Pourquoi devenir végétarien ? Raison 2 : la santé (1/2)

8 Mar

Aaah, vous pensiez que je vous avais oublié, hein ? Ne dites pas non, je vous ai entendu soupirer “C’est pas trop tôt” ! Soyez indulgents, j’ai pensé à vous tous les jours. Mieux : j’ai bossé pour vous tous les jours ! Je vous sens dubitatifs… Allez je vous explique : comme d’habitude, j’ai voulu partir des informations de base, donc il m’a encore fallu plusieurs dizaines d’heures pour les recherches d’articles scientifiques, les lectures, la sélection des informations et la rédaction de ce post. Alors quand ça s’ajoute à un boulot intense, une vie sociale minimale et le besoin de dormir quelques heures par nuit… c’est difficile à caser dans les 15 jours qui sont censés séparer 2 posts !

Bon, je ne vous retiens pas plus, voici sujet du post : environ 30 % des végétariens le deviennent pour soigner leur santé. Un problème médical, par exemple le diagnostic d’un cancer, leur fait prendre conscience qu’il n’ont pas une alimentation adéquate, et ils se tournent alors vers le végétarisme.

On va voir ici quels sont les liens entre végétarisme et santé. Sur ce sujet, je considère que les articles  scientifiques (en anglais) sont la source d’informations la plus fiable et la plus actualisée. Comme pour mon précédent post, j’ai élu l’article scientifique que j’ai trouvé le plus utile : le voici (demandez-moi le PDF vous voulez le lire – il est à la fois synthétique, complet et actualisé).

Avant de commencer, un point de vocabulaire : « le » végétarisme recouvre en fait des alimentations extrêmement diverses :
– l’ovo-lacto-végétarisme : on ne consomme ni viande ni poisson, mais on utilise oeufs et produits laitiers
– l’ovo-végétarisme : même chose mais sans produits laitiers
– le végétalisme : on ne consomme aucun produit d’origine animale. C’est à dire ni viande, ni poisson, ni oeuf, ni produits laitiers, mais aussi pas de gélatine ni de miel. Mais que mangent les végétaliens ? Plein de choses trop bonnes, vous n’avez qu’à voir les blogs listés à droite…

Raisons invoquées par ceux qui choisissent le végétarisme pour améliorer leur santé

Cancer colorectal & consommation excessive de viande rouge ou transformée
Depuis des années, les études observent que les personnes qui mangent beaucoup de viande rouge (boeuf, porc, agneau, chèvre) ou beaucoup de viande transformée (jambon, lardons, saucisses, tout ce qui est fumé, séché ou salé) sont aussi ceux qui ont le plus grand risque d’avoir un cancer colorectal. De manière général, on estime que ce type de cancer est principalement causé par l’alimentation. En France, il y a chaque année 17 000 décès à cause d’un cancer colorectal, et 37 000 nouveaux cas de cancers colorectaux. J’en profite pour signaler que les hommes et femmes de 50 à 74 ans sont considérés comme à risque pour ce cancer et peuvent retirer gratuitement un kit de dépistage auprès de leur médecin traitant.

Maladies cardiovasculaires & consommation excessive de graisses saturées
Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France (et dans le monde). Les personnes les plus à risque sont celles qui ont une hypercholestérolémie. Ce sont généralement les mêmes qui consomment beaucoup de graisses saturées (beurre, graisse de boeuf ou de porc, huile de noix de coco, huile de palme).  Les végétariens ont un peu moins de maladies cardiaques ischémiques que les non végétariens. Et en général, ils consomment moins d’acides gras saturés et de cholestérol, plus d’antioxydants (dans les fruits et légumes), sont moins gros et ont une pression sanguine un peu plus faible.

Obésité & consommation excessive de calories
L’indice de masse corporelle des végétariens est inférieur à celui de ceux qui consomment de la viande. Dans la cohorte dite des Adventistes, l’indice de masse corporelle moyen était de 27 kg/m2 chez ceux qui consommaient de la viande de temps en temps, 26 kg/m2 chez les lacto-ovo-végétariens et 24 kg/m2 chez les végétaliens. A partir de 25 kg/m2, on considère qu’une personne est en surpoids. A partir de 30 kg/m2, elle est dite obèse. Les végétariens, et surtout les végétaliens consomment moins d’aliments très riches en calories (viandes, fromages, etc) et plus d’aliments rassasiants (fruits, légumes, légumineuses).

Diabète de type 2 & consommation excessive de calories
Après ajustement pour l’âge, l’origine ethnique, le niveau d’études, les revenus, l’éducation physique, les habitudes de sommeil, le nombre d’heures passées devant la télévision, la consommation d’alcool et l’indice de masse corporelle, les végétariens ont deux fois moins de diabète de type 2 que les non végétariens. Les végétariens consomment de nombreux aliments à faible indice glycémique, comme les légumes secs et les noix. D’autre part, les patients atteints de diabète de type 2 améliorent leur glycémie avec un régime basé sur une restriction calorique (absorber 800kcal de moins que ses besoins quotidiens) mais ils l’améliorent encore avec une alimentation végétalienne pauvre en graisse (et sans restriction calorique) !

« Allergie au lait » & consommation de produits laitiers
1 % des adultes et 3 % des enfants sont allergiques aux protéines du lait. Une grande partie des adultes sont intolérants au lactose.

Cancer de la prostate & consommation de produits laitiers
Les hommes qui consomment des produits laitiers ont plus de risque d’avoir un cancer de la prostate.  Dans cette étude, la consommation minimale était de 10g de protéines issues de produits laitiers par jour, ce qui correspond à 1 grand verre de lait (300g) ou 2 petits yaourts (200g) ou 26g de parmesan Tous ceux qui consommaient plus que cette quantité par jour avaient un risque plus élevé de cancer de la prostate. On ne sait pas quel est le risque pour les végétaliens (qui ne consomment aucun produit laitier).

Longévité & végétarisme
En moyenne, les végétariens vivent plus longtemps que ceux qui consomment de la viande (3,6 ans de plus en moyenne). Et l’effet est encore plus visible quand les personnes restent végétariennes pendant longtemps, comme vous le voyez sur cette figure :

Durée de vie cumulée d'un groupe de végétariens depuis moins de 17 ans (courbe crénelée) ou depuis plus de 17 ans (courbe lissée).

Aucune étude n’a mesuré la longévité des végétaliens. Il est possible qu’elle soit très élevée, puisque les végétaliens ont une alimentation assez pauvre en méthionine, et que les rats et des souris nourris avec ce type d’alimentation ont une longévité très élevée. Ce qui nous amène à la petite blague du jour, ou comment les végétaliens vont conquérir le monde…

Comment comprendre les études scientifiques liant végétarisme et santé

Dans la première partie, je vous ai cité les études scientifiques qui me paraissent les plus solides. J’ai fait la sélection pour vous, mais maintenant je vais vous donner les clés pour que vous aussi vous puissiez comprendre les études liant végétarisme et santé. Après quelques minutes de concentration, vous ne vous laisserez plus mener en bateau par les affirmations infondées qui peuvent pulluler sur le web !

1 –  Ces études suivent des cohortes

Les études liant végétarisme et santé sont généralement des études de cohortes, c’est à dire qu’on recrute un grand nombre de personnes, la cohorte, et on les suit au cours du temps, en enregistrant de nombreux paramètres : indice de masse corporelle, taille, consommation d’alcool, activité physique, rythme de sommeil, niveau d’études, situation maritale, etc. On enregistre aussi les problèmes de santé de ces personnes : survenue d’un cancer, de fractures osseuses, d’un diabète, etc.

A la fin de l’étude, on essaye de savoir si le risque d’avoir une certaine maladie est plus élevé selon certains paramètres, par exemple si le risque d’avoir un cancer de la prostate dépend de la consommation de produits laitiers. Si le plus grand nombre de cancers de la prostate est arrivé aux personnes de la cohorte qui consomment des produits laitiers, alors on va dire que la consommation de produits laitiers est un facteur de risque pour le cancer de la prostate.

Voici un exemple en image, tiré de cette étude. Je vous ai mis le tableau de l’article en noir et mes explications en couleur. En bleu, vous comprenez le contenu de chaque colonne du tableau.

Et en vert, je vous commente le résultat pour la ligne des protéines issues de produits laitiers. Le résultat est qu’on est à peu près sûr (car P est proche de zéro) que consommer plus de 10g par jour de protéines issues de produits laitiers augmente notre risque d’avoir un cancer. L’augmentation du risque est d’environ 5% si on consomme 14g par jour de ces protéines (groupe 2) et d’environ 20% si on consomme 27g par jour de ces protéines.

Attention, cela signifie que la consommation de produits laitiers est associée à un risque de cancer, de la prostate pas que les produits laitiers sont la cause de ce cancer. On observe seulement que pour mettre toutes les chances de son côté il vaut mieux éviter ce facteur de risque.

2 – Il est difficile d’avoir une cohorte suffisamment nombreuse

L’étude que je viens de vous citer a été faite sur une cohorte de 142 520 hommes. Cette nombre très élevé est permis parce que les participants ont été recrutés sur toute l’Europe. Il a permis de montrer une association entre un paramètre, la consommation de produits laitiers, et une petite augmentation du risque d’avoir un cancer de la prostate.

Pourtant, cette cohorte, dite EPIC, n’est pas la première étudiée pour ce risque. Par exemple, les mêmes paramètres ont été étudiés sur la cohorte dite des Adventistes, qui comprend 14 000 hommes. Sur cette cohorte, on n’a pas vu d’association entre consommation de produits laitiers et risques de cancer de la prostate. Pourquoi ? En partie parce que l’augmentation de risque n’est pas énorme (de 5% à 20%), donc il faut un très grand nombre de personnes pour que le test statistique valide l’association du paramètre et du risque.

Conclusion : pour connaître la santé des végétariens, il faut des grandes cohortes. Or  une équipe française est justement en train de recruter une cohorte qui fera 500 000 personnes, pour étudier les liens entre alimentation et santé ! Donc si vous voulez aider le végétarisme, c’est une occasion rarissime : foncez vous inscrire ici !! Je l’ai fait et je peux vous dire deux choses : 1) c’est pas très contraignant, il suffit de remplir des questionnaires en ligne, 2) les concepteurs ont une méconnaissance terrible du végétarisme. Ils connaissent le tofu mais pas le seitan ni le gluten… Ne les laissez pas dire n’importe quoi sur les végétariens, participez à la cohorte pour leur montrer que vous êtes végé ET en bonne santé !! C’est le moment ou jamais, n’hésitez pas à diffuser l’info ! Cet appel concerne aussi crucialement les végétaliens, car ils ont été mélangés avec les ovo-lacto-végétariens pour l’étude des risques de cancer dans la cohorte EPIC « parce que trop peu de cancers sont survenus dans le groupe des végétaliens ». Ce qui signifie soit que les végétaliens ont peu de cancers, soit qu’ils étaient en trop petit nombre dans la cohorte EPIC. Alors à vous de jouer pour qu’on obtienne enfin une étude complète de la santé des végétaliens, histoire de convaincre les personnes attentives à leur santé .

3 –  Il est très difficile d’ajuster tous les paramètres qui varient dans la cohorte

Il y a une deuxième raison qui explique que la cohorte des Adventistes n’ait pas permis de montrer l’association entre risque de cancer de la prostate et consommation de produits laitiers : c’est que de très nombreux paramètres varient entre les personnes étudiées. Par exemple, ceux qui ont analysé la cohorte des Adventistes ont pensé à regarder si le cancer de la prostate était lié à la consommation de protéines animale, de viande de boeuf, de lait entier, etc. Mais ils n’ont pas regardé la consommation de protéines issues de produits laitiers. Or vous avez vu sur le tableau que c’est avec ce paramètre précis que l’association est la plus forte (c’est à dire que le P est le plus proche de 0). Vous voyez donc que la traque du meilleur paramètre c’est un peu comme la quête du Saint Graal ^^. Si on ne trouve pas le bon paramètre, on peut rater une association réelle avec le risque d’avoir la maladie.

Et à l’inverse, certains paramètres peuvent nous faire croire qu’il existe une association alors qu’il n’en existe pas… Tenez-vous bien, on en arrive à la 2ème information choc de ce post Vous avez compris que dans une cohorte, de nombreux paramètres varient : indice de masse corporelle, taille, rythme de sommeil,  etc. Ces paramètres peuvent tous être des facteurs de risque pour la maladie, donc on  doit “corriger” ces paramètres, c’est à dire comparer seulement des personnes qui ont le même niveau d’activité physique, de sommeil, de consommation d’alcool, etc. Mais il est difficile de penser à tous les paramètres importants pour la santé. En général, les études prennent en compte les données corporelles (âge, indice de masse corporelle), les habitudes alimentaires (protéines, alcool, légumes, cigarette). Toutes ne prennent pas en compte le niveau d’études, le temps de sommeil, le niveau d’activité physique, etc. Donc de nombreuses études montrent que les végétariens sont en meilleur santé, non pas à cause de l’alimentation végétarienne, mais parce que les végétariens ont généralement un comportement globalement meilleur pour leur santé, notamment une plus faible consommation de tabac et d’alcool, une consommation plus élevée de certains végétaux, une activité physique plus forte, un niveau socio-économique plus élevé, et globalement une meilleure attention portée à leur santé que les non végétariens.

Recette : crème chocolatée façon Danette

Puisqu’on a beaucoup parlé des produits laitiers, je vous transmets  cette recette riche en calcium, pauvre en matière grasses et blindée en souvenirs gustatifs. Ma madeleine de Proust, c’est quand je trempais des morceaux de pomme dans une crème Danette au chocolat à la cantine, histoire de faire une fondue au chocolat express…

J’ai découvert cette recette ici mais la recette originale est . Le résultat est une crème hyper simple à faire, parfaite pour un dessert improvisé, et qui renvoie tout le monde à l’époque des pots d’1 L de crème délicieusement chocolatée… Et qui peut servir de base pour créer n’importe quel parfum, en remplaçant le cacao par du café soluble, de la poudre de noix de coco, du pralin (terriblement simple à faire soi-même), etc…

Temps de préparation : 2 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes

Ingrédients pour 4 personnes
– 500 g de lait végétal au goût neutre (500 ml) OU 450 g d’eau + 50 g de purée d’oléagineux
– 80 g de sucre complet (140 ml) OU votre agent sucrant favori + 1/2 cuillère à café de cannelle
– 50 g de cacao non sucré (125 ml)
– 50 g de farine au choix (j’utilise de la farine de riz complet) OU 25 g de fécule

Préparation
– Dans une casserole, délayer la fécule, le cacao, le sucre et la cannelle avec un peu de lait, puis ajouter le reste du lait.
– Mettre sur feu moyen et remuer souvent. C’est le moment de buller devant la casserole, les tours lents de la cuillère sont parfaits pour se vider la tête un soir de fatigue.
– Au bout de 5 bonnes minutes, c’est magique, le mélange liquide s’épaissit en quelques secondes ! Éteindre le feu et remuer encore quelques secondes jusqu’à ce que la crème ait l’épaisseur voulue.
– Idéalement, mettre au frais 1h avant de consommer… Mais ici on n’arrive pas à tenir : on ouvre les hostilités dès que la crème est tiède😉.

Salade verte, étoiles (quinoa cuit mélangé à des flocons d'avoine, des carottes râpées et du bouillon puis mis en forme et cuit au four), tomates séchées et cœurs d'artichaut à l'huile, moutarde pour tremper les étoiles,crème chocolatée pour le dessert

Remarques

  • Conservation : Cette crème se conserve plusieurs jours au frigo. Pour une conservation plus longue, elle se congèle/décongèle parfaitement bien.
  • Crème dessert minimaliste : Les ingrédients indispensables sont une farine, de l’eau et un édulcorant. Vous obtenez alors une crème translucide qui fond dans la bouche. La purée d’oléagineux (ou le lait à la place de l’eau) sert à ajouter un goût plus durable et à donner une crème opaque.
  • Variante à la vanille : Remplacez le cacao en poudre par une cuillère à café d’extrait de vanille, le sucre complet par du sucre blond. Et selon votre goût, ajoutez plus de sucre ou 100 g de purée de pomme (ou si vous mangez la crème tout de suite, 125 g de pomme crue mixée).
  • Variante au café : Voyez ici, la recette montre aussi qu’on peut remplacer la fécule par de la crème de riz complet (on la trouve en magasin bio sous forme de poudre, rangée avec les farines)
  • Variante à la châtaigne : Pour 500 ml de lait d’avoine, comptez 60 g de farine de châtaigne et 45 g de sucre complet. On peut aussi ajouter un peu d’extrait de vanille. Cette crème est correcte seule, mais elle sera vraiment délicieuse dégustée avec des tranches de pommes un peu acidulées.

N’hésitez pas à vous préparer cette crème en récompense d’avoir lu mon post🙂. Il est long et pas sexy, mais vraiment utile à mon avis. Et puis surtout… maintenant que vous avez compris toute la théorie, on va pouvoir passer à la pratique !! Je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour la suite et fin de ce post sur végétarisme et santé !

Recette de cuisine durable

54 Réponses to “Pourquoi devenir végétarien ? Raison 2 : la santé (1/2)”

  1. Julie 10 mars 2010 à 09:21 #

    Mais tu es toute pardonnée ! Tes recherches sont très précieuses pour ceux qui douteraient encore que le végétarisme est bon pour la santé ! Plus il y aura de personnes qui prouveront ces bienfaits tout comme je l’ai fait dans le passé, mieux ça sera !

    Je suis convaincue que l’alimentation a un lien très fort avec les maladies chroniques d’aujourd’hui. Il n’est donc pas surprenant qu’un végétarien vive plus longtemps qu’un omnivore puisque la consommation excessive de viande bouche les artères et les produits laitiers sont responsables de nombreux cancers.

    En ce qui concerne le diabète (et je suis bien placée pour en parler), les produits industrialisés bourrés de sucre en sont la cause. Pour bien vivre son diabète, il n’y a rien de mieux que de consommer des aliments à index glycémique bas pour réguler sa glycémie et éviter les hypoglycémies responsables de coups de pompe à répétition et de prise de poids.

    Enfin la meilleure partie, ta petite douceur semble très réconfortante en ces temps où le froid subsiste.

    J’avais fait il y a quelques temps une douceur chocolat liégeois tout aussi réconfortante !

    Ca donne envie de chocolat tout ça !

    • vegebon 10 mars 2010 à 10:34 #

      Merciiii ! J’avais peur que mon post soit trop rebutant… J’ai essayé de sélectionner les informations les plus importantes, tout en donnant des éléments pour que les gens puissent vraiment comprendre ce qu’ils lisent et décider avec tous les éléments (et pas seulement les infos que les différents lobbys veulent bien transmettre).

      Au sujet des produits laitiers, j’ai été vraiment choquée par les informations délibérément incomplètes qui sont débitées ici : http://www.produits-laitiers.com/nutrition-sante/questions-de-sante/ Ce sont des rumeurs pour répondre à des rumeurs… alors qu’il y a maintenant des études scientifiques solides sur le sujet ! (mais les résultat ne sont pas en faveur des produits laitiers…)

      Merci beaucoup pour tes remarques !

      • Virginie Sowinski 30 novembre 2012 à 14:07 #

        Hello !
        Serait-il possible que tu me transmettes les études scientifiques sur lesquelles tu t’es appuyée (si elles sont en anglais ce n’est pas grave) ? Je suis en train de monter mon petit dossier sur les bienfaits du végétarisme pour ma belle-mère… Son fils s’est converti, notre mariage qui est en préparation sera végétarien et junior qui est en prévision le sera également. Bref, je veux la rassurer en amont car elle et moi avons le même caractère et je sais que sans études scientifiques avérées sur le sujet elle verra notre comportement alimentaire comme quelque chose de dangereux, surtout pour un enfant, et là, ce sera la guerre. Comme la majorité des articles que j’ai trouvés proviennent de sites végétariens, je recherche des sources qui pourront être légitimes pour elle aussi.
        Merci pour ton aide🙂

      • vegebon 30 novembre 2012 à 18:43 #

        Bonjour !
        De nombreuses études sont citées sur la page dans laquelle l’APSARES (Association des Professionnels de Santé pour une Alimentation RESponsable) affirme que le végétarisme est bon pour la santé : http://www.alimentation-responsable.com/position-de-lapsares
        Est-ce que ça te suffit ? Sinon, il y a toutes les études citées dans l’article de l’Association Américaine de Diététique : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CDEQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.vegetarisme.fr%2F_pdfs%2FPositionAAD.pdf&ei=0uG4UO-eBcLZtAaPsYD4DA&usg=AFQjCNHcW-kNsyXwohE6DfRhnaSGPk8N8Q&cad=rja .
        Enfin, dans mon article, chaque argument correspond à une étude scientifique (citée en lien hypertexte) donc tu peux choisir celui qui répond aux interrogations de ta mère. Perso, j’avais apprécié cet article sur l’alimentation végétalienne http://ajcn.nutrition.org/content/89/5/1627S.long
        Ta mère va avoir de la lecture😉. Et sinon elle peut contacter une diététicienne hyper compétente qui consulte même à distance et est favorable au végétarisme et végétalisme : http://www.dieteticienne-amiens.fr/
        Bonne préparation de mariage et bonne future grossesse🙂

      • Virginie Sowinski 30 novembre 2012 à 18:53 #

        super merci🙂
        Et oui, le contact de la diététicienne est un bon point qui me servira très certainement !
        merci encore

      • vegebon 2 décembre 2012 à 11:02 #

        Et pour quand bébé sera là, il y a une diététicienne spécialisée, Christelle Piatti dieteticienne-bebe-enfant.com/ (en plus elle est favorable au végétarisme).

      • Virginie Sowinski 2 décembre 2012 à 11:11 #

        Alors, ça, c’est super chouette !!! Surtout que pour le moment nous sommes végétariens mais l’amoureux aimerait qu’on passe au végétalisme et d’ici que bébé arrive on le sera certainement. Donc c’est toujours rassurant d’être accompagné par des professionnels qui connaissent bien le régime alimentaire. En plus elle propose un accompagnement à distance et sinon elle est à 4h de route de chez moi, on a connu pire😉 Merci beaucoup🙂

  2. mamapasta 11 mars 2010 à 22:35 #

    le rapport lait / cancer de la prostate a été publié officiellement dans un petit livret distribué à tous les médecins….Ce qui n’empêche pas une pleine page de pub pour  » trois produits laitiers par jour » dans le quotidien du médecin chaque jour….
    Incroyable non?

    • vegebon 11 mars 2010 à 22:56 #

      Oui, c’est déprimant de ne pas pouvoir faire complètement confiance aux institutions sanitaires françaises… Du coup j’imagine que les médecins, même informés, sont en situation difficile quand il s’agit de désavouer le plan nutrition national ! Vivement qu’internet permette au maximum de gens d’être au courant et de faire pression pour que les choses changent. J’espère que mon blog contribue un peu à ça.

  3. Plaisir vegan 20 mars 2010 à 08:51 #

    Je tiens à ajouter que les produits laitiers sont allergènes : beaucoup de personnes sont allergiques à des tas de choses car elles consomment des produits laitiers.
    Étant moi-même allergique à la salive de chat, j’avais des réactions terribles quand j’emmenais ma minette chez le vétérinaire : voiture = espace clos, et chat malade = chat qui bave (elle est épileptique).
    Le jour où je suis devenue vegan, ces symptômes ont quasi-totalement disparu.
    Ils sont également responsables de problèmes de dos (ostéoporose) et autres problèmes de décalcification des os, contrairement à ce qu’on nous rabâche.

    Voici un article que j’ai entièrement dédié aux « poisons laitiers » : http://kikekwa.blogspot.com/2010/01/les-poisons-laitiers.html

    • vegebon 20 mars 2010 à 17:53 #

      Merci pour ton commentaire et le lien vers l’article. C’est utile de lister les symptômes qui peuvent être causés par les produits laitiers. Comme ça les gens peuvent y trouver un problème dont ils souffrent, essayer l’arrêt des produits laitiers pendant 1 mois, et ensuite ils verront par eux-même si leur problème est aussi présent.

  4. Lili Végétatout 21 mars 2010 à 22:22 #

    Bizarrement, depuis que mon chéri vit avec moi, et qu’il est donc quasi-végétarien (cad qu’il ne mange de la viande qu’au restaurant, ou quand on est invités, etc. alors qu’à la maison, il ne manque quasiment que ce que je cuisine), il a pris du poids, et pas qu’un peu ! Bon, il était déjà bien enveloppé (disons qu’il a une ossature lourde ^^), mais c’est devenu encore pire, alors que je ne cuisine pas très gras, je ne comprends pas pourquoi:/ Et comme la plupart des nutritionnistes ne sont pas (du tout) branchés végétarisme, ben … je ne sais pas trop quoi faire:/

    Quoi qu’il en soit, merci pour ce compte-rendu exhaustif et bien documenté !! Une jeune fille souhaitant devenir végétarienne m’ laissé un message sur Facebook, je l’ai notamment renvoyée vers ton blog !😉

    Quant à la recette … elle donne bien envie !! Chocolat-addict ! ♥ ^^

    Bonne soirée !!!

    • vegebon 22 mars 2010 à 07:30 #

      Hem. c’est embêtant pour ton homme… En ce qui me concerne c’est un peu pareil : j’ai plutôt un peu grossi depuis qu’on est passé au végétarisme. Mais je sais pourquoi : j’ai tendance à goûter souvent les plats en cours de réalisation, d’autant plus que les recettes sont nouvelles et délicieuses, ce qui arrive souvent depuis qu’on est végé. Par contre mon homme a plutôt maigri car il a du mal à manger correctement à la cantine le midi.

      En tout cas, pour ton chéri il y a peut-être des réponses ici (trop d’aliments à fort indice glycémique et/ou de produits laitiers ?). Et pour tout dire, en devenant végétarienne j’avais peur de compenser en consommant trop d’oeufs et de produits laitiers, avec les problèmes que ça peut entrainer (cholestérol), c’est aussi pour ça que je vise plutôt le végétalisme.

      Et merci beaucoup d’avoir orienté quelqu’un vers mon blog, je suis contente si il peut être utile🙂. Quant à la recette, elle est vraiment facile et le résultat est bluffant, alors ça vaut le coup de la diffuser.

      Bonne semaine !! (je me dépêche de poster la suite de cet article sur la santé)

  5. pigut 18 mai 2010 à 15:25 #

    Merci pour cet article bien travaillé, merci pour les comptes rendu d’études. Chouette petit dessert aussi, je me demande à quel parfum je vais l’essayer!

    En échos au précédents commentaires, je voudrais juste répéter : les produits laitiers c’est tabou, on en viendra tous à bout.

    Il est bien également de rappeler que la nourriture industrielle est un véritable cauchemar, un fléau à éviter. La cuisine n’est pas une corvée si difficile. Des barres de céréales sans trop de sucres sont si faciles à réaliser par exemple, pourquoi alors se gaver de barres industrielles bourrées de cochonneries… allez au fourneaux, votre santé en dépend!

    • vegebon 18 mai 2010 à 15:52 #

      C’est vrai, on n’apprend pas forcément à cuisiner avec sa famille, mais maintenant on peut tout apprendre facilement grâce à internet !
      Et faire des barres de céréales ne demande qu’un bol pour mélanger de la purée de pomme, des pépites de chocolat et des flocons d’avoine, un plat à gâteau pour étaler ça, et un petit four pour le cuire doucement… ah oui et un couteau pour couper la galette refroidie en barres à emporter😉.

  6. pigut 18 mai 2010 à 15:29 #

    Merci aussi de pousser à participer à l’étude Nutrinet Santé, c’est important!
    J’en parle depuis des mois à mon copain sans effet. Mais il est actuellement en train de répondre aux questionnaires après lecture de ton article, je dis bravo!

  7. Cécile Riffet 18 mars 2012 à 16:38 #

    Trop bonne la petite crème ! Je fais plusieurs tests en ce moment : différentes saveurs et textures … toujours un régal !!

    • vegebon 20 mars 2012 à 12:46 #

      Super ! Nous aussi on en est super fan, je crois que c’est la recette de ce blog que je fais le plus souvent🙂. N’hésite pas à me signaler tes variantes préférées, je les ajouterai dans l’article !

  8. Séverine 18 août 2012 à 18:40 #

    Recette testée, approuvée… et même trafiquée !😀
    Je crois que ce goût de chocolat intense m’a donné envie de « fondant au chocolat » (celui qui se garde au frais, qu’on démoule et qu’on mange nappé de crème anglaise…)
    J’ai donc recommencé la recette en augmentant de 50% la quantité de fécule, et je me suis régalée !
    Merci de nous donner des recettes aussi simples à réaliser, et si bonnes pour notre palais et notre santé !

    • vegebon 25 août 2012 à 10:07 #

      Génial ! Ca fait un moment que j’ai envie de remanger ce fameux fondant alors je vais tenter ta version, merci !

      • Séverine 28 août 2012 à 21:46 #

        Je viens aussi de tester version glace… ça se mange bien aussi !😀

      • vegebon 29 août 2012 à 03:13 #

        Oh oh ! En général, pour les glaces au chocolat je fais 200 g de tofu soyeux + 150 g de chocolat, mais tu me fais envie là…

  9. Séverine 29 août 2012 à 19:30 #

    ça te ferait une « recette du placard » pour la glace😉 (je ne connais pas de tofu soyeux se conservant à T° ambiante)
    Et puis un bon exercice pour t’entraîner à patienter… (la glace « encore tiède » ce n’est pas vraiment ça)

  10. julie 9 décembre 2012 à 21:44 #

    Oula le superbe dossier! Je vais lire les autres articles relatifs à celui-ci.
    Non, en fait je vais lire tout le blog🙂
    je prépare un documentaire sur le sujet, merci pour les infos très complètes

  11. hanna 8 février 2013 à 15:20 #

    Merci sandrine pour cette recette! Un seul.mot: excellent !

    • vegebon 11 février 2013 à 12:50 #

      Je suis ravie qu’elle te plaise ! Chez nous, c’est un dessert gourmand classique, très utilisé quand les copains débarquent à l’improviste. Avec des dés de fruits, ça fait en plus une fondue au chocolat improvisée si la crème n’a pas eu le temps de refroidir au moment du dessert.

  12. pralinette 13 mars 2013 à 14:24 #

    J’ai déjà testée pas mal de crème dessert vegan et celle-là est franchement bonne! (elle a plu à mon mari qui d’habitude n’aime pas ça) Merci🙂

  13. Marion 10 mai 2013 à 14:50 #

    Haaa la recette de crème au chocolat! La prochaine fois je tente la tienne!🙂

  14. mapdf 7 janvier 2014 à 15:56 #

    si j’avais su qu’un site internet avait la recette de crème au chocolat que j’ai testé un moment avant qu’elle soit parfaite à mon goût…

    • caroline 31 mai 2014 à 15:20 #

      Je découvre ton blog et il m’inspire énormément. Je ne suis pas végétarienne (en tout cas pas encore) mais j’ai testé ta crème chocolat façon danette car je suis allergique au lait de vache… et bien c’est un vrai succès! Même mon mari est conquis.

      Du coup, j’en profite pour te féliciter pour tes analyses pointues sur le sujet! C’est très agréable à lire et ça m’ouvre les yeux sur la situation actuelle de la planète et de notre santé!

      Nous partons faire des courses (au bio planet oui oui, j’arrive à y tirer mon mari!) et nous allons tenter une première recette totalement végétarienne et elle vient de ton blog… le parmentier de lentilles.

      Encore merci…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi devenir végétarien ? Raison 2 : la santé (2/2) « La cuisine végé c'est trop bon ! - 25 mars 2010

    […] A propos ← Pourquoi devenir végétarien ? Raison 2 : la santé (1/2) […]

  2. Pourquoi devenir végétarien ? Raison 7 : l’empathie envers les humains « La cuisine végé c'est trop bon ! - 28 juin 2010

    […] Un test statistique confirme que la différence est claire : p < 0,04 (rappelez-vous, on a vu ici que si p est proche de 0 alors les deux groupes sont vraiment […]

  3. Pourquoi devenir végétarien ? Raison 8 : les impôts « La cuisine végé c'est trop bon ! - 19 juillet 2010

    […] personnes, avec ajustement pour l’âge, le niveau d’éducation et le tabagisme (voir ici pour l’importance de ces informations). Le résultat est présenté dans le tableau […]

  4. Pourquoi manger des oeufs ? | Végébon - 13 septembre 2010

    […] seulement, par tout fruit ou légume finement mixé (ici pour un gâteau) ou par de l’amidon (ici pour une crème dessert, ici pour un gâteau, ici pour une glace et là pour un flan ou un far […]

  5. Le gâteau le plus rapide du monde « Végébon - 5 novembre 2010

    […] de brownie, et recouvrez le tout de ganache (si vous n’avez pas d’avocat, faites une crème au chocolat en mettant plus de fécule) ou décorez avec des fruits frais ou de la noix de coco râpée […]

  6. Yaourt sans produits laitiers ni soja « Végébon - 21 novembre 2010

    […] protéines animales est élevé). Et pour les hommes, un risque accru de cancer de la prostate : 20 % de risque en plus si on consomme 27 g de protéines de lait par jour, c’est à dire 3 […]

  7. Bentô végétariens de janvier « Végébon - 23 janvier 2011

    […] d’ananas et crème au chocolat (comme ici, en épaississant avec de la farine de riz au lieu de la […]

  8. Brunchs à Paris + pancakes « Végébon - 17 mars 2011

    […] pancakes ! Tartinez-les d’une bonne couche de « crème »  aromatisée (crème dessert cuite, crème dessert quasi crue, yaourt végétal, mascarpone végétal, ricotta végétale, crème […]

  9. Yaourt maison au chocolat (sans lait, sans soja) « Végébon - 13 août 2011

    […] Crème dessert chocolatée express : Mixez finement 500 g de bloc d’agar avec 300 g d’eau. Incorporez 100 g de purée d’amande blanche, 100 g de sucre complet et 75 g de cacao en poudre. C’est prêt ! Et si vous souhaitez une crème dessert express mais que vous n’avez pas d’électricité ou pas envie de faire de bruit, optez pour la crème dessert faite à la casserole. […]

  10. Bentô végétariens de janvier « Végébon - 8 février 2012

    […] Crème chocolaéet façon Danette (décongelée) à déguster avec les tranches de pomme […]

  11. Fête de grossesse, fondue de chocolat et canistrelli « Végébon - 12 mars 2012

    […] j’ai des amis à l’improviste, je fais régulièrement une variante : la crème au chocolat façon Danette, qu’on sert encore chaude dans des ramequins (ainsi elle refroidit plus vite) et qu’on […]

  12. Bentô végétariens de début février « Végébon - 7 avril 2012

    […] Morceaux de pomme et crème dessert […]

  13. Végétarisme, Santé et Vie | Végétarien et environnement - Végétarisme, Santé et Vie - 6 mai 2012

    […] La santé (1ère partie) […]

  14. Flan pâtissier sans oeuf ni lait « Végébon - 3 juin 2012

    […] tout en remuant jusqu’à ce que le mélange devienne épais comme une crème dessert. Rappelez-vous, l’épaississement arrive d’un coup. – Incorporer l’extrait de vanille. – Verser […]

  15. Bentô de fin d’automne « Végébon - 9 décembre 2012

    […] Crème dessert au chocolat […]

  16. Repas végétariens de fin août | Végébon - 25 août 2013

    […] dessert gourmand mais simple : crème dessert au chocolat avec un tout petit peu moins de fécule que la recette, afin de la transformer en fondue de fruits […]

  17. Les ratios de Végébon | Végébon - 8 décembre 2013

    […] 2, sucre 3, graisse 10, lait de soja 20 – Panna cotta : fécule 45, agar 2, graisse 100, eau 900 – Crème épaisse : fécule 1, (cacao 1, sucre 2), lait végétal […]

  18. Gâteau à étages végétal | Végébon - 1 mars 2015

    […] du fourrage/glaçage : La recette est un mélange de ma recette de crème dessert et de ma recette de panna cotta. Il est parfait aussi pour garnir des cupcakes. En version très […]

  19. Fraisier végétal (sans soja) | Végébon - 26 avril 2015

    […] traditionnelle consiste à préparer d’une part une crème pâtissière (éventuellement faite maison) et d’autre part une crème fouettée (éventuellement faite maison) puis à les mélanger. A […]

  20. Gâteau roulé sans oeuf | Végébon - 17 mai 2015

    […] – 150 g de lait de soja ou de yaourt végétal ou d’entremet type flan ou crème dessert ou les ingrédients de cet deux dernières préparations, comme 15 g de purée d’amande blanche + […]

  21. Gâteau douceur à la noix de coco | Végébon - 2 août 2015

    […] végétale avec « ma » recette de génoise et une adaptation de ma recette de crème dessert. Et tous les pères de mon entourage ont plébiscité cette recette, en appréciant […]

  22. Repas végétariens de fin janvier | Végébon - 31 janvier 2016

    […] pour finir sur une note sucrée, une crème dessert au chocolat dégustée avec des tranches de […]

  23. Repas végétariens de fin juin | Végébon - 3 juillet 2016

    […] à gauche, fricassée de fenouil & champignons (une création de ma maman) et riz au milieu, crème dessert au chocolat à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :