Glaçon géant pour chasse au trésor

21 Mai

Bonjour !

Lors de l’anniversaire des 10 ans de Béluga, le coffre au trésor était fermé par un cadenas à clé. Et la dernière étape pour l’ouvrir était de récupérer la clé, emprisonnée dans un glaçon géant. Ici, pour corser encore un peu, j’ai mélangé la clé du cadenas avec d’autres clés.

.

L’inspiration de départ me vient de l’ebook Le jardin fantastique de Marion Eberschweiler, où une activité met en scène des fleurs emprisonnées dans des glaçons, que l’enfant fait fondre à l’aide de sel et d’eau chaude.

Je vous explique comment fabriquer ce glaçon géant : c’est très simple, mais il faut s’y prendre 24 h à l’avance.

.

Matériel
– 1 moule à cake ou autre moule
– L’objet à cacher, ici des clés de cadenas
– un congélateur
– Facultatif : une feuille de cuisson

.

Préparation

  • 24 h (ou plus) avant l’activité, remplir à moitié le moule avec de l’eau et le placer au congélateur.

  • Au bout d’environ 8 h (on peut attendre plus longtemps), l’eau est devenue solide. Y disposer les clés.

  • Ajouter de l’eau pour remplir les 3/4 du moule, et le replacer au congélateur.
  • Au bout d’environ 8 h (on peut attendre plus longtemps), on obtient un glaçon géant ! Les clés ne sont presque plus visible.
  • Démouler le glaçon géant en passant l’extérieur du moule sous l’eau.
  • Facultatif : Si le glaçon n’est pas utilisé tout de suite, le déposer sur une feuille de cuisson et replacer le tout au congélateur.

.

Utilisation du glaçon géant

On peut proposer aux enfants d’accélérer la fonte du glaçon en le saupoudrant de gros sel ou en versant de l’eau chaude dessus.

Ici, ils ont préféré taper sur le glaçon à l’aide de boules de pétanque pour le réduire en morceaux !

Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai choisi de les ralentir en mettant aussi de mauvaises clés dans le glaçon…

.

Bon mercredi !

Encre invisible au bicarbonate et chou rouge

18 Mai

Bonjour !

On a vu ici comment écrire des messages à l’encre invisible avec du jus de citron ou du bicarbonate, et les révéler à haute température.

Mais pour l’anniversaire du Béluga, j’ai choisi une encre invisible qui se révèle sans aucun risque. Et en couleurs !

.

Pour préparer cette encre invisible, on mélange un volume de bicarbonate de sodium avec 3 volumes d’eau.

La poudre de bicarbonate disparait dans l’eau (c’est la dissolution) mais il en restera probablement toujours un peu au fond (c’est une solution saturée). Si vous ne voulez pas du tout de dépôt blanc au fond, vous pouvez prélever le liquide et le transférer dans un autre récipient.

Ensuite, il vous suffit d’utiliser un pinceau fin pour prélever l’encre, si possible du papier épais et absorbant (papier pour encore ou aquarelle) pour qu’il ne se déforme pas et que le message reste donc bien secret.

On écrit le message et on laisse sécher complètement. On peut le conserver longtemps.

.

On peut révéler cette encre sympathique à la chaleur, comme vu précédemment. Mais aujourd’hui, on va la révéler avec un liquide qui change de couleur en fonction de l’acidité.

Cet article de Simply science montre que cela fonctionne avec du jus de raisin rouge. Et je suppose que cela fonctionne avec d’autres jus de fruits rouges : jus de myrtille, jus de cassis… Mais ce que j’ai utilisé c’est du chou rouge !

Couper du chou rouge en petits morceaux (ici je l’ai râpé), ajouter juste assez d’eau pour que le chou soit couvert et faire bouillir jusqu’à obtenir une eau de cuisson violet foncé.

Ici j’ai préparé une très grande quantité de liquide dans une marmite, car je faisais un escape game dans lequel il était présenté comme une marmite de soupe. En dehors de ce contexte, une petite casserole suffit amplement.

Filtrer le jus à travers une passoire fine pour obtenir un liquide de révélation sans morceaux.

Utiliser un pinceau large pour prélever le liquide rouge et en badigeonner le papier. Magie !

Le violet foncé de cette photo correspond à des morceaux de chou rouge – les enfants n’ont pas filtré la « soupe », ils ont directement trempé leur pinceau dans la marmite !

.

Remarque : J’ai essayé une version en remplaçant le bicarbonate par du vinaigre de pomme comme proposé ici et , mais la révélation n’était pas vraiment visible et les enfants n’ont pas pu lire les messages secrets écrits au vinaigre. Je déconseille donc de remplacer le bicarbonate par du vinaigre. Je n’ai pas testé de le remplacer par du jus de citron.

Bon week-end !

Gâteau d’anniversaire 100 % végétal très facile – au chocolat

15 Mai

Bonjour,

Vous aviez déjà le gâteau d’anniversaire très facile à la vanille décoré de chantilly de coco, voici aujourd’hui la version au chocolat !

J’ai simplement utilisé ma recette de gâteau au chocolat simplissime, puis comme décoration de la pâte à tartiner du commerce et des perles en sucre. Je vous propose plein de variantes pour que vous puissiez adapter la recette à vos placards.

.

Ingrédients pour un moule rond de 20 cm de diamètre
– 150 g de farine de blé
– 150 g de sucre
– 1 sachet de poudre à lever
– 30 g de cacao en poudre
– 100 g de pépites de chocolat
– 150 g de yaourt nature ou de lait de soja
– 5 cuillerée(s) à soupe d’huile (ici j’ai mis moitié huile et moitié purée d’amande blanche)
– Glaçage chocolaté : ici de la pâte à tartiner Nocciolata
– Perles en sucre : ici perles argentées La Pâtelière

.

Préparation
– Préchauffer le four à 180 °C.
– Huiler et fariner le moule. Ici j’utilise un tapis de cuisson (Silpat) et un cercle réglable (Gobel).
– Dans un saladier, mélanger les ingrédients secs : farine, sucre, poudre à lever, cacao, pépites de chocolat.
– Ajouter l’huile, le yaourt, puis assez d’eau pour que la pâte ait une texture de pâte à gâteau.
– Verser immédiatement dans le moule.

– Enfourner au moins 45 minutes, jusqu’à ce qu’une pointe plantée au milieu ressorte sèche.

– Laisser tiédir avant de démouler.
– Laisser refroidir, sur une grille ou sur un torchon.
– Tartiner de glaçage chocolaté puis parsemer de perles en sucre.

.

Remarques

  • Version sans soja : Il faudrait que je la reteste, mais a priori je ferais ma recette adaptée des muffins double chocolat. Dans une casserole, faire fondre 150 g de chocolat (pâtissier) puis mélanger pour qu’il soit bien lisse, retirer du feu et y incorporer 200 g de purée de pomme et 100 g d’eau. Dans un saladier, mélanger 200 g de farine de blé, 160 à 200 g de sucre, 100 g de pépites de chocolat et 1 sachet de poudre à lever.
  • Version sans gluten, avec soja : Ajouter du cacao à la recette de gâteau de base de Mélanie Mardelay. En chemisant le moule de papier cuisson et en le laissant complètement refroidir avant de le découper, il a une tenue parfaite ! Et le très léger goût de sarrasin se camoufle bien avec le chocolat.
  • Version sans gluten, sans soja : Mélanie Mardelay propose de faire sa recette avec du lait d’avoine. Autre possibilité : cela fait bien longtemps que je ne l’ai pas fait, mais je retenterais bien mon quatre-quart à la farine de pois chiche.
  • La Nocciolata est la seule pâte à tartiner chocolat-noisette approuvée par le Béluga comme alternative au Nutella. On la trouve en supermarché.
  • Glaçage au chocolat, sans pâte à tartiner : Comme dans cette recette, faire fondre 100 g de chocolat noir avec 50 g de lait végétal (ou d’eau), 50 g de sucre et 1 minuscule pincée de bicarbonate de sodium. Goûter et ajouter éventuellement un peu d’extrait de vanille. Utiliser soit en le versant chaud sur le gâteau (pour obtenir une couche fine qui va tout recouvrir), soi tiède en le tartinant sur le dessus de gâteau.

Les bonbons de la photo ci-dessus sont véganes : il s’agit de bouteilles Astra sweets et de Miami Pik Haribo.

.

Bon dimanche !

Encre invisible révélée à la chaleur

14 Mai

Bonjour !

Connaissez-vous cette technique pour révéler un message secret ? Le message est écrit sur une feuille qui parait vide, mais quand on l’approche d’une source de chaleur, l’encre se révèle en prenant une couleur brune.

C’est très simple mais ça fait toujours son effet ! Je vous explique la méthode la plus connue, puis je vous propose des variantes pour l’adapter au contenu de vos placards.

.

Matériel
– Feuille de papier
– Jus de citron ou autre encre invisible
– Pinceau
– Source de chaleur : grille-pain, four ou fer à repasser

Préparation

  • Tremper le pinceau dans l’encre invisible et écrire le message sur la feuille de papier.
  • Laisser sécher complètement.
  • Révéler le message en chauffant la feuille : soit en la plaçant quelques dizaines de secondes sur un grille-pain en train de chauffer, soit en la déposant sur une lèchefrite ou grille dans un four chaud, soit en la repassant au fer.

.

Remarques

  • L’encre invisible de cette méthode est n’importe quel liquide contenant des molécules organiques. Le jus de citron (qui contient de l’acide citrique) peut donc être remplacé par du vinaigre de couleur claire (qui contient de l’acide acétique), du « jus » d’oignon, du lait contenant un peu de sucre ou encore une solution de bicarbonate. Ce qui fonctionne le mieux, d’après mes tests, est soit du jus de citron, soit une solution de bicarbonate : mélanger une cuillerée de bicarbonate avec 3 cuillerées d’eau. Mon prochain essai : de l’eau sucrée.

  • La chaleur dégrade certaines molécules organiques en des composés de couleur brune. On parle de brunissement non enzymatique, et ici cela comprend la réaction de Maillard et la caramélisation. Il faut donc veilleur à ne pas se brûler, et à ne pas chauffer la feuille trop longtemps, sinon elle-même va brunir. En effet, le papier est lui-même composé de molécules organiques (principalement la cellulose).

  • Un papier spécial encre ou aquarelle est plus épais et absorbant qu’un papier normal. Il se déforme moins quand on écrit dessus à l’encre invisible.
  • Le pinceau peut être remplacé par un autre instrument que vous pouvez tremper dans l’encre comme un porte-plume ou un coton-tige jetable. Vous pouvez aussi utiliser un motif sculpté dans une tranche de pomme de terre.

.

Bon week-end !

Crackers à confetti

11 Mai

Bonjour !

J’ai créé des tubes à confetti qui « crackent » sans aucun bruit, grâce à l’idée de ces invitations de Ciloubidouille.

.

Ici je les ai volontairement laissés sans décoration car ils devaient être cachés dans le jardin, mais bien sûr vous pouvez tout à fait les décorer et même les suspendre dans un sapin si vous souhaitez les offrir comme activité de Noël.

.

Matériel pour 1 cracker
– 1 tube vide de papier toilette
– 1 petit morceau (environ 5 cm sur 10 cm) de carton épais
– 1 morceau (environ 10 cm de coté) de papier
– environ 25 cm de grosse ficelle ou de rafia, laine…
– moins de 10 g de confetti en papier
– du ruban adhésif (ici du kraft gommé)
– un crayon
– des ciseaux
– une pointe pour percer le papier et le carton (point de stylo à bille par exemple)

.

Préparation

  • Avec le crayon, dessiner le contour de la base du rouleau sur le carton épais.

  • Avec des ciseaux, découper ce disque. Cette étape n’a pas besoin d’être très précise, il faut juste que le disque puisse couvrir la base du rouleau.

  • Recommencer ces deux étapes pour découper un disque légèrement plus petit. Ce deuxième disque doit pouvoir rentrer dans le tube.
  • Fixer le plus grand disque à la base à l’aide du ruban adhésif.

  • Percer le petit disque, par exemple à l’aide d’une pointe de stylo bille.
  • Passer la ficelle dans ce trou et la nouer.

  • Déposer ce petit disque au fond du tube. Voilà, le mécanisme du cracker est prêt !

  • Remplir les 2/3 du tube avec des confetti. On ne remplit pas jusqu’en haut car il faut laisser de l’espace pour le couvercle en papier.

  • Découper approximativement un cercle d’une dizaine de centimètres de diamètre. C’est volontairement très imprécis, n’hésitez pas à tracer le cercle à la main. Si vous préférez découper très précisément, vous pouvez tracer le rond à l’aide d’un bol retourné sur le papier.

  • Percer un trou au milieu de ce disque de papier et l’enfiler délicatement sur la ficelle, puis le rentrer doucement dans le tube.

  • Voilà, c’est terminé ! Libre à vous de le cacher ou de l’offrir directement. Le mécanisme est silencieux donc il n’y a pas de nuisance sonore, par contre ensuite il faudra balayer les confetti…

.

Remarques

  • Le carton épais est récupéré d’un colis. On pourrait aussi récupérer le carton d’un emballage de biscottes, de céréales de petit déjeuner ou d’intercalaires.
  • Le papier est ici du papier kraft récupéré d’un colis. Je pense qu’on peut le remplacer par un disque de carton épais du diamètre du tube, comme pour le fond, mais en le fermant de manière très peu solide, avec deux fins morceaux de scotch, afin que ce couvercle se décolle quand on tire sur la ficelle.
  • Version à suspendre : Nouer une extrémité de la ficelle pour en faire une mini poignée à suspendre. Utiliser l’extrémité restante pour traverser le petit disque.
  • Décoration des crakers : Peindre (et laisser sécher) les tubes avant réalisation des crackers et utiliser du papier décoré. Si on est préssé·e, ne pas peindre les tubes mais les couvrir de papier décoré une fois que le fond en carton est scotché au tube.
  • Version collective : Réaliser un cracker par personne et écrire le nom de chaque personne sur un cracker. Ainsi, si c’est une autre personne qui le trouve, elle doit le donner à la personne écrite sur le tube et chaque personne est sûre d’éclater un cracker.
  • Version chasse au trésor : Après avoir percé le petit disque, y écrire un indice. Si on fait la version collective, l’indice peut être une phrase et chaque tube en apporte une partie.

C’est la solution que j’ai choisie pour l’anniversaire du Béluga.

Et vu le nombre d’enfants, j’ai préféré écrire deux phrases simples (une de chaque couleur) plutôt qu’une phrase qui serait trop longue.

.

Bon mercredi !

Repas véganes de fin avril

8 Mai

Bonjour !

.

Champignons à la crème et nuggets de pois chiche

Un reste de champignons à la crème cuisiné pour garnir des galettes de sarrasin, des nuggets de pois chiche décongelés et quelques feuilles de salade. J’ai apporté ce plat à ma grand-mère.

Comme dessert, de la compote de pomme additionnée d’un peu de purée d’amande blanche.

.

Gourmandise de courge à l’algue nori

A la gare Montparnasse, j’ai acheté une boîte de « seaweed crackers ». Je pensais obtenir des chips d’algue nori, mais en fait c’était un « sandwich » de chips d’algue nori qui contenait des graines de courge prises dans un fin caramel. C’était sucré-salé et délicieux !

.

Nems de légume et salade aux pétales de fleur

Pour nos quelques jours de vacance en Normandie, ma maman avait acheté des nems de légumes au Biocoop d’Avranche. Elle les a servis avec une salade de crudité égayée de pétales de fleurs comestibles du jardin.

.

Gratin de chou fleur aux noix de cajou

J’ai demandé à ma maman de faire son délicieux gratin de chou fleur à la béchamel agrémentée de noix de cajou. Les noix de cajou apporte de la douceur et un léger croquant.

.

Soupe à l’oignon aux croutons

Toujours un plat cuisiné par ma maman. Miam et merci !

.

Quiche aux poireaux

C’est là encore une spécialité de ma maman : une pâte à tarte salée garnie de poireau à la béchamel.

.

Chili sin carne

On avait un reste de haricots rouges cuits (pour des burgers) et de maïs (pour une salade de riz) et ma maman les a accommodés avec du coulis de tomate, des dés de carotte et d’autres ingrédients (je ne sais pas précisément quelles épices elle a utilisées).

.

Galette de sarrasin à la poêlée de légumes

Dans la poêlée de légumes, il y avait de l’oignon, de la carotte, du fenouil et de la courgette. Je crois qu’il y avait aussi des champignons.

.

Dîner au Moulin de Jean

Doudou et moi avons profité de la présence de mes parents pour nous échapper un après-midi de promenade (et geocaching) dans la forêt domaniale de Saint Sever puis dîner au Moulin de Jean, un restaurant situé dans le cadre bucolique d’un ancien moulin à eau, où nous aimons aller une fois de temps en temps (nous y réservons en précisant que nous souhaitons un menu 100 % végétal). L’amuse-bouche, ci-dessus, était délicieux.

L’entrée, ci-dessous, était un oignon rouge farci accompagné d’asperges vertes et d’un coulis. C’était également très bon !

Le plat était un risotto, là aussi très bon et gourmand.

Pour le dessert, nous avons en général une salade de fruits, généralement de fraises. Mais ce jour-là, les fruits de printemps n’étaient pas présents et nous avons eu cette sorte de tête de lapin en carpaccio d’ananas et de granité de pamplemousse. Pas spécialement gourmand ni au niveau de ce que l’on avait eu avant, mais heureusement nous ne sommes pas spécialement becs sucrés.

.

Pâtisseries crues de Green Love

Pour finir cet article sur une note sucrée plus réjouissante, voici un entremet coco-mangue et un entremet à la rose de Green Love Juice Bar. Il me semble que ce sont des pâtisseries crues, mais on peut aussi trouver des pâtisseries cuites, des plats, des boissons et quelques produits d’épicerie 100 % végétaux.

.

Bon dimanche !

Imprimer des billets One Piece

4 Mai

Bonjour,

Pour l’anniversaire One Piece du Beluga, j’ai fait marcher la planche à billets !

.

J’ai téléchargé cette image Pinterest d’un billet de 10 000 Beris. C’est la version anglophone, car en français on parle de Berry, mais cela n’a dérangé personne lors de la fête.

Par contre, quelque chose me dérange : la personne qui a créé cette image n’est pas identifiée. Si vous regardez l’image, elle semble pourtant avoir un filigrane qui permettrait de l’identifier. Personnellement, je lis « Mugen » donc je me dis que cette image est peut-être prise du jeu amateur créé par Danteg9. Alors si c’est ça, merci Danteg9 !

J’ai modifié les couleurs de cette image pour qu’elle soit en noir et blanc et je l’ai disposée par planche de 8 billets. Voici le fichier obtenu : billets-onepiece-recto (vous pouvez le télécharger).

.

Pour avoir des billets recto-verso, j’ai triché ! J’ai imprimé le fichier ci-dessus en recto-verso. Il permet d’obtenir deux billets différents, mais chaque billet comporte le même dessin au recto et au verso !

Pourquoi faire cela au lieu d’imprimer un seul type de billet, avec un recto différent du verso ? Parce que je n’avais ni le logiciel ni le temps pour précisément aligner le recto et le verso du billet, de sorte qu’ils soient vraiment positionnés l’un contre l’autre après impression… Voici ce que donne mon fichier imprimé en recto-verso de sorte que chaque billet ait un recto différent de son verso : par transparence, on voit qu’ils ne sont pas bien alignés, et ça se verrait à la découpe.

.

Par contre, pour avoir des billets plus « réalistes » tout en imprimant en noir et blanc, je les ai imprimés sur du papier de couleur pastel. Et j’ai choisi une qualité d’impression supérieure (à droite ci-dessous) car les détails des billets étaient mieux rendus qu’avec une qualité d’impression économique (à gauche ci-dessous).

Pour un découpage bien droit, l’idéal est d’utiliser un massicot. Avec le massicot, on peut découper plusieurs billets d’un coup, mais il ne faut pas en découper trop sinon les feuilles risquent de glisser  : l’idéal me semble de massicoter les billets 4 par 4. Sinon, on peut découper les billets avec des ciseaux, c’est plus long mais cela fonctionne bien aussi.

.

A vous de jouer si vous voulez être riche dans l’univers One Piece ! Ici j’avais prévu 4 billets par enfant et ils étaient ravis.

Bon mercredi !

Invitations scellées One Piece

30 Avr

Bonjour !

Pour son anniversaire de 10 ans avec ses copains, le Béluga a choisi le thème du manga One Piece. Et pour les invitations, il avait aussi une idée : un papier dont le fond a une illustration d’un personnage de One Piece aimé par l’enfant invité.

Comme je sais que le Béluga sais fabriquer une enveloppe avec une feuille de papier, j’ai simplement proposé l’idée de la fermer avec un sceau (j’ai depuis de nombreuses années un sceau et quelques bâtons de cire à cacheter).

220430-1

.

Pour l’illustration, le Béluga a choisi le Jolly Roger (drapeau pirate) de chaque personnage.

Pour la première invitation, le Béluga a entièrement dessiné et colorié au crayon le drapeau – sur un papier épais de 16 cm de haut et 13 cm de large, pour qu’elle rentre dans une enveloppe fabriquée avec une feuille au format A4. C’était parfait mais cela a pris un certain temps.

Pour les autres invitations, on a donc fait différemment :

On a téléchargé une illustration du drapeau des personnages, en version fond blanc, puis j’ai montré au Béluga les réglages permettant d’atténuer le contraste de l’image et on a imprimé l’illustration obtenue.

On a imprimé chaque illustration au format A5 puis on l’a recoupée aux ciseaux aux dimensions de 16 cm de haut et 13 cm de large, toujours pour qu’elle rentre dans une enveloppe fabriquée avec une feuille au format A4.

Le Béluga a ensuite écrit au feutre le texte de l’invitation. Sur la photo ci-dessous, on voit une invitation posée sur une feuille orange qui servira à faire son enveloppe.

220430-2

Pour former l’enveloppe, j’ai replié le papier A4 en haut et en bas (photo ci-dessous) puis à gauche et à droite.

220430-3

Enfin on a écrit le prénom sur chaque enveloppe puis on l’a scellée ensemble.

Pour faire fondre la cire, on a placé un morceau de bâtonnet de cire à cacheter dans une cuillère à soupe et on l’a placée au-dessus d’une bougie. Quand c’était bien fondu, on a versé une petite dose de cire sur la zone à cacheter et le Béluga y a appuyé un sceau.

220430-4

En frottant bien la cuillère à soupe, on peut la nettoyer correctement. Mais prenez quand même une cuillère que vous ne craignez pas d’abîmer un peu !

.

Bon week-end !

Farfalle roses à carreaux verts

24 Avr

Bonjour !

Il y a deux ans, j’ai découvert les pâtes fraîches colorées et j’ai listé celles que je rêvais de créer : je vous en ai parlé ici. Et pour le repas du 25 décembre 2021, j’ai réalisé avec le Pinto des farfalle pourpres à carreaux vert tendre. Je vous dis tout pour qu’à votre tour vous puissiez en fabriquer si cela vous tente.

220424-2

.

Ingrédients pour 4 généreuses portions (8 feuilles de pâte)

– 400 g de farine de blé
– 200 g de semoule fine de blé dur (attention, c’est aussi fin qu’une farine, ce n’est pas de la « semoule fine spécial dessert » !)
– 3 pincées de sel
– Une petite betterave crue (environ 150 g)
– 50 g d’épinards frais (ou de blettes ou de mâche)

.

Préparation de la pâte rose

Comme expliqué dans cet article, on a préparé du colorant rose en mixant de la betterave crue épluchée avec son poids d’eau (par exemple 100 g de betterave épluchée + 100 ml d’eau), puis en filtrant le mélange.

Pour faire des pâtes roses à carreaux verts, il faut une majorité de pâte colorée en rose. On a donc mélangé les 3/4 des ingrédients secs avec le colorant rose : 300 g de farine, 150 g de semoule fine, 2 pincées de sel et environ 200 g de colorant rose.

220424-8

On a ajouté assez de colorant rose pour pouvoir former une boule de pâte qui parait un peu trop sèche. C’est normal, elle va s’assouplir pendant qu’elle repose.

Cela donne une pâte d’un magnifique rose vif, mais qui devient pourpre après cuisson. Pour des pâtes roses après cuisson, je pense qu’il faut mettre deux fois moins de betterave crue que d’eau quand on prépare le colorant.

.

Préparation de la pâte verte

On a préparé le colorant vert en mixant 50 g d’épinard frais (retirer les tiges si elles sont trop rigides) avec 50 g d’eau.

220424-3

220424-4

On a filtré le mélange obtenu à travers une passoire à thé, en remuant dans la passoire pour faciliter le passage du liquide.

220424-5

Cela donne un petit pot de colorant vert à utiliser immédiatement, et un petit bol d’okara d’épinard que je mets au compost.

220424-6

On a mélangé 100 g de farine de blé, 50 g de semoule fine, 1 pincée de sel et environ 75 g de colorant vert.

220424-7

On a laissé reposé la boule de pâte obtenue. Comme pour la pâte rose, il est normal qu’elle paraisse trop sèche.

.

Préparation des feuilles de pâte unies

Le temps de préparer la pâte verte, la pâte rose avait bien reposé. On l’a découpée en boules et on a passé chaque boule au laminoir à pâte, au réglage le plus épais, pour former des bandes de pâte.

220424-9

Si la pâte colle au laminoir, il faut la saupoudrer légèrement de farine.

Ensuite, on replie la pâte en 3 et on la repasse dans le laminoir, toujours au réglage le plus épais.

220424-10

Et on recommence encore une fois, pour que la pâte qui sorte ait une belle texture homogène et souple.

On passe ensuite la bande de pâte à un réglage plus fin et on recommence les pliages en 3 et passage au même réglage pour que la pâte soit homogène et souple.

On procède ainsi jusqu’à avoir l’épaisseur désirée (pâte très fine) et on pose la bande de pâte sur la table (ou un plateau) légèrement fariné.

Et on recommence pour toutes les boules de pâte ! C’est assez long et il est plus pratique d’être à deux : une personne tient la bande de pâte et l’autre tourne la manivelle du laminoir.

220424-11

Avec notre expérience de pâtes à motifs étoilés, on avait appris que les motifs doivent être appliqués sur des feuilles de pâte qui ont déjà leur épaisseur finale, sinon le laminoir agrandit et déforme les motifs.

.

Préparation des feuilles de pâte à carreaux

Pour des pâtes à carreaux, il faut découper une des couleurs de pâte en forme de tagliatelle. Ici, on s’est trompé·es de réglage sur le laminoir : on n’a pas fait des tagliatelle mais des cheveux d’ange.

C’est très fin et très joli, mais on obtient alors des carreaux tout petits, donc trop nombreux et trop longs à réaliser. La prochaine fois on veillera à découper des tagliatelle !

220424-12

Avec beaucoup de patience, placer chaque rayure verte sur une bande de pâte rose pour former le quadrillage.

220424-13

Au bout d’une demi heure, on avait fait seulement une feuille de pâte !

220424-14

On l’a passée au rouleau à pâtisserie pour bien fixer les carreaux verts sur la pâte rose, puis on a découpé au couteau les petits morceaux qui dépassaient.

220424-15

Puis on a fièrement passé cette magnifique feuille de pâte au laminoir, au réglage fin.

220424-16

Ce dernier passage au laminoir étire un peu les motifs, donc la prochaine fois on anticipera en formant des carreaux un peu étirés dans la largeur, pour que le laminoir les transforme en carreaux bien carrés.

.

Formation des farfalle

Voici un moment très sympa à faire en famille (comme quand on prépare des gnocchi) !

On découpe des carrés d’environ 4 cm de côté dans la feuille de pâte.

220424-17

Avec deux doigts, on pince le milieu de deux faces opposées pour former un nœud papillon. Et voilà une farfalle !

220424-18

Comme pour les gnocchi, on dépose chaque pâte fraîche sur un plateau saupoudré de farine (ou sur un tapis de cuisson), en veillant à ce que les pâtes ne se touchent pas.

220424-19

On peut ainsi stocker les pâtes plusieurs heures à température ambiante, en couvrant chaque plateau d’un torchon propre.

Pour préserver au mieux la couleur des pâtes, il faut les cuire le jour même. Faire bouillir de l’eau, saler, déposer les pâtes dans l’eau en les prenant à la main sur le plateau, puis laisser cuire environ 3 minutes et récupérer les pâtes avec une écumoire pour les servir immédiatement. Bon appétit !

.

Remarques

  • Quand il y a plus d’une ou deux personnes à nourrir, je trouve trop long de faire des pâtes avec un motif aussi précis. On a donc réservé les farfalle aux enfants et, pour le reste de la tablée, j’ai donc préparé des ravioli bicolores : une face verte et une face pourpre.

220424-20

  • Pour profiter au maximum de la couleur des pâtes, il vaut mieux préparer une sauce peu colorée. Le midi, pour notre repas de Noël, on les a mangées avec de l’huile d’olive et de la truffe noire râpée.

220109-7

Et le soir on a mangé les ravioli restants avec un « beurre » de sauge.

.

Voilà, maintenant vous savez fabriquer des farfalle roses à carreaux verts !

220424-1

Bon dimanche !

Chasse aux œufs à la Végébon

23 Avr

Bonjour !

Cette année, j’ai organisé une chasse aux œufs qui m’a pleinement satisfaite : 100 % bonne humeur, 100 % récup ! Il n’y a pas besoin de vrais œufs ni de chocolats, mais vous pouvez sans problème en inclure si vous le souhaitez.

Autant vous dire qu’on reprendra la même formule l’an prochain, et que je partage avec vous avec plaisir la chasse aux œufs à la mode de Végébon !

220423-1

Je vous propose plein de variantes en remarques pour que vous puissiez adapter le principe à ce que vous avez par chez vous.

.

Matériel
– Au moins un œuf-boîte à garnir par personne (si possible plusieurs par personne)
– Du papier brouillon et de quoi écrire
– Un petit panier ou un furoshiki (morceau de tissu carré d’environ 30 cm de côté) par personne

Préparation
– Découper le papier brouillon en morceaux sur lesquels on va écrire. Ici, on a découpé 8 rectangles par feuille format A4.
– Sur chaque morceau de papier, écrire un gage.

220423-2
– Plier chaque morceau de papier et le placer dans une boîte-œuf.


– Cacher les boîtes-œufs dans le lieu de la chasse aux œufs.
– Nouer les deux côtés de chaque furoshiki pour le transformer en panier. C’est très facile !

Commencer par faire un nœud simple entre deux coins successifs du tissu. Ici je noue les deux coins du haut du tissu.

Puis refaire un nœud simple par-dessus.

On obtient ainsi un nœud plat, et la première poignée du panier !

Recommencer avec les deux autres coins du tissu pour former la seconde poignée du panier.

Et voilà un panier qui pourra redevenir un emballage cadeau à la fin de la chasse aux œufs !

.

Règles de la chasse aux œufs à la manière de Végébon

  1. Chaque personne récolte X œufs. (Le nombre de jeux est déterminé en fonction du nombre de personnes et du nombres d’œufs à trouver. Il peut être différent pour les enfants et pour les adultes.)
  2. Quand on a récolté ses X œufs, on aide les autres personnes à récolter leurs œufs manquants.
  3. Quand tout le monde a trouvé ses X œufs, on se rassemble et chaque personne ouvre ses œufs pour découvrir et réaliser ses gages.

.

Remarques

  • Voici nos gages préférés :
    • Tire la langue pendant 20 secondes.
    • La personne de ton choix te fait 3 bisous.
    • Reste immobile pendant 30 secondes.
    • Tu est la reine/le roi, tout le monde doit te saluer.
    • Touche une personne, elle doit te faire un câlin.
    • La personne de ton choix doit imiter une poule, et toi aussi.
    • Saute en l’air le plus haut possible.
    • Imite une licorne royale.
    • Bon pour une partie de jeu … (ici Loto des odeurs version coopérative).
    • Trouve le romarin (ou la cannelle ou autre produit aromatique situé dans la zone de la chasse au trésor) et sens son odeur.
  • Recommencer la chasse aux œufs : Une fois la chasse aux œufs terminée et les gages effectués, on peut remettre les papiers dans les boîtes-œufs, les cacher et les trouver à nouveau. Et si on le souhaite, on peut proposer aux invité·es d’apporter des papiers avec les gages écrits dessus et les utiliser pour garnir les boîtes-œufs quand on recommence le jeu.
  • Chasse aux œufs mixte : Si on vous a offert des chocolats, rien ne vous empêche de les cacher aussi parmi les œufs.

220423-3

  • Récupération des œufs-boîtes : Toutes nos boîtes sont récupérées, soit à partir des distributeurs de « jouets » à 1 €, soit à partir des cadeaux des fêtes de Pâques précédentes, car il y a maintenant plusieurs marques qui proposent des œufs en plastique garnis de pâte à modeler ou divers jouets. On peut bien sûr récupérer les petites boîtes situées dans les Kinder surprise (si vous n’en mangez pas, demandez à vos proches de vous les mettre de côté). On peut aussi trouver des œufs-boîtes à garnir en carton ou en métal. Ces produits se trouvent très facilement d’occasion.

20150118-18

  • Version galets : décorer des galets sur une face, comme dans cet article de L’atelier du campagnol. On peut utiliser de la peinture ou des feutres Posca. Je suppose que si on veut que la décoration résiste à l’humidité et aux frottements, il faut utiliser de la peinture acrylique ou vernir le galet. Sur l’autre face, écrire/peindre sur chaque galet un numéro ou autre symbole compréhensible par toutes les personnes participant à la chasse aux œufs. Sur une feuille de papier ou autre support, écrire le gage correspondant à chaque symbole. Le plus simple est de prévoir une bande de papier par gage. Quand tout le monde a rapporté les galets, montrer la feuille de correspondance ou distribuer les bandes de papier afin que chaque personne découvre ses gages.
  • Version message surprise : acheter le lot de 14 œufs en bois de Ciloubidouille et les cacher. Quand tout le monde a rapporté les œufs, le groupe reconstitue le message mystère. Si on le souhaite, on peut prévoir des feutres ou autres pour que chacun colorie ensuite certains œufs. On peut réutiliser ces œufs chaque année ou décider de les donner comme cadeau.
  • Version cadeau collectif : acheter un lot de Magformers et les cacher dans le jardin. C’est un jouet qui dure longtemps, et quel que soit l’âge on se laisse prendre au plaisir de manipuler ces formes aimantées.

220423-5

En terme de chocolats garnis, j’avais adoré la licorne en chocolat noir bio et équitable de la marque Saveurs et Nature, garnie d’un équivalent 100 % végétal des Maltesers : les Drôles de céréales au chocolat noir. On peut toujours acheter les Drôles de céréales au chocolat noir (par sachet de 45 g ou de 100 g) et en version 100 % végétale il y a aussi des Amandines, des palets de pâte d’amande enrobée de chocolat noir (la version à la noix de coco contient malheureusement du lait).

De notre côté, tout le matériel de la chasse aux œufs est prêt pour resservir l’année prochaine. Les furoshiki sont rangés dans leur sac, pour servir à emballer des cadeaux toute l’année.

.

Bon week-end !