Serre-tête de déguisement

10 Oct

Bonjour !

Connaissez-vous le fil chenille, aussi appelé cure-pipes ? C’est un fil métallique couvert de morceaux de fil plus ou moins long, ce qui le rend doux comme une peluche tout en étant modelable à l’envi.

Avec un serre-tête et du fil chenille, c’est un jeu d’enfant de se fabriquer un accessoire de déguisement. Et comme il tient sans colle ni agrafe, c’est tout aussi facile de le démonter quand on veut en changer !

Je vous montre différentes idées : oreilles de chat, de chien, de lapin, d’ours, mais aussi antennes, plante, soleil ou cœurs.

211016-1

.

Matériel

  • Un serre-tête par personne, plutôt fin
  • Un lot de fil chenille (aussi appelé cure-pipe) de couleurs au choix

.

Préparation

Avec un fil chenille modelé en 2 triangles : des oreilles de chat ou de renard

211016-2

– Fixer l’extrémité du fil chenille en faisant le tour de l’épaisseur du serre-tête.
– Environ 4 cm après, plier le fil pour faire la pointe de la première oreille.
– Plier à nouveau environ 4 cm après, pour finir la première oreille.
– Passer le fil le long du serre-tête, en veillant à ce que le fil ne soit pas du même côté qu’au départ : sur la photo, le fil de l’oreille gauche part de dessous le serre-tête et arrive par dessus.
– Au bout d’environ 3 cm, faire le tour de l’épaisseur du serre-tête pour fixer à nouveau le fil, puis former la deuxième oreille.
– Fixer la fin du fil avec un dernier tour de l’épaisseur du serre-tête.

.

Avec deux fils chenille modelés en triangles : une couronne ou un soleil

211016-3

– Torsader l’extrémité d’un fil chenille avec l’extrémité d’un autre fil chenille de la même couleur. On obtient alors un fil chenille deux fois plus long.
– Fixer l’extrémité de ce fil en faisant le tour de l’épaisseur du serre-tête.
– Environ 4 cm après, plier le fil pour faire la première pointe.
– Plier à nouveau environ 4 cm après, pour finir la première pointe.
– Passer le fil sous le serre-tête, en veillant à ce que le fil ne soit pas du même côté qu’au départ : sur la photo, le fil de chaque pointe part de dessous le serre-tête et arrive par dessus.
– Recommencer pour former les 4 autres pointes.
– Fixer la fin du fil avec un dernier tour de l’épaisseur du serre-tête.

.

Avec deux fils chenille modelés en losanges : des oreilles d’âne, de cochon ou des feuilles de plante

211016-4

– Plier un fil chenille en deux.
– Tenir ensemble les deux extrémités et, avec l’autre main, écarter les deux parties du fil pour former un losange.
– A 2 cm des extrémités du fil, torsader ensemble les deux morceaux de fil pour fixer cette forme d’oreille.
– Avec les deux extrémités, faire le tour du serre-tête pour y fixer l’oreille.
– Recommencer avec le deuxième fil chenille pour faire la deuxième oreille.

.

Avec deux fils chenilles modelés en ovale : des oreilles de lapin

211016-5

– Plier un fil chenille en deux.
– Tenir ensemble les deux extrémités et, avec l’autre main, écarter légèrement les deux parties du fil pour former une oreille de lapin
– A 2 cm des extrémités du fil, torsader ensemble les deux morceaux de fil pour fixer cette forme d’oreille.
– Avec les deux extrémités, faire le tour du serre-tête pour y fixer l’oreille.
– Recommencer avec le deuxième fil chenille pour faire la deuxième oreille.

.

Avec deux fils chenilles modelés : des oreilles de chien


– Rassembler les deux extrémités d’un fil chenille.
– A 2 cm des extrémités du fil, faire le tour du serre-tête pour les fixer.
– Modeler le fil chenille pour former une oreille tombante.
– Tourner le serre-tête et recommencer avec le deuxième fil chenille.
.

Avec deux fils chenilles modelés en rond : des oreilles d’ours ou de souris

– Fixer l’extrémité d’un fil chenille en faisant le tour de l’épaisseur du serre-tête.
– Placer la suite du fil autour d’un objet rond pour lui donner la forme ronde d’une oreille d’ours.
– Avec la suite du fil, faire le tour de l’épaisseur du serre-tête, pour le fixer au serre-tête. Il va rester un bout de fil chenille qui dépasse, c’est normal.
– Recommencer avec l’autre fil chenille.
– Torsader les deux restes de fil chenille vers le milieu du serre-tête. Ils vont former une double spirale, comme dans un sucre d’orge (ou l’ADN !).
.

Avec un fil chenille droit : des antennes

– Au bout d’environ 10 cm (selon la longueur souhaitée pour l’antenne), faire le tour de l’épaisseur du serre-tête avec le fil, pour le fixer au serre-tête.
– Passer le fil le long du serre-tête, en veillant à ce que le fil ne soit pas du même côté qu’au départ : sur la photo, le fil de l’oreille gauche part de dessous le serre-tête et arrive par dessus.
– Au bout d’environ 6 cm, faire le tour de l’épaisseur du serre-tête pour fixer à nouveau le fil, puis former la deuxième antenne.

.

Avec deux fils chenille droits : des antennes à motif

211016-6

– Au bout d’un fil chenille, former un petit cœur ou autre formé souhaitée pour le bout de l’antenne.
– Fixer sa forme en torsadant son extrémité.
– Au bout d’environ 10 cm (selon la longueur souhaitée pour l’antenne), faire le tour de l’épaisseur du serre-tête avec le fil, pour le fixer au serre-tête. Il va rester un bout de fil chenille qui dépasse, c’est normal.
– Recommencer avec l’autre fil chenille.
– Torsader les deux restes de fil chenille vers le milieu du serre-tête. Ils vont former une double spirale, comme dans un sucre d’orge (ou l’ADN !).

.

Remarques

  • Pour finir le déguisement de chat, chien ou souris, vous pouvez fabriquer une queue avec un vieux collant : découpez une jambe du collant, garnissez-là de papier toilette et teintez-là avec de la peinture si besoin. Vous pouvez regarder des exemples de serre-tête & queue pour avoir une idée de la longueur et de l’épaisseur à obtenir.
  • Bois de cerf ou renne : Comme dans le tutoriel de Dea Vita, il faut que les fils chenille soient fins et que les bois soient de petite taille, sinon il ne tiendront pas bien à la verticale. On peut ajouter des oreilles comme sur le serre-tête faon de Baiska dreams (la photo montre aussi un maquillage de faon).
  • Licorne : Je n’ai pas essayé, mais je pense qu’on doit pouvoir faire une corne en papier et la caler avec un ou deux fils chenilles qui le parcourent en torsade. Pour une version cousue, il y a le tutoriel de Pompons et macarons.
  • Version sans fil chenille, avec fil métallique, ruban et colle : On peut faire des oreilles de chat comme chez Mini Reyve.

Bon week-end !

4 Réponses vers “Serre-tête de déguisement”

  1. Christel 10 octobre 2021 à 13:29 #

    Bjr Sandrine,
    Tu es toujours plein d’inventivité et cette rubrique est pleine de ressources à faire avec des enfants.

  2. Cécile 11 octobre 2021 à 11:03 #

    Merci beaucoup Sandrine pour cet article ! Je n’aurais jamais pensé aux fils chenilles, alors qu’en effet c’est polyvalent, réutilisable, facilement trouvable et pas très cher !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Déguisements pour enfant éthiques et écologiques | Végébon - 7 novembre 2021

    […] déguisement de chat. Rouge. (Je pense que la seule solution est de lui bricoler ça moi-même avec un serre-tête et des cure-pipe rouges pour les oreilles, et une ceinture de peignoir cousue à un legging rouge pour la queue, mais actuellement je n’ai […]

  2. Anniversaire bisous (5 ans) | Végébon - 27 novembre 2021

    […] vous explique ici comment fabriquer ces […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :