Tag Archives: Végétarien

Repas véganes de fin septembre

25 Sep

Bonjour !

.

Courgettes farcies

On avait des courgettes et un reste de quinoa cuit, Doudou a creusé les courgettes et fait cuire les « coques au four », tandis qu’il faisait cuire des lentilles corail à l’eau et poêlait la chair de courgette avec des oignons, du ras el hanout et de l’huile. On a mélangé cette poêlée avec les lentilles égouttées, du quinoa cuit et on en a garni les courgettes que l’on a repassées au four pour terminer la cuisson.

Dans le bento, je voulais caler les fragiles farcies et apporter un complément de calories. J’ai donc rapidement cuit de la polenta (avec du lait de soja Alpro qui en fait est un peu sucré donc la polenta avait un goût sucré-salé, pas terrible dans ce cas). Pour le dessert, du raisin.

.

Couscous aux fèves et pois chiche

De la semoule avec des fèves et des pois chiches cuits dans un bouillon parfumé, merci Nassira ! Pour accompagner, des tranches de courgette rapidement cuites à la poêle avec de l’huile, des herbes de Provence, un peu de sel et des graines de tournesol décortiquées. Et en dessert de belles prunes bleues, comme certaines pièces du jeu Mon premier verger que l’on aime beaucoup ici ! Bon, ce n’est pas pour autant que mes enfants ont accepté de goûter ces prunes, hein…

.

Bento de restes

Quelques bâtonnets de carotte, quelques  noix de cajou trempées, un peu de riz et un reste de haricots rouges mélangé à un reste de sauce tomate. La première partie du bocal de haricots rouges avait servi à préparer des hamburgers.

.

Bento coleslaw et nuggets

J’ai acheté un beau chou blanc, dont la moitié a servi à préparer un coleslaw. On l’a servi avec des nuggets de pois chiche (décongelés : on en avait préalablement préparé une grande quantité et congelé le reste). Dans le bento, j’ai complété avec un reste de couscous aux fèves et du raisin.

.

Salade de quinoa aux pommes de terre sautées

J’ai préparé à nouveau la délicieuse salade de quinoa aux pommes de terre, citron et thym de Green me up !, et ici vous y voyez en plus deux petites tomates cerises du jardin. Pour le dessert, du raisin/

.

Repas sandwich

Pas de restes ce jour-là, donc j’ai fait un sandwich garni de dip de tournesol et de salade, du melon d’hiver en dessert et une boule d’énergie de Caravane café pour compléter.

.

Tartine de haricots rouges en sauce tomate

Un de nos repas avait consisté en du riz servi avec une conserve de haricots blancs mélangés à de la sauce tomate. Les haricots blancs donnent des douleurs intestinales à Doudou donc il n’en mange pas beaucoup. Par contre moi ça ne me gène pas du tout, donc j’ai mangé le reste de ce délicieux mélange en tartines sur un reste de kesra.

.

Chou blanc aux pois chiche et aux épices

J’ai les intestins plutôt tolérants, mais pas assez pour manger tout un chou blanc cru. Donc après le coelslaw, j’ai préparé la deuxième moitié du chou blanc en plat mijoté : du chou, des pommes de terre, des pois chiche et des épices. La recette est ici.

.

La fête du pois chiche

Saviez-vous qu’à Rougiers il y a une Fête du pois chiche le deuxième dimanche de septembre ? On y est allés en famille et c’était super ! Dans ce petit village provençal, ça commence de bon matin par un défilé de tracteurs et des membres de la Confrérie du pois chiche (on n’est pas arrivés assez tôt pour le voir, mais certains membres ont gardé leur costume et leur chapeau pour le reste de la journée), il y avait aussi une fanfare, une démonstration de machine a séparer les pois chiche de leur tige, un spectacle de cirque aérien par la compagnie Cirkadanse (avec une ancienne acrobate du Cirque du Soleil), de nombreux stands de type marché et des animations pour enfants : des jeux en bois (gratuits), des châteaux gonflables (payants), du maquillage (payant). Bref, on a passé une super journée et on a hâte d’y retourner l’an prochain !

Pour le repas de midi, les stands de nourriture ont été pris d’assaut. On a donc juste acheté de la socca, des olives vertes et de l’ail confit, d’autant que par sécurité emporté un pique-nique… incluant du houmous bien sûr ! Et pour la touche sucrée, les enfants se sont régalés de barbe à papa.

.

Mug cake au chocolat

Un soir, le Béluga a demandé de faire un mug cake au chocolat. Le voilà !

.

Bon dimanche !

Repas véganes de début septembre

11 Sep

Bonjour !

.

Bento de pré-rentrée

Je suis ravie de retrouver les personnes formidables avec qui je travaille au lycée et pas encore plongée dans le rythme infernal, donc je sors ma jolie boîte à bento en bois ! En haut, des boulettes de lentilles corail à la turque à manger arrosées de citron pressé, avec des bâtonnets de carotte et des fleurs en radis. En bas, un sandwich de pâté végétal et salade dans du pain coloré en noir. Le sandwich est calé dans un moule à muffin en silicone pour l’isoler des cubes de melon.

J’ai préparé les boulettes de lentilles corail à la turque grâce à la recette d’Estelle Tracy : pour 10 boulettes. Cuire 100 g de lentilles corail pendant 15 minutes dans de l’eau. Émincer un petit oignon et le faire cuire dans une casserole avec une cuillerée à soupe d’huile. Quand il est translucide (cuit), ajouter 1/2 cuillerée à soupe de coulis de tomate, 1 cuillerées à café de cumin, 1/2 (ou 1) cuillerée à café de sel et éteindre le feu. Bien égoutter les lentilles corail. Dans un saladier, mélanger les lentilles égouttées avec le contenu de la casserole et les feuilles d’un 1/2 bouquet de persil ou de coriandre. Puis ajouter environ 40 g de chapelure et éventuellement du carbonate de calcium, bien mélanger pour obtenir une pâte très molle. Laisser reposer et refroidir, la pâte va devenir plus solide quand la chapelure aura absorbé son humidité. Former des boulettes et les servir tièdes ou froides, arrosées d’un peu de jus de citron.

.

Bento de pique-nique à 2

On retrouve les boulettes de lentilles corail avec leurs morceaux de citron et les fleurs de radis. Dans cette grande boîte à bento (qui sert habituellement à stocker mes emporte-pièces et mes douilles de pâtisserie), j’ai aussi calé un mini bol avec une salade de tomate aux graines de courges. Et dans l’autre étage, des cubes de melon… et je ne sais plus quoi dans une petite boîte.

On peut manger les boulettes à la main et il y a des petits piques plantés dans le melon pour pouvoir les saisir sans couvert, mais j’avais quand même pris de petites fourchettes et un peu de pain pour la salade de tomates.

.

Bento pâtes et pois chiche

Un reste de pâtes en sauce, un reste de poêlée de brocoli à l’ail et aux pois chiche, le tout placé dans une petite boîte hermétique remplie jusqu’au couvercle pour que rien ne bouge. J’ai ajouté 3 tomates cerise (du jardin, merci Doudou !)pour le visuel autant que pour la fraîcheur et la vitamine C.

.

Bento gratin de patates

Un reste de gratin de patates aux patates placé dans une assez grande boîte hermétique, et accompagné d’un reste de chou romanesco.

.

Gyoza de Coquelicot Provence

Voici avec quoi les chou romanesco ont été mangés initialement : du riz et des ravioli japonais au tofu et à la coriandre de la marque Coquelicot Provence.

.

Pois chiche et lentilles corail au curry

Dans Cuisine vegan pour étudiants, j’ai une recette de sauce à base de lentilles corail, pois chiche, carottes, curry, coulis de tomate et lait de coco. Elle se mange très bien avec du riz, ou seule comme soupe si on y ajoute un petit peu d’eau.

.

Brocoli zéro déchet

Avec les bouquets du brocolis, j’ai agrémenté une salade de quinoa, lentilles et oignon. Avec le tronc, j’ai préparé une petite soupe tout douce brocoli-amande.

.

Salade de pommes de terre aux haricots verts

Une salade classique de l’été, dont vous avez la recette ici. Quand il n’y a pas de haricots frais, on la prépare sans problème avec des haricots en conserve.

.

Tartine de haricots verts et beurre de cacahuète

Il restait quelques haricots, qui ont été très bons sur une tartine de beurre de cacahuète.

.

Pâté forestier

Doudou a préparé la recette de pâté forestier aux champignons, lentilles et noix d’Envie d’une recette végétalienne ? et miam !

.

Sandwich de Land & Monkeys

De passage à Paris,j’ai constaté qu’à la Gare de Lyon il n’y a actuellement plus de sandwich 100 % végétal chez Prêt à manger, et que celui de Starbucks est plein de simili qui ne font pas plaisir à mes papilles. Comme j’avais un peu de temps, je suis donc allé à la boulangerie Land & Monkeys de Bastille (rue de Turenne). Ils ont plusieurs sandwichs et celui que j’ai choisi était délicieux !

.

Brioche et chaï latte de Land & Monkeys

Quand je vais chez Land & Monkeys, j’en profite pour acheter un kouglof que l’on dégustera les jours suivants. Et là j’ai aussi pris un goûter : une petite brioche et un chaï latte qui a été servi directement dans ma gourde isotherme Gaspajoe Trendy (qui ne semble plus en vente).

.

Sandwich au beurre de cacahuète et confiture

Quand je n’ai pas de tartinade salée et que je suis pressée pour emporter à manger à emporter, je pioche souvent dans le pot de beurre de cacahuète de Doudou pour réaliser un « Peanut butter & jelly sandwich » : une fine couche de beurre de cacahuète sur les deux tranches de pain, une fine couche de confiture sur une des tranches, et j’ajoute de fines tranches de pommes sur l’autre tranche avant de referme le sandwich. Ce n’est pas si sucré et ça nourrit bien !

.

Bon dimanche !

Gratin de patates aux patates

4 Sep

Bonjour !

Connaissez-vous le super magazine Le coup de fouet de Mélanie Mardelay ? Et son numéro 8 sur les gratins, avec la recette « comme une tartiflette » ? C’est un gratin de pommes de terre nappée d’une sauce à base de pommes de terre, et c’est vraiment super bon !

Voici mon adaptation de ce plat gourmand, économique et plutôt facile à faire : parfait pour régaler une grande tablée !

.

Ingrédients pour 6/8 personnes
– 1,8 kg de pommes de terre
– 200 g de tofu fumé nature
– 200 g d’oignon
– 2 gousses d’ail
– 2 cuillerées à soupe de sauce soja
– 100 ml de vin blanc ou rosé
– 3 cuillerées à soupe de levure maltée
– 2 cuillerées à soupe d’huile de friture
– 6 cuillerées à soupe d’huile de cuisson (ici colza cuisson)
– 2 cuillerées à café de sel
– 1/4 cuillerée à café de muscade râpée
– Facultatif, 1 grosse pincée de curcuma
– Facultatif, 1,5 cuillerée à café de calcium

.

Préparation

  • Éplucher les pommes de terre si elles ont la peau épaisse.
  • Couper les pommes de terre en tranches de maximum 1 cm d’épaisseur.
  • Faire cuire les pommes de terre dans une marmite d’eau bouillante salée (j’utilise mon autocuiseur avec son couvercle), jusqu’à ce qu’elles soient al dente, c’est à dire quasiment cuites mais encore fermes.

  • Pendant ce temps, découper le tofu fumé en allumettes.
  • Dans une très grande poêle, faire cuire le tofu fumé avec 2 cuillerées à soupe d’huile de cuisson. Sur la photo, ce n’est pas une très grande poêle et vous verrez que plus tard cela sera un peu gênant.

  • Émincer les oignons puis les ajouter dans la poêle et remuer.

  • Hacher ou couper en petits morceaux l’ail et l’ajouter dans la poêle.
  • Toujours dans la poêle, ajouter 1 cuillerée à café de sel, la sauce soja et le vin blanc.

  • Laisser cuire 5-10 minutes à feu moyen, pour faire évaporer l’alcool et la majorité du liquide.
  • Normalement, les pommes de terre sont cuites al dente. A l’aide d’une écumoire, en prélever 500 g et les placer dans un robot à lame en S, ou dans un saladier si vous utilisez un mixeur plongeant.
  • Ajouter 6 cuillerées à soupe du liquide de cuisson des pommes de terre au mixeur à lame en S/saladier.
  • Prélevez le reste des pommes de terre à l’écumoire ou en les versant dans une passoire, et les déposer dans la grande poêle.

  • Mélanger délicatement le contenu de la grande poêle puis éteindre le feu. C’est cette étape de mélange qui n’est pas possible si votre poêle n’est pas très grande…
  • Dans le mixeur à lame en S ou le saladier, ajouter 1 cuillerée à café de sel, 3 cuillerées à soupe de levure maltée, 6 cuillerées à soupe d’huile de cuisson, la muscade, le curcuma éventuel et le calcium éventuel.

  • Mixer jusqu’à obtenir une sauce bien lisse.
  • Dans un plat à gratin, répartir le contenu de la grande poêle. C’est là qu’on peut se rattraper et mélanger délicatement si on n’a pas pu mélanger dans la poêle.

  • Recouvrir avec la sauce.

  • Allumer le four à 200 °C et faire cuire 20 à 30 minutes.

  • Servir quelques minutes après avoir sorti le gratin du four. Bon appétit !

.

Remarques

  • Version sans gluten : Utiliser de la levure de bière en paillettes sans gluten.
  • Préparer à l’avance : Le fromage de pomme de terre est meilleur le jour même : réchauffé, il a une texture pâteuse. Donc si vous voulez vous avancer la veille, je vous conseille de ne pas mixer le fromage de pomme de terre : vous mélangez tous ses ingrédients et les conservez au frigo dans un récipient couvert, et vous le mixerez juste avant de mettre le gratin au four. Et pour stocker le contenu de la poêlée au frigo, il existe des plats à gratin avec couvercle, très pratiques.

.

Connaissiez-vous Le coup de fouet ? Et pensez-vous tenter le gratin Patatopatate cet automne ?

Bon dimanche !

Mes recettes favorites, par oléagineux

30 Juil

Bonjour !

La série « Mes recettes favorites » me permet de rassembler et classer par aliment les recettes que nous aimons ou que j’ai envie d’essayer. Vous avez déjà la liste par légume et la liste par légumineuse.

Aujourd’hui, voici la recette par oléagineux. C’est bien pratique à avoir pour équillibrer un repas qui ne contient pas de légumineuses !

Les oléagineux sont les aliments qui sont naturellement riches en matière grasse : les graines de la famille des fruits à coque (noix de Grenoble, noisette, amande, pistache, noix de coco), les autres graines (sésame, tournesol, courge, sésame, noix de coco, cacahuète), les olives et les avocats.

Les graines peuvent être soit entières, c’est à dire avec leur coquille dure, soit décortiquées, c’est à dire débarrassées de leur coquille dure, soit mondées, c’est à dire également débarrassées de la fine peau brune qui les entoure. Quand on parle d’amandes blanches par exemple, il s’agit d’amandes décortiquées et mondées.

Je n’ai pas inclus dans cette liste les graines de chia, les noix de Macadamia, les noix de pécan ni les noix du Brésil, car ce ne sont pas des graines que j’utilise en cuisine.

.

Amande – purée d’amande blanche

Recettes salées à la purée d’amande blanche

Recette sucrées à la purée d’amande blanche

.

Amande – poudre d’amande

Recettes salées à la poudre d’amande

Recettes sucrées à la poudre d’amande

.

Amande – amandes décortiquées

Recettes salées aux amandes décortiquées

Recettes sucrées aux amandes décortiquées

.

Avocat

J’achète très peu d’avocats, ne sachant pas bien choisir leur maturité et ne connaissant pas d’exploitation agricole où je suis sûre que la production se fait de manière écologique et éthique.

Les très rares fois où je mange de l’avocat chez moi, je verse un peu de sauce soja dans un demi avocat et je le mange à la cuillère.

.

Cacahuète – graines décortiquées

.

Cacahuète – purée/beurre

.

Courge – graines décortiquées

.

Lin – graines entières

.

Noisette – poudre de noisette

.

Noisette – purée de noisette

.

Noisettes décortiquées

.

Noix de Grenoble – graines fraîchement décortiquées

Connaissez-vous l’astuce si vous avez de cerneau de noix décortiquées il y a longtemps et ont pris une saveur amère à cause de l’oxydation de l’air ? On peut les blanchir (les cuire quelques minutes dans de l’eau bouillante) pour éliminer ce mauvais goût.

.

Noix de cajou – graines décortiquées

Recettes salées avec des noix de cajou

Recettes sucrées avec des noix de cajou

.

Noix de coco – en paillettes

.

Noix de coco – crème ou lait

.

Olive

.

Pignon

  • Salade de pâtes
  • Pizza
  • A tester : Mozza au psyllium à base de pignons. Dans les magasins bio et dans certains supermarchés, on trouve des pignons de pin bio, origine Italie, au prix de quasiment 80 € le kg. Pour 280 g de « mozza de pignons et psyllium », on utilise 90 g de pignons et la « mozza de pignon » coûte alors 7,8 € les 280 g. C’est quasiment le même prix que de la Mozzarella di Bufala Campana bio AOP.

.

Pistache

.

Sésame – graines entières

.

Sésame – tahin

.

Sésame noir – purée

.

Tournesol – graines décortiquées

.

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les partager en commentaire pour que j’enrichisse cette liste, merci !

Bon week-end !

Faire des pièces de trésor en chocolat

10 Juil

Bonjour !

Dans le commerce, on peut très facilement acheter des pièces « en or » en chocolat : ce sont des pièces en chocolat au lait emballées dans un papier doré. Si on veut une version sans lait, il y a les pièces « en or » en chocolat noir (70 % de cacao) auprès de la chocolaterie Bruntz.

Et si on veut réaliser soi-même des pièces en or entièrement comestibles ? Voici le cheminement de ma réflexion et de mes tests.

Si vous voulez juste la recette, allez directement à la conclusion de l’article !

.

Idée 1 : Mélanger du colorant « or » à du beurre de cacao

Cette solution était proposée dans un ancien kit de la marque Scrapcooking. Il comprenait du colorant or mélangé à du beurre de cacao et du sucre et déposé au fond de moules pour pièces en chocolat. On avait juste à faire fondre le chocolat de notre choix et à le verser dans ces moules, pour obtenir des pièces en chocolat dont une face était « dorée » avec écrit en « bronze » la valeur de la pièce.

Mon avis : Cette solution était certes pratique, mais une fois les chocolat démoulés, la face « dorée » n’était plus du tout brillante.

Le résultat de cette technique est donc décevant, mais ce n’est pas du tout un problème de qualité du colorant ! Le problème est que l’aspect brillant d’un colorant est perdu quand on incorpore le colorant dans la masse d’un chocolat, d’une crème ou d’une meringue. Vous pouvez le voir clairement sur cette vidéo de Geneva cakes qui compare un glaçage royal coloré en doré dans la masse ou en surface ou sur la photo ci-dessous. A gauche, le pot de poudre doré et son couvercle, à droite un mélange de cette poudre dans du lait (végétal).

.

Idée 2 : Utiliser un spray colorant pour peindre des pistoles en chocolat

On peut trouver dans le commerce du spray colorant « or rosé » de la marque Scrapcooking. Il est composé de vanille avec alcool, E172 (oxyde de fer), E433 (émulsifiant) et dioxyde de carbone (gaz propulseur) et, sur photo, je trouve sa teinte d’un doré tout à fait convenable. 

Il existe aussi, sous la même marque, le spray colorant « or ». Mais attention, il comporte deux ingrédients supplémentaires : E170 (carbonate de calcium, qui ne pose aucun problème) et E104 (jaune de quinoléine, qui peut avoir des effets indésirables sur l’activité et l’attention des enfants).

Voici une idée du résultat obtenu par ce type de spray sur un gâteau au chocolat.

Je n’ai pas testé cette solution car cela ne me semblait pas la solution la plus écologique, mais si j’avais dû tester j’aurais choisi le spray « or rosé ».

.

Idée 3 : Utiliser un colorant en poudre pour peindre des pistoles en chocolat

.

Choix du colorant en poudre doré

Le colorant « or » en poudre le plus facile à trouver dans le commerce actuellement est de la marque Scrapcooking : le colorant de surface « or rosé » en poudre et le colorant de surface « or » en poudre.

Le colorant en poudre « or rosé » Scrapcooking est uniquement composé de E172, c’est à dire d’oxyde de fer.

Le colorant en poudre « or » Scrapcooking est, quant à lui composé de E172 (oxyde de fer) mais aussi de E102 (tartrazine) et de dextrose (= glucose).

Comme pour les sprays de la marque, la composition de ces deux poudres est donc nettement différente. Pourtant le résultat visuel ne me semble pas très différent. Vous pouvez le voir sur cette vidéo de Geneva cakes : dans cette vidéo, la teinte « or rosé » est celle obtenue en mélangeant le colorant « or » à de l’alcool, et la teinte « or » en mélangeant le colorant « or » à de l’eau.

Vahiné propose aussi du colorant or en poudre, appelé « Dec’or ». Il est composé de E555 (anti-agglomérant), E171 (dioxyde de titane) et E172 (oxyde de fer).

Enfin, Florensuc propose aussi du colorant or en poudre, composé de E170 (carbonate de calcium, qui ne pose aucun problème), E104 (jaune de quinoléine, qui peut avoir des effets indésirables sur l’activité et l’attention des enfants), E172 (oxyde de fer).

En conclusion, j’ai choisi le colorant en poudre « or rosé » de la marque Scrapcooking.

.

Application du colorant en poudre doré 

Maintenant qu’on a du colorant en poudre, comment le répartir uniformément à la surface des pièces ? On peut utiliser tout simplement du colorant en poudre versé dans un aérographe manuel, comme dans cette vidéo de « Los Pastelitos de Kali » à partir de 10 minutes ou cette vidéo de Cerf Dellier à partir de 2 minutes. Le résultat est joli, mais je crains que la poudre ainsi déposée ne résiste pas aux frottements, et se transfère sur les doigts dès qu’on saisit l’aliment.

Comme déposer le colorant en poudre en s’assurant qu’il y reste fixé sur la pièce ?

Recette avec de la poudre, de la gomme laque et de l’alcool

Cet article de Decosil propose de fabriquer une peinture pour chocolat en mélangeant « 50 parties d’alcool pur pour les aliments et environ 10 parties de colorant métallique en poudre pour les aliments » puis en ajoutant « 50 parties de gomme laque liquide pour les aliments ». Mon avis : La gomme laque, aussi appelée shellac, n’est pas un ingrédient végane. Je ne vais donc pas tester cette recette.

Recette avec de la poudre et de la gomme arabique

Cet article de Dauphin gourmet contient une recette de vernis alimentaire à la gomme arabique. Je l’ai essayé en diminuant les quantités et sans chauffer, car je sais que la gomme arabique s’utilise aussi à froid.

Mon essai : Dans un tout petit récipient, j’ai mélangé 2 cuillerées à café de sucre/1 sachet (7,5 g) de sucre vanillé, 2 cuillerées à café (7,5 g) de gomme arabique et 1/4 cuillerée à café de colorant en poudre « or rosé ». Puis j’ai ajouté 1 cuillerée à soupe (15 g) d’eau tempérée. J’ai obtenu une peinture épaisse.

J’ai appliqué cette peinture au pinceau sur des pistoles en chocolat.

Je l’ai aussi appliquée sur un biscuit speculoos, pour voir si ça pouvait le transformer en lingot d’or.

Sur le chocolat, la peinture dorée ne reste pas en place : elle se concentre à certains endroits des pistoles. J’ai essayé de renouveler l’application de peinture pour couvrir une plus grande surface de pistole en chocolat, mais cela n’a pas été concluant.

Le séchage de cette peinture a pris plusieurs heures.

Sur le speculoos, l’effet doré n’est pas vraiment visible.

 

Recette avec de la poudre et un alcool fort

Cette recette de Zodio propose de  délayer la poudre irisée dans une cuillerée d’alcool à 45° ou 50° (rhum ou vodka par exemple), d’utiliser ce mélange pour peindre en doré au fond de moules à pièces en chocolat, puis de laisser sécher une dizaine de minutes pour que l’alcool s’évapore avant d’y verser le chocolat fondu. On peut voir l’étape de mélange de la poudre dans l’alcool dans cette vidéo de l’atelier de Roxane ou dans cette vidéo de Laetitia Kessous à partir de 5:28.

Mon essai : J’ai mélangé 1 cuillerée à café de rhum, 2 gouttes d’extrait de vanille liquide et 1/16 cuillerée à café (1 dash) de colorant en poudre « or rosé ». J’ai obtenu une peinture très liquide, qui forme des volutes dorées magnifiques quand on la mélange – comme les élixirs des 3 sorciers.

J’ai appliqué cette peinture au pinceau sur des pistoles de chocolat, sur une pastille de Vichy (pour voir si ça la transformait en mini lingot d’or) et sur des pralines (pour voir si ça les transformait en pépites d’or).

Sur le chocolat, le mélange s’étale très bien et scintille (probablement sous l’effet de l’évaporation de l’alcool) puis sèche en 10 minutes et donne un bel effet doré brillant. Sur la pastille de Vichy, l’effet n’est pas convaincant. Sur les pralines, on obtient une jolie couleur bronze.

Et dans tous les cas, le doré reste bien accroché : il ne s’enlève pas quand on manipule les pistoles ni les pralines.

Remarque : J’ai mis de l’extrait de vanille par prudence, par crainte qu’on sente le goût du rhum même si l’alcool s’évapore lors du séchage, mais je ne pense pas que ce soit nécessaire.

  •  

Par acquit de conscience, j’ai aussi essayé deux autres recettes :

  • Le mélange 50/50 de peinture à la gomme arabique et de peinture au rhum : On obtient une meilleure accroche au chocolat, mais encore un peu de problème de répartition de la peinture et le doré n’est pas très brillant.
  • Le mélange 1/3 2/3 de peinture à la gomme arabique et de peinture au rhum : L’accroche du chocolat est bonne,  mais le doré n’est pas très brillant.

La photo ci-dessous montre : 1 la recette à la gomme arabique, 2 la recette au rhum, 3 la recette moitié gomme arabique moitié rhum, 4 la recette 1/3 gomme arabique 2/3 rhum.

Et voici la comparaison de tous mes essais :

Pour les pièces en chocolat, c’est clairement la recette au rhum qui donne le meilleur résultat.

.

Conclusion : recette pour faire des pièces en or en chocolat

Je vous recommande de fabriquer une peinture alimentaire « or » obtenue en mélangeant du colorant en poudre dans un peu de rhum (ou autre alcool fort), éventuellement additionné de quelques gouttes d’extrait de vanille.

C’est la proportion de poudre dans le rhum qui fera votre peinture liquide ou épaisse. Le minimum de poudre est « 1 tad » (1/8 de cuillerée à café) de poudre pour 2 cuillerées à café de rhum, et cela donne une peinture très liquide.

J’ai appliqué cette peinture au pinceau, mais je suppose que si vous réalisez une peinture très liquide vous pouvez aussi l’appliquer à l’aide d’un aérographe manuel.

En laissant sécher une dizaine de minutes, l’alcool s’évaporera et laissera le doré fixé à la surface de vos pièces.

Selon votre matériel, soit vous peignez l’intérieur de moules à chocolat, vous laissez sécher et vous versez du chocolat fondu, soit vous peignez des pistoles en chocolat du commerce.

.

Et si on veut faire des pièces (en chocolat) en argent ? Je n’ai pas testé, mais il existe du colorant sous différentes marques. Comme pour le doré, je vous recommande de bien lire la liste des ingrédients. On trouve par exemple du colorant en poudre argenté sous les marques :

.

Bon dimanche !

Repas véganes de début juillet

3 Juil

Bonjour !

En ce moment, on s’interdit d’allumer le four. Heureusement, j’ai maintenant « Cuisine vegan pour étudiant » et ses recettes 100 % sans four pour ne plus manquer d’inspiration.

Et j’ai demandé aux enfants de fournir chacun 5 menus qu’ils sont d’accord pour manger et qui sont équilibrés (avec légume/fruit + légumineuse/oléagineux + féculent si c’est un oléagineux qui a été choisi). Seul un nécessite le four, car il comporte des pommes noisette, donc il en reste neuf, ouf !

.

Salade composée de Caravane café

Pâtes au basilic, fromage à tartiner 100 % végétal du commerce, caponata et mélange de crudités. Miam !

.

Pâtes en sauce tomate

Voilà à quoi ressemblent mes « bentô » en ce moment : un sandwich ou un bocal avec un reste du dîner. Ici, des pâtes en sauce tomate de Doudou, avec du parmesan végétal.

.

Salade de tomate comme une panzanella

Des tomates anciennes avec leur jus, de l’ail, de l’huile d’olive et des tranches de pain au levain rassis coupées en petits morceaux. Si vous ne connaissez pas la panzanella, voici un article de Un déjeuner de soleil.

.

Tourin à la tomate

On a découvert avec délice que le tourin à la tomate pouvait se manger froid, comme un gaspacho. Dans cette version, on ne met pas de pâtes à potage, mais des morceaux de pain au levain rassis (et voilà, on l’a terminé ce pain ! et en beauté).

.

Courgettes poêlées aux graines de tournesol, riz et saucisse de tofu

Des courgettes coupées en morceaux et poêlées avec de l’huile d’olive et des graines de tournesol, du riz et des saucisse de tofu. Bien sûr, les enfants ont mangé seulement les deux derniers éléments… En légume je suppose qu’ils ont mangé leurs carottes râpées adorées (sans sauce) et/ou du melon.

.

Soupe au pistou

Merci Nouna pour cette délicieuse soupe au pistou !

.

Gâteau « thé brun » et tarte amandine aux abricots

Comment faire un gâteau sans chauffer la cuisine, version traditionnelle : le gâteaux aux « thé brun » ! J’aurais bien fait cette recette au chocolat, mais la version choisie était à la vanille – et très sucrée (et encore j’en ai mis moins que demandé). Pour 48 biscuits « thé brun », j’ai mélangé 1 sachet de café instantané avec un verre d’eau (tempérée) pour constituer le café fort (on n’y a pas trempé les biscuits, ils se délitaient trop vite : on les a mis dans le plat et on a versé du café dessus à la petite cuillère). Pour la crème, j’ai battu en chantilly 150 g de margarine avec 100 g de sucre glace (à la manière des glaçages pour cupcake) et un peu d’extrait de vanille. On a décoré le gâteau avec des vermicelles Vahiné et ça a beaucoup plu au destinataire !

Ma belle-mère avait réalisé une tarte amandine aux abricots, c’était très bon !

.

Gâteau au chocolat sans cuisson

Version 2 du gâteau sans cuisson : le brownie super express ! N’hésitez pas à ajuster la quantité d’eau  si vous multipliez les quantités (il y a besoin de moins d’eau si on mixe plus de dattes) et selon la force de votre cacao en poudre (commencez avec moins qu’indiqué dans ma recette).

.

Bonne semaine !

Tiramisu aux biscottes 100% végétal

26 Juin

Bonjour !

Je vous avais déjà proposé une recette de tiramisu crémeux il y a bien longtemps, mais avec les années le prix de la purée d’amande a nettement augmenté, et de plus ma version de tiramisu préférée, c’était plutôt le tiramisu mousseux, celui qu’on prépare habituellement avec des blancs d’œuf battus en neige.

J’ai donc profité d’un ingrédient qui à l’époque n’avait pas encore été découvert : l’aquafaba. Et tant qu’à faire, j’ai trouvé une autre manière de remplacer les boudoirs ! Venez avec moi, je vous explique tout ça.

.

Pour remplacer les boudoirs (qui n’existent pas dans le commerce en version 100 % végétale), la solution classique est d’utiliser des biscuits : petit brun ou speculoos par exemple.

Mais je vais vous donner mon astuce : vous pouvez les remplacer par… des biscottes ! Si on sucre généreusement le café dans lequel on les trempe et qu’on laisse le tiramisu reposer toute une nuit pour que le tour des biscottes devienne bien moelleux, tout le monde n’y verra que du feu !

.

Pour remplacer le mascarpone, j’ai utilisé comme base du yaourt de soja égoutté. Attention : le yaourt met environ 8 h à s’égoutter, donc il faut penser à mettre le yaourt à égoutter dès le matin si vous voulez préparer le tiramisu le soir. Ou alors vous faites comme moi et vous avez toujours du yaourt égoutté au frigo car il vous sert à préparer du fromage blanc 100 % végétal.

Pour remplacer les blancs d’œuf, j’ai battu en neige de l’aquafaba. C’est une astuce désormais classique en cuisine végétale, et vous l’avez vue par exemple dans mes recettes d’îles flottantes, de bavarois à la poire, de mousse au citron et bien sûr de mousse au chocolat.

Pour que les blancs en neige d’aquafaba soient très épais et fermes, il y a deux astuces à connaître :

  • Il faut utiliser de l’aquafaba réduit : on le place dans une casserole sans couvercle et on chauffe jusqu’à ce que le niveau du liquide ait diminué de moitié. On verse dans le saladier et on laisse refroidir avant de fouetter.
  • Il faut fouetter très longtemps : fouetter d’abord à vitesse moyenne puis, quand l’aquafaba commence à mousser, fouetter environ 10 minutes à vitesse maximale. Pour cela, le plus pratique est d’utiliser un robot pâtissier qui va fouetter tout seul pendant qu’on fait autre chose.

Maintenant que je vous ai expliqué la création de ce dessert, place à la recette détaillée !

.

Ingrédients pour 4/6 personnes (moule à gratin de 15×20 cm)
– 400 g de yaourt de soja nature
– Une grande boîte de pois chiche cuits au naturel (poids net 650 g), dont on utilisera seulement le liquide
– 100 ml de café OU 1 sachet de café instantané OU 1 expresso
– 2 cuillerées à soupe de sucre (20 g), pour le café
– 50 g de purée d’amande blanche
– 50 g d’huile de coco désodorisée
– 75 g de sucre (sucre glace si vous êtes pressé·e), pour la crème
– 1 petite pincée de bicarbonate
– Facultatif, 1 petite pincée de sel
– Facultatif, un peu de rhum ou un peu d’extrait de vanille
– 5 biscottes
– 3 cuillerées à soupe de cacao en poudre


Préparation – ce qu’on fait environ 24 h avant la dégustation

– Pendant toute une journée (ou toute une nuit), égoutter le yaourt de soja à travers un linge plutôt fin (étamine, serviette de table…) posé sur une passoire, elle-même au-dessus d’un grand bol. On obtiendra environ 200 g de yaourt égoutté (et 200 g de « petit lait », que personnellement je jette).
– Facultatif : Peser une petite casserole vide.
– Déposer sur la petite casserole une passoire afin de récupérer le liquide de la grande boîte de pois-chiche.
– Retirer la passoire : on doit obtenir 120 g en plus par rapport à la casserole vide. Si on n’a pas de passoire, ce n’est pas grave. Dans tous les cas, évaluer la hauteur occupée par le liquide et trouver un moyen de s’en rappeler, par exemple en photographiant la casserole.


– Faire cuire à petit bouillon, sans couvercle, jusqu’à ce que que le liquide ait réduit de moitié.


– Si on pèse la casserole (une fois qu’elle a tiédi, pour ne pas abîmer la balance), on doit obtenir 60 g de liquide.
– Conserver cet aquafaba réduit au frigo.

Préparation – ce qu’on fait le jour du montage du tiramisu, environ 12 h avant la dégustation
– Dans une assiette creuse, verser le sachet de café instantané ou l’expresso. Mesurer le volume ou la masse de l’expresso.
– Ajouter assez d’eau chaude (pas besoin qu’elle soit bouillante) pour obtenir un volume total d’environ 100 ml ou une masse totale d’environ 100 g.
– Ajouter 2 cuillerées à soupe de sucre (20 g) puis laisser refroidir complètement dans une assiette creuse.


– Monter l’aquafaba réduit en neige ferme. Il faut fouetter à vitesse maximale pendant environ… 10 minutes !


– Pendant ce temps, faire fondre l’huile de coco désodorisée avec la purée d’amande dans un saladier (si on utilise un four à micro ondes) ou une casserole de taille moyenne (si on utilise une plaque de cuisson). Bien mélanger pour obtenir un liquide homogène.


– En dehors du feu, ajouter le yaourt égoutté, les 80 g de sucre (glace ou en poudre), la petite pincée de bicarbonate et éventuellement le sel, le rhum et/ou la vanille.
– Bien mélanger. On doit obtenir une crème parfaitement lisse, épaisse et très sucrée. Si la crème a encore la légère acidité du yaourt, ajouter à nouveau une minuscule pincée de bicarbonate, bien mélanger et goûter à nouveau.


– Quand l’aquafaba est monté en neige ferme, on doit pouvoir réaliser le test de retourner (brièvement) le saladier sans que le mélange n’en tombe.


– Incorporer délicatement l’aquafaba en neige à cette crème, avec une spatule, comme quand on prépare une mousse au chocolat.


– Au fond du petit plat à gratin, étaler délicatement au fond une couche pas très épaisse de ce mélange crémeux.


– Ajouter une couche de biscottes complètement trempées dans le café sucré.


– Par-dessus, verser le reste de mélange crémeux et l’étaler délicatement.


– Couvrir et laisser une nuit au frigo, pour que les biscottes deviennent uniformément moelleuses, que la crème devienne ferme et que le goût de soja se fonde dans celui des autres ingrédients.

Préparation – ce qu’on fait juste avant la dégustation
– Saupoudrer la crème de cacao en poudre, en utilisant une passoire à thé.

– Utiliser une grande cuillère pour servir les parts de tiramisu.

.

Remarques

  • L’eau chaude du café permet de dissoudre le sucre qu’on verse dedans. Si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez utiliser de l’eau tiède.
  • Le sucre glace se dissout plus rapidement dans la crème que le sucre en poudre. Si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez sans problème utiliser du sucre en poudre.
  • Si vous avez un robot pâtissier qui peut fouetter seul, c’est l’idéal et vous pouvez préparer la crème pendant qu’il fouette l’aquafaba.
  • Si vous avez un fouet électrique qui se tient à la main, je vous recommande de préparer d’abord la crème, et ensuite de monter l’aquafaba en neige. En effet, la crème peut patienter à température ambiante (ne la placez pas au frigo, sinon elle va figer) pendant que vous ferez faire des pauses au moteur de votre batteur électrique pour qu’il arrive au bout des 10 minutes de montée en neige ferme. Du coup, vous pourrez sans problème utiliser du sucre en poudre à la place du sucre glace pour cette recette, il aura amplement le temps de se dissoudre dans la crème.
  • Le bicarbonate permet de neutraliser l’acidité du yaourt. En effet, le mascarpone n’est pas acide. Je suppose que n’en aurait pas besoin si on utilisait du tofu soyeux à la place du yaourt.
  • L’huile de coco est nécessaire pour donner de la tenue au mélange. En effet, ajouter du sucre au yaourt égoutté le rend liquide, comme je l’avais découvert lors de mes tout premiers tests de glaçage pour gâteau. Il est donc important de le raffermir en utilisant une huile qui est solide à la température du frigo. L’idéal est de choisir de l’huile de coco désodorisée pour qu’elle soit neutre en goût dans ce dessert. Personnellement j’utilise de la Végétaline, de l’huile de coco désodorisée et complètement hydrogénée (donc sans acide gras trans) parce que c’est ce que j’avais acheté pour faire des roses des sables au chocolat et qu’un paquet de Végétaline dure très longtemps.
  • Si c’est la canicule chez vous, pas besoin de faire fondre l’huile de coco : elle sera suffisamment molle pour qu’un mélange vigoureux à la cuillère l’incorpore à la purée d’amande puis au yaourt égoutté.
  • Version sans amande, avec purée de noix de cajou : Remplacer la purée d’amande blanche par de la purée de noix de cajou et parfumer la crème ou le café avec 2 gouttes d’extrait d’amande amère (ou d’amaretto, mais le tiramisu sera alors légèrement alcoolisé).
  • Version sans amande, avec noix de cajou décortiquées : Je ne l’ai pas testé, mais le tiramisu de Rose citron semble très réussi.
  • Version sans gluten : Je suppose qu’on peut remplacer la couche de biscotte par une double couche de « pain des fleurs », comme dans ce délicieux gratin d’aubergine.
  • Le cacao en poudre peut être sucré ou non sucré, selon ce que vous avez en stock. On le parsème au moment du service, pour qu’il n’ait pas le temps d’être humidifié par la crème du tiramisu… à part si vous souhaitez souffler des bougies : dans ce cas on veut justement que le cacao soit humidifié pour ne pas s’envoler quand on souffle !
  • Version sans cacao en poudre : Dans son impressionnant livre « Incroyable mais vegan !« , Marie Laforêt propose de remplacer le cacao en poudre par du chocolat noir pâtissier râpé à la râpe fine (l’idéal étant une râpe Microplane). On peut alors râper le chocolat sur la crème avant de placer le tiramisu au frigo : il n’y a pas besoin d’attendre le moment du service comme pour le cacao en poudre.
  • Dessert sans four à servir tout de suite : Le tiramisu est un dessert classique, qui a l’avantage d’être préparé sans four. Par contre, il faut laisser reposer le tiramisu au moins une nuit avant de le servir.Et si vous cherchez un dessert qui se prépare sans four ET qu’on peut servir immédiatement, faites plutôt un brownie sans cuisson.

.

Avez-vous envie de vous mettre en cuisine pour préparer ce tiramisu ?

Bon dimanche !

Repas véganes de juin

19 Juin

Bonjour !

.

Galette de sarrasin aux courgettes et haricots blancs

Une courgette (jaune) coupée en morceaux, cuite à la poêle avec de l’huile d’olive et des herbes de Provence, puis additionnée de haricots blancs issus d’une conserve (pas question de faire fonctionner la plaque de cuisson pendant 1h en cette saison !).

L’idée était d’utiliser cette poêlée comme garniture de galettes de sarrasin. Mais pour un bento, j’ai trouvé plus pratique de découper la galette de sarrasin en « tagliatelle ». En dessert, des tranches de pomme (la dernière de la saison).

.

Omelette de pois chiche aux pommes de terre, riz aux fèves et carottes

En plat, du riz cuit avec des restes de bâtonnets de carotte coupés en dés et mis dans l’eau en même temps que le riz, et des fèves fraîches cuites séparément (et épluchées, pour les plus grosses). Pour compléter, un reste d' »omelette » de pois chiche aux pommes de terre sautées. Et en dessert, un liégeois au chocolat 100 % végétal de la marque Andros.

Rien qu’en regardant la photo de cette grande poêle où cuisent les pommes de terre sautées, j’ai (encore plus) chaud !

.

Burger d’anniversaire

Pour l’anniversaire de Doudou, j’ai fabriqué rapidement des steaks de haricots rouges (issus de conserve) et flocons d’avoine ainsi que la sauce mayonnaise végétale-ketchup-moutarde-oignon semoule qui nous permettent de faire burgers 100 % végétaux. Ces recettes sont ici.

On a accompagné les burgers de chips de maïs et de crudités, et Doudou a soufflé directement ses bougies sur son burger, car il n’y avait pas de dessert spécial pour ce repas.

..

.

Salade de lentilles aux champignons et laitue

Un pique-nique rapidement préparé avec des lentilles, de la salade verte, des champignons de paris et une vinaigrette. Pour les enfants, des saucisses de tofu (décongelées), du pain, des bâtonnets de carotte et du fruit.

.

Pâtes « one pot » aux haricots mange-tout et zeste de citron

Mon article sur mes recettes favorites par légume contenait la recette de « one pot pasta » de My new roots qui m’a inspiré ce plat très rapide. Dans une casserole d’eau bouillante salée, j’ai mis des haricots mange-tout (équeuttés pour en retirer les fils) et des vermicelles. Après cuisson, j’ai égoutté le tout, remis dans la casserole, ajouté de l’huile d’olive et du zeste de citron. Voilà, le repas est prêt !

.

Tartines de Veg’gras et salade

J’aime bien la tartinade Veg’gras. Avec du pain et de la salade, ça fait une collation voire un repas.

.

Salade de tomates et pain au levain

Avec les grosses chaleurs, Doudou prépare souvent des salades de tomate, et on aime les manger avec du pain au levain. Ici il était un peu sec, donc on s’est régalés à le casser en morceaux et le faire tremper dans le jus de la salade, un peu comme une panzanella.

.

Salade gourmande de Caravane café

La carte de Caravane Café change complètement chaque semaine. J’aime leurs plats qui sont composés de tout un tas de préparations différentes : quelque chose que je ne prends jamais le temps de faire. Ici de la salade verte, une salade de tomate, des artichauts à l’huile, des aubergine grillées et des pâtes à l’ail et au persil.

.

Repas à Panasia

Je me rappelle très bien la première fois que j’ai mangé au restaurant Panasia Les Docks : il y a un an, quand il faisait tellement chaud qu’on avait décidé de manger au resto juste pour profiter pendant une heure d’un endroit climatisé.

.

Pancakes au sirop d’érable

Pour l’anniversaire de Doudou, je savais que je n’aurais pas le temps de préparer un dessert spécial, mais au moins je lui ai fait un petit déjeuner spécial : des pancakes au sirop d’érable.

.

Hier soit j’étais avec le Béluga au concert de Soprano et (comme pour le précédent) on s’est régalé ! Il a organisé une fête géante sans pour autant faire abstraction des problèmes, et a chanté beaucoup de ses chansons les plus connues (Cosmo, Le diable ne s’habille plus en Prada, Roule, Mon précieux, Le coach, En feu…) en plus des chansons de son dernier album (Près des étoiles, Dingue, NKOTB, Forrest, Racine…) et des interventions d’invités. A noter pour la prochaine fois : prendre de quoi patienter avant le début effectif à 21 h. Merci et chapeau bas Soprano !

.

Bon dimanche !

Entremet citron vanille

12 Juin

Bonjour !

Mon papa ne mange pas de chocolat (en théorie) donc ma première idée de dessert pour un repas de famille a été de végétaliser l’entremet au citron d’Une irrésistible envie de sucré : une génoise, une mousse à la vanille (celle du fraisier de Mélanie Mardelay) et un glaçage miroir à base de lemon curd.

Mais en ce moment ma grand-mère perd son dentier, alors j’ai adapté mon idée en remplaçant la génoise par du lemon curd gélifié en ajoutant de l’agar-agar à ma recette de lemon curd à l’amande. Et pour le glaçage miroir, j’ai choisi une version bien jaune et légèrement épicée.

.

Ingrédients pour un cercle de 18 cm ou moule équivalent

Lemon curd à l’amande gélifié
– Zeste et jus de 1 citron (50 ml de jus)
– 100 g de sucre
– 1 cuillerée à soupe de fécule de maïs
– 1/4 cuillerée à café d’agar-agar
– 75 ml d’eau (75 g)
– 1 grosse cuillerée à soupe de purée d’amande blanche (25 g)

Mousse à la vanille
– 150 g de sucre
– 80 g de fécule de maïs
– 500 ml de lait de soja
– 1 cuillerée à café d’extrait de vanille
– 180 g de margarine

Glaçage miroir couleur jaune citron
– 100 g de lait de soja nature
– 1/2 cuillerée à café d’agar-agar (1 g)
– 25 g de sucre
– 1/2 cuillerée à café d’extrait de vanille
– 1 minuscule pincée de curcuma en poudre (1 « drop » si vous avez cette cuillère à mesurer)

.

Préparation

– L’entremet sera monté sur un disque à l’aide d’un cercle à entremet. Déposer ces deux éléments au frigo ou au congélateur pour qu’ils soient très froids.

– Mélanger la fécule avec 150 g de sucre puis ajouter progressivement 500 ml de lait de soja.
– Cuire en remuant sans cesse, de préférence avec un fouet.


– Quand la crème est devenu très épaisse, au bout d’environ 10 minutes, elle est cuite. On peut la goûter pour le vérifier. Ajouter 1 cuillerée à café d’extrait de vanille.

– Verser la crème dans une boîte hermétique.


– Placer la boîte dans un bac d’eau (j’utilise comme bac l’évier de cuisine). Cela va permettre de la faire refroidir assez vite, sans frigo. Conserver le fouet et la casserole (pas besoin de les laver), on va les réutiliser.

– Râper le zeste du citron et le placer dans la casserole.

– Couper le citron en deux et le presser pour récupérer son jus : 50 g (environ 3 cuillerées à soupe).

– Dans la casserole, mélanger le zeste et le jus de citron, le sucre, la fécule et l’agar-agar puis ajouter l’eau. Le mélange est jaune opaque et il ne doit pas y avoir de grumeaux. Si besoin, utiliser un fouet pour bien mélanger.

– Sur feu moyen-fort, porter à ébullition en mélangeant sans cesse, puis poursuivre la cuisson environ 30 secondes en continuant de mélanger vigoureusement. Le mélange devient épais et jaune transparent.

– Éteindre le feu et incorporer la purée d’amande blanche. Mélanger vigoureusement, pour qu’il ne reste aucun grumeau de purée d’amande.

– Laisser tiédir.

– Sortir le disque et le cercle à entremet du congélateur, les assembler et verser le mélange dessus. Il doit gélifier immédiatement au contact du moule froid.


– Placer au frigo.

– Dans un saladier, ou le bac du robot pâtissier si on en utilise un, placer la margarine et la fouetter au fouet électrique pour qu’elle s’attendrisse.

– Fouetter un peu la crème pâtissière (qui est désormais à température ambiante) avec le fouet à main que l’on avait utilisé pour la préparer.


– Sans cesser de fouetter la margarine, y ajouter la crème pâtissière cuillerée par cuillerée. Mélanie insiste : c’est très important d’attendre que la cuillerée précédente soit incorporée avant d’ajouter la suivante.

– Quand toute la crème pâtissière a été incorporée, la crème mousseline est prête.

– Étaler la crème mousseline sur le lemon curd gélifié, en utilisant une petite spatule ou un couteau sans dents.

– Placer l’entremet au frigo pendant au moins 6 h, puis passer un couteau sans dents contre le moule pour détacher l’entremet.

– Ici j’ai utilisé un couteau et le reste de crème mousseline pour créer une forme bombée, un peu comme ce qu’on obtiendrait avec ce moule.

– Replacer l’entremet au frigo. On ne doit commencer à préparer le glaçage miroir que quand l’entremet est entièrement froid !

– Dans une casserole, mélanger tous les ingrédients et porter à ébullition, tout en remuant. Le mélange doit bouillir pendant 30 secondes à 1 minute.

– Filtrer le mélange à travers une passoire fine (j’utilise une passoire à thé) posée sur un bocal.

–  Laisser tiédir le mélange, en remuant de temps en temps le bocal afin d’homogénéiser sa température (remuer doucement pour ne pas créer de bulles). La bonne température est quand le bocal a la température d’un bain trop chaud (environ 45 °C). Le liquide est alors sur le point de solidifier.

– Placer délicatement le gâteau sur une grille, elle-même posée sur un grand plat.

– Verser doucement le glaçage sur l’entremet. L’excès coule dans le grand plat.

– Placer au frigo l’entremet sur son disque et sa grille.
– Au bout d’environ 10 minutes, la glaçage miroir a bien pris. Utiliser un couteau sans dents pour découper et retirer le glaçage qui s’est étalé sur le disque.


– Remettre l’entremet au frigo.

– Peu de temps avant de servir, décorer l’entremet avec des étoiles en sucre blanches et jaunes.

.

Je n’ai pas beaucoup de photos de l’intérieur parce que je n’étais pas présente au repas – je me suis faite représenter par mon entremet !

.

Remarques

  • J’ai utilisé comme moule le cercle en inox « coeur » De Buyer (fabriqué en France), qui équivaut à un moule rond de 18 cm.
  • Je récupère l’excédent de glaçage miroir et le mange avec du yaourt, comme une confiture.
  • Au bout de plusieurs heures, les étoiles en sucre s’humidifient au contact du glaçage. C’est pour cela qu’on les ajoute peu avant de servir.

.

Bon dimanche !

Repas véganes de fin mai

5 Juin

Bonjour !

.

Polenta, courgettes poêlées et lentilles

Il restait de la polenta, des lentilles et une courgette crue au frigo. J’ai rapidement cuit la courgette coupée en tranches avec de l’huile et des graines de tournesol. En dessert, un reste de pomme crue.

.

Nuggets de pois chiche et courgettes poêlées aux graines de courge

Cette fois-ci, les courgettes ont été poêlées avec de l’huile, des graines de courge et des herbes de Provence. Ajouter des graines aux poêlées de légumes est un moyen de les enrichir en protéines et en minéraux, tout en diminuant l’indice glycémique. Ici les légumes sont accompagnés de nuggets de pois chiche – version au beurre de cacahuète, comme dans Cuisine vegan pour étudiant.

.

Risotto à la courgette

Encore une recette de dans Cuisine vegan pour étudiant : un risotto aux courgettes, coloré avec ud curcuma. A l’automne, il se décline en risotto à la courge et n’a pas besoin de curcuma pour avoir une couleur ensoleillée. On l’accompagne de pistaches pour la même raison que je mets des graines dans les poêlées de légumes.

.

Polenta et artichauts rôtis

Dans mon panier de légumes de la ferme Terre de Mars, il y avait de petits artichauts. Je les ai préparés comme dans cette recette de Ita-Liana, en remplaçant la chapelure et le parmesan par du parmesan d’amande et en ne salant pas l’eau de cuisson des artichauts. C’était bon et j’ai apprécié de pouvoir cuisiner les jeunes tiges (pas encore filandreuses) en même temps.

.

Ragoût de petits pois et pommes de terre

Toujours cette recette de Doudou. Avec des pistaches à grignoter à côté car il n’y avait pas de « source de protéines » dans le plat. Et toujours une pomme en dessert.

.

Fèves fraîches et riz à la sauce soja

Là aussi, un repas cuisiné par Doudou. Des fèves fraîches de Terre de Mars et du riz parfumé à l’huile de sésame grillé et à la sauce soja.

.

Taboulé au chou fleur caché

Pour ce taboulé aux légumes, mon amie Mathilde voulait tester le chou fleur. Et mon amie Noémie voulait qu’il y quand même des féculents. On a donc fait de la semoule moitié chou fleur réduit en semoule avec un robot à lame en S puis cuit à l’eau, moitié semoule de blé. Avec de la menthe du jardin, c’était délicieux !

.

Pique-nique express

J’ai fait une sortie scolaire dans le Parc Régional des Calanques avec mes élèves de première STL, et j’ai oublié mes sandwichs chez moi… Je suis donc passée dans une supérette pour y acheter du houmous de la marque Carrefour (sans produit laitier) et un sachet de salade pour manger avec ce que j’avais apporté pour partager : de la foccacia et des chips.

.

Déjeuner à la Fondation Goodplanet

Je n’ai pas pris le temps de vous en reparler, mais ma conférence à la fondation Goodplanet, sur une alimentation durable quand on attend un enfant, a été reportée samedi 21 mai ! J’ai pris comme déjeuner une salade de carotte, concombre, maïs, tofu fumé, framboise et riz noir (caché sous les garnitures) assaisonnée de houmous de betterave.

.

Entremet citron vanille

J’ai réalisé cet entremet avec le Pinto pour un repas de famille. Je vous donnerai la recette dimanche prochain.

.

Je termine avec ce joli bouquet de pivoines que j’ai commandé avec un panier de la ferme Terre de Mars, en profitant de leur très courte saison sur cette exploitation.

Les rares fois où j’achète des fleurs coupées, je commande généralement sur Lilas Rose boutique car ce sont de beaux bouquets de fleurs de saison cultivées en France et vendus pas plus chers qu’un bouquet de fleuriste classique.

Ou alors j’achète auprès de fleuristes locaux, dont certains achètent leurs fleurs auprès de pépinières locales. Mais la plupart du temps, je n’ose pas demander aux fleuristes d’où viennent leurs fleurs car j’ai trop peur d’entendre qu’elles viennent d’un endroit lointain où elles sont arrosées d’eau et de pesticides en dépit du respect de l’environnement. Alors j’achète peu souvent, pour des occasions où je sais qu’un bouquet de fleurs coupées comptera vraiment pour la personne à qui je l’offre (et cette personne peut être moi).

.

Bon week-end !