Tag Archives: Alimentation éthique

Repas de début novembre

11 Nov

Bonjour !

.

Bento pâtes

Les pâtes en sauce tomate de Doudou, je les aime chaudes mais aussi froides. Au début, je trouvais bizarre l’idée de manger des pâtes en sauce froide, mais finalement ce n’est pas si différent d’une salade de pâtes.  Dans le deuxième compartiment, j’ai mis du raisin et une sorte de salade de chou rouge : du chou rouge râpé, une pincée de sel et quelques oléagineux mélangés. J’ai omis la vinaigrette car cette boite n’est pas hermétique.

.

Bento restes

Reste de gnocchis de courge en sauce tomate, reste d’omelette de pois chiche aux pommes de terre (plutôt bourratif mangé froid), reste de couscous, radis coupé en tranches, raisin.

.

Déjeuner au Coupi bar


Mes collègues de travail m’ont fait découvrir le Coupi bar, un petit resto près de la Porte d’Ivry qui propose des sandwichs vietnamiens et d’aires plats. J’ai testé les 3 propositions salées pouvant être végétalisées : de gauche à droite, un taco, un tacobao et un banh mi avec tofu, . Pour le dessert, il y a du bubble tea dont le lait peut être végétal sur demande. Un adresse originale et sympathique, qui a une petite salle et propose aussi de la vente à emporter, comme ici.

.

Choucroute de Doudou

Doudou a préparé cette délicieuse choucroute avec des oignons, du vin blanc, de la choucroute crue,  des saucisses végétales, des pommes de terre, des pommes, du poivre et du genièvre. Il faut que je lui sourire la recette pour la partager avec vous, c’est trop bon ! Le Béluga a accepté de manger quelques filaments de choucroute quand je lui ai expliqué que c’était des poils de sorcière ou de sorcier, et qu’on a ri à imaginer de quelle zone du corps ils provenaient – en chuchotant parce que la plaisanterie n’était pas tellement du goût de Doudou.

.

Repas Chez Marcel et fils


Au restaurant attenant au magasin bio Chez Marcel et fils de Plan de campagne, nous faisons une petite pause avant de faire les courses du retour de vacances. J’ai choisi un bocal de boulettes végétales et leur sauce (délicieuses), du riz et des légumes. En dessert, un pudding de chia avec des fruits frais.

.

Repas à l’Usyne

Pour un diner en amoureux, nous avons fait une infidélité à notre resto habituel, La baie du dragon. Mais on n’est pas allés trop loin quand même : l’Usyne est un resto qui leur est lié, qui est situé quelques mètres plus loin et à une carte en pâtir commune. Les différences sont une carte un peu plus courte pour les plats et nettement plus longue pour les thés. Pour le reste, ce sont toujours des plats asiatiques et un service chaleureux.

J’ai déguste un thé blanc Pai mu tan et commandé mon entrée favorite : des brioches vapeur farcies végétales, un délice rare (à Paris je n’arrivais pas à en trouver, ni au resto ni en supermarché asiatique).

En entrée, Doudou a pris des nems de légumes. En plat, du riz gluant et du tofu sauce saté.

Pour ma part, j’ai continué selon mes habitudes avec une sorte de bo bun végétal.

En dessert, Doudou a pris des sortes de nems à la banane. Quant à moi je vous laisse deviner ce dont je me suis régalée (et qui ne figure pas dans la catégorie « desserts » de la carte…).


.

Noix et leur casse noix

Ça faisait plusieurs années que je voulais acheter un casse-noix à vis pour que les enfants puissent casser eux mêle la coquille des noix. J’ai eu un coup de cœur pour ce modèle champignon chez Du bruit dans la cuisine, et je l’ai acheté sans même me renseigner sur l’origine du bois et lieu de fabrication de l’objet. Un objet rigolo donne souvent envie aux enfants de manger l’aliment associé. Le pèle pomme fonctionne beaucoup chez nous en automne-hiver et un moule à cubes de riz a permis au Béluga de se familiariser avec le riz.

Les noix font partie de ce qu’on a rapporté de notre séjour en Italie, avec des pâtes noires (colorées à la spiruline, je me demande quelle couleur elles prendront à la cuisson) et plusieurs paquets de biscuits végétariens du commerce.

.

Tarte au chocolat

J’ai essayé de faire une tarte au chocolat mousseuse en combinant ma pâte à tarte sans cuisson (recette ici) et une chantilly de chocolat à la Hervé This (recette ici). Cette chantilly avait certes incorporé de l’air mais reste un peu trop dense à mon goût. Dommage, car avec seulement trois ingrédients (chocolat, lait de soja nature, sucre), elle était vraiment minimaliste cette mousse. Il faut que je continue mes recherches.

.

Gâteau banane chocolat

Chez une amie, pendant que nos enfants jouaient ensemble, on a préparé un gâteau avec 2 bananes trop mûres. J’ai utilisé ma vieille recette de muffins banane chocolat en y ajoutant des pépites de chocolat. Les enfants ont préféré se jeter sur des biscuits, tant pis pour eux !

Bon dimanche !

Publicités

Sauce tomate maison

21 Oct

Bonjour !

À la maison, on est tous fans de pâtes. Mais attention, pas avoir n’importe qu’elle sauce : si ce n’est pas de la sauce tomate maison, Doudou et les enfants font la grimace.  Je n’avais jamais partagé la recette en détail avec vous, la voici enfin. C’est un article sans photo car attention, cette recette est top secrète : la grand mère de Doudou nous l’a toujours donnée avec des quantités approximatives et en omettant certains ingrédients… Il a fallu l’espionner pour découvrir l’astuce magique : le bicarbonate !

Cette sauce demande peu de travail. Mais pour être bonne, elle doit cuire lentement et très longtemps : 2 heures. Ici, on en prépare à l’avance, par exemple le week-end, et on la congèle en petites portions, pour des repas de fête les soirs de fatigue ou en cas d’invité surprise.

.

Ingrédients pour 5 personnes
– 700 g de coulis de tomate (ou 680 g, selon la bouteille)
– 5 cuillerées à soupe d’huile d’olive (70 g)
– 2 gousses d’ail
– 2 carrés de sucre OU 1 cuillerée à soupe de sucre blond (10 g)
– Sel, poivre
– Facultatif : quelques feuilles de basilic (frais ou surgelé)
– Si besoin, 1 pincée de bicarbonate

Préparation
– Éplucher les gousse d’ail, les couper en 2, retirer le germe. Les faire blondir dans une sauteuse avec l’huile d’olive.
– Verser la purée de tomate dans la sauteuse. Attention le coulis de tomate éclabousse, couvrez vite la sauteuse !
– Remplir la bouteille au tiers avec de l’eau (environ 200 ml), reboucher et agiter pour rincer la bouteille et vider le contenu dans la sauteuse.  Ajouter le sel, le poivre et le sucre. Remettre le couvercle.
– Laisser cuire 2 heures ou plus, à couvert et sur feu très doux. Le mélange doit faire de tout petits bouillons. On peut mélanger de temps en temps. La sauce n’est pas cuite tant que l’huile ne se met pas à surnager – et à ce stade, on peut encore la laisser cuire si on veut.
– Quand la sauce est presque cuite, ajouter le basilic éventuel.
– Quand la sauce est cuite, si elle est acide, ajouter une petite pincée de bicarbonate, bien mélanger et goûter à nouveau. Attention, une toute petite quantité de bicarbonate suffit (et si vous en mettez trop, la sauce aura un horrible goût de savon, irrécupérable).
– Conserver au frigo puis consommer dans les 3 jours ou congeler. On peut retirer les gousses d’ail.

.

Remarques

  • Variante sans coulis de tomate : Je n’ai jamais essayé, mais je suppose que si vous n’avez que des tomates mondées en conserve, vous pouvez les mixer pour obtenir du coulis de tomate.
  • Congélation de la sauce tomate : Laisser refroidir complètement la sauce, puis la répartir dans des moules à muffin  en silicone, sans les remplir totalement. Placer la plaque de moule bien à plat dans le congélateur. Le lendemain (ou plus tard), démouler les blocs de sauce congelée et les placer dans un sachet (sac congélation classique ou sac à vrac en tissu fin) et laver la plaque de moules.

.

Bon dimanche !

Repas de début octobre

14 Oct

Bonjour !

Dans les repas de ce début octobre, il y a encore quelques légumes d’été, mais l’apparition de plats crémeux montre clairement que l’automne arrive.

.

Bento nuggets

Encore un bento très rapidement assemblé à partir de restes : patate douce sautée, haricots verts, nuggets de pois chiche (un peu trop dorés…), millet. Et pour le dessert, des fruits apportés par mes parents : framboises et ananas.

.

Bento brouillade

Là aussi c’était un bento express, mais il a moins impressionné les collègues ! Amandes, raisin, tofu brouillé à tartiner sur des galettes de flocon d’avoine et à accompagner de tranches de concombre. À côté, un sandwich contenant un reste d’omelette de pois chiche (en version sans pomme de terre) et encore des tranches de concombre, avec un peu de margarine.

.

Quiche aux courgettes

Des courgettes poêlées et assaisonnées de sel aux herbes, un appareil à quiche composé de fécule, curcuma et lait de soja, une pâte feuilletée du commerce. C’était bon ! Moi qui fait très rarement des quiches, je me suis promis d’en refaire une avec des oignons quand il n’y aura plus de courgettes.

.

Purée d’anniversaire

Pour donner envie à mes enfants de tester ma nouvelle création (une purée mi carotte, mi haricot blanc alors que nous mangeons très rarement de la purée), j’y ai planté des morceaux de fin gressins (on pourrait aussi utiliser des mini bâtonnets bretzels) et j’ai fait semblant que c’était des bougies. Pour allumer une bougie, on la prend et on trempe le bout dans la purée… Et le Béluga a inventé la suite : pour l’éteindre on fait disparaitre la purée en la mangeant ! Ils ont adoré.

.

Conchiglie aux haricots blancs

On avait dans les placards un sachet de conchiglie multicolores. Leur forme de coquille est parfaite pour servir avec une sauce tomate et des haricots blancs (on pourrait sans doute utiliser des haricots rouges ou noirs !).

.

Gratin de pommes de terre

Je continue mes essais de fromage pour pizza, et j’avais un reste de mes deux derniers tests. Je les ai fait fondre avec du lait de soja nature et un peu de sel, puis j’ai versé cette sauce dans un petit plat à gratin. Et avec notre robot (Magimix 4200 XL), j’ai obtenu en un temps record de fines tranches de pommes de terre à ajouter. Après cuisson au four, on obtenait un plat gourmand, entre un gratin dauphinois et une tartiflette. Miam !

.

Tartinade à la cacahuète

Un reste de soupe de légumes (pas liquide, j’aime les soupes épaisses), un peu de purée de cacahuète et de sel, et voilà de bonnes tartines salées pour mon petit déjeuner !

.

Tartines de petit déjeuner

Cette année, je vais régulièrement squatter chez des amis le dimanche soir. Dans mon sac, j’ai emporté un pot de purée de cacahuète afin de remplacer le beurre et d’obtenir un petit déjeuner d’apparence normale et qui me tient au corps toute la matinée : jus d’orange, thé (une infusion serait mieux pour absorber le fer), pain, purée de cacahuète, confiture.

.

Billes de melon et mousse de framboise

Le petit supermarché Casino en bas de chez moi a en rayon des « mousses de fruit » de la marque Woos. Elles sont certes vendues en bombe, mais sont 100 % végétales et avec peu d’ingrédients. Le Pinto a a-do-ré. Moi pas plus que ça au niveau du goût, mais ça peut être sympa pour avoir un dessert sophistiqué sans effort.

.

Pâtisseries de Oh faon !

La pâtisserie Oh faon ! nous avait régalé au printemps pour une fête de famille, et ils ont maintenant une boutique ! Pour les marseillais, c’est juste à côté de la préfecture, n’hésitez pas à y faire un tour, c’est tout petit mais il y a beaucoup de choix. Ici j’ai testé la tartelette chocolat noisette, la tartelette vanille tonka figue (ma préférée !!), celle à la mangue, celle à la pomme et l’entremet chocolat fruit de la passion. Et il y en avait d’autres encore, et j’ai vu que le vendredi et le samedi il y a de la tropézienne ! Doudouuuuuu, on fait quoi samedi prochain ?

Bon dimanche !

Tarte au chocolat simplissime

30 Sep

Bonjour !

Voici ma recette de tarte au chocolat simplissime. Très rapide à confectionner, avec uniquement des ingrédients très simples, sans four ni robot. Il faut simplement prévoir 3 h (ou plus) de repos au frais pour que la garniture se raffermisse.

.

Pour la garniture, j’ai d’abord préparé une sorte de ganache, moitié chocolat et moitié lait végétal. Malgré l’ajout d’un peu de sucre et de vanille, le goût était un peu fort. Plus précisément, il était un peu acide, manquant de la douceur habituelle des tartes avec produits laitiers. Mais j’ai trouvé la solution : comme quand on fait une sauce tomate maison si elle est un peu acide en fin de cuisson, il faut ajouter une minuscule pincée de bicarbonate pour la neutraliser. Cette astuce s’applique aussi pour les préparations au chocolat !

.

Pour le fond de tarte, je n’ai pas utilisé l’habituelle astuce des biscuits réduits en poudre. En effet, je n’ai généralement pas de biscuits sablés à la maison, et ceux des commerces près de chez moi ne correspondent pas à mes valeurs. J’ai donc tout simplement remplacé les miettes de biscuits par de la chapelure et du sucre.

Et tant qu’à faire, j’ai aussi remplacé la margarine utilisée pour lier les miettes, et le cacao en poudre utilisé pour aromatiser la pâte ! A la place, j’ai fait fondre du chocolat avec un peu d’eau. J’ai fait fondre en même temps le sucre des biscuits, afin qu’il n’y ait pas de cristaux de sucre dans la pâte.

 

Ingrédients pour un moule de 22 cm de diamètre

Pour le fond de tarte
– 80 g de chapelure fine
– 40 g d’eau
– 20 g de sucre
– 40 g de chocolat noir pâtissier coupé en morceaux

Pour la garniture
– 200 g de chocolat noir pâtissier coupé en morceaux
– 200 g de lait végétal (lait de soja nature ici)
– 60 g de sucre
– Un peu d’extrait de vanille
– Si besoin, une minuscule pincée de bicarbonate de sodium
– Facultatif : environ 150 g de fruits en morceaux (par exemple 1 ou 2 poires, ou 1 barquette de framboises)

Préparation
– Dans une casserole sur feu très doux (ou un bol placé au four micro-onde), verser l’eau, le sucre et le chocolat du fond de tarte et chauffer en mélangeant jusqu’à avoir un mélange homogène.


– Ajouter la chapelure et mélanger.

– Tasser bien le tout dans le fond d’un moule à tarte de 22 cm de diamètre chemisé de papier cuisson.
– Dans le récipient qui a servi à faire fondre le chocolat, mélanger le chocolat, le sucre et le lait végétal de la garniture.
– Chauffer sur feu doux en remuant de temps en temps jusqu’à obtenir un mélange bien homogène.
– Pendant ce temps, éplucher et couper la poire en fines tranches, et la répartir sur le fond de tarte.


– Quand le mélange chocolaté est bien homogène, le goûter. S’il est un peu fort en chocolat, ajouter une minuscule pincée de bicarbonate. Bien mélanger, attendre 30 secondes, bien mélanger et goûter à nouveau pour vérifier que le goût convient.
– Verser doucement le mélange chocolaté sur le fond de tarte puis laisser refroidir.


– Une fois la tarte froide, la conserver au frigo au moins 3 h, afin qu’elle devienne ferme.

Ici une version de test, sans fruit et avec deux fois moins de garniture

.

Remarques

  • Chapelure fine : On peut obtenir 80 g de chapelure en mixant 9 biscottes, au robot ou avec un pilon. Mais en général je fais ma chapelure maison avec du pain dur : le pain acheté en trop grande quantité que je n’ai pas tranché et congelé à temps. Je râpe finement le pain dur au robot puis je passe le mélange à travers une passoire fine. Ce qui passe au travers est la chapelure fine, ce qui reste repasse au robot, en mode mixeur, puis à nouveau à travers la passoire. Si on laisse des morceaux plus gros, on les sentira dans le fond de tarte, comme ci-dessous.

  • Version sans gluten : Je suppose qu’on peut remplacer les biscottes par des tartines craquantes sans gluten (Pain des fleurs), mais je n’ai pas encore testé.
  • Bicarbonate : La minuscule pincée de bicarbonate sert à neutraliser la légère du chocolat, et donc de faire ressortir la douceur du mélange. Il en faut extrêmement peu, sinon ça donnera un goût très désagréable à l’ensemble !
  • Fissure : Quand on laisse la tarte plus de 6 h au frais, la garniture se fendille. On peut masquer les fissures en ajoutant des fruits sur le dessus, ou en parsemant la tarte de noix de coco râpée. Autre solution, couper les parts en bouchées, comme ci-dessous.

  • Version bouchées : Diviser par deux la quantité de garniture. Après refroidissement, couper en 8 parts puis recouper chaque part en 4 triangles.

Couper des bouchées permet aussi de camoufler la disparition d’une part… c’était pour vérifier que la tarte était bonne avant de la servir ! 😉

.

Bon dimanche !

Repas de fin septembre

23 Sep

Bonjour !

Bento Billes

Voici un bento qui ne m’a demandé aucun travail mais qui a impressionné mes nouveaux collègues. À gauche, un reste de salade de lentilles. Dans l’étage du haut, un reste de gnocchi de potimarron (les premiers de la saison !) en sauce tomate de Doudou, un reste de petits pois (le fameux sac de petits pois surgelés acheté il y a 2 semaines). Dans l’étage du bas, des tomates cerise et les premiers raisins.

.

Steak de lentilles et pommes de terre sautées

La recette de la galette de lentilles est ici. Pour les pommes de terre sautées, je supppse que vous savez faire…

.

Salade concombre, pastèque

Simple et bon : des dés de concombre et des dés de pastèque (ici de la pastèque jaune), un peu de vinaigre, d’huile et de sel. Ca va bien aussi avec des tomates, des panisses et du pain, et c’était notre repas rapide en rentrant de la visite de la Cité des Arts de la rue à Marseille pour les Journées du Patrimoine.

.

Saucisse et étoiles de betterave

Cette photo n’est pas très claire et date un peu, mais je voulais vous montrer une de nos manières de proposer les betteraves quand elles ne font pas envie aux enfants. Je coupe la betterave cuite en tranches et j’y découpe des étoiles avec un mini emporté pièce pour pâte Fimo. Je pique les étoiles sur des piques apéritif avec des tranches de saucisses de tofu (Mini viennoises de la marque Taifun, que j’achète en plusieurs paquets et stocke au congélateur car on n’en trouve pas dans les magasins du coin). Et si ca ne suffit pas à inciter le Béluga a en manger, je les mets ostensiblement dans mon assiette en déclarant que ces jolies mini brochettes sont pour moi et qu’il n’a pas intérêt à en manger…

.

Mayonnaise végétale

La mayonnaise n’est pas du tout dans les habitudes, mais je voulais quand même en avoir une recette facile dans mon répertoire. La voici : avec un fouet électrique ou un petit blender, émulsionner 50 g de yaourt de soja nature, 1 cuillerée à soupe de moutarde, 1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre, 1/4 de cuillerée à café de sel, 1 pincée de curcuma en poudre et 100 ml d’huile neutre. La mayonnaise épaissit encore après une nuit au frigo.

.

Essais de tarte au chocolat

J’ai mis au point une recette de tarte au chocolat végane facile, mais je cherche encore pour la version mousseuse.

.

Salade végane de Prêt à manger

Je crois que Prêt à manger ne fait plus le sandwich roulé végane qui m’avait tant plu ! Ils ont cette chouette salade de lentilles, roquette, tomate cerise, avocat, pignons. Mais voilà, quand il y a écrit « salade » je suis immédiatement moins enthousiaste que si le plat s’appelle « sandwich »…

.

Salades véganes du TGV

Un soir j’ai sauté dans le train sans avoir le temps d’acheter à manger, et j’avais déjà consommé tout mon stock de nourriture apporté le matin. J’ai donc testé tout ce que la voiture bar comptait de nourriture salée estampillée végane. Hé ben… je ne recommencerai pas !! Il y avait une salade de quinoa et petits légumes, pas mauvaise mais pas gourmande. Une salade d’edemame au tartare d’algue reposant sur du caviar d’aubergine, qui faisait un tel mic mac de goûts que je n’ai pas réussi à la finir, mêle avec le petit pain fourni. Et un sachet de chips, qui ne suffisait pas à relever l’ensemble pour en faire un repas acceptable. Bref, là aussi c’est moins bien qu’il y a quelques mois, quand on pouvait acheter dans le TGV un sandwich végétal aux légumes grillés.

.

Chocolat frappé de Prêt à manger

Du lait de soja, du chocolat en poudre, de la glace pilée et beaucoup, beaucoup de sucre (et sans doute des épaississants). Le Béluga a adoré ! Mais sauf exception, on n’en rachètera pas.

Bon dimanche !

Repas de début septembre

9 Sep

Bonjour !

C’est la rentrée scolaire, je reprends le travail et vous allez donc revoir ici quelques bento ! J’adore apporter mes petites boites pour m’offrir un repas personnalisé au travail, et grâce aux mini restes du diner la préparation est très rapide, surtout quand on remplit la boite au moment où on range les restes.

.

Bento restes

Etage du haut : reste de polenta, reste de carottes râpées mélangées à des graines de sésame (et sans vinaigrette, car la boîte n’est pas hermétique), reste de mini saucisses de tofu. Etage de bas : reste d’orge aux cèpes séchés façon risotto, tranches de concombre, reste de nuggets de pois chiche. Et pour le dessert, du melon et de la pastèque coupés en boules avec une cuillère parisienne.

.

Riz au brocoli d’Hélène Defossez et Lise Lebrun

J’ai testé cette sympathique recette du livre « Veggie en famille« , en omettant simplement de mélanger le riz aux lentilles corail et le brocoli aux amandes, gomasio et sauce soja. Doudou et moi avons beaucoup aimé !

Au passage, j’attendais beaucoup de ce livre car le premier ouvrage d’Hélène Defossez, « Enceinte et végétarienne » (Editions Terre vivante) m’avait bien plu, avec ses conseils pratiques et ses dessins rigolos. Mais « Veggie en famille » (Editions Leduc) pourtant censé être plus complet, ne donne pas de conseils adaptés aux familles véganes. Pour ne donner qu’un seul exemple, il n’y a aucune information sur les besoins en iode, un nutriment très important à surveiller quand on consomme ni produits de la mer ni produits laitiers ! Du coup je suis contente de travailler sur ma version des choses, qui paraitra en janvier prochain. C’est le projet qui m’occupe depuis plusieurs mois.

.

Aubergine « à la chinoise »

Doudou est nostalgique d’un plat d’aubergine qu’il commandait dans un petit resto à Paris. Voici sa première tentative pour reproduire ce plat, accompagné de riz et d’omelette de pois chiche version fine, sans pommes de terre).

.

Champignons amuse-bouche

Des champignons crus, de la ricotta d’amande, quelques gouttes d’huile d’olive et un peu de poivre. Merci Doudou !

.

Couscous de Doudou

Le premier couscous cuisiné par Doudou ! On l’a trouvé très bon. Et pour une fois il n’y a pas à craindre de tomber sur un petit bout de viande oublié quand le cuisinier a retiré la viande de la marmite.

 

.

Pizza végétarienne sans fromage

Pizza commandée chez La Storia, elle est garnie de tranches d’aubergine grillée, de champignons et de poivrons coupés en petits dés.

.

Risotto aux cèpes, petits pois

Comme le risotto n’était pas très salé, je l’ai saupoudré de mélange Sapori, qui présente aussi l’avantage d’ajouter une jolie couleur jaune. Je pense que le mélange Sapori ferait un excellent furikake végétal.

A part ça, j’en ai eu marre de ne pas trouver de légumes verts parmi les producteurs locaux (à part courgette et poivron vert) alors j’ai acheté un sachet de petits pois surgelés et je me suis régalée. Et j’ai compris pourquoi je trouve les petits pois frais trop longs à cuire, comparé au temps des petits pois surgelés : les petits pois surgelés sont précuits à la vapeur avant d’être surgelés !

.

Repas du samedi midi

Comme vous l’avez compris, Doudou s’est remis aux fourneaux à l’occasion de mon retour à un travail salarié. Et il nous a mitonné un tian de tomates et courgettes, que nous avons mangé avec des panisses (du commerce) et cette très chouette foccacia garnie d’olives vertes et de tomates cerises (du commerce). En dessert, des bleuets (myrtilles de culture).

 

.

Cake salé aux petits pois

Je me suis enfin décidée à essayer de faire un cake salé végétal. Je me suis inspirée de la recette d' »Envie d’une recette Végétarienne ? » sur Vegan pratique. Recette complète à venir dimanche prochain.

.

Et en sucré ?

A la fin d’un repas chez nous, c’est fruits frais. On profite encore des pêches du melon, et de la pastèque… ici en version jaune !

Et il y a parfois des desserts bonus, comme cette mousse au chocolat que j’ai terminée en tartines. Miam !

Bon dimanche !

Repas de fin août

26 Août

Bonjour !

En vacances en Normandie, on a profité tester de nouvelles recettes et varier les menus.

.

Soupe de courge et son nuage de crème

Du potimarron cuit dans du bouillon de légumes (en cube) puis mixé, et un peu de crème végétale épaisse obtenue en fouettant 150 g de yaourt de soja nature avec 50 g d’huile neutre et une belle pincée de sucre (la crème végétale « soja cuisine » du commerce contient un peu plus de la moitié d’une cuillerée à café de sucre par briquette de 200 ml).

.

Salades de quinoa

La classique quinoa lentilles à gauche (avec des échalotes, une vinaigrette à la moutarde et de la ciboulette) et la sucrée-salée à droite (avec morceaux de melon, de tomate, de salade et vinaigrette au jus de citron).

.

Salade de betteraves d’Elsa.R

Des betteraves râpées, des raisins secs, du cumin et de la vinaigrette. Merci Elsa.R !

.

Salade de pommes de terre à composer

De l’artichaut, de la betterave, des pommes de terre, des tomates cerise et des amulettes de tofu fumé. Avec de la vinaigrette, du houmous et du tartare d’algues, voici un repas « restes » bien coloré.

.

Salade de tomates et mozza du Cul de poule

Une mozzarella végétale à la texture bien moelleuse, avec 3 ingrédients seulement et aucune cuisson ? J’achète ! J’ai donc acheté du psyllium blond (cosses uniquement) et des graines de tournesol décortiquées. Un peu de jus de citron, de l’eau et une fois les graines trempées, on mixe. Ici c’était un petit hachoir électrique donc la texture n’était pas parfaitement lisse mais tout de même c’était bien agréable avec une salade de tomate ! Merci Mélanie Mardelay d’avoir partagé cette super recette !

.

Repas kesra

Doudou adoré la kesra, et je suis heureuse d’avoir appris à en faire ! Elles ne sont pas encore parfaites et je suis loin d’oser les retourner dans la poêle en utilisant simplement mes mains, mais je compte bien en refaire parce que c’est délicieux, rapide et assez simple à faire, avec uniquement des ingrédients du placard : semoule fine de blé dur (la même que pour les pâtes fraîches), huile, sel et eau !

.

Les quichettes

Invités à un apéro dînatoire, nous avons apporté ces tartelettes salées que le Béluga adore. On découpe des ronds dans une pâte feuilletée du commerce (ici avec un petit verre) et on garni d’une purée obtenue en mixant des petits morceaux de carotte (crue) avec un peu d’eau et d’huile, puis en ajoutant des pois chiche et en mixant à nouveau. Quelques unes ont été parsemées e graines de tournesol (le Béluga les a soigneusement retirées…).

.

Pâtes en sauces et boulettes de The minimalist baker

Des pâtes en forme de bicyclette, la sauce tomate de Doudou et des boulettes haricot rouge-quinoa très sympathiques même si elles étaient un peu fragiles. Je retiens l’astuce de faire rôtir des haricots cuits et égouttés afin de les assécher.

.

Assiette de restes

Un reste de riz, un reste de fondue de poireaux et une délicieuse sauce obtenue en mélangeant de la purée de cacahuète à un petit reste de soupe. Croyez-le ou non, je me suis régalée ! Et j’avoue, c’était un de mes petits déjeuners…

.

Repas dans un bistrot d’Avranches

Pour un repas en amoureux après avoir visité le Scriptorial d’Avranches (super petit musée !), Doudou avait réservé dans ce restaurant qui nous a dit qu’on pourrai manger végétalien. L’entrée était impeccable : une belle assiette colorée et goûteuse. Le plat aussi était copieux, coloré et varié, malgré la présence de quelques intrus, le gratin dauphinois et la sauce centrale. En dessert, on a pris des sorbets.

 

.

Repas à l’Auberge du Moulin

Après avoir visité le très chouette Musée des moulins de la Sée, à Brouains, et appris le cycle de vie des saumons et comment on fabriquait des couverts, nous avons fêté mon anniversaire au restaurant attenant, l’Auberge du Moulin. Ayant réservé un peu tard, après que les restaurateurs aient fait leurs courses, on nous avait averti qu’on serai servis au mieux avec les moyens du bord. Nous avons très bien mangé, là aussi des assiettes colorées et copieuses.

En entrée, une salade composée avec des croûtons. En plat, des pommes de terre et des tomates cerises rôties avec une julienne de légumes.

Et en dessert, une salade de fraises (on n’avait pas précisé que c’était pour un anniversaire !). L’accueil était chaleureux, on reviendra si on repasse dans le coin !

 

Bon dimanche !