Archive | Été RSS feed for this section

Repas de début septembre

9 Sep

Bonjour !

C’est la rentrée scolaire, je reprends le travail et vous allez donc revoir ici quelques bento ! J’adore apporter mes petites boites pour m’offrir un repas personnalisé au travail, et grâce aux mini restes du diner la préparation est très rapide, surtout quand on remplit la boite au moment où on range les restes.

.

Bento restes

Etage du haut : reste de polenta, reste de carottes râpées mélangées à des graines de sésame (et sans vinaigrette, car la boîte n’est pas hermétique), reste de mini saucisses de tofu. Etage de bas : reste d’orge aux cèpes séchés façon risotto, tranches de concombre, reste de nuggets de pois chiche. Et pour le dessert, du melon et de la pastèque coupés en boules avec une cuillère parisienne.

.

Riz au brocoli d’Hélène Defossez et Lise Lebrun

J’ai testé cette sympathique recette du livre « Veggie en famille« , en omettant simplement de mélanger le riz aux lentilles corail et le brocoli aux amandes, gomasio et sauce soja. Doudou et moi avons beaucoup aimé !

Au passage, j’attendais beaucoup de ce livre car le premier ouvrage d’Hélène Defossez, « Enceinte et végétarienne » (Editions Terre vivante) m’avait bien plu, avec ses conseils pratiques et ses dessins rigolos. Mais « Veggie en famille » (Editions Leduc) pourtant censé être plus complet, ne donne pas de conseils adaptés aux familles véganes. Pour ne donner qu’un seul exemple, il n’y a aucune information sur les besoins en iode, un nutriment très important à surveiller quand on consomme ni produits de la mer ni produits laitiers ! Du coup je suis contente de travailler sur ma version des choses, qui paraitra en janvier prochain. C’est le projet qui m’occupe depuis plusieurs mois.

.

Aubergine « à la chinoise »

Doudou est nostalgique d’un plat d’aubergine qu’il commandait dans un petit resto à Paris. Voici sa première tentative pour reproduire ce plat, accompagné de riz et d’omelette de pois chiche version fine, sans pommes de terre).

.

Champignons amuse-bouche

Des champignons crus, de la ricotta d’amande, quelques gouttes d’huile d’olive et un peu de poivre. Merci Doudou !

.

Couscous de Doudou

Le premier couscous cuisiné par Doudou ! On l’a trouvé très bon ! Et pour une fois il n’y a pas à craindre de tomber sur un petit bout de viande oublié quand le cuisinier a retiré la viande de la marmite.

 

.

Pizza végétarienne sans fromage

Pizza garnie de tranches d’aubergine grillée. De champignons et de poivrons coupés en petits dés.

.

Risotto aux cèpes, petits pois

Comme le risotto n’était pas très salé, je l’ai saupoudré de mélange Sapori, qui présente aussi l’avantage d’ajouter une jolie couleur jaune. Je pense que le mélange Sapori ferait un excellent furikake végétal.

A part ça, j’en ai eu marre de ne pas trouver de légumes verts parmi les producteurs locaux (à part courgette et poivron vert) alors j’ai acheté un sachet de petits pois surgelés et je me suis régalée. Et j’ai compris pourquoi je trouve les petits pois frais trop longs à cuire, comparé au temps des petits pois surgelés : les petits pois surgelés sont précuits à la vapeur avant d’être surgelés !

.

Repas du samedi midi

Comme vous l’avez compris, Doudou s’est remis aux fourneaux à l’occasion de mon retour à un travail salarié. Et il nous a mitonné un tian de tomates et courgettes, que nous avons mangé avec des panisses (du commerce) et cette très chouette foccacia garnie d’olives vertes et de tomates cerises (du commerce). En dessert, des bleuets (myrtilles de culture).

 

.

Cake salé aux petits pois

Je me suis enfin décidée à essayer de faire un cake salé végétal. Je me suis inspirée de la recette d' »Envie d’une recette Végétarienne ? » sur Vegan pratique. Recette complète à venir dimanche prochain.

.

Et en sucré ?

A la fin d’un repas chez nous, c’est fruits frais. On profite encore des pêches du melon, et de la pastèque… ici en version jaune !

Et il y a parfois des desserts bonus, comme cette mousse au chocolat que j’ai terminée en tartines. Miam !

Bon dimanche !

Publicités

Repas de fin août

26 Août

Bonjour !

En vacances en Normandie, on a profité tester de nouvelles recettes et varier les menus.

.

Soupe de courge et son nuage de crème

Du potimarron cuit dans du bouillon de légumes (en cube) puis mixé, et un peu de crème végétale épaisse obtenue en fouettant 150 g de yaourt de soja nature avec 50 g d’huile neutre et une belle pincée de sucre (la crème végétale « soja cuisine » du commerce contient un peu plus de la moitié d’une cuillerée à café de sucre par briquette de 200 ml).

.

Salades de quinoa

La classique quinoa lentilles à gauche (avec des échalotes, une vinaigrette à la moutarde et de la ciboulette) et la sucrée-salée à droite (avec morceaux de melon, de tomate, de salade et vinaigrette au jus de citron).

.

Salade de betteraves d’Elsa.R

Des betteraves râpées, des raisins secs, du cumin et de la vinaigrette. Merci Elsa.R !

.

Salade de pommes de terre à composer

De l’artichaut, de la betterave, des pommes de terre, des tomates cerise et des amulettes de tofu fumé. Avec de la vinaigrette, du houmous et du tartare d’algues, voici un repas « restes » bien coloré.

.

Salade de tomates et mozza du Cul de poule

Une mozzarella végétale à la texture bien moelleuse, avec 3 ingrédients seulement et aucune cuisson ? J’achète ! J’ai donc acheté du psyllium blond (cosses uniquement) et des graines de tournesol décortiquées. Un peu de jus de citron, de l’eau et une fois les graines trempées, on mixe. Ici c’était un petit hachoir électrique donc la texture n’était pas parfaitement lisse mais tout de même c’était bien agréable avec une salade de tomate ! Merci Mélanie Mardelay d’avoir partagé cette super recette !

.

Repas kesra

Doudou adoré la kesra, et je suis heureuse d’avoir appris à en faire ! Elles ne sont pas encore parfaites et je suis loin d’oser les retourner dans la poêle en utilisant simplement mes mains, mais je compte bien en refaire parce que c’est délicieux, rapide et assez simple à faire, avec uniquement des ingrédients du placard : semoule fine de blé dur (la même que pour les pâtes fraîches), huile, sel et eau !

.

Les quichettes

Invités à un apéro dînatoire, nous avons apporté ces tartelettes salées que le Béluga adore. On découpe des ronds dans une pâte feuilletée du commerce (ici avec un petit verre) et on garni d’une purée obtenue en mixant des petits morceaux de carotte (crue) avec un peu d’eau et d’huile, puis en ajoutant des pois chiche et en mixant à nouveau. Quelques unes ont été parsemées e graines de tournesol (le Béluga les a soigneusement retirées…).

.

Pâtes en sauces et boulettes de The minimalist baker

Des pâtes en forme de bicyclette, la sauce tomate de Doudou et des boulettes haricot rouge-quinoa très sympathiques même si elles étaient un peu fragiles. Je retiens l’astuce de faire rôtir des haricots cuits et égouttés afin de les assécher.

.

Assiette de restes

Un reste de riz, un reste de fondue de poireaux et une délicieuse sauce obtenue en mélangeant de la purée de cacahuète à un petit reste de soupe. Croyez-le ou non, je me suis régalée ! Et j’avoue, c’était un de mes petits déjeuners…

.

Repas dans un bistrot d’Avranches

Pour un repas en amoureux après avoir visité le Scriptorial d’Avranches (super petit musée !), Doudou avait réservé dans ce restaurant qui nous a dit qu’on pourrai manger végétalien. L’entrée était impeccable : une belle assiette colorée et goûteuse. Le plat aussi était copieux, coloré et varié, malgré la présence de quelques intrus, le gratin dauphinois et la sauce centrale. En dessert, on a pris des sorbets.

 

.

Repas à l’Auberge du Moulin

Après avoir visité le très chouette Musée des moulins de la Sée, à Brouains, et appris le cycle de vie des saumons et comment on fabriquait des couverts, nous avons fêté mon anniversaire au restaurant attenant, l’Auberge du Moulin. Ayant réservé un peu tard, après que les restaurateurs aient fait leurs courses, on nous avait averti qu’on serai servis au mieux avec les moyens du bord. Nous avons très bien mangé, là aussi des assiettes colorées et copieuses.

En entrée, une salade composée avec des croûtons. En plat, des pommes de terre et des tomates cerises rôties avec une julienne de légumes.

Et en dessert, une salade de fraises (on n’avait pas précisé que c’était pour un anniversaire !). L’accueil était chaleureux, on reviendra si on repasse dans le coin !

 

Bon dimanche !

Repas de début août

12 Août

Bonjour !

Voici des petits plats maison ou du commerce que j’ai mangé ces derniers jours.

Tartinade de pois cassés

J’ai repris la base de ma soupe Shrek en mixant des pois cassés cuits et égouttés avec de la crème de coco. Puis j’ai décidé de changer de l’assaisonnement classique au curry pour une version au goût frais, en y ajoutant beaucoup de menthe fraîche hachée et un peu de jus de citron. C’était bon !

.

Tartinade de haricot blanc à la carotte

Inspiree par cette recette Marmiton de purée haricot blanc-carotte à manger avec des croûtons, j’ai mixé des haricots blancs cuits et égouttés avec une carotte cuite et salé avec du bouillon de légumes en poudre. Et ça s’est bien laissé manger, sans la texture collante que peuvent parfois avoir avec les tartinades de haricots blancs. Lors de ce repas, on avait aussi une autre présentation des mêmes ingrédients : bâtonnets de carotte crue et nuggets de haricots blancs (je préfère la version aux pois chiche).

.

Tourin de tomate et polenta

En vacances en famille, ma belle mère a préparé cette soupe d’été (recette ici) et j’y ai ajouté de petites formes découpées dans de la polenta. Ça allait bien avec les quelques pâtes déjà présentes dans la soupe et ça changeait du pain que je mange habituellement avec. Et bien sûr ça change un peu le look de la soupe !

.

Pomme de terre garnie

Pour habituer mes enfants à l’idée de manger des légumes farcis, j’ai décidé de commencer par la pomme de terre et, pour garantir mon succès, de cuire les pommes de terre puis les creuser et les remplir de garniture pour « quichette », qu’ils mangent sans aucun problème. Et j’ai servi le tout directement sur la table en expliquant que pour ce repas on mangeait dans des assiettes comestibles. Au final ils n’ont mangé que la garniture mais je compte réitérer l’expérience pour qu’ils finissent par intégrer qu’on peut aussi manger la « coque ».

.

Repas de Daily Monop

Enfin une belle grosse assiette végétale chez Monoprix, pour changer des (très bonnes) petites assiettes de salade de quinoa ou de lentilles.

.

Repas de Prêt à Manger

Très chouette découverte dans une boutique de la chaîne Prêt à manger ! Les produits végétaux sont très clairement marqués, on trouve un wrap végétal, des sachets d’oléagineux, du chocolat chaud végétal… Bref un choix varié et équilibré. Comme à la gare de Lyon il y a le choix entre un Daily Monop et un Prêt à manger, j’irai désormais par défaut chez Prêt à manger.

.

Repas de El rancho
     

J’ai demandé à Doudou un moment régressif en amoureux : ciné et repas dans un restaurant de la chaîne El rancho. Ce n’est pas de la grande qualité gustative mais ça nous a rappelé de chouettes souvenirs et il est facile d’y manger végétalien, à part pour le dessert. En apéro, un cocktail fruité pour moi, servi par défaut avec des tortilla chips et une salsa de tomates.

En plat, Doudou a choisi une salade servie dans une coque de tortilla. Pour ma part, j’ai commandé des fajitas de légume en demandant de ne pas avoir de fromage râpé parmi les pots de condiments.

Et vous, que mangez-vous en ce moment ?

Bon dimanche !

Mes glaces éthiques 2018

5 Août

Bonjour !

Pour placer le contexte, les crèmes glacées traditionnelles doivent leur crémeux à l’utilisation de jaune d’œuf issu de poules élevées en cage et de produits laitiers issus de la souffrance de la séparation puis de la mise à mort d’une vache et de chacun de ses veaux nouveau nés, sans compter le bilan écologique catastrophique des produits laitiers (gaz à effet de serre, occupation de sols, etc).

Comme ceci est à mettre en balance avec le simple plaisir de manger une glace, ça fait longtemps que chez moi le plaisir ne fait plus le poids.

Sauf que je ne compte pas être privée de glaces quand tout le monde en a, et que les sorbets aux fruits ça ne me tente qu’occasionnellement. Alors comment faire ?

Sorbet à la noix de coco

.

Solution 1 : les supermarchés et magasins de surgelés

De plus en plus de magasins vendent des glaces végétales, en plus des glaces à l’eau de type pop glacé/yéti/polo. Je ne vais pas souvent dans ce type de magasin donc je ne peux pas vous en dire plus.

.

Solution 2 : les glaciers

A l’Estaque on trouve deux glaciers : Gelati Nino et Gelari Amore. Les deux offrent un large choix de granités et vendent un récipient réutilisable pour les contenir. Le Béluga et maintenant le Pinto en sont fans, en particulier le granité à l’arôme coco.

Mon glacier préféré parmi les deux est Gelati Nino car il propose un délicieux sorbet au chocolat noir. Cerise sur le gâteau, on me le sert avec le sourire dans le petit pot en inox que j’apporte de chez moi afin de limiter les déchets !

.

A Marseille, on trouve aussi une boutique Amorino, sur le Vieux port, qui vend du sorbet au chocolat et du sorbet à la noisette, bio et super bons.

.

Toujours à Marseille, sur le cours Julien se trouve Ego, une boutique où on se sert soi-même parmi un très large choix de glaces artisanales, dont environ un quart sont végétales. On trouve bien sûr des sorbets, mais aussi des glaces crémeuses à base de lait de soja ou de lait de coco. Ma préférée : menthe chocolat, que je n’avais pas mangée depuis des années. La préférée du béluga : vanille sur base de lait de soja.

Et avec une cuillère à melon et des abricots on peut s’amuser à préparer des bouchées spéciales :

.

Solution 3 : le fait maison

Je vous avais donné ici (il y a 3 ans déjà ?!) mes recettes préférées pour les bâtonnets glacés faits maison aux parfums chocolat, vanille ou fruits. Je continue à expérimenter et cette année j’ai enfin testé les glaces à l’eau avec morceaux de fruits.

Ma recette la plus simple, et réalisable toute l’année, fait appel à une conserve de pêches au sirop.

– Couper les oreillons de pêche en petits dés et en remplir les moules sans tasser.
– Verser le jus de la conserve par dessus pour remplir les espaces restants.
– Planter un bâtonnet au milieu et mettre au congélateur pendant au moins 5 heures.
– Passer le moule sous l’eau tiède pour faciliter le démoulage de la glace.

Si on utilise des fruits frais, on peut utiliser comme liquide un mélange pour pop glacé/yéti/polo : moitié eau et moitié sirop au choix (citron par exemple, facile à faire maison comme expliqué dans Cuisiner en couleurs).

Version au sirop de citron maison, avec des framboises fraîches (à refaire avec des fruits plus mous comme les pêches, je ne trouve pas les framboises très agréables à croquer)

Bon dimanche !

Repas de fin juillet

29 Juil

Bonjour !

En juillet nous avons passé quelques jours de vacances à la montagne avec mes beaux parents, à la Joue du loup, une petite station tranquille composée de jolis chalets, riches en activités familiales (randonnée, accrobranche, animations diverses…). Voici un aperçu de nos repas sur place.

.

Salade pommes de terre haricots verts

Avec olives, dés de tofu fumé et vinaigrette. On peut la préparer toute l’année avec des haricots en conserve, mais c’est en été que c’est le plus agréable de la manger, comme ici en pique nique.

.

Repas restes en voiture

Sur le trajet des vacances, des restes du frigo assemblés pour faire un petit repas. Dés de tofu fumé, bâtonnets de carotte, dés de betterave cuite, graines de courge, et dés de pomme de terre cuite à la vapeur à tremper dans du parmesan végétal (ici noix de cajou, levure de bière, sel).

.

Crozets à la crème et aux champignons

Une recette de ma belle-mère, très simple et qui plaît à tout le monde ! Les crozets sont cuits comme des pâtes dans de l’eau bouillante salée, tandis que dans une poêle on fait sauter des champignons coupés en tranches. On ajoute ensuite aux champignons de la crème végétale, c’est à dire chez moi du lait de soja nature et une cuillerée d’huile (de colza spécial cuisson), ou un mélange de purée d’oléagineux (ici cajou) et d’eau. Et juste avant de servir on incorpore les crozets cuits et égouttés. J’étais super contente de ce plat jusqu’à ce que je m’aperçoive que tous les crozets vendus dans le coin comportent des œufs !! Il n’y a visiblement que la marque Lazzaretti qui en vend sans œufs !

.

Pizza aux légumes

La pizzeria Pasta & Pizza propose une pizza aux légumes que j’ai demandée sans fromage et avec lequel je me suis régalée. Dans les pizzas aux légumes habituelles, les légumes ne vont pas forcément bien ensemble, ne sont souvent pas assez cuits et sont présentés en épais morceaux peu agréables en bouche. Ici pas du tout : des courgettes et des aubergines coupèes en très fines tranches et bien cuites, quelques bonnes olives, c’était très bon !

.

Quiche aux lentilles corail

Ça faisait longtemps que je voulais tester cette recette du blog Enfant végé. J’ai remplacé le yaourt de soja nature, qu’on ne trouve pas ici, par la même quantité de lait de soja nature, et la fécule, que je n’avais pas en stock, par un peu plus de farine de blé. Le résultat est sympathique, et va très bien avec de la ratatouille.

.

Pâtes à la ratatouille

Je me suis régalée du reste de ratatouille mélangé à des pâtes.

.

Salade express


Un repas de flemme assemblé en 5 minutes tout en étant très satisfaisant pour le goût et l’équilibre alimentaire : salade verte, poivrons marinés (en bocal, égouttés), pois chiches (idem), graines de courge, vinaigrette.

.

Apéro express

Admirez cet apéro d’une grande finesse, où les bretzels apéritifs sont tout de même contrebalancés par des tranches de champignons, pour varier en texture, en goût et en apport nutritionnel. On pourrait presque croire qu’on a longuement réfléchi avant de l’assembler, non ?…

.

Tartines à la carotte

Du pain grillé, du fromage frais de soja et des lamelles de carotte découpées à l’économe.

Je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager le reste de l’assiette : une salade de tomates et un gros ratage d’omelette de pois chiche : j’avais emporté exprès ma poêle à crêpes antiadhésive pour la cuire sans stress, mais je n’avais pas anticipé qu’elle ne fonctionnerait pas sur les plaques à induction… On a donc changé de poêle en catastrophe et je n’ai pas pu surveiller la cuisson, qui a donné le sacré gloubi boulga ci-dessous ! Imprésentable mais bon tout de même.

.

Pointes de pastèque

Connaissez-vous cette manière de présenter la pastèque ? C’est ma voisine marocaine qui me l’a appris et désormais je ne le fais plus que comme ça ! On découpe des tranches comme on peut, et tant pis si elles sont irrégulières, et on les recoupe transversalement pour obtenir des pyramides très étroites. C’est joli sur une assiette, pratique à manger pour les enfants et très facile à préparer.

.

Voici mes autres propositions de menus pour ces vacances :

Je me suis basée sur l’ensemble des menus de cet article pour faire les courses à emporter au chalet. Au final, nous n’avons pas tout cuisiné mais ça nous a permis d’avoir les idées et les ingrédients pour préparer les repas sans nous prendre la tête.

Bon dimanche !

Repas de début juillet

8 Juil

Bonjour !

Pour changer, aujourd’hui je commence par le sucré. Ensuite, quelques plats maison et, pour finir, un aperçu de ce que j’ai mangé lors d’une croisière de 3 jours sur un bateau de croisière MSC.

.

Fraises et nuage sucré

Pour accompagner les fraises sans inciter à une forte consommation de sucre et en proposant quand même quelque chose de spécial, j’aime la solution du nuage sucré. Juste avant le service, on bat en neige de l’aquafaba et on y incorpore du sucre vanillé au goût. Et voilà un nuage sucré pour y tremper les fruits !

.

Cookies tout chocolat

Pour la kermesse de l’école, je n’avais pas le temps de préparer un cake (je pensais faire mon gâteau marbré). Je me suis donc tournée vers le plus rapide et efficace : des cookies tout chocolat. 5 minutes de préparation, 15 minutes de cuisson, quelques minutes de refroidissement et c’est parti pour la kermesse ! J’ai simplement ajouté 10 g de cacao bio en poudre (le cacao bio est nettement moins fort en goût que le Van Houten) à ma recette de cookies express.

.

Dessert liégeois de Saint Hubert

La marque Saint Hubert produit une margarine bio et végétale qu’on trouve dans la plupart dès supermarché. Et elle se lance dans les desserts végétaux. La mousse au chocolat à base de soja ne m’a pas convaincue (trop d’additifs pour un dessert facile à faire à la maison). Par contre le dessert liégeois est intéressant à acheter de temps en temps quand on est nostalgique de ce type de dessert industriel. Le Béluga en particulier a fait des bonds quand il a vu que j’avais acheté ce dessert « comme à la cantine ».

.

Tian de ma Maman

Au fond, des lentilles corail et une compotée d’oignon. Au dessus, des tranches de courgette, tomate, aubergines. Un seul mot : miam !

.

Velouté de courgette & panisses

Le Pinto n’aime pas les courgettes en morceaux mais il les adoré sous forme de soupe. Je fais cuire des courgettes à la poêle, avec huile, ail et oignon ou avec du curry, puis j’en garde une partie pour manger telle qu’elle et je mixe l’autre partie avec de l’eau et un peu de bouillon de légumes (« sel aux plantes » d’Herbamare ou bouillon en cube). Et je sers avec des morceaux de pain ou de panisses à tremper dedans.

.

Haricots blancs en sauce tomate

Je continue mes essais de recette avec des haricots blancs. Ici tout simplement mélangés avec une bonne sauce tomate, sur les conseils de Mélanie du Cul de poule, et servis avec du riz. C’est bien passé ! En fait ça m’a évoqué le chili sin carne.

.

Légumes et tofu frit

Dans le menu du bateau de croisière figurait systématiquement un plat végétalien ! Pour l’entrée c’était salade de crudités et pour le dessert salade de fruits, mais c’était déjà bien.

.

Croustillant aux légumes et tofu

Un autre exemple du plat végétalien : des légumes servis dans une croute en pâte philo, avec une petite sauce.

.

Petit déjeuner N°1

Pour le petit déjeuner, de larges buffets regorgeaient de propositions dont quelques unes étaient végétales : fruits frais, fruits au sirop, muesli, céréales soufflées, jus de fruits. On pouvait commander du lait de soja nature pour aller avec. Côté salé, il y avait des pommes de terre, des tomates rôties et du pain. Je n’ai pas demandé si la margarine était 100 % végétale.

.

Petit déjeuner N°2

Dans un autre restaurant du bateau de croisière, j’ai trouvé un choix de salé plus large, avec en particulier les baked beans sur lesquels je comptais pour équilibrer mon petit déjeuner salé.

.

Collation/déjeuner des petits

On pouvait manger toute la journée autour de des stands proposant de la junk food et des salades. Pour équilibrer un peu, j’avais emporté des pistaches peu salées et j’ai acheté des cacahuètes à la boutique du bateau.

A part ça, on pouvait acheter des glaces et des smoothie dont certains étaient indiques à base de lait d’amande ! Sauf qu’ils n’étaient pas disponibles, dommage… Mais ça montre que ce type d’alternative commencé à être pris en compte dans la conception de l’offre, à défaut d’être mise en pratique.

.

Bon dimanche !

Repas de fin juin

1 Juil

Bonjour !

J’espère que vous allez bien. L’été est là, l’envie de repas encore plus rapides à cuisiner aussi, c’est comme ça chez vous aussi ?

.

Bruscetta

Du pain grillé, de l’ail, de l’huile d’olive, du sel, de bonnes tomates et du basilic (ici décongelé : on achète un gros pot et on congèle toutes ses feuilles). Les enfants ne sont pas encore attirés par ces tartines (et les tomates crues en général), alors avec Doudou on ne se gêne pas pour tout manger à deux. Miam !

.

Pique-nique de maternelle

Pour la sortie de fin d’année du Béluga, il fallait fournir un pique-nique facile à manger, donc sans salade composée. Et je suis fière d’avoir pu le faire en végane avec peu de déchets, et apprécié du Béluga. Des chips dans une petite boîte (parce que j’achète les chips en paquet de taille familiale), des cookies dans une petite serviette en tissu, des bâtonnets de carotte dans une petite boîte, un sandwich pain de mie-margarine-« végé tranches fumées » dans un emballage à scratch et une compote dans une gourde lavable. Le tout était rassemblé dans un sac à vrac pour le séparer de la gourde et de la crème solaire.

.

Fagots de haricots verts

Avec le reste des « végé tranches fumées », j’ai préparé de petits fagots comme ceux que ma mère faisait avant avec du lard (ou je ne sais plus quelle autre viande). Mon but : proposer des haricots verts sous une nouvelle forme, puisque les simples haricots nature n’attirent pas le Béluga. Et c’est une méthode qui marche : je ne sais plus s’il a mangé un fagot (il me semble que oui), mais il a été exposé une fois de plus aux haricots verts dans un contexte positif. La fois d’après, quand j’ai à nouveau servi des haricots, je les ai mangés en faisant l’andouille : en les plaçant entre mes gencives et mes lèvres pour faire des dents de morse, en faisant semblant de jouer de la flûte avec un haricot puis en le faisant magiquement disparaître dans ma bouche… Et le Béluga a fait pareil :). Haricots verts : ok ! Ce n’est pas subitement devenu son aliment préféré, mais ce n’est plus un aliment qu’il s’interdit de manger.

.

Riz et petits pois

En ce moment on profite d’acheter des petits pois frais et de les écosser ensemble. C’est à dire que j’écosse la majorité et les deux enfants jouent et parfois en écossent un peu. Mais ce qui me plaît c’est qu’on passe un moment ensemble. Et à la fin on a de bons petits pois prêts à cuire, et des enfants qui savent d’où ils viennent ! Et quand certains petits pois ont commencé à germer dans la gousse, on peut aussi parler racine, tige et feuilles…

.

Garniture toute crue

Quand on prépare des « quichettes », ces mini tartes salées garnies d’une écrasée de pois chiche, tofu fumé, carottes, huile et sel, le Béluga goûte toujours le mélange pour le valider avant que le l’étale sur les fonds de tarte. Et en général, il en profite pour en manger une bonne quantité, à mon avis plus que ce qui se trouve sur les tartes qu’il croque ensuite…

.

Pâtes aux courgettes et aux amandes

On met des amandes à tremper, on fait poêler des courgettes avec de l’huile d’olive et de l’ail et on mange le tout avec des pâtes. Un plat très simple fortement inspiré de celui de Chocolate & Zuchini. Là-dedans, pour le moment le Béluga ne mangera que les pâtes, et peut être les amandes. Il sait qu’il doit quand même me dire deux mots sur les courgettes, et ça contribue à le familiariser avec cet aliment.

.

Poêlée de supermarché

Mes parents mangent à la maison ce midi, je n’ai absolument rien de prêt dans le frigo ni dans le congélateur. Je passe au supermarché du coin et, au rayon des surgelés, je trouve cette poêlée de céréales et légumes Tipiak. Chauffé à la poêle avec des pois chiche en conserve, ça fait un plat tout à fait acceptable : bon, coloré et équilibré.

.

Polenta et poêlée

On continue dans les plats rapides. De la polenta instantanée cuire avec de l’eau salée et une bonne quantité d’huile. Des courgettes poêlées puis mélangées avec des lentilles déjà cuites. Et on passe à table !

Avec je reste de polenta encore tiède (donc pas encore solidifiée), j’ai mélange du sucre et la pulpe sans pépins qui me restait d’un jus d’orange pressé. Et voilà un petit dessert pour le repas suivant : comme un gâteau de semoule parfumé à l’orange.

.

Repas d’anniversaire

Des beignets de fleurs de courgettes et des cœurs de salade, des gressins et une tartinade de lentilles, une tartinade de yaourt de soja égoutté et aromatisé, des chips de nori. Au fait, connaissez-vous ce délice coréen ? Des feuilles d’algue nori poêlées avec de l’huile de sésame grillé ou d’autres condiments…  Ça se mange comme des chips ! J’espère que ça deviendra à la mode pour qu’on en trouve Plus facilement. En attendant, merci Yann et Jung de nous fournir !

Pour la tartinade de lentilles, elle est inspirée par le super pâté de Résé (mais ce n’est plus la saison des poireaux) et le pâté d’Angélique Guehl, voici ma version : mixer finement (au robot ou au mixeur plongeant) 250 g de lentilles cuites (ici des lentilles blondes), 50 g de purée de noisette, du sel, du cumin et un peu de piment doux en poudre. On peut bien sûr ajouter selon le goût des herbes, des épices, un peu d’oignon préalablement cuit avec de l’huile… Comme je viens de finir mon pot de purée de noisette, j’essayerai probablement une version avec noisettes en poudre et un peu d’huile neutre pour remplacer la purée.

En plat, on a servi des pâtes en sauce tomate, faites maison ! Ça faisait un bail… On voit que les enfants grandissent, on peut recommencer à faire certaines choses qui prennent un peu de temps au lieu d’aller systématiquement au plus pratique.

Et en dessert, le flan magique à la noix de coco. La aussi ça fait longtemps que je n’en avais pas fait. Comme maintenant je maîtrise le caramel maison (merci Bonbons vegan), on n’utilise plus de sirop de datte pour le nappage, et bien sûr c’est tout aussi gourmand. C’est un dessert qui demande très peu d’effort et fonctionne très bien pour y planter des bougies.

.

Banane d’anniversaire

La banane est un fruit rare dans notre cuisine, car il vient de loin et qu’on peut trouver plein d’autres fruits plis locaux. J’en achète donc sur demande du Béluga et en petites quantités. Et on en profite souvent pour lui faire une banane d’anniversaire : on décore une banane épluchée avec ce qu’on a en stock (bougie et pépites de chocolat, graines de courge décortiquées et perles de sucre…) et je lui apporte le tout en chantant « joyeux anniversaire ». Et bien sûr on souffle (même s’il n’y a pas de vraie bougie) et on applaudit ! Un peu de fantaisie dans le quotidien, ça ne coûte pas cher et ça fait du bien, pas vrai ?

Bon dimanche !