Archive | Été RSS feed for this section

Repas de début juillet

8 Juil

Bonjour !

Pour changer, aujourd’hui je commence par le sucré. Ensuite, quelques plats maison et, pour finir, un aperçu de ce que j’ai mangé lors d’une croisière de 3 jours sur un bateau de croisière MSC.

.

Fraises et nuage sucré

Pour accompagner les fraises sans inciter à une forte consommation de sucre et en proposant quand même quelque chose de spécial, j’aime la solution du nuage sucré. Juste avant le service, on bat en neige de l’aquafaba et on y incorpore du sucre vanillé au goût. Et voilà un nuage sucré pour y tremper les fruits !

.

Cookies tout chocolat

Pour la kermesse de l’école, je n’avais pas le temps de préparer un cake (je pensais faire mon gâteau marbré). Je me suis donc tournée vers le plus rapide et efficace : des cookies tout chocolat. 5 minutes de préparation, 15 minutes de cuisson, quelques minutes de refroidissement et c’est parti pour la kermesse ! J’ai simplement ajouté 10 g de cacao bio en poudre (le cacao bio est nettement moins fort en goût que le Van Houten) à ma recette de cookies express.

.

Dessert liégeois de Saint Hubert

La marque Saint Hubert produit une margarine bio et végétale qu’on trouve dans la plupart dès supermarché. Et elle se lance dans les desserts végétaux. La mousse au chocolat à base de soja ne m’a pas convaincue (trop d’additifs pour un dessert facile à faire à la maison). Par contre le dessert liégeois est intéressant à acheter de temps en temps quand on est nostalgique de ce type de dessert industriel. Le Béluga en particulier a fait des bonds quand il a vu que j’avais acheté ce dessert « comme à la cantine ».

.

Tian de ma Maman

Au fond, des lentilles corail et une compotée d’oignon. Au dessus, des tranches de courgette, tomate, aubergines. Un seul mot : miam !

.

Velouté de courgette & panisses

Le Pinto n’aime pas les courgettes en morceaux mais il les adoré sous forme de soupe. Je fais cuire des courgettes à la poêle, avec huile, ail et oignon ou avec du curry, puis j’en garde une partie pour manger telle qu’elle et je mixe l’autre partie avec de l’eau et un peu de bouillon de légumes (« sel aux plantes » d’Herbamare ou bouillon en cube). Et je sers avec des morceaux de pain ou de panisses à tremper dedans.

.

Haricots blancs en sauce tomate

Je continue mes essais de recette avec des haricots blancs. Ici tout simplement mélangés avec une bonne sauce tomate, sur les conseils de Mélanie du Cul de poule, et servis avec du riz. C’est bien passé ! En fait ça m’a évoqué le chili sin carne.

.

Légumes et tofu frit

Dans le menu du bateau de croisière figurait systématiquement un plat végétalien ! Pour l’entrée c’était salade de crudités et pour le dessert salade de fruits, mais c’était déjà bien.

.

Croustillant aux légumes et tofu

Un autre exemple du plat végétalien : des légumes servis dans une croute en pâte philo, avec une petite sauce.

.

Petit déjeuner N°1

Pour le petit déjeuner, de larges buffets regorgeaient de propositions dont quelques unes étaient végétales : fruits frais, fruits au sirop, muesli, céréales soufflées, jus de fruits. On pouvait commander du lait de soja nature pour aller avec. Côté salé, il y avait des pommes de terre, des tomates rôties et du pain. Je n’ai pas demandé si la margarine était 100 % végétale.

.

Petit déjeuner N°2

Dans un autre restaurant du bateau de croisière, j’ai trouvé un choix de salé plus large, avec en particulier les baked beans sur lesquels je comptais pour équilibrer mon petit déjeuner salé.

.

Collation/déjeuner des petits

On pouvait manger toute la journée autour de des stands proposant de la junk food et des salades. Pour équilibrer un peu, j’avais emporté des pistaches peu salées et j’ai acheté des cacahuètes à la boutique du bateau.

A part ça, on pouvait acheter des glaces et des smoothie dont certains étaient indiques à base de lait d’amande ! Sauf qu’ils n’étaient pas disponibles, dommage… Mais ça montre que ce type d’alternative commencé à être pris en compte dans la conception de l’offre, à défaut d’être mise en pratique.

.

Bon dimanche !

Publicités

Repas de fin juin

1 Juil

Bonjour !

J’espère que vous allez bien. L’été est là, l’envie de repas encore plus rapides à cuisiner aussi, c’est comme ça chez vous aussi ?

.

Bruscetta

Du pain grillé, de l’ail, de l’huile d’olive, du sel, de bonnes tomates et du basilic (ici décongelé : on achète un gros pot et on congèle toutes ses feuilles). Les enfants ne sont pas encore attirés par ces tartines (et les tomates crues en général), alors avec Doudou on ne se gêne pas pour tout manger à deux. Miam !

.

Pique-nique de maternelle

Pour la sortie de fin d’année du Béluga, il fallait fournir un pique-nique facile à manger, donc sans salade composée. Et je suis fière d’avoir pu le faire en végane avec peu de déchets, et apprécié du Béluga. Des chips dans une petite boîte (parce que j’achète les chips en paquet de taille familiale), des cookies dans une petite serviette en tissu, des bâtonnets de carotte dans une petite boîte, un sandwich pain de mie-margarine-« végé tranches fumées » dans un emballage à scratch et une compote dans une gourde lavable. Le tout était rassemblé dans un sac à vrac pour le séparer de la gourde et de la crème solaire.

.

Fagots de haricots verts

Avec le reste des « végé tranches fumées », j’ai préparé de petits fagots comme ceux que ma mère faisait avant avec du lard (ou je ne sais plus quelle autre viande). Mon but : proposer des haricots verts sous une nouvelle forme, puisque les simples haricots nature n’attirent pas le Béluga. Et c’est une méthode qui marche : je ne sais plus s’il a mangé un fagot (il me semble que oui), mais il a été exposé une fois de plus aux haricots verts dans un contexte positif. La fois d’après, quand j’ai à nouveau servi des haricots, je les ai mangés en faisant l’andouille : en les plaçant entre mes gencives et mes lèvres pour faire des dents de morse, en faisant semblant de jouer de la flûte avec un haricot puis en le faisant magiquement disparaître dans ma bouche… Et le Béluga a fait pareil :). Haricots verts : ok ! Ce n’est pas subitement devenu son aliment préféré, mais ce n’est plus un aliment qu’il s’interdit de manger.

.

Riz et petits pois

En ce moment on profite d’acheter des petits pois frais et de les écosser ensemble. C’est à dire que j’écosse la majorité et les deux enfants jouent et parfois en écossent un peu. Mais ce qui me plaît c’est qu’on passe un moment ensemble. Et à la fin on a de bons petits pois prêts à cuire, et des enfants qui savent d’où ils viennent ! Et quand certains petits pois ont commencé à germer dans la gousse, on peut aussi parler racine, tige et feuilles…

.

Garniture toute crue

Quand on prépare des « quichettes », ces mini tartes salées garnies d’une écrasée de pois chiche, tofu fumé, carottes, huile et sel, le Béluga goûte toujours le mélange pour le valider avant que le l’étale sur les fonds de tarte. Et en général, il en profite pour en manger une bonne quantité, à mon avis plus que ce qui se trouve sur les tartes qu’il croque ensuite…

.

Pâtes aux courgettes et aux amandes

On met des amandes à tremper, on fait poêler des courgettes avec de l’huile d’olive et de l’ail et on mange le tout avec des pâtes. Un plat très simple fortement inspiré de celui de Chocolate & Zuchini. Là-dedans, pour le moment le Béluga ne mangera que les pâtes, et peut être les amandes. Il sait qu’il doit quand même me dire deux mots sur les courgettes, et ça contribue à le familiariser avec cet aliment.

.

Poêlée de supermarché

Mes parents mangent à la maison ce midi, je n’ai absolument rien de prêt dans le frigo ni dans le congélateur. Je passe au supermarché du coin et, au rayon des surgelés, je trouve cette poêlée de céréales et légumes Tipiak. Chauffé à la poêle avec des pois chiche en conserve, ça fait un plat tout à fait acceptable : bon, coloré et équilibré.

.

Polenta et poêlée

On continue dans les plats rapides. De la polenta instantanée cuire avec de l’eau salée et une bonne quantité d’huile. Des courgettes poêlées puis mélangées avec des lentilles déjà cuites. Et on passe à table !

Avec je reste de polenta encore tiède (donc pas encore solidifiée), j’ai mélange du sucre et la pulpe sans pépins qui me restait d’un jus d’orange pressé. Et voilà un petit dessert pour le repas suivant : comme un gâteau de semoule parfumé à l’orange.

.

Repas d’anniversaire

Des beignets de fleurs de courgettes et des cœurs de salade, des gressins et une tartinade de lentilles, une tartinade de yaourt de soja égoutté et aromatisé, des chips de nori. Au fait, connaissez-vous ce délice coréen ? Des feuilles d’algue nori poêlées avec de l’huile de sésame grillé ou d’autres condiments…  Ça se mange comme des chips ! J’espère que ça deviendra à la mode pour qu’on en trouve Plus facilement. En attendant, merci Yann et Jung de nous fournir !

Pour la tartinade de lentilles, elle est inspirée par le super pâté de Résé (mais ce n’est plus la saison des poireaux) et le pâté d’Angélique Guehl, voici ma version : mixer finement (au robot ou au mixeur plongeant) 250 g de lentilles cuites (ici des lentilles blondes), 50 g de purée de noisette, du sel, du cumin et un peu de piment doux en poudre. On peut bien sûr ajouter selon le goût des herbes, des épices, un peu d’oignon préalablement cuit avec de l’huile… Comme je viens de finir mon pot de purée de noisette, j’essayerai probablement une version avec noisettes en poudre et un peu d’huile neutre pour remplacer la purée.

En plat, on a servi des pâtes en sauce tomate, faites maison ! Ça faisait un bail… On voit que les enfants grandissent, on peut recommencer à faire certaines choses qui prennent un peu de temps au lieu d’aller systématiquement au plus pratique.

Et en dessert, le flan magique à la noix de coco. La aussi ça fait longtemps que je n’en avais pas fait. Comme maintenant je maîtrise le caramel maison (merci Bonbons vegan), on n’utilise plus de sirop de datte pour le nappage, et bien sûr c’est tout aussi gourmand. C’est un dessert qui demande très peu d’effort et fonctionne très bien pour y planter des bougies.

.

Banane d’anniversaire

La banane est un fruit rare dans notre cuisine, car il vient de loin et qu’on peut trouver plein d’autres fruits plis locaux. J’en achète donc sur demande du Béluga et en petites quantités. Et on en profite souvent pour lui faire une banane d’anniversaire : on décore une banane épluchée avec ce qu’on a en stock (bougie et pépites de chocolat, graines de courge décortiquées et perles de sucre…) et je lui apporte le tout en chantant « joyeux anniversaire ». Et bien sûr on souffle (même s’il n’y a pas de vraie bougie) et on applaudit ! Un peu de fantaisie dans le quotidien, ça ne coûte pas cher et ça fait du bien, pas vrai ?

Bon dimanche !

Taboulé de Maman

12 Nov

Bonjour !

Je sais que ce n’est plus la saison, mais il fallait que je le publie une bonne fois pour toutes. Vous l’avez déjà vu dans mes récapitulatifs de repas et voici la recette détaillée, pour que j’en retienne enfin les proportions. Elle est très simple, parfaite quand on a peu de temps pour préparer le repas mais qu’on est suffisamment en avance pour laisser le tout reposer 30 minutes.

Le principe : on hache grossièrement tomates et oignon, on ajoute du jus de citron, du sel, du poivre et des herbes ciselées et on y incorpore de la semoule qu’on laisse tranquillement gonfler. A la fois frais, consistant et sans prise de tête, j’adore.

J’ai bien conscience que ce plat n’a rien d’un taboulé classique, mais c’est comme ça que j’ai toujours entendu ma Maman l’appeler. C’est d’ailleurs un des premiers plats que j’ai cuisiné en totale autonomie. J’étais seule à la maison et j’étais très fière d’avoir préparé le repas !

Sauf que j’avais confondu l’oignon et l’ail ; et 100 g de semoule avec toute une tête d’ail cru, c’était tout simplement immangeable… Ça me fait penser aux premières pâtes que j’ai préparées dans mon premier appartement : je ne savais pas saler l’eau de cuisson et je n’avais pas de passoire, alors vous pouvez vous imaginer l’assiette de pâtes trop cuites, pas salées, avec trop d’eau, mélangées à leur sauce en boite que j’ai avalée ce soir-là (dans une merveilleuse assiette multicolore https://www.kapula.com/hand-painted-ceramics/ achetée spécialement par mon Papa pour cet emménagement, cette délicate attention a ensoleillé mes repas seule). Bref, je digresser beaucoup aujourd’hui, tout ça c’était pour dire que j’avais une très grosse marge de progression en cuisine ! Un jour je vous raconterai peut être quelle a été ma marge de progression en géographie française ou en conduite de voiture…

Ingrédients
– 4 tomates
– 1 oignon
– le jus de 1 citron
– 1 ou 2 cuillerées d’huile d’olive
– 1 poignée d’herbes fraîches : persil ou menthe chez nous, basilic à défaut
– Sel, poivre
– 100 à 120 g de semoule/couscous, selon le mixage des tomates (plus elles sont hachées finement, plus on met de semoule pour absorbée leur jus)

Préparation
– Méthode manuelle : hacher grossièrement ou finement au couteau les tomates et l’oignon. Mélanger tous les ingrédients en utilisant 100 g de semoule.

Je coupe grossièrement les tomates pour que mon mixeur plongeant les broie facilement. Et di le citron n’a pas beaucoup de pépin, le mets aussi sa pulpe dans le mélange.

– Méthode en machine : mixer par pulsations successives les tomates et l’oignon avec un robot, un mixeur plongeant ou un blender. Mélanger tous les ingrédients en utilisant 120 g de semoule.

– Laisser reposer au moins 30 minutes.
– Mélanger à la fourchette pour séparer les grains.

Bon dimanche !

Repas végétariens de début septembre

24 Sep

Bonjour !

Au menu dans cet article : des repas pleins de légumes d’été. Je suppose que j’aurai, comme l’an dernier, la chance d’avoir des légumes estivaux encore longtemps dans mon panier, mais au cas où j’en profite avant de cuisiner les premières courges. Dans ces repas se trouvent aussi des plats cuisinés par la famille et les amis, qui ne semblent pas changer leur propre alimentation mais intègrent spontanément de nouvelles recettes pour nous. Merci !

.

Pâtes courgette amande de C&N

J’ai enfin testé (et approuvé) cette recette de Clotilde, du super blog (non végé) Chocolate & Zucchini. Un jour, je trouverai aussi le temps d’écouter ses podcasts… Les jolies pâtes utilisées sont des pâtes 100 % pois chiche bio de la ferme de Bonneville, merci Mamapasta de me les avoir fait découvrir !

..

Riz aux courgettes

Des oignons poêlés, puis des courgettes rapidement revenues avant d’ajouter du riz et du paprika fumé (j’en ai enfin acheté ! dans un magasin rue d’Aubagne à Marseille, qui vend en vrac des dizaines d’épices, thés, etc).

.

Repas express du samedi midi

Polenta, sauce tomate (décongelée), courgettes poêlées, saucisse végé (décongelées) dont le Béluga n’a finalement pas voulu.

.

Pâtes aux aubergines

Faut-il encore vous présenter ce plat ? Pâtes en sauce tomate maison avec aubergines frites : un de nos plats préférés, à Doudou et moi. Le Pinto aime aussi (je ne me souviens pas s’il mange les aubergines). Le Béluga, lui, demande désormais ses pâtes « à rien » = juste avec un soupçon d’huile pour ne pas qu’elles collent… quel dommage, on espère qu’il reviendra à la raison d’ici quelques mois/années. Heureusement, il mange encore les gnocchis en sauce tomate !

.

 

Pâtes multicolores

Le Béluga a choisi ces belles pâtes de Masseria Coppi (farfalline de verdure), servies « sans rien ». On lui propose systématiquement de goûter une mini bouchée de nos plats, ici de la garniture courgette amande, mais force est de constater que sa réponse quasi systématique, après avoir consenti de tester, est « j’aime pas ». Du coup, on se retrouve généralement à prévoir un chouette plat pour nous et un plat très simple pour lui, c’est très frustrant. Car le Pinto mange comme nous (je sale peu ou pas le plat commun) et le Béluga nous dit même de temps en temps »je n’aime pas » devant un plat qu’il adorait avant (polenta, lentilles…). Dites, ça va passer bientôt ?…

.

Sandwich concombre houmos

Il m’a fait un bon goûter, et avec ses saveurs fraiches et la douceur du pain de mie, ça m’a donné envie de goûter à nouveau aux délices des sandwichs anglais ou écossais servis lors du high tea.

.

Tempura de fleurs de courgette

Avant de faire des tempura de courge, on se régale encore des fleurs de courgette, malheureusement non bio du primeur d’à côté.

.

Repas restes

Photo rapide d’un déjeuner avec le Pinto. J’ai mangé un reste de tourin à la tomate et des tartines de fromage frais de soja (ici réalisé avec de l’huile d’olive comme matière grasse)  avec des restes d’aubergine (miam !). Le Pinto a goûté un peu de ça et visiblement a mangé un reste de polenta et des galettes de lentilles.

.

Déjeuner d’anniversaire

Au menu pour cette fête où Doudou et moi étions les seuls végé, un apéro avec des carottes au cumin, de la tapenade noire (hélas avec anchois) et des mini toasts à l’ail tout prêts, de la pastèque sur des pics à brochette pour y ajouter des tranches de concombre (et de la fêta pour ceux qui voulaient). En plat, c’était pâtes en sauce tomate, avec boulettes à la viande pour les autres et aubergines pour nous. Pour le dessert, il y avait divers gâteaux dont une tarte Tatin (je n’ai pas demandé si elle était préparée avec de la margarine à la place du beurre). Et avec le café, la grand-mère de Doudou avait apporté des croquants aux amandes, j’adore les tremper dans le café, mais quelle serait la réaction du Pinto, toujours allaité ? Hé bien il n’a pas semblé plus excité après cette petite quantité de café, youpi !

.

Recettes de Perpétue

A gauche, un saladier de bissap, cette délicieuse boisson à base d’hibiscus. En haut, une sorte de rougail tomate oignon à manger avec les beignets situés à gauche : de la banane plantain simplement tranchée, et des croquettes réalisées avec un reste de banane plantain écrasée avec des brisures de riz (riz trempé pour le ramollir un peu puis pilé ou, comme ici, passé brièvement au robot). Miam !

.

Goûter des enfants

Habituellement, j’apporte au Béluga une gourde de purée de pomme (j’achète de gros post de purée de pomme bio et j’en remplis des gourdes lavables Squiz, je les stocke au congélateur et je sors la veille ou le matin la gourde du jour). Bref, en plus de la gourde, quand je peux j’ajoute des fruits frais (ou comme ici je zappe la compote), du pain des fleurs au quinoa et des amandes enrobées de chocolat noir (ou comme ici des biscuits bio et végétaux au chocolat). Le Pinto goûte aussi un peu, ici il a mangé du melon et des gressins.

.

Tarte « crue » au chocolat et fruits rouges

Ma copine Kaox, dont vous pouvez voir les créations couture ici, nous a régalé de cette petites bouchées de cette tarte fabuleusement bonne et simple à faire dont elle a vu passer la recette à la TV. J’ai très envie de refaire cette ganache simplissime (moitié chocolat, moitié lait de coco) en l’appliquant sur un fond de tarte réalisé avec ce que j’ai dans mes placard (de la confiture à la place des dattes ?).

 

Bon dimanche !

Repas végétariens de mi août

3 Sep

Bonjour !

Voici des repas que nous avons pris en vacances à La Croix du Bourg, une maison de famille transformée en gîte par mes parents, dans la cambrousse campagne normande à quelques kilomètres du Mont Saint Michel.

 

 

.

Repas « compose ton assiette »

Un repas mi-sala de composée, mi-restes, bien copieux : melon, carottes râpées, salade de poivrons rôtis, haricots verts, petites saucisses végé, pistaches non salées, reste de tarte salée… Il y avait sans doute aussi un gros pot de houmous, qui est un aliment de base ici.

.

Risotto aux champignons

Réalisé avec des champignons frais, le Béluga n’en a pas voulu, lui qui aime pourtant le risotto aux cèpes séchés.

.

Poêlée de potimarron aux lentilles et graines de sésame

Un plat prometteur, mais trop bourratif. A réessayer avec une courge, moins farineuse que le potimarron ? La soupe de potimarron (du jardin), simplement cuit à l’eau et mixée était par contre un vrai délice !

.

Galettes salées

 

Ici garnies d’une poêlée de légumes. On en a aussi mangé garnies d’une béchamel et de champignons poêlés, c’était très bon. La pâte des galettes est simplement composée de farine de sarrasin, d’un peu de farine de blé, et d’eau. Je les trouve également délicieuses avec une garniture sucrée, au petit déjeuner ou au goûter suivant.

.

Artichaut vinaigrette

Oui, c’est simplement de l’artichaut cuit à la vapeur puis mangé tiède avec de la vinaigrette, mais c’est trop bon pour que je ne le partage pas avec vous.

.

Repas plancha

Salade de pommes de terre du jardin, haricots verts du marché et ciboulette du jardin, avec vinaigrette, par ma maman.

Champignons, aubergines, courgettes et oignon grillés par mon papa, probablement après avoir été marinés.

.

Repas découverte

Notre passion commune pour les colorants alimentaires naturels a amené l’artiste elsa.R  à me contacter, et nous avons eu le plaisir de nous rencontrer ! Pour ce repas commun, elle avait préparé un tzatziki délicieux avec du yaourt de soja, de la crème de coco, de la menthe et des raisins secs, une sympathique tartinade de patate douce au basilic, ma mère avait préparé des tomates farcies aux lentilles et légumes et Doudou des lasagnes avec sauce tomate aux lentilles et béchamel, inspirées des lasagnes de Melle Pigut.

.

Quelques desserts

Clafoutis aux prunes du jardin

Mini brochettes de pastèque du marché et de fraises de chez Chopin.

Poires du jardin pochées dans un sirop parfumé (eau, sucre, infusion « philtre du désir ardent »).

Chamallows maison grillés au poêle. La prochaine fois, on testera des mini brochettes de chamallows (non grillés) et de fraises…

.

Tartine de petit déjeuner ou goûter

Houmous parsemé d’un mélange acheté au marché : pignons, raisins secs, graines de courges, noix de Grenoble.

.

Déjeuner au Moulin de Jean

Pour son anniversaire, Doudou a reçu un bon pour un resto en amoureux (avec garde des enfants assurée par les grands parents) au Moulin de Jean. Noous avions prévenu lors de la réservation qu’il y aurait un repas végétarien et un végétalien. Doudou a choisi une entrée et un plat végétariens de la carte, moi j’ai laissé carte blanche au chef pour me préparer ce qu’il voulait. Voici le résultat, aussi délicieux pour les papilles que merveilleux pour les yeux.

En entrée, un roulé de salade renfermant un chutney de chou rouge associé à une compotée de pommes. Un délice que je compte refaire à la maison ! A gauche de l’assiette, une mini portion de risotto d’épeautre, à droite un rouleau de courgette crue garnie de petits légumes.

En plat, du riz au curry et à la cannelle, un mini tian de courgette, tomate, aubergine, et en bas une tomate quasi crue farcie de laitue braisée (très bon !). Et parsemés sur l’assiette, des petits pois frais.

En dessert, une salade de fraises présentée en rosace, une pêche pochée et une salade de fruits coupés en tout petits morceaux, avec en points de couleurs de petites sauces fruitées et vanillée.

.

Bon dimanche !

Repas végétariens de début août

27 Août

Bonjour !

Dans nos repas de début août, se trouvent un certain nombre de recettes  empruntées à d’autres. Je n’ai pas (ne prends pas) beaucoup de temps pour traîner sur la blogosphère mais lors de mes visites expresses je reviens souvent avec plein de recettes qui me font envie, que j’accumule sous forme de longues listes de liens… Vous aussi ? Parmi les blogs qui me font rêver en ce moment, avec leurs recettes créatives, gourmandes et à impact réfléchi grâce à des ingrédients soigneusement sélectionnés, figurent Full of plants, mené par Thomas qui partage en anglais des recettes géniales illustrées de sublimes photos, et Peaceful cuisine, où le japonais Ryoya filme ses recettes dans une ambiance que je trouve relaxante.

.

Entremet paon

Ma version du sublime dessert de Marie Chioca, bien moins belle que l’original, a néanmoins permis à nos invités d’avoir un dessert rigolo et à moi de le réaliser à la va-vite et sans allumer de four. La recette est dans le génial livre « Mes beaux goûters de fête » de Marie Chioca. Toutes les recettes sont véganes ou facilement véganisables (à part le tiramisu mouton), classées par saison, faciles à réaliser et bourrées d’astuces pour les réussir à coup sûr, rigolotes et sans les kilos de sucre habituellement utilisés dans les recettes de jolis gâteaux d’anniversaire. Pour moi c’est un must have. Pour en revenir à l’entremet paon, voici son intérieur : en bas, une croûte en biscuit puis des morceaux de fruits, un couche d’entremet.

 

.

Pâtes aux boulettes d’aubergine

Pour ce même repas avec des copains, Doudou a préparé une sauce tomate et les boulettes à l’aubergine de la fée Stéphanie. Un régal ! Il faut absolument que je teste ses roulés d’aubergine d’ailleurs, ça fait très longtemps que je n’ai plus goûté ce type de plat…

.

Flan à la courgette

Pour cette recette de Marie Chioca, il faut des courgettes, de la crème végétale (ou du lait de soja + un peu d’huile), de l’agar, des oignons et un aromate, ici j’ai mis des graines d’aneth. C’est facile à faire et j’ai aimé, par contre Doudou comme mon père ont fait la soupe à la grimace. J’en referai donc seulement pour moi.

.

Tourin de belle-maman

Ma belle-mère nous a appris sa recette de soupe estivale à la tomate, mais elle continue à nous en offrir toute prête, pour notre grand plaisir. Merci !

.

Taboulé de maman

Toujours la même recette très simple, comme ici. Dans l’assiette, une salade de pois chiche au cumin, recette de beau-papa. Oui, ça fait un repas un peu bourratif, mais rafraichissant malgré tout, et surtout sans cuisson si on a des pois chiche déjà cuits.

.

Pâtes au pesto du Café du commerce

Un plat agréable à manger et, je l’espère, végane. Je l’ai demandé sans le pot de parmesan habituellement servi avec et n’ai pas détecté de goût de fromage dans le pesto. J’étais avec une amie et les deux enfants au resto, elle avait envie de manger des moules, il fallait une terrasse ombragée et de l’espace pour que le Béluga gambade quand il aurait « fini son assiette » et un resto pas trop loin de Vieux Port de Marseille (où nous arrivions de la navette maritime). Nous avons trouvé un resto avec tout ça,  cette alléchante assiette de pâtes eet un ticket pour le carrousel inclus dans le menu enfant (tout carné évidemment…), je n’ai donc pas fait la difficile pour savoir s’il y avait une toute petite quantité de fromage dans le pesto. Le Béluga a bu un jus de pomme, mangé quelques frites, une bouchée de steak (notre amie a mangé le reste) et on a décidé de prendre le dessert ailleurs (il n’y en avait aucun de végane). J’ai emmené tout ce petit monde au glacier Amorino.

.

Sorbet au chocolat chez Amorino

Le glacier Amorino situé sur le Vieux Port de Marseille a une belle carte de sorbets, clairement marqués véganes. Elle inclut une délicieux sorbet au chocolat, très chocolaté, parfaitement à mon goût. En plus des classiques parfums fruités, ils ont aussi un sorbet à la noisette qui est tuerie même pour moi qui ne suis pas une fana de noisette. Et il font des « sorbet drink » : 2 boules de sorbet mixés avec un peu d’eau, façon milk shake ! La prochaine fois je commanderai un sorbet drink chocolat noisette, j’en salive d’avance…

Edit : J’ai gouté le sorbet drink chocolat-noisette, et je préfère le goût plus concentré des sorbets en boule (non dilués à l’eau) et non mélangés.

.

Pizza de Chez Titi


A l’Estaque, le camion de pizza Chez Titi propose une délicieuse pizza aux aubergines et champignons, ici demandée sans fromage.

.

Déjeuner chez Marcel & fils

En haut, l’assiette du Béluga prise au bar à salade : pâtes sans sauce, betterave, oeuf dur. En bas, mon assiette : polenta aux tomates séchées, purée de carotte au jus d’orange, dessert à base de chia et fruits. Le Pinto, lui a mangé un peu de tout ça (enfin, pas l’oeuf dur !).

.

Tzatziki

Toujours dans mes stratégies d’utilisation des concombres, une nouvelle option : faire égoutter du yaourt de soja nature, râper du concombre, le saler et l’égoutter aussi, mélanger le tout avec du sel, de la menthe et un peu de jus de citron. Parfait pour mes tartines du goûter, ou avec des gressins pour l’apéro.

.

Essai de maki haricot vert

Je suis sûre qu’on peut faire de bons makis avec des haricots verts, ils ont une forme et une texture idéale. J’ai essayé en mode minimaliste, riz haricot nori et sauce soja, et ça manque de goût. Avez-vous des idées, sans l’habituel wasabi que je n’ai pas envie d’acheter ?

.

Déjeuner avec le Pinto

Du riz, des haricots verts, des mini steaks de lentilles, de la pastèque en dessert. Le Pinto mange tout ça avec enthousiasme, à part les haricots verts qu’il dédaigne.

.

Crème cacao avocat

Dès la sortie du livre « Ton premier livre de cuisine végane » de Ruby Roth, je l’ai commandé auprès de ma libraire. Je n’ai pas acheté ses livres précédents car pour le moment le Béluga n’a aucun souhait d’être végane (en fait j’ai acheté « Vegan is love« , mais je ne lui ai pas montré, j’attends qu’il demande une discussion sur le véganisme pour le lui montrer, pour le moment on évoque juste des situations précisés, comme le zoo). Bref, le Béluga a été enthousiaste face au livre de cuisine comme à toute nouveauté, il a demandé à faire la recette de « mousse » au chocolat mais n’a pas aimé le résultat. Dommage, mais je n’étais pas très surprise car le Béluga est plutôt difficile en terme de nourriture.

.

Goûter crêpes

Pour mon anniversaire, la veille de partir en vacances, on était ratatinés de fatigue et de chaleur, donc pour une fois je n’avais pas du tout envie de préparer un joli gâteau. On a invité nos proches pour un goûter simplissime à base de mini crêpes cuites devant eux et de garnitures trouvées dans les placards, comme celle délicieuse sauce au caramel préparée à partir d’essais de bonbons caramels (une recette de mon prochain livre, dont je vous ai parlé dimanche dernier), délicieuse aussi sur des tranches de poire.

.

Bon dimanche !

Tian courgettes tomates facile

16 Juil

Bonjour !

J’ai découvert le tian comme un joli plat rempli de tomates et courgettes rangées verticalement en jolies tranches, comme ici.

J’aime ce plat pour son goût mais aussi sa capacité à utiliser un surplus de tomates et courgettes, donc je l’ai intégré à mon répertoire. Avec un changement notable désormais : finies les rayures soigneusement alignées, je balance tous les légumes en couches horizontales. C’est beaucoup plus rapide à assembler et, en fait, dans l’assiette ce n’est pas plus moche !

J’ajoute aussi un peu de levure de bière en paillettes, pour une saveur un peu plus complexe (et peut-être quelques nutriments en plus, malgré la cuisson au four ?).

 

Ingrédients pour 6/8 personnes
– 3 courgettes
– 6 tomates
– 2 oignons
– 2 gousses d’ail
– Huile d’olive
– Thym ou herbes de Provence
– Levure de bière, sel, poivre

Préparation
– Peler les oignons et l’ail. Retirer les parties dures des légumes. Couper tous les légumes en tranches fines.


– Dans un grand plat à gratin (environ 20×30 cm), déposer une couche de courgettes, une couche de tomates puis 1/4 de l’oignon et de l’ail.

– Saupoudrer de l’huile, du sel, du thym et de la levure.


– Recommencer 3 fois.


– Enfourner environ 1 h à environ 190 °C. A mi-cuisson, appuyer sur les légumes avec une cuillère pour les tasser.

 

.

Remarques

  • Ce tian contient de l’eau car on ne fait pas précuire les légumes avant d’assembler le tian. On peut servir les portions avec une écumoire pour éviter de détremper les assiettes. Et une fois le plat moins chaud, on peut l’incliner au-dessus de l’évier (en maintenant les légumes) pour évacuer l’eau.
  • Goût en plus : Je suppose qu’on peut ajouter des cuillerées de tapenade sans anchois pour ajouter du goût. A tester !
  • Suggestions d’accompagnement : panisses (maintenues chaudes dans un plat au four) ou galettes de lentilles, polenta ou purée de pomme de terre… Ou comme ci-dessous un reste de tian ave un reste de pommes de terre vapeur et un reste de houmos.

Bon dimanche !