Mes snacks 2

15 Déc

Bonjour !

Un an et demi après ma première liste de collations, voici celles que je consomme en ce moment, et une mise à jour de mes trouvailles végétales lors des (fréquents) trajets en train Paris-Marseille.

Mes collations sont principalement salées, car je ne suis pas un bec sucré et quand je mange sucré, ça ne me tient pas longtemps au corps – soit parce que l’index glycémique est plus élevé, soit parce qu’inconsciemment j’en mange une portion plus petite que quand c’est du salé. Bon, ceci dit, on se retrouve demain pour un autre article qui est une recette sucrée !

.

Repas TGV 1

La carte des bars TGV présente maintenant clairement les plats végétariens et végétaliens, c’est très appréciable ! Par contre du coup je me suis aperçue que les Pringles n’ont pas ce logo donc je me demande bien quel est leur ingrédient non végétal qui a jusqu’à présent échappé à mon radar… En tout cas, ici une salade de carottes aux noisettes et raisins secs, aussi jolie que délicieuse. Et une barre de chocolat noir Lindt, dont je me méfie habituellement car souvent les chocolats Lindt ont « beurre pâtissier » (= du beurre quoi !) dans leur liste d’ingrédients pour que le chocolat fonde en bouche. Mais là c’est ok ! Bon, pour ceux qui me connaissent, vous savez que ceci n’est pas suffisant pour calmer ma faim… En fait quand je fais mes expéditions à Paris je pars avec un sac de nourriture, et parfois je n’en prends pas assez, d’où le complément acheté sur place.

.

Repas TGV 2

Le bar TGV propose aussi des Boco, c’est à dire des plats en « bocal » (qui comme vous le voyez est ici en plastique). Et j’ai eu la surprise de voir qu’un des Boco du jour était un tajine au quinoa. Mon radar a supposé que c’était un plat végétal, et le barman l’a confirmé en lisant la liste des ingrédients. C’était pas mal, même si j’étais très déçue par le fait que le bocal ne soit pas en verre. La compote actuellement à la carte, elle, est en petit pot de verre et son parfum (pomme ananas) était très à mon goût.

.

Repas Prêt à Manger

Lors de mon passage fin septembre au Prêt à manger de la Gare de Lyon, j’étais déçue de voir que le wrap « vegan » n’était plus en rayon. Il restait seulement, en plat « vegan », la jolie salade de lentilles et la soupe. Hé bien quelques semaines plus tard, la salade aussi a disparu ! Il ne reste plus qu’une soupe et un dessert « vegan »… Voilà pourquoi il ne faut pas boycotter les produits véganes des marques grand public : même si elles ne sont pas parfaites, elles ont le mérite d’exister et donc de permettre aux autres personnes de manger végétalien plus facilement !

.

Sandwich au tartare d’algue

Tout est dans le titre. Et l’odeur du tartare d’algue n’a pas trop plu à ma voisine de train… Pour l’emballage, j’ai testé récemment plusieurs marques d’emballage à sandwich réutilisable. j’avais déjà un Kozy (vu ici et ), qui est simplement une feuille de plastique transparent épais fermée d’un scratch. Celui-ci est plus joli, mais en fait il est composé d’une feuille de plastique épais doublée d’un tissu, ce qui fait qu’il est nettement moins pratique à laver : il faut prévoir le temps de séchage du tissu.

.

Sandwich à la purée de cacahuète

J’évite d’acheter du beurre de cacahuète, car il doit sa texture un peu épaisse à l’ajout d’huile de palme. Mais depuis qu’on a découvert la purée de cacahuète Etiquable vendue en supermarché (composée uniquement de cacahuète et de sel), Doudou est accro. Sauf qu’on fait très rarement nos courses en supermarché. J’achète donc en magasin bio un pot de purée de cacahuète (composé uniquement de cacahuète) et j’ajoute directement dans le pot un peu de sel fin pour obtenir l’éclat de goût qui plait tant à Doudou. Ici, un sandwich express que vous avez déjà vu ici : pain de mie grillé, purée de cacahuète salée, tranches de radis Blue candle.

.

Le sandwich aux rillettes de lentilles

Une de mes tartinades favorites : les « rillettes » à base de lentilles et artichauts à l’huile. Prête en 2 minutes si on a un bocal de lentilles, un bocal d’artichauts à l’huile et un robot mixeur. J’aime l’associer avec de la salade, pour le goût frais, le croquant et la vitamine C, ici de la mâche.

.

Zid et Khobz

La deuxième nounou du Béluga est berbère, et les petits déjeuners familiaux comprennent du pain maison (khobz) et trempé dans de l’huile d’olive (zid). Ici, j’ai montré ça au Pinto avec du pain aux graines de pavot fabriqué par mon papa et de l’huile d’olive qu’on achète en bidons de 5L au moulin de La Fare des Oliviers.

.

Pomme de terre et parmesan végétal

Une collation minute quand il y a un reste de pommes de terre vapeur au frigo : je les coupe en morceaux, même pas épluchées quand la peau est fine, et je les trempe dans du parmesan végétal (poudre d’amande, levure de bière, sel, vous avez une recette par exemple sur le génial blog Le cul de poule).

.

Yaourt aux céréales

Quand il y a des céréales sucrées à la maison, je ne dédaigne pas les manger avec un yaourt de soja. Ici, pour une version à emporter, je place au fond le yaourt de soja, puis je saupoudre le dessus de paillettes de noix de coco séchées, pour contenir un peu l’humidité du yaourt, et par-dessus le place les céréales. Et je mélange le tout au moment de déguster.

.

Bon, je ne veux pas dire mais quand même, il n’y a pas que moi qui prend des collations salées dans cette maison… Regardez où on a trouvé Gino, notre lutin de Noël ! Bien emmitouflé dans le tour de cou (cousu par Kaox) du Béluga, il était tellement occupé à manger les pâtes en sauce tomate dans notre frigo qu’il en a oublié de retourner au pôle Nord avant l’heure du lever !

Bon samedi !

Repas de début décembre

9 Déc

Bonjour !

Pendant le début de ma vie, je pensais qu’en hiver les repas étaient forcément ternes, entre les légumes beige (pomme de terre, céleri rave, panais), les vert foncé (épinard, blette) et la soupe toujours orange. Puis j’ai découvert les courges, et le chou rouge, et maintenant on a des assiettes colorées même en plein hiver !

.

Sandwich complet

Quand je prends le train, ma collection préférée est un sandwich. C’est en particulier une des seules choses que j’arrive à manger quand je dois le prendre vraiment tôt. Vous avez déjà vu ici comment je les compose. Ici, j’ai étalé sur chaque tranche de pain de la purée de cacahuète légèrement salée (à ne pas confondre avec le beurre de cacahuète, qui a une texture plus solide grâce à l’ajout d’huile de palme, et une saveur encore plus addictive grâce à la présence d’un peu de sucre en plus du sel). Et au milieu, j’ai disposé des tranches du sublime radis « Blue candie » que l’Epicerie paysanne de l’Estaque vend en hiver. N’est-il pas magnifique ? (et très doux au goût en général)

.

Haricots blancs en sauce tomate

De temps en temps, je m’accorde le plaisir de manger des petits pois surgelés. Ici c’est un repas 100 % congélateur en fait : je décongèle les haricots blancs en les trempant dans un saladier d’eau chaude. Pendant ce temps, je décongèle de la sauce tomate maison dans une casserole, et j’y mélangerai ensuite les haricots blancs. Et en parallèle je fais bouillir de l’eau pour faire cuire les petits pois dans une autre casserole. Et ça fait un repas de semaine rapide et qui passe bien.

.

Purée d’anniversaire

Je vous en ai déjà parlé ici, je prépare une purée riche en protéines en mixant des haricots blancs cuits et égouttés avec des carottes cuites et un peu de bouillon de légumes. Et pour que ce soit rigolo à manger, j’y plante des gressins et on fait semblant que ce sont des bougies d’anniversaire.

.

Risotto violet

D’habitude, j’ajoute 1/4 de cuillerée à café de bicarbonate dans le bouillon de chou rouge, pour avoir une couleur indigo. Ici je me suis contentée de laisser la couleur telle quelle. C’est rigolo de voir le riz changer de couleur au cours de la cuisson.

Et pendant ce temps, je fais de la magie pour le Pinto avec une fine tranche de chou rouge, quelques gouttes de jus de citron et un peu de bicarbonate. Et quelques minutes de patience pour que la « magie » opère.

.

Purée mauve

Avec les feuilles de chou rouge cuites dans le bouillon, je n’ai pas toujours des idées de plat. Mais en général j’en mixe une partie finement (au mixeur plongeant) puis je la mélange à des pommes de terre cuites à l’eau pour faire une purée mauve. Ici, j’ai mixe la purée avec une grille trop épaisse, la purée était grossière, dommage. C’était quand même correct, avec des allumettes de tofu fumé.

.

Pizza d’hiver

 

De temps en temps, je continue mes essais de pizza maison. Ce n’est toujours pas du tout ressemblant, en particulier parce que ma croûte est toujours trop cuite. Mais ça fait un truc sympa à manger et pas moins de saison qu’en été, quand la garniture est à base de coulis de tomate et d’une sorte de béchamel enrichie en huile et en sel.

.

Soupe et pâtes

En ce moment, le Pinto est dans les extrêmes : soit il mange plusieurs louches de soupe, soit il déclare qu’il n’en veut pas du tout. Et ce soir-là, il a réclamé les pâtes cœur (achetées en Italie) avec de la soupe… Au passage, je réalise que des sachets de pâtes de forme rigolote serait un super cadeau de Noël pour lui.

.

Soupe magique

J’avais dans le frigo la fin du chou rouge, un gros radis « Red méat » au cœur rose fuchsia, des carottes violettes, des oignons, et j’ai mis tout ça à cuire avec un peu de farine de pois chiche et de bouillon de légumes pour faire une soupe. L’aspect en cours de cuisson était fantastique, un vrai chaudron de sorcière ! Et la grande question était : quelle couleur aurait la soupe veloutée obtenue en mixant le tout ?

Et voila le résultat :

.

A propos de magie, notre lutin de Noël est revenu ! Et il semble avoir si bien discuté avec le père Noël du calendrier de l’avent Lego Friends du Béluga qu’il en a oublié de retourner au Pôle Nord avant l’heure du lever…

Bon dimanche !

Cartes pop-up simplissimes

8 Déc

Bonjour !

J’aime les pop-up. Le Pinto aussi, et il a eu un gros coup de cœur pour Je t’aime, super petit livre pop-up de David A Carter, un auteur/créateur de pop-up que j’adore et dont j’achèterais volontiers tous les livres, y compris ceux pour enfants ! (Une des raisons qui me freinent est que ses livres sont imprimés en Chine.)

Aujourd’hui je vous propose un des pop-up les plus simples à faire (on est donc bien loin des géniales créations de David Carter), et je vous explique tout en détails pour que vous puissiez vous y mettre aussi. (Mélanie, je te ferai un atelier quand on se verra si tu ne veux pas le tenter seule !)

J’ai créé ces cartes il y a déjà longtemps, pour l’anniversaire Pyjamasques du Béluga. Peut-être que ce DIY très simple vous inspirera pour créer des cartes de vœux ? Ces cartes sont préparées très rapidement, sans aucune fourniture de loisirs créatifs, simplement avec du papier blanc et des feutres ou crayons de couleur. Et pourtant elles ont l’effet de surprise des pop-up.

 


.
Matériel
– papier blanc A4 d’épaisseur normale
– ciseaux
– colle pour papier
– feutres

Préparation
– Dessiner, coller ou imprimer sur chaque feuille dessin choisi, en veillant qu’il soit placé en bas à droite de la feuille. Plus précisément, en haut du 4ème quart de la feuille. On le voit mieux sur la photo de l’étape suivante.

– Plier la feuille en 4, appuyer sur les plis puis la déplier. On voit bien maintenant l’emplacement du dessin : les plis forment 4 rectangles et le dessin est centré et en haut du 4ème rectangle.


– Plier la feuille en 2 dans la longueur, dessin visible.


– Donner un coup de ciseau de chaque côté du logo. On coupe donc 2 épaisseurs du papier.


– Plier au niveau du bas du dessin, puis déplier complètement la feuille.

– Plier la feuille la feuille en 2, pour que le logo apparaissent en pop up à intérieur.

– Plier à nouveau en 2 : on a alors l’impression que d’avoir simplement une feuille pliée en 4. Mais quand on l’ouvre apparait le pop-up.

– Encoller les bords de la feuille afin de fixer ensemble les deux épaisseurs de papier.
– Inscrire un message à l’intérieur, et le prénom (ou autre message) à l’extérieur. Tadam, c’est prêt !

Bon samedi !

Graines de courge caramélisées

2 Déc

Bonjour !

Il y a deux ans, j’ai découvert les graines de courges enrobées de sucre à la cannelle. Elles étaient proposées à la dégustation sur un stand Les produits de la vie lors d’un salon Veggieworld et j’en ai immédiatement acheté plusieurs pots. J’étais d’autant plus contente que cette gourmandise constituait pour nous un nouveau moyen d’apprécier les graines de courge, qui ont l’avantage d’être riches en zinc (et le désavantage d’être riches en oméga 6, aucun aliment n’est parfait !).

Sauf qu’une fois nos pots de graines de courge sucrées terminés, je n’ai trouvé nulle part où en racheter. J’ai donc retroussé les manches pour en fabriquer moi même. J’ai d’abord essayé de les reproduire à l’identique, en les enrobant de caramel puis en les roulant dans du sucre en poudre mélangé à de la cannelle. Cette méthode m’a posé deux problèmes : mon sucre en poudre était plus grossier que celui de la recette originale, et il est difficile d’obtenir des graines bien séparées les unes des autres.

Puis, en Italie, j’ai goûté des barres aux graines de courge, simplement composées de graines de courge et de différents sucrants. Ça m’a rappelé la nougatine, en plus moelleux, et les Choco Sesamini que j’aime depuis longtemps (et qui sont assez difficiles à trouver en magasin). C’est cela que je vous propose aujourd’hui : une nougatine où les amandes effilées ont cédé la place aux graines de courge, et qu’on enrobe de chocolat si on le souhaite. On garde la gourmandise associée aux graines de courge, avec une recette plus facile à faire à la maison.

 

Ingrédients pour un bol de gourmandises
– 100 g de sucre en poudre (blanc ou blond)
– 1/2 cuillerée à café de jus de citron (2,5 g)  OU 1 cuillerée à café de vinaigre de cidre (5 g)
– 100 g de graines de courge décortiquées
– Facultatif, … de cannelle en poudre

Préparation
– Préparer une feuille de cuisson (papier cuisson ou tapis en silicone) posé sur une surface qui ne craint pas la chaleur (j’utilise une épaisse planche à découper en bois ou une lèchefrite posée sur un dessous de plat).
– Verser le sucre dans une poêle ou une très grande casserole (… cm de diamètre environ pour les 100 g de sucre). Il doit absolument être en fine couche, sinon le sucre du dessous va caraméliser alors que celui du dessus sera encore sous forme de sucre en poudre.
– Ajouter le jus de citron (ou le vinaigre) et placer sur feu moyen/vif.
– Remuer uniquement en inclinant la casserole, pas avec une cuillère ni aucun autre ustensile. Il paraît qu’il faudrait même ne pas remuer du tout, mais je n’ai jamais réussi à attendre sans remuer…
– Quand tout le sucre est fondu et commence à blondir, ajouter les graines de courge et la cannelle éventuelle en les versant « en pluie » (dispersées dans la casserole). Si nécessaire, remuer brièvement avec une cuillère en bois pour les répartir dans le sucre.
– Attendre quelques secondes que le caramel ait la couleur souhaitée (ou que le sucre éventuellement cristallisé lors de l’ajout fonde à nouveau).
– Verser le contenu de la casserole sur la feuille de cuisson, et utiliser une  cuillère en bois (ou autre matériau qui ne craint pas la chaleur) pour immédiatement étaler la masse en couche fine.
– Laisser refroidir avant de casser en morceaux et déguster, de préférence le jour même sinon l’humidité présente dans l’air fera ramollir puis liquéfier le caramel.

 

Remarques

  • Le jus de citron (ou le vinaigre) en présence de chaleur transforme une partie du sucre (saccharose) en glucose et fructose. Le glucose (et peut être aussi le fructose) va éviter au sucre cuit de cristalliser dès qu’on le perturbe, par exemple quand on y incorpore les graines de courge.
  • Version enrobée de chocolat : Laisser refroidir les graines de courge caramélisées puis les casser en morceaux de la taille voulue. Faire fondre du chocolat de couverture (ou du chocolat pâtissier mélangé à un tout petit peu de beurre de cacao ou d’huile de coco désodorisée) puis y tremper les morceaux. Déposer sur une feuille de cuisson et laisser solidifier. En plus du bon goût de chocolat, la version enrobée à l’avantage de se conserver plusieurs jours car la couche de chocolat protège le sucre cuit de l’humidité présente dans l’air.

Bon dimanche !

 

Idées de cadeaux pour Noël 2018

1 Déc

Bonjour !

Voici quelques idées de cadeaux que je vais offrir pour ce Noël. Ce ne sont évidemment pas des idées idéales pour tout le monde, mais elles vous donneront peut-être de l’inspiration pour compléter vos cadeaux immatériels, faits maison ou achetés d’occasion.

.

Idées de cadeaux pour mes petits

Vous avez déjà de nombreuses idées de cadeaux pour enfants sur ce blog : les jeux et jouets que mes enfants ont reçu et qui leur ont particulièrement plu. Ils sont classés par âge dans mes articles dédiés à chaque enfant. Voici en plus mes idées pour 2018. Attention : ce sont des cadeaux plutôt chers, et c’est pour ça que Noël est une bonne occasion, grâce à la possibilité de faire des cadeaux groupés.

Des chaussons à colorier Soft’in : fabriqués en France, lavables en machine à 30 °C, disponibles en modèle lion ou mandala, du 32 au 39. Prix : 49,00 euros sur le site Soft’in. D’habitude je trouve au Béluga des chaussons d’occasion, mais là ses chaussons actuels sont trop petits et je n’ai pas de paire plus grande en stock, alors c’est l’occasion de soutenir des produits made in France. Soft’in fabrique aussi des chaussons pour adultes, dont certains en polyester recyclé à partir de bouteilles plastiques, et des sneakers vegan appelés Ector. Plus précisément, ce sont des sneakers véganes et recyclables, fabriquées en France à partir de fil issu de bouteilles en plastique recyclées, disponibles en plusieurs couleurs sympas et en version printemps/été ou automne/hiver ! Je vais mettre ça sur ma liste pour le père Noël, une jolie paire turquoise

Un coffret Sentosphère : La marque Sentosphère propose de nombreux coffrets de loisirs créatifs fabriqués en France et j’ai failli choisir un coffret de fabrication de savons, de bougies ou de plastique fou (tous demandés par le Béluga qui a parcouru tout leur catalogue quand il a reçu le chouette kit Animaux de la savane en papier), merci Mathilde !) , mais je pense finalement qu’il préférera recevoir le jeu de loto des odeurs. Je garde les autres idées comme cadeau pour quand on va chez le dentiste…  Prix : entre 10 et 30 euros selon le kit.

Un hydravion rouge Vilac : Je suis fan du dessin animé Porco Rosso, et j’ai transmis le virus au Béluga. Ce bel hydravion rouge laqué ressemble à celui de Porco Rosso et sera donc un cadeau offert à la famille : il est vendu à destination des enfants de l’âge du Pinto, mais le Béluga et moi sommes au moins autant intéressés par cet objet que le Pinto ! En bois, fabriqué en France. Prix : 49,90 euros sur le site JeuJouethique.

.

Idées de cadeaux pour les grands

Avec le Béluga, l’an dernier on avait préparé des bocaux de kit SOS cookies. Cette année, je vais lui proposer de créer des bocaux ou des sachets d’infusion à partir d’herbes que j’ai en stock (pétales de mauve, d’hibiscus, fleurs de bleuet, vanille en poudre) et de préparations maison (zestes de clémentine séchés, lanières de peau de pomme issues du pèle-pomme séchées).

Des chaussons Airplum : Ces chaussons fabriqués en France me semblent tous sans produits d’origine animale et certains ont le même confort que les chaussons de marque Isotoner. Doudou a déjà les mules d’hiver Dakar (sans produit d’origine animale, j’ai vérifié auprès du service client) et j’ai les ballerines Jessica bleue – un modèle proposé pour l’été car l’intérieur est en éponge, mais qui me convient aussi en hiver car sa semelle est bien isolante. Prix : environ 20 euros la paire.

Un snood de Kaox : Ça c’est mon cadeau de Noël en avance. Un snood cousu spécialement pour moi par mon amie Kaox, avec des tissus que j’ai choisis. Kaox crée aussi avec amour des pochettes et d’autres accessoires sur mesure. Le dernier né : une mini pochette, en velours ou en liège, pour ranger le câble de son téléphone portable, qui se déplie et s’accroche avec un anneau à suspendre pour accueillir le téléphone pendant sa charge. Le site de Kaox n’est pas en ligne pour le moment, mais vous pouvez la contacter via sa page Facebook, elle est très réactive et vous enverrai des photos des produits qui peuvent vous intéresser. Côté prix, hors frais d’envoi, c’est environ 40 euros pour le snood adulte qui entoure le cou 2 fois comme le mien, 25 euros pour le snood adulte qui fait un seul tour, 15 euros le snood enfant qui fait un seul tour, 20 euros pour l’astucieuse pochette pour chargeur de téléphone.

Des biscuits de Fanny : Des biscuits bio et artisanaux fabriqués en Provence, avec 3 références à la fois véganes et sans gluten : aux pépites de chocolat, à la cannelle, tout chocolat. Prix : 4,95 euros le paquet.

Des livres d’Art-Mella : Les livres des éditions PourPenser ne sont pas imprimés en France, mais ils ont l’avantage de proposer des contenus bien réfléchis pour favoriser le développement personnel des enfants et ados. Mais c’est en tant qu’adulte que j’apprécie tout particulièrement les bandes dessinées d’Art-mella. Les deux tomes de l’enquête sur les émotions se lisent comme une bande dessinée divertissante et m’ont beaucoup appris. J’ai même lu quelques pages au Béluga, intéressé par ma lecture, et je compte lui acheter la carte pour rechercher son besoin caché, qui est maintenant en vente. Bref, c’est un chouette cadeau pour quelqu’un qui s’intéresse à la gestion de ces émotions mais qui n’a pas envie d’un cours dessus. Je suis aussi tentée d’acheter les deux BD Friandises philosophiques comme cadeau moins personnel. On peut acheter ces ouvrages au même prix sur le site des éditions PourPenser et sur celui d’Art-mella, Conscience quantique. Il y a quelques produits de plus sur le site d’Art-mella et de nombreux autres ouvrages sur le site de PourPenser.

Et pour certaines personnes que je verrai après Noël, j’offrirai évidemment un exemplaire de Nourrir son enfant autrement !

 

Bon samedi !

Nos calendriers de l’Avent 2018

30 Nov

Bonjour !

Ce n’est pas un jour habituel de publication, mais j’avais envie de partager avec vous nos calendriers de l’Avent 2018, au cas où vous n’auriez pas encore préparé le vôtre.

D’habitude, je remplis de petits mots et « bons pour » un calendrier de l’Avent réutilisable contenant déjà un petit sapin en bois et une décoration à y ajouter chaque jour. Je vous en avait parlé en détails ici.

.

Cette année, j’ai profité d’une commande de vêtements d’occasion pour acheter, d’occasion aussi, un petit calendrier de l’Avent parfait pour le Pinto, qui a 2 ans : le calendrier de l’Avent « La forêt » de Grund, édité en 2010. Chaque case contient un mini livre cartonné à lire (vraiment mini : il y a une seule phrase, répartie en 4 pages) puis à accrocher au sapin familial.

.

Et en passant dans un supermarché, j’ai eu un coup de cœur pour le calendrier Lego Friends 2018, qui contient une mini décoration à construire et à accrocher au sapin familial : parfait pour le Béluga, qui a 6 ans ! Notamment pour le côté « petite surprise à construire » similaire aux oeufs surprise Kinder, que nous n’achetons pas malgré les demandes ponctuelles du Béluga.

J’ai validé que ça lui plairait en lui montrant le calendrier. Au passage, il y avait aussi un calendrier Lego Star Wars à côté, mais j’ai prévenu le Béluga que c’était le Lego Friends que je proposais d’acheter, et je savais qu’il ne serait pas frustré car il n’est pas fan de l’univers Star Wars.

C’est donc certes un objet neuf, mais les lego sont réutilisables, ça lui fait des petites surprises à construire comme dans les œufs Kinder, et surtout ce coffret est impeccable pour continuer à montrer au Béluga qu’il a le droit de profiter de jouets violets et roses. En effet, les Lego Friends sont visiblement pensés pour plaire aux filles, mais je trouve que le contenu de cette boîte, sur le thème des décorations de Noël, est tout à fait unisexe, et l’illustration de la boîte n’est pas trop fifille (visiblement, c’est une exception pour ces produits). Et bonus, elle montre des personnages pas forcément à la peau blanche : ça compense un peu la sous représentation injustifiée des minorités ethniques dans les visuels en France !

.

On reprendra sans doute notre calendrier en bois l’année prochaine, mais je suis contente de faire une exception pour cette année. Et c’est peut être un hasard, mais ces calendriers ont tous les deux une surprise à double effet : un cadeau pour l’enfant (mini livre à lire, mini surprise à construire) qu’il peuvent ensuite partager avec la maisonnée (les deux sont prévus pour être utilisés en décoration d’arbre de Noël). Je trouve que symboliquement c’est chouette.

Et bien sûr, ces calendriers du commerce ne nous empêcheront pas d’ajouter des petits mots bonus, par exemple apportés par Gino, notre lutin de Noël

Bonne journée !

Repas de fin novembre

25 Nov

Bonjour !

Je suis ravie de pouvoir vous montrer l’aperçu du projet qui me remue les neurones depuis un an : Nourrir son enfant autrement, un gros livre qui compile tout ce que j’ai appris sur l’équilibre nutritionnel d’une alimentation végétale et les moyens d’aider son enfant à construire une relation saine avec la nourriture, additionné des témoignages de Mélanie Mardelay, Omry et Aurélie du blog De chair et de lait. La parution en librairie est pour janvier, j’ai hâte de vous le présenter complètement ! En attendant vous pouvez voir quelques pages ici.

.

Risotto et mâche

En bas, un reste de risotto aux cèpes séchés que j’ai fait réchauffer au four micro ondes, en haut de la mâche avec des graines de tournesol et une pincée de sel, à manger avec le risotto.

.

Megadara


Avec le retour du froid, on ressort les plats un peu épicés et réconfortants. Contre toute attente, le Béluga en a mangé sans sourciller, à part les oignons grillés. La recette du megadara est ici.

.

Tajine et kesra

La recette du tajine de légumes est ici. Pour la kesra, je mélange 500 g de semoule de blé (dur) fine, 1 cuillerée à café de sel , éventuellement 1 cuillerée à café de carbonate de calcium et 100 ml d’huile neutre (colza cuisson) puis j’ajoute environ 200 ml d’eau. Je pétris puis sépare en 2 boules de pâte. Une à la fois, je les étale sur 1 cm d’épaisseur juste avant de les faire cuire dans une poêle antiadhésive, en retournant la galette quand elle est un peu dorée dessous (indice : le dessus est alors devenu mat). En fait, je les étale directement dans la poêle en appuyant avec mes doigts… (Coucou Résé, tu as vu, j’ai mis le temps mais tu as ma recette !)

.

Soupe et granola salé

En automne-hiver, je me régale de soupes, j’adore ! Ici, soupe parsemé d’un granola salé réalisé par Au vert avec Lili à base d’avoine, sarrasin et graines de courge. Merci Lili !

.

Steak de lentilles et pomme de terre sautées

Voici mes steaks hachés à base de lentilles, parfaitement réalisés par ma belle-mère. Ici réchauffés avec un reste de pommes de terre sautées. Admirez la belle forme ronde de ses steaks !

Du coup j’ai utilisé mon emporte pièce rond pour obtenir moi aussi de beaux steaks ronds, même quand (pour une raison que j’ignore !) ma pâte à steaks est trop molle, comme ci-dessous :

.

Hot dog express

Un soir seule avec les enfants, fatigue et flemme de cuisiner. Je sors un reste de baguette, je décongèle des saucisses de tofu (Mini Viennoises, que j’achète au rayon frais du magasin bio et conserve au congélateur, car je n’ai pas souvent la possibilité d’aller au magasin bio). Du ketchup et du beurre de cacahuète forment les assaisonnements de nos hot dogs tout simples, et on les accompagne de bâtonnets de carottes, ici des carottes multicolores. Et voilà, le repas est fini !

.

Crème minute à la poire

Une poire épépinée et épluchée, une belle cuillère de purée d’amande blanche, et zou au mixeur pendant 30 secondes pour obtenir une crème veloutée à déguster immédiatement. Miam !

.

Crème simplissime au chocolat

Pour cette crème, c’est tout le contraire : on la prépare la veille. Il suffit de faire fondre du chocolat avec le double de son poids en lait végétal, et sucrer au goût. Par exemple, pour 2 portions : 100 g de chocolat pâtissier, 200 g de lait de soja nature, 2 cuillerées à soupe de sucre. Une fois que tout est bien homogène, on verse dans deux ramequins et on laisse au frais pendant plusieurs heures.

.

Graines de courge caramélisées

J’ai rapporté d’Italie de petites barres aux graines de courge, et ça m’a donné envie d’en faire à mon tour. Au final, c’est comme une nougatine avec des graines de courge à la place des amandes effilées, et ça va très bien avec de la pomme en dessert. On peut aussi l’enrober de chocolat. Ça vous intéresserait, la recette ?

.

Bon dimanche !