Tag Archives: Légumineuses

Repas végétariens de début octobre

23 Oct

Bonjour !

Cette semaine je vous parle du dernier livre de cuisine que j’ai eu le bonheur de recevoir (et que j’aurais acheté sinon car j’apprécie les recettes de son blog) : « Ma cuisine vegan pour tous les jours » de la Fée Stéphanie. Les recettes sont simples et délicieuses, un bonne partie est d’inspiration italienne, elles utilisent des ingrédients bruts et majoritairement locaux (pas de margarine à tout va !). Il correspond totalement à notre manière de cuisiner et en fait, on lui a carrément donné un surnom : « la bible ».

.

Assiette de BeO

Une belle tranche de potimarron rôti, des pâtes au pistou (basilic) et de délicieux cèpes poêlés. Une sacré régalade !

.

Pâtes à la courge de la Fée Stéphanie

J’ai adapté cette recette du livre de la Fée Stéphanie au fait que je n’épluche et ne coupe quasiment jamais les courges crues : je les cuit d’abord au four. Dans une casserole, on fait frire un oignon émincé dans de l’huile d’olive puis on ajoute de la sauce séchée – je n’en ai pas donc je remplace par 1 grosse cuillerée à soupe de feuilles de verveine séchée et on laisse frire encore un peu, puis on mixe le tout avec 300 g de courge cuite et coupée en dés. Saler au goût et mélanger à 300 g de spaghetti cuits. C’est simple et bon, on en a fait deux fois dans la même semaine.

.

Pommes de terre boulangères de la Fée Stéphanie

On a suivi la recette à la lettre, en cuisant juste un peu plus longtemps au four. Là aussi, c’était simple et bon.

.

Nuggets de pois chiche

Je fais des essais pour concurrencer les nuggets que le Béluga mange les très rares fois où il va chez Mc Donalds. Ici, 1 oignon et 1 gousse d’ail frits dans de l’huile d’olive, puis mélangés avec 300 g de pois chiche cuits et égouttés, 1/2 cuillerée à café de sucre (ou 1 cuillerée à café de sirop d’agave ?) et 1 cuillerée à soupe de purée de noix de cajou, d’amande ou de cacahuète. Mixer en ajoutant si besoin un petit peu d’eau pour obtenir un mélange lisse. Saler un peu plus que votre goût. Incorporer  assez de farine de blé (150 g) pour former une pâte. Détailler en boulettes légèrement aplaties. Facultatif : rouler dans la chapelure ou dans une pâte à beignet. Faire frire. Le Béluga trouve que ça n’a pas le même goût que les vrais… je vais continuer à expérimenter.

.

Pâtes au chou fleur

C’est toujours la même recette, ici servie sans la chapelure torréfiée et c’est quand même moins bon. Il est donc bon de respecter la totalité de la recette :).

.

Courgette et fenouil aux lentilles corail

Des courgettes, du fenouil et de l’oignon poêles avec de l’huile et du curry, puis des lentilles corail et du bouillon de légumes ajoutés dans ka sauteuse. Le tout finit de cuitée trzbquillelebtva couvert et est servi avec du riz (basmzti semi complet ici).

.

Repas chez Yoj

.

Essai de soupe aux fanes de carotte

Ail, oignon, pomme de terre et fanes. Ça fonctionne très bien avec des fanes de radis? Mais avec des fanes de carotte on a détesté ! À la fois en terme de goût (trop acide) et de texture (trop de fils, il faudrait probablement passer la soupe au chinois). Pour le moment, les fanes de radis, chez nous, ces part direct du lombricompost du coup.

.

Crêpes mille trois de Perrine

.

Purée de pommes confites de Mathilde

Les pommes sont cuités plusieurs heures à couvert avec une gousse de vanille, jusqu’à ce le goût et le sucre naturel des fruits soient tellement concentrés qu’il est inutile de sucrer. Ici, les pommes ont ensuite été mixées et c’était un vrai délice. Pour accompagner, j’avais fait mes cookies simplissimes.

.

Purée de pomme et confiture de pêche de Maman

De la purée de pommes de Normandie, un peu acidulée, servie nappée de confiture de pêches de Normzbdur à la vanille, le tout fait maison par ma Maman.

.

Tarte aux pommes avec pate brisée de la Fée Stéphanie

Encore une délicieuse recette du livre Ma cuisine vegan pour tous les jours : une pate à tartre brisée, ici utilisée en tatin avec des pommes qui ont fondu à la cuisson, ce qui a donné de petits carrés à la pomme tout à fait délicieux avec une boisson chaude.

.

Je vous liste également d’autres recettes qui me font envie et que j’espère trouver le temps de tester un jour :

Le fondant simplissime au chocolat et potimarron de Green me up ! http://green-me-up.com/2017/10/brownies-potimarron-3-ingredients.html

La tarte au chocolat, châtaigne et noisette de Mangez cochon https://mangezcochons.com/2017/08/19/tarte-chocolat-marrons-noisettes/

Bon dimanche !

Publicités

Repas végétariens de fin septembre

8 Oct

Bonjour !

Je profite de cet article pour vous informer que je serai à Paris samedi prochain ! Au salon Veggie World, je dédicacerai mon livre Bonbons vegan en avant première (il sort officiellement le 2 novembre) à 16h30 et ferai une démonstration culinaire de bonbons gélifiés type crocodiles à 17h.

Je suis également dans le magazine L’Atelier des Nanas actuellement en kiosques. On y trouve 4 recettes de mon livre Cuisiner en couleurs et une petite interview sous forme de portrait chinois. Attention, le magazine coûte 7,90 euros, mais c’est vrai qu’il contient des papiers à détacher, un dossier sur Noël en mode zéro déchet et de très nombreux autres articles (et un dessin en points à relier version adulte ! Je ne savais pas que ca existait et du coup j’ai bien envie de me faire offrir un magazine dédié pour Noël).

Revenons-en aux repas. Ces derniers temps, on a été un rupture de stock de pois chiche donc je me suis tournée vers les lentilles comme source de protéine, fer et zinc.

.

Riz, lentilles et carottes aux oignons

Je fais tremper un peu les lentilles (de une dizaine de minutes à une demi journée, selon le temps que j’ai) puis je les cuits dans sa l’eau additionnée de sel ou de « bouillon de légumes en poudre » (Sapori).  Elles sont alors prêtes à être mangées chaudes, comme ici, incorporées dans un plat cuisiné (lasagnes par exemple), assaisonnées de vinaigrette et mangées tièdes ou froides avec des crudités, ou encore mixées et transformées en croquettes comme ici.

.

Moussaka de feignasse

Je me suis fortement inspirée de la recette de Full of plants, qui me faisait très envie. Mais j’ai fait version feignasse parce qu’en ce moment je cours après le temps. J’ai coupé des tranches d’aubergine dans la longueur et les ai cuites au four avec de l’huile d’olive. J’ai écrasé grossièrement du tofu fumé avec de la sauce tomate. Dans un plat à gratin, j’ai alterné couches d’aubergines et couches de sauce puis, sur le dessus, à la place de la béchamel j’ai vidé une briquette de crème de soja (je n’en achète pas habituellement, c’était un reste des expérimentations de bonbons au caramel). C’était très bon !

.

Mes premiers légumes farcis

J’ai évidé des tomates, des courgettes et des pommes de terre après les avoir coupées en deux. La prochaine fois, je ferai peut être précuire à la vapeur les courgettes (pour qu’elles sèchent moins au four) et les pommes de terre (pour qu’elles soient plus faciles à creuser), qu’en pensez-vous ? Pour la farce, j’ai fait tremper du pain dur dans un peu de bouillon puis je l’ai déchiqueté (à la main je crois) et mélangé avec un bol de lentilles cuites, des herbes de Provence et un peu de levure maltée. J’ai garni les coques et enfourné. Avec la chair des légumes j’ai fait une soupe.

.

Pâtes en sauce fromagère de Marie Laforêt

Dans son livre Vegan débutant figure une recette de sauce fromagère à base de courge, lait végétal (que je remplace par de la purée de noix de cajou et de l’eau), d’ail en poudre (que j’ai remplacé ici par une gousse d’ail confit) et de quelques autres ingrédients simples. Tres rapide à faire quand on a de la courge cuite, cette sauce a régalé tout le monde ! (Je n’ai pas testé sur le Béluga pour le moment).

.

Tartinade simplissime

Autre recette testée et approuvée issue de Vegan débutant : le yaourt de soja nature simplement égoutté. J’en fais habituellement additionné de sel et de matière grâce comme ici, mais c’est vrai qu’égoutté seul et étalé sur le pain aux olives qui est déjà bien goûteux et salé, ça fait une tartine gourmande. Prochaines recettes à rester dans ce livre : les lasagnes à la bolognaise, les boulettes de champignons et flocons d’avoine, le fromage à gratiner, le pesto crémeux, le cake marbré au chocolat, la tarte aux fruits.

.

Salade à composer

Des lentilles, des radis, du riz, de la salade verte et une bonne vinaigrette à la moutarde.

.

Dhal aux carottes

Des carottes et des oignons revenus dans de l’huile avec du curcuma ou du curry en poudre, puis j’ajoute des lentilles corail et du bouillon de légumes. Pendant le quart d’heure de cuisson je fais cuire du riz dans une autre casserole et hop à table !

.

Bâteau en oignon farci

Ça fait des années que les oignons farcis à la polenta de Melle Pigut me font de l’œil. Mais Doudou ne partage pas mon envie alors j’ai essayé de convaincre le Béluga, avec une version tres simple (pas besoin de creuser les oignons) en forme de bateau. J’ai coupé de gros oignons en 4, ai retiré les feuilles du cœur et ai fait cuire les coques obtenues au four. Puis j’ai garni de polenta, ajouté un mât en bretzel apéritif et une voile en oignon. J’ai bien aimé moi, c’était rapide à faire au vu du résultat, mais il n’y a pas eu de miracle : le Béluga a conclu « j’aime pas »…

.

Déjeuner avec le Pinto

Croquettes de pois chiche, polenta, champignon de Paris, bâtonnets de carotte, raisin.

.

 

Bonbons

Le Béluga a été invité à son premier goûter d’anniversaire chez Mc Donald’s (sic). Il a été ravi de goûter d’un menu Happy Meal et il est revenu à la maison avec un sachet de bonbons. Et j’ai été agréablement surprise à ce moment là : les bonbons sont petits, il n’y en a pas beaucoup et ils sont gélifiés sans gélatine ! Je n’ai pas vérifié si les colorants étaient véganes et naturels par contre.

Et en terme de bonbons, j’ai découvert avec grand plaisir les « Drôles de céréales » au chocolat noir de Saveurs et Nature, enrobées de chocolat noir : comme Maltesers mais en mieux ! Alors bien sûr je sais faire des Maltesers (la recette est dans mon livre) mais ceux-ci sont vraiment bien ronds et il n’y a pas besoin de prendre le temps de les fabriquer. Et comme ils sont véganes et bio, c’est un produit à soutenir je trouve !

Bon dimanche !

Repas végétariens de début septembre

24 Sep

Bonjour !

Au menu dans cet article : des repas pleins de légumes d’été. Je suppose que j’aurai, comme l’an dernier, la chance d’avoir des légumes estivaux encore longtemps dans mon panier, mais au cas où j’en profite avant de cuisiner les premières courges. Dans ces repas se trouvent aussi des plats cuisinés par la famille et les amis, qui ne semblent pas changer leur propre alimentation mais intègrent spontanément de nouvelles recettes pour nous. Merci !

.

Pâtes courgette amande de C&N

J’ai enfin testé (et approuvé) cette recette de Clotilde, du super blog (non végé) Chocolate & Zucchini. Un jour, je trouverai aussi le temps d’écouter ses podcasts… Les jolies pâtes utilisées sont des pâtes 100 % pois chiche bio de la ferme de Bonneville, merci Mamapasta de me les avoir fait découvrir !

..

Riz aux courgettes

Des oignons poêlés, puis des courgettes rapidement revenues avant d’ajouter du riz et du paprika fumé (j’en ai enfin acheté ! dans un magasin rue d’Aubagne à Marseille, qui vend en vrac des dizaines d’épices, thés, etc).

.

Repas express du samedi midi

Polenta, sauce tomate (décongelée), courgettes poêlées, saucisse végé (décongelées) dont le Béluga n’a finalement pas voulu.

.

Pâtes aux aubergines

Faut-il encore vous présenter ce plat ? Pâtes en sauce tomate maison avec aubergines frites : un de nos plats préférés, à Doudou et moi. Le Pinto aime aussi (je ne me souviens pas s’il mange les aubergines). Le Béluga, lui, demande désormais ses pâtes « à rien » = juste avec un soupçon d’huile pour ne pas qu’elles collent… quel dommage, on espère qu’il reviendra à la raison d’ici quelques mois/années. Heureusement, il mange encore les gnocchis en sauce tomate !

.

 

Pâtes multicolores

Le Béluga a choisi ces belles pâtes de Masseria Coppi (farfalline de verdure), servies « sans rien ». On lui propose systématiquement de goûter une mini bouchée de nos plats, ici de la garniture courgette amande, mais force est de constater que sa réponse quasi systématique, après avoir consenti de tester, est « j’aime pas ». Du coup, on se retrouve généralement à prévoir un chouette plat pour nous et un plat très simple pour lui, c’est très frustrant. Car le Pinto mange comme nous (je sale peu ou pas le plat commun) et le Béluga nous dit même de temps en temps »je n’aime pas » devant un plat qu’il adorait avant (polenta, lentilles…). Dites, ça va passer bientôt ?…

.

Sandwich concombre houmos

Il m’a fait un bon goûter, et avec ses saveurs fraiches et la douceur du pain de mie, ça m’a donné envie de goûter à nouveau aux délices des sandwichs anglais ou écossais servis lors du high tea.

.

Tempura de fleurs de courgette

Avant de faire des tempura de courge, on se régale encore des fleurs de courgette, malheureusement non bio du primeur d’à côté.

.

Repas restes

Photo rapide d’un déjeuner avec le Pinto. J’ai mangé un reste de tourin à la tomate et des tartines de fromage frais de soja (ici réalisé avec de l’huile d’olive comme matière grasse)  avec des restes d’aubergine (miam !). Le Pinto a goûté un peu de ça et visiblement a mangé un reste de polenta et des galettes de lentilles.

.

Déjeuner d’anniversaire

Au menu pour cette fête où Doudou et moi étions les seuls végé, un apéro avec des carottes au cumin, de la tapenade noire (hélas avec anchois) et des mini toasts à l’ail tout prêts, de la pastèque sur des pics à brochette pour y ajouter des tranches de concombre (et de la fêta pour ceux qui voulaient). En plat, c’était pâtes en sauce tomate, avec boulettes à la viande pour les autres et aubergines pour nous. Pour le dessert, il y avait divers gâteaux dont une tarte Tatin (je n’ai pas demandé si elle était préparée avec de la margarine à la place du beurre). Et avec le café, la grand-mère de Doudou avait apporté des croquants aux amandes, j’adore les tremper dans le café, mais quelle serait la réaction du Pinto, toujours allaité ? Hé bien il n’a pas semblé plus excité après cette petite quantité de café, youpi !

.

Recettes de Perpétue

A gauche, un saladier de bissap, cette délicieuse boisson à base d’hibiscus. En haut, une sorte de rougail tomate oignon à manger avec les beignets situés à gauche : de la banane plantain simplement tranchée, et des croquettes réalisées avec un reste de banane plantain écrasée avec des brisures de riz (riz trempé pour le ramollir un peu puis pilé ou, comme ici, passé brièvement au robot). Miam !

.

Goûter des enfants

Habituellement, j’apporte au Béluga une gourde de purée de pomme (j’achète de gros post de purée de pomme bio et j’en remplis des gourdes lavables Squiz, je les stocke au congélateur et je sors la veille ou le matin la gourde du jour). Bref, en plus de la gourde, quand je peux j’ajoute des fruits frais (ou comme ici je zappe la compote), du pain des fleurs au quinoa et des amandes enrobées de chocolat noir (ou comme ici des biscuits bio et végétaux au chocolat). Le Pinto goûte aussi un peu, ici il a mangé du melon et des gressins.

.

Tarte « crue » au chocolat et fruits rouges

Ma copine Kaox, dont vous pouvez voir les créations couture ici, nous a régalé de cette petites bouchées de cette tarte fabuleusement bonne et simple à faire dont elle a vu passer la recette à la TV. J’ai très envie de refaire cette ganache simplissime (moitié chocolat, moitié lait de coco) en l’appliquant sur un fond de tarte réalisé avec ce que j’ai dans mes placard (de la confiture à la place des dattes ?).

 

Bon dimanche !

Repas végétariens de début juillet

9 Juil

Bonjour !

En ce moment, la fatigue se fait un peu sentir mais l’abondance de fruits et légumes à manger crus facilite la préparation des repas. Voici des apéros, une série de plats réalisés avec un saladier de haricots rouges (je cuits 500 g de pois chiche ou haricots secs une fois par semaine puis j’en cuisine une partie et congèle le reste) et d’autres plats de saison.

.

Houmos et salade de tomate


Pour un apéro-repas chez des copains. Houmos réalisé avec ma recette (avec pois chiche entiers et mixeur plongeant) et décoré avec un peu de paprika, de cumin et de graines de tournesol décortiquées. Salade de tomates avec des tomates coupées en dés (et quelques graines retirées), olives, pignons (bio d’Italie vendus en vrac au supermarchés du coin ! A 80 € le kg quand même…), feuilles de basilic – je place le tout dans une passoire une dizaine de minutes afin que les tomates perdent un peu leur eau. A côté, des pâtes juste assaisonnées d’huile d’olive, pour le Béluga car je n’étais pas sûre qu’il mange la salade complète. En fait il s’est nourri d’Apéricubes je crois…

Ci-dessous, le même type de salade, avec du pesto vert vegan à la place du basilic frais et des pignons.

.

Apéro déjeuner express


Quand on n’a pas beaucoup de temps ni d’énergie mais qu’on a un ami à déjeuner… Houmos (décoré de paprika et d’un filet d’huile d’olive), bâtonnets de carotte, tranches de champignon, olives vertes, radis, olives noires, bâtonnets de concombre, gressins. Et une petite salade de tomates (tomates, ail, basilic, huile d’olive). Et en dessert ? Fruits, biscuits et fondue de chocolat.

.

Fenouil, courgette et noix de cajou

Une poêlée simple et goûteuse, ci-dessus servie avec de la polenta. Ci-dessous, j’y ai ajouté en fin de cuisson un reste de pommes de terre vapeur coupé en dés.

.

Aubergines, pois chiche et sésame

Quand j’ai des aubergines et peu de temps pour innover en cuisine, je les coupe en dés et les fais cuire avec beaucoyp d’huile d’olive. Je peux ainsi les associer à de la sauce tomate sur une pizza, des pâtes ou de la polenta. Sans tomate, il y a la solution de les mélanger a des pois chiche et des graines de sésame et les servir avec du riz et éventuellement un trait de sauce soja.

.

Haricots rouges et polenta


Pour le Béluga, les légumineuses se servent entières, sans sauce, et il les mange à la main. La polenta, juste cuire avec 3 fois son volume d’eau, du sel et de l’huile d’olive, est très appréciée ;le Pinto adore aussi). Les oléagineux passent de temps en temps – ici ils ont été boudes car trop salés (par contre, mes amandes enrobées de chocolat noir ont un succès constant, autant avec le Béluga qu’avec ses copains).

.

Veggie bowl – repas restes

Je suis tout à fait étrangère à la mode du Veggie bowl, c’était juste pour rire que j’ai mis ce titre à mon bol de restes… riz, reste d’aubergines sautées, reste de haricots rouges, graines de tournesol décortiquées

.

Chili sin carne


Haricots rouges, pignon, ail, tomate, épices. Cuisiné par ma Maman, servi avec du riz et un peu de concombre râpé, pour une note de fraîcheur (et éliminer un demi concombre du frigo !).

.

Haricots rouges pour le Pinto


Choisis tres cuits et servis écrasés afin qu’il ne risque pas de s’étouffer avec. Comme prévu, j’ai vu quelques peaux dans sa couche du lendemain, aus à part ça il les a digérés sans aucun inconfort (de même que le houmos, les galettes de lentilles du Puy et la purée de lentilles corail).

.

Déjeuner en tête à tête


Pour moi, reste de pissaladière (sans anchois) de ma belle maman  et betteraves avec graines de tournesol décortiquées. Pour le Pinto, galette de lentilles (décongelées), bâtonnets de betterave et tranches d’abricot. Et probablement un peu de croute de pissaladière ou de pain des fleurs. Et bien sûr, verre d’eau pour tout le monde.

.

Repas au resto

Pour le Pinto et pour compléter les pâtes à rien du Béluga, des galettes de lentilles, des tranches de champignon, des pois chiche entiers (pas pour le Pinto, trop dangereux) et des fruits frais.

.

Abricots à la chantilly


Pour donner au Béluga plus d’enthousiasme à mangée cet abricot, j’ai fait ce que j’aimais étant petite : le farcir de chantilly. Sauf que c’est de la Schlagfix : végétale mais bourrée d’ingrédients peu recommandables. Il faut que je me remette à faire la mienne !

.

Gâteau de kermesse

Un gâteau César au cacao, pépites de chocolat et… aux caramels ratés ! Je m’entraîne beaucoup à fabriquer des bonbons au caramel et je les rate souvent en les faisant cristalliser. Les faire fondre dans ce gâteau permet de profiter de leur goût sans être gêné par leur texture granuleuse.

Bon dimanche !

Repas végétariens de fin février

12 Mar

Bonjour !

Contrairement à ce que je pensais, nos repas de fin février ont souvent vu figurer une légumineuse dans le plat principal. Ici, ce n’est quasiment jamais du soja (on en consomme de temps en temps en yaourt, en tofu fumé aux amande et sésame, éventuellement en en autre sorte de tofu). Notre légumineuse favorite, c’est bien sur le pois chiche (en salé comme en sucré), puis les lentilles (vertes ou corail), les haricots noirs et les pois cassés.

.

Blettes aux pois chiche

20170312-1

L’idée m’est venue de cette recette mais Doudou l’a ensuite cuisinée au pif (ail revenu dans de l’huile d’olive, ajout du vert de blette puis des pois chiche) et servie avec du riz. Ça change de notre classique aloo palak (pomme de terre, blette ou épinard, épices et ail).

.

Tajine et foccacia à l’huile d’olive

20170312-2

Comme d’habitude, on fait revenir de l’oignon dans de l’huile d’olive puis on ajoute des carottes, puis des pommes de terre et un autre légume si on a (courge, patate douce, panais…), on ajoute de l’eau, du sel, du ras el hanout et des amandes puis, vers la fin de la cuisson, des pois chiche et des pruneaux. On sert avec de la semoule, du riz ou ici un chouette pain à l’huile d’olive.

.

Salade de restes

20170312-3

C’est typiquement ce que je mange le midi en ce moment : un mélange des restes du frigo. Ici riz, maïs, pois chiche et carottes râpées.

.

Déjeuner à Masmoudi

20170312-4

Le couscous végétarien contient un bouillon sans résidus de viande mais aussi sans épices (on peut ajouter de la harissa). L’ensemble n’a pas un goût extraordinaire mais ça fait un plat végane chaud et équilibré à manger avec d’autres personnes non végé qui auront choisi leur repas aux autres stands de la Cantine des Terrasses du port.

.

Lasagne à la Pigut

20170312-5

Cette recette est un classique chez nous quand on invite des copains pas végétariens à déjeuner. L’idéal est de faire le montage et la cuisson le jour de la dégustation, sinon les pâtes gonflent top je trouve.

.

Salade quinoa lentilles

20170312-6

Notre classique salade de quinoa, lentilles vertes, olives noires et vinaigrette, ici agrémenté de carottes, mâche et raisins secs. Merci Maman ! Ici servi avec un pain aux olives noires.

.

Boulettes de lentilles et fondue de poireau

20170312-12

Boulettes de Marie Laforêt dans Healthy vegan, cuisinées par ma belle-mère (merci !). Ici mangées avec du riz et de la fondue de poireaux liée avec un mélange de purée de sésame, purée de noix de cajou et farine.

.

Pomme de terre farcie

20170312-7

Une envie de pommes de terre farcies, un reste de lentilles vertes cuites. J’ai fait une farce mixée en supposant que ce serait plus dans les goûts du Béluga qu’une farce avec morceaux. Ici, la dernière pomme de terre farcie mangée le lendemain midi avec un reste de fondue de poireaux.

.

Hamburger

20170312-8

Avec des pains du commerce et ma recette de steaks de haricots noirs.

.

Crème de chou rave au curry

20170312-9

Encore une chouette recette du livre Des soupes qui nous font du bien.

.

Soupe de légumes

20170312-10

Je ne me souviens plus de ce qu’il y avait dans cette soupe. De la courge et un peu de pois chiche pour le velouté et la nutrition ?

.

Tartine d’artichonade

20170312-11

On a toujours un pot d’artichonade à la maison, pour les apéros impromptus. Ca plait à nos copains, c’est assez facile à trouver dans le commerce et c’est plutôt nutritif .

.

Bon dimanche !

Mousse d’aquafaba aux fruits

21 Août

Bonjour !

Comme vous le savez, en ce moment j’ai des envies de mousse aux fruits. Déjà en vue faire des bavarois, que j’aimais déguster avant de passer au véganisme, mais aussi parce que j’ai une consommation assez élevée de pois chiche, et vu que je ne suis toujours pas vraiment installée chez moi (les cartons sont en cours d’ouverture !), ça passe par l’achat de pois chiche en conserve. Et je ne vais pas manger tous les jours des mousses au chocolat ou des meringues…

20160821-1

Les mousses aux fruits sont aérées soit grâce à de la crème montée en chantilly, soit grâce à des blancs d’œuf battus en neige. Dans ce dernier cas, on ajoute de la matière grasse pour que le résultat soit onctueux. Et on lie le mélange avec de la gélatine ou de la fécule pour éviter que du jus ne s’échappe de la mousse et ne se dépose au fond du moule lors du temps de repos au frigo.

Voici ma version 100 % végétale des mousses aux fruits, avec de l’aquafaba à la place du blanc d’œuf, de l’agar à la place de la gélatine, et une texture toute en légèreté, identique aux mousses traditionnelles. Côté fruits, vous avez le choix, mais il doivent impérativement avoir du goût, sous peine d’obtenir une mousse insipide. Autre possibilité, utiliser une liqueur de fruit pour renforcer la saveur. La mousse sera malgré tout sans alcool car celui-ci s’échappera lors de l’ébullition.

Avec 2 g d’agar, on obtient une mousse très ferme, idéale à intégrer dans un bavarois qui sera ensuite transporté. Pour une mousse plus onctueuse, il vaut mieux utiliser 1,5 g d’agar.

mousse-cerise

Ingrédients pour 4/6 personnes
– 50 g d’aquafaba
– 300 g de chair de fruits, frais ou en conserve (fraise, framboise, abricot, pêche, mangue…)
– Environ 75 g de sucre (la quantité dépend des fruits choisis)
– 1,5 à 2 g d’agar (3/4 à 1 cuillerée à café) selon la fermeté voulue
– 2 cuillerées à soupe d’eau ou de liquide aromatique (liqueur de fruit)
– 100 g de crème de coco ou de margarine OU 150 g de crème végétale

Préparation
– Battre l’aquafaba en neige ferme.
– Dans une casserole, mixer les fruits pour obtenir un coulis parfaitement lisse. Sucrer.
– Ajouter l’agar et le liquide puis porter à ébullition pendant 1 minute. Avec la liqueur de fruit, on peut doubler le temps d’ébullition.
– Couper le feu et incorporer la matière grasse. Ajuster le goût, par exemple en ajoutant du sucre, pour que le mélange ne soit pas fade.
– Laisser tiédir (ou transférer dans un saladier) puis incorporer l’aquafaba en neige en utilisant un fouet.
– Verser dans les moules et laisser refroidir, puis placer au frigo pendant au moins 3 h.

Remarques

  • Variante au citron : (à tester) Remplacer les 300 g de coulis de fruit par le zeste de 1/2 citron, le jus de 2 ou 3 citrons (150 mL de jus) et 100 g d’eau. Utiliser 100 g de sucre. Si besoin, filtrer pour éliminer les zestes de citron avant d’ajouter la matière grasse.
  • Variante à la confiture : Remplacer les 300 g de coulis de fruit et le sucre par 200 g de confiture et 100 g d’eau. Utiliser 40 g de sucre.
20160821-2

Mousse à la gelée cassis-framboise

  • Variante sans fruits : Les proportions avec confiture fonctionnent aussi avec de la crème de marron, pour une mousse à la châtaigne façon Marronsui’s, ou avec de la crème dessert pour une mousse à la vanille, à la pistache ou au café. Il faut alors rehausser la saveur avec un peu d’extrait de vanille, de pâte de pistache ou d’expresso.
  • Variante sans agar : (A tester) Remplacer les 2 g d’agar par 20 g de fécule, et cuire jusqu’à épaississement. On peut alors diviser par 2 la quantité de matière grasse à ajouter. Si on omet le liant, une solution de dépannage est de jouer sur un effet verrine : déposer au fond des moules des fruits coupés en dés, qui seront ensuite entourés du jus lors de la dégustation, comme ici.

Vous cherchez quoi faire avec les pois chiche de votre conserve ? J’ai rassemblé de nombreuses recettes salées ici et sucrées .

Bon dimanche !

Navet maffé

30 Nov

Bonjour !

Ici quand on voit des navets dans notre panier de légumes, on n’est pas spécialement inspiré. Alors j’ai eu l’idée de camoufler les navets dans un plat fort en goût. Et j’avais dans mes placards un reste de purée de cacahuète, qui me sert pour faire du maffé. Du coup, j’ai remplacé mon habituel seitan par des « steaks » de navet, et on s’est régalé ! Et comme les cacahuètes sont des légumineuses, ce plat reste équilibré en protéines.

141130-5Le « navet maffé », c’est actuellement notre recette favorite pour les navets, qu’ils soient à coeur blanc ou rose. Et vous, quelle est votre recette préférée pour utiliser des navets ?

141130-1

Ingrédients pour 4 personnes
– 4 à 8 cuillerées à soupe d’huile d’olive
– 4 navets
– 2 oignons
– 80 g de purée de cacahuète
– 200 g de coulis de tomate
– 1 cuillerée à café de miso ou 1/2 cube de bouillon de légumes
– Sel, poivre, piment au goût
– Pour accompagner : du riz (je le choisis bio, long, de Camargue, semi complet)

Préparation
– Éplucher les navets pour retirer leur peau dure puis les couper en tranches d’1,5 cm d’épaisseur.
– Dans une sauteuse, faire frire les navets à feu moyen pour qu’ils soient dorés des deux côtés et un peu cuits au milieu.

141130-2– Éplucher les oignons et les couper en petits morceaux.
– Retirer les navets de la sauteuse et les remplacer par les oignons.

141130-4– Délayer le miso/bouillon dans un verre d’eau chaude.
– Quand les oignons sont dorés, ajouter le coulis de tomate, la purée de cacahuète et le miso/bouillon délayé dans l’eau. Ajouter assez d’eau et bien mélanger, pour obtenir une sauce crémeuse et plutôt liquide.
– Après 5-10 minutes de cuisson, ajouter les tranches de navet, couvrir et continuer la cuisson.

141130-3– Faire cuire le riz.
– Garnir les assiettes avec le riz et déposer à côté les « steaks » de navet nappés de sauce.

.

Et voici la version bentô : riz, graines de courge, maffé de navet, clémentine.

141130-6

Et voici à quoi ressemble mon habituel seitan maffé :

maffe

Bon dimanche !

Recette de cuisine durable