Repas de mi avril

18 Avr

Bonjour !

Pour les repas de cette semaine, je triche et je mets aussi des photos qui datent d’il y a un an.

.

Buddha bowl

Du riz, de la patate douce cuite à l’étouffée et saupoudrée de graines de courge, de la mâche et du houmous.

.

Crêpes aux patates douce et au houmous

Une galette de sarrasin du commerce, de la patate douce sautée avec des herbes de Provence, et une sauce obtenue un mélangeant du houmous avec un petit peau d’eau, une pincée de sel et une pincée de curcuma.

Je vous mets une photo de l’an dernier pour mémoire : comment congeler des portions individuelles de houmous (spécial bentô) : avec une cuillère à glace et une feuille de cuisson. Une fois le tout surgelé, on peut mettre les « boules » de houmous dans une boîte et récupérer la feuille de cuisson.

.

Poêlée oignon, pomme et tofu fumé

J’ai eu envie de refaire cette ancienne recette, simple et réconfortante.

.

Polenta et lentilles en sauce tomate

Un repas très rapide, avec une polenta toute simple, des lentilles cuites au naturel et de la sauce tomate.

.

Megadara

A nouveau un plat réconfortant, avec des épices réchauffantes et une pile d’oignons frits très gourmands. Pour compléter, quelques radis du jardin.

.

Repas du samedi midi

On a fait plaisir aux enfants avec de l’Oasis et des Curly. Il y avait aussi des crudités multicolores (chou fleur, radis, carotte et radis blue candle), du dip de tournesol et, pour les enfants, du sandwich pain de mie, margarine, Végé-tranches fumées.

.

Essai de polenta verte

De la soupe orange carotte, de la polenta bien jaune, des radis bien roses et de la polenta vert tendre grâce à quelques fanes de radis mixées. L’ensemble de ces 4 couleurs est sympa mais les enfants n’ont pas plébiscité la polenta verte – dont le goût était pourtant identique à celui de la polenta normale.

.

Velouté de courgette à l’amande

On fait très souvent cette recette depuis que je l’ai mise au point pour mon prochain livre. Pour 2 assiettes comme sur la photo, découper en morceau 1,5 courgette (375 g) dans une casserole et ajouter 4 cuillerées à soupe de poudre d’amande, 1 bouillon cube et 125 ml d’eau. Faire cuire à couvert pendant 15 minutes puis mixer.

.

Sandwich au tofu brouillé

Là aussi c’est une recette mise au point pour mon prochain livre, et qui est mangeable même avec le tofu stérilisé vendu en supermarché. Ici elle est réalisée avec du tofu vendu au rayon frais, et c’est quant même meilleur. Mixer grossièrement 100 g de tofu ferme nature avec 3 cuillerées à soupe de mayonnaise végétale (j’utilise de la Véganaise, le pot entamé se conserve longtemps au frigo), 1/2 cuillerée à café de curcuma moulu et 1 grosse pincée + 1 petite pincée de sel fin. Étaler sur du pain et couvrir de salade.

.

Pâtes en sauce fromagère

La recette est ici. Quand on en a, on ajoute souvent des petits pois surgelés 5 minutes avant la fin de cuisson des pâtes.

.

Le fraisier des 9 ans du Béluga

La recette détaillée est ici. C’est lui qui a découpé et placé toutes les fraises de la bordure, et qui a géré la décoration ! On saura à l’avenir que les perles et vermicelles en sucre coloré ne doivent pas être placés dans le coulis chaud sinon leur couleur « fond »…

.

Bon dimanche !

Le lombricomposteur

17 Avr

Bonjour !

Quand on a emménagé à Marseille, Doudou et moi avions chacun un objectif personnel : lui a décidé d’embaucher quelqu’un pour faire sa part de ménage (= quasiment tout le ménage), moi je voulais acheter un lombricomposteur pour mettre dans la petite impasse à côté de chez nous. En effet, dans le square parisien à côté de chez nous il y avait un composteur collectif, mais je savais qu’à Marseille on ne pouvait pas compter sur ce type d’installation. Ceci dit, les choses bougent et maintenant notre métropole propose une liste des composts collectifs et des composteurs et lombricomposteurs individuels !

Mais revenons en 2016. Comme on n’avait pas de plantations, le but du lombricompost était de réduire le volume de nos déchets ménagers. J’ai choisi le lombricomposteur City Worms, qui est compact, fabriqué en France et peut être utilisé en intérieur comme en extérieur. On peut l’acheter avec ou sans vers. Je l’ai acheté avec vers (et avec 2 plateaux supplémentaires).

La ferme lombricole de Cabriès (qui ne semble plus exister) a produit un guide gratuit sur le lombricompostage, que je trouve très bien fait et agréable à lire. Il est sur fond blanc donc pratique à imprimer. Il permet d’approfondir la FAQ du site Vers la terre

.

En intérieur ou en extérieur ?

Doudou ayant mis un véto sur le fait d’avoir un lombricompost dans notre cuisine, j’ai d’abord installé le composteur tout en bas de notre escalier. Ainsi, les vers seraient protégés des trop fortes chaleurs et du froid. Le souci, c’est qu’au début on a mis toutes nos épluchures dans le lombricomposteur, y compris celles de fruits, et sans les envelopper de papier. Ceci a causé la naissance de plein de moucherons, qui se sont ensuite envolés le long de notre escalier pour arriver dans la cuisine ! Ça a été long pour tous les faire partir… Depuis on a doublement assuré nos arrières : 1) on ne met plus d’épluchures de fruits dans le lombricomposteur, 2) on a mis le lombricomposteur dehors !

Je n’ai pas installé les roulettes fournies pour déplacer facilement le lombricomposteur. Au contraire, comme à Marseille on peut avoir un fort mistral, j’ai ajouté de grosses pierres en bas du lombricomposteur. Et comme on a aussi parfois des pluies intenses, et un soleil très chaud l’été, j’ai ajouté deux tuiles sur le dessus.

Quand je soulève les tuiles, je trouve de temps en temps une petite tarante qui profite du gîte et du couvert, car il y a parfois des moucherons qui sortent du composteurs. Pour éviter qu’il n’y ait beaucoup de moucherons, on évite de mettre des produits sucrés. On évite aussi les aliments vermifuges comme l’ail, l’oignon, l’échalote.

.

L’installation

A ma grande honte je dois avouer que j’ai tué le premier lot de vers ! Je m’étais empressée de commander le tout mais, étant en fin de grossesse, j’ai jugé plus prudent de lancer le processus un peu plus tard. Et quand j’ai déballé le tout, j’ai compris que les vers avaient passé ces deux semaines dans un sachet en plastique hermétique, et qu’ils étaient sans doute morts asphyxiés… J’ai bien entendu essayé de les mettre quand même dans le lombricomposteur avec de la nourriture, mais aucun n’avait survécu. J’ai racheté un lot de vers auprès d’une ferme locale, la Ferme lombricole de Provence (découverte sur le trajet de la maternité, peut-être un clin d’œil du destin).

Je n’ai pas d’autres souvenirs du démarrage du lombricompostage (à part l’invasion de moucherons bien sûr). Il faut dire que c’était il y a 5 ans et que c’était aussi à ce moment là que le Pinto est né.

.

Les différentes étapes du compostage

C’est moi qui suis responsable du lombricomposteur, et je propose régulièrement aux enfants d’aller avec moi nourrir « Mévèr ». Je soulève les différents plateaux (maximum 6) pour voir si tout va bien. Voici une visite en photos. Pour info, l’odeur est très légère et évoque les sous-bois.

.

Dans le plateau du haut, je place les épluchures de légumes et des morceaux de carton (généralement des rouleaux de papier toilette) ou des bandes de papier non coloré, ou alors imprimé en encres végétales de qualité alimentaire (comme les sachets d’épicerie en papier). Le papier/carton apporte des nutriments aux vers et permet aussi d’assurer une circulation d’air entre les déchets non compostés. Il n’y a pas ou peu de vers à cet étage. Il peut y avoir quelques insectes.

Par défaut, il est recommandé ajouter sur le dessus un « matelas« , qui peut être remplacé par un vieux tissu en fibres naturelles. Personnellement, j’ai trouvé que c’était inutile, sans doute parce qu’ici il ne fait pas froid et que j’avais déjà mis des tuiles.

.

Le deuxième plateau est le moins ragoutant je trouve : le compostage a bien commencé, donc on ne reconnait plus les aliments, mais il n’est pas encore terminé donc le visuel est un peu déroutant. On voit des vers, par exemple sur les parois intérieure du plateau.

.

Dans le troisième ou le quatrième plateau, le compostage est terminé et on peut le recueillir le compost.

.

Sous les plateaux se trouve un « bac collecteur » : une zone où s’écoule le liquide éventuel. La forme de dôme au milieu permet aux vers tombés par erreur de ne pas se noyer. Il y a aussi un robinet pour recueillir le liquide, qui est un engrais liquide concentré. Personnellement, il y a très peu de liquide qui sort et j’avais la flemme de m’en préoccuper, alors je laisse le robinet ouvert tout le temps : le peu de liquide qui sort va rejoindre les eaux de pluie dans les égouts.

.

La récolte du compost

Quand le contenu du plateau du bas a une belle couleur brun foncé et une texture homogène, l’heure est à la récolte. Je prévois une demi-heure, un carton pour transporter le compost et une petite pelle (pelle de plage des enfants).

On prend le plateau « mûr » et on le place tout en haut du composteur, au-dessus du plateau contenant les épluchures fraîches. Comme les vers n’aiment pas la lumière, ils vont petit à petit aller dans le plateau situé dessous. Au bout de quelques minutes, on gratte délicatement la surface avec la petite pelle (ou tout simplement un morceau de carton épais qu’on change quand il devient mou), afin de s’assurer que le compost qu’on récolte ne contient pas de vers.

Je mets le compost en couche de maximum 5 cm dans un carton afin qu’il puisse « respirer » le temps que je donne le compost à quelqu’un.

.

L’entretien

A chaque fois que j’ai récolté le compost d’un plateau, je nettoie le plateau à grande eau, avec une brosse (récupérée d’un balai brosse).

Quand le plateau des épluchures fraîches est à moitié plein, je place ce plateau propre et sec sur le dessus de la pile.

Et de temps en temps, je nettoie le « bac collecteur » de la boue qu’il contient. Comme pour la récolte du compost, il suffit d’un morceau de carton. Je place cette boue dans le plateau des épluchures fraîches.

.

Voilà, c’était important pour moi de faire cet article pour dire au-revoir à « Mévèr », parce que je compte bientôt le passer à une autre famille. Car on a maintenant un jardin, et Doudou y a installé un composteur classique, plus grand et dans lequel on ne se gêne pas pour mettre épluchures de fruits, ail et oignon. Pour le moment, c’est un composteur construit avec les planches trouvées dans le jardin, mais il y a un rat qui ne cesse de s’y attaquer. On compte donc acheter un composteur plus jointif, peut-être un modèle horizontal à deux compartiments séparés par une paroi verticale perforée, pour séparer bac où on met les épluchures fraîches et bac où on récolte le compost. Si vous avez des conseils, je suis preneuse !

.

Bon week-end !

Les dinosaures qui couvent leurs oeufs

15 Avr

Bonjour !

Attention, cet article part un peu dans tous les sens… C’est en fait une suite de mon article sur l’EMDR et ma phobie des bébés qui pleurent.

Il ne vous aura pas échappé que je suis dans une période « dinosaures » (j’ai d’ailleurs mis à jour l’article avec des idées d’activités et celui avec des livres pour enfant).

Photo prise en vitesse en déballant ce cadeau destiné au Béluga

Cette marionnette Folkmanis est trop choupiii

.

Bref, c’est dans un imaginaire de dinosaures que j’ai matérialisé un progrès impressionnant aujourd’hui lors de la séance d’EMDR.

Tout en ressentant, et donc en guérissant, de très anciens « souvenirs » de peur datant de quand j’étais bébé, il y a eu cette phrase qui a jailli dans ma tête : « je ne sais pas si nous sommes des dinosaures qui couvent leurs œufs ». Par opposition aux des dinosaures qui laissent leurs œufs incuber puis éclore sans leur présence.

Comme vous l’avez sans doute compris, j’ai toujours considéré être « d’une sorte de dinosaure qui ne couve pas ses œufs ». Quand je pense aux bébés humains en général, j’ai de la peine pour eux, avec cette croyance : « ils sont ultra dépendants des adultes autour d’eux, et pourtant les adultes ne les comprennent pas et ne respectent pas leurs besoins ». Et quand je vois des photos de bébés souriants, qui ont l’air de se sentir bien, je ressens une profonde incrédulité. Oui, des bébés réellement épanouis, cela me parait irréel.

Quant aux enfants, ma croyance n’est pas plus optimiste. Je me souviens avoir eu l’avis, pendant toute mon enfance et le début de mon adolescence, que j’avais de la chance d’être dans une famille où on avait assez d’argent pour satisfaire nos besoins primaires (de la nourriture, des vêtements, un logement confortable avec une place pour chacun·e…), tout en étant une famille pas trop contraignante (des parents qui ne nous tapaient pas trop et n’étaient pas clairement toxiques sur le plan affectif). Pour en revenir à l’imaginaire des dinosaures, je me considérais chanceuse parce que mes parents dinosaures qui pesaient plusieurs tonnes de plus que moi ne m’écrasaient pas complètement par mégarde.

C’est au cours de la séance d’EMDR, avec une fois de plus tellement de souffrance à exprimer, que je me suis rendue compte qu’en fait on (mes parents) étaient une sorte de dinosaures qui couve ses œufs. Et que je ne m’en était pas aperçue… Depuis toujours, j’avais gardé dans ma coquille les immenses peurs qui me traversaient, assumé seule mes pleurs, rentré ma colère. Alors qu’en fait j’aurais pu demander de l’aide ! Et que je l’aurais peut-être reçue !

En vrai, je sais bien que je ne l’aurais pas forcément reçue : j’ai plusieurs souvenirs d’émotions négatives non acceptées par mes parents. Mais j’aurais eu le droit d’insister en fait. Insister pour recevoir des preuves d’amour, insister pour être couvée, puisqu’en réalité on n’est pas une espèce de dinosaure qui laisse ses œufs se débrouiller seuls.

Je réalise aussi que finalement, insister pour recevoir des preuves d’amour, c’est exactement ce que je suis en train de faire auprès de mes parents. J’ai l’air de quoi, à demander à recevoir moi aussi une carte postale, quand ils en envoient une à mes enfants ?

Je ne sais pas de quoi j’ai l’air, mais je sais que je fais bien de le demander. Et quand je la reçois, accompagnée de petits mots super gentils, je me dis que 1) mes parents suivent peut-être mon blog ; 2) on est en train de réparer des choses profondes.

Une année entière d’EMDR sur la période de ma vie où j’étais un bébé, ça porte ses fruits non seulement pour moi-même, mais finalement aussi pour ma relation avec mes parents, enfin. Une lumière au bout du tunnel ? Peut-être bien ! Ce serait un tel soulagement.

Je vous souhaite d’aller du mieux possible.

Repas de début avril

11 Avr

Bonjour !

.

Bento riz à l’ivoirienne

Du riz délicieux offert par une voisine, avec un reste de tofu fumé aux amandes et un reste de pois chiche. Pour grignoter à côté, un peu de salade non assaisonnée (transportée sur le tofu puis mise à part pendant le réchauffage du plat). En dessert, du fromage blanc de soja et du granola, avec de la noix de coco râpée saupoudrée entre les deux pour isoler un peu le granola de l’humidité.

.

Bento pâtes au brocoli

210404-3

Dans une même casserole, on cuit des fleurettes de brocoli et des pâtes, puis on assaisonne d’huile et d’ail semoule. Ici j’y ai aussi mis un reste de lentilles cuites au naturel. En dessert, des tranches de pomme roulées dans de la noix de coco râpée, et des petits gâteaux à la compote et à la poudre d’amande.

.

Bento polenta

Une grosse salade de pois chiche, carottes râpées et alfafa germé. En plat, un reste de polenta, une saucisse de tofu, un reste de lentilles à la sauce tomate. Et en dessert, un peu de pomme et des pruneaux. C’était bien trop copieux !

.

Épinard au sésame grillé, riz, tofu fumé aux graines

Tout est dans le titre 🙂

.

Pommes de terre sautées et salade de lentilles

Là aussi, je pense que vous n’avez pas besoin de recette.

.

Galette au chou romanesco et sauce à l’amande

Une galette de sarrasin du commerce, du chou romanesco cuit à la vapeur et ma sauce fromagère à la purée d’amande.

.

Pasta con broccolo affogato

Bientôt la fin de la saison des chou-fleurs, Doudou a besoin de faire le plein de pâtes au chou fleur !

.

Dwich

En passant chez Oh faon, j’ai testé le « dwich » du jour, au chou fleur grillé, oléagineux torréfié, grenade… Le tout dans un pain au lait 100 % végétal. Miam !

.

Nuggets de pois-chiche

En apéro, un « cocktail » jus d’orange grenadine, des bâtonnets de carotte, des fleurettes de chou fleur et des gressins italiens. Les nuggets sont avec ma recette habituelle. J’ai essayé de faire des pois chiche grillés avec 120 g de pois chiche au naturel, égouttés puis poêlés avec 2 cuillerée à soupe d’huile puis mélangés à 1/2 cuillerée à café de paprika fumé mais je ne trouve pas cela formidable.

.

Repas d’anniversaire

On s’est fait plaisir avec un repas à emporter du Lauracée, comme toujours commandé quelque jours à l’avance en demandant à ce qu’il soit 100 % végétal. En entrée, une salade d’asperges vertes, fleurs de courgette et chips d’ail.

En plat, un risotto à l’épeautre et légumes primeurs. J’ai encore oublié de photographier le dessert…

Pour tout vous dire, on a pris deux fois des repas à emporter, pour nous faire du bien et parce que 15 ans de mariage, ça se fête ! Voici le deuxième repas.

En entrée, une salade à l’avocat, au poivron mariné et à la roquette, avec pétales de fleur et croûtons.

En plat, des asperges aux morilles avec une sauce pesto.

En dessert, des suprêmes d’orange et de pomelo avec des fruits rouges et un peu de confiture de fruits rouges. Miam !

.

Bon dimanche ! Et bon courage pour les vacances scolaires !

Gâteau à la compote

4 Avr

Bonjour !

Habituellement, je fais des gâteaux au yaourt ou au lait de soja. Mais comment faire gâteau végétalien simple avec seulement des ingrédients qu’une personne omnivore a déjà dans son placard ? Un gâteau à la compote ! La compote donne beaucoup de moelleux au gâteau.

En plus de la compote de pomme, il y a un autre ingrédient clé : de la poudre d’amande. Elle permet d’avoir un goût équilibré et une texture très gourmande. Bonus pour celleux que cela intéresse : il n’y a aucune matière grasse ajoutée !

.

Je vous propose une version de base aromatisée à la vanille et conçue pour un sachet de poudre d’amande typiquement vendu en supermarché (125 g) et des mesures très faciles à réaliser, avec ou sans balance. N’hésitez pas à y ajouter des pépites de chocolat, des zestes de citron, etc.

.

Ingrédients pour 4/6 personnes
– 1 pot individuel de compote (100 g)
– 2 pots de sucre (125 g)
– 2 pots remplis à ras bord de farine de blé (125 g)
– 3 pots remplis à ras bord de poudre d’amande (125 g)
– 2 sachets de sucre vanillé
– 1 sachet de poudre à lever
– 1 pot rempli à ras bord d’eau (125 g)

Préparation
– Huiler et fariner un petit moule à gâteau. J’utilise un moule à charnière haut de 16 cm de diamètre. Si je devais en racheter un, je choisirais peut-être un moule à charnière classique de 16 cm avec deux fonds au choix. Les deux liens pointent vers des produits à revêtement antiadhésif fabriqués en Europe.
– Allumer le four à 175 °C.
– Dans un saladier, verser la compote, le sucre, la farine, la poudre d’amande, le sucre vanillé et la poudre à lever.
– Ajouter l’eau et tout mélanger pour obtenir une pâte homogène.
– Verser immédiatement dans le moule préparé et enfourner.
– Laisser cuire environ 40 minutes, jusqu’à ce qu’un pique planté au milieu du gâteau ressorte sans pâte accrochée dessus.
– Sortir du four et laisser refroidir environ 15 minutes avant de démouler.
– Laisser refroidir complètement (au moins 1 h) avant de couper en tranches.

.

Remarques

  • Version miniature : Avec ces quantités, je remplis à mi hauteur les empreintes de deux plaques de 15 mini muffins (Elastomoule de De Buyer). Je les mouille avant de les remplir : je trouve que cela facilite le démoulage. La cuisson prend alors environ 15 minutes. Je laisse refroidir 10 minutes hors du four avant de retourner les moules sur un torchon propre pour démouler les gâteaux.
  • Version avec goût de compote : Mélanger 200 g de farine, 100 g de poudre d’amande, 200 g de sucre dont 2 sachets de sucre vanillé, 1 sachet de poudre à lever, 200 g de compote de pomme, 100 g d’eau. Pour accompagner le bon goût de pomme, on peut par exemple remplacer le sucre vanillé par de la cannelle moulue.
  • Version avec glaçage : Pour un glaçage très sucré, fouetter longuement 100 g de margarine végétale avec 50 à 100 g de sucre glace et quelques gouttes d’extrait de vanille, jusqu’à obtenir une crème blanche et mousseuse. Conserver au frigo. Pour un glaçage saveur coco et moins sucré, on peut faire un glaçage à la crème de coco.

.

Voilà de quoi faire de petits goûters ou desserts en toute simplicité et gourmandise.

Bon dimanche !

Repas de fin mars

28 Mar

Bonjour !

Hey, on n’a pas fêté cela mais ça fait plus de 10 ans que je vous partage mes repas du quotidien, quinzaine par quinzaine ! C’est fou, non ? Et je dis ça, je dis rien, mais ça fait une belle série d’articles pour trouver de l’inspiration si vous en manquez à une période de l’année… (vous avez dit poireau ?)

.

Bento riz et épinard à la cacahuète

Ce matin-là, j’avais 50 minutes pour me préparer et rien de prêt pour le repas de midi. Comme Doudou gère maintenant les enfants en totale autonomie le matin, j’ai pu me préparer vite fait de quoi manger. Du riz, des épinards surgelés mélangés dans une casserole avec une bonne dose de beurre de cacahuète, une feuille de salade avec quelques radis coupés en tranches, et pour le dessert une pomme coupée en tranche avec sa petite boîte de sucre à la cannelle. Miam ! Vive le partage réel des tâches domestiques, ça me change la vie ! Il fadra que je mette à jour mon article. 🙂

 

Bento restes

Salade multicolore 100 % à base de restes : du chou rouge en vinaigrette, quelques dés de pommes, quelques petits pois et quelques pâtes nature coupées en petits morceaux. C’était bon, une bonne idée de salade à faire exprès !

En plat, un reste d’omelette de sarrasin et de fondue de poireau, et le reste du riz de la veille.

En dessert, des boules d’énergie façon cookie (sans les pépites de chocolat) et une clémentine.

.

Bento curry orange

Du curry aux lentilles corail; pois chiche et carottes, coulis de tomate et lait de coco. Comme ma boîte de ce jour-là est très grande, je n’ai pas pu la remplir à ras bord et le curry a donc inondé le dessus du riz. C’est tout aussi bon mais moins joli ! En dessert, une crème dessert soja chocolat du commerce et une clémentine.

.

Bento choucroute

Comme toujours, cette choucroute est l’oeuvre de Doudou et c’est un plat peu photgénique. En dessert, des tranches de pomme roulées dans un reste de sucre à la cannelle et des amandes enrobées de chocolat noir.

.

Pique-nique du Béluga

De la salade de riz lentilles maïs, des chips de maïs, des tranches de pomme et les chouettes cookies fourrés au chocolat de Moulin du Pivert.

Sur le côté de la photo, on aperçoit un comprimé de Veg1. Doudou et moi sommes de la team orange, mais le Béluga et le Pinto sont team cassis.

.

Sandwich végétarien du Panificateur

Une belle baguette bio aux graines, du fenouil fondant, des radis et une sauce ressemblant un peu à un pesto, le tout 100 % végétal ! Le Panificateur est une boulangerie récemment ouverte et située sur l’avenue de la République à Marseille.

.

Salade de lentilles garnie

Des lentilles cuites au naturel (125 ml de lentilles sèches cuites avec 1/2 cuillerée à café de sel 3 fois 125 ml d’eau) égouttées, des carottes râpées, de la laitue déchirée en petits morceaux et une vinaigrette à la moutarde. Mangée avec le délicieux pain « italien » de la boulangerie Hat’s.

.

Salade de pâtes aux restes

Un reste de spaghettis à rien (en ce moment les enfants refusent de manger les pâtes à la sauce tomate de Doudou !), de lentilles au naturel et d’une poêlée de légumes aux amandes. Et voilà, simple mais bon !

.

Galette de sarrasin aux patates douces

Vous connaissez bien ce plat maintenant. Des patates douces sautées et du dip de tournesol allongé d’un peu d’eau viennent garnir une galette de sarrasin.

.

Quiche aux poireaux

En lisant la recette de quiche végane de Mélanie Mardelay, avec sa technique pour avoir une belle épaisseur, j’ai eu envie d’en faire une moi aussi. J’ai gardé sa technique d’utiliser un moule à bord hauts d’environ 20 cm de diamètre, ici mon cercle à entremets réglable, mais j’ai utilisé ma recette d’appareil de quiche à base de lait de soja et de fécule. Pour le légume, j’ai utilisé du poireau. C’était super, merci Mélanie !

Une prochaine fois, je tenterai la recette de quiche/tarte aux gros poireaux de Mamapasta.

.

Smoothie pêche amande et boules d’énergie

Pour le smoothie, 150 g de pêches au sirop mixées avec 150 ml de lait de soja nature et 1 cuillerée à soupe de sirop d’orgeat. Pour les boules d’énergie, la recette est ici.

.

Gâteaux au chocolat avec glaçage classique

J’ai réalisé ma recette de gâteau au chocolat simplissime en version mini muffins. Pour les garnir, tout simplement 100 g de margarine végétale fouettée avec 100 g de sucre glace et un peu d’extrait de vanille jusqu’à obtenir une préparation bien blanche et mousseuse. C’est le Béluga qui a garni les muffins à la poche à douille.

Pour conserver les cupcakes, j’utilise mes boîtes hermétiques avec le couvercle comme plateau. C’est pratique et joli. Les boîtes rondes sont en verre Pyrex Cook & Freeze (je vous avais déjà montré la grande ici). La boîte rectangulaire est en plastique et me sert (avec sa passoire) pour égoutter le yaourt de soja, elle est vendue pour être utilisée avec la yaourtière Multi Délices mais on peut s’en servir indépendamment.

Je me suis laissée dire qu’un délice ultime est de déguster un de ces cupcakes avec une des premières fraises locales… Je n’ai pas pris de photo, bien trop occupée à profiter de ce luxe.

.

Bon dimanche !

Déguisement de dragon

27 Mar

Bonjour !

Cette année, l’école de mes enfants a pu maintenir une sorte de carnaval et c’était émouvant de savoir que les enfants profitent de cette fête collective traditionnelle.

Pour moi, la difficulté du carnaval est de trouver un compromis entre le temps que mes enfants choisissent leur idée de déguisement et le délai nécessaire pour nous procurer le déguisement.

Je n’ai pas le matériel ni les compétences pour fabriquer la plupart des déguisements et je trouve difficile d’appliquer mes convictions éthiques et écologiques pour ce type. Je vous ai parlé ici de mes critères et des solutions que j’ai trouvées. Au final, mon critère N°1 pour l’achat d’un déguisement est qu’il puisse être porté pendant plusieurs années par le même enfant. Mon critère N°2 est qu’il puisse être enfilé de manière autonome par l’enfant. Et mon critère N°3 est une fabrication éthique ou un achat d’occasion.

Voici le résultat de mes recherches pour se déguiser en dragon européen.

.

Déguisement dragon pour bébé et jeune enfant

Pour un déguisement de dragon allant de 18 mois à 3-4 ans, la marque Lilliputiens a proposé il y a plusieurs années (8 ans ?) la gamme Walter le dragon. Pour tout vous dire, depuis tout ce temps j’avais envie d’acheter ce déguisement… Mais mes enfants ne demandaient pas de déguisement de dragon. Or cette année le Pinto a subitement refusé son idée initiale de déguisement. Comme il a (déjà) 4 ans, je me suis dit que c’était le moment où jamais pour Walter ! Et coup de chance, j’en ai trouvé un sur le marché de l’occasion (Vinted).

Comme la personne qui vendait ce déguisement n’avait plus le masque initialement inclus dans le set, j’ai acheté, également d’occasion, un masque vert issu d’un déguisement de dragon Ikea.

Bien sûr, à chaque fois que j’achète à distance, j’essaye de grouper mon achat avec un autre besoin. Je ne sais pas vous, mais j’ai particulièrement du mal à trouver des pantalons de jogging taille enfant à taille élastiquée, en achat neuf et éthique, en dehors des super pantalons Mimookids, alors je suis toujours preneuse s’il y en a en vente d’occasion.

.

Déguisement dragon enfant

Après avoir cherché en vain sur le marché de l’occasion un déguisement de dragon compatible avec mes critères et la taille du Béluga (bientôt 9 ans), je me suis résolue à en acheter un neuf. Je n’ai pas trouvé de marque en fabriquant localement, ni même lointainement avec certaines garanties éthiques.

La marque Great Pretenders propose une variété de déguisements de dragon sous forme de cape, par exemple un dragon vert et or, un dragon rouge et or, un déguisement réversible dragon multicolore sans ailes/chevalier, un déguisement réversible dragon noir sans ailes/licorne… J’apprécie que la marque montre des enfants variés (y compris un enfant en fauteuil pour un déguisement de super héro·ïne) et fabrique quelques uns de ses déguisements au Canada.

.

Mais le déguisement qui correspondait le plus à ce que je cherchais est le dragon rouge et or taille 3-8 ans de la marque Amscan. Il a des poignées élastiquées pour manœuvrer de grandes ailes dorées. Pour compléter ce déguisement, il suffit de porter un T-shirt rouge et de se maquiller un peu. Par contre sa fabrication n’est ni locale ni éthique, et je ne l’ai pas trouvé en achat d’occasion. J’ai cependant fait une exception et acheté ce produit, considérant qu’il était complètement adapté à notre besoin et que mes enfants le porteront plusieurs années puis qu’on le passera à d’autres familles.

.

Déguisement dragon ado

Pour un enfant de plus de 8 ans, le plus durable me semble d’acheter un masque et des ailes de dragon. Sur Amazon il y a plusieurs marques qui proposent le même type de produit (masque, ailes et éventuellement queue de dragon), dans des couleurs variées : vert, rouge, noir, mais aussi rose, bleu ciel, argenté, doré… Je préfère cependant mettre mon argent sur une autre plateforme ou au moins pour des marques un peu éthiques. Si vous en connaissez, merci de partager l’info, cela me sera utile si le Béluga continue d’être intéressé par les dragons !

.

Maquillage de dragon

Pour la plaisir des yeux, vous pouvez trouver deux magnifiques maquillages de dragon en tapant « maquillage dragon » et le nom de la professionnelle qui l’a réalisé : Belinda Wurtmizer ou Kids R Kool.

Mais en réalité il me fallait une idée de maquillage facile à réaliser ET facile à nettoyer, donc ne couvrant pas tout le visage, et en particulier ne touchant pas le contour des yeux. Celui qui m’a semblé le plus simple est le maquillage dragon par Sea Rigolo.

Je suis donc partie de l’idée de Sea Rigolo, en la simplifiant encore pour garder seulement deux lignes de chaque côté du visage : une ligne partant de l’aile du nez, remontant pour arriver entre les sourcils puis allant sur un coté du front ; l’autre ligne allant d’une pommette à la tempe. Pour dessiner chaque ligne, j’ai utilisé un ancien rouge à lèvres rouge vif puis ai doublé la ligne avec du maquillage jaune Vegan Faces (qui ne semble plus être en vente).

J’ai ajouté des paillettes biodégradables « collées » sur le visage grâce à un peu de beurre de karité. Je vous en avais parlé brièvement ici quand les enfants s’étaient fait maquiller à Coco Velten : il existe maintenant des paillettes biodégradables, fabriquées en Angleterre. Différents revendeurs proposent des conditionnements et des mélanges particuliers. J’ai acheté la marque Eco glitter fun car c’est celle qu’utilisait la maquilleuse. Les couleurs claires (sterling et citrine) au format « uber chunky » ne me semblent pas extraordinaires. Ce que je préfère, c’est le format « uber disco ball » (mélange de paillettes de tailles « uber chunky », « super chunky » et « standard »), en particulier avec la couleur verte (« verde ») et la couleur orange (« crème brulée ») que nous avons trouvées dans ce kit (qui inclut deux accessoires très pratiques : un petit pot de gel d’aloe vera et un pinceau qui rentre pile poil dans l’ouverture des petits flacons de paillettes).

Si je pouvais modifier ma commande, je choisirais d’acheter à la place le Pastel uber disco kit : il est composé uniquement de paillettes format « uber disco ball », il contient des couleurs variées (violet, turquoise, vert, jaune, orange et rose), un mini pot de gel et un pinceau.

En marque française, il y a Si si la paillette et ses noms rigolos, mais il ne contient pas le mélange de tailles qui me plait, et j’ai peur que les paillettes s’échappent plus facilement des pots à ouverture non étroite. Dans tous les cas, il faut prévoir une feuille de papier à poser sous le pot pour récupérer les paillettes qui s’en échapperont inévitablement.

Attention, même biodégradables les paillettes sont à utiliser avec modération car elles ont quand même un impact environnemental.

.

Au final, ça a donné quoi ? Le déguisement Lilliputiens est un peu petit pour un enfant de 4 ans et demi, donc je l’ai donc prêté à une autre famille. Et le Béluga a préféré se déguiser en Ninjago (vous pouvez donc deviner le thème de son anniversaire des 9 ans…). Le Pinto a donc porté le déguisement dragon Amscan avec un T-shirt rouge (sous une polaire rouge), le pantalon jaune de Mimookids et un petit maquillage.

.

Pour le moment, sur le thème des dragons, je n’ai que deux albums pour enfant à recommander : « Le château du dragon » et « Une histoire courte ». Les deux sont associés à l’univers des châteaux forts et des chevaliers.

Le Béluga, à 8 ans et demi, a beaucoup aimé les bandes dessinées Royaumes de feu. Elles ont l’avantage d’être centrées sur des dragons elleux-mêmes, avec leur propre personnalité, mais a l’inconvénient de montrer régulièrement de la cruauté. Si vous avez d’autres idées de bande-dessinées sur les dragons qui soient moins sanglantes, je suis preneuse !

PS : C’est chez Echos verts, le blog de Natasha Tourabi que j’ai découvert la pratique de l’écriture inclusive. Je suis impressionnée que son (excellent) livre « 21 éco-défis » soit écrit entièrement de cette manière ! Cela me donne le courage d’essayer de la pratiquer.

Bon week-end !

Repas de mi mars

21 Mar

Bonjour !

.

Repas burger

J’ai appliqué ma recette. Le steak est à base de haricots rouges et flocons d’avoine, la sauce rose va très bien avec et le pain est particulièrement moelleux grâce à un petit passage à la poêle. On a mangé les burgers avec des chips au paprika et des bâtonnets de carotte.

.

Chou rouge à la pomme

Inspirée par la recette de chou rouge aux pommes comme en Alsace de la Fée Stéphanie, j’ai cependant fait au plus simple : un oignon haché, un demi chou rouge émincé, du sel et une feuille de laurier ont cuit dans une casserole à couvert. Pendant ce temps, j’ai épluché deux pommes et les ai coupées en quartiers puis je les ai déposées sur le chou pour qu’elles cuisent sans devenir complètement violettes.

En accompagnement, j’avais un reste de steak de haricots rouges et 3 nuggets de pois chiche. En dessert, une clémentine et un porridge pomme cannelle.

.

Risotto et salade de mâche

Doudou a préparé un risotto aux champignons de Paris. Je l’ai accompagné du reste de chou rouge aux pommes, et d’une salade de mâche agrémentée de quelques tranches de champignons frais.

.

Semoule aux pois chiche et aux fèves, purée de topinambours

Avec la semoule de blé aux fèves et pois chiche, un reste de steak de lentilles et de la purée de topinambours. Je cuits les topinambours à la vapeur et je les épluche ensuite avec les doigts. Je mixe la chair avec un peu d’huile d’olive et de sel. Je n’en mange pas trop d’un coup sinon ça me fait des ballonnements, mais j’adore ça ! En dessert, une pomme coupée en tranches transversales pour admirer ses rayons.

.

Petits pois, pommes de terre sautées et steaks de lentilles

Le bento où j’ai raclé tous les restes possibles : un reste de riz mélangé à des petits pois surgelés, un reste de saucisse de tofu, un reste de pommes de terre sautées et un reste de steaks de lentilles. En dessert, des tranches de pomme saupoudrées de cannelle moulue.

.

Poêlée de chou frisé et carotte, polenta

De l’oignon, de la carotte et du chou vert sont cuits à la poêle et agrémentés d’amandes. Ici, on a servi cette poêlée avec de la polenta.

.

Pâtes crémeuses au chou frisé

Pour utiliser l’autre moitié du chou frisé, on a fait des pâtes au chou inspirées de la recette d’Omry, en remplaçant les noix de cajou par de la purée d’amande blanche.

.

Velouté de courge et rillettes de lentilles

Le velouté a été préparé par Doudou sans recette précise. La recette des rillettes de lentilles à l’artichaut est ici.

.

Gâteau fourré à la pâte à tartiner

Pour un petit gâteau d’anniversaire, on a mélangé 150 g de farine de blé, 150 g de sucre, 1 sachet de poudre à lever, 50 g d’huile de colza cuisson, 2 cuillerées à soupe de rhum, 1 cuillerée à café d’arôme d’amande amère, 3 sachets de sucre vanillé et 150 g de lait de soja nature. On a versé la pâte dans un moule de 16 cm de diamètre et cuit au four. Une fois refroidi, on a démoulé le gâteau, on l’a coupé en deux dans l’épaisseur et on l’a garni de Nocciolata sans lait. Pour le glaçage, on a mélangé du sucre glace avec quelques gouttes de lait végétal. Enfin, on a parsemé le glaçage de vermicelles 100 % végétaux.

Pour compléter ce petit gâteau, on a aussi fait un gâteau césar au chocolat. Le cadeau a été emballé par le Béluga avec un furoshiki de Mamie Colette et deux rubans.

Habituellement je mange salé au petit déjeuner, mais ce jour-là je n’avais rien à mettre dans un sandwich donc j’ai mangé la dernière part de gâteau avec une gourde de purée de pomme.

.

Bon dimanche !

Livres pour enfant sur les dinosaures

20 Mar

Bonjour !

Il y a plusieurs années, un livre jeunesse m’a révoltée au point de me motiver à chercher par moi-même, sur chaque sujet, des livres jeunesse en accord avec mes valeurs. Je vous fais régulièrement le bilan de mes trouvailles. Et je viens enfin de trouver quelques ouvrages satisfaisants sur le premier thème de ce livre honnis : les dinosaures.

Pourquoi autant de temps pour les trouver, alors qu’il y a des livres sur les dinosaures dans toutes les librairies ? D’abord, parce que la plupart des livres jeunesses sur la préhistoire ne sont pas inclusifs : ni en terme de genre, ni en terme de couleur de peau, ni d’autres paramètres de la diversité humaine. En plus, ces livres sont quasiment tous complètement dépassés sur le plan scientifique, ce qui est particulièrement dommage pour des documentaires ! 

Les 3 livres que je vous recommande parmi ma sélection ont été publiés il y a moins de 5 ans. On peut donc espérer qu’à l’avenir d’autres maisons d’édition mettront réellement à jour leur catalogue d’ouvrages sur les dinosaures.

.

Les dinosaures

Ce livre de Ninie est imprimé en Chine et paru en 2020 aux éditions Milan (lien vers la fiche du livre). Il est adapté de 18 mois à 5 ans.

Ce livre est une nouvelle édition de « Mes dinosaures à toucher » de Ninie, paru en 2009 puis reédité en 2013. A part le titre et la couverture, je ne pense pas qu’il y ait eu des modifications depuis les éditions précédentes et je vais vous expliquer ce qui me fait penser cela.

Avec ses pages cartonnées et ses matières à toucher, c’est un album adapté pour les tous petits. Mais je pense qu’il convient jusqu’à 5 ans grâce aux informations qu’il apporte, sous forme de texte mais aussi de dessins montrant la taille de chaque dinosaure par rapport à un enfant.

En terme de contenu scientifique, je trouve que le contenu est inégal. On peut le voir dès la première double page, où les dinosaures sont d’emblée rapprochés des tortues et des crocodiles (alors qu’on sait maintenant qu’ils sont bien plus proches des oiseaux) mais où il est noté que leur couleur n’est pas bien connue (et en effet on sait que les dinosaures n’avaient pas tous une peau verdâtre).

J’apprécie les pages suivantes, qui donnent des informations sur différents dinosaures de manière très adaptée aux jeunes enfants.

Ce sont les deux dernières double-pages que je trouve vraiment inadaptées et que je me suis chargée de modifier à l’aide d’un marqueur noir et d’un correcteur avant de montrer ce livre à mes enfants.

  • Sur la double page ci-dessus, j’ai remplacé « mamans » par « parents » car les scientifiques n’ont aucune raison de croire que seules les mères s’occupaient des œufs et bébés. D’ailleurs, établir le sexe d’un dinosaure est quasi impossible.
  • Sur la double page ci-dessous, j’ai colorié en noir la barbe de l’archéologue. Je trouvais la page trop déséquilibrée avec deux enfants blancs et un homme à la peau un peu moins blanche mais à la barbe marron clair.

Globalement, mon avis sur ce livre est qu’il s’agit du moins mauvais que j’aie trouvé pour les enfants de moins de 4 ans. Si vous voulez utiliser un album pour introduire le sujet des dinosaures à votre enfant, il présente une solution acceptable une fois les deux modifications faites. Je compte d’ailleurs écrire à la maison d’édition pour signaler mes deux propositions de modification, car 1) elles me semblent très simples à appliquer dans une future reédition de cet ouvrage qui est visiblement un succès ; 2) cette maison d’édition (Milan) semble avoir de bonnes intentions pour représenter la diversité humaine, comme le montre un de leurs autres ouvrages que je recommande un peu plus loin dans cet article.

.

Les nouveaux dinosaures

nouveauxdinosaures

Ce ivre d’Eric Mathivet est imprimé en Pologne et paru en 2016 aux Éditions du ricochet (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé à partir de 6 ans, mais je trouve qu’on peut le lire à partir de 4 ans, en lisant chaque double page comme un mini livre à part entière. Pour moi, ce livre est donc adapté de 4 à 8 ans.

nouveauxdinosaures-1

Ce bel album qui se lit comme une histoire des dinosaures. Le texte est magnifiquement enveloppé dans les magnifiques illustrations de Capucine Mazille, à la fois douces, précises et actuelles.

nouveauxdinosaures-2

Et mine de rien, tous les concepts importants au sujet des dinosaures sont abordés de manière très simple, en accord parfait avec les connaissances scientifiques actuelles. 

nouveauxdinosaures-3

En bref, je recommande chaudement ce bel album, Pour moi, c’est vraiment une parfaite introduction au sujet des dinosaures, dont on peut profiter simplement en regardant les images, puis en lisant le texte, et, pour les fans, en reconnaissant les dinosaures (leur nom. est écrit en écriture cursive).

Et j’ai très envie de découvrir les autres albums de cette maison d’édition, les Éditions du ricochet.

.

J’élève mes dinosaures

Ce livre de Marie-Sophie Germain est imprimé en Espagne et paru en 2018 aux éditions Rustica. Il est épuisé (déjà !) mais on peut le trouver d’occasion ou en bibliothèque. Il est adapté de 6 à 10 ans.

Ce petit album très original est parfait pour intéresser un enfant au thème des dinosaures. En effet, il alterne des informations transmises de manière simple, claire et colorée, avec des activités enthousiasmantes pour les enfants. Je vous en parle en détails ici.

Toutes les illustrations de ce livre sont des dessins de dinosaures, il n’y a aucun dessin d’humain.

.

Mes p’tites questions – Les dinosaures

Ce livre de Pascale Hédelin est imprimé en Roumanie et paru en 2020 aux éditions Milan (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé de 6 à 10 ans.

Ce livre peut cependant être mis dans les mains d’un enfant plus jeune qui aime les dinos, car il a un format léger et ses pages sont toutes plastifiées. Si votre enfant est intéressé par les dinosaures, ce livre est parfait pour répondre à ses questions. Il est très complémentaire de « J’élève mes dinosaures » car il n’aborde pas les mêmes sujets. 

Il y a un autre aspect très appréciable dans cet ouvrage : les paléontologues représenté·es en action ne sont pas que des hommes blancs. On voit pour chaque rôle des hommes et des femmes, à la peau noire ou blanche. De même, la couverture est conçue pour « parler » à un maximum d’enfants, filles comme garçons. C’est bien les éditions Milan, continuez sur cette lancée !

.

La grande odyssée des dinosaures / Dinosaures

Ce livre de Mark Norell est paru en français en 2019-2020, sous deux titres différents mais avec exactement le même contenu intérieur (textes, illustrations et mise en page). Les deux titres sont imprimés en France.

  • Sous le titre « La grande odyssée des dinosaures » aux éditions Glénat, ce livre a une couverture rigide et coûte 30 €.
  • Sous le titre « Dinosaures« , aux éditions Prisma, ce livre a une couverture souple et il coûte 20 €.

Ce grand livre est parfait pour qu’un adulte ou un enfant à partir de 10 ans découvre, affine ou mette à jour ses connaissances sur les dinosaures.

Ce livre est magnifiquement illustré. Entre les photos de fossiles, de squelettes reconstitués, de sites de fouilles et les peintures précises de dinosaures en situation de vie, il y a de quoi s’émerveiller.

Ce livre est prévu pour les adultes (les textes sont longs et d’un langage soutenu), mais il est parfait pour compléter les deux albums précédents car on y trouve en photos et en détails plusieurs éléments qu’ils évoquent. Pour moi, c’est un véritable ouvrage de référence, à savourer simplement pour ses magnifiques images ou à lire si on veut apprendre des informations précises sur la découverte des dinosaures et comment la recherche imagine leur aspect et leur mode de vie.

Pour trouver quelque chose à redire, en plus du langage assez technique, il faut noter que cet ouvrage est la traduction d’un livre écrit par un membre du Museum d’histoire naturelle de New York, et que le contenu est centré sur les États Unis (dinosaures découverts dans ce pays, ou dans d’autres pays par des missions menées par des archéologues étasuniens). Je déplore évidemment que toutes les personnes photographiées soient blanches et soient majoritairement des hommes. J’aurais aussi aimé que, lorsque des fouilles ont été réalisées sur le territoire des autochtones, il soit mentionné que leur autorisation éclairée avait été donnée ou que des procédures ont été mises en place depuis pour s’assurer que ce soit le cas.

.

Je termine cette sélection avec un livre en anglais que j’aime aussi beaucoup : « All yesterdays » de Conway, Kosemen et Naish. Même si on ne lit pas l’anglais, je trouve que le message est clair sur les deux thèmes qu’il aborde : la vie réelle des dinosaures ne se résume pas aux combats, et il est bien difficile de reconstruire leur aspect réel. Vous pouvez voir en quelques illustrations dans cet article du Guardian : un tyrannosaure endormi, et un babouin reconstruit de la manière dont on a « traditionnellement » reconstruit les dinosaures.

.

Pour finir cet article, je vous propose un peu d’humour à thème dinosaure.

Déjà, je vous recommande cette super vidéo de Max Bird et Jamy : « Idée reçue #23 : les dinosaures ont tous disparu ? » qui informe de manière rigolote et pédagogique sur le mythe de l’extinction subite des dinosaures et annonce une info clé : il y a encore des dinosaures parmi nous ! Je ne vous dévoile pas qui ils sont…

En ce qui concerne les blagues et les mèmes, il en existe beaucoup sur le thème des dinosaures sur internet. Je vous en cite simplement deux portant sur l’évolution des connaissances au sujet des dinosaures : sur leur aspect et sur leurs cris (au passage, je vous recommande ce groupe public d’humour sur Facebook).

Enfin, pour l’humour dinosaure niveau bébé, sans aucune prétention pédagogique ni scientifique, ici on aime ce livre à guilis « Il ne faut pas toucher un dinosaure« .

.

Bon week-end !

Activités pour enfant sur les dinosaures

14 Mar

Bonjour !

Comme je vous l’écrivais récemment, je rattrape mon absence totale de connaissances sur les dinosaures, de préférence de manière ludique. Au fil de mes découvertes, j’ai récolté des idées d’activités variées sur le thème des dinosaures. Toutes sont réalisables en intérieur si besoin.

.

J’élève mes dinosaures

Ce petit livre très original alterne des informations pédagogiques sur les dinosaures avec de nombreuses activités listées dans le rabat de la 2ème de couverture.

Une des activités est une vraie expérience scientifique : tester l’effet d’une absence de lumière sur des pousses de graines (cela fonctionne avec des lentilles sèches comme graines) et ainsi expliquer ce qu’il a pu se passer à la fin du Crétacé.

Les autres activités sont quelques petits jeux du type « associe le dinosaure à son ombre » et surtout plus d’une dizaine de propositions de bricolages plus ou moins loufoques, jouant à fond avec l’imaginaire des enfants :

  • fabriquer un dinosaure à écailles avec des punaises dorées (on a dessiné le dinosaure sur une feuille de papier que l’on a placée sur le carton, et comme les punaises dépassent de l’autre côté du carton le Béluga en a profité pour faire un deuxième dino. Quand on voudra accrocher au mur le dino à écailles, on collera une deuxième épaisseur de carton sur ce verso)
  • fabriquer un œuf de dinosaure, avec une figurine en plastique et une sorte de pâte à sel colorée en marron avec du marc de café (on l’a laissée cuire plus d’une heure, au lieu des 15 minutes proposées)
  • fabriquer des empreintes de dinosaures (on peut remplacer la pâte auto-durcissante par de la pâte à biscuits et ajouter une cuisson au four pour fabriquer des fossiles comestibles, comme à 2:18 de cette vidéo)
  • se faire un maquillage de dinosaure à écailles avec un bas résille
  • planter un arbre préhistorique (un cycas)
  • dessiner des dents de tyrannosaures à l’aide d’une banane (on l’a remplacée par une carotte)
  • fabriquer des ailes de dinosaures (on peut remplacer la feutrine par du papier crépon)
  • et de nombreuses autres…

Le Béluga n’était pas intéressé par les dinosaures au départ, mais il a adoré ! Comme je vous l’ai indiqué entre parenthèses, n’hésitez pas à apporter vos adaptations car la fiche d’activité est parfois approximative. Les activités sont véganes, à part deux qui sont facilement véganisables : pour le vélociraptor à plumes, on peut fabriquer des plumes en papier (crépon par exemple) plié en accordéon pour découper plein de plumes d’un coup ; pour le dinosaure en train d’éclore, on peut fabriquer un œuf en pâte à sel, éventuellement colorée en vert clair avec de l’argile verte ou de la peinture.

Les activités sont réparties dans tout l’ouvrage, au fil des deux grands thèmes :

  • C’est quoi un dino ? Ce sont des généralités sur les dinosaures : quand vivaient-ils, quelles différences avec les reptiles, pourquoi ont-ils disparu…
  • Des dinos chez toi ! L’autrice a trouvé une astuce géniale pour que les habituelles fiches pour chaque genre de dinosaure ne soient pas juste une liste de fiches qui pourrait être rebutantes. Elle les présente dans le cadre d’un projet imaginaire d’élevage de dinosaures domestiques. Le bémol est que c’est donc une idée très pédagogique, mais pas du tout végane dans l’esprit ! (en même temps c’est annoncé dès le titre du livre)

Avec mes petites connaissances sur les dinosaures, j’ai l’impression que toutes les informations partagées dans cet ouvrage sont scientifiquement justes (à part quelques coquilles comme le poids trop faible du quetzacoaltus ou le dessin sans rayures du velociraptor).

Remarque : Pour les livres documentaires sur les dinosaures, je vous propose mes idées dans cet article.

.

Coloriages

Le site Epopia propose des coloriages de 3 dinosaures à imprimer. Vélociraptor, spinosaure et T. rex sont représentés de manière moderne, avec des pattes plus ressemblantes à celles des oiseaux. Je crois qu’actuellement on est revenu de l’idée que les T. rex avaient autant de plumes, mais peu importe : ces dessins offrent une différence appréciable avec les coloriages de dinosaures classiques, ce qui incite à réfléchir sur le fait que tout est loin d’être connu sur l’apparence des dinosaures.

.

Peinture magique

On a le sympathique album de peinture magique sur les dinosaures, aux éditions Usborne. La peinture magique est un concept très pratique, car la peinture est concentrée dans les motifs de la page (on ne peut donc pas choisir la couleur de chaque motif). Il suffit de fournir un verre d’eau pour imbiber le pinceau !

Ici, on aime se mettre à deux autour d’une page et la peindre ensemble (il faut alors fournir un deuxième pinceau).

.

Déguisements de dinosaures

Bébé tricératops (The Great Pretenders)

Voici des idées de déguisements durables, dans le sens où ils pourront servir plusieurs années. Pour cela, l’astuce est de choisir un déguisement sous forme de cape à capuche.

La marque Great Pretenders propose un large choix de déguisements de dinosaures (et ptérodactyle) sous forme de cape : des modèles allant de 1 à 3 ans et des modèles allant de 4 à 8 ans. Si je devais acheter un déguisement dinosaure neuf, c’est auprès de cette marque que je l’achèterais.

La marque Amscan propose une cape de déguisement de théropode vert, taille 1-3 ans ou taille 4-8 ans.

.

Figurines de dinosaures

Voici mon avis sur les principales marques de figurines, classées dans l’ordre croissant par rapport à l’exactitude scientifique de leur représentation des dinosaures.

.

Les figurines Papo sont en plastique. Papo est une marque française, cependant ces figurines ne sont pas fabriquées en France et le lieu de production n’est pas mentionné par la marque… Cela incite à la méfiance.

Une partie de ces figurines ne correspond plus du tout au consensus scientifique actuel. Par exemple pour le tyrannosaure, la silhouette est plaquée sur les muscles alors qu’on sait maintenant que les dinosaures avaient des masses graisseuses, la posture montre un cou à la verticale et une queue basse (à part pour le « tyrannosaure courant », d’ailleurs il est actuellement admis que les tyrannosaures ne couraient pas), les couleurs sont ternes et évoquent la peau des reptiles alors qu’on sait maintenant que les dinosaures sont plus proches des oiseaux, absence de plumes sur la plupart des figurines dont on sait maintenant que les dinosaures avaient des plumes. Je ne recommande donc pas du tout l’achat des figurines Papo.

Tyrannosaure courant (Papo)

.

Les figurines Holtziger sont en bois massif, peintes à la main avec des peintures à l’eau et elles sont fabriquées en Roumanie. Une figurine fait environ 10 cm de long. Comme je n’en possède pas, je ne peux pas vous faire de commentaire sur le poids, mais il me semble qu’elles ne doivent donc pas être très légères.

Ces figurines ne tiennent pas toujours compte de l’état actuel des connaissances scientifiques, que ce soit sur la couleur ou la présence de plumes sur un certain nombre de dinosaures (le vélociraptor en particulier). Mais si vous cherchez des figurines sans plastique et à fabrication locale pour un jeune enfant, les figurines Holtziger remplissent ces critères.

Tyrannosaure (Holtziger)

.

Les figurines Schleich sont en plastique et une figurine fait environ 20 cm de long. Elles sont fabriquées en Allemagne et sont proches du consensus scientifique actuel. Je ne suis pas fan de l’univers proposé autour des figurines (une station de recherche sur les dinosaures où ils sont enfermés dans des cages). On trouve assez facilement d’occasion les figurines Schleich.

Tyrannosaure rouge (Schleich)

.

Les figurines Bullyland font entre 8 cm et 30 cm, selon le modèle. Il y en a 20 différentes. C’est la seule marque qui propose certaines figurines un peu articulées (la tête d’un triceratops, les mâchoires d’un T. rex, les ailes d’un archeopteryx, les bras d’un therizinosaurus). Le gros inconvénient de cette marque est qu’il n’y a aucune information sur le lieu de production et aucun engagement sur l’éthique humaine de la production. Je ne recommande pas la marque Bullyland.

Tyrannausaure (Bullyland)

.

Les figurines Safari Ltd ont pour la plupart un aspect très conforme aux connaissances actuelles. La gamme est très large et les figurines sont de taille variées : d’un T. rex de 30 cm à des tubes contenant plusieurs petites figurines (parfaits pour les petits espaces). Le site est pratique à parcourir, en particulier pour filtrer les figurines par taille. Si je devais acheter un produit neuf de cette marque, je choisirais ce tube de mini dinosaures à plumes, et un tube de crânes de dinosaures qui serait parfait pour créer des kits de fouilles paléontologiques pour plusieurs enfants, par exemple pour un anniversaire à thème dinosaure. Le gros inconvénient de cette marque est qu’il n’y a aucune information sur le lieu de production et aucun engagement sur l’éthique humaine de la production.

Feathered Tyrannosaurus rex (Safari Ltd)

Au final, j’ai acheté d’occasion un lot de mini figurines Safari Ltd. Leur petite taille les rend faciles à ranger, et je pourrai les cacher dans des œufs en plastique récupérés d’anciennes fêtes de Pâques ou dans des blocs à creuser.

.

Marionnette de bébé tyrannosaure

Safari Ltd propose aussi une jolie marionnette de tyrannosaure en train d’éclore, qui ressemble fort à la marionnette équivalente de la marque Folkmanis. Avec 4 doigts, on peut faire bouger les bras et les mâchoires du dinosaure, et bien sûr le faire sortir de son œuf.

marionnette-dino1

marionnette-dino2

Cette marionnette est vraiment d’excellente qualité, mais là encore il n’y a absolument aucune information sur le lieu de production et aucun engagement sur l’éthique humaine de la production !

.

Défis Nature Dinosaures

Les jeux Défis Nature sont de la marque Bioviva, qui fabrique en France des jeux de société éco-reponsables. Chaque boîte de Défis Nature est à la fois un ensemble de cartes à collectionner et un jeu de bataille. Sur un thème donné, un paquet de cartes est rangé dans une petite boîte facile à emporter et permet de jouer à deux ou plus. Quand on est seul·e, on peut observer les cartes, les classer de différentes manières…

Il existe 3 boîtes de cartes différentes sur le thème des dinosaures : Défis Nature Dinosaures Volume 1, Volume 2 ou Volume  3. Les critères pour jouer à la bataille sont la taille, le poids, la période où iels ont vécu, l’agilité, la dangerosité et la rareté.

Il est très dommage que les illustrations des animaux soient « classiques », c’est à dire datées : dinosaures illustrés principalement de manière agressive, allosaure représenté sans aucune plume, tyrannosaure représenté avec un œil coloré en rouge…

Je reproche de plus à ce jeu qu’on y trouve aussi des animaux qui ont certes vécu à la même période que les dinosaures, mais qui ne sont plus du tout considérés comme des dinosaures, entre autres le ptéranodon et l’élasmosaure.

En tout cas, c’est décevant pour un jeu créé il y a seulement quelques années et qui se veut éducatif. Ceci dit, cela ne nous empêche pas de jouer avec.

.

SOS Dino

Ce jeu de plateau de la marque Loki est recommandé à partir de 7 ans. C’est un jeu coopératif qui semble avoir une mécanique de jeu très intéressante. Son gros inconvénient est qu’il est fabriqué en Chine, dans des conditions éthiques non spécifiées.

Je n’y ai jamais joué mais j’ai compris que le but est de sauver un maximum de dinosaures et d’œufs des coulées de laves et des chutes de météorites. Pour une présentation du jeu sous forme d’un article écrit et illustré, je vous propose cet article de Plateau Marmots. Pour une présentation du jeu sous forme d’une vidéo, je vous propose cette vidéo de Tric Trac.

.

Et vous, avez-vous des recommandations d’activités et autres ressources sur le thème des dinosaures ?

Bon dimanche !