Cake au citron 100 % végétal

29 Nov

Bonjour !

Voici un gâteau au citron à la fois bon et facile à faire, avec uniquement des ingrédients faciles à trouver et des quantités faciles à mémoriser. C’est un bon basique à connaître !

.

.

Ingrédients pour 6 personnes
– 1 citron, zeste et jus
– 100 g d’huile neutre (colza cuisson ici)
– 200 g de sucre
– 200 g de yaourt nature
– 200 g de farine de blé
– 1 sachet de poudre à lever

Préparation
– Allumer le four à 180 °C environ.
– Huiler et fariner un moule à cake, un petit plat à gratin ou un moule rond de 16 cm de diamètre.
– Au-dessus d’un saladier, zester le citron. J’utilise une râpe Microplane.
– Couper le citron en deux et prélever son jus. Il doit y en avoir environ 50 g.
– Dans le saladier, ajouter le jus de citron, l’huile, le sucre, le yaourt et bien mélanger.


– Ajouter la farine, la poudre à lever et mélanger rapidement.


– Verser immédiatement dans le moule et enfourner.
– Laisser cuire environ 30 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit doré et qu’une pique plantée au centre ressorte sans pâte accrochée dessus. Le temps de cuisson dépend du moule : environ 30 minutes pour un moule en métal, environ 40 minutes pour un moule en verre.
– Laisser tiédir 15 minutes avant de démouler.

.

Remarques

  • Poudre à lever maison : Comme indiqué dans cet article, je remplace généralement un sachet de poudre à lever par : 1 cuillerée à café de bicarbonate, versé en même temps que la farine, et 1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre, versé en même temps que les ingrédients liquides.
  • L’huile permet que le gâteau soit bien moelleux, même plusieurs jours après sa cuisson. Si vous mangez la totalité du gâteau le jour de sa préparation, vous pouvez diviser par deux la quantité d’huile.
  • Le yaourt est du yaourt de soja nature, chez moi. On peut le remplacer par 200 ml de lait de soja et 2 cuillerées à café de jus de citron (ou 1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre). A mon avis, on peut aussi remplacer le yaourt par 200 g de crème dessert, en utilisant alors seulement 160 g de sucre.
  • Moule à gâteau : Je cherche un moule à charnière sans revêtement anti-adhésif, fabriqué en Europe et si possible possédant deux fonds : fond plat pour un grand gâteau, fond couronne pour un gâteau plus petit. J’ai bien vu ce moule de la marque Gobel, fabriqué en France, mais il a un revêtement adhésif alors ça m’embête. Si vous croisez ce type de moule, merci de me faire signe. 🙂

    • soit un plat à four Pyrex qui sert de moule (sans son couvercle !) puis, après démoulage et lavage, qui sert de boîte de conservation.

.

Merci à Vegan Walkyrie pour ce gâteau au « fromage blanc » qui a l’air si délicieux qu’il m’a décidée à enfin tester une recette de gâteau au yaourt avec une saveur acidulée.

Bon dimanche !

Calendrier de l’Avent bisous

28 Nov

Bonjour !

Comme j’avais fait un calendrier de l’Avent pour le Béluga, il fallait que j’en fasse un pour le Pinto. Et comme on est une famille qui aime beaucoup les bisous, j’ai repris l’idée d’un magazine Popi de 2014 qui nous avait beaucoup plu : un calendrier de l’Avent bisous.

Pour la forme, j’ai choisi un sapin. Pour le contenu, j’ai collecté des idées de bisous, câlins et bonjours sur différentes sources, notamment Mumchérie, Maman et psy et le Jeu des bisous (Arplay).

.

Matériel
– 2 feuilles de papier A4 : une blanche et une verte OU 2 feuilles blanches et de la peinture/un crayon vert
– Imprimante
– Cutter et support de découpe (ici un vieux catalogue)
– Ciseaux
– Colle à papier
– Petits autocollants ou ruban adhésif
– Décorations au choix

Préparation
– A partir du fichier calendrier-sapin-bisous, imprimer les cases vides sur une feuille verte et les cases avec bisou sur une feuille blanche.


– A l’aide d’un cutter et d’un support, découper 3 des côtés de chaque case verte.


– Vérifier que tous les volets s’ouvrent, en les ouvrant du côté de la feuille où on ne voit pas les traits imprimés.


– A l’aide de ciseaux, découper la feuille verte avec la forme du sapin qui vous plait.
– Encoller ce sapin du côté imprimé, puis le coller sur la feuille blanche, là aussi du côté imprimé.

On ne voit donc plus les traits imprimés sur le sapin.


– Placer un petit autocollant ou un petit morceau de ruban adhésif sur chaque volet, pour le maintenir fermé.
– Numéroter les cases et décorer comme on le souhaite. Ici j’ai découpé des cœurs et des étoiles à la perforatrice dans du papier métallisé. J’ai mélangé les numéros des cases, mais ce n’est pas obligatoire car les bisous et bonjours sont déjà mélangés.

.

Remarques

  • Si on n’a pas de feuille verte, imprimer les cases vides sur une feuille blanche, puis peindre ou colorier la feuille en vert du côté non imprimé.

Bonne journée !

Calendrier de l’Avent album photo

27 Nov

Bonjour !

Le Pinto a 8 ans et il a du mal à se rappeler qu’à une époque de sa vie il a été longuement porté dans nos bras. Et c’est vrai qu’avec Doudou on n’a jamais imprimé nos photos… J’ai donc décidé de commencer à les trier, et de faire un calendrier de l’Avent spécial « photos de Béluga dans nos bras ».

Ce calendrier de l’Avent est au format A4, à déplier. Il contient 6 photos par page et il est pliable pour pouvoir être conservé sans prendre de place – car je compte bien qu’on le conservera.

.

Vous voyez l’idée ? C’est un album photo avec des volets à soulever.

Comme je ne vais pas vous montrer de photos récentes du Béluga, vous verrez aussi un autre calendrier de l’Avent album photos, sur le thème des papillons.

.

.

Matériel

  • Les photos de votre choix, imprimées et réparties sur 4 feuilles de papier A4 (6 photos par page, avec environ 2 cm de marge entre chaque photo)
  • 4 feuilles de papier de couleur au format A4
  • 2 feuilles cartonnées au format A4 ou un peu plus grand (j’utilise d’anciennes pochettes cartonnées ou des intercalaires)
  • Crayon à papier
  • Règle en métal (ou autre objet droit et dur)
  • Cutter et support de découpe (j’utilise un ancien catalogue)
  • Colle à papier
  • Ruban adhésif (le plus écologique est le kraft gommé)
  • Facultatif : petits autocollants faciles à décoller (j’utilise d’anciens œillets autocollants) ou tout petits morceaux de ruban adhésif
  • Facultatif, pour décorer : petites chutes de papier et ciseaux/perforatrice pour y découper des décorations

.

Préparation

– Vérifier que chaque feuille de papier de couleur est assez fine pour qu’on puisse la placer sur une feuille de photos et quand même arriver à voir les contours des photos par transparence, en plaçant les deux feuilles sur une vitre.

– Facultatif : Mettre des trombones pour fixer chaque feuille de couleur sur chaque feuille de photos, pour que la feuille de couleur cache les photos.

– Placer une de ces paires de feuilles sur une vitre, avec la feuille de couleur placée devant. Sur cette feuille, tracer au crayon l’emplacement du volet, autour de chaque photo. S’aidant de la règle pour que les traits soient droits. Il faut laisser de la place entre les volets parce qu’ensuite on y mettra de la colle. Si on a assez de place entre les photos, on peut faire une marge d’environ 5 mm autour de chaque photo.

– A l’aide d’un cutter et d’un support qui ne craint pas les coups de cutter (j’utilise un vieux catalogue), découper 3 traits autour de chaque photo. Ne pas découper le 4ème trait : ce sera la charnière du volet.

– Placer la règle le long de la charnière de chaque volet puis ouvrir le volet. Ceci permet de bien former la charnière.

– Voilà une page de volets !

– Coller les deux feuilles en plaçant la colle entre les volets.

– Voici le résultat. J’ai écrit les numéros au « blanco ».

– Coller une feuille cartonnée au dos de la première et une autre au dos de la deuxième feuille de photos. Elles permettent de bien cacher les photos et surtout de rigidifier l’ensemble pour qu’ensuite le calendrier tienne debout.

– Coller dos à dos les deux feuilles de photos restantes.

– Voilà ce qu’on obtient. Le plus dur est fait !

– Découper le haut et le bas de la première feuille cartonnée pour avoir la même hauteur que les feuilles A4. Pour la deuxième feuille cartonnée, découper le haut et le bas, et aussi un peu de la largeur.

– On obtient 3 pans qui peuvent tenir debout ou s’empiler.

– Utiliser du ruban adhésif pour assembler les 3 pans du calendrier. Attention, il faut laisser 1 ou 2 mm d’espace entre les pans pour pouvoir replier le calendrier bien à plat.

– Poser un autocollant ou un petit morceau de ruban adhésif sur chaque volet pour le fermer. puis décorer à votre goût. J’ai collé de petits décors. Les étoiles ont été découpées à la perforatrice dans du papier métallisé. J’ai tuilisé un ancien emballage de rocher Suchard ou du papier métallisé du commerce, car ma perforatrice ne fonctionne pas avec du papier à bonbon type emballage de papillotes.

Pour les papillons, ils sont fixés grâce à un peu de colle entre leurs ailes.

– On a donc un calendrier de l’Avent album photo facile à ranger :

.

Remarques

  • Merci Cécile ! Comme d’habitude, mon inspiration initiale vient du merveilleux blog Ciloubidouille (cet article en particulier) où Cécile fait tout pour nous inciter à nous lancer et à créer à notre tour, sans perfectionnisme.
  • Colle à papier écologique : Ici il faut une colle qu’on peut appliquer en bande fine (pour les feuilles A4) ou en point (pour les étoiles), donc je n’ai pas utilisé le bâton de colle mais un tube de colle que j’avais depuis longtemps. Si vous connaissez une alternative écolo qui se conserve longtemps, pour quand mon tube sera vide, je suis preneuse ! En particulier, peut-on coller du papier du « vernis colle pour puzzle » (j’en ai un pot acheté par erreur) ?
  • Décorations papillon : J’utilise des chutes de papier : je les coupe en rectangles de même taille, les superpose puis plie le tout en deux et découpe les ailes de papillon le long du pli.

.

Bonne journée !

Demain je vous montrerai un calendrier de l’Avent beaucoup plus rapide à faire sur le thème des bisous.

Apprendre les tables de multiplication

25 Nov

Bonjour !

Le Béluga est en CE2 et il doit apprendre les classiques tables de multiplication. C’est Doudou qui se charge des devoirs, mais comme là ça coinçait vraiment, j’ai cherché une méthode d’apprentissage.

Ce super récapitulatif de Maitresseuh rappelle qu’avant de réciter les tables, il faut les avoir apprises, et elle résume des méthodes variées.

J’ai parcouru les petites vidéos de son article avec le Béluga, pour qu’il me dise celle qui lui plaisait le plus. Et c’est Multimalin, la méthode la plus recommandée par Maitresseuh, qui a piqué l’attention du Béluga.

La vidéo de 7×9 a immédiatement emporté son adhésion : une petite histoire raconte une histoire entre un personnage 7 et un élément 9, et la fin de l’histoire montre des personnages dont la silhouette représente le résultat.

Je suis donc allée sur le site Multimalin et ai payé 17 euros pour le pack d’histoires sur les tables du multiplication. Quelques minutes plus tard, j’ai reçu dans ma boîte courriel le lien et le code pour y accéder.

Dans dans cet espace, il y a une introduction qui explique la méthode et donne des astuces, puis une page dédiée à chaque produit à retenir. J’en ai regardé une avec le Béluga : il y a le mini dessin animé qui raconte une histoire, puis ce dessin animé en version bruitage, puis un petit quizz de 10 questions et enfin la recommandation de faire le dessin du produit.

J’ai fourni au Béluga de mini carnets fabriqués à la minute avec du papier brouillon, des feutres, et il a ensuite navigué en autonomie dans toutes les pages.

Si l’enfant n’aime pas dessiner, on peut télécharger et imprimer le dessin récapitulatif de chaque produit.

.

Bon à savoir, le site Multimalin a aussi des supports physiques (carnets, jeux…) et des méthodes pour la conjugaison et l’orthographe. Je ne m’y suis pas encore penchée, mais je garde cette ressource en tête.

Bon courage pour accompagner les devoirs des enfants !

Repas de mi novembre

22 Nov

Bonjour !

.

Ragoût de pomme de terre aux petits pois

Merci Doudou pour ce bon plat réconfortant ! La recette est ici. Pour finir le repas avec un peu de peps et de vitamine C, j’ai croqué des graines de grenade.

.

Légumes rôtis et autres restes

Doudou avait rôti des pommes de terre, carottes, navet et betterave chioggia. La veille au soir, on avait mangé du riz (rouge de Camargue) avec des flageolets en sauce tomate, qui ont bien accompagné le reste de légumes rôtis. A côté, une petite salade de mâche, cubes de betterave cuite du commerce, graines de courge. Et pour le dessert, de la grenade adoucie par des pruneaux.

.

Tajine de légumes

Ceci est une photo qui date du printemps… La recette du tajine est ici. En dessert, de la pomme et une truffe au chocolat.

.

Pasta con broccolo affogato

Certes, ces derniers temps j’ai testé plusieurs recettes à base de chou fleur donc à chaque fois Doudou n’en avait plus pour cuisiner ce plat fétiche : des pâtes avec du chou fleur, de l’oignon, de l’ail et de la chapelure frite… Mais à force de racheter du chou fleur, Doudou a fini par arriver à ses fins ! La recette est ici.  Pour la dose de « protéines », une salade de lentilles avec des cubes de betterave, un reste de noix de cajou trempées (j’essaye de ressusciter mes ferments pour refaire un camembert de cajou arc-en-ciel). En dessert, une pomme.

.

Semoule aux fèves et pois chiche

Je vous avais déjà montré ce plat de mon amie Nassira ici. Elle fait cuire séparément les fèves, les pois chiche et la semoule, puis on mélange le tout et on se régale de ce plat simple. Le Béluga, en particulier, en est fan.

.

Riz confetti

Encore une photo de ce printemps, mais un plat qu’on va sans doute refaire demain. La recette est ici, et sur cette photo le riz est aux carottes, petits pois et graines de tournesol, accompagné d’un peu de mâche.

.

Curry de pomme de terre aux pois chiche et brocolis

Un plat qui est bien différent de d’habitude car j’avais mal anticipé mes stocks : des brocolis à la place de l’épinard, un mélange de beurre de cacahuète et d’eau à la place du coulis de tomate… Mais c’était quand même correct. La recette normale est ici.

.

Poivron garni de ricotta d’amande

Pour changer du houmous et du dip de tournesol, je prépare de temps en temps une « ricotta d’amande », c’est vraiment rapide et facile. Dans un bol, je mélange 80 g de poudre d’amande, 1/2 cuillerée à café de sel, 1/4 de cuillerée à café d’ail semoule, 2 cuillerées à café de jus de citron et 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive. Puis j’ajoute 4 cuillerées à soupe d’eau bouillante (60 g) et je laisse reposer quelques minutes. Cela va très bien avec le poivron que l’on trouve en bocal (conserve à l’eau, pas à l’huile), en version tartine pain-ricotta-poivron, ou même sans pain, en petits poivrons farcis pour l’apéro. 

.

Poires au chocolat

Des tranches de poire au sirop, des pistoles de chocolat, à croquer comme ça ou à faire chauffer pour que le chocolat fonde légèrement. Miam…

.

Je termine avec un peu de beauté pour les yeux (mes photos de repas, c’est pas terriblement beau…). Je pourrais passer mes journées devant la fenêtre et prendre une photo à chaque minute, tellement je trouve la vue magnifique et changeante. Entre le ciel, les gabians et les bateaux de toutes sortes, c’est un vrai spectacle. Et à cette saison, ce que je trouve le plus magique, c’est qu’on peut à la fois voir le ciel au lever du soleil et à son coucher. On ne voit pas le soleil directement, mais on voit cette sorte d’arc en ciel gigantesque qui part de la mer.

Lever de soleil vers 7h30, avec un cargo qui arrive au port

 

Coucher de soleil juste avant 18h

.

Bon dimanche !

Repas de début novembre

15 Nov

Bonjour !

.

Bento risotto

Un risotto aux cèpes séchés accompagné de brocoli à la vapeur. Un diner créé par Doudou, simple et bon. Dans le bento, j’ai ajouté des graines de courge pour le croquant et les protéines, et une clémentine pour le dessert et la vitamine C.

.

Bento purée

J’adore les topinambours ! Je les prépare toujours de la même manière : cuits à la vapeur ou à l’eau, puis épluchés à la main et mixés avec de l’huile d’olive et du sel. Ici, ils sont accompagnés de steaks de lentille à la farine de sarrasin, et d’un reste de vermicelles. Pour un bento sans gluten, on peut remplacer les vermicelles par des pommes de terre sautées.

.

Curry de pomme de terre et brocoli

Des pommes de terre, des épices, des pois chiche, des brocolis, et un peu de beurre de cacahuète dilué dans de l’eau pour faire la sauce. Avec un cracker au graines pour le croquant, et une clémentine pour finir le repas.

.

Polenta et curry orange

Un reste de polenta présenté en boules grâce à une cuillère à glace, et un curry de carottes, lentilles corail, coulis de tomate et crème de coco. D’habitude j’ajoute des pois chiche pour ajouter un peu plus de mâche, là j’ai tenté de les remplacer par des fleurettes de chou fleur mais je préfère la version au pois chiche.

.

Couscous de légumes

Le délicieux couscous de ma copine Nassira, que j’ai essayé de présenter de manière traditionnelle.

.

Omelette de sarrasin, patates douces sautées et soupe de fée

Un plat vite fait que mes enfants aiment beaucoup : l’omelette de sarrasin se prépare comme l’omelette de pois chiche (ici en version nature), en remplaçant la farine de pois chiche par le même poids de farine de sarrasin. Avec, on a préparé de la patate douce sautée.

Et comme Doudou avait préparé du pot au feu pour le soir, on a commencé dès le midi à manger le bouillon avec des jolies pâtes « animaux ». La soupe de fée, c’est le nom qu’on donnait, petits, au bouillon de pot au feu, à cause des paillettes dorées qu’on y trouve.

.

Pot au feu végétal

Je crois que mon assiette ne rend pas justice à ce plat délicieux; La recette de Doudou est ici.

.

Bento restes

A gauche, un reste de patates douces, au milieu le reste du pot au feu. En bas, la clémentine.

.

Crème de chou fleur

Le chou fleur (tronc et fleurettes) et cuit dans un peu d’eau et assaisonné d’huile, d’un bouillon cube et des aromates : ail et oignon, ou alors paprika fumé. Puis on mixe le tout en ajoutant du lait de soja et cela donne un velouté très crémeux.

.

Calzone de cerveau

Ca y est, je l’ai fait ! Un chou fleur cuit al dente dans de l’eau ou à la vapeur, une sauce tomate riche en huile d’olive et mélangée à du parmesan végétal, le tout enveloppé dans une pâte à pain/pizza. J’ai tenté de faire un énorme calzone, pas forcément facile à manipuler. La prochaine fois, je testerai de couper le chou fleur en plusieurs « mini cervelles » pour faire des chaussons individuels.

Du coup, Doudou a dû racheter du chou fleur pour enfin préparer ses pasta con broccolo affogato. Vive le chou fleur ! D’ailleurs, avec les bâtonnets de carotte, les fleurettes de chou fleur cru sont un des rares légumes que le Pinto accepte de manger actuellement…

.

Bon dimanche !

Ragoût aux lentilles

8 Nov

Bonjour !

Je vous avais parlé ici de ce délicieux plat de mon amie Hafida. Elle m’a donné sa recette et je continue le partage avec vous. Oui, ce plat ne paye pas de mine, mais qu’il est nourrissant et réconfortant ! Il est aussi économique et facile à faire, bref un vrai plat doudou.

.

Ingrédients pour 4 personnes
– 250 g de lentilles sèches
– 1 oignon
– 3 carottes
– 2 pommes de terre
– 4 gousses d’ail
– 1 cuillerée à café de coriandre moulue
– 1/2 cuillerée à café de gingembre moulu
– 2 cuillerée à café de curcuma moulu
– 2 cuillerée à café de sel fin
– 3 cuillerée à soupe de huile d’olive
– 2 cuillerée à soupe de huile neutre (colza cuisson ici)
– 1 verre de coulis de tomate (250 ml)
– 3 verres d’eau

Ingrédients pour 2 personnes
– 125 g de lentilles vertes sèches
– 1/2 oignon
– 1,5 carotte (150 g)
– 1 pomme de terre (100 g)
– 2 gousses d’ail
– 2 cuillerée à soupe d’huile d’olive
– 1 cuillerée à café de curcuma moulu
– 1/2 cuillerée à café de coriandre moulue
– 1/4 cuillerée à café de gingembre moulu
– 1 cuillerée à café de sel
– 125 ml de coulis de tomate ou de tomates concassées (125 g)
– 400 ml d’eau, si possible bouillante

Préparation
– Faire tremper les lentilles dans un saladier d’eau, au moins pendant le début de la recette. On peut les faire tremper le matin pour les cuire le soir.
– Eplucher les carotte et les pommes de terre.
– Couper les carottes et l’oignon en tout petits dés (5 mm de côté).
– Couper les pommes de terre en dés (1 cm de côté).
– Hacher les gousses d’ail.
– Dans une grande casserole, mélanger les carottes, l’oignon, les pommes de terre, l’huile et les épices et cuire sur feu moyen.
– Égoutter les lentilles puis les ajouter dans la casserole avec le sel, le coulis de tomate et l’eau.
– Laisser cuire à couvert jusqu’à ce que les lentilles et les légumes soient bien moelleux. Cela prend une demi heure.

.

.

Remarques

  • Variante de légume : On peut remplacer la carotte et la pomme de terre par 1/2 patate douce (200 g).
  • Variante d’épice : Je testerais bien la recette d’Hélène de Green me up ! avec du paprika fumé.
  • On peut accompagner ce ragoût de kesra, comme sur la photo ci-dessus. Pour 2 grandes galettes, mélanger 500 g de semoule de blé fine, 1 cuillerée à café de sel et 100 g d’huile neutre (colza cuisson) puis ajouter environ 200 ml d’eau. (J’y ajoute aussi 1 cuillerée à café de carbonate de calcium.) Pétrir puis séparer en 2 boules de pâte. Une à la fois, les étaler sur 1 cm d’épaisseur et faire cuire dans une poêle antiadhésive en retournant la galette quand elle est un peu dorée dessous (indice : le dessus est alors devenu mat).
  • Comme tous les ragoûts, celui-ci se réchauffe très bien. C’est donc une excellente recette pour un batch cooking ou un bento.

Bon dimanche !

Les Enfants du Bruit et de l’Odeur

7 Nov

Bonjour,

Dans mes articles sur les albums jeunesse, je me suis souvent plainte du manque de diversité, particulièrement concernant la couleur de peau. Et dans cet article où j’en suis venue au point de recommander le fast food Mc Donald’s comme une source de livres plus fiable qu’une librairie quand on veut un livre jeunesse non stéréotypé…

Heureusement, maintenant il y a Les Enfants du Bruit et de l’Odeur (LEBO) ! Ulriche et Prisca produisent un podcast sur la parentalité en France quand on a des enfants racisés. Comme l’indique la présentation du podcast, « chaque épisode donne la parole à une personne racisée francophone afin de lever le voile sur les répercussions que le racisme peut avoir dans la construction de l’individu ». J’approuve totalement la démarche ! C’est en partageant nos témoignages que l’on arrive à se comprendre malgré nos différences, et à évoluer ensemble pour faire une société meilleure.

Depuis quelques semaines, LEBO a uneboutique en ligne, qui propose des livres inclusifs et non stéréotypés pour enfants, ados et adultes ! Génial, non ?

Voici, classés par âge, quelques livres jeunesse que vous pouvez trouver sur cette boutique et qui me plaisent beaucoup. J’espère qu’ils vous tenteront et que vous irez faire un tour sur cette super boutique.

.

Fais de beaux rêves Kimi

Ce livre de Médiatrice Mujawamariya est imprimé en … et publié en … en auto-éditions Little Africans (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé pour les enfants de 0 à 3 ans.

Bon en fait, celui-ci je l’ai commandé mais pas encore reçu… mais je le liste car vus les extraits présentés sur le site, je pense bien qu’il nous plaira !

.

La vie ne me fait pas peur

Ce livre de Maya Angelou, traduit par Santiago Artozqui, est imprimé en France et publié en 2018 aux éditions Segher Jeunesse (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé pour les enfants à partir de 3 ans.

Dans cet album, j’apprécie le texte poétique. Il est extrait d’un recueil appelé « And still I rise » (mais ce n’est pas le poème qui a donné son titre au recueil). Et cet album a l’intérêt de présenter sur chaque page la version française et la version anglaise.

On suit une petite fille qui liste tout ce dont elle n’a pas peur. On peut donc utiliser cet album pour discuter de nos peurs, et de comment faire quand même quelque chose dont on a peur.

.

Comme un million de papillons noirs

Ce livre de Laura Nsafou est imprimé en Lettonie et publié en 2018 aux éditions Cambourakis (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé pour les enfants à partir de 3 ans.

Au début du livre, on découvre Adé, une petite fille qui aime les couleurs et les papillons. Deux enfants se moquent de ses cheveux crépus, et Adé trouve du réconfort auprès de sa mère et des autres femmes de sa famille. Elle découvre alors comment aimer et prendre soin de ses cheveux.

Mes enfants n’ont pas les cheveux crépus, mais ce livre a de belles illustrations et il leur ouvre une porte sur bien plus que la coiffure. Y sont notamment évoqués l’impact des moqueries ordinaires et le fait que les personnes noires ont différentes couleurs de peau et habitent différents continents.

.

Mon beau potager

Ce livre d’Anne-Marie Fortin est imprimé au Canada et publié en 2019 aux éditions de l’Isatis (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé pour les enfants à partir de 4 ans.

Cet album se passe au Canada, et une petite fille nous raconte de janvier à décembre ce qu’il se passe au niveau de son potager. Au passage, on se rend compte discrètement que ses parents sont deux mamans. C’est un bel album pour découvrir tout simplement la saisonnalité des plantations et de la récolte – dans un climat où il neige l’hiver.

Sur le site de la maison d’édition, on peut télécharger une fiche d’activités pour accompagner la lecture du livre.

.

Kanika dans la cuisine de mamie, tome 1

Ce livre d’Ophélie Boudimbou est imprimé en France et publié en 2019 en auto-édition Publishroom Factory (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé pour les enfants à partir de 6 ans mais il peut servir plus tôt si vous avez un·e enfant intéressé·e par la cuisine.

Dans ce petit album plein de couleurs, on découvre plein de choses sur la culture afro-descendante. Les recettes ne sont pas végétaliennes, mais comme il n’y a pas de photos j’arrive à ne pas y penser et à m’en servir comme inspiration.

Ophélie Boudimbou partage aussi gratuitement des histoires à télécharger sur le site Petits bouts d’histoire. Et côté cuisine, elle partage sur Kanika Box des recettes africaines et proposera bientôt une box culinaire mensuelle.

.

Nina

Ce livre d’Alice Brière-Haquet est imprimé en Italie et publié en 2015 aux éditions Gallimard Jeunesse (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé pour les enfants à partir de 6 ans.

Cet album est entièrement en noir et blanc, avec des dessins très pourtant très doux. Il parle de la vie des personnes noires pendant la ségrégation raciale aux États Unis, et pourtant il est tout à fait adapté pour les jeunes enfants. L’histoire s’ouvre sur Nina (Simone) qui chante une berceuse à sa fille Lisa et lui raconte une histoire pour s’endormir. Cette histoire, c’est sont histoire d’enfant qui aimait le piano et a commencé sa vie à une époque où les personnes noires comptaient moins que les blanches.

C’est un très bel album pour ouvrir une discussion sur le racisme, ou ne pas l’ouvrir si on ne le souhaite pas.

.

Julian est une sirène

Ce livre écrit et illustré par Jessica Love est imprimé en … et publié en 2020 aux éditions L’école des loisirs (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé pour les enfants à partir de 6 ans.

Dans cet album a mi chemin entre rêve et réalité, on suit Julian, un petit garçon qui décide de se déguiser comme des adultes super qu’il a croisés dans la rue. Pour réaliser son déguisement de sirène, il décroche des rideaux et prend des feuilles de fougères en pot…. Sa grand mère va t elle le gronder pour des bêtises ? Lui interdire de sortir dans la rue dans ce déguisement ? Pas du tout, elle l’emmène à un défilé !

En lisant cet album très doux, à mi chemin entre rêve et réalité, j’ai eu l’impression qu’il y avait des allusions à une histoire que je ne connais pas (ce défilé est-il une marche des fiertés ?). Edit : Merci Séverine qui a trouvé que ce défilé est inspiré de la Mermaid Parade (défilé des sirènes), un événement estival qui a lieu chaque année à Coney Island, aux États-Unis. Quoi qu’il en soit, c’est une histoire qui parle à tout le monde, un enfant qui cherche dans sa maison de quoi réaliser un projet fantaisiste, et se rend finalement compte qu’au passage il a peut être fait des bêtises.

.

Les papillons de Risha

Les papillons de Risha, d’Amarnath Hosany. Il est recommandé pour les enfants à partir de 8 ans. Son histoire semble tout aussi actuelle que ses illustrations sont douces. Là aussi, c’est un album que je n’ai pas encore reçu… Je mettrai à jour ce paragraphe dès que je le recevrai.

.

Nous sommes tous des féministes

Ce livre de Chimamanda Ngozi Adichie est imprimé en France et publié en 2020 maux éditions Gallimard Jeunesse (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé pour les enfants à partir de 6 ans.

Cet album est écrit à la première personne, et Chimamanda Ngozi Adichie nous raconte à chaque page une anecdote sur sa vie. C’est très pratique car on peut donc lire chaque page indépendamment des autres si on le souhaite. A travers ses tranches de vie, l’autrice explique en fait qu’elle est une « féministe heureuse » et, mine de rien, désamorce tous les reproches que peuvent y faire les personnes qui ne connaissent pas vraiment ce sujet. C’est un super album sur le féminisme, très concret et sans jugement à l’emporte pièce !

.

Te souviens-tu de Wei ?

Ce livre de Gwenaëlle Abolivier est imprimé en République Tchèque et publié en 2016 aux éditions HongFei Cultures (lien vers la fiche du livre). Il est recommandé pour les enfants à partir de 8 ans.

J’ai beaucoup apprécié ce grand album parce qu’il aide à répondre à une question très importante : pourquoi y a-t-il des personnes immigrées en France ? On suit l’histoire de Wei, un jeune homme venu de Chine pour travailler en France pendant la première guerre mondiale.

Ce livre grand format est illustré de belles aquarelles et son texte est poétique. A la fin de l’ouvrage, 6 pages documentaires donne des informations précises pour combler la curiosité que peut avoir l’enfant… et surtout le parent ! On y apprend notamment que ce sont la France et la Grande Bretagne qui sont allées chercher en Chine une main d’œuvre peu coûteuse et docile pour remplacer ses hommes partis au combat.

A l’heure où on parle trop souvent des immigrés comme des personnes souhaitant uniquement profiter du niveau de vie français, il est important de nuancer cet a priori en rappelant que pour l’obtenir, la France a aussi exploité les personnes d’autres pays. D’ailleurs, si quelqu’un connait un bon album pour enfant sur la colonisation, que ce soit en Afrique du nord ou ailleurs, je suis preneuse !

.

Et voici d’autres livres que je n’ai pas encore achetés mais qui me tentent beaucoup : La fête des morts de Denis Laferrière, Tu peux d’Elise Gravel, Je suis Camille de Jean-Loup Feliciosi, Les aventures de Likia et Mosi de Médiatrice Mujawamariya…

.

Grâce à Les Enfants du Bruit et de l’Odeur, j’ai aussi été au courant de la création d’un jeu qui s’annonce génial : Nadhani. J’espère que ce jeu va avoir un succès fou et devenir un classique ! C’est une sorte de « Qui est-ce ? » où on ne doit pas poser de questions sur le physique… Les questions et réponses sont présentées de manière très ludique avec des icônes et des cartes en couleur, donc on n’a rien besoin de connaître à l’avance. Et il se trouve que tous les personnages ont des origines africaines, ce qui amène un peu de diversité bienvenue au milieu de tous les habituels jeux de société dont les personnages sont blancs. Il ne reste plus que quelques jours pour participer à la campagne et avoir votre jeu pour Noël. Si vous avez un enfant à partir de 8 ans ou que vous êtes un adulte qui aime les jeux, je vous le recommande ! Edit : La campagne est finie mais il est encore possible d’acheter ce jeu ici.

.

Bon week-end !

Repas de fin octobre

1 Nov

Bonjour !

.

Riz confetti 

Une recette colorée et très simple, où une carotte coupée en petits morceaux cuit avec le riz. On y ajoute ensuite d’autres éclats de couleur, ici du maïs et des pistaches. La recette précise est ici.

.

Pâtes au gomasio et au maïs doux

Un plat simplissime, quand il faut manger mais qu’on n’a pas le temps : des pâtes cuites puis mélangées avec du gomasio, des grains de maïs et un peu d’huile.

.

Pâtes en sauce crémeuse

C’est encore une recette de pâtes super facile. On met les petits pois à cuire avec les pâtes et on prépare une sauce crémeuse en mélangeant du beurre de cacahuète avec de l’eau ou de l’huile. Je vous dis tout ici.

.

Pâtes au pesto de pistaches

Puisqu’on est dans les recettes de pâtes, je vous mets ici une photo plus ancienne. La sauce est tout simplement composée de 75 g de pistaches broyées avec 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive et 1/2 cuillerée à café de sel (si les pistaches ne sont pas du tout salées). Pour une prochaine fois, je testerai d’enrichir l’assiette d’artichauts marinés et de quelques zestes de citron, comme dans cette recette de La page cornée.

.

Pâtes en sauce tomate

La sauce classique dont Doudou a besoin au moins une fois par semaine…

.

Pâtes aux lentilles corail et au chou fleur

Voici une recette de pâtes au chou fleur qui change des pasta con broccolo et qui se prépare dans une seule (grande) casserole ! Pour 2 portions, couper les fleurettes de 1/2 chou fleur en 4, puis les faire cuire dans 1 L d’eau bouillante avec 5 cuillerées à soupe de lentilles corail et 2 cuillerées à café de sel. Au bout d’environ 12 minutes, ajouter 200 g de pâtes courtes. Quand les pâtes sont cuites, égoutter le tout, ajouter 6 cuillerées à soupe de sauce au choix et servir. Si on n’a pas de sauce toute prête, mélanger 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive, 2 cuillerées à café d’oignon semoule, 1 cuillerée à café d’ail semoule, 2 pincées de sel et 1 pincée de poivre.

.

Galettes à la patate douce et à la crème de tournesol

C’est une garniture de galettes simple et réconfortante. Des galettes de sarrasin, des patates douces sautées et un dip de tournesol délayé dans un peu d’eau. Quand j’en ai, je rajouter des graines de courge pour un peu de croquant et un accent de couleur.

.

Tarte à l’oignon

De retour de vacances, Doudou est passé au Biocoop pour acheter de quoi préparer les sandwichs préférés des enfants : pain de mie, margarine, Végé-tranches fumées. Autant dire que, pour compenser, le repas suivant est sans gluten ! Pour nous, Doudou a choisi une délicieuse tartelette à la pâte pleine de graines et à la garniture en oignons fondants.

.

Salade de lentilles

Un de mes repas rapides préférés : je mélange 200 g de lentilles cuites, 1 cuillerée à café de vinaigre, 2 cuillerées à café de moutarde et 2 cuillerées à soupe d’huile. Ici, j’ai ajouté es feuilles de salade déchirées en petit morceaux, 1 poignée de pistaches décortiquées et 1 betterave cuite coupée en dés.

.

Mug cake façon financier

Pour préparer ce mug cake au bon goût de financier, mélanger dans une tasse 5 cuillerées à soupe de poudre d’amande, 1 cuillerée à soupe de farine, 2 cuillerées à soupe de sucre, 1 minuscule pincée de sel, 1 pincée de poudre à lever, 1 cuillerée à café d’huile et 2,5 cuillerées à soupe de lait de soja. Faire cuire environ 50 secondes au four micro-ondes, pour qu’un pic planté au milieu ressorte sans pâte accrochée dessus. Placer dans un bol d’eau froide pour que le contenu tiédisse avant de déguster.

.

Et pour Halloween, le Béluga et moi avons préparé des chamallows (il faut que je vous partage la recette, actuellement elle est seulement dans le livre Bonbons vegan). J’ai cuisiné du colcannon pour le midi et du calzone de cerveau pour le soir. Au goûter, les enfants ont cherché les bonbons cachés dans le jardin puis ont eu le droit d’en manger autant qu’ils ont voulu, tant qu’ils ne se levaient pas de table, autant dire qu’ils n’ont pas beaucoup mangé le soir… J’ai mis à ajour l’article avec quelques photos.

Bon dimanche !

Halloween 2021

31 Oct

Bonjour !

Cette année, nous ne ferons pas de fête avec les ami·es du Béluga, mais comme Halloween tombe un samedi j’ai un tas d’idées pour que cette journée soit quand même festive.

.

Cette semaine, je suis allée dans un supermarché et j’ai dévalisé le rayon des bonbons. Il y a beaucoup de confiseries 100 % végétales ! En voici une liste :

  • Bonbons Arlequin
  • Bonbons Dragibus, Dragibus soft…
  • Bonbons Skittles
  • Bonbons fil Scoubidou, Acidofilo, Scoubifizz, Longfizz, Fili-tubs…
  • Bonbons Pez
  • Bonbons Krema Mini cub
  • Sucettes (éviter celles au goût lacté ou au caramel, elles contiennent alors des produits laitiers)
  • Bonbons Vichy, Anis de Flavigny, Starmint, Ricola (à choisir sans miel ni beurre dans la liste des ingrédients), Tic Tac (éviter les couleurs rouges et oranges, qui contiennent du colorant E120)
  • Pop corn sucré au caramel

Mais je pense qu’on profitera d’être à la maison aujourd’hui pour fabriquer les sucettes de Cuisiner en couleurs ou des bonbons à choisir dans mon livre Bonbons vegan. Je vous ai proposé il y quelques années la recette de mes sucettes, mais aussi de bonbons gélifiés au Vitpris et de bonbons gélifiées à l’agar et au lin. Edit : Finalement on a préparé des cubes de guimauve.

.

Comme les enfants n’iront pas récolter des bonbons en toquant aux portes, on va les cacher dans la maison ou dans le jardin. Peut-être même qu’on corsera le jeu en faisant la chasse aux bonbons le soir, lumières éteintes, en éclairant seulement la pièce avec des bougies (mais je n’en ai pas…) et en leur faisant utiliser leur lampe de poche.

Un Ninjago et un Chewbacca en pleine récolte de mini sucettes

Notre règle pour la consommation de bonbons à Halloween est inspirée des bons conseils de Dina Rose. Les enfants ont le droit d’en manger autant qu’ils veulent en une seule fois, c’est à dire sans se lever de table. Ils ne sont pas obligés de finir un bonbon qu’ils ont goûté et dont ils ne veulent plus. Une fois ce moment terminé, on revient à la règle habituelle pour les bonbons : tous les bonbons sont dans une boîte dans laquelle les enfants peuvent piocher leur dose pour la semaine (1 bonbon par semaine pour le Pinto qui a 4 ans, 3 pour le Béluga qui a 8 ans), dose qu’ils doivent impérativement consommer en même temps qu’un autre repas/goûter.

Si on fait la chasse aux bonbons le soir, je compte quand même proposer des activités spéciales pendant la journée, sinon les enfants vont passer la journée à nous demander quand commence la chasse aux bonbons… Alors bien sûr, on va se déguiser. On va jouer à Chasseurs de monstres, un jeu découpé dans un ancien numéro du magazine Astrapi. On va probablement faire une chasse au trésor à imprimer.

.

Et bien sûr, on va aller sur mon terrain de jeu favori : la cuisine !

Voici mes idées de cuisine facile sur le thème d’Halloween :

  • En salé, du colcannon : je vous en ai parlé ici, cette tradition irlandaise met en scène une purée de pomme de terre gourmande et originale, et surtout de petits objets à y trouver pour appeler la bonne fortune (je mets des fèves/sujets de galette des rois)

  • En salé, des mini momies : c’est une recette très classique, à base de pâte feuilletée et de saucisses, qui a mon avis plaira beaucoup à mes petits. Je n’ai pas les ingrédients sous la main cette année, mais si je les faisais je pense qu’on mettrait juste un peu de ketchup pour assaisonner les saucisses, et qu’on testerait de faire les yeux simplement en graines de sésames ou en clous de girofle plantés dans les saucisses après cuisson.
  • En salé, des frites d’Halloween, en coupant des tranches de pommes de terre et en y sculptant des visages ou autres formes halloweenesques
  • En salé, un calzone de cerveau : Cela fait partie des recettes au visuel dégoutant qui me semblent bonnes à manger. Je pense préparer une pâte à pain/pizza, puis cuire un chou fleur entier environ 10 minutes dans de l’eau bouillante salée, l’égoutter, le poser sur la pâte à pain étalée et l’assaisonner de sauce pizza et parmesan végétal, puis refermer la pâte à pain et cuire le tout au four. Reste à convaincre Doudou de me laisser utiliser le chou fleur pour une autre recette que des pasta con broccolo affogato

  • En sucré, des biscuits à la citrouille inspirés de ceux de Marie Laforêt. Je pense faire la pâte en mélangeant 200g de farine, 100g de sucre, 50g d’huile, 50g ou 100g de potimarron cuit et mixé, 1/2 cuillerée à café de cannelle, un peu d’eau. Puis utiliser 50g de chocolat pour la déco.
  • En sucré, des biscuits doigts aux amandes et une boisson de vampire
  • Et toujours en sucré, des yeux en gelée (avec deux fois moins d’agar que la recette initiale), les yeux frais de Melle Pigut et des fantômes en meringue végétale et yeux en pépites de chocolat

J’espère que cet article vous aura donné quelques inspirations pour cette journée et celles qui suivront. Je vous envoie de chaleureuses pensées de soutien.