Archive | Automne RSS feed for this section

Repas de début novembre

11 Nov

Bonjour !

.

Bento pâtes

Les pâtes en sauce tomate de Doudou, je les aime chaudes mais aussi froides. Au début, je trouvais bizarre l’idée de manger des pâtes en sauce froide, mais finalement ce n’est pas si différent d’une salade de pâtes.  Dans le deuxième compartiment, j’ai mis du raisin et une sorte de salade de chou rouge : du chou rouge râpé, une pincée de sel et quelques oléagineux mélangés. J’ai omis la vinaigrette car cette boite n’est pas hermétique.

.

Bento restes

Reste de gnocchis de courge en sauce tomate, reste d’omelette de pois chiche aux pommes de terre (plutôt bourratif mangé froid), reste de couscous, radis coupé en tranches, raisin.

.

Déjeuner au Coupi bar


Mes collègues de travail m’ont fait découvrir le Coupi bar, un petit resto près de la Porte d’Ivry qui propose des sandwichs vietnamiens et d’aires plats. J’ai testé les 3 propositions salées pouvant être végétalisées : de gauche à droite, un taco, un tacobao et un banh mi avec tofu, . Pour le dessert, il y a du bubble tea dont le lait peut être végétal sur demande. Un adresse originale et sympathique, qui a une petite salle et propose aussi de la vente à emporter, comme ici.

.

Choucroute de Doudou

Doudou a préparé cette délicieuse choucroute avec des oignons, du vin blanc, de la choucroute crue,  des saucisses végétales, des pommes de terre, des pommes, du poivre et du genièvre. Il faut que je lui sourire la recette pour la partager avec vous, c’est trop bon ! Le Béluga a accepté de manger quelques filaments de choucroute quand je lui ai expliqué que c’était des poils de sorcière ou de sorcier, et qu’on a ri à imaginer de quelle zone du corps ils provenaient – en chuchotant parce que la plaisanterie n’était pas tellement du goût de Doudou.

.

Repas Chez Marcel et fils


Au restaurant attenant au magasin bio Chez Marcel et fils de Plan de campagne, nous faisons une petite pause avant de faire les courses du retour de vacances. J’ai choisi un bocal de boulettes végétales et leur sauce (délicieuses), du riz et des légumes. En dessert, un pudding de chia avec des fruits frais.

.

Repas à l’Usyne

Pour un diner en amoureux, nous avons fait une infidélité à notre resto habituel, La baie du dragon. Mais on n’est pas allés trop loin quand même : l’Usyne est un resto qui leur est lié, qui est situé quelques mètres plus loin et à une carte en pâtir commune. Les différences sont une carte un peu plus courte pour les plats et nettement plus longue pour les thés. Pour le reste, ce sont toujours des plats asiatiques et un service chaleureux.

J’ai déguste un thé blanc Pai mu tan et commandé mon entrée favorite : des brioches vapeur farcies végétales, un délice rare (à Paris je n’arrivais pas à en trouver, ni au resto ni en supermarché asiatique).

En entrée, Doudou a pris des nems de légumes. En plat, du riz gluant et du tofu sauce saté.

Pour ma part, j’ai continué selon mes habitudes avec une sorte de bo bun végétal.

En dessert, Doudou a pris des sortes de nems à la banane. Quant à moi je vous laisse deviner ce dont je me suis régalée (et qui ne figure pas dans la catégorie « desserts » de la carte…).


.

Noix et leur casse noix

Ça faisait plusieurs années que je voulais acheter un casse-noix à vis pour que les enfants puissent casser eux mêle la coquille des noix. J’ai eu un coup de cœur pour ce modèle champignon chez Du bruit dans la cuisine, et je l’ai acheté sans même me renseigner sur l’origine du bois et lieu de fabrication de l’objet. Un objet rigolo donne souvent envie aux enfants de manger l’aliment associé. Le pèle pomme fonctionne beaucoup chez nous en automne-hiver et un moule à cubes de riz a permis au Béluga de se familiariser avec le riz.

Les noix font partie de ce qu’on a rapporté de notre séjour en Italie, avec des pâtes noires (colorées à la spiruline, je me demande quelle couleur elles prendront à la cuisson) et plusieurs paquets de biscuits végétariens du commerce.

.

Tarte au chocolat

J’ai essayé de faire une tarte au chocolat mousseuse en combinant ma pâte à tarte sans cuisson (recette ici) et une chantilly de chocolat à la Hervé This (recette ici). Cette chantilly avait certes incorporé de l’air mais reste un peu trop dense à mon goût. Dommage, car avec seulement trois ingrédients (chocolat, lait de soja nature, sucre), elle était vraiment minimaliste cette mousse. Il faut que je continue mes recherches.

.

Gâteau banane chocolat

Chez une amie, pendant que nos enfants jouaient ensemble, on a préparé un gâteau avec 2 bananes trop mûres. J’ai utilisé ma vieille recette de muffins banane chocolat en y ajoutant des pépites de chocolat. Les enfants ont préféré se jeter sur des biscuits, tant pis pour eux !

Bon dimanche !

Publicités

Repas de début octobre

14 Oct

Bonjour !

Dans les repas de ce début octobre, il y a encore quelques légumes d’été, mais l’apparition de plats crémeux montre clairement que l’automne arrive.

.

Bento nuggets

Encore un bento très rapidement assemblé à partir de restes : patate douce sautée, haricots verts, nuggets de pois chiche (un peu trop dorés…), millet. Et pour le dessert, des fruits apportés par mes parents : framboises et ananas.

.

Bento brouillade

Là aussi c’était un bento express, mais il a moins impressionné les collègues ! Amandes, raisin, tofu brouillé à tartiner sur des galettes de flocon d’avoine et à accompagner de tranches de concombre. À côté, un sandwich contenant un reste d’omelette de pois chiche (en version sans pomme de terre) et encore des tranches de concombre, avec un peu de margarine.

.

Quiche aux courgettes

Des courgettes poêlées et assaisonnées de sel aux herbes, un appareil à quiche composé de fécule, curcuma et lait de soja, une pâte feuilletée du commerce. C’était bon ! Moi qui fait très rarement des quiches, je me suis promis d’en refaire une avec des oignons quand il n’y aura plus de courgettes.

.

Purée d’anniversaire

Pour donner envie à mes enfants de tester ma nouvelle création (une purée mi carotte, mi haricot blanc alors que nous mangeons très rarement de la purée), j’y ai planté des morceaux de fin gressins (on pourrait aussi utiliser des mini bâtonnets bretzels) et j’ai fait semblant que c’était des bougies. Pour allumer une bougie, on la prend et on trempe le bout dans la purée… Et le Béluga a inventé la suite : pour l’éteindre on fait disparaitre la purée en la mangeant ! Ils ont adoré.

.

Conchiglie aux haricots blancs

On avait dans les placards un sachet de conchiglie multicolores. Leur forme de coquille est parfaite pour servir avec une sauce tomate et des haricots blancs (on pourrait sans doute utiliser des haricots rouges ou noirs !).

.

Gratin de pommes de terre

Je continue mes essais de fromage pour pizza, et j’avais un reste de mes deux derniers tests. Je les ai fait fondre avec du lait de soja nature et un peu de sel, puis j’ai versé cette sauce dans un petit plat à gratin. Et avec notre robot (Magimix 4200 XL), j’ai obtenu en un temps record de fines tranches de pommes de terre à ajouter. Après cuisson au four, on obtenait un plat gourmand, entre un gratin dauphinois et une tartiflette. Miam !

.

Tartinade à la cacahuète

Un reste de soupe de légumes (pas liquide, j’aime les soupes épaisses), un peu de purée de cacahuète et de sel, et voilà de bonnes tartines salées pour mon petit déjeuner !

.

Tartines de petit déjeuner

Cette année, je vais régulièrement squatter chez des amis le dimanche soir. Dans mon sac, j’ai emporté un pot de purée de cacahuète afin de remplacer le beurre et d’obtenir un petit déjeuner d’apparence normale et qui me tient au corps toute la matinée : jus d’orange, thé (une infusion serait mieux pour absorber le fer), pain, purée de cacahuète, confiture.

.

Billes de melon et mousse de framboise

Le petit supermarché Casino en bas de chez moi a en rayon des « mousses de fruit » de la marque Woos. Elles sont certes vendues en bombe, mais sont 100 % végétales et avec peu d’ingrédients. Le Pinto a a-do-ré. Moi pas plus que ça au niveau du goût, mais ça peut être sympa pour avoir un dessert sophistiqué sans effort.

.

Pâtisseries de Oh faon !

La pâtisserie Oh faon ! nous avait régalé au printemps pour une fête de famille, et ils ont maintenant une boutique ! Pour les marseillais, c’est juste à côté de la préfecture, n’hésitez pas à y faire un tour, c’est tout petit mais il y a beaucoup de choix. Ici j’ai testé la tartelette chocolat noisette, la tartelette vanille tonka figue (ma préférée !!), celle à la mangue, celle à la pomme et l’entremet chocolat fruit de la passion. Et il y en avait d’autres encore, et j’ai vu que le vendredi et le samedi il y a de la tropézienne ! Doudouuuuuu, on fait quoi samedi prochain ?

Bon dimanche !

Repas de fin septembre

23 Sep

Bonjour !

Bento Billes

Voici un bento qui ne m’a demandé aucun travail mais qui a impressionné mes nouveaux collègues. À gauche, un reste de salade de lentilles. Dans l’étage du haut, un reste de gnocchi de potimarron (les premiers de la saison !) en sauce tomate de Doudou, un reste de petits pois (le fameux sac de petits pois surgelés acheté il y a 2 semaines). Dans l’étage du bas, des tomates cerise et les premiers raisins.

.

Steak de lentilles et pommes de terre sautées

La recette de la galette de lentilles est ici. Pour les pommes de terre sautées, je supppse que vous savez faire…

.

Salade concombre, pastèque

Simple et bon : des dés de concombre et des dés de pastèque (ici de la pastèque jaune), un peu de vinaigre, d’huile et de sel. Ca va bien aussi avec des tomates, des panisses et du pain, et c’était notre repas rapide en rentrant de la visite de la Cité des Arts de la rue à Marseille pour les Journées du Patrimoine.

.

Saucisse et étoiles de betterave

Cette photo n’est pas très claire et date un peu, mais je voulais vous montrer une de nos manières de proposer les betteraves quand elles ne font pas envie aux enfants. Je coupe la betterave cuite en tranches et j’y découpe des étoiles avec un mini emporté pièce pour pâte Fimo. Je pique les étoiles sur des piques apéritif avec des tranches de saucisses de tofu (Mini viennoises de la marque Taifun, que j’achète en plusieurs paquets et stocke au congélateur car on n’en trouve pas dans les magasins du coin). Et si ca ne suffit pas à inciter le Béluga a en manger, je les mets ostensiblement dans mon assiette en déclarant que ces jolies mini brochettes sont pour moi et qu’il n’a pas intérêt à en manger…

.

Mayonnaise végétale

La mayonnaise n’est pas du tout dans les habitudes, mais je voulais quand même en avoir une recette facile dans mon répertoire. La voici : avec un fouet électrique ou un petit blender, émulsionner 50 g de yaourt de soja nature, 1 cuillerée à soupe de moutarde, 1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre, 1/4 de cuillerée à café de sel, 1 pincée de curcuma en poudre et 100 ml d’huile neutre. La mayonnaise épaissit encore après une nuit au frigo.

.

Essais de tarte au chocolat

J’ai mis au point une recette de tarte au chocolat végane facile, mais je cherche encore pour la version mousseuse.

.

Salade végane de Prêt à manger

Je crois que Prêt à manger ne fait plus le sandwich roulé végane qui m’avait tant plu ! Ils ont cette chouette salade de lentilles, roquette, tomate cerise, avocat, pignons. Mais voilà, quand il y a écrit « salade » je suis immédiatement moins enthousiaste que si le plat s’appelle « sandwich »…

.

Salades véganes du TGV

Un soir j’ai sauté dans le train sans avoir le temps d’acheter à manger, et j’avais déjà consommé tout mon stock de nourriture apporté le matin. J’ai donc testé tout ce que la voiture bar comptait de nourriture salée estampillée végane. Hé ben… je ne recommencerai pas !! Il y avait une salade de quinoa et petits légumes, pas mauvaise mais pas gourmande. Une salade d’edemame au tartare d’algue reposant sur du caviar d’aubergine, qui faisait un tel mic mac de goûts que je n’ai pas réussi à la finir, mêle avec le petit pain fourni. Et un sachet de chips, qui ne suffisait pas à relever l’ensemble pour en faire un repas acceptable. Bref, là aussi c’est moins bien qu’il y a quelques mois, quand on pouvait acheter dans le TGV un sandwich végétal aux légumes grillés.

.

Chocolat frappé de Prêt à manger

Du lait de soja, du chocolat en poudre, de la glace pilée et beaucoup, beaucoup de sucre (et sans doute des épaississants). Le Béluga a adoré ! Mais sauf exception, on n’en rachètera pas.

Bon dimanche !

Repas végétariens de fin novembre

3 Déc

Bonjour !

Voici un échantillon de nos repas de ces dernières semaines. Comme toujours, des plats maison plutôt rapides, et pas encore de soupe quotidienne car le temps était encore doux (tandis qu’hier il a neigé !).

.

Tofu fumé et maïs en brochettes


Comme le Béluga refusait de manger le tofu fumé et le mais prévus au menu (en pensant que ça lui plairait), j’ai sorti de jolis pics et commencé à me préparer de petites brochettes de grains mais et de petits cubes de tofu. Et devinez quoi : je me les faisais toutes voler, à peine ai-je pu en manger une ou deux sur la quinzaine que j’ai préparée !

.

Plat express


De la polenta instantanée, du tofu fumé aux amandes et graines de sésame (décongelé), et une poêlée de quelques légumes avec un peu d’ail.

.

Brocoli à l’ail et aux pois chiche


J’ai cuit les fleurets de brocoli à la vapeur puis les ai poêles avec de l’huile d’olive et de l’ail en les écrasant un peu, comme pour le Broccolo affogato. Sauf que j’ai ajouté des pois chiche et servi avec de la polenta. Ca l’a beaucoup plu, quant au Pinto le midi il n’a mangé que la polenta mais le soir il a mangé une belle quantité de brocolis à l’ail.

.

Légumes rôtis


Ma copine Michela m’a donné envie de me mettre aux mélanges de légumes coupés en morceaux et rôtis. Ici, carotte, patate douce, navet et radis pastèque (gros radis à chair couleur rose vif). Le mélange de couleurs et de goûts était très agréable. Servi avec des restes de polenta et de brocoli à l’ail et aux pois chiche.

.

Risotto aux cèpes et courge rôtie


Un classique des menus faciles ici : du risotto aux cèpes séchés auxquels on ajoute juste de l’huile et de l’eau, une courge rôtie pour accompagnée – ici courge butternut rôtie entière puis épluchée, tranchée et parsemée d’herbes de Provence.

.

Assiette de Doudou


Lentilles et carottes à assaisonner de vinaigrette, pâtes à l’ail avec tomates cerise et un peu de basilic du congélateur

.

Pot au feu végétal


C’est Doudou qui l’a préparé selon notre recette, en remplaçant le seitan maison par des saucisses végétales du commerce.

.

Dhal et riz aux herbes fraîches


Voici le délicieux plat que nous avons mangé chez les amis pour lesquel j’avais préparé le gâteau Napolitain. Geraldine nous régale à chaque fois avec un plat végane. Ici, un dhal de lentilles corail servi avec du riz parsemé d’herbes fraîches (menthe, persil), un chouette mélange à la fois réconfortant et frais. Merci Geraldine !

.

Riz aux côtés de blette et fruits secs


Un plat réalisé à l’inspiration : j’ai fait revenir un oignon et des côtes de blette coupes en petits dés, puis ajouté du riz long demi complet, un peu de curry, des amandes. Après les avoir fait revenir un peu, j’ai ajouté de l’eau, du sel et des raisins secs. Enfin un plat qui nous plait pour utiliser les côtes de blettes !

.

Toast de patate douce


J’ai profité d’une énorme patate douce présente dans notre panier hebdomadaire pour enfin tester le toast de patate douce, célèbre substitut de tartine réalisé en passent simplement une tranche de patate douce crue au grille-pain. Euh, comment dire ? Même après plusieurs cycles de grillage, je n’ai trouvé absolument aucun intérêt à croquer dans cette tranche chaude et pourtant encore quasi crue. J’ai du rater quelque chose… en attendant de comprendre je vais continuer à cuire classiquement les patates douces !

.

Repas shojin ryori


Inspirée par Mély du Chaudron Pastel, j’ai décidé de m’accorder le plaisir d’un cours de cuisine personnalisé, sur un thème qui me titille depuis plusieurs années : la cuisine shojin ryori. Le cours était donné par Clara Onuki, que j’ai justement découvert dans cet article de Mély.

.

Petits gâteaux polenta citron

En pleine période polenta, je ne pouvais pas manquer de tester cette recette d’Amélie, dans son livre. La texture était étonnante mais agréable et le goût aussi ! J’en referai et j’ai envie de tester d’autres recettes de ce livre sympathique qui offre en première partie une synthèse efficace de l’équilibre alimentaire végétalien.

 

Bon dimanche !

Repas végétariens de début novembre

19 Nov

Bonjour !

Vous avez dans cet article une certaine variété  : salé, sucré, repas du quotidien et menu gastronomique. Je n’ai pas pris en photo tous nos repas classiques d’automne : tajine de légumes racine, pot-au-feu, pâtes au chou fleur

.

Assiette de ma Maman

Ma Maman a l’art de collecter tout qu’il y a dans le frigo et de l’assembler en une chouette assiette. Salade, carotte, tomate, pois chiche, brocoli, vinaigrette. Pomme et raisin pour le sucrè. Ce type d’assiette lui suffit pour le repas, personnellement je me suis largement resservie.

.

Aloo palak aux blettes et pistaches

Je fais revenir dans de l’huile de cuisson une gousse d’ail et du curry en poudre, avec des côtes de blette émincées si j’utilise de la blette. Puis j’ajoute le vert (feuilles d’épinard ou vert de blette grossièrement émincé). J’ajoute enfin des pommes de terre préalablement cuites à la vapeur et épluchées ou des pois chiche. Et éventuellement des pistaches, pour le croquant, la couleur et l’apport nutritionnel.

.

Chou chinois aux carottes et à la crème de cajou

Tout est dans le titre. J’ai délayé de la purée de cajou dans la même quantité d’eau avant de verser le tout dans la poêle ou les légumes ont cuit. Servi avec de la polenta, c’était doux et réconfortant.

.

Curry de chou aux raisins secs

Adapté d’une recette de La Bonne saison : Dans une poêle, faire revenir 100 g de riz et 1 cuillerée à soupe de curry en poudre dans 2 cuillerées à soupe d’huile. Ajouter 500 g de chou frisé émincé grossièrement, côtes retirées (la recette propose de le blanchir au préalable, je ne l’ai pas fait), 4 cuillerées à soupe de raisins secs, 1 cuillerée à café de sel, 250 ml de lait de coco et de l’eau. Faire cuire à couvert pendant 15 minutes puis ajouter 250 g de courge butternut cuite et coupée en petits morceaux (la recette prévoit de l’ajouter crue en même temps que le chou), cuire encore 5 minutes puis laisser reposer 5 minutes à couvert avant de servir. Ici avec un reste de riz mélangé à un reste de bâtonnets de carotte poêlés avec des graines de sésame et un soupçon d’huile.

.

Risotto et potimarron rôti

Un classique de nos repas de flemme : je fais rôtir le potimarron entier, souvent la veille, puis je le coupe en tranches et le sers avec un risotto aux cèpes sèches vendu tout prêt à être revenu dans de l’huile et cuit avec de l’eau.

.

Dejeuner avec le Pinto

Pois chiche et carotte crue, un mélange de potimarron et oignon cuit au bouillon qui aurait dû devenir une soupe mixée mais que j’ai finalement servi tel quel avec des nouilles de sarrasin assaisonnées de sauce soja

.

Dejeuner au Mas d’Entremont

Nous avons fêté un anniversaire familial au Mas d’Entremont, très beau site où plusieurs bâtiments abritent salles de restaurant et chambres d’hôtel.

En entrée, Doudou et moi avons sucette grosse salade… très décevante.  Entre la roquette, les cornichons et les nombreux câpres à queue, la note dominante était forte et acide, pas compensée par les quelques (délicieuses) tomates cerises, les croûtons et les morceaux de feuilles de brick.

Le plat, par contre, était très bon. Coloré, aux textures variées et au goût équilibré.

Le gâteau d’anniversaire n’était pas végane.

.

Déjeuner d’anniversaire du Pinto

Un repaq tres simple car nous étions fatigués, mais nous voulons marquée le coup avec nos parents pour les 1 an du Pinto. En apéro/entrée, des légumes crus (carotte, radis, chou fleur) à tremper dans du houmos ou une sauce au pesto (un yaourt de soja égoutté mélangé à du pesto vert végane), des feuilles de vigne farcies du commerce, des chips, des verveines faites par ma Maman.

En plat, un Parmentier de lentilles faut par Doudou.

Et en dessert, une assiette de fruits comme pour les 2 ans du Béluga ! Si si on a osé l’anniversaire sans gâteau… on était fatigués on a dit !

.

Cupcakes intrépides

J’ai enfin testé la recette de gâteau aux carottes et aux noisettes de l’Atelier bio, en remplaçant les deux œufs par un yaourt de soja. Comme la recette est sans gluten, je l’ai apporté à nos amis dont un est cœliaque. Pour adoucir le goût un peu brut du gâteau, sur les conseils de ma Maman j’ai ajouté un glaçage au chocolat, qui est tout simplement un reste de mousse au chocolat (à l’aquafaba) dressé à la poche à douille. C’était très bon ! Plutôt pour les adultes quand même je pense (on n’en a pas proposé aux enfants, on a tout mangé !).

.

Cupcake végane de la boulangerie Boudouard

À Sausset les pins se trouve la boulangerie Boudouard, une petite boulangerie qui fait du bon pain bio et des cupcakes dont un est végane ! Les vendent aussi la crème fouettée végane qui sert de glaçage, et j’ai quasiment mange la barquette toute seule, sur du chocolat chaud… Mmmmh !

Bon dimanche !

Repas de fin octobre

5 Nov

Bonjour !

Pour commencer, un petit coin thématique car fin octobre signifie maintenant pour nous Halloween. En plus des recettes que j’avais déjà en vue l’an dernier, cette année j’ai eu envie de faire des yeux de litchi en gelée (avec deux fois moins d’agar) mais je n’ai pas trouvé de litchis. Édit : j’ai aussi envie de faire ces biscuits doigts de sorcière simplissimes.

Au final, j’ai essayé les fantômes en meringue, pour mon Béluga qui adore ce qui est sucré et ce qui est croquant, mais le mélange était vraiment trop liquide : la prochaine fois j’ajouterai de la fécule avec le sucre glace.

Et, en recette super facile, j’ai apporté à notre goûter de chasse aux bonbons des boissons spécial vampires : sirop de grenadine, limonade à l’hibiscus et jus de pomme infusé de coquelicot comme dans cet extrait de mon livre sur les colorants.

.

Mais avant Halloween, j’ai passé une semaine à Paris avec le Pinto, pour assister au colloque de Bon pour le climat et passer au Veggie World. Voici ce que j’en ai profité pour manger.

.

Le buffet de Bon pour le climat

Un buffet entièrement bio, végétarien (très majoritairement végétalien) et de saison préparé par Jean Montagard et les élèves du lycée René Auffray. Un régal dont j’ai également profité le soir grâce aux boîtes jetables proposées aux convives pour emporter les restes du buffet. Chapeau !

.

Des repas à table

Une délicieuse assiette préparée très rapidement par Melle Pigut : du tofu poêlé avec des champignons et de la sauce soja, du riz, de la mâche et une sauce à la cacahuète. J’en salive encore !

Un burger avec frites de patates douces chez Happy Days Diner, une chaine que j’avais envie de tester depuis longtemps. C’était très bon ! Ils n’ont pas (encore ?) de dessert végane donc j’ai pris un jus de fruits frais pour accompagner le burger. Miam !

Le couscous végétarien du restaurant Au bon couscous situé dans la quartier de Saint Michel. Je pensais au départ acheter un couscous végétarien chez Maoz mais l’échoppe rue Xavier Privas n’en fait pas. Pour encourager le commerce, j’ai aussi acheté le tajine végétarien d’Au bon couscous.

L’antipasti de La cerise sur la pizza, notre halte obligatoire pour que le Béluga passe un moment avec son pizzaiolo favori. On a partagé ce repas et cette très belle soirée avec le « parrain » du Béluga, notre ancienne nounou, son mari et ses enfants.

.

Des pique-nique et repas sur le pouce

Houmous (reste du colloque), baguette aux graines, radis et pomme (achetés dans le magasin bio à côté de ma location). Simple mais efficace pour le Pinto et moi.

Pique-nique express acheté au Biocoop République, qui a un rayon traiteur. Pain de mie, carottes râpées, houmous : à manger séparément ou superposés pour faire un sandwich. Pour le Béluga, j’avais des carottes entières (à couper en bâtonnets) et un sachet de Végé tranches fumées. Et j’avais prévu, comme vous le voyez en haut à gauche de la photo, un emballage réutilisable pour conserver le reste du paquet entamé.

Nous avons profité de l’extraordinaire soleil du dimanche pour faire un pique-nique avec des amis. Ici, une chouette création d’amis d’amis (pas véganes, comme d’habitude) : des bâtonnets de navet à tremper dans de la sauce soja additionnée d’huile de sésame grillé, puis dans des graines de sésame.

Je glisse dans cette liste cette salade de pâte préparée au dépoté par une copine : c’était la première fois qu’elle cuisinait un plat végétalien ! Et oui, la plupart des pâtes sèches sont ok pour les véganes :). Pâtes, tomates, olives, champignons, petits oignons au vinaigre.

.

Des petits déjeuners et goûters

Ôna Maiocco m’a fait découvrir Pouya, le Centre culturel franco-iranien, sur le canal Saint Martin. Je n’aurais jamais osé en pousser la porte, mais j’y retournerai avec plaisir. Il y a plusieurs tables basses autour desquelles on s’assoit tranquillement sur de gros coussins pour siroter un thé. Le Pinto a pu crapahuter tranquillement pendant qu’on le surveillait du coin de l’oeil tout en papotant.

Le cookie écureuil et le gâteau au chocolat de Cloud cakes sont délicieux ! Merci Taïa et Seb de me les avoir fait goûter.

Nostalgique du Cacolac, j’ai craqué pour cette briquette rigolote de lait végétal chocolaté Rebel Kitchen trouvé dans un magasin Naturalia. Avec un petit pain aux graines (et un petit pain aux pépites de chocolat noir, absent de cette photo) achetés dans une boulangerie voisine, ça m’a fait un petit déjeuner portable (pour compléter le reste de couscous de la veille que j’avais déjà mangé en me levant… j’aime manger salé et consistant le matin).

Après avoir dormi chez des copains, je n’avais pas la possibilité de manger salé et je n’avais pas envie d’un simple thé dans un café. J’ai donc trainé mari et enfants au bistrot Le faitout, qui était dans le coin, pour avoir un petit déjeuner « classique » mais végane : chocolat chaud, jus d’orange et tartines avec confitures maison.

Et j’ai enfin goûté les réalisations de la VG pâtisserie. La tarte aux figues était très bien. J’ai moins apprécié la (magnifique) tarte au citron et les viennoiseries (vraiment moins aérées que les classiques). J’ai beaucoup aimé le mille feuilles, aussi bon que dans mes souvenirs de pâtisseries traditionnelles ! J’espère avoir l’occasion de revenir le déguster et goûter les autres entremets bio et raffinés de cette boutique.

.

Il y avait encore tant d’autres restaurants à tester et d’ami-e-s à revoir… Mais vu qu’il fallait aussi que le rythme convienne au Pinto, je considère que j’ai déjà vraiment profité de ce séjour et je suis heureuse d’avoir osé me le permettre. Merci à mes parents et beaux parents qui ont assuré la logistique de sortie d’école et repas à la place cette semaine-là !

Bon dimanche !

Repas végétariens de début octobre

23 Oct

Bonjour !

Cette semaine je vous parle du dernier livre de cuisine que j’ai eu le bonheur de recevoir (et que j’aurais acheté sinon car j’apprécie les recettes de son blog) : « Ma cuisine vegan pour tous les jours » de la Fée Stéphanie. Les recettes sont simples et délicieuses, un bonne partie est d’inspiration italienne, elles utilisent des ingrédients bruts et majoritairement locaux (pas de margarine à tout va !). Il correspond totalement à notre manière de cuisiner et en fait, on lui a carrément donné un surnom : « la bible ».

.

Assiette de BeO

Une belle tranche de potimarron rôti, des pâtes au pistou (basilic) et de délicieux cèpes poêlés. Une sacré régalade !

.

Pâtes à la courge de la Fée Stéphanie

J’ai adapté cette recette du livre de la Fée Stéphanie au fait que je n’épluche et ne coupe quasiment jamais les courges crues : je les cuis d’abord au four. Dans une casserole, on fait frire un oignon émincé dans de l’huile d’olive puis on ajoute de la sauce séchée – je n’en ai pas donc je remplace par 1 grosse cuillerée à soupe de feuilles de verveine séchée et on laisse frire encore un peu, puis on mixe le tout avec 300 g de courge cuite et coupée en dés. Saler au goût et mélanger à 300 g de spaghetti cuits. C’est simple et bon, on en a fait deux fois dans la même semaine.

.

Pommes de terre boulangères de la Fée Stéphanie

On a suivi la recette à la lettre, en cuisant juste un peu plus longtemps au four. Là aussi, c’était simple et bon.

.

Nuggets de pois chiche

Je fais des essais pour concurrencer les nuggets que le Béluga mange les très rares fois où il va chez Mc Donalds. Ici, 1 oignon et 1 gousse d’ail frits dans de l’huile d’olive, puis mélangés avec 300 g de pois chiche cuits et égouttés, 1/2 cuillerée à café de sucre (ou 1 cuillerée à café de sirop d’agave ?) et 1 cuillerée à soupe de purée de noix de cajou, d’amande ou de cacahuète. Mixer en ajoutant si besoin un tout petit peu d’eau pour obtenir un mélange lisse. Saler un peu plus que votre goût. Incorporer  assez de farine de blé (100 à 150 g selon si elle est complète ou blanche) pour former une pâte. Si possible, laisser reposer un peu au frais pour que la pâte se raffermisse et colle moins. Détailler en boulettes légèrement aplaties. Facultatif : rouler dans la chapelure ou dans une pâte à beignet. Faire frire. Le Béluga trouve que ça n’a pas le même goût que les vrais… je vais continuer à expérimenter.

.

Pâtes au chou fleur

C’est toujours la même recette, ici servie sans la chapelure torréfiée et c’est quand même moins savoureux. Il est donc utile de respecter la totalité de la recette :).

.

Courgette et fenouil aux lentilles corail

Des courgettes, du fenouil et de l’oignon poêles avec de l’huile et du curry, puis des lentilles corail et du bouillon de légumes ajoutés dans la sauteuse. Le tout finit de cuire tranquillement à couvert et est servi avec du riz (basmzti semi complet ici).

.

Repas chez Yoj

On a profité une dernière fois du plat vegeb de la carte printemps/ete (avec les asperges que le Pinto adoré) et d’un délicieux tofu soyeux en croûte croustillante.

.

Essai de soupe aux fanes de carotte

Ail, oignon, pomme de terre et fanes. Ça fonctionne très bien avec des fanes de radis. Mais avec des fanes de carotte on a détesté ! À la fois en terme de goût (trop acide) et de texture (trop de fils, il faudrait probablement passer la soupe au chinois). Pour le moment, les fanes de radis, chez nous, ça part direct du lombricompost du coup.

.

Crêpes mille trois de Perrine

Une maman de l’école nous a préparé ces crêpes naturellement véganes pour un goûter au parc, servies tartinées de Nutella pour ses enfants ou saupoudrée de sucre vanillé pour moi (le Béluga a juste cherché à manger un maximum de sucre vanillé…). Merci Perrine !

.

Purée de pommes confites de Mathilde

Les pommes sont cuités plusieurs heures à couvert avec une gousse de vanille, jusqu’à ce le goût et le sucre naturel des fruits soient tellement concentrés qu’il est inutile de sucrer. Ici, les pommes ont ensuite été mixées et c’était un vrai délice. Pour accompagner, j’avais fait mes cookies simplissimes.

.

Purée de pomme et confiture de pêche de Maman

De la purée de pommes de Normandie, un peu acidulée, servie nappée de confiture de pêches de Normzbdur à la vanille, le tout fait maison par ma Maman.

.

Tarte aux pommes avec pâte brisée de la Fée Stéphanie

Encore une délicieuse recette du livre Ma cuisine vegan pour tous les jours : une pate à tartre brisée, ici utilisée en tatin avec des pommes qui ont fondu à la cuisson, ce qui a donné de petits carrés à la pomme tout à fait délicieux avec une boisson chaude.

.

Je vous liste également d’autres recettes qui me font envie et que j’espère trouver le temps de tester un jour :

Bonne semaine !