Fleurs en plastique fou de pot de yaourt

11 Jan

Bonjour !

Voici le quatrième article de ma série sur le plastique fou récup. Aujourd’hui, on fabrique de petites fleurs. Ou des shurikens, si vous n’êtes pas fleur !

Au départ, je voulais faire des étoiles, mais la déformation du pot de yaourt lors de la cuisson fait que les pointes s’arrondissent comme de jolis pétales. Alors va pour des fleurs ! Quant aux shurikens, l’invention en revient au Béluga.

.

Tutoriel de fleur en plastique fou récup

Matériel

  • Pour chaque fleur, un pot de yaourt nature ou de crème dessert en plastique 6 (PS)
  • Une paire de ciseaux
  • Facultatif, si on veut ensuite suspendre les fleurs : une perforatrice
  • Un four réglé à environ 120 degrés
  • Une feuille de papier cuisson (a réutiliser pour tous les ateliers de plastique fou)
  •  Pour aplatir les objets après cuisson : une planche à découper et un objet plat qui ne craint pas le chaud (un couvercle métallique de pot de confiture, le fond d’un mug, un gant en silicone…)

.

Étapes

Couper le pot de yaourt en deux, à mi hauteur. Pour cela, je plante une pointe des ciseaux dans le plastique puis je découpe à partir du trou ainsi formé.

Conserver seulement la partie basse (celle qui contient le fond du pot).

Découper des triangles (isocèles) dans la paroi verticale : chaque triangle restant formera un pétale.

On peut perforer un des pétales pour former ensuite une petite fente dans laquelle on pourra passer une ficelle ou un mini ruban pour suspendre la fleur. Si on préfère un trou rond après cuisson, il faut perforer à 3 reprises pour avoir avant cuisson un trou très allongé en hauteur. Je vous l’ai montré ici.

Si on veut écrire un message sur la fleur, passer le fond du pot au papier de verre (grain moyen-fin) puis écrire au crayon sur la partie poncée.

Déposer l’objet sur une feuille de papier cuisson qui se trouve sur la lèchefrite du four. Le four est réglé à environ 120 degrés.

Transférer la fleur encore chaude et molle sur un support plat qui ne craint pas la chaleur et immédiatement appuyer dessus avec un objet qui ne craint pas la chaleur pour bien aplanir la fleur.

Laisser refroidir et durcir. Cela prend moins d’une minute.

.

Variantes

Fleur évidée : Découper le fond du pot de yaourt avant de découper les pétales (gardez ce fond de pot, on l’utilisera dans l’article de samedi prochain !). On obtient alors l’objet de droite, avant cuisson :

Et après cuisson, on obtient une fleur au centre évidé :

Coupelle fleur : Retirer le cadre carré en haut du pot de yaourt (photo 1). Découper des triangles, qui formeront les futurs pétales (photo 2). Laisser dans le four (photo 3) juste le temps que les pointes des pétales commencent à s’enrouler sur eux-mêmes (photo 4).

.

Tutoriel de shuriken en plastique fou récup

On procède comme pour faire des fleurs, mais au lieu de découper des triangles isocèles, découper des triangles rectangles. (Merci les maths !)

Matériel

  • Pour chaque shuriken, un pot de yaourt nature ou de crème dessert en plastique 6 (PS)
  • Une paire de ciseaux
  • Facultatif, si on veut ensuite suspendre les fleurs : une perforatrice
  • Un four réglé à environ 120 degrés
  • Une feuille de papier cuisson (a réutiliser pour tous les ateliers de plastique fou)
  •  Pour aplatir les objets après cuisson : une planche à découper et un objet plat qui ne craint pas le chaud (un couvercle métallique de pot de confiture, le fond d’un mug, un gant en silicone…)

.

Étapes

Couper le pot de yaourt en deux, à mi hauteur. Pour cela, je plante une pointe des ciseaux dans le plastique puis je découpe à partir du trou ainsi formé.

 

Conserver seulement la partie basse (celle qui contient le fond du pot).

Découper verticalement  dans la paroi verticale : chaque rectangle obtenu donnera une pointe de shuriken.

Découper chaque rectangle obtenu dans la diagonale, puis retirer le triangle ainsi découpé.

Voilà à gauche le résultat pour un futur shuriken à 5 pointes, à droite pour un shuriken à 4 pointes.

Déposer l’objet sur une feuille de papier cuisson qui se trouve sur la lèchefrite du four. Le four est réglé à environ 120 degrés.

Transférer le shuriken encore chaud et mou sur un support plat qui ne craint pas la chaleur et immédiatement appuyer dessus avec un objet qui ne craint pas la chaleur pour bien aplanir le shuriken.

Laisser refroidir et durcir. Cela prend moins d’une minute.

Bon samedi !

Une Réponse to “Fleurs en plastique fou de pot de yaourt”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Boutons en plastique fou de pot de yaourt | Végébon - 18 janvier 2020

    […] (ou de gobelet jetable) que je vous ai conseillé de conserver si vous découpez l’intérieur des fleurs en plastique fou ? Avec ces fonds de pot, on va fabriquer des boutons ! Ou des breloques, si vous êtes pour la […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :