Repas véganes de début juin

13 Juin

Bonjour !

.

Bento rapido

C’est le matin et j’ai 20 minutes pour préparer mon repas de midi à emporter. Je coupe une courgette en demi tranches et je les fais cuire dans une poêle avec de l’huile d’olive, du sel et des graines de tournesol décortiquées, puis j’ajoute des pois chiche cuits au naturel (j’en ai toujours au congélateur). Pendant ce temps, je fais bouillir de l’eau dans la bouilloire, je délaye un volume de polenta instantannée dans un volume de lait de soja nature avec un peu d’huile de colza cuisson, de sel et de carbonate de calcium, puis j’ajoute 2 volumes d’eau bouillantes. Je cuis en mélangeant jusqu’à épaississement puis je coupe le feu et laisse encore gonfler un peu.

Quand la polenta et la poêlée sont prêtes, je les transfère dans une boîte hermétique que je laisse ouverte et place dans un bac d’eau afin de le faire refroidir plus vite.

Pendant ce temps, j’assemble les fraises dans une petite boîte, je me prépare un petit déjeuner à emporter (sandwich salé ou fromage blanc végétal  + granola). Enfin j’emballe les deux boîtes fermées et un couvert dans un furoshiki et c’est parti pour aller prendre le bus !

.

Bento riz

En haut, un reste de riz cuit à l’ivoirienne (merci Koread !) avec un reste de tofu fumé aux amandes et des graines de courges. En bas, un mini reste de houmous et des bâtonnets de carotte, un reste de pomme à manger avec des pruneaux et quelques amandes trempées. J’avais aussi prévu un dessert soja chocolat mais c’était trop pour le déjeuner, je l’ai mangé au goûter.

.

Bento du train

En vadrouille pendant une demi journée pour être jury à un examen, j’avais prévu de déjeuner dans le train du retour. Il y avait des haricots mange-tout du jardin, cultivés, cueillis et cuisinés par Doudou, du riz, une saucisse de tofu et des tranches de pomme.

.

Bento ragoût

Doudou a aussi cultivé des fèves et les as cueillies et cuisinées avec sa recette de ragoût de pomme de terre aux petits pois, en remplaçant les petits pois par des fèves. En dessert, un yaourt sucré avec un reste de pomme coupé en petits morceaux.

.

Couscous de printemps

Ici pas de légumes du jardin, mais toujours la cuisine de Doudou. Je n’ai toujours pas été présente pour lui soutirer la recette de ce délice…

.

Salade de fèves fraîches

Des fèves cuites, du jus de citron, de l’huile d’olive et pas mal d’aromates. Là encore, c’est Doudou qui était aux fourneaux.

.

Asperges vertes et polenta

Quand le Béluga était plus petit, on se régalait d’une assiette tout simple  (et je vous parlais déjà de ma grand-mère !) : des pommes de terre nouvelles cuites à la vapeur, des asperges vertes et du houmous crémeux. Maintenant le Béluga ne mange plus ni asperges ni houmous ; ça lui reviendra bien un jour… Ici, un repas express avec des asperges vertes trempées dans de la Véganaise du commerce (Amora), et de la polenta garnie de graines de courges.

.

Asperges blanches et omelette de sarrasin aux chips

Comme une omelette de sarrasin, mais en ajoutant des chips émiettées dans la pâte avant de la cuire. Ici avec des asperges blanches et un peu de Véganaise. A nouveau un repas préparé par Doudou.

.

Polenta et petits légumes

Encore un plat cuisiné par Doudou… Maintenant il sait détecter quand je suis fatiguée et il prend réellement le relai dans toutes les tâches domestiques. Cela me permet de me concentrer sur mon travail en retard ou mon repos, et ainsi de ne plus arriver dans un état de crise. Quel soulagement pour nous 4 ! Ici, de la polenta, et une poêlée de courgette, carotte et tofu fumé aux amandes.

.

Repas du samedi midi

Du houmous, des crudités à y tremper (chou fleur, carotte, radis rose) et deux foccacia maison : celle de gauche suit cette recette de la Fée Stéphanie (avec 8 g de sel), celle de droite avec une recette du magazine Astrapi auquel est abonné le Béluga. C’est bien sûr la recette de la Fée Stéphanie qui est la plus moelleuse !

.

Frites et salade de lentilles

Salade de lentilles avec pistaches, salade verte et vinaigrette à la moutarde, et une barquette de frites (sans ketchup, dommage). Je me suis offert les frites pour fêter ma première injection du vaccin, que j’ai eu le plaisir de recevoir au Stade Vélodrome ! Bien sûr j’en ai profité pour jouer à la fan, ça rend le truc plus rigolo !

.

Tartines coeur

Cela fait plusieurs années que j’ai acheté en secret cet emporte-pièce pour pain de mie. Je l’ai enfin sorti, pour l’anniversaire de Doudou. On lui a fait des tartines de pâte de spéculoos accompagnées de fraises.

Pour motiver les enfants à approcher la cuisine, je nous ai offert le coffret Le petit chef d’Opinel, avec son super éplucheur, son couteau « de chef » et son protège doigt, adaptés à la taille des mains d’enfant et fabriqués en France.

.

Bon dimanche !

Les T-shirts durables de Doudou

12 Juin

Bonjour !

Doudou (mon mari) ne se préoccupe pas souvent d’acheter des vêtements décontractés pour lui, car ses proches lui en offrent en cadeau (son anniversaire est à la fin du printemps).

De mon côté, je gère l’achat des vêtements pour les enfants et moi, et j’en profite pour compléter le vestiaire de Doudou si besoin.

Je liste ici les marques durables qu’il préfère. Cela me sert de mémo pour les achats, et pourra vous donner des idées si par hasard vos goûts sont similaires.

Pour mettre sous ses chemises de costume quand il fait froid, Doudou a des tricots de peau, en coton, fabriqués en France, à coupe ajustée et à col en V : celui de Lemahieu en taille 3 et celui de 1083 en taille M.

.

Voici les critères de Doudou pour ses T shirts d’été :

  • Tissu en demi teinte, clair ou blanc
  • Tissu uni ou avec motifs épurés (sans slogan militant)
  • Col rond ou en V
  • Pas de coupe très large (Doudou porte généralement les T shirts à coupe ajustée en taille M et les T shirt à coupe droite en taille S)

.

Knowledge

J’ai découvert la marque Knowledge Cotton Apparel sur le site Modetic (site que j’utilise notamment pour commander mes jeans 1083 et dont j’aime beaucoup les critères pour filtrer la recherche).

  • Modèle : Alder
  • Prix : 39,95 €
  • Matière : coton bio
  • Pays de fabrication : Inde (commerce équitable)
  • Coupe : droite
  • Grand motif imprimé sur l’avant du T shirt, motif et couleur de tissu variés
  • Taille pour Doudou : S

.

Living crafts

La marque Living Crafts revient souvent dans nos penderies, que ce soit celle de Doudou, la mienne ou celle des enfants. Je l’achète généralement sur le site Comptoir Bio Sud. Attention, les vêtements Living Crafts ne sont pas tous fabriqués en Europe.

  • Modèle : Andy
  • Prix : 45 €
  • Matière : lin bio GOTS 190 g/m2
  • Pays de fabrication : Europe
  • Coupe : droite
  • Pas de motif, tissu couleur « terre rouge » ou « fougère » (plus de couleurs sur le site de la marque). La photo ne montre pas que la surface du lin est irrégulière, c’est normal et cela lui donne un aspect un peu chiné.
  • Taille pour Doudou : S

.

Je n’ai pas encore testé si un T shirt de la marque Bleed peuvent convenir à Doudou.

Je n’ai pas non plus testé si un T shirt de la marque ThokkThokk peut lui convenir. En tout cas il a un sweat shirt à capuche ThokkThokk en coton bio GOTS, fabriqué en Turquie ou en Inde, en taille S, dont il est très content.

Enfin, je n’ai pas testé la marque ArmedAngels pour Doudou. Je crains que la coupe soit trop large pour ses goûts, comme c’est le cas pour la marque Komodo. Il faudrait que je téléphone au service client de Modetic (qui vend des T shirts de ces deux marques) pour leur poser la question.

.

Bon week-end !

Anniversaire Ninjago (9 ans)

7 Juin

Bonjour !

Et voici la fin de cette série d’articles sur l’anniversaire Ninjago du Béluga ! Dans cet article, je vous résume les épisodes précédents et vous explique quelques autres astuces pour l’organisation de cet anniversaire.

.

Comme je ne connaissais pas vraiment l’univers Ninjago, j’ai parcouru internet pour savoir ce que les autres parents avaient préparé sur ce thème d’anniversaire puis j’ai utilisé le site Lego pour apprendre l’aspect actuel des 6 jeunes personnages principaux. Les voici, si vous aussi n’êtes pas (proche d’un·e) fan de cet univers :

  • Kai : masque rouge, yeux noirs, sourcils marrons dont le droit est traversé par une cicatrice
  • Zane : masque blanc, grands yeux bleus clair entourés de gris, sourcils rectangulaires noirs
  • Jay : masque bleu, yeux noirs, sourcils marrons épais
  • Cole : masque noir, yeux noirs, sourcils noirs très épais et broussailleux
  • Lloyd : masque vert, yeux verts, sourcils marrons épais
  • Nya : masque gris dans les premiers épisodes puis actuellement masque bordeaux avec bande bleu clair, yeux noirs avec longs cils/eye liner, sourcils noirs fins

Mais finalement, je n’ai rien trouvé aucun aspect amusant ni aucune valeur inspirante dans l’univers Ninjago… J’ai donc fait des invitations et une légère décoration Ninjago, pour le reste c’est un anniversaire ninja tout court !

.

Invitations

C’est une technique sans imprimante, ni colle ni scotch : il faut simplement du papier coloré, un cutter, un crayon, une gomme et un feutre noir. Vous avez le tutoriel détaillé ici.

Sur le message d’invitation, j’ai demandé à chaque invité·e d’apporter, en plus de ses vêtements normaux, un T-shirt de la couleur souhaitée pour son personnage ninja. J’ai précisé aux parents que le T shirt ne serait pas abimé lors de l’anniversaire.

.

Le lieu

On a prévu toutes les activités et le goûter dehors, pour permettre aux enfants de dépenser leur énergie et épargner un peu nos oreilles. On a emporté des gourdes d’eau et des gobelets marqués au prénom de chaque enfant.

Pour la décoration, j’ai simplement gonflé quelques ballons (issus de mon sachet de 100 ballons multicolores en latex fabriqués en France) et j’y ai ajouté des « yeux de ninjago » dessinés au feutre noir sur du papier jaune, collé avec un bâton de colle à papier. Je vous explique comment faire dans cet article.

.

Activités 1 : L’accueil

Objectif officiel : s’échauffer avant de participer à la quête.

Objectif réel : en attendant que tout le monde arrive, canaliser l’énergie débordante d’enfants de 9 ans ravis de se retrouver.

Méthode : Petits jeux ou mini défis réalisables en autogestion. J’ai trouvé une liste d’activités sur le site Je suis animateur et j’y ai choisi deux activités réalisables qu’elle que soit la saison, avec comme seul matériel une longue corde/cordelette/ficelle de jardinage :

  • la toile d’araignée : une zone à traverser sans toucher une cordelette tendue entre plusieurs points fixes. J’ai ajouté des grelots à la cordelette, une idée découverte aux Jardins de Colette.
  • le fil d’Ariane (version non chronométrée) : un parcours à faire les yeux bandés (prévoir un tissu pour bander les yeux) en se guidant avec une cordelette, éventuellement tenue grâce à un mousqueton.

En cas de météo estivale, je serais aussi tentée par la course à la paille d’eau (il faut 1 paille par enfant, 2 bols ou boîtes en inox ou plastique et 1 chronomètre) et les tirs au pistolet à eau (il faut 1 pistolet à eau, des bouteilles d’eau, des balles de ping pong).

Et en intérieur, je testerais volontiers le relais des corn flakes (il faut 1 paille par enfant, des corn flakes et 1 chronomètre), le hockey serpillière (il faut 1 balai par personne et 1 serpillère) voire le plum’ volley (il faut un fil tendu pour mimer le filet, et une plume – n’existe pas en végane-).

Enfin, on pourrait accentuer le thème Lego en proposant aux enfants de construire en lettre géante l’initiale du prénom de l’enfant fêté. L’idée vient de cet article du blog Hands-On Parents while Earning.

Au final, dans cette liste on a seulement mis en place la toile d’araignée à grelots :

.

Activité 2 : La transformation en ninja

Objectif officiel : se fabriquer un masque de ninja (idée découverte sur cet article de Frugal fun 4 boys and girls)  et trouver son nom de ninja.

Objectif réel : calmer les enfants. Bonus spécial Covid : peut servir de substitut au masque chirurgical (moins efficace que lui, mais mieux que rien).

Matériel, pour chaque enfant :

  • un T shirt, manches longues s’il est relativement près du corps, manches courtes si sa coupe est large
  • une feuille imprimée pour trouver son nom de ninja

Méthode pour le masque de ninja : On la voit à partir de 2:09 dans cette vidéo de Scotty Karate (vidéo trouvée grâce à cet article de Maman@home). Enfiler le T shirt de sorte que l’ouverture du cou soit devant le visage. Placer le haut de cette ouverture au milieu du front : ce sera le haut du masque. Prendre les manches et les nouer derrière la tête. Prendre le bas du T shirt situé devant le cou et le remonter pour cacher le nez. Sécuriser ce pliage en calant les extrémités du T shirt dans le nœud derrière la tête.

Méthode pour le nom de ninja : On trouve largement sur internet des versions dérivées du fichier créé par Hands-On Parents while Earning. J’en ai modifié une pour la traduire en français et indiquer que l’enfant utilise seulement les 3 premières lettres de son prénom. Je les ai imprimées à raison de deux fiches par feuille A4. Cette activité permet d’occuper les enfants qui ont fini de faire leur masque de ninja ou qui patientent pour qu’un adulte les aide. Chaque enfant peut rapporter sa fiche en souvenir de l’anniversaire.

.

Activité 3 : La chasse au trésor façon escape game

Les années précédentes, Doudou ou moi guidions l’enchaînement entre les activités. Mais cette année, j’ai jugé que les enfants étaient assez grands pour gérer seuls une partie du rythme de la fête. J’ai donc concocté une chasse au trésor façon escape game, avec assez d’étapes pour que ce jeu dure au moins 1h.

Je vous ai expliqué dans cet article comment s’est déroulé ce jeu. Il a en fait duré 1h30, et c’était certes plus de travail pour le préparer, mais vraiment beaucoup moins de fatigue que d’habitude pour encadrer les animations.

Seule différence avec ce que je vous ai décrit, on a eu un imprévu la semaine précédant la fête : le Béluga a aperçu les bonbons rangés dans le coffre ! On savait alors qu’il se vanterait de connaître le contenu du coffre. Doudou a donc ajouté une dernière étape… Il a retiré les bonbons du coffre et les a remplacés par une grosse clé.

Les enfants étaient dépités quand ils ont vu ça ! Mais en une minute, le Béluga a compris que c’était la clé du garage, et tous les enfants y ont accouru et ont hurlé de joie en trouvant les bonbons !

.

Activité 4 : Fabrication de shuriken en origami

Objectif officiel : Fabriquer un shuriken jouet.

Objectif réel : Activité facultative de type origami pour les enfants qui ont envie d’une activité guidée et calme à la fin de la fête.

Matériel par shuriken :

  • 1 feuille de papier A4 colorée
  • 1 feuille de papier A4 blanche ou d’une autre couleur que la première
  • une paire de ciseaux (inutile si on découpe à l’avance les feuilles au format carré)

Méthode : vidéo de PPO, diffusée en direct sur mon smartphone. La vidéo est assez détaillée est lente pour qu’on la suivre en temps réel.

Remarque : Si on avait un four à disposition, on pourrait fabriquer des shuriken avec des pots de yaourt.

.

Activité 5 : Chef ninja ou ninja killer

J’avais prévu deux idées de jeux supplémentaires en cas de besoin, mais le besoin ne s’est pas fait sentir. Ces deux jeux sont animés par l’adulte et ont en commun le fait qu’un·e enquêteurice doit identifier l’enfant qui a un rôle spécial.

  • Chef ninja : Comme le jeu chef d’orchestre mais avec des mouvements de ninja, et tous les enfants sont debout.
  •  Ninja killer : Tous les enfants marchent et le ninja killer tue en faisant des clins d’œil.

.

Le goûter

J’avais préparé le gâteau préféré du Béluga, un fraisier à ma façon. Et je l’ai décoré sur le thème Ninjago, en faisant le visage masqué de Kai. Je vous explique cela dans cet article.

Pour les boissons, le Béluga avait demandé de l’Oasis et du Lipton, ainsi que du Coca pour ses copains. Les enfants ont mangé tout le stock de bonbons, et ont notamment dégusté les sucettes trempées dans leur verre de boisson. Mouaif, chacun·e ses goûts…

.

Bon week-end !

Fraisier Ninjago

6 Juin

Bonjour !

Comme l’an dernier, j’ai préparé un fraisier décoré au thème de l’anniversaire. Je prépare un assez gros format afin d’en proposer une part aux parents qui récupèrent leurs enfants. Et iels ont a-do-ré celui-ci !

Pour la recette de base, c’est exactement la même que mon fraisier Poké Ball. Pour que la crème ait le temps de solidifier complètement, il faut la laisser au minimum 6 h au frigo. On peut sans problème le préparer la veille.

Et de même que pour le fraisier Poké Ball, j’ai réalisé la décoration sans pâte à sucre ni colorant artificiel. Cette décoration en gelée fond dans la bouche, mais sa préparation est assez délicate. Si vous craignez de la déchirer avant de la placer sur le gâteau, je pense que vous pouvez doubler la quantité d’agar-agar pour les gelées noires et orange.

210606-18

.

Ingrédients pour la réalisation d’un fraisier de 24 cm de diamètre

Génoise
– 150 g de farine de blé blanche (ici T65)
– 150 g de sucre
– 1 sachet de poudre à lever (ici du bicarbonate et du vinaigre de cidre)
– 1 cuillerée à soupe d’huile neutre (ici colza cuisson)
– 150 ml de lait de soja nature (ou lait d’amande ou d’avoine)

Crème mousseline à la vanille et à l’amande
– 200 g de sucre
– 30 g de fécule de maïs (4 cuillerées à soupe)
– 3 cuillerées à café d’agar-agar (6 g)
– 170 à 200 g d’huile de coco désodorisée (ici de la Végétaline)
– 60 g de purée d’amande blanche
– 540 g d’eau
– Une grosse dose d’extrait de vanille

Garniture du fraisier
– 300 g (ou plus) de fraises fraîches

Ingrédients pour la décoration d’un fraisier de 24 cm de diamètre

Gelée noire
– 50 ml d’eau (50 g)
– 1 cuillerée à café de sucre
– 1/4 cuillerée à café de charbon alimentaire en poudre
– 1 pincée à 3 doigts d’agar-agar en poudre (0,25 g)

Gelée orange
-100 ml de jus d’orange (50 g)
– 1 cuillerée à café de sucre
– 1/4 cuillerée à café d’agar-agar en poudre (0,5 g) ou 1 g si on double

Gelée rouge
– 75 g de fraises
– 5 cuillerées à soupe de sucre (50 g)
– 50 ml d’eau (50 g)
– 1/4 cuillerée à café d’agar (0,5 g) ou 1 g si on double

.

Préparation du fraisier

Je vous détaille tout dans cet article. Pour mémoire, voici comment est réalisée la base du fraisier : une épaisse génoise, des fraises tout autour, un peu de crème pour les caler, des fraises au milieu et de la crème pour recouvrir le tout. Et zou, au frigo pour bien se raffermir !

210606-2

210606-3

210606-4

210606-5210606-6

Si possible, lissez bien le dessus du fraisier. Ici je ne l’ai lissé que grossièrement, avec une cuillère à soupe, ce qui fait que j’ai eu du mal à couler une épaisseur régulière de gelée.

.

Décoration Ninjago du fraisier
– Dans une toute petite casserole ou dans un verre (si vous avez un four micro ondes), mélanger les ingrédients de la gelée noire et faire bouillir le mélange pendant au moins 30 secondes, en remuant souvent. Avec la méthode du four à micro-ondes, observer le verre et arrêter le four quand le mélange bout au point de monter le long des parois du verre (arrêter avant qu’il ne déborde !). Sortir le verre du four, mélanger et remettre quelques secondes dans le four pour que le mélange boue à nouveau au point de monter le long des parois du verre.
– Verser le mélange noir dans une petite assiette. La laisser tiédir puis la placer avec précaution au frigo.

210606-7
– Rincer la petite casserole ou le verre et y placer les ingrédients de la gelée orange. La faire bouillir comme indiqué précédemment puis la laisser tiédir dans la casserole ou le verre.

210606-10
– Sortir l’assiette de gelée noire. Elle doit être bien prise. La découper en forme d’yeux de ninjago. J’ai découpé les sourcils avec un couteau sans dents et le rond des yeux avec un petit emporte-pièce.

210606-8
– Rincer une assiette moyenne et ne pas l’essuyer.
– Déposer délicatement les yeux de ninja sur l’assiette moyenne.
210606-9
– Verser doucement la gelée orange autour des yeux. Laisser tiédir puis déplacer avec précaution l’assiette dans le frigo.

210606-11
– Rincer la petite casserole.
– Dans un petit robot (ou dans un petit saladier avec un mixeur plongeant), mixer les fraises avec le sucre et l’eau.
– Utiliser une petite passoire pour filtrer le mélange au-dessus de la petite casserole.

210606-15
– Ajouter l’agar dans la casserole.
– Faire bouillir le mélange rouge pendant 1 minute tout en mélangeant.
– Laisser tiédir le mélange. Il est très important qu’il ne soit pas bouillant quand on le verse sur le fraisier, sinon il va faire fondre la crème mousseline.
– Pendant ce temps, découper la gelée orange au couteau pour former le masque de ninjago.

210606-12
– Voici l’étape la plus délicate : déplacer le masque de ninjago sur le fraisier. Verser un peu d’eau dans l’assiette et utiliser une spatule très fine pour passer très délicatement sous la gelée. Le but est de vérifier que la gelée ne colle pas à l’assiette, et l’eau permet que la gelée glisse mieux.
– Avec les doigts, pousser délicatement la gelée pour la déplacer vers le bords de l’assiette.

210606-13
– Incliner l’assiette au-dessus du fraisier et continuer à pousser doucement la gelée, pour qu’elle vienne s’étaler en douceur sur le fraisier.

210606-14
– Quand la gelée rouge est à environ 50 degrés, la verser sur le fraisier, autour du masque de ninjago.

210606-16
– Remettre le fraisier au frigo jusqu’à dégustation.
– Retirer le rhodoïd avant de découper le gâteau.

210606-20

210606-17

.

Remarques

  • Mes fraisiers d’anniversaire sont dégustés sous des températures estivales, qui ont tendance à faire fondre l’huile de coco. J’y mets donc plus d’huile de coco que dans mon fraisier normal, pour assurer une bonne tenue. Si vous n’avez pas ce problème de chaleur et que vous dégustez le fraisier tout juste sorti du frigo, il faut mettre moins d’huile de coco désodorisée : 170 g au lieu de 200 g. SI vous mettez 200 g d’huile de coco mais que vous consommez le fraisier très froid, vous sentirez une texture légèrement granuleuse pour la crème mousseline. Cette texture granuleuse est visible dans les photos où j’étale la crème mousseline sur la génoise. Elle disparait au bout d’environ 10 minutes à 25 °C.
  • Ma petite casserole se vend dans le commerce sous le nom de casserole à beurre. Elle est très pratique pour cuire de toutes petites quantités de mélange (maximum 250 ml).
  • S’il vous reste un peu de crème mousseline et de fraises, le Pinto suggère de les manger ensemble comme un mini dessert gourmand.

210606-19

.

Bon dimanche !

210606-21

Chasse au trésor « escape game », pour enfant

5 Juin

Bonjour !

Pour l’anniversaire du Béluga cette année, avec des enfants de 9 ans environ, j’ai décidé de faire une chasse au trésor façon escape game. Voici son déroulement, avec pour chaque jeu le lien vers un article qui explique en détails comment l’organiser.

.

Le démarrage du jeu

Le jeu commence tout simplement en montrant le coffre au trésor fermé par le cadenas, et en ayant placé en évidence le premier élément de la chasse au trésor (ici la première des boîtes mystère).

Le principe de l’escape game est en effet de laisser l’équipe se débrouiller en autonomie (avec les adultes autour pour vérifier que tout se passe de manière sécuritaire). Et ça, c’est vraiment reposant pour les adultes qui animent le jeu ! Habituellement, Doudou et moi passons l’après-midi à essayer de guider le groupe d’enfants déchainés, ici cela n’avait rien à voir : on avait bien bossé en amont et on a passé l’après-midi tranquilles :

L’escape game est aussi sympa pour des enfants un peu grands qui ont envie de gérer leur temps eux-mêmes, sans avoir à suivre le rythme établi par l’adulte. Ici le groupe de 9 enfants a été souvent réparti, de manière très fluide, entre l’escape game et la tyrolienne du jardin.

.

Les 3 boîtes mystère

Je vous ai détaillé ce jeu dans cet article, voici un résumé :

Les boîtes sont fermées de sorte que leur contenu n’est pas visible : il faut plonger la main dedans. Dans la première boîte, du sable avec des petites paquets contenant chacun une serviette en tissu.

Dans le deuxième boîte, un saladier de nouilles gluantes avec des boîtes contenant chacune un mot codé.

Dans la troisième boîte, de l’eau savonneuse contenant un petit pot avec la clé du code.

Il n’y a plus qu’à se remuer les méninge pour décoder le message !

.

Le cherche et trouve

Le message codé donnait « trouvez les pochettes blanches bandedeninjas ». Les enfants ont donc fait une partie de « cherche et trouve » et je vous l’ai détaillée dans cet article. A l’issue de ce jeu, les enfants avaient chacun un fragment de message, qu’ils ont assemblé comme un puzzle.

En fait, mon idée initiale n’était pas de cacher des pochettes mais d’utiliser des ballons de baudruche Ninjago placés en décoration, mais contenant en fait chacun un fragment du message. Dans ce cas, j’aurais ajouté dans les paquets de la boîte 1 une épingle de sureté accrochée à chaque serviette et le message codé des boîtes mystères aurait été « prenez les ballons bandedeninjas ». Chaque enfant aurait récupéré un ballon (fixé plus ou moins en hauteur pour ajouter de la difficulté), puis aurait dû penser à utiliser son épingle à nourrice pour le percer et trouve un fragment de message. Sauf que le Béluga n’apprécie pas les bruits de ballon qui éclate, donc voilà j’ai plutôt proposé des pochettes.

.

Les blocs à casser

Le message assemblé donnait la localisation de blocs et d’outils. J’ai réalisé un bloc de plâtre garni de billes par enfant, comme expliqué dans cet article. J’avais acheté un gros lot de billes sur Vinted et j’avais soigneusement choisi le nombre et la couleur des billes pour correspondre au jeu d’après (le cadenas). Je me suis débrouillée pour que chaque bloc contienne 1 calot et 5 billes, que les enfants pouvaient ensuite emporter chez eux (par exemple rangées dans leur pochette du jeu précédent).

Les enfants s’en sont donné à cœur joie pour éclater les blocs, y compris avec leurs pieds… Du coup certaines billes ont même été cassées !

.

Trouver le code du cadenas

Je suis très fière de mon idée d’énigme à base de billes. Je vous explique tout dans cet article, mais voici en gros le principe. On utilise un cadenas à code et on y peint, au niveau de chaque roue de chiffres, un point de couleur.

Les enfants ont un mélange de billes de couleurs variées, dont certaines ont la même couleur qu’un des points du cadenas.

Il suffit de compter les billes de ces couleurs pour trouver le code !

.

Le coffre au trésor

J’ai cherché sans succès dans le commerce une grande boîte en bois fabriquée en Europe (ou une grande boîte en bois vendue d’occasion) pour m’en servir de coffre au trésor. Heureusement, j’ai fini par récupérer une boîte en bois qui contenait originellement du matériel audio (merci Christophe !) et lui visser deux étriers pour y passer un cadenas. Il faut que les étriers soient assez grands pour y insérer l’anse du cadenas. Il faut aussi des vis à bois, assez fines pour entrer dans les trous des étriers et assez courtes pour ne pas dépasser de l’épaisseur de la boîte.

De manière très classique, j’ai disposé dans le coffre plein de bonbons végétaliens – je vous ai listé des exemples dans cet article, vu le contexte j’ai surtout pris des formats individuels, comme des sucettes et des mini sachets de Dragibus. On pourrait aussi y mettre des jetons en métal (j’ai repéré sur Vinted des lots de la marque Drawlab) ou de fausses pièces en plastique.

.

J’espère que cet exemple de jeu pourra vous inspirer si vous avez envie d’en faire. Comme vous le voyez, ça prend un peu de temps de préparation mais c’est vraiment chouette ! Il y a d’autres idées (dont des kits tout prêts) sur le site Keljeu et des kits tout prêts sur le site Tidudi (je n’en ai testé aucun).

.

Bon week-end !

Énigme à billes pour deviner le code d’un cadenas

4 Juin

Bonjour !

Pour la troisième étape de l’escape game (après les boîtes mystère et le « cherche et trouve« ), les enfants ont découvert des blocs de plâtre qu’iels se sont fait une joie de casser pour récolter les billes enfouies dedans.

Et après ? A elleux de trouver le lien entre ces billes et le code du cadenas fermant le coffre au trésor…

.

Matériel

  • Des billes de différentes couleurs
  • Un cadenas à code
  • Peinture gouache ou acrylique de la même couleur que certaines billes. Il faut autant de couleurs de peinture que de chiffres du cadenas, ici 3.

.

Préparation

  • Compter le nombre de billes de chaque couleur. Il en faut un nombre au choix, entre 0 et 9. Ici 5 jaunes, 2 blanches, 8 vertes.
  • Poser un point de couleur au niveau de chaque chiffre à deviner. Ici jaune, blanc et vert.

  • Définir le code du cadenas, en respectant le nombre de billes de la couleur choisie pour chaque chiffre. Ici 528.

.

Déroulement

Après un certain nombre d’essais, les enfants comprennent qu’il faut compter le nombre total de billes de chaque couleur pour trouver chaque chiffre du code, et que les billes d’autres couleurs ne doivent pas être comptées.

Les enfants entrent le bon code et ouvrent le coffre au trésor !

.

Remarques

  • Pour des enfants de 9 ans ou plus, on peut ajouter des billes d’autres couleurs pour augmenter la difficulté de l’énigme.

  • Si votre coffre au trésor (= boîte assez solide) ne comporte pas d’anneaux pour y insérer un cadenas, vous pouvez trouver dans le commerce des étriers. Visser un étrier sur chaque un côté de l’ouverture de la boîte, en veillant à ce que les étriers soient assez grands et espacés correctement pour y insérer l’anse du cadenas. Pour les vis, si la boîte est en bois il faut utiliser des vis à bois, assez fines pour entrer dans les trous des étriers et assez courtes pour ne pas dépasser de l’épaisseur de la boîte. Si votre boîte est en carton, je pense qu’on peut remplacer les vis par des attaches parisiennes en vérifiant que leurs pattes entrent dans le trou des étriers.

.

Bonne journée !

Cherche et trouve, en vrai

3 Juin

Bonjour !

Après les boîtes mystère, voici la deuxième étape de l’escape game des 9 ans du Béluga : un « cherche et trouve, en vrai » : on a caché des petits paquets dans tout le jardin. Chaque paquet contenait un morceau de message, et le message complet permettait de trouver le jeu suivant.

J’ai ajouté dans chaque paquet un petit cadeau, ici une planche de tatouages éphémères. J’ai donc apporté de quoi les appliquer : des ciseaux pour découper le motif, une bouteille d’eau et des débarbouillettes/petites éponges.

.

Matériel

.

Préparation

  • Sur le papier cartonné, écrire la phrase qui permettra d’atteindre le jeu suivant.
  • Couper ce papier façon puzzle, en autant de morceaux que d’enfants.

  • Dans chaque ballon, glisser le papier roulé puis gonfler le ballon et le fermer avec un nœud.

  • Cacher chaque paquet, éventuellement un peu en hauteur pour ajouter de la difficulté.
  • Noter l’emplacement de chaque cachette, car sur le nombre on peut oublier où certaines sont placées. Or il y en a toujours quelques unes que les enfants ne trouvent pas seuls et pour lesquelles on doit donc les guider.

.

Déroulement

Les enfants cherchent et trouvent chaque pochette, si besoin avec l’aide de l’adulte pour les mieux cachées. Ils mettent en commun leurs fragments de message pour reconstituer le puzzle et trouver l’indice qui les amènera au jeu suivant.

.

Bonne journée !

Les boîtes mystère

2 Juin

Bonjour !

Voici la première étape de l’escape game que j’ai créé pour les 9 ans du Béluga. Elle comporte trois boîtes, qui ont pour but d’animer la fête et, au final, d’avoir un message. Ce message peut être l’emplacement d’un trésor ou un indice pour aller à l’étape suivante de la chasse au trésor.

.

Choix du lieu

Prévoir une table, des feuilles de brouillons et des crayons ou stylo (idéalement une feuille et un outil scripteur par enfant). Les trois boîtes seront réparties dans le lieu, la boîte 1 étant visible immédiatement, les boîtes 2 et 3 étant un peu plus loin. S’assurer que les boîtes 2 et 3 sont assez proches l’une de l’autre.

Ce jeu est idéal en extérieur, de préférence dans un jardin privé car il n’est pas vraiment possible de déplacer les boîtes au dernier moment. On peut éventuellement faire ce jeu en intérieur, mais attention à ne pas glisser sur le sol, qui sera sans doute rapidement sali avec du sable, des pâtes huileuses et de l’eau.

.

La boîte 1

Matériel

  • Un carton un peu plus grand qu’une boîte à chaussure
  • Si le fond de la boîte est fragile ou que les coins sont un peu troués, du gros scotch (ici du kraft gommé)
  • Du sable ou de la terre (j’ai utilisé un reste de sable à maçonner)
  • Pour chaque enfant, une serviette de table en tissu (ici réalisée par Madame Butterfly)
  • Pour chaque enfant, un papier d’emballage pour la serviette, par exemple un morceau de papier kraft ou une page d’un magazine sur le thème de la fête
  • Pour fermer chaque petit paquet, un morceau de scotch (ici du kraft gommé) ou de ficelle (ficelle de cuisine par exemple)

Pour fermer et décorer la boîte, il faut :

  • Une paire de ciseaux capable de découper le carton
  • Du gros scotch (ici du kraft gommé)
  • Un tissu sombre assez grand pour couvrir le dessus de la boîte (cela peut être un ancien T shirt noir)
  • Du scotch solide (scotch d’électricien par exemple) ou du fil solide (ici de la ficelle de cuisine) et une grosse aiguille (aiguille à canevas/tapisser)
  • Du scotch d’électricien clair ou un marqueur clair, pour décorer le tissu noir

Préparation

  • Si besoin, renforcer le fond et les coins intérieurs de la boîte avec le gros scotch.

  • Emballer chaque serviette dans un papier et fermer le paquet avec de la ficelle ou un morceau de scotch.

  • Dans le carton, verser le sable ou la terre puis y plonger les paquets.

  • Refermer le carton et découper aux ciseaux un trou assez grand pour pouvoir passer la main et la retirer en tenant un paquet.

  • Sécuriser la fermeture du carton avec le gros scotch.
  • On passe maintenant à une étape facultative mais pas inutile. L’objectif est que le tissu empêche de voir le contenu du carton, tout en permettant le passage de la main. Couper le tissu en deux et placer les deux morceaux de manière à se recouvrir sur environ 2 cm au niveau du trou. Scotcher ou coudre les deux pans de tissu sur le carton.

  • Écrire « 1 » sur la boîte, avec un marqueur ou des bouts de scotch d’électricien. Coller éventuellement une déco dans le thème de la fête (ici un morceau de page de magazine).
  • Placer la boîte dans un endroit assez visible.

.

Déroulement

Le tissu permet à la main de fouiller le contenu de la boîte sans que les yeux puissent informer sur le contenu.  Chaque enfant passe la main dans la boîte et en ressort un paquet. Informer les enfants de s’écarter de la boîte une fois qu’ils ont eu leur paquet, pour que chacun·e puisse en prendre un.

Les enfants ouvrent les paquets, trouvent chacun·e une serviette mais ne savent pas à quoi elle peut servir. Les laisser jouer. Un·e enfant finira par penser qu’il y a sans doute une boîte 2 quelque part.

.

La boîte 2

Matériel

  • Un grand saladier
  • Un carton assez grand pour y faire entrer le saladier
  • 750 g de nouilles (poids avant cuisson)
  • Environ 150 g d’huile alimentaire
  • Environ 5 petites boîtes hermétiques (ici d’anciennes boîtes de Veg1)
  • Autant de morceaux de papier que de boîtes
  • 1 stylo ou 1 feutre
  • Pour fermer et décorer la boîte : des ciseaux, du gros scotch, un tissu sombre, du scotch solide ou du fil solide et une grosse aiguille, du scotch d’électricien clair ou un marqueur clair

Préparation

  • Ecrire les mots codés sur les morceaux de papier. J’ai utilisé un des codes du site Je suis animateur. Ici, on avait laissé un espace sous chaque mot pour écrire son décodage.

  • Répartir les papiers dans les boîtes.
  • Le jour du jeu, faire cuire les nouilles dans une marmite d’eau bouillante (j’ai utilisé ma cocotte minute).
  • Laisser cuire jusqu’à ce que les nouilles soient trop cuites, puis les égoutter et les placer dans le saladier (pour ne pas déborder ma passoire j’ai égoutté une moitié, puis une autre moitié).
  • Ajouter immédiatement l’huile et mélanger, pour éviter que les pâtes ne se collent les unes aux autres.
  • Ajouter les boîtes.

  • Placer le saladier dans le carton et le fermer puis le décorer comme indiqué précédemment.

Il n’y a aucune obligation de coudre, mais j’ai préféré le faire car je voulais maintenir le plus de mystère possible sur le contenu des boîtes, donc et je craignais qu’un tissu simplement accroché par du scotch ne résiste pas à leur curiosité.

.

Déroulement

Chaque enfant trempe la main dans le saladier et est rebuté par son contenu gluant. Même si les enfants trouvent rapidement que ce sont des pâtes en en sortant quelques une de la boîte, ils continuent à vouloir y plonger la main pour se dégouter, et pour trouver des boîtes. Cette fois-ci, il n’y en a pas forcément une par enfant.

Les enfants ouvrent les boîtes et sortent les messages codés. Et iels comprennent l’intérêt des serviettes…

.

La boîte 3

Matériel

  • Un seau ou une bassine
  • Un carton assez grand pour y faire entrer le seau ou la bassine
  • De l’eau, pour remplir à moitié le seau ou la bassine
  • Un peu de liquide vaisselle pour rendre cette eau savonneuse
  • Un mini pot de confiture en verre ou une petite boîte hermétique lestée de quelques petits cailloux
  • Un petit papier avec la clé du code
  • Pour fermer et décorer la boîte : des ciseaux, du gros scotch, un tissu sombre, du scotch solide ou du fil solide et une grosse aiguille, du scotch d’électricien clair ou un marqueur clair

Préparation

  • Sur un ou plusieurs papiers (préparer plusieurs copies est utile si les enfants sont nombreux), écrire la clé du code utilisé dans la boîte 2.

  • Mettre ce·s papier·s dans la petite boîte et bien la fermer.
  • Le jour du jeu, placer le carton à son emplacement final, pour ne pas avoir à le déplacer ensuite.
  • Dans le carton, placer le seau ou la bassine.
  • Le jour du jeu, remplir à moitié le seau ou la bassine avec l’eau savonneuse et y ajouter la petite boîte.

  • Fermer le carton puis le décorer comme indiqué précédemment.

La seule différence est que je n’ai pas fait se chevaucher les deux pans de tissu, pour permettre de sortir facilement la main mouillée.

.

Déroulement

L’eau savonneuse permet de se rincer les mains après le passage dans les nouilles de la boîte 2, et les serviettes en tissu de la boîte 1 servent à s’essuyer les mains après cela.

Un enfant trouve la boîte et sort les petits papiers. Les enfants déchiffrent les différents messages codés et trouvent la phrase mystère.

.

Remarque

Si les enfants sont aguerris aux messages codés, augmenter la difficulté de cette épreuve en ne plaçant pas dans la petite boîte la clé du code, mais un indice pour la deviner. Par exemple, ici on a mis des alphabets à superposer (que les enfants n’ont pas utilisés) et ce papier :

.

Bilan

Pour des enfants de 9 ans, c’était impeccable, et je pense que ces boîtes pourraient aussi être intéressantes pour de plus grands enfants.

Un aspect très intéressant dans l’escape game est que les enfants vont à leur rythme, et qu’il n’y a aucune obligation que tous fassent la même chose en même temps. Ici, iels naviguaient entre les boîtes (y replonger les mains juste pour le plaisir), les messages à décoder et le gros atout de notre jardin pour les enfants : une tyrolienne.

.

Bonne journée !

Faire des ballons Ninjago

1 Juin

Bonjour !

Je vous propose une semaine spéciale, avec un article par jour sur l’anniversaire Ninjago des 9 ans du Béluga. On commence avec un tutoriel super facile et faisable avec des enfants : des ballons à thème Ninjago !

210601-1

.

Pour faire des ballons Ninjago, il vous faut :

  • Des ballons de baudruche (j’ai un sachet de 100 ballons en latex  « Multi 25 cm« , fabriqués en France)
  • Du papier jaune
  • Un crayon et une gomme
  • Un feutre noir
  • Des ciseaux à papier
  • De la colle à papier (colle en bâtonnet)
  • De la ficelle, pour attacher les ballons

210601-2

.

Préparation
– Sur le papier jaune, dessiner et découper la forme allongée d’un masque de ninja.
– Utiliser cette former pour dessiner les autres formes sur la feuille.
– Découper toutes les formes. Il en faut une par ballon.
– Sur chaque forme, dessiner les yeux du ninja au crayon puis les repasser au feutre noir. Si vous faites le bricolage à plusieurs, vous pouvez en dessiner un seul et l’utiliser comme patron pour les autres bandes, en vous plaçant sur une vitre pour décalquer le dessin.
– Gonfler les ballons et les attacher à une ficelle.
– Étaler de la colle à l’arrière de chaque bande de papier et la coller sur un ballon gonflé.

210601-3

.

Remarques

  • Si plusieurs enfants font les ballons, l’idéal est d’avoir dessiné avant le contour des masques et, si les enfants ne savent pas dessiner, le dessin au crayon des yeux. Il faut aussi prévoir plusieurs exemplaires des ciseaux et du feutre noir.
  • Si vous avez une imprimante, vous pouvez facilement trouver sur internet des patrons d’yeux de ninjago (il y a beaucoup de choix en tapant « printable ninjago eyes » dans un moteur de recherche).

.

Bonne journée, et à demain pour la première étape du jeu d’anniversaire !

Repas de fin mai

23 Mai

Bonjour !

Comme vous l’avez compris si vous avez lu l’article d’hier, je suis en pleins préparatifs de l’anniversaire du Béluga. C’est aussi la fin de l’année scolaire, avec l’emploi du temps qui se chamboule entre les surveillances et jurys d’examens, le dilemme de la non fin des programmes cette année et la préparation de l’année prochaine que l’on espère moins chamboulée. Je passe également pas mal de temps pour ma grand-mère. Je suis donc bien fatiguée, mais c’est de la fatigue liée à des choses positives.

.

Gratin de pommes de terre et salade de lentilles

Salade de lentilles avec de la salade verte et de la vinaigrette à la moutarde. Gratin de pommes de terre sur une base de poireaux à la béchamel, d’après une idée d’Omry, accompagné de tofu fumé.

.

Polenta, petits pois et tofu à l’ail des ours

Un bento express, avec du tofu à l’ail des ours (je ne suis pas fan) décongelé, de la polenta instantanée et des petits pois décongelés. En dessert, de la compote de pomme à la cannelle et des tranches de pomme.

.

Bento restes et tarte aux pommes

Un reste de galette de sarrasin garnie d’un reste de fromage de pomme de terre et accompagnée d’un reste de saucisses de tofu. Pour accompagner, de la salade et des bâtonnets de carotte. En dessert copieux (car le plat est peu calorique), une tarte aux pommes offerte par un voisin (merci Marc !), une crème dessert de soja au chocolat et une petite pomme.

.

Polenta, lentilles sauce tomate et salade de fenouil à l’orange

Un repas pour ma grand-mère : un reste de polenta découpée en boules avec une cuillère à melon, des lentilles en sauce tomate et une salade de fenouil à l’orange. Ci-dessous un petit dessert spécial préparé lors du fraisier de Mélanie Mardelay : des fraises avec de la crème mousseline.

.

Velouté de fenouil à l’amande

Du fenouil cuit à l’eau avec du bouillon et mixé avec de la purée d’amande blanche. Le goût est délicieux mais mon mixeur plongeant a laissé des fibres. J’ai essayé de filtrer la soupe, mais on obtient alors une soupe très liquide, ce qui n’est pas à mon goût. Du coup je ne pense malheureusement pas refaire cette soupe. Par contre je compte bien conserver l’association fenouil-amande, peut-être avec du fenouil braisé servi nappé d’une sauce à la purée d’amande ?

.

Galette de sarrasin aux fèves et fromage de pomme de terre

Voici le dîner qui a donné les restes que vous avez vus plus haut : une galette de sarrasin du commerce, des fèves fraîches cuites avec un peu d’oignon, et du fromage de pomme de terre.

.

Poêlée de courgette au tofu fumé aux graines

Une poêlée de courgettes avec du bouillon en poudre Rapunzel et du tofu fumé aux graines, et du fromage végétal Joséphine (vendu à la coupe dans notre biocoop !) avec de la foccacia (décongelée au grille-pain).

.

Velouté de courgette et nuggets de pois chiche

On est partis 2 nuits pour l’Ascension, dans un gîte pas loin de chez nous mais juste assez éloigné pour changer d’air et découvrir de nouvelles géocaches. Pour ce dîner, des cacahuètes salées, des bâtonnets de carotte, de la soupe de courgettes (j’emporte toujours mon mixeur plongeant !) et des nuggets de pois chiche (également mixés avec le mixeur plongeant).

.

Pizza végétarienne sans fromage

Au restaurant l’Assiette mauve, on a commandé une pizza PACA sans fromages, et c’était très bon. Le Béluga a pris une pizza Margherita (cela fait partie des exceptions qu’on lui accorde de temps en temps) et le Pinto a mangé le reste des nuggets de pois chiche.

.

Bento rapido

Des bâtonnets de carottes et des chips à tremper dans du dip de tournesol, et du tofu fumé (notamment pour le Béluga qui ne mange pas de dip de tournesol).

Tant qu’à parler de vacances, je vous présente le cadeau que Doudou et moi avons offert à notre foyer pour Noël : 4 valisettes réalisées sur mesure pour rentrer dans notre grande valise. On a donné les dimensions, choisi les tissus et Madame Butterfly (anciennement Kaox) a œuvré avec ses doigts de fée ! Je vous avais déjà montré son travail ici avec un snood que j’adore. Ici, les valisettes nous permettent d’avoir un sac chacun, tout en transportant nos affaires dans une seule valise, c’est très pratique ! Et vraiment joli, comme toutes les créations de Madame Butterfly. Elle crée aussi des sacs et pochettes personnalisés, ça peut être une bonne idée pour les cadeaux de fin d’année scolaire.

.

Repas printanier du Lauracée

Ma grand-mère nous a offert un repas à emporter au Lauracée, merci Manou ! En plat, des pommes de terre grenaille, petits pois, tomate cerises épluchées et cuites, petites herbes. (e ne me souviens plus de ce qu’on avait en entrée, j’ai oublié de la photographier.)

En dessert, salade de fraises avec des pétales de fleurs.

.

Pour finir cet article, je vous invite à visionner une petite vidéo créée par une de mes classes (mais ce n’est pas moi qui ai encadré ce projet !). Si le cœur vous en dit, mettrez un pouce et/ou un commentaire, cela fera plaisir à « mes petits ». ^^

Et si votre curiosité est piquée sur la STL Biotechnologie, une des voies du lycée technologique qui est assez peu connue, voici une page interactive sur la STL biotech. J’ai le (très grand) plaisir d’y enseigner et c’est une excellente idée pour les jeunes qui aiment les sciences et les manipulations ! Ils s’y sentent généralement bien et ont quasiment les mêmes possibilités de poursuite d’étude que les bac généraux scientifiques.

Bon dimanche !