Archive | Été RSS feed for this section

Beignets d’aubergine

5 Sep

Bonjour !

Voici une recette sympathique à faire avec des aubergines et sans four.

Ces beignets sans gluten se mangent très bien avec une salade croquante, et éventuellement un peu de polenta.

210711-6

.

Ingrédients pour 2/3 personnes
– 1 aubergine (250 g)
– 3 cuillerées à soupe d’huile de cuisson
– 1 oignon
– 1 gousse d’ail
– 1/2 cuillerée à café de sel fin
– Facultatif : 1/2 cuillerée à café de carbonate de calcium
– 50 g de farine de sarrasin
– 25 g de fécule de maïs
– Un bain d’huile de friture
– Pour accompagner : de la salade verte

Préparation
– Couper l’aubergine en dés d’environ 3 cm de côté.
– Les faire cuire à couvert, dans une poêle avec l’huile de cuisson.
– Pendant ce temps, couper en petits morceaux l’oignon et l’ail.
– Quand les aubergines sont presque cuites, retirer le couvercle, ajouter l’oignon et l’ail et finir de cuire à découvert.
– Dans un robot à lame en S, hacher grossièrement ce mélange en mixant par pulsations.
– Ajouter le sel, le calcium éventuel, la farine de sarrasin et la fécule de maïs.
– Mélanger avec une cuillère à soupe.
– Dans une casserole, faire un bain de friture d’environ 5 cm de profondeur.
– Quand l’huile est chaude, déposer, bien espacées dans le bain, de petites cuillerées à soupe de pâte à l’aide de 2 cuillères à soupe.
– Récupérer les beignets quand ils sont dorés (marron clair), à l’aide de deux fourchettes;
– Déguster avec la salade verte.

.

Remarques

  • Je pense qu’on peut remplacer le mélange de fécule et farine de sarrasin par de la farine de blé. Mais ici on consomme régulièrement du blé, sous forme de pâtes, pain, semoule, biscottes, dans la pâte à nuggets donc j’évite de mettre de la farine de blé si elle est facilement remplaçable par des ingrédients qu’on a en stock.
  • On sait que l’huile de friture est chaude quand on y dépose un petit morceau de pâte et que des bulles se forment immédiatement tout autour. Il ne faut jamais chauffer l’huile au point qu’elle fume, sinon elle n’est plus bonne à consommer. Et bien sûr, il faut faire très attention au risque de feu quand on fait de la friture.

Bon dimanche !

Repas véganes de début août

8 Août

Bonjour !

J’ai noté « début août » dans le titre car « fin juillet » était déjà pris, mais les repas ci-dessous ont été pris en juillet, avant que je parte en vacances. Pour différentes raisons, il y a un certain nombre de repas pris au restaurant. C’est l’occasion de vous expliquer comment je gère ces situations.

.

Repas à la Maurette

La Maurette est un restaurant situé sur le domaine viticole du même nom. Il a une carte très traditionnelle, mais la serveuse était très à l’écoute de notre demande de végétal. Nous avons eu en entrée une copieuse salade.

Pour le plat, elle pouvait nous proposer des légumes grillés. J’ai demandé à avoir aussi des frites – ma solution habituelle pour avoir une assiette gourmande dans ce type de restaurant. La serveuse m’a alors dit que les frites étaient cuites dans de la graisse de bœuf, arg !! Je pensais que ce type de cuisson ne se faisait que dans le nord de la France ou en Belgique… Mais je n’étais pas prête psychologiquement à manger juste une assiette de légumes, même s’ils étaient bien cuits et assaisonnés, alors que les autres convives avaient des assiettes gourmandes, donc j’ai fait comme si je n’avais pas entendu pour la graisse de bœuf… (Je me demande bien si ça m’est arrivé souvent, de manger sans le savoir des frites cuites à la graisse de bœuf -_-).

En dessert, il y avait les classiques sorbets (citron, framboise) ou une salade de fruits frais aussi belle que bonne.

.

Repas chez Yoj

Ce repas n’a pas été pris en juillet mais le jour même de la réouverture des restaurants. Le Béluga adore y aller car on l’autorise à commander un plat composé de poulet pané sur un bol de riz… LA condition quand on lui achète du produit d’origine animale et qu’il le mange en entier, quitte à ce que j’emporte le reste dans une serviette en papier pour qu’il la finisse au repas suivant. En dessert, Doudou et le Béluga prennent des mochis, moi je préfère manger de la mangue fraîche : comme pour l’avocat, je n’en achète quasiment jamais et j’en profite de temps en temps au restaurant, comme des produits exceptionnels.

Et le Pinto ? Quand il était plus petit, on lui commandait une eau de coco, un bol de riz nature et de la mangue en dessert. Maintenant il a décrété qu’il n’aimait plus la mangue et n’a même pas voulu la goûter dans mon assiette. Dans ce cas, soit on laisse couler soit on demande quand même le jeu de Dina Rose : dire deux informations sur l’aliment (sur son odeur, sa texture, etc).

.

Repas à l’Étincelle

L’Etincelle est un restaurant de l’Estaque qui proposait une magnifique salade. C’était mon restaurant favori, face au port, avec possibilité de manger en terrasse ou à l’extérieur. Malheureusement elle a fini par disparaître de la carte, remplacée par cette énorme salade composée d’une poêlée de légumes chauds posés sur de la salade verte. J’ai commandé une assiette de panisses à partager pour équilibrer le repas, et comme d’habitude un jus de fruits pour l’apéro et la note sucrée du repas. Hélas, il va falloir que je me trouve un autre resto car je ne me suis pas fait suffisamment plaisir avec ça.

.

Couscous végétarien

A l’Estaque, il y a un super petit restaurant de couscous appelé le Palmier. Mais le plus souvent on commande le couscous auprès d’une amie. Autant au Palmier les légumes sont cuits à part de la viande donc on a un couscous réellement végétarien, autant ici la viande est cuite avec les légumes et retirée avant le service.

.

Repas à Why not us coffee

Je vous avais déjà parlé ici de Why not us coffee. Un jour de forte chaleur j’y suis venue y déjeuner d’une tarte d’avocat et d’un smoothie. Comme il faisait vraiment trop chaud, je n’ai pas réussi à finir le repas et on m’a fourni une petite boîte en carton pour emporter le reste à la maison.

.

Desserts d’Oh faon

Des ami·es sont venues nous voir et on apporté une sélection de pâtisseries de chez Oh faon !. Quels délices… on a coupé chaque gâteau en 4 pour déguster toutes les propositions, et notre préférée était celle du milieu : « la daronne » à la rose, à la cerise et à la pistache.

.

Galette aux courgettes et fromage de pomme de terre

Une garniture classique dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises et dont la recette est aussi dans mon prochain livre, qui paraitra le 18 août ! Une galette de sarrasin, des courgettes poêlées et du fromage de pomme de terre : c’est gourmand, facile et ça cale.

.

Nuggets de pois chiche et tourin à la tomate

La recette des nuggets est ici (j’en ai une version express dans le prochain livre), celle du tourin est .

.

Spaghetti en sauce tomate express

La recette de cette sauce à base de tomates fraîches est ici et dans mon livre Nourrir son enfant autrement.

.

Goûter au bissap

Pour nos ami·es qui venaient goûter, j’avais préparé du bissap avec le Pinto (recette ici). On l’a refroidi avec des glaçons en inox Gaspajoe (Doudou pense qu’ils refroidissent moins que des glaçons d’eau, avez-vous un avis sur la question ?). Pour le goûter, le Pinto a mangé de la purée de pomme Danival dans une gourde Beaba et du pain des fleurs au quinoa (qu’on range dans une « boîte à pain suédois » Derrière la porte).

« Bien sûr », aucun de mes deux difficiles n’a voulu goûter les pâtisseries raffinée de chez Oh faon !… En fait,ils ne goûtent même pas leurs pâtisseries de ménage (cookies, brownie).

.

Bon dimanche !

Repas véganes de fin juillet

25 Juil

Bonjour !

.

Panisses & salade de tomate

Le privilège d’habiter à l’Estaque : il suffit de faire la queue à une baraque de chichis et panisses pour avoir un accompagnement chaud et délicieux qui va parfaitement avec une salade de tomates – ou des tomates à la provençale si on a le courage d’allumer le four.

.

Salade avalanche

Avec semoule, amandes, raisins secs et salade, une recette rapide qui nous plait toujours autant. La recette est ici.

.

Assiette rapide

Du millet cuit à l’eau, une salade de tomate et des bâtonnets de carotte à tremper dans du houmous.

.

Patate douce sautée et dip de tournesol

J’adore cette association ! Que ce soit dans une galette de sarrasin avec de la mâche à côté, ou sans rien d’autre comme ici : de la patate douce coupée en dés et poêlée avec de l’huile, et une sauce à base de dip de tournesol délayé avec un peu d’eau.

.

Assiette complète

Des lentilles cuites au naturel, des courgettes poêlées avec de l’huile d’olive et des herbes de Provence, et des pommes de terre sautées. Miam !

.

Aubergine au sésame

La recette des aubergines au sésame est ici. J’aime beaucoup servir ce plat avec du riz.

.

Ragoût de lentilles

Toujours la recette de ma copine Hafida, facile et réconfortante.

.

Aubergines à la parmesane

Ce jour-là, j’ai osé allumer le four ! Il faut dire que ce gratin d’aubergine est vraiment délicieux. J’en prépare 2 plats pour en avoir pour plusieurs repas. la recette est ici.

.

Repas chez la famille

On avait apporté des poivrons rôtis marinés. Comme il faut allumer le four pour les faire cuire, on le fait de préférence quand on ne sera pas dans la maison les heures qui vont suivre…

Ma belle-mère nous a préparé des pâtes au pistou maison, qu’on a saupoudrées de parmesan végétal. En dessert, on a mangé de la pastèque.

.

Goûter chez ma grand-mère

On lui a apporté des pancakes. Et comme on n’a pas de sirop d’érable mais un reste de sirop d’agave acheté pour faire de la guimauve, c’est ce qu’on a utilisé pour les napper. Avec des tranches de pêche, c’était un délice !

.

Brunch à Caravane café

Quand on habitait à Paris et qu’on était encore flexitariens, on aimait aller  à quelques minutes de chez nous dans la rue Fontaine au Roi, surtout pour manger des pâtes fraîches à La Trottinette, parfois pour prendre un brunch de bobo à La Caravane ou chez Soya. On n’a pas retrouvé de super resto sicilien à deux pas de chez nous, mais pour le brunch arty c’est maintenant possible, à Caravane café ! Dans ce resto de poche, des tables en formica, une caravane accroché au mur, une carte qui change tous les 2 jours et un thème Alice au pays des merveilles décliné dans toute la déco notamment un magnifique plafond peint à la manière de celui de l’Opéra Garnier, et même une cabane spécial enfant sous l’escalier. Ils sont maintenant fermés pour les vacances, mais on y reviendra à la rentrée, c’est sûr – il faut encourager le commerce, n’est-ce pas ! 🙂

.

Bon dimanche !

Repas véganes de mi juillet

11 Juil

Bonjour !

.

Pâtes et crêpes

Un reste de spaghetti à la bolognaise de lentilles saupoudré de parmesan végétal (poudre d’amande, sel, levure de bière). En dessert, des abricots frais et des crêpes (j’utilise ma vieille recette de crêpes, ici avec lait de soja). Ici les crêpes étaient garnies de Nocciolata sans lait ou de sucre.

.

Salade de haricots verts aux pomme de terre

C’est le retour de la salade de haricots verts, ici avec des pois chiche pour un repas complet. En dessert, un reste de Danette 100 % végétale au chocolat sur base de noisette, avec des tranches de pomme à tremper dedans, et des amandes pralinées pour compléter si besoin.

.

Tian et polenta

Un reste du diner : de la polenta crémeuse et du tian de tomate et courgette. En dessert, des figues fraîches et des amandes.

.

Sandwich et compagnie

Un sandwich houmous salade, un reste de chips de maïs (non visible sur ma photo), des bâtonnets de carotte, et en dessert des abricots et des amandes pralinées.

.

Pâtes crémeuses, sauce cacahuète et petits pois

Des pâtes cuites en y ajoutant à la fin des petits pois surgelés, et une sauce obtenue en mélangeant simplement du beurre de cacahuète, de l’eau, de la levure de bière et du sel, comme indiqué ici (mais ma version préférée est celle où il y a de l’huile à la place de l’eau).

.

Beignets d’aubergine

La recette de France végétalienne me faisait envie, mais je n’avais ni champignons, ni envie d’allumer le four. Je me suis donc inspirée de cette recette pour obtenir des beignets d’aubergine. Couper une aubergine en dés et les faire cuire à couvert, dans une poêle avec une certaine quantité d’huile. Couper en petits morceaux 1 oignon et 1 gousse d’ail. Quand les aubergines sont presque cuites, retirer le couvercle et ajouter l’oignon et l’ail, puis finir de cuire à découvert. Dans un mixeur, hacher grossièrement ce mélange en mixant par pulsations. Ajouter 1/2 cuillerée à café de sel, 50 g de farine de sarrasin et 25 g de fécule de maïs. Mélanger avec une cuillère à soupe. Dans une casserole, faire un bain de friture d’environ 4 cm de profondeur. Déposer, bien espacées dans le bain, de petites cuillerées à soupe de pâte à l’aide de 2 cuillères à soupe. Déguster avec de la salade verte.

.

Repas avec des amis

On a fait de la bolognaise de lentilles et saupoudré de parmesan végétal. Puis on a servi une salade très fraîche : laitue, petits pois, petits dés de pomme, amandes concassées et vinaigrette au jus de citron. En dessert, j’ai fait des crêpes.

.

Repas jeux du jeudi soir

Nos dîners cabane du jeudi soir deviennent de plus en plus souvent des dîners jeux, à mesure que les enfants grandissent. Ici, des galettes de sarrasin à la margarine, des bâtonnets de carotte et des fleurettes de chou fleur. Et ce jeu dont on ne se lasse pas : Rêve de Trésor. Le Pinto a gagné une partie en retournant une carte « trésor » et s’est écrié, plein de joie, « J’ai gagné le maïs !! ». Visiblement il n’avait pas compris que le coffre était censé être rempli de pièces d’or…

.

Salade de courgettes crues et galette de sarrasin

Un repas express cuisiné par Doudou, avec la salade de courgettes de A boire et à manger, une galette de sarrasin du commerce réchauffée avec de la margarine, et un reste de saucisse de tofu.

.

Gâteau express à la polenta

En lisant cette recette de gâteau de polenta de Mélanie Mardelay, il m’est revenu l’envie de tester sa recette de merveilleux gâteau de semoule et cela a donné un merveilleux gâteau de polenta, dans des moules individuels « fleurs » en silicone. Attention, il faut le manger le jour même, sinon le pralin va prendre l’humidité de la polenta. En tout cas c’est un dessert sympathique et effectivement très rapide à préparer !

.

Muffins 100 % végétaux à la compote

J’ai utilisé ma recette de gâteau à la compote, qui contient de la poudre d’amande pour obtenir un résultat gourmand. Et j’ai coulé la pâte dans 2 plaques de 15 empreintes à mini muffins, pour avoir des doses impeccables pour un goûter de fin d’année.

.

Cookies simplissimes

Toujours selon ma recette. Avec pépites de chocolat pour le Béluga, sans pour le Pinto…

.

Bon dimanche !

Repas véganes de début juillet

4 Juil

Bonjour !

.

Repas à la Baie du dragon

Quel plaisir de retourner manger au resto ! A la Baie du dragon, je suis restée sur mes plats préférés : brioche vapeur en entrée (et j’en ai commandé à rapporter, congelées, à la maison !) et bun nem en plat. Pour le dessert, c’était un tiramisu aux speculoos, vraiment aérien, confectionné par la responsable du restaurant et salon de thé voisin, L’Usyne.

.

Déjeuner de supermarché

Une salade de quioa, blé, cranberry et noisette Bonduelle, très réussie. En dessert par contre, déception : je n’ai pas du tout trouvé gourmand le yaourt végétal brassé au lait de coco à la pêche et je n’en rachèterai pas !

Autre test : la Danette 100 % végétale au chocolat ! J’ai testé la version à base de lait de coco qui est tout à fait satisfaisante, et la version à base de noisette, qui est vraiment super !

.

Ragoût de petits pois et pomme de terre

Une recette de Doudou, avec en dessert un yaourt brassé coco-pêche (toujours aussi décevant), des tranches de pomme et des amandes pralinées.

.

Nuggets et comparaison de carottes râpées

C’est notre recette classique de nuggets de pois chiche, servie avec des carottes râpées maison et des carottes râpées du commerce. Je continue d’appliquer le conseil de Dina Rose de « jouer » avec la nourriture et de varier les marques ou modes de préparation d’un aliment accepté par les enfants. Ici, j’ai proposé aux enfants de comparer les deux et de dire la version qu’ils préfèrent et pourquoi.

.

Salade de pois chiche aux amandes

Une réalisation de Doudou : salade verte, pois chiche cuits au naturel, amandes concassées et un peu d’oignon coupé tout petit et mariné dans la vinaigrette.

.

Taboulé de ma maman

J’utilise cette recette, à laquelle j’ajoute, juste avant le service, des graines de tournesol décortiquées.

.

Repas burger

On a suivi ma recette. Comme le Béluga mange plus d’un burger, on n’a pas forcément un pain à burger chacun, donc avec Doudou on n’hésite pas à se faire une assiette sans pain.

.

Glaces 100 % végétales chez Picard

Des amis nous ont apporté un délicieux pot taille familiale de glace amande aux éclats de caramel, des pots individuels de glace au chocolat et une boîte de bâtonnets banane-fraise. C’était très bon !

.

Fraisier de Mélanie Mardelay, version sans gluten et sans soja

J’ai utilisé la recette de Mélanie, en cuisant séparément chaque disque de génoise. Pour le cas où il y aurait des allergiques au soja, j’ai remplacé à chaque fois 100 ml de lait végétal par 10 g de purée d’amande blanche + 90 g d’eau. La crème avait donc un net goût d’amande. Pour rehausser la saveur fraise, j’ai remplacé la décoration d’amandes effilées par mon glaçage gélifié à la fraise. Le gâteau se tenait parfaitement bien malgré un long transport (bien emballé dans une glacière, comme la dernière fois) !

Bon dimanche !

Repas véganes de fin juin

27 Juin

Bonjour !

.

Bento nuggets et aubergine

Nos classiques nuggets de pois chiche et des aubergines au sésame servies avec du riz. Pour apporter un peu de frais, quelques feuilles de salade à croquer, et une pomme en dessert.

Pour l’aubergine au sésame, retirer les extrémités de l’aubergine et la couper en cubes de 2 cm de côté. Dans une poêle, faire chauffer 3 cuillerées à soupe d’huile de sésame grillé avec 3 cuillerées à soupe d’huile de friture. Couvrir et faire cuire 10 minutes à couvert, en remuant de temps en temps. Ajouter 1/2 cuillerée à café d’ail semoule, 2 cuillerées à soupe de sauce soja, 2 cuillerées à soupe de graines de sésame et 125 g de pois chiche cuits au naturel et égouttés. Couvrir à nouveau et prolonger la cuisson environ 10 minutes, en ajoutant un peu d’eau si besoin, jusqu’à ce que les aubergines soient complètement cuites.

.

Bento vert

Un reste de soupe veloutée à base de courgette et poudre d’amande, des pâtes en sauce crémeuse express avec des petits pois, et une pomme en dessert.

.

Salade de lentilles express

Pour 200 g de lentilles cuites au naturel et égouttées, faire une vinaigrette avec 1 cuillerée à café de vinaigre, 2 cuillerées à café de moutarde fine et 2 cuillerées à soupe d’huile de colza cuisson. Ajouter des ingrédients si on le souhaite, ici des cubes de betterave cuite et des feuilles de salade déchirées en petits morceaux.

Pour accompagner, un peu de pain, de la crème dessert soja au chocolat et une pomme.

.

Salade de pâtes d’été

Faire cuire 150 g de pâtes sèches dans de l’eau salée. Pendant ce temps, couper 2 tomates (250 g) en dés, les mélanger avec 1/2 cuillerée à café de sel et les placer dans une passoire (elle-même posée dans un saladier) pour que les tomates dégorgent. Quand les pâtes sont cuites, vider le saladier et y placer les tomates. Réutiliser la passoire pour égoutter les pâtes, puis les verser dans le saladier. Ajouter 15 olives noires, 25 g de graines de tournesol décortiquées, 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive, 2 cuillerées à café de jus de citron et 1/2 cuillerée à café d’herbes de Provence. Ici j’ai en plus ajouté un reste de maïs en conserve égoutté.

.

Sandwich houmous concombre

Ma recette de houmous a évolué au fil des années : je n’utilise pas des graines de sésame mais du tahin, et je coupe la moitié de l’huile d’olive par de l’huile de colza cuisson.

.

Repas de Flower burger

Doudou m’avait choisi un Funky chickpea, des potatoes et des edemame.

.

Steak de lentilles et courgettes poêlées

Du riz, des courgettes poêlées aux graines de tournesol, et des steaks de lentille.

.

Riz et poêlée de champignons

Du riz, des champignons de Paris poêlées avec de la sauce soja et de l’ail semoule, et quelques tomates cerise pour le croquant et la fraîcheur. Merci Doudou !

.

Repas à la cantine

En déplacement pour un jury d’examen, j’ai tenté de déjeuner au self et ça s’est bien passé. En entrée, j’ai choisi des carottes râpées, en plat j’ai demandé à avoir sans viande ni poisson et on m’a naturellement servi plus d’accompagnements : haricots verts et frites. En dessert, une salade de fruits. C’est donc un repas 100 % végétal, assez calorique pour ne pas avoir faim jusqu’au goûter, mais pas équilibré (absence de légumineuses ou d’oléagineux).

.

Pizza végétarienne du commerce

A peu près n’importe quelle pizzeria propose à sa carte une pizza végétarienne, et on peut facilement la commander en demandant à ce qu’elle soit préparée sans aucun fromage. Le souci, c’est qu’il y a à la place un peu plus de sauce tomate, et cela détrempe la pâte si on ne mange pas immédiatement toute la pizza. La solution est de réchauffer les restes de pizza au four en les plaçant sur une grille, pour sécher le fond de pâte.

.

Repas pizza maison

Pour ce repas de fête ma belle famille avait cuisiné de la salade mechouia, du houmous, des taralli, des noix de cajou au curry et des pizzas maisons. Ici, une pizza garnie de tranches de champignons frais, des morceaux d’artichaut à l’huile, et ajoutés après cuisson du pesto et des feuilles de mâche.

.

Pizza aubergine et fenouil avec pesto de pistache

Autre délicieuse pizza végétale maison de ce repas : garnie de tranches d’aubergines cuites, de fenouil cru finement émincé et, ajouté après cuisson, du pesto de pistache.

Le pesto de pistache est obtenu en mixant des pistaches décortiquées avec de l’huile d’olive et un peu de sel. C’est une sauce express (mis à part le temps de décorticage des pistaches) qui va parfaitement avec des pâtes.

.

Entremet chocolat praliné

Une base de génoise (celle de la recette du fraisier de Mélanie Mardelay), une couche de croustillant praliné, une couche de chocolat chantilly (avec 300 g de lait de soja comme boisson) et un glaçage miroir au cacao pour le dessus. J’ai ensuite démoulé le gâteau et retiré le rhodoïd.

J’ai lavé et séché le rhodoïd et y ai étalé du chocolat fondu, puis je l’ai replacé autour du gâteau, côté chocolat contre le gâteau. Après passage au frigo, le chocolat a pris et on peut retirer le rhodoïd. Ce tour de main vient du chouette livre « Et mes gâteaux seront comme chez le pâtissier » d’Orathay Gauillaumont.

.

Bon dimanche !

Bissap, boisson à l’hibiscus

6 Sep

Bonjour !

Connaissez-vous le bissap, aussi appelé karkadé ? C’est une boisson rouge sombre, délicieusement rafraichissante, appréciée dans plusieurs pays d’Afrique.

Son ingrédient principal, ce sont des pétales d’hibiscus séchés. Personnellement, j’aime beaucoup quand le bissap a aussi des notes de vanille et de menthe. Et comme je n’ai pas toujours de feuilles de menthe sous la main, ma recette propose d’utiliser du sirop de menthe.

.

Ingrédients pour une bouteille d’1 L
– 1,1 L d’eau (1 100 g)
– 30 g de fleurs d’hibiscus séchées (150 ml)
– 120 g de sucre (150 ml)
– 1 sachet de sucre vanillé (2 cuillerées à café ou 7,5 g)
– 2 cuillerées à soupe de sirop de menthe (35 g)

Préparation
– Faire bouillir l’eau avec l’hibiscus et le sucre nature, à couvert, pendant 10 minutes.
– Éteindre le feu, ajouter le sucre vanillé et le sirop de menthe.
– Laisser refroidir, puis filtrer à travers une passoire fine vers une carafe ou une bouteille.
– Conserver au frigo et consommer bien frais.

.

Remarques

  • Les fleurs d’hibiscus séchés se vendent en magasin bio ou en herboristerie pour faire des tisanes, ou en magasin d’import (on peut alors les trouver en gros sachet sous le nom de bissap ou de karkadé).
  • Variante de température : Il paraît que cette boisson peut aussi se boire chaude, comme un thé.
  • Version avec menthe fraîche : Mettre 2 ou 3 branches de menthe fraîche dans la casserole en même temps que les pétales d’hibiscus. Ne pas ajouter de sirop de menthe.
  • Variante de goût : On peut augmenter ou diminuer le sucre, supprimer la menthe, ajouter un morceau de gingembre frais en même temps que l’hibiscus, supprimer le sucre vanillé, ajouter 2 cuillerées à café d’eau de fleur d’oranger à la fin… Tant qu’il y a des fleurs d’hibiscus, de l’eau et du sucre, ce sera du bissap/karkadé !

.

Bon dimanche !

Repas de mi août

16 Août

Bonjour !

.

Repas au Royal

Cette semaine-là, j’ai laissé mes parents garder les petits toute la journée, pendant que je travaillais en profitant du calme et du réseau internet du bar-restaurant Le Royal à Avranches. Le midi, j’ai alterné entre salade géante-sans-fromage-ni-poulet et délicieuses tartines chaudes au basilic -sans-fromage-ni-jambon.

Pour le dessert, je seul jour où il m’est resté une petite place, j’ai dégusté leur salade de fruits frais.

.

Repas à La Courtine (Granville)

En balade à Granville avec des ami-es, on a déjeuné dans une crêperie. Comme d’habitude, j’ai commandé une galette avec toutes les garnitures végétales, ici oignon, champignon, tomate. C’était très bon ! Doudou a pris une galette oignon-champignon.

En dessert, j’étais très contente de découvrir toute une gamme de crêpes à la pomme, une garniture qui s’associe très bien avec le goût du sarrasin. J’ai donc commandé une crêpe à la pomme, avec galette de sarrasin à la place de la crêpe.

.

Goûter à Badouges la Pérouse

Lors d’une virée Géocaching pour notre première multi-cache, nous avons découvert le joli village de Bazouges la Pérouse. A l’heure du goûter, le restaurant était fermé alors on a encouragé le commerce local en faisant nos emplettes à la boulangerie : une galette de sarrasin délicieuse telle quelle, mais que j’ai accompagnée par pure gourmandise d’un oeuf en chocolat noir.

Comme souvenir, on a acheté deux petits pots de pommé, une spécialité locale 100 % pomme.

.

Salade de nouilles soba

Nos ami-es ont cuisiné avec nous certains repas et nous ont appris de délicieuses préparations d’origine coréenne, dont je n’ai pas toutes les photos suite à un souci de téléphone (au passage, je recommande Recommerce pour leur choix de téléphone reconditionnés et leur livraison rapide…).

Bref, ici c’est une savoureuse salade (froide) de nouilles de sarrasin. Les bâtonnets de carotte et de concombre ont été marinés dans du vinaigre de pomme assaisonné de sel et d’un peu de sucre. On a cuit les nouilles à l’eau, et aussi utilisé des petits pois cuits et des courgettes cuites. En guise de vinaigrette, on a utilisé de la sauce soja. C’était frais et délicieux !

.

Salade de lentilles et pommes de terre

Tout simplement des lentilles cuites au bouillon, des pommes de terre cuites à l’eau ou à la vapeur, de la salade et une vinaigrette.

.

La bonne soupe

Même en été, j’aime manger une soupe de temps en temps. A gauche en version normale, à droite en version « pâtes à la soupe » pour le Pinto. Le Béluga ne mange actuellement pas de soupe.

.

Steak de lentilles, pommes de terre sautées et chénopode

La recette des steaks est ici. Les chénopodes viennent du marché local et ma maman les a cuisinés comme des épinards frais.

.

Les framboises

C’est un de mes fruits préférés, mais vu le prix des barquettes de framboises bio origine France, je n’en achète pas souvent.

Je les déguste généralement sans rien ou, comme ci-dessus, dans un fromage blanc végétal nature. Je le sucre alors au denier moment pour sentir les grains de sucre croustiller sous la dent, au milieu de l’onctuosité du yaourt et de la chair moelleuse des framboises.

Cette année pour mon anniversaire, je n’avais pas envie de gâteau. J’ai préparé une sorte de ganache à la vanille pour manger avec des fruits frais et des crêpes. Pour un petit saladier, dans une casserole j’ai mélangé 150 g d’huile de coco désodorisée, 150 g de sucre, 50 g de farine de blé blanche (ou 25 g de fécule de maïs), 1 cuillerée à soupe d’agar agar (6 g), de l’extrait de vanille et 500 ml de lait de soja nature. J’ai fait bouillir tout en mélangeant puis j’ai laissé refroidir complètement a couvert. Le lendemain, j’ai mixé la préparation (avec un mixeur plongeant) puis l’ai aérée un peu avec un fouet électrique, avant de la verser dans une poche à douille improvisée (sac congélation coupé dans un coin lors du service).

.

Bon dimanche !

Repas de début août

9 Août

Bonjour !

.

Buffet de Grains d’ici

Au début de nos vacances, nous avons passé quelques nuits dans le Minnervois, une région que je voulais découvrir depuis que Noémie, du Chant des cerises agitées, y avait ouvert son épicerie puis son service de traiteur, Grains d’ici. On a dormi dans la roulotte du Ramonétage, un lieu atypique, à la fois merveilleusement perdu dans cette belle région et parfait pour passer des moments tranquilles avec les autres familles sur la magnifique terrasse, au trampoline ou dans la petite piscine. Sur la photo, de délicieuses préparations issues d’un buffet de Grains d’ici : du taboulé, un velouté froid de carottes à la cardamome, une salade de pomme de terre et une tartinade aux tomates séchées.

 

.

Assiette de Melle Pigut

Je n’ai pas tendance à acheter de tempeh, mais quand c’est Melle Pigut qui le fabrique et le cuisine j’en profite ! Ici, elle l’a servi avec sa sauce onctueuse à la cacahuète (qu’elle enseigne dans son cours Veggie bowl), du riz et des courgettes. Un régal !

.

Feta de lupin

Suite à la lupinade, j’ai testé une préparation de lupin à la texture ferme. J’ai mixé 100 g de lupin en saumure épluché avec 50 g de yaourt de soja nature, 1/2 cuillerée à café de sel et 50 g d’huile de coco désodorisée (ici de la Végétaline) fondue. Puis j’ai versé dans un moule rincé juste avant et laissé le tout solidifier au frigo. On l’a mangée avec des tranches de tomate ou, comme ici, avec une salade de lentilles et betterave râpée.

 

.

Repas chez ma grand-mère

Maintenant, quand on rend visite à ma grand-mère, c’est nous qui cuisinons la plupart des plats. Il y a eu des repas légers, comme cette salade de lentilles, carottes râpées et salade verte.

J’ai aussi fait des galettes de sarrasin (il semble que dans le Centre, ce ne soit pas un aliment courant en supermarché) garnies d’une poêlée de courgettes et de fromage de pomme de terre. Les enfants ont mangé leur galette uniquement garnie de margarine (pour le Pinto) ou de margarine et tofu fumé (pour le Béluga).

Ma grand-mère a quand même tenu à préparer quelque chose : une jolie salade de fruit servie dans des coupes.

.

Assiette tricolore express

Ceci est une assiette retardataire, qui correspond au début de nos vacances et utilise plusieurs restes de notre frigo et de nos congélateur. Pour le rouge, ce sont des haricots blancs en conserve, mélangés avec de la sauce tomate maison décongelée. Pour le blanc, c’est simplement du riz. Pour le vert, ce sont des épinards décongelés, réchauffés dans une casserole avec une grosse dose de beurre de cacahuète. Je trouve que les trois préparations vont très bien ensemble et c’est vraiment rapide à préparer. Seul souci, Doudou digère mal les haricots blancs – je me demande si ça passerait mieux avec des haricots blancs cuits à la maison.

.

Omelette de pois chiche

Quand on part en vacances, on emporte souvent un sachet de farine de pois chiche, pour préparer cette « omelette » garnie de pommes de terre sautées. « Omelette » s’entend ici comme aliment épais, à la fois ferme et moelleux, qui se cuit à la poêle.

.

Omelette de sarrasin

Un jour, j’ai essayé de remplacer la farine de pois-chiche de la recette précédente par de la farine de sarrasin. Les enfants ont immédiatement validés, et je refais cela régulièrement. Ci-dessus, en version chaude, avec les pommes de terres sautées servies à part. Dans ce repas, on avait comme les légume des courgettes poêlées aux graines de tournesol. Et en entrée (source de légume pour les enfants), des bâtonnets de carotte.

J’ai mangé le reste d' »omelette » de sarrasin en salade : je l’ai coupée en petits morceaux et mélangée au reste de courgettes poêlées.

.

Brownie

Cela faisait longtemps que je voulais tester ce type de gâteau, c’est chose faite et le Béluga a approuvé ! (pas de Pinto qui refuse tout chocolat, à part dans les Oreo qui n’ont effectivement pas tellement goût de chocolat). Bref, voici la recette, très simple. faire fondre 200 g chocolat pâtissier avec 150 g de margarine (ici remplacée par 120 g d’huile de coco et 2 cuillerées à soupe d’eau). Ajouter 200 g de lait de soja nature, 200 g de sucre, puis 150 g de farine et des noix concassées. Verser dans un petit plat à gratin huilé et fariné, et faire cuire à 180 °C environ 20-30 minutes. Ici on l’a dégusté tiède, avec des fraises ou de la compote de poire maison. Les deux possibilités sont délicieuses !

.

Bon dimanche !

Repas de fin juillet

2 Août

Bonjour !

.

Tarte au tian

Aussi appelée tiarte, j’ai eu envie de tester ce concept avec les bons et beaux légumes et herbes du jardin d’Ôna Maiocco. On a très (trop) richement garni le fond de tarte donc j’ai pu récupérer une partie des légumes cuits pour garnir une salade de riz et lentilles :

.

Pique-nique aux Jardins de Colette

En vacances en Corrèze, on a passé une soirée aux Jardins de Colette. Au menu du pique-nique, plein de restes : Du houmous de tournesol avec des bâtonnets de carotte et des chips. Des radis avec des tranches de pain et de la margarine. Et des sortes d’onigiri, ici simplement des boulettes de riz donc un peu fades – ça aurait été délicieux si on les avait trempés dans un peu de sauce soja et d’huile de sésame grillé…

Les Jardins de Colette, à Varetz, est un grand parc aménagé en l’honneur des différents moment de vie de l’écrivaine Colette, avec de petits extraits qui m’ont donné très envie de lire ses livres. Le parc comporte différents petits jardins, un labyrinthe géant, et des jeux pour enfants disséminés dans le parc (certains sont momentanément retirés à cause du Covid). Certains soirs, on peut apporter son pique-nique, un groupe de musique joue en plein air et, quand la nuit tombe, des bougies sont allumées le long de tous les sentiers.

Je ne suis pas fan des roses, mais j’ai un faible pour les grosses roses presque blanches.

.

Salade riz & lentille

En vacances, les lentilles vertes sont un de mes aliments favoris car elles sont rapides à cuire, nutritives et versatiles. Ici, on a cuit séparément du riz et des lentilles, et on a les a mangés en salade, avec de la salade verte et une vinaigrette.

.

Steaks de lentilles, pour 2 repas

Avec la casserole de lentilles cuites, j’avais de quoi faire de la salade de lentilles, mais aussi des steaks végétaux avec cette recette. D’habitude j’utilise un robot, ici j’ai mixé la préparation par à coups au mixeur plongeant (que j’emporte toujours dans nos valises). J’ai fait assez de steaks pour deux repas : une fois servis avec de la polenta, l’autre fois en garniture de burgers. Pour le Béluga, le pain à burger est garni de margarine puis de ketchup. Pour ma part, j’ai ajouté du houmous de tournesol et de la salade.

.

Haricots magiques

En passant dans un petit marché, j’ai découvert d’intrigants haricots violets. La vendeuse m’a dit que malheureusement ils devenaient classiquement verts après cuisson. Pour transformer ça en avantage, j’ai dit aux enfants qu’on allait acheter des « haricots magiques », qui changeaient de couleur à la cuisson. Quelle couleur pensaient-ils que prendraient les haricots magiques après cuisson ?… Le Pinto s’est fait un plaisir de plonger les haricots dans l’eau bouillante.

Au bout de quelques minutes, la transformation a lieu ! Comme aucun des deux enfants n’accepte de manger des haricots verts en ce moment, j’ai essayé de les noyer sous la margarine.

Ils n’en ont quand même pas mangé, mais je pense qu’au moins cela fait dans leur mémoire un évènement positif lié à cet aliment, un petit pas vers le jour où ils en mangeront avec plaisir.

.

Assiette aux petits légumes

Sur le même petit marché, un stand de nourriture asiatique avait pour seul proposition végétale une barquette de petits légumes. On l’a prise et on l’a mangée avec du riz et du tofu fumé aux amandes.

Avec le reste de riz, j’ai fait un « riz au lait vanillé » express en ajoutant un peu de lait végétal, de purée d’amande blanche et de sucre vanillé.

.

Sauce tomate, pour 2 repas

Les pâtes en sauce tomate sont un plat indispensable pour Doudou, au moins une fois par semaine. On a donc fait une casserole de sauce tomate. Avec des pâtes et des tranches d’aubergine frites à la poêle, ça fait un repas qu’on adore tous les deux. Le Béluga ne prend pas l’option aubergines. Le Pinto est dans une période très restreinte au niveau alimentaire, il refuse même la sauce tomate et mange ses pâtes à l’huile (de colza) mélangées à une montagne de levure de bière.

On a mangé le reste de sauce tomate avec un reste de lentilles. Ici, en accompagnement d’une purée de pomme de terre réalisée avec un presse purée. C’est la première fois que j’utilise cet ustensile et je ne suis pas du tout convaincue ! Peut-être que je m’y suis mal prise, en tout cas je n’ai pas du tout eu la purée lisse que j’obtiens habituellement avec un moulin à légumes.

.

Petites crêpes sucrées

J’ai fait la pâte à crêpes en mode super feignasse : juste de la farine de blé blanche et du lait de soja vanille ! Comme ma grand-mère n’avait pas d’huile de cuisson neutre en goût, je n’ai pas mis de matière grasse dans la pâte et du coup j’ai fait fondre un peu de margarine dans la poêle avant de cuire chaque crêpe.

.

Bonne semaine !