Le meilleur gâteau au chocolat

2 Mar

Bonjour !

Je sais, j’ai déjà des recettes de muffins double chocolat, de chouette gâteau choco-banane, de gâteau au yaourt au chocolat et de quatre quarts au chocolat (le tout compatible sans soja ni gluten). Mais je n’avais pas encore trouvé mon bonheur quand je veux un méchant gâteau au chocolat, celui qui est tellement moelleux, tellement sucré et tellement chocolaté qu’on se dit qu’il fait peut-être grossir mais qu’il est trop bon pour qu’on n’en reprenne pas un petit bout.

20140302-10

En plus d’être délicieuse, il fallait que la recette soit simple et, si possible, réalisable uniquement à partir d’ingrédients du placard. En fait elle existait déjà, il suffisait de demander au dieu internet !

20140302-14

Dans le palmarès des meilleurs gâteaux au chocolat du monde, j’ai l’impression qu’il y a deux camps : ceux qui recherchent le meilleur gâteau moelleux surmonté d’un glaçage, et ceux qui pistent le fondant le plus chocolaté. Alors pas de jaloux, il y aura une recette pour chacun ! Pour éviter l’overdose de cacao, je vous propose de commencer par le gâteau moelleux et son glaçage tout chocolat, et de nous réserver le fondant pour un prochain article. Edit : La recette du super fondant au chocolat est désormais publiée ici.

20140302-15

En version mini, le résultat est délicieux mais le démoulage beaucoup plus aléatoire

Après simple recherche sur le web anglophone, une recette est sortie du lot. Je me suis contentée de la traduire en français avec des mesures en grammes, de changer la recette de glaçage pour une que je trouve plus facile à faire, et comme d’habitude de tester plein de substitutions possibles. Enjoy !

20140302-7

Ingrédients pour 1 gâteau (1 moule à manqué de 21 cm de diamètre ou 1 moule à cake moyen)
– 170 g de farine de blé (1 1/4 cups) OU, de préférence, 165 g de farine de blé et 7 g (1 cuillère à soupe) de fécule
– 170 g ou 200 g de sucre (1 cup)
– 35 g de cacao en poudre non sucré (1/3 cup)
– 5 g de bicarbonate de sodium (1 tsp)
– Facultatif : 2 g de sel (1/2 tsp)
– 200 g d’eau, éventuellement chaude (1 cup)
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille (1 tsp)
– 70 g d’huile (1/3 cup)
– 5 g de vinaigre ou jus de citron (ici, vinaigre de cidre) (1 tsp)

Ingrédients pour le glaçage
– 100 g de chocolat noir
– 50 g de lait végétal
– 50 g de sucre
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille

20140302-9

Préparation
– Préchauffer le four à 180 °C.
– Préparer le moule à gâteau en y tartinant de l’huile puis en le farinant.
– Dans un saladier, mélanger les ingrédients secs : farine, sucre, cacao, bicarbonate et sel.
– Ajouter les ingrédients liquides : eau, extrait de vanille, huile et, en dernier, vinaigre.
– Immédiatement verser dans le moule et enfourner.
– Le gâteau est cuit quand la cuisine embaume et qu’un couteau planté dans le gâteau en ressort propre.
– Laisser tiédir le gâteau puis le démouler et le laisser refroidir sur une grille ou un torchon.

20140302-13
– Sur feu doux, faire chauffer le lait végétal et le sucre afin qu’il se dissolve. Ajouter le chocolat coupé en morceaux et  l’extrait de vanille, bien mélanger jusqu’à ce obtenir un mélange homogène.
– Verser le glaçage chaud (ou tartiner le glaçage tiède) sur le gâteau refroidi. Le glaçage va solidifier en refroidissant.
– Avec le glaçage, ce gâteau se conserve facilement deux jours. Je le trouve même meilleur le lendemain !

20150222-8Avec un moule plus gros, on peut bien sûr doubler les quantités :

20140302-8

Remarques

  • Attention au démoulage : Ce gâteau moelleux est fragile tant qu’il n’est pas complètement refroidi. Je vous encourage donc à huiler et fariner vos moules, même s’ils sont antiadhésif (silicone, téflon), et pour être 100 % sûrs du démoulage, d’ajouter un disque de papier sulfurisé au fond du moule. Sinon, en cas de ratés, le glaçage au chocolat pourra permettre de recoller des morceaux. Par contre, comme il est peu épais, il peut difficilement masquer une irrégularité – pour combler des fissures, il faudrait trouver un glaçage plus épais ou de la chantilly (de coco ou de chocolat ou au beurre de cacao par exemple).
  • Choix de l’huile : J’utilise de l’huile de coco fondue ou de l’huile d’olive. On peut aussi utiliser du beurre de cacao. De l’huile de noisette traditionnelle (celle qui a une délicieuse odeur de noisette grillée) doit être très bien aussi, maintenant que je sais qu’on peut la cuire. On peut aussi remplacer les 70 g d’huile d’huile et 100 g d’eau par : 100 g de margarine et 70 g d’eau. Quand j’utilise de l’huile solide ou de la margarine, je les place dans un bol et je les fais fondre en versant dessus l’eau chaude de la recette, puis j’incorpore ce mélange aux ingrédients secs.
  • Pour les cuisines non bio, le bicarbonate et le jus de citron sont remplacés par un sachet de levure chimique (= poudre à lever). La fécule peut être de la Maïzena. La cuillère à café d’extrait de vanille et 10 g de sucre peuvent être remplacés par 1 ou 2 sachets de sucre vanillé.
  • Variante avec « chocolat en poudre » – vous savez, le cacao en poudre déjà sucré du petit déj’ : On peut supposer que 100 g de cette préparation cacaotée en poudre contiennent environ 3 g de cacao en poudre et 70 g de sucre. Dans cette recette, on peut donc remplacer les 35 g de cacao non sucré et les 200 g de sucre par : 100 g de « chocolat en poudre » et 130 g de sucre.
  • Variante avec chocolat en tablette ou en pépites : On considérer que 180 g de chocolat noir est composé d’environ 90 g de sucre, 60 g de matière grasse (beurre de cacao) et 30 g de cacao dégraissé (si vous voulez fabriquer des tablettes de chocolat avec ces ingrédients, faites fondre le sucre sur feu doux puis coupez le feu et ajoutez le beurre de cacao puis le cacao en poudre et un peu d’extrait de vanille, tempérez, coulez dans un moule et laissez refroidir). On peut donc remplacer les 35 g de cacao en poudre, les 70 g d’huile et les 200 g de sucre par : 180 g de chocolat fondu, 10 g d’huile et 110 g de sucre. Le résultat est bon mais un peu plus friable que la version au cacao en poudre (et je n’ai pas d’explication pour cette différence).
  • Variante sans gluten : On peut remplacer les 170 g de farine de blé par de la farine de riz blanc, ou, en suivant le mix Makanai, par 120 g de farine sans gluten (riz (semi-)complet, pois chiche par exemple) et 50 g de fécule. Pour que le gâteau monte raisonnablement et se tienne, il est important que l’huile soit sous forme solide : huile de coco, beurre de cacao, version à la margarine ou au chocolat en tablette. Sinon, je ne l’ai pas encore testé, mais la recette de De chair et de lait a l’air super.
Gâteau sans gluten, avec huile de coco, coulé en moules à muffin

Gâteau sans gluten, avec huile de coco, coulé en moules à muffin

  • Variante plus corsée : La recette originale propose de substituer une partie de l’eau par du café, cette recette aussi propose de le faire, et de faire un décor à la noix de coco. On peut aussi, comme proposé ici, on peut piquer le dessus du gâteau refroidi avec une fourchette et y verser un peu de liqueur de café (kalhua) maison avant de napper de glaçage chocolaté. On peut aussi remplacer le sucre blond par du sucre complet.
  • Le glaçage chocolaté : La recette originale propose de mélanger sucre, margarine (ou huile de coco), cacao en poudre, lait végétal et extrait de vanille. Je trouve plus simple de réaliser une ganache en faisant fondre 200 g de chocolat pâtissier avec 100 g de lait végétal et 2 sachets de sucre vanillé, puis en ajoutant du sucre selon le goût (100 g environ). Ce glaçage permet de décorer mais aussi de rendre le gâteau plus moelleux le lendemain et moins friable.

20140302-11

  • Gros gâteau à l’américaine (layered cake) : Pour obtenir ce type de gâteau, on peut réaliser deux fois la recette et superposer un gâteau, du glaçage ou de la chantilly de chocolat, l’autre gâteau puis tartiner tout l’extérieur de glaçage.
20140302-4

Mini gâteau à étages : recette divisée par 2, coulée dans un moule à cake, coupée après refroidissement pour supprimer le dôme et former 3 carrés, empilés avec de la ganache sur chaque étage

.

Et pour les fans, des nouvelles de la pouponnière : Voici une semaine que je ne tire plus mon lait quand le Béluga est en garde. J’ai remplacé le biberon du goûter, qui était devenu tout petit (50 mL) par de la purée de fruits ou de la compote, actuellement en gourde en plastique jetable – en attendant de trouver une gourde en plastique réutilisable qui ne soit pas fabriquée en Chine.

20140302-5

Le Béluga s’est très bien fait au changement et il continue d’apprécier le lait de sa maman de 18h à 21h puis de 4h à 7h en semaine (et quand il veut le week-end).

Pour les curieux, de 21h à 4h le Béluga est sous la responsabilité de son papa – ce qui n’a pas du tout modifié la fréquence de ses réveils nocturnes pour le moment (ça fait 2 semaines)… affaire à suivre.

20140302-6

Béluga du matin qui n’a pas envie de mettre pantalon, sous-pull ni gilet : le body et la couche lavable sont donc couverts par un poncho, des jambières Leg Huggers et des chaussures Playshoes

J’en profite aussi pour vous annoncer que la journée Saveurs durables 2014 aura lieu le samedi 5 avril de 10h30 à 18h au Centre Goscinny, 14 rue René Goscinny, Paris 13ème. Au programme : ateliers culinaires, conférences, diffusion du film de la finale du concours et de nombreuses autres animations, le tout gratuit comme chaque année ! Réservez votre 5 avril🙂.

logo-SD

Bon dimanche !

Recette de cuisine durable

35 Réponses to “Le meilleur gâteau au chocolat”

  1. labiscottedureveil 2 mars 2014 à 01:10 #

    Hummm cette recette à l’air top ! Je pense que je vais la tester prochainement merci🙂
    ps : trop mignon le bout de chou🙂

    • vegebon 2 mars 2014 à 10:54 #

      Merci! N’hésite pas à revenir dire quelle variante tu as testée🙂.

  2. Antigone XXI 2 mars 2014 à 09:32 #

    Bien sûr, j’imagine que tu t’es dévouée à la cause et que tu as goûté toutes les variantes de ce gâteau au chocolat…😉 Il a l’air trop bon, je garde la recette de côté !
    Et ton petit bout, même sans pantalon, est adorable.

    • vegebon 2 mars 2014 à 10:53 #

      J’ai fait la plupart des tests en divisant les quantites par 2😉. Mais le plus dur ça a été de verser tout le sucre demandé : j’en mets tellement moins d’habitude !

  3. Martine 2 mars 2014 à 12:17 #

    Trop tentante cette recette !!
    Le site sans-bpa.com propose des gourdes à compotes.
    lol le Béluga en poncho sans pantalon…

    • vegebon 2 mars 2014 à 16:43 #

      Merci ! J’adore le site sans-bpa.com mais j’ai vu une seule gourde compatible pour les compotes : la tasse polyvalente Inno baby. Vu son prix et le fait qu’elle n’est pas spécifique aux compotes, je n’ai pas osé l’acheter. Tu l’as essayée ?

      • Martine 3 mars 2014 à 11:23 #

        Moi aussi, j’aime beaucoup les produits de ce site. Non, je n’ai pas essayé la tasse polyvalente. Pour son prix, je pense que c’est un bon investissement car elle doit durer un petit bout de temps.

  4. Christel 2 mars 2014 à 17:53 #

    Bonjour Sandrine,
    Le tout était vraiment très bon et ton gâteau une vraie tuerie. Merci encore à vous 3. Je confirme le béluga est encore plus beau en vrai.

    • vegebon 2 mars 2014 à 18:36 #

      Merci beaucoup Christel ! Je t’appellerai pour tester le fondant au chocolat🙂.

  5. Taia 2 mars 2014 à 18:32 #

    En effet, j’ai eu l’immense privilège de goûter à ce gâteau et je confirme, c’est une tuerie! Merci Sandrine…

    • vegebon 2 mars 2014 à 18:36 #

      Merci beaucoup Taïa ! Promis, la prochaine fois on se voit en direct et non par gâteau interposé😉.

  6. mamapasta 5 mars 2014 à 20:02 #

    moi qui ne suis pas du tout gâteau,je crois que si j’en teste un ce sera en remplaçant l’eau par de l’espresso, sans glaçage et avec moins de sucre….dans des moules à muffin pour avoir plus de croute…..et j’y verserai volontiers de la liqueur d’orange…

    Mr Béluga est toujours très photogénique , une vrai pub pour le  » lait de Maman »…

    Je ne serais pas à Saveurs durables cette année…alors je verrai le compte rendu détaillé si tu arrives à trouver le temps d’en faire un!

  7. Emilie P. 5 mars 2014 à 21:42 #

    Et voilà ! Il refroidit (presque) sagement: je n’ai pas pu résister à le goûter encore chaud =} Après le biscuit aux lentilles corail un peu raté (trop d’eau, j’ai réussi à en faire une génoise ! assez bonne au goût tout de même), je suis tout sourire devant mon beau cake couleur chocolat, tout rebondi tellement il a bien monté =) le seul changement que j’ai fait c’est diminuer le sucre (100g ). Merci pour le partage !
    PS: il est adorable ton fils😉

    • Drai 8 mars 2014 à 18:22 #

      moi j’ais mis le sucre qu’elle demandé résultat il est beaucoup trop sucré , il est pas encore cuit mais j’ais gouté la pate et je la trouve trop sucré j’ais essayé de la rattraper mais rien a faire😦 mais merci pour le partage:) la prochaine fois je ferrais plus attention😉

  8. La kkwet autonome 17 mars 2014 à 12:21 #

    Mmmmh ce gâteau me donne très envie !! Il faudra que j’essaye ta recette😉

    • vegebon 22 mars 2014 à 00:00 #

      N’hésite pas, je le fais à tour de bras et tout le monde l’apprécie ! La seule difficulté est qu’il est fragile, donc même avec un moule antiadhésif j’huile et je farine le moule, et je favorise la version avec gluten. Après, le glaçage permet de masquer les défauts😉.

  9. Charlotte 28 mars 2014 à 23:04 #

    Fait hier soir ! Lorsque je l’ai mis au four, j’ai trouvé la texture un peu liquide et j’avais peur qu’il ne cuise pas, alors j’ai ajouté un peu de farine en plus. Ce qui a probablement atténué le gout, pourtant très bon pour le résultat final. Tout le monde s’est régalé ! Je trouve ce gateau parfait à emmener chez des amis omnivores : au lieu de faire un truc original (ce que je fais d’habitude pour montrer la creativite de la cuisine VG), je trouve que le classique de la patisserie, sans beurre ni lait, surprend d’autant plus les gens. La prochaine fois j’enfournerai le gateau tel quel donc ! Merci pour ce partage🙂

  10. dechairetdelait 22 avril 2014 à 23:17 #

    J’aime toujours tes articles très « laboratoire » !🙂
    Merci de m’avoir citée !
    J’ai moi aussi cherché désespérément des gourdes de plastique pour mettre de la compote maison parce que je ne sais pourquoi mais pour mes enfants, des pommes en purée dans du plastique c’était toujours forcément meilleur que des pommes en purée sortant tout droit de ma cuisine. Hélas, je n’ai pas trouvé de telle gourde, même fabriquée en Chine… et mes enfants se sont aussi lassés des compotes industrielles. Je les branche maintenant plus facilement sur des pommes entières et ma foi, c’est mieux pour la mastication et le contenu en vitamines.

  11. Pauline S 6 mai 2014 à 07:49 #

    Bonjour !
    Je cherchais une recette vegan « valeur sûre » pour faire un gâteau qui plaise au plus grand nombre sans être trop compliquée ni trop longue à réaliser : c’est chose faite, un grand MERCI🙂
    Je confirme : ce gâteau au chocolat n’a pas volé son titre de meilleur gâteau au chocolat, il a même réussi le miracle de plaire à TOUS les membres de ma très exigeante famille (élargie🙂 et ça, je ne pensais pas que cela fût possible !!! Même ceux qui ne sont pas très « gâteau » se sont resservis…
    Je l’ai fait à 3 occasions, toujours avec farine + fécule + vinaigre, les 2 premières fois avec moitié huile de coco et moitié huile de noisette, la 3ème fois, hier, en doublant les proportions et en le cuisant dans un grand moule, avec moitié huile de coco et moitié huile de tournesol désodorisée.
    J’étais trop impatiente de me coucher hier soir, alors je l’ai démoulé trop tôt… Comme je suis une feignasse je n’ai pas enlevé le « dôme » qui s’était formé, alors se sont formées deux failles sismiques après glaçage, qui rendent ce gâteau pour le moins étrange (dommage que ce ne soit pas pour l’anniversaire de quelqu’un dont le prénom commence par un Y, là j’aurais peut-être pu prétendre l’avoir fait exprès !), mais il n’en sera pas moins bon🙂
    Un jour, quand je serai grande, moins feignasse et moins pressée, je tenterai la version layer cake.
    En attendant, encore merci pour cette recette, et aussi pour ton blog, que j’ai grand plaisir à explorer tant il regorge de pépites d’informations et de recettes polymorphes (pour moi qu’on a brouillée avec la chimie au lycée, c’est un bonheur de me réconcilier avec ce domaine et de comprendre « l’alchimie » qui se cache dans la cuisine, au détour de tes explications et variantes !)
    Sur ce commentaire-fleuve, je te souhaite une bonne journée, à toi et aux tiens❤

  12. Sophie (blog Enfant végé) 5 mars 2015 à 22:14 #

    Coucou, j’ai testé aujourd’hui ton gâteau en version sans gluten et je devais absolument te remercier pour cette recette fabuleuse!!! Je n’avais pas encore trouvé de gâteau au chocolat sans gluten qui soit aussi gourmand, moelleux, et qui se tienne, bref c’est LA recette top de gâteau mégachocolaté que je referai encore et encore! Bises et à bientôt

    • Sophie (blog Enfant végé) 8 septembre 2015 à 21:24 #

      Ta recette va même être connue en Allemagne, je m’attelle à la traduction pour une copine qui a adoré ce gâteau😉 Bisous

  13. Caroline 9 octobre 2015 à 23:21 #

    Pour mon aniversaire j’ai fait le gateau moelleux au chocolat, un delice. Merci beaucoup!

  14. Caroline 3 mars 2016 à 22:05 #

    Bonjour
    J’ai essayer cette recette ( pour faire un gateau zebré ) c’etais délicieux !
    Merci

  15. Caro 12 juillet 2016 à 12:17 #

    Bonjour,

    J’ai testé et je l’ai trouvé vraiment pas mal !! Il est resté bien gonflé et est très aéré. Je regrette un peu le choix de l’huile d’olive qui prend un peu le dessus sur le goût du chocolat. j’essayerai à nouveau avec une huile neutre ou de l’huile de noisette.
    Dernier bémol, je le trouve un peu pâteux en bouche. Est-ce également le cas pour vous ? Si non, avez-vous un avis sur la raison ? Merci

    • vegebon 27 juillet 2016 à 08:05 #

      Bonjour,
      Les huiles d’olive peuvent parfois être très fortes en goût. Si c’est le cas de la vôtre, comme ça m’est arrivé l’an dernier, mieux vaut la remplacer par une huile neutre en goût, comme de l’huile de tournesol désodorisée. Avec de l’huile de noisette à l’ancienne (noisettes torréfiées), ça doit être délicieux !
      Pour la texture pâteuse, je n’ai pas cette sensation. Je penche pour une cuisson légèrement insuffisante. Votre couteau planté au milieu était-il sec en ressortant du gâteau ? C’est comme ça que je décide de sortir les gâteaux du four.

      • Caro 27 juillet 2016 à 12:50 #

        Bonjour, oui mon couteau était bien sec, j’ai rarement des problèmes de sous-cuisson (plus de sur-cuisson). Mais globalement je trouve que tous les gâteaux sans oeuf que je fait sont assez pâteux en bouche sur la fin mais je n’arrive pas encore à comprendre pourquoi et à minimiser cela. Merci pour votre réponse😉 Votre blog est vraiment génial, je suis contente de toutes les recettes que je teste ce qui n’est pas toujours le cas des recettes sur d’autre sites de cuisine vegan que je teste également.
        A quand une recette de pâte à choux vegan tant convoitée ?🙂

      • vegebon 27 juillet 2016 à 17:16 #

        Bonjour,
        Avez-vous aussi essayé le gâteau César, avec du yaourt ou du lait de soja ? Une possibilité pourrait être que vous cherchez la texture un peu élastique dûe aux oeufs habituellement, mais peut être obtenue notamment avec du lait ou yaourt de soja.
        La pâte à choux, ce ne sera pas pour tout de suite car je n’ai jamais consommé beaucoup de choux et chouquettes donc ça ne me manque pas😉. Mais je garde cette demande dans un coin de ma tête. En attendant, je crois que la pâtissière du Gentle Gourmet en a percé le secret, car j’ai vu passer des photos de Saint Honoré superbes🙂.

      • Caro 27 juillet 2016 à 18:00 #

        Bonjour,
        Non je ne l’ai pas essayé mais ok je vais l’essayer cette semaine et je vous en dirai des nouvelles ! Pour la pâte à choux, oui effectivement, quelques personnes dont le Gentle Gourmet semblent avoir trouvé le secret mais moi je ne le connais pas !
        Il y a quelqu’un que je suis sur Facebook (@PateAChouxVegan) qui tente des essais de pâte à choux végan à partir des rares recettes trouvées sur le Web (notamment celle-ci : http://serial-cooker.com/ohlala-une-patisserie-vegan-et-gluten-free/) mais ces essais semblent pour le moment infructueux…et toutes les personnes qui essayent sont désespérés du résultat… Je me disais qu’avec vos fines connaissances en nutrition, vous auriez peut-être la clé de la réussite.
        J’attends que ce projet murissent de votre côté😉

      • Carokien 29 juillet 2016 à 11:09 #

        Rebonjour !
        J’ai testé le gateau César version chocolat sans pépites mais avec le nappage ! Une tuerie !!! Mes collègues ont confirmé ce matin😉 Ils ne font pas la différence avec un gâteau contenant de l’oeuf.
        Et Effectivement avec cette recette je n’ai pas la sensation d’une texture pâteuse sur la fin, il est vraiment parfait !!! Le glaçage était un peu trop sucré à mon goût mais il me suffira de réduire la quantité de sucre la prochaine fois. Je retiens donc l’astuce du yaourt ou lait de soja pour une texture moins pâteuse😉 Merci beaucoup pour vos conseils et votre blog continuez, je l’adore, il me sauve la vie lol !
        Je m’en vais de ce pas mettre un commentaire sous la recette du gâteau César😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le meilleur fondant au chocolat | Végébon - 25 mai 2014

    […] la quête du méchant gâteau au chocolat, cette fois dans la catégorie "fondant moelleux au chocolat". Les critères sont […]

  2. Repas végétariens de mai | Végébon - 2 juin 2014

    […] Tranche de gâteau au chocolat […]

  3. Repas végétariens de fin février | Végébon - 22 février 2015

    […] frais (pomme, poire, kiwi, clémentine), des compotes, des cookies moelleux, il y a aussi eu le « meilleur gâteau au chocolat » et son glaçage […]

  4. Repas végétariens de fin septembre | Végébon - 4 octobre 2015

    […] Nous avons volontairement seulement 4 assiettes de tous les jours. Ainsi, quand on est plus que 4 adultes à manger à la maison, on profite de la vaisselle de mariage. Ici avec des mini gressins, mélange de graines oléagineuses au curcuma, artichauts marinés, salade verte, champignons de Paris et carottes râpées. Les aubergines frites attendent le saladier de spaghetti en sauce tomate. En dessert, un gâteau au chocolat sur une base de génoise simplissime avec le glaçage du meilleur gâteau au chocolat. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :