Tag Archives: Sans soja

Gratin d’aubergines à la parmesane, 100 % végétal

28 Juin

Bonjour !

Voici une recette très pratique pour recevoir car elle est très gourmande et qu’on peut la préparer la veille. Je la sers avec du bon pain, ou du riz pour une version sans gluten, et avec une belle salade verte.

Dans ce gratin d’aubergines à la parmesane, le parmesan est simplement remplacé par sa version végétalienne, et la mozzarella est remplacée par de fines tranches de pain, comme dans cette recette de la Fée Stéphanie. Les ingrédients sont donc tous simples à trouver, et le résultat est absolument délicieux !

Version sans gluten

 

Ingrédients pour 4 personnes
– 2 aubergines (500 g)
– Sel fin : 1 cuillerée à soupe pour les aubergines, 1 cuillerée à café pour la sauce, 1/2 cuillerée à café pour le parmesan
– 4 gousses d’ail
– 150 ml d’huile d’olive (100 ml pour la sauce, 50 ml pour les aubergines)
– 1 bouteille de 700 ml de coulis de tomate
– 1 cuillerée à soupe de sucre
– 30 g de poudre d’amande ou de graines de tournesol décortiquées et mixées en poudre
– 1,5 cuillerée à soupe de levure de bière
– 2 poignées de feuilles de basilic, frais ou surgelé OU 1 petite pincée de bicarbonate
– 6 fines tranches de pain, frais ou sec

Préparation
– Retirer le bout des aubergines puis éplucher chaque côté afin de découper des tranches dans la longueur, dont aucune n’aura une face couverte de peau.
– Déposer les tranches d’aubergine dans un plat creux ou une passoire placée dans un évier, en saupoudrant chaque tranche avec du sel fin (1 cuillerée à soupe de sel en tout).


– Laisser dégorger : un peu d’eau va sortir des tranches d’aubergine, qui vont devenir molles.
– Dans une grande casserole avec couvercle, déposer les gousses d’ail coupées en petits morceaux et 100 ml d’huile. Laisser frire environ 2 minutes.
– Quand les gousses d’ail sont légèrement dorées, verser rapidement le coulis de tomate et fermer aussitôt le couvercle pour se protéger des éclaboussures de sauce tomate.
– Remplir à moitié la bouteille de coulis avec de l’eau et l’ajouter dans la casserole, avec 1 cuillerée à café de sel et 1 cuillerée à soupe de sucre.
– Laisser cuire à couvert, en baissant le feu si la sauce bout trop fort.


– Faire le parmesan végétal. Dans un bol, mélanger la poudre d’amande avec la levure de bière et le sel (1/2 cuillerée à café). Si on utilise des graines de tournesol décortiquées, faire le mélange dans un robot mixeur pour obtenir une poudre.

Ce parmesan n’est pas assez mixé…

– Si le pain est sec : Dans une assiette creuse, verser un peu d’eau sur les tranches de pain afin de les assouplir.
– Rincer brièvement les tranches d’aubergine pour retirer le sel, puis empiler les tranches et les presser fortement à la main pour éliminer un maximum d’eau.


– Dans une poêle avec 50 ml d’huile d’olive, placer les aubergines en couches superposées, afin de les faire cuire toutes en même temps, à couvert.


– Au bout d’environ 5 minutes, utiliser une spatule pour remuer le contenu de la poêle et cuire encore 5 minutes, toujours à couvert.


– Ajouter les feuilles de basilic dans la sauce tomate et vérifier qu’elle est déjà bonne à manger sur un morceau de pain.

– Dans un grand plat à gratin, verser une couche de sauce tomate (2 louches environ), ajouter une couche d’aubergines puis saupoudrer de parmesan végétal.


– Ajouter une couche de sauce tomate puis une couche de pain.

Ici, j’ai testé de remplacer le pain par des steaks de lentilles coupés en deux dans l’épaisseur

– Ajouter une couche de sauce tomate pour recouvrir le tout, puis une couche d’aubergines puis saupoudrer de parmesan végétal.


– Ajouter le reste des aubergines et de la sauce tomate, puis l’huile d’olive qui a servi à précuire les aubergines et le reste de parmesan.


– Faire cuire à 190 °C pendant environ 45 minutes.


– On peut préparer le gratin quelques heures avant le repas, il sera encore meilleur et se tiendra mieux. On peut alors le conserver au chaud dans le four éteint. Si on le prépare la veille, le laisser refroidir hors du four et le conserver au frais, puis le réchauffer avant de le servir.

 

Remarques

  • La sauce tomate est la recette de Doudou, avec plus d’ail et la cuisson qui est terminée au four.
  • Version sans gluten : Ne pas faire de parmesan végétal. Avec l’ail, ajouter 2 oignons coupés en petits morceaux avec l’ail. Dans la sauce, mettre 1,5 cuillerée à café de sel et ajouter plus de basilic ou une pincée de bicarbonate. Remplacer le pain trempé par des galettes de riz ou maïs soufflé (non trempées) ou par deux couches de tartines craquantes sans gluten (non trempées). Saupoudrer le dessus avec de la poudre d’amande avant d’enfourner le gratin.

A gauche, deux épaisseurs de Pain des fleurs, à droite une épaisseur de galettes de maïs soufflé

  • Version en petits roulés : A l’occasion, je tenterai une adaptation végétale de la recette d’Un déjeuner au soleil. Mais pour le moment, je m’en tiens à la recette que je vous ai donnée, car elle est vraiment plus rapide.

Version sans parmesan végétal sur le dessus, c’est bon aussi !

Bon dimanche !

 

Repas de fin mai

31 Mai

Bonjour !

.

Repas du samedi midi

C’est toujours un repas assemblé rapidement, avec les restes de la semaine si on en a. Ici, des tranches du dernier radis Blue candle à croquer avec de la ricotta d’amande, des artichauts à manger avec de la vinaigrette et des pommes de terre sautées.

.

Artichauts et galette de sarrasin

Depuis que j’ai essayé de faire une omelette de pois chiche en remplaçant la farine de pois chiche par la même quantité de farine de sarrasin, le Béluga me la demande très souvent. Ici, on l’a simplement servie avec de la margarine qui fond sur la galette encore chaude, et des artichauts. Un repas simple et qu’on peut manger avec les doigts, que demande le peuple ?

.

Couscous de printemps

Doudou continue de travailler sa recette, et teste notamment différentes manières d’éplucher les artichaut.

.

Spaghetti rigolos

J’ai sorti un paquet sa saucisses Fumesse du congélateur, cassé des spaghettis en deux et c’est parti pour un atelier de spaghetti rigolos !

.

Spaghetti express

Pour les adultes, voici comment je préfère préparer les pâtes : ajouter dans l’eau de cuisson, en même temps que les spaghettis ou autres pâtes, des fleurettes de brocoli. Après cuisson, on égoutte le tout et on le mélange dans la casserole avec de l’huile d’olive, de l’ail semoule et des graines de tournesol. C’est facile et rassasiant.

.

Ragoût aux petits pois

Une autre spécialité de Doudou, qu’on fait en hiver avec des petits pois surgelés et au printemps avec des petits pois frais. J’imagine que ça fonctionne aussi avec des petits pois en conserve, mais moi je déteste les petits pois en conserve… Ici on y a mis une saucisse végétale, mais c’est très bien aussi avec du tofu fumé. La recette est ici.

.

Fromage blanc aux pralines

Voici actuellement le petit dessert gourmand favori de Doudou. On le prépare comme pour ces petits suisses fruités, en remplaçant le sirop par des amandes pralinées.

.

Crêpes sucrées

En ce moment, j’utilise ma recette dans sa version simplissime « spècial kermesse » : mélanger 200 g de farine de blé (T80 ou blanche), 3 cuillerées à soupe (rases) de sucre, 4 cuillerées à soupe d’huile neutre puis ajouter progressivement 2 verres de lait de soja à la vanille (450 ml si on utilise de la farine T80).

.

Fraises et gaufrettes à la vanille

Le dessert de fête en ce moment, c’est les fraises. Les enfants les mangent trempées dans le sucre, Doudou et moi les croquons nature. Pour faire encore plus spécial, on les accompagne de gaufrettes à la vanille de France cake tradition : elles sont délicieuses, bio, végétales et fabriquées en France (mais elles contiennent un peu d’huile de palme).

.

Bon dimanche !

Frappuccino simplissime

24 Mai

Bonjour !

Vous connaissez le frappuccino, cette boisson fraîche, lactée, mousseuse et très gourmande ? Si vous aimez cette boisson, vous allez adorer cette recette simplissime et express, que vous pouvez décliner en version vanille, chocolat ou caramel !

A partir de la technique du dalgona coffee, j’ai trouvé l’astuce pour obtenir une mousse tellement moelleuse pour se régaler sans ressentir le besoin d’ajouter de la crème fouettée. Elle est pas belle, cette mousse crémeuse ?

Et le mieux, c’est que l’ensemble de cette boisson gourmande se prépare en 5 minutes,  de manière très ludique, avec des ingrédients très simples à trouver !

.

Ingrédients pour 1 verre normal
– 1/2 dosette de café soluble (presque 1 cuillerée à café)
– 1,5 cuillerée à soupe de sucre
– 1,5 cuillerée à soupe d’eau
– 125 ml lait végétal au choix, à la température du frigo
– Si désiré, une saveur à ajouter au lait végétal :

  • Frappuccino nature : 1 cuillerée à café de sucre, sauf si le lait végétal a déjà un goût sucré
  • Frappuccino à la vanille : 1 sachet de sucre vanillé OU utiliser du lait végétal vanillé
  • Frappuccino au chocolat : 1,5 cuillerée à café de chocolat en poudre OU 1/2 cuillerée à café de cacao en poudre et 1 cuillerée à café de sucre OU utiliser du lait végétal chocolaté
  • Frappuccino au caramel : 1 cuillerée à café bombée de nappage caramel

.

Préparation
– Dans un saladier, verser le café soluble, le sucre et l’eau. Mélanger.


– Si on veut aromatiser le lait à la vanille, au chocolat ou au caramel, mélanger vivement l’arôme au lait végétal, dans le verre de service. Le lait aromatisé doit être bien homogène. Le placer au frigo.


– Dans le saladier, battre en neige le mélange au fouet électrique à vitesse maximale pendant environ 2 minutes, jusqu’à ce que tout le liquide soit devenu une mousse marron très clair qui marque clairement le passage du fouet, comme sur la photo :


– Attention, étape clé : verser doucement le lait végétal, sans mélanger du tout sinon on va casser la mousse !


– Verser le contenu du saladier dans le verre. Racler le fond du saladier avec une cuillère pour tout transférer dans le verre. C’est la magie : à ce stade, on a l’impression que c’est un gros gloubi blouga mais tout se mettra bien en place dans le verre !


– Servir avec une paille, pour pouvoir associer comme on veut les deux parties de la boisson.

Frappuccino au caramel

 

Frappuccino au chocolat

 

Frappuccino à la vanille

 

Frapuccino nature

.

Remarques

  • Pour un grand verre, doubler les quantités : 1 dosette de café soluble, 3 cuillerées à soupe d’eau, 3 cuillerées à soupe de sucre, 250 ml de lait végétal.
  • Le café soluble : Si comme moi vous n’y connaissez rien, vérifiez que vous achetez bien du café soluble en lisant son mode d’emploi : il doit indiquer qu’il suffit de mélanger une dosette de café dans une tasse d’eau chaude.
  • Version sans caféine : Je suppose qu’on peut utiliser du café soluble décaféiné, mais je n’ai pas essayé. Et si vous n’aimez pas le café, je vous propose une autre recette : la fraîcheur lactée menthe-chocolat.
  • Version frappée : Je suppose qu’on peut remplacer 50 ml du lait par de la glace pilée déposée dans le verre avant d’y verser le contenu du saladier, mais je n’ai pas essayé.
  • Version sans sucre : Je n’ai pas testé, mais je pense qu’on peut remplacer le sucre par un édulcorant à base d’érythritol ou d’allulose, comme le Sugarly de Canderel ou la poudre de monk fruit.

.

Voilà, j’espère que cette recette vous plaira !

Ma paille-cuillère en inox vient du site sans-bpa.com, qui ne vend plus ce modèle court mais propose ce modèle.

Bon dimanche !

Repas de mi avril

26 Avr

Bonjour !

.

Burger coloré

J’ai trouvé la combinaison d’ingrédients qui donnent un burger maison à notre goût ! Comme c’est un peu trop long pour vous l’expliquer ici, j’ai tout mis dans un article qui paraitra exceptionnellement demain.

.

Épinards au sésame

Voici une recette sympa pour les légumes d’hiver. Ici, j’ai utilisé 200 g d’épinard frais, mais on peut les remplacer par 1 carotte coupée en petits bâtonnets ou par les fleurettes d’1/3 de brocoli ou par 100 g de chou blanc émincé. Dans une casserole,  torréfier à sec 2 cuillerées à café de graines de sésame : les cuire jusqu’à ce qu’elles dorent et/ou émettent une odeur de pop corn, en secouant la casserole de temps en temps pour mélanger. Verser les graines de sésame torréfiées dans une assiette. Dans la petite casserole avec couvercle, cuire le légume à l’étouffée, c’est à dire : à couvert, avec 2 cuillerées à soupe d’eau, en ajoutant de l’eau si besoin. Le temps de cuisson est d’environ 10 minutes, mais tout dépend du légume et de vos goûts. Pour l’épinard frais, une fois qu’il a bien réduit, l’égoutter et le presser dans une passoire pour bien enlever l’eau, puis le remettre dans la casserole. Ajouter dans la casserole les graines de sésame torréfié, 1 cuillerée à soupe d’huile de sésame grillé, 2 cuilletées à café de sauce soja, 2 pincées d’ail semoule et 2 pincées de sucre. Bien mélanger et servir chaud, tiède ou froid.

Les épinards frais, ça réduit toujours énormément !

.

Assiette d’anniversaire

Ceci est le menu d’anniversaire demandé par le Béluga pour ses 8 ans. Ouf, on a réussi à trouver des frites surgelées ! Le mode d’emploi proposait de les cuire à la friteuse, mais comme je n’en ai pas je les ai généreusement enrobées d’huile et cuites au four, et c’était très bien.

Pour les nuggets, j’ai adapté ma recette aux contraintes de mon projet actuel : pas d’oignons ni d’ail à éplucher, que des ingrédients qu’on peut trouver en supermarché. Voici le résultat : mixer 150 g de pois chiche cuits au naturel, 1/2 CC d’oignon semoule, 1 pincée d’ail semoule, 1 cuillerée à soupe de beurre de cacahuète ou d’huile de cuisson, 1/4 CC sel et 2 CS d’eau pour obtenir un mélange homogène. Ajouter 80 ml de farine de blé et mixer brièvement pour obtenir une pâte. Laisser reposer au moins 5 minutes (ou toute une nuit dans un récipient couvert, au frigo). Faire chauffer 100 ml d’huile de friture dans une poêle. Y déposer des boulettes de pâte un peu aplaties. Une fois que le dessous est doré, retourner les nuggets pour dorer l’autre face. Déposer sur une passoire posée sur une assiette, pour que l’excès d’huile s’égoutte.

On peut aussi faire une version sans gluten. Commencer la recette en utilisant le robot propre et sec pour mixer 75 ml de flocons d’avoine (25 g) pour obtenir une farine. Puis, au lieu de la farine de blé, utiliser 120 ml de fécule de maïs (60 g) et 8 cuillerées à soupe de farine d’avoine.

.

Salade de lentilles, pistaches et tartine de radis

Pour assaisonner 200 g de lentilles cuites au naturel, mélanger 2 cuillerées à café de moutarde de Dijon, 1 cuillerée à café de vinaigre et 2 cuillerées à soupe d’huile de colza cuisson. Ici j’ai ajouté 6 radis roses coupés en tranches.

On a accompagné cette salade de lentilles avec des pistaches et des tartines de pain avec de la margarine et encore du radis.

.

Minestrone express

Continuons dans les recettes express. Éplucher et râper 1,5 carotte (150 g). Dans une casserole, mélanger les carottes râpées, 150 g de lentilles cuites au naturel, 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive, 1 bouillon cube, 1/4 cuillerée à café d’ail semoule, 1 cuillerée à café d’oignon semoule, 50 g de pâtes à potage et 500 ml d’eau (si possible bouillante pour que la cuisson soit plus rapide). Laisser cuire environ 8 minutes, le temps que les pâtes soient tendres. On peut servir avec quelques feuilles de persil pour apporter une couleur en plus, de la fraicheur et de la vitamine C.

.

Couscous minute

Comme on n’a plus notre source habituelle de couscous à emporter, il a fallu trouver une solution. Et je suis particulièrement fière de cette astuce : utiliser une base de ratatouille ! Ca donne une recette prête en 5 minutes que mes enfants aiment. Pour 3 portions, j’utilise 1 petite boîte de ratatouille (375 g). Verser son contenu dans une casserole et conserver la boîte. Ajouter dans la casserole une boîte d’eau, une demi boîte de pois chiche cuits au naturel (125 g, poids égoutté), 1 cuillerée à café de ras el hanout et 1/2 cuillerée à café de sel. Faire cuire 5 minutes le temps que tout soit chaud.

Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger 3 cuillerées à soupe d’huile de colza cuisson, 1/2 cuillerée a café de sel fin, la moitié de la boîte de semoule moyenne (120 g) et les deux tiers de la boîte (250 ml) d’eau bouillante. Couvrir et laisser gonfler au moins 5 minutes. Égrener à la fourchette avant de servir.

.

Pâtes aux légumes et parmesan végétal

Si vous n’utilisez pas toute la boîte de ratatouille, vous pouvez manger le reste avec des pâtes et du parmesan végétal. Je prépare le parmesan en mélangeant 1,5 cuillerées à soupe de levure diététique (5 g), 1/2 cuillerée à café de sel fin et 5 cuillerées à soupe de poudre d’amande (30 g). On peut remplacer la poudre d’amande par 30 g graines de tournesol décortiquées mixées au robot pour les transformer en poudre.
.

Riz aux blettes, zestes de citron et cacahuètes

Je ne sais plus où j’ai pris cette recette, mais c’était bon.

.

Salade de patate douce et brocoli


Eplucher 1 patate douce (200 g) et la couper en cubes d’environ 1,5 cm. Dans une grande casserole avec couvercle, déposer la patate douce avec 200 ml d’eau. Cuire à couvert pendant 20 minutes. Au bout de 10 minutes de cuisson, ajouter les fleurettes d’un petit brocoli (150 g). Ajouter de l’eau s’il n’y en a plus dans la casserole.

Mélanger 1 yaourt de soja nature, 2 cuillerée à café de tahin et du sel. Si désiré, ajouter un peu d’eau pour rendre la sauce liquide. S’il y a encore de l’eau dans la casserole une fois les légumes cuits, les égoutter. Servir les légumes chauds, tièdes ou froids, parsemés si on le souhaite 50 ml de graines de courge (30 g) et de sauce.

.

Banane croustillante

On n’achète pas souvent de banane, mais quasiment toujours pour la traditionnelle banane d’anniversaire du Béluga. Je ne vous montre pas la photo car J’ai écrit ton nom avec des clous dorés Un par un plantés dans le cuir de mon blouson… Heu pardon, avec des pépites de chocolat plantés dans la banane (Lolaaaaa…).

Bref, ici les rondelles de banane sont tartinées de beurre de cacahuète puis parsemées de corn flakes. C’est moelleux, crémeux et croustillant à la fois.

.

Verrine fruitée au pralin

Un dessert qui fait classe mais qui se prépare en deux minutes. Mélanger un yaourt de soja nature (100 g) avec 2 cuillerées à café d’huile de colza désodorisée et 1 cuillerées à café de sucre. Couper 1 poire ou une pêche (fraîche ou au sirop) en petits morceaux. Dans un verre, déposer la moitié de ces morceaux, la moitié du yaourt crémeux, 1 cuillerées à café de pralin puis recommencer.

.

Douceurs de Pâques

J’ai trouvé mes chocolats de Pâques préférés !! Il fallait absolument que je vous en parle ! D’abord, je l’ai trouvé dans ma biocoop. C’est du bon chocolat noir bio et équitable. Il est moulé en un animal imaginaire, la licorne : ça change des poules et des lapins, c’est plus fun ! Et il n’y a même pas une goutte de chocolat blanc pour figurer ses yeux.

Et le fin du fin, c’est que ce joli moulage n’est pas accompagné de simples billes de chocolat, mais de billes façon Maltesers ! Et là aussi en version végétale, bio et équitable : ce sont les Drôles de céréales au chocolat noir.

Voilà, pour moi c’est le ballotin de Pâques idéal ! Merci Saveurs et Nature d’avoir créé ce produit, on en rachètera absolument l’an prochain !

Le Béluga, lui y aurait volontiers ajouté de mini oeufs en sucre. Bon, j’essayerai d’en avoir pour l’an prochain, peut etre même fabriqués maison sur le modèle des colliers à croquer de mon livre Bonbons vegan. En attendant, cette année j’avais fait du pop corn caramélisé, c’était très bien aussi.

Bon dimanche !

Sandwich grillé épinard cacahuète

19 Avr

Bonjour !

Si vous avez des épinards surgelés et que vous ne savez pas quoi en faire, voici une idée de sandwich chaud très simple. Les épinards sont adoucis de beurre de cacahuète et encadrés par du pain croustillant et moelleux.

Ingrédients pour 1 sandwich
– 70 g d’épinard surgelé mixé (5 blocs de la taille d’une noix)
– 2 cuillerées à soupe de beurre de cacahuète (30 g)
– 1/8 CC de sel
– 2 tranches de pain de mie
– 20 g de margarine végétale

Préparation
– Dans une casserole avec couvercle, faire chauffer l’épinard pour qu’il décongèle.


– Ajouter le beurre de cacahuète et le sel, mélanger et éloigner du feu.


– Sur le feu, déposer une poêle.
– Beurrer les deux tranches de pain et déposer la première dans la poêle, face beurrée contre la poêle.


– Quand le fond de la tranche est doré, la retourner pour faire griller l’autre face.


– Quand les deux tranches sont grillées, éteindre le feu.
– Sur l’assiette, poser une tranche grillée, face beurrée contre l’assiette. Garnir du mélange épinard-cacahuète, puis couvrir de l’autre tranche de pain, face beurrée à l’extérieur.

– Servir chaud. On peut découper le sandwich avec des ciseaux de cuisine, je trouve que c’est le plus pratique.

.

Remarques

  • On peut mettre moins d’épinard et plus de beurre de cacahuète. Ici j’ai mis le plus d’épinard possible car ça me rappelle quand on était petits, on aimait vider la mie d’un quignon de pain puis remplir le creux de purée d’épinard. J’imagine que quand on croquait dedans on devait en mettre partout, mais ma mémoire n’a pas retenu ce détail… Bref, du coup il n’y avait pas la place pour plus de beurre de cacahuète, mais on peut très bien remplacer un bloc d’épinard par 1 cuillerée à soupe de beurre de cacahuète.
  • On peut remplacer le beurre de cacahuète par une autre purée d’oléagineux, comme la purée d’amande blanche ou la purée de noix de cajou. Dans ce cas, ajouter une pincée de sel et éventuellement une pincée de sucre.
  • On peut remplacer la margarine par de l’huile de cuisson. Déposer 1 cuillerée à café d’huile pour chaque face à griller, soit 4 cuillerées à café en tout.
  • On peut doubler les quantités pour préparer 2 sandwichs. Le deuxième peut être conservé au frigo puis réchauffé à la poêle sur feu doux.

  • On peut utiliser des épinards frais, mais je pense qu’il faut alors en mettre deux fois plus (140 g) et les cuire à découvert, puis les égoutter avant de les mixer. A confirmer quand j’aurai des épinards frais sous la main.

Bon dimanche !

Pommes au four

5 Avr

Bonjour !

Après les Mikado, continuons dans les douceurs simples : aujourd’hui, on fait des pommes au four. C’est moelleux, facile à préparer et ça se mange parfaitement bien avec un biscuit.

Oui c’est moche, mais c’est bon !

.

Ingrédients
– des pommes
– du sucre
– de la cannelle en poudre

Préparation
– Retirer le trognon des pommes. Si vous avez un évide pomme, c’est le moment de le sortir ! Sinon, planter le couteau à la verticale autour du trognon, 4 fois, pour sortir un tronçon de section carrée.
– Découper le tronçon en 3 pour éliminer le centre, qui contient les graines.

– Inciser la peau des pommes, pour éviter qu’elle n’éclate lors de la cuisson.
– Placer les pommes évidées dans un plat à gratin, en remettant dans chacune le fond du tronçon.
– Garnir les pommes selon votre goût, par exemple avec un peu de sucre et de cannelle, puis remettre le haut de chaque tronçon.

– Cuire à environ 170-180 °C jusqu’à ce que les pommes soient fondantes.

Qui avait oublié d’inciser la peau des pommes ?…

.

Bon dimanche !

Mikado simplissimes

4 Avr

Bonjour !

Vous avez des sticks bretzels apéritifs ? Du chocolat ? Alors vous êtes à 10 minutes d’avoir un paquet de Mikado en train de solidifier au frigo !

Cette recette simplissime est parfaite à réaliser avec des enfants. Je vous laisse décider si vous en profitez pour faire un honteux chantage du type : « quand on aura fini tes devoirs, on va fabriquer des Mikado »…

.

Ingrédients pour 20 mikado
– 50 g de chocolat pâtissier
– 1 cuillerée à soupe (rase) de Végétaline ou d’huile de coco désodorisée
– 1 pincée de bicarbonate de soude
– 2 cuillerées à soupe (rases) de sucre glace
– 20 sticks de bretzels apéritifs

Préparation
– Faire fondre le chocolat pâtissier avec l’huile, le bicarbonate et le sucre glace.
– Tremper les bretzels dans ce mélange. Ou plutôt, verser des cuillerées de mélange chocolaté sur les bretzels.

– Tenir quelques instants le mikado à la verticale au-dessus du bol de chocolat, pour laisser tomber l’excédent. 
– Disposer dans un bol ou un plat creux.
– Recommencer pour chaque bâtonnet, et veiller à ce que les mikados ne se touchent pas une fois dans le bol. Ici, on a pu mettre 5 mikado par bol, donc il nous a fallu 4 bols.


– Laisser solidifier, par exemple en plaçant les bols 15 minutes au frigo. Et voilà, c’est prêt !

.

Remarques

  • Le bicarbonate permet d’adoucir le chocolat. Si on n’en met pas, il faut ajouter plus de sucre glace pour avoir un résultat vraiment doux.
  • La Végétaline est en fait composée de 100 % d’huile de coco (coprah). Dans cette recette, elle sert à obtenir un mélange fluide. Si on mettait seulement le chocolat et le sucre glace, on aurait un mélange pâteux, qui donnerait une couche de chocolat épaisse et irrégulière sur le Mikado.
  • Version sans huile de coco : On peut remplacer l’huile de coco par 2 cuillerées à soupe de margarine végétale, mais le résultat sera moins agréable : la coque de chocolat, après refroidissement, restera un peu molle.
  • Mes bols sont des Duralex. Ils sont fabriqués en France et sont très solides (il y a quelques jours j’en ai malencontreusement fait tomber un par terre et il a survécu sans une fêlure !).

Je termine par une petite explication de l’origine de cette recette. Saviez-vous que les Mikado Chocolat noir contiennent quand même des produits laitiers ? Ca ne me manquait pas plus que ça, les Mikado… mais quand j’ai vu les Choco baguettes de Bisson, ça m’a carrément donné envie et j’en ai acheté 2 paquets ! Ils sont très bons, mais en fait il ressemblent plus à des Fingers.

Et moi, du coup, j’avais envie de Mikado. Alors qu’à cela ne tienne, j’en ai fabriqué.

Bon week-end !

Salade avalanche

22 Mar

Bonjour !

Faisons une petite pause dans notre enquête sur les bouillons.

Ça ne vous dirait pas, une petite salade facile et rassasiante, à manger devant votre fenêtre ouverte pour célébrer le printemps ?

.

Ingrédients pour 2 personnes
– 50 g d’amandes blanches (environ 80 ml)
– 5 feuilles de salade (environ 50 g)
– 200 g de semoule pour couscous, cuite
– 50 g de graines de grenade (un petite grenade ou la moitié d’une grosse)
– 1 cuillerée à soupe de jus de citron
– 2 cuillerées à soupe d’huile neutre
– du sel si la semoule n’était pas déjà salée

Préparation
– Faire tremper les amandes une nuit dans un bol d’eau froide (placer le bol au frigo) ou les faire bouillir pendant 10 minutes dans une casserole d’eau. Cette étape permet de réhydrater les amandes, ce qui change agréablement leur texture.
– Faire cuire la semoule, si elle n’est pas déjà cuite, puis la laisser refroidir.
– Couper les feuilles de salade en lanières d’environ 2 cm de large avec des ciseaux ou un couteau.
– Mélanger tous les ingrédients.
– On peut préparer cette salade quelques heures à l’avance, elle le supporte comme le montre ce bento préparé la veille au soir.

.

Remarques

  • Version sans trempage : C’est bon quand même.

  • Version sans amandes : Remplacer les amandes trempées par 100 g de pois chiche cuits (et égouttés).
  • Version sans grenade : Comme ce n’est plus la saison des grenades, je vous propose de remplacer les graines de grenade par 30 g de raisins secs. Réhydratez-les avec les amandes, ce sera meilleur.

.

Bon dimanche !

Qu’y a-t-il dans un bouillon cube de légumes ? – Le Sapori

21 Mar

Bonjour !

Pour continuer notre enquête sur les bouillons de légumes, je vous propose le Sapori, un assaisonnement vendu sur des salons comme le Veggie World. On peut aussi l’acheter par correspondance.

Le récipient est en plastique, mais on peut acheter de gros sachets recharge pour limiter les déchets.

.

La liste des ingrédients du Sapori

Voici la liste des ingrédients :

.

La déclaration nutritionnelle du Sapori

Ici, les informations nutritionnelles sont données pour 100 g de produit :

Mais aussi pour une tasse de bouillon reconstitué ! (Alors Rapunzel, vous pourriez le faire aussi !)

.

Quelle dose de Sapori pour correspondre à 1 bouillon cube ?

Le fabriquant nous propose de reconstituer le bouillon avec environ 1 cuillerée à café de poudre pour 200 g d’eau. Il précise que sa cuillerée à café contient 4 g de bouillon. Et je dois lui faire confiance car ma boîte de Sapori est vide depuis longtemps : je ne peux donc pas vérifier si c’est une cuillerée à café rase ou bombée.

Les autres bouillons que j’ai analysés utilisent un cube pour 500 ml de liquide. Donc ici, on va aussi faire les calculs pour 500 ml de liquide. La dose de Sapori recommandée par le fabricant est alors de 4 x 500 / 200 = 10 g pour 500 ml d’eau. Ou 2,5 cuillerées à café si on mesure en volume.

Cette dose me semble énorme. Alors on va calculer la quantité de sel apportée par cette dose, et si besoin la réajuster pour avoir une dose qui apporte à peu près la même quantité de sel que les autres bouillons.

.

Combien de sel dans une cuillerée à café de Sapori ?

La déclaration nutritionnelle indique 50,2 g de sel dans 100 g de Sapori. C’est nettement inférieur à tous les autres bouillons que j’ai analysés jusqu’ici.

Combien y a-t-il de sel dans une dose recommandée par le fabriquant ? On fait donc notre habituel produit en croix : il y a 50,2 x 10 / 100 = 5,0 g de sel dans une dose de Sapori. Là, par contre, c’est nettement supérieur ! Et c’est normal puisque le fabricant nous recommande d’utiliser 2,5 cuillerées à café de Sapori.

Et si on utilise une dose de 1,5 cuillerée à café ? Cela ferait une dose de 6 g, d’après le fabriquant. On fait donc notre habituel produit en croix : il y a 50,2 x 6 / 100 = 3,0 g de sel dans une dose de Sapori. Ouf, ça me semble plus raisonnable.

D’après les sites de conversion, 3 g de sel correspond à un volume de 2,5 ml. Or 1 cuillerée à café contient 5 ml et 1/2 de cuillerée à café contient 2,5 ml.

Dans 1,5 cuillerée à café de Sapori, il y a 1/2 de cuillerée à café de sel.

Petite remarque, l’étiquetage nous précise que ce sel est du sel de roche. Je ne vois pas bien quelle importance a cette information, car qu’il soit de roche ou marin, le sel (de table) est toujours la même chose : NaCl. Il peut y avoir quelques minéraux en plus, mais vues les quantités consommées cela compte pour zéro. (Au passage, c’est pareil quand on consomme du sucre complet au lieu du sucre blanc…)

.

Combien de plantes dans le Sapori ?

L’étiquetage affiche « 30 % de légumes, fruits et herbes aromatiques déshydratés ». On peut déjà voir que c’est nettement plus que les 11 % du bouillon Rapunzel – et que les 33 % de légumes frais qui donnent 6 % de légumes secs de l’Herbamare.

Combien y-a-t-il de plantes dans une dose de produit ? Notre dose est d’1,5 cuillerée à café, soit 6 g de bouillon en poudre. On fait donc un produit en croix : 30 x 6 / 100 = 1,8 g.

Cela fait combien, en cuillerées à café ? Sur ma petite balance, une cuillerée à café (5 ml) d’oignon semoule pèse 2 g. Pour se simplifier la vie, on va considérer que toutes les plantes ont la valeur que l’oignon séché. Donc 1,8 g occupent un volume de 5 x 1,8 / 2 = 4,5 ml.

Dans 1,5 cuillerée à café de bouillon en poudre Sapori, il y a presque 1 cuillerée à café de plantes séchées. C’est bien plus que les autres bouillons en poudre !

.

Combien de sucres dans le Sapori ?

L’étiquetage du Sapori mentionne que ce produit est sucre ajouté. Cette mention, « sans sucre ajout »,  elle me fait toujours rire (jaune).

Vous vous rappelez de la différence entre sucre et sucres ?

  • Le sucre de la liste des ingrédients est une seule molécule, le saccharose. C’est le composant du sucre blanc. C’est aussi l’ingrédient majoritaire du sucre complet.
  • Les sucreS de la déclaration nutritionnelle est un groupe de molécules au goût sucre : le saccharose, glucose, fructose, lactose, etc.

La mention « Sans sucre ajouté » signifie que le fabriquant n’a pas mis de sucre/saccharose dans la liste des ingrédients… mais il y a bien d’autres manières de sucrer un produit !

Cela se voit dans la déclaration nutritionnelle : ici il y a 16 g de sucres pour 100 g de Sapori. D’où viennent-ils ? Des 5 % de pomme séchée, sans doute.

Combien de sucres dans 1,5 cuillerées à café de Sapori ? On fait donc notre habituel produit en croix : il y a 16 x 6 / 100 = 1 g de sucreS dans une dose de Sapori.

Cela fait combien, en cuillerée à café ? On ne peut pas savoir précisément car on ne sait pas quels sont les sucres. Si c’était du saccharose, 1 g correspondrait à 1,65 ml soit un peu plus d’1/4 de cuillerée à café pour 1,5 cuillerée à café de Sapori.

.

Quoi d’autre dans le Sapori ?

La liste des ingrédients nous apprend qu’il y a aussi d’autres ingrédients classiques des bouillons « cube » :

  • De la farine de maïs, qui à mon avis sert l’épaississant, d’anti agglomérant et peut être légèrement de colorant
  • Du curcuma, qui sert à colorer le bouillon
  • De l’huile de tournesol, qui sert peut être à solubiliser le curcuma ?

L’étiquetage nous informe d’autre part que le Sapori est :

  • Sans glutamate : le glutamate est un acide aminé (l’unité de fabrication des protéines) et c’est lui qui est responsable du goût umami et sert aussi d’exhausteur de goût. L’absence de glutamate ajouté est un gage de qualité : le produit a bon goût sans qu’il faille ajouter un arôme ou un exhausteur de goût.
  • Sans extrait de levure : on a vu que plusieurs bouillons contiennent de l’extrait de levure pour apporter naturellement la saveur umami. Je ne sais pas trop à quoi sert cette mention. Je sais que certaines alimentation banissent les levures, maïs il me semblent qu’elles bénissent aussi tous les champignons. Or dans les ingrédients figurent des champignons shiitake…
  • Sans gluten : Une info utile pour les personnes cœliaques ou intolérantes au gluten. Dans les autres bouillons, je crois que le gluten vient de l’extrait de levure, si c’est de la levure maltée.
  • Sans produits animaux : une info destinée aux personnes végétaliennes. Et c’est utile car plusieurs bouillons de légumes en cube contiennent des produits laitiers ! On peut le détecter car les allergènes comme les produits laitiers doivent être mis en gras ou soulignés dans la liste des ingrédients
  • Sans exhausteur de saveur : on l’a dit plus haut, il n’y a pas de glutamate dans ce produit,
  • Sans manipulation génétique : ce produit est sans OGM.

.

La conclusion

Dans une dose d’1,5 cuillerée à café de Sapori, il y a :

  • 1/2 cuillerée à café de sel,
  • 1 cuillerée à café de légumes et autres plantes, séchés,
  • un peu moins d’1/4 cuillerée à café de sucres issus de la pomme séchée,
  • un peu de curcuma/huile/farine de maïs.

Et le prix : une boîte de 250 g de Sapori coûte 7,95 €. Avec ma proposition de dose (1,5 cuillerée à café ou 6 g), on obtient donc 250 / 6 = 41 doses. Une dose revient donc à 7,95 / 41 = 20 centimes.

A bientôt !

Qu’y a-t-il dans un bouillon cube de légumes ? – Le sel Herbamare

20 Mar

Bonjour !

Merci pour vos commentaires, je ne pensais vraiment pas que mes analyses de bouillon intéresseraient qui que ce soit !

Pour continuer notre enquête, je vous propose l’Herbamare. Ce produit est dénommé « sel marin, plantes et légumes frais », avec « 33 % de plantes et légumes frais à la mise en œuvre ». On peut le trouver en magasin bio comme en supermarché.

.

La liste des ingrédients de l’Herbamare

Voici la liste des ingrédients :

.

La déclaration nutritionnelle de l’Herbamare

Elle est donnée pour 100 g de produit, ce qui va nous faciliter les calculs :

.

Combien de sel dans une cuillerée à café d’Herbamare ?

La déclaration nutritionnelle indique 93,6 g de sel dans 100 g d’Herbamare.

Combien y a-t-il de sel dans une dose ? D’après ma petite balance, une cuillerée à café d’Herbamare pèse 4 g. On fait donc notre habituel produit en croix : il y a 93,6 x 4 / 100 = 3,7 g de sel dans une cuillerée à café d’Herbamare.

Cela fait combien, en cuillerées à café ? D’après les sites de conversion 3,7 g de sel correspond à un volume de 3,2 ml. Or 1 cuillerée à café contient 5 ml et 1/2 de cuillerée à café contient 2,5 ml.

Dans une cuillerée à café d’Herbamare, il y a 3/4 de cuillerée à café de sel.

.

Combien d’iode dans l’Herbamare ?

En plus du sel et des légumes et plantes séchés, dans l’Herbamare on trouve de l’algue marine kelp. Pourquoi ? L’étiquetage de mon pot ne nous donne pas d’indication sur son rôle, maïs apparemment celui des produits plus récents affiche 600 microgrammes d’iode pour 100 g d’Herbamare. Le kelp sert donc à enrichir naturellement ce produit en iode.

C’est bien utile car la population française est globalement déficitaire en iode. Et il faut savoir que le sel, même quand il est d’origine marine, ne contient pas du tout d’iode.

Pour qu’un sel contienne de l’iode, il faut donc qu’il soit volontairement enrichi, soit avec de l’iodure de sodium, comme dans les sels iodés des marques Cérébos ou la Baleine, soit avec une algue riche en iode, comme dans l’Herbamare.

L’Herbamare assure-t-il les apports journaliers en iode ? Prenons l’exemple d’un adulte hors grossesse et allaitement : il a besoin de 150 microgrammes d’iode par jour. Il a également besoin de ne pas manger trop salé : maximum 5 g de sel par jour. Il y a 93,6 g de sel dans 100 g d’Herbamare, donc on atteint 5 g de sel en consommant 5,34 g d’Herbamare. Et comme il y a 600 microgrammes d’iode dans 100 g d’Herbamare, on a donc 5,34 x 600 / 100 = 32 microgrammes d’iode si tout le sel que l’on consomme vient de l’Herbamare. On est donc très loin de nos besoins journaliers ! Mais pour notre population qui manque chroniquement d’iode, c’est toujours ça de pris, bien sûr.

Une petite comparaison entre l’apport d’iode de l’Herbamare et des versions iodées des sels Cerebos ou la Baleine. Quand ces sels sont iodés, ils contiennent de l’iode à hauteur de 15 à 20 mg/kg, c’est  à dire 1500 a 2000 microgrammes d’iode pour 100 g de produit. C’est 1500 / 600 = 2,5 fois plus que l’Herbamare. Si on consomme tout notre apport recommandé en sel avec un sel iodé Cérébos ou la Baleine, on a donc un apport en iode de 2,5 x 32 = 80 microgramme. Cela reste très insuffisant pour répondre à nos besoins en iode, qui sont de 150 microgrammes par jour (et beaucoup plus si on est enceinte ou si on allaite).

Petite précision : l’apport journalier à ne pas dépasser est de 1100 microgrammes d’iode. Donc même si vous comblez votre apport de 150 microgrammes d’iode par jour (par exemple en consommant un comprimé de Veg1 par jour), il n’y a aucun problème à ce que vous consommiez, en plus, de l’Herbamare.

.

Combien de légumes et plantes dans l’Herbamare ?

La liste des ingrédients précise qu’il y a 33 % de légumes et plantes à la mise en œuvre. Cette précision « à la mise en œuvre » est très importante : cela veut dire qu’on parle des légumes frais. Une autre zone de l’étiquetage le confirme :

Dans le bouillon Rapunzel, la liste des ingrédients indiquait 11 % de légumes dans le produit fini, donc de légumes secs. Alors, comment comparer ces deux produits ? Calculons donc le pourcentage de légumes et plantes dans l’Herbamare.

La liste des ingrédients indique qu’il y a seulement du sel, des légumes et de l’algue kelp. L’algue kelp est en dernier dans la liste, donc essayons de faire comme si il y en avait une quantité négligeable. La déclaration nutritionnelle précise que dans 100 g d’Herbamare, il y a 93,6 g de sel.

En supposant qu’il n’y a pas de kelp, cela signifie qu’il y a 100 – 93,6 = 6,4 g de légumes et plantes séchés dans 100 g d’Herbamare, soit 6,4 %.

Bon, comme il y a sans doute un peu plus que 0 g de kelp, on en conclut qu’il y a < 6,4 % de légumes et plantes dans l’Herbamare.

On pourrait avoir un chiffre plus précis en utilisant la teneur en iode de l’Herbamare et du kelp pour savoir la quantité précise de kelp et donc de légumes dans l’Herbamare. Mais on a déjà l’essentiel : 33 % de légumes frais donnent moins de 6,4 % de légumes au final dans l’Herbamare, ce qui est nettement inférieur aux 11 % qui se trouvent dans le bouillon en poudre Rapunzel.

.

Quoi d’autre dans l’Herbamare ?

Rien d’autre ! L’Herbamare se vante justement de ne pas contenir d’agent anti-agglomérant. C’est à dire :

  • pas de ferrocyanure de sodium (E353), l’anti-agglomérant des sels de cuisine standard (Cérébos ou la Baleine),
  • pas de farine ou fécule, qui sont aussi utilisés comme anti-agglomérants.

Je ne sais pas si cet argument de vente (produit sans anti-agglomérant) a un réel intérêt pour la santé.

.

La conclusion

L’Herbamare n’est pas un simple sel marin : il apporte un peu d’iode, grâce au kelp.

Ce n’est pas tout à fait comme un bouillon de légumes. En effet, par rapport au bouillon Rapunzel il contient :

  • 1,5 fois plus de sel,
  • environ 2 fois moins de légumes et plantes (malgré un étiquetage qui parle de 33 % de légumes, contre 11 % dans le bouillon Rapunzel),
  • aucune substance donnant un goût umami ni une couleur dorée.

Si l’on veut quand même utiliser de l’Herbamare à la place d’un bouillon cube, voici la dose pour avoir la même quantité de sel : 2/3 cuillerée à café d’Herbamare pour un bouillon cube.

Et le prix : une boîte de 250 g d’Herbamare coûte 3,62 €. Avec ma proposition de dose (2/3 cuillerée à café ou 2,7 g), on obtient donc 250 / 2,7 = 92 doses. Une dose revient donc à 3,62 / 92 = 4 centimes.

.

Pour le prochain épisode, ce sera au tour du Sapori.

A bientôt !