer de me détendre pendant que le Béluga consomme des produits animaux bio… et maintenant industriels (petit suisse, c’est toi que je regarde ! Edit : J’en ai acheté moi même au magasin bio pour remplacer les Yoplait…). Pfff !!! Vivement qu’on emménage ! Ci-dessous, une crème chocolat poire obtenue en mixant un reste de chocolat fondu (pour une mousse au chocolat) et un reste de poires au sirop (pour une mousse à la poire). L’heure est aux tests de mousse, pour profiter du liquide des pois chiche en conserve que je consomme en belle quantité.

20160807-13

Bon dimanche !

Repas végétariens de début juillet

24 Juil

Bonjour !

Les travaux de rénovation ne sont pas encore finis dans notre appartement. Donc nous logeons chez nos parents, qui nous préparent à manger tout en s’occupant du Béluga. Un confort maximal pour nous, merci la famille ! En attendant, on choisit les derniers aménagements, les meubles, je reprends des cours de conduite… Emménagement prévu tout début août !

.

Entrée toute verte

20160717-1

Avocat, laitue, asperges vapeur, amandes frôlées torréfiées, huile d’olive.

.

Repas rouge

20160717-2

Salade de poivrons rôtis avec ail et basilic, pâtes en sauce tomate avec aubergines frites (c’est enfin la saison. !), fraises.

.

Soupe au pistou

20160717-3

Un délicieux classique de l’été à Marseille.

.

Repas barbecue

20160717-4

Demi pomme de terre rôtie, tomate cerise, délicieuse salade de quinoa avec pamplemousse, melon, concombre (à remplacer par de l’avocat en saison) et jus de citron, salade de pâtes tricolores avec oignon et olive.

.

Salade de riz

20160717-5

Riz, lentilles vertes, maïs, tomate cerise, vinaigrette.

.

20160717-6

Houmos (maison), dé de pomme de terre vapeur à tremper dans le houmos, laitue, reste de salade de riz, carottes râpées avec gomasio et vinaigrette.

.

Pâtes aux champignons

20160717-7

Des oignons blondis à l’huile d’olive suivis par des champignons, puis mélangés avec une béchamel au lait de soja.

.

Pois chiche rôtis
20160717-8

J’ai enfin testé les pois chiches enrobés d’huile, de sel et d’épices (ici curry) puis rôtis au four. Chaud c’est sympathique, y compris dans une soupe (oui, j’ai mangé de la soupe récemment, au cours d’une fraîche soirée en Normandie), par contre les pois chiche rôtis froids j’aime moins.

Bon dimanche !

Repas végétariens de fin juin

3 Juil

Bonjour !

Voici nos derniers repas parisiens, réalisés en vitesse entre deux cartons, avec l’aide de la famille.

.

Fricassée de fenouil et champignons

20160703-1

Falafels et salade à gauche, fricassée de fenouil & champignons (une création de ma maman) et riz au milieu, crème dessert au chocolat à droite.

.

Bentô pizza

20160703-2

Salade verte, pizza « Goudes sans mozza » (toujours de La Cerise sur la pizza) coupée en fines tranche puis roulée.

.

Bentô de la dèche

20160703-3

Betterave vinaigrette, coquillettes au pesto vert (végane)

 

.

Bentô veggie de Planet sushi

20160703-5

Merci Lucile d’avoir parlé du Bentô veggie de Planet sushi ! Tellement habituée à regarder les cartes des restos plutôt que les menus, généralement pas pensés pour les véganes, je n’avais pas vu ce bentô 100 % végétal et rassemblant plusieurs items de la carte qui me faisaient envie ! Ayant envie de gras, j’ai complété par des maki à l’avocat, et je me suis régalée.

.

Lasagnes

20160703-4

Lasagnes de Melle Pigut, miam ! Une recette ici.

.

Déjeuner coloré de ma maman

20160703-6

Risotto aux courgettes, asperges, et des navets confits au safran de l’Atelier bio (bel intérêt visuel, mais goût dominé par celui des navets – un échec pour Doudou). Et en dessert, une compote pomme-fraise :

20160703-10

.

Pique-nique dans un gîte

20160703-7

Salade de pommes de terre aux haricots verts et olives noires de belle maman, des asperges, la première quiche végane, aux aubergines, de beau papa, et du melon en dessert.

.

Déjeuner du Béluga

20160703-8

Pommes de terre nouvelles cuites à la vapeur puis épluchées, asperges vertes, pois chiches. Ça manque un peu de gras : je ne suis pas très inspirée pour lui en faire manger. Il faudrait peut être que je me mette aux energy balls ? En dessert, il y avait du flan au cacao :

20160703-9

.

Snack vespéral20160703-11

Avant de me coucher, je veille à avoir assez mangé pour ne pas me réveiller trop en hypoglycémie le lendemain matin. A l’occasion, je mange donc un petit complément, ici yaourt de soja + banane + sirop de dattes + graines de courge.

.

Petit déjeuner à Oatmeal

20160703-12

A Oatmeal Paris, je n’avais pas envie du porridge du jour, mais je me suis régalée du smoothie du jour (banane chocolat) et d’un gâteau zébré. Le cake sans gluten citron-pavot était délicieux aussi, bien que peu fort en citron.

.

Ça y est, nous sommes à Marseille ! Nous avons choisi Samuel Déménagements pour transporter cartons et meubles, et bien qu’ils soient arrivés à bon port, je ne recommande pas cette société. Pour établir le devis, un commercial vient évaluer les volumes et répondre aux questions, mais ensuite tout est géré par Samuel, le gérant. Et non seulement il ne donne pas du tout les mêmes informations que le commercial (en terme de cartons, de délai de livraison, etc) mais se paie en plus le luxe de nous prendre de haut voire de nous engueuler à chaque fois qu’on est en contact avec lui, tout en nous donnant les informations au compte-goutte et/ou en se contredisant par la suite, y compris sur des points aussi évidents que ceux indiqués sur son site internet ou aussi importants que le prix total à payer ! Et je passe sur ma frustration de femme enceinte fatiguée quand il nous a dit de mettre le réveil à 5 h du matin car les déménageurs arriveraient tôt, et qu’à 8h30 quand on lui a téléphoné pour savoir si c’était normal qu’ils ne soient pas arrivés il nous a répondu avec hauteur : « S’il y avait eu un problème, je vous aurais contacté ! ». Et bien sûr ça a été rebelote le lendemain matin à la livraison. Bref, Déménagements Samuel : une mauvaise expérience pour nous.

Bon dimanche !

Coleslaw sans mayonnaise

5 Juin

Bonjour !

J’ai appris à cuisiner grâce aux livres Oui chef ! de Cyril Lignac. Ses recettes simples ont toujours bien fonctionné pour moi, mais maintenant les ingrédients qu’elles demandent ne figurent généralement plus dans ma cuisine.

Ce n’est pas une raison pour les oublier : je continue de m’en inspirer, en adaptant les ingrédients, comme ici en supprimant simplement les blancs de poulet, le cœur de laitue et en remplaçant le mélange yaourt-mayonnaise par un mélange de yaourt, huile, moutarde et jus de citron qui donne la sauce crémeuse attendue.

En regardant la liste des ingrédients, elle me semble longue comparée à ce que j’ai l’habitude de proposer, mais ce sont seulement des ingrédients très courants. J’utilise habituellement du yaourt de soja, mais je suppose que ça fonctionne tout aussi bien avec n’importe quel yaourt nature. Côté matériel, pour râper les légumes j’utilise un antique (et génial) Mouli-Julienne de Moulinex et, pour la sauce, un blender ou un mixeur plongeant.

On aime préparer ce coleslaw pour les brunchs, où il plait à nos amis omnivores.

20160605-2

.

Ingrédients pour 5/6 personnes
– 1 petit chou blanc (500 g)
– 1 carotte (120 g)
– 2 poignées de noix de cajou (100 g)
– Des herbes fraîches ciselées (ici de la coriandre conservée au congélateur)
– 100 mL de yaourt nature (100 g)
– 100 mL d’huile (ici 2/3 d’huile de tournesol vierge, achetée par erreur et qu’on n’est pas inspiré pour utiliser, et 1/3 d’huile de tournesol désodorisée)
– 1 cuillerée à café de moutarde
– 1/2 cuillerée à café de jus de citron OU 1 cuillerée à café de vinaigre de cidre
– 1/4 cuillerée à café de sel
– 2 pincées de sucre OU 1 cuillerée à soupe de raisins secs OU 1/2 pomme râpée
– 1 pincée de poivre

Préparation
– Couper le chou en 6 quartiers, retirer le trognon et râper les feuilles avec une râpe à très gros trous.
– Éplucher la carotte et la râper avec une râpe à trous moyens.
– Facultatif : dans une petite poêle ou au four, torréfier les noix de cajou, sans rien ajouter.
– Dans un grand saladier, mélanger le chou râpé, la carotte râpée et les noix de cajou.
– Émulsionner le reste des ingrédients à part les herbes (yaourt, huile, moutarde, jus de citron, sel, sucre, poivre) dans un blender ou dans un petit saladier avec un mixeur plongeant.
– Mélanger la sauce au contenu du saladier puis parsemer avec les herbes ciselées.
– Placer au frais et laisser les saveurs se mêler pendant 1 h avant de servir.

20160605-1

.

En dessert, j’avais fait du cheesecake, qu’ils ont aussi aimé (et pourtant il est à base de tofu !).

cheesecake-10

Bon dimanche !

Repas végétariens de fin mai

29 Mai

Bonjour !

Attention les yeux, les photos de cette semaine sont encore plus moches que d’habitude je trouve… Et encore je n’ai pas photographié les fajitas dans leur galette de blé. Mais ces plats sont bons, et comme d’habitude réalisés par Doudou.

.

Repas à la cantine

20160529-1

Carottes râpées, riz et endives, pain, orange. Comme il n’y avait pas de salade de lentilles en entrée et pas de second choix de fruit, c’est un repas un peu déséquilibré. Heureusement que je ne mange pas à la cantine tous les midis !

.

Curry de navet au lait de coco

20160529-2

Merci Cécile pour cette recette de curry très bon qui permet d’écouler des navets sans en sentir le goût ! Dégusté avec du riz aux petits pois, qui apportent un croquant et une fraîcheur complémentaires au curry, on s’est vraiment régalé et on garde cette recette dans nos favoris.

.

Fenouil sucré acidulé

20160529-3

Je ne me rappelle plus du nom de la technique où on saisit un légume à la poêle pour le faire dorer puis où on ajoute une pincée de sucre et un liquide (ici un peu de vinaigre je crois). Ici, le fenouil est accompagné de saucisses végétales et de riz.

.

Tajine de légumes aux fruits secs

20160529-4

Pomme de terre, carotte, navet, courgette, pruneau et amande.

.

Salade de navet

20160529-7

Selon cette recette, le navet est râpé puis mariné 1 h dans une vinaigrette au jus d’orange et aux feuilles de coriandre. La prochaine fois, on teste la version au jus de citron et piment d’Espelette suggérée par PendantLaBourrasque.

.

Pâtes au chou fleur

20160529-5

Avec notre recette classique.

.

Afternoon tea au Shangri-La

20160529-6

C’était dans ma liste d’expériences à vivre avant de quitter la région parisienne, et nous avons effectivement passé 2 douces heures sous la verrière de La bauhinia à nous régaler de délices 100 % végétaux. Voyant qu’on n’arrivait pas à finir nos scones et biscuits, le serveur a spontanément proposé de nous les emballer, donc nous en avons profité encore le lendemain matin.

Bon dimanche !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 814 autres abonnés