La meilleure mousse au chocolat du monde

27 Mar

C’est la vôtre ! La recette traditionnelle de mousse au chocolat demande 200 g de chocolat et 200 g d’œufs (4 œufs), et chacun a ses ingrédients fétiches pour que la mousse soit parfaitement à son goût : ajouter une pincée de sel, un peu de vanille, un fond de café, une cuillère de cacao, etc. Il y a autant de recettes de mousses au chocolat que de cuisiniers🙂.

Je vous propose de garder tous vos ingrédients fétiches… mais remplacer les œufs par de l’eau ! Pourquoi donc ? Parce que ça vous donne une mousse aussi bonne, bien moins chère, et adaptée aux femmes enceintes autant qu’aux allergiques aux œufs et aux végétaliens. La classe, non ?

Edit : Il existe maintenant une autre solution, remplacer les blancs d’œuf par le liquide d’une conserve de pois chiche, comme ici, et ! La découverte en revient à Joël, de Révolution végétale. Et apparemment elle s’applique aussi aux mousses de fruits, comme le montre cette jolie création aux fraises de la Cerise agitée. Personnellement, je fais fondre 180 g de chocolat pâtissier avec un petit peu d’eau et 4 sachets de sucre vanillé, puis je laisse tiédir et j’incorpore ce mélange à 120 g de liquide de conserve de pois chiche battu en neige à vitesse moyenne, avant de placer le tout au frigo pendant au moins 5 h (ou au congélateur si je suis très pressée). Et avec le reste du liquide de pois chiche, je fais des meringues : je pèse je liquide, je le bats en neige à vitesse moyenne puis j’incorpore 2 fois son poids en sucre glace et je fouette encore puis j’ajoute un peu d’extrait de vanille. Je dépose des tas sur du papier cuisson et j’enfourne au moins 2 h à 90 °C.

Voici ce qu’il faut savoir sur cette super mousse de chocolat.

  • L’inventeur : Hervé This, qui a nommé ce dessert chocolat chantilly. Selon moi il ressemble parfaitement à ces mousses au chocolat tellement denses qu’une cuillère plantée y tient debout…
  • La technique : Au lieu de faire mousser les blancs d’œufs puis d’incorporer le chocolat fondu et les jaunes, il vous suffit de faire mousser le chocolat fondu avec de l’eau.
  • L’astuce : On fait mousser le chocolat fondu sur un bain de glace, pendant 5 à 10 minutes le temps que le mélange refroidisse et se transforme en mousse. Donc il faut avoir un grand saladier et plein de glaçons. Edit : L’astuce méga feignasse, c’est d’avoir un siphon et un réfrigérateur… Rien que pour cette mousse simplissime, ça vaut le coup d’acheter un siphon !
  • L’erreur qu’on ne fait qu’une seule fois : Ne pas couvrir le saladier pendant qu’on fouette le mélange. Si vous ne voulez pas repeindre votre cuisine, vos vêtements et votre visage avec des éclaboussures de chocolat, enveloppez le dessus du saladier avec un torchon. Et maintenez-le en place jusqu’à ce que le mélange soit devenu épais comme une crème. Toute inadvertance sera fatale…
  • La limite : Si vous doublez la recette, sachez qu’il faut tripler la quantité de glaçons nécessaires et tripler le temps mis par la crème pour refroidir.
  • L’analyse nutritionnelle : Cette recette est pauvre en cholestérol, riche en cuivre et en manganèse (ce qui est avantageux) et riche en graisses saturées (ce qui est dommage mais inévitable puisqu’il y a du beurre de cacao). Par contre, la recette traditionnelle est, en plus d’être riche en graisses saturées, très riche en cholestérol.

Recette de la mousse au chocolat la plus simple du monde

Temps de préparation :
10 minutes pour 2 personnes OU 30 minutes pour 6 personnes (le temps dépend  de la quantité de mélange à refroidir et fouetter).

Ingrédients pour 6 personnes :
– 400 g de chocolat noir avec ou sans lécithine (5,10 €)
– 300 g à 330 g d’eau ou boisson au choix : 300 g pour du chocolat pâtissier à 55 % de cacao, 330 g pour du chocolat très noir à 70 % de cacao ou plus)
– Ce que vous aimez ajouter dans votre mousse au chocolat : extrait de vanille, extrait de menthe, pépites de chocolat, noisettes concassées…
– Un maximum de glaçons (au moins 3 barquettes)

Matériel :
– 1 saladier de taille moyenne
– 1 saladier assez grand contenant de l’eau bouillante OU 1 casserole et une source de chaleur
– 1 grand saladier contenant des glaçons et de l’eau froide
– 1 batteur électrique
– 1 grand torchon

Préparation :
– Faire fondre le chocolat et l’eau : soit dans une casserole sur feu très doux, soit dans un saladier posé dans un saladier plus grand contenant de l’eau bouillante (images 1 et 2 ci-dessous).

1 : Saladier contenant le chocolat et son eau, saladier contenant de l’eau bouillante, saladier contenant un bain de glace (glaçons + eau froide). 2 : Chocolat en train de fondre dans le saladier d’eau chaude. 3 : Mélange chocolat fondu-eau en train de refroidir sur le saladier de glace. 4 : Mélange chocolat fondu-eau en train d’être fouetté sur le saladier de glace.

– Remplir un grand saladier à moitié de glaçons et d’eau froide : c’est un bain de glace. Déposer un saladier par-dessus et y verser le mélange de chocolat fondu et d’eau. On peut attendre que le mélange refroidisse, en remuant à la cuillère.
– Quand le mélange est à peine tiède, couvrir soigneusement d’un torchon pour éviter les éclaboussures et fouetter longuement. Le mélange chocolaté doit buller puis progressivement refroidir. A un moment, il va être suffisamment ferme pour conserver les bulles d’air : il sera transformé en mousse (images 1 à 3 ci-dessous).

1-2-3 : Mousse de chocolat réussie. 4 : Mélange de chocolat qui n’a pas moussé, soit parce qu’il n’y avait pas assez de glaçons dessous, soit parce qu’il n’y avait trop d’eau/pas assez de beurre de cacao dedans.

– On peut déguster sans attendre ou stocker la mousse plusieurs jours au frigo.

Remarques

  • Conservation : Comme une mousse traditionnelle, conservez la mousse au frigo pour qu’elle garde toute sa tenue. Et si vous devez la transporter, évitez de la secouer trop, sous peine de faire s’échapper l’air (ce qui redonne une crème semi-liquide).
  • Prix : 0,85 € par personne contre 1,09 € pour une mousse au chocolat traditionnelle.
  • Variante de goût : N’hésitez pas à remplacer l’eau par un autre liquide aromatisé : jus d’orange, infusion ou thé refroidi, jus de poires au sirop (dont vous servirez les tranches avec la mousse)… tout est possible !
  • La difficulté : la proportion cacao-eau : Avec 200 g de chocolat 70 % et 160 g d’eau pour une mousse dense comme réalisée ici par un enfant. Mais avec 200 g de chocolat 55 % et 160 g d’eau, on n’obtient qu’une crème mousseuse, comme sur cette vidéo (qui vous explique la technique et propose aussi d’utiliser un siphon). Par contre, avec 200 g de chocolat 55 % et 130 g d’eau, on obtient une mousse très dense (trop dense à mon goût pour être appelée mousse). Donc je vous recommande de faire un test en petite quantité avec votre chocolat avant de préparer la mousse pour des invités afin de vérifier que le résultat obtenu avec telle proportion de telle marque de chocolat à tel % de cacao correspond à votre idée d’une bonne mousse au chocolat.
  • Version pour diabétique : Cette recette marche très bien avec du chocolat sans sucre, par exemple le chocolat au sirop d’agave de la marque Nature et Cacao. Si vous utilisez ce chocolat, sachez qu’il est très fort en cacao (le pourcentage n’est pas indiqué sur l’emballage, mais je vote pour environ 80 % de cacao). Vous pouvez donc sans souci ajouter un peu d’édulcorant et d’eau, par exemple en ajoutant du sirop d’agave.

Mousse réalisée avec 150 g de chocolat au sirop d’agave (sans lécithine) et 100 g d’eau… résultat trop dense à mon goût

  • Variante crémeuse comme les mousses montées à la crème (traditionnellement sans œuf, comme celle de Pierre Hermé) : Remplacez l’eau par : solution 1, n’importe quelle crème de soja, comme  dans ce  chouette article ou par : solution 2, de la crème de coco, comme dans cet article de Vegansfields. La crème de coco est solide à température ambiante, donc si vous avez du lait de coco il faut ouvrir la boîte sans la remuer et récolter la partie épaisse (vous utiliserez le liquide dans une autre recette). Par exemple pour 400 ml de « premium coconut milk » de la marque Organic, on récolte 280 g de crème de coco et 110 g de liquide. Ou alors, solution 3 : 200 g de tofu soyeux mixé pour 100 g de chocolat. Vous savez, c’est la recette de Valérie Cupillard… celle où une partie des testeurs n’ont jamais obtenu les fameuses bulles d’air :

Crème mousseuse réalisée avec 100 g de chocolat pâtissier fondu et 300 g de tofu soyeux mixé, le tout fouetté sur bain de glace.

Comment obtenir ces bulles ? Suivez la technique de Hervé This (fouetter le mélange sur un bain de glace) et laissez 2 h au frigo avant de déguster, ou alors essayez de fouetter très fort le mélange pour incorporer de l’air (par exemple avec un blender puissant pas trop rempli) puis de transférer au froid pour raffermir (par exemple une nuit au frigo). L’analyse nutritionnelle de cette variante indique qu’elle est riche en cuivre, pauvre en cholestérol et riche en graisses saturées. Enfin, pour ceux qui évitent le soja, il y a une solution 4 : remplacer 200 g de tofu soyeux par 80 g de bloc d’agar mixé avec 80 g d’eau et 40 g de purée d’oléagineux (un peu comme ici). Le résultat sera une crème très onctueuse et à peine mousseuse.

1-2 : 100 g de chocolat fondu, 200 g de tofu soyeux mixé, le tout fouetté sur glace. 3-4 : 100 g de chocolat fondu, 80 g de bloc d’agar mixé, 80 g d’eau, 40 g de purée d’amande blanche, le tout fouetté sur glace.

  • Variante pour un grand nombre de personnes : Pour plus de 6 personnes, il faut pas mal de temps, de grands saladiers et une montagne de glaçons. Je vous propose donc d’utiliser une autre recette… celle de la mousse au chocolat la plus rapide du monde !

a

Et la mousse au chocolat la plus rapide du monde ?

Veinards, vous avez deux recettes de mousse au chocolat dans un même article ! Et si vous lisez jusqu’au bout, vous gagnez en prime une recette de fondant au chocolat ^^.

Pour les feignasses qui veulent une mousse au chocolat prête en 5 minutes et sans aucun matériel particulier (même pas de batteur !). Pour les pressés qui  exigent une mousse au chocolat à déguster tout de suite, sans repos au frigo. Pour ceux qui se sont levés 10 minutes avant le réveil d’une personne aimée et veulent préparer  rapidement et silencieusement une mousse à déguster au réveil. Vous serez tous exaucés grâce à la mousse au chocolat la plus rapide du monde, une recette géniale inventée par Julie du blog Plaisir Végétal. Sa recette utilise du chocolat, de la purée de pomme et de la poudre à lever et oui, elle fait  aussi le joli bruit qui pétille quand on plonge la cuillère dedans !

Mousse au chocolat express (avec farine)

Recette de la mousse au chocolat la plus rapide du monde

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson et de repos : 5 minutes

Ingrédients pour 6 personnes (145 ml par personne)

  • 280 g de chocolat (500 ml si haché en tout petits morceaux) – j’utilise du chocolat pâtissier, mais vous pouvez utiliser n’importe quel type de chocolat en tablette, et ajouter du sucre si vous le souhaitez (1,65 €)
  • 280 g de purée de pomme (125 ml, 0,96 €)
  • 6 g de jus de citron (2,5 cuillères à café, 0,04 €)
  • 4 g de bicarbonate (1 cuillère à café rase et non tassée, 0,02 €)
  • Vos ingrédients fétiches (1 cuillère de cacao en poudre, un peu d’extrait de vanille, etc)
  • Seulement si vous voulez déguster la mousse immédiatement, 30 g (4 cuillères à soupe, 0,36 €) de farine (j’utilise de la farine de riz complet). Si vous préparez la mousse plus de 1 heure à l’avance, ne mettez pas de farine, sinon la mousse sera trop ferme.

Mousse au chocolat express (sans farine) plusieurs heures après confection

Préparation

  • Couper le chocolat en morceaux et le faire fondre, soit dans une casserole sur feu très doux soit dans un bol déposé dans un petit saladier d’eau bouillante.
  • Quand le chocolat est presque complètement fondu, ajouter la purée de pomme et le jus de citron.
  • Bien mélanger, ajouter la farine (si besoin), bien mélanger, puis ajouter le bicarbonate et bien mélanger encore.
  • Transférer rapidement dans des ramequins, sans les remplir à ras bord car le mélange va gonfler un peu.

A gauche, mousse au chocolat en train de gonfler. A droite, le test de la cuillère : il y a plein de bulles !

  • Dégustez après 5 bonnes minutes d’attente. Hé oui, il faut attendre 5 vraies minutes avant de goûter, pour que le bicarbonate et le jus de citron aient fini de réagir l’un avec l’autre (sinon le goût de la mousse est bizarre). Mais pas besoin d’attendre plus, sinon la mousse va devenir de plus en plus ferme !
  • Déguster la mousse à température ambiante : si elle sort directement du frigo, elle sera trop ferme.

Remarques

  • Matériel : Il n’y pas besoin de batteur, donc vous pouvez préparer la mousse sans faire de bruit (c’est idéal pour faire une surprise ^^).  En fait, il n’y a même pas besoin d’avoir l’électricité, il suffit d’avoir une source de chaleur pour faire fondre le chocolat. Et la vaisselle se résume à un seul récipient, une cuillère et les ramequins de service.
  • Prix : 0,72 € par personne, contre 1,09 € pour une une mousse traditionnelle.
  • La difficulté : Le dosage du bicarbonate et du jus de citron. Si on n’en met pas assez, la mousse est trop dense.  Si on met trop de bicarbonate, la mousse a un goût salé. Si on met trop de jus de citron, la mousse a un goût acide. Selon l’acidité de votre jus de citron, il faudra peut-être ajuster la quantité de jus de citron (pour les chimistes, c’est dû au fait qu’on veut que le bicarbonate et l’acide citrique soient en quantités stœchiométriques). Et je déconseille de faire cette mousse pour 1 ou 2 personnes, car le bicarbonate et le jus de citron deviennent très difficiles à doser. Moralité : Faites la mousse pour 6 personnes, répartissez-la dans des ramequins individuels et suivez les astuces ci-dessous pour transformer vos mousses restantes en glace, en crème ou en gâteaux ^^.
  • Conservation : Je préfère déguster cette mousse toute de suite (enfin, après les 5 minutes d’attente obligatoire) donc vous pouvez surprendre vos invités en la réalisant sous leurs yeux ! Sinon, la mousse peut se conserver une journée au frigo, mais sera meilleure (moins dure) dégustée à température ambiante.
  • Que faire avec un ramequin de mousse avec fécule, si vous n’aimez pas les mousses au chocolat très fermes ? Mettez le ramequin au four (180°C pendant environ 10 min), vous obtiendrez un fondant au chocolat à se rouler par terre... Le principe est le même que dans cette recette.

Gâteau fondant au chocolat : mousse au chocolat (avec fécule) cuite au four

Attention, je déconseille de cuire la mousse sans fécule, car le fondant retombe beaucoup lors du refroidissement :

Mousses au chocolat cuite : à gauche, mousse avec fécule, à droite mousse sans fécule

  • Que faire avec un ramequin de mousse sans fécule ? Solution 1 : stocker la mousse au congélateur. En décongelant, ça vous fera un pot de mousse au chocolat, semblable à la mousse fraîche. Et si vous la dévorez encore toute congelée, ça vous fera un pot de glace au chocolat – ce ne sera pas la plus belle glace au chocolat de votre vie (il est difficile de former des boules avec) mais le goût et la texture en bouche sont très corrects. Si vous n’avez pas de congélateur, solution 2 : transformez la mousse en crème dessert : versez la mousse dans une casserole, ajoutez du lait végétal et un peu de farine, et laissez cuire en remuant, jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajustez le goût avec du cacao en poudre, de l’extrait de vanille, un agent sucrant.
  • Version pour diabétique : Achetez du chocolat au sirop d’agave, ou choisissez du chocolat 100% cacao et ajoutez votre produit sucrant favori (évitez Pure Via).
  • Version pour adultes : En remplaçant la poudre à lever par de la levure de boulangerie,  on obtient une « mousse champagnisée », réservée aux adultes car elle contient de l’éthanol. Après quelques heures de fermentation, il faut impérativement conserver la mousse au frais, sinon la levure va continuer à fermenter et le goût deviendra désagréable.

a

Avant de clore cet article riche en chocolat, je souhaite rappeler que le cacao est un aliment à fort impact environnemental (voyez cet article de l’excellent blog Penser avant d’ouvrir la bouche). Et à la différence du thé et du café, on en utilise plusieurs dizaines de grammes à chaque fois ! De plus, le cacao a généralement un impact éthique exécrable comme le résume cet article en anglais qui s’inquiète de la probable montée des prix du cacao, en partie pour cause de producteurs lassés d’être sous-payés pour un travail éprouvant. Enfin, le chocolat est toujours riche en lipides saturés (présents dans le beurre de cacao) et très souvent riches en sucre. Ainsi,  la consommation de recettes chocolatées n’est pas anodine, ni pour votre santé, ni pour l’environnement, ni pour les humains.

Il me parait donc normal d’acheter seulement du chocolat au goût excellent, équitable et d’origine biologique, et de le savourer en petites quantités, dans les meilleurs recettes, car le chocolat est en fait un produit de luxe… Alors à bas les confiseries et les barres chocolatées trop sucrées et pleines d’arômes, qui ne mettent pas en valeur le chocolat ! Hum je m’égare… Pour en revenir au sujet, sachez qu’on trouve maintenant du chocolat bio et équitable en vrac ou en grand conditionnement, ce qui est à la fois pratique, écologique et économique : 1 kg de chocolat pâtissier Kaoka (bio et équitable) en pistoles, coûte 12,75 €. Et si vous préférez du chocolat 70 % de cacao, allez voir chez Barry. Alors laissez tomber les confiseries chocolatées et appréciez le chocolat que vous aurez soigneusement sélectionné, c’est meilleur pour tout le monde ^^.

Comme vous avez vu, même sans œufs, il y a autant de recettes de mousses au chocolat que de cuisiniers ! (Ma version préférée est le chocolat-chantilly réalisé avec du chocolat pâtissier, additionné de vanille en poudre et d’un peu de bloc d’agar mixé.)

Hé oui j’ai fait beaucoup d’essais, et encore je ne vous ai pas parlé de toutes les variantes ratées… Des amis se sont dévoués pour manger certains essais (mes amis ont le sens du sacrifice n’est-ce pas ?) et les essais restants sont congelés dans l’attente d’un gâteau au chocolat à cuisiner. Qui n’est pas prêt d’arriver parce que le chocolat, j’en ai eu ma dose pour un bon moment…

Bon dimanche !

Recettes de cuisine durable

63 Réponses to “La meilleure mousse au chocolat du monde”

  1. Tout Simplement Vegan 27 mars 2011 à 02:39 #

    Wow!! Bravo pour ce message très explicatif. Je n’ai jamais fait de mousse au chocolat et tu viens de faire de moi une experte en mousse!!! (tu viens aussi de m’ouvrir l’appétit!!!)🙂

    • vegebon 27 mars 2011 à 10:18 #

      Héhé je me suis demandé combien de personnes se feraient une mousse au chocolat pour le goûter… Parce que la mousse au chocolat ça fait envie à quasiment tout le monde, et qu’avec cette article tout le monde a dans ses placards les ingrédients pour réaliser une recette ^^.

  2. Gaelle 27 mars 2011 à 08:50 #

    Et à quand la mousse au chocolat sans chocolat ? ^_^ Je plaisant bien sûr ! Merci pour cette super démonstration, ça donne envie d’essayer, même quand on n’a pas d’intolérance.

    • vegebon 27 mars 2011 à 10:12 #

      Ne te moque pas, j’y ai pensé : pour obtenir un substitut de chocolat, tu mélanges de la caroube, de l’huile de coco et du sucre ! Mais j’ai considéré que je goût différait trop de celui du chocolat donc je l’ai effacé de l’article ^^.

      Pour la cuisine sans œuf, elle m’attirait même quand j’étais omnivore, parce que je détestais avoir envie de faire un gâteau, une quiche ou une mousse et découvrir que je n’avais plus assez d’œufs dans le frigo ! Donc toutes mes recettes sans tel ou tel ingrédient sont aussi voulues pour aider les omnis qui, comme moi, ont la flemme d’aller dans un magasin juste pour acheter un ingrédients manquant.

  3. Christel 27 mars 2011 à 09:35 #

    Bonjour Sandrine,
    Les amis servent aussi à cela. Je confirme l’absence d’oeufs ne se remarque pas. Merci pour toutes ces recettes. Passe un bon week-end.

    • vegebon 27 mars 2011 à 20:37 #

      Je suis bien contente que les essais t’aient plu. Merci beaucoup de te prêter à mes tests🙂.

  4. liline 27 mars 2011 à 11:35 #

    Juste un mot : merciiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!! ça donnera de quoi éviter un burn-out à tous les thésards du monde ^^ (dajà que j’ai rendu heureux les miens avec tes chocolats maisons, huhuhu).
    L’astuce est donc d’utiliser :les acides gras du cacao qui figent à température ambiante à fraîche, comme ceux du coco et de palme ? J’avais tenté sans trop de succès un mix agar/coco/cacao, peut etre cela marchera mieux avec du « vrai » chocolat…. mmhmmmm

    Je sais quoi faire ce goûter ^^ et funkyser mes déjeuners au bureau !!!!!!!

    Merci tellement Sandrine, tu gères =)
    bonne suite !

    • vegebon 27 mars 2011 à 19:29 #

      Je suis contente que les chocolats maison vous aient plu🙂.

      Le principe est effectivement que les acides gras saturés (du beurre de cacao, de la crème) cristallisent au contact du saladier froid, ce qui bloque les bulles d’air incorporées dans le mélange.
      Par contre, il faut que le mélange soit parfaitement homogène, sinon les acides gras cristallisent d’un côté et laissent l’eau de l’autre, ce qui donne un mélange infâme : grains de matière grasse dure + eau ! A mon avis, il faut donc que les acides gras soient bien solubilisés, et surtout pas en amas. Donc il faut que les amas soient cassés de manière mécanique (conchage du chocolat) ou chimique (ajout d’émulsifiant, par exemple de la lécithine). Pour le moment j’en suis là, mais j’espère bien progresser pour arriver à faire une chantilly végétale sans soja ni lait de coco…

      • liline 28 mars 2011 à 19:16 #

        Bon, tout impeccable (même au fouet à main (= ) jusqu’à… l’arrivée impromptue d’eau du bain de glace dans le bol à mousse !!! Ouin !! Mais j’ai rattrapé avec Maïzena + bicarbonate + citron + congélo puis frigo => ouf !

        Pourquoi vouloir éviter la coco pour la chantilly vg ? Pour s’affranchir de son goût ?

      • vegebon 28 mars 2011 à 19:30 #

        Arf dommage ! Tu as bien fait de rattraper avec l’autre recette, wahou je n’y aurais pas pensé !!

        Pour la noix de coco, je l’évite parce que c’est un aliment qui vient de loin. Il se trouve donc le moins souvent possible dans ma cuisine, d’où l’intérêt de trouver une alternative. Ceci dit j’ADORE le goût de noix de coco… mais je suis une grande fille raisonnable hein.
        La grande fille en question a quand même acheté un pot de lait de coco pour les tests (contrôle positif de chantilly !), héhé. Mais non c’est pas pour moi, c’est pour le blog, pour mes lecteurs ! (disons-le, je me sacrifie pour vous).😉

  5. Flo Makanai 27 mars 2011 à 14:36 #

    Décidément, tu es tout simplement géniale, Sandrine! Non seulement tu nous proposes ici des recettes pas possiblement imaginatives mais en plus tu expliques tout. Un immense bravo et mercredi, je me lance pour l’une ou l’autre de ces mousses (pas avant parce que mari chéri est là et il réagit fortement au cacao, le pauvre, alors qu’il adore, donc on va éviter de la faire saliver…). Je suis certaine que mes enfants te diront merci, et moi avec!
    PS : pour répondre, tardivement, à ta question de l’autre jour, je n’achète pas toujours de chocolat sans lécithine de soja parce que d’après mes recherches, les allergiques au soja tolèrent la lécithine de soja, issue de son huile donc sans protéine.

    • vegebon 27 mars 2011 à 19:33 #

      N’hésite pas à concevoir ta propre recette de mousse au chocolat à partir de ces bases, selon que tu aimes les mousses denses ou moelleuses, vanillées ou pas, etc.

      Pour une mousse au chocolat sans cacao, le moins loin est la recette de Julie en remplaçant le chocolat par de la poudre de caroube et de l’huile de coco… mais à ce stade il est peut-être plus simple de se faire plaisir avec un autre dessert.

  6. Yate 27 mars 2011 à 14:56 #

    Je suis épatée ! Je pensais que la mousse au chocolat était l’une des rares recettes pour lesquels les oeufs étaient malheureusement obligatoires. J’adore l’idée de pouvoir faire très vite une chocolat chantilly pour deux. Moi qui détestais monter les oeufs en neige…

    Mille mercis pour cet article vraiment très intéressant. La question de l’impact éthique et environnemental du cacao est aussi très intéressante, et je suis contente que tu me mettes sur la voie de ces réflexions.

    Sur ce, je file voir si j’ai du chocolat dans mon placard.

    • vegebon 27 mars 2011 à 19:37 #

      Dans mon article sur les œufs tu peux voir que la seule recette où les œufs sont encore nécessaires est l’île flottante ! Pour toutes les autres que je connais, des gens ont inventé des solutions, parfois compliquées, parfois simples.

      Merci et bonne mousse ! Surtout n’oublie pas le torchon pour éviter les éclaboussures ^^.

  7. BiÔna 27 mars 2011 à 16:09 #

    Ton article est sensationnel, je pèse mes mots. Je ne sais pas encore laquelle je vais choisir mais ce qui est certain c’est que je vais déguster une mousse au chocolat demain au plus tard. Merci de nous donner ainsi envie et de nous fournir des solutions débordantes d’astuce, clé en main, de surcroît ! You’re the best🙂

    • vegebon 27 mars 2011 à 19:38 #

      Merci !!🙂 N’hésite pas à nous dire quelle est ta recette de mousse préférée et quels ingrédients magiques tu as ajoutés pour rendre son goût inoubliable !

  8. grenouille 27 mars 2011 à 17:45 #

    Je connaissais au goût celle de valérie Cupillard qui chez moi ne mousse pas non plus, celle (en principe mais pas testée) celle de plaisir végétal qui m’avait hallucinée… Ca me fait une piqûre de rappel pour l’essayer, mais maintenant je dois dire que j’hésite aussi avec la chantilly végétale qui est drôle aussi – et que chocolat, mmmh !
    Argh, que faire ? Me passer plutôt de chocolat pour régler le dilemne ?😀

    • vegebon 27 mars 2011 à 19:43 #

      Maintenant tu devrais pouvoir faire mousser la recette de Valérie Cupillard ! Comme tu l’as vu sur les photos, avec ses proportions on n’obtient pas autant de bulles qu’une vraie mousse, par contre le moelleux est top. Pour mon prochain essai de mousse, je tenterai 200 g de chocolat pâtissier, 100 g de tofu soyeux et 30 g d’eau…

      Je te laisse dans le difficile choix de la recette à tester… Tu peux peut-être faire appel au vote du public chez toi🙂.

  9. mamapasta 28 mars 2011 à 07:56 #

    ahhhhh! depuis le temps que je vois cette recette de This sans oser la tenter…maintenant j’ai plein de variantes…..Il va falloir que je fasse un atelier chocolat un de ces jour…histoire de rassembler des dégustateurs!
    ( au bout de 2 cuillerées de sucré je cale)

    • vegebon 28 mars 2011 à 09:40 #

      Moi aussi je lorgnais dessus de puis tellement longtemps en me disant : cette recette semble géniale, pourquoi n’est-elle pas plus connue ? Y a-t-il un problème caché ? En fait non, elle est top et mérite son heure de gloire ^^.

  10. Mlle Pigut 28 mars 2011 à 13:15 #

    Ahhh vive Végébon, ou comment rendre intéressante la mousse au chocolat pour quelqu’un que ça ne touche pas plus que ça… vraiment bravo, j’ai super envie d’essayer tes techniques! C’est grandiose!
    Supers idées qui ravissent mon homme évidemment!

    • vegebon 28 mars 2011 à 19:26 #

      Maintenant le plus dur est de choisir avec quelle recette tu vas commencer à gâter Mr Screugneugneu… Il en a de la chance🙂.

  11. Héra 28 mars 2011 à 16:57 #

    J’ai étrangement envie de chocolat… je ne sais pas pourquoi…😉
    Ta crême mousseuse au tofu soyeux a l’air succulente!

    • vegebon 28 mars 2011 à 19:12 #

      Cette recette est délicieusement crémeuse, je te la recommande🙂.

  12. Yate 28 mars 2011 à 23:55 #

    J’ai lu il y a longtemps l’article sur les oeufs, que j’avais adoré.
    Je n’ai jamais été intéressée par l’ile flottante ( trop de sucre, trop de blanc en neige ! )
    Par contre, l’oeuf me manque pour les quiches et tartes. Certes, la recette de plaisir vegan pour les flans à la farine de pois chiches est un bon départ, mais je n’arrive pas à avoir toujours les bonnes quantités, et le résultat est moins aérien et fondant qu’une quiche avec un flan aux oeufs. En attendant, je ne fais plus que des tartes sans flan ou des tartes ratées, mais ça me manque.

    Si quelqu’un a une méthode qui tue, je suis preneuse. (oups, je ne devrais pas polluer le billet chocolat avec des histoires de tartes ! )

  13. Yate 29 mars 2011 à 09:17 #

    Je ne suis pas fan des recettes au tofu, que je trouve un peu cher. Du coup, j’avoue que je n’ai pas essayé. Par contre je file voir les deux autres recettes, et en effet, de temps en temps, la tarte au tofu est peut être une bonne idée.
    merci🙂

    • vegebon 29 mars 2011 à 09:35 #

      Je n’ai pas fait le calcul de prix pour savoir si c’est moins cher, mais je pense qu’on peut remplacer le tofu soyeux par du blog d’agar et de la purée d’oléagineux, comme je l’ai indiqué dans l’article sur la mousse au chocolat.
      Par contre ta quiche sera moins riche en protéines/zinc/fer que si tu avais utilisé du tofu soyeux, donc il faudra penser à ajouter un peu de légumineuses dans ton repas ou à un autre moment de la journée.

  14. Nadine 29 mars 2011 à 09:33 #

    Superbe article !! la mousse au chocolat selon Hervé This, j’ai déjà testé plusieurs fois et c’est vraiment très bluffant!
    Mais j’essayerais bien celle dont tu parles avec un bout de bloc d’agar-agar (quelle quantité mets-tu?) …. et peut-être bien aussi celle à base de compote de pommes….ouh la la, que de bonnes choses encore à tester!….😉
    Merci !
    Bonne journée!!

    • vegebon 29 mars 2011 à 09:40 #

      Je n’ai pas encore trouvé la proportion idéale entre le chocolat et l’agar, donc je préfère ne pas indiquer de chiffre précis pour le moment. Si tu veux vraiment essayer, je te propose de tenter avec 100 g de chocolat pâtissier et 25 g de bloc d’agar mixé avec 50 g d’eau – ça sera la recette de mon prochain essai… dans plusieurs semaines. ^^
      Bonne journée !

  15. VeganPower 2 avril 2011 à 23:13 #

    La 1ère recette est impressionnante ! Il faut que j’essaye, car moi j’utilise ma bonne vieille soja du chef qui me fait une mousse parfaite ♥
    Je réalise une légère ganache et ensuite j’ajoute ma crème fouettée au max et hop ma mousse est prête.
    Mais cette émulsion avec l’eau est impressionnante.
    Quel article complet ! C’est pas du test à la légère ça🙂

    Tiens au fait, au sujet de la glace : http://vg-zone.net/2009/05/03/best-vanille-a-base-de-soja-picard/

    • vegebon 3 avril 2011 à 09:09 #

      Je n’ai pas trouvé de Soja du chef en Biocoop, tu l’achètes dans quels magasins ? Il faut que je la teste enfin, cette crème magique ^^.

      Et yesss pour les esquimaux sans produits laitiers et sans œufs ! Je vais faire une descente chez Picard, en espérant qu’ils aient déjà aggrandis leur rayons glaces pour l’été🙂.

      Au fit, j’ai vérifié sur le paquet de spaghetti de riz semi-complet : la marque est bien Bioryza et il y a effectivement un mignon dessin d’hippopotame, je ne l’avais pas vu !

  16. Plaisir vegan 5 avril 2011 à 18:08 #

    Tu sais que c’est honteux ce que tu fais ?
    Tu sais que désormais, jusqu’à la fin de tes jours, tu auras sur la conscience les 12kg que je viens de prendre rien qu’en lisant ton article ?

  17. Pauline AV 6 avril 2011 à 12:05 #

    J’ai fait plusieurs fois la version de Julie (et quel dommage que son blog ne soit plus en ligne…) mais le petit goût de bicarbonate, qui ne me gêne pas personnellement, ne plaît pas à tout le monde.

    J’essayerais bien la version à l’eau mais je n’ai pas de batteur électrique. Je suis en train de me creuser la tête pour voir comment entourer de glaçons le bol de mon bon vieux Kenwood…

    • vegebon 6 avril 2011 à 18:36 #

      Je pense que Plaisir Végétal sera bientôt en ligne à nouveau.
      Pour faire la mousse au Kenwood, est-ce que tu mettre le bol au congélateur ? Si ton bol est gelé est que tu as laissé refroidir le mélange chocolat fondu-eau, je pense que ça marchera🙂.

      • Pauline AV 7 avril 2011 à 06:47 #

        Refroidir le bol… bien sûr, que je suis bête ! J’essaie ce weekend et je te tiens au courant. Merci Sandrine !

      • vegebon 7 avril 2011 à 06:58 #

        En fait les glaçons sont une solution pour ceux qui n’ont pas de grand congélateur ^^. J’espère que la mousse te plaira🙂.

  18. VeganPower 6 avril 2011 à 14:11 #

    Je la trouve soit chez Bio Génération soit chez Namo bio. J’en ai jamais vu en biocoop ni chez naturalia😦

    J’avais déjà acheté cette marque, qui coûte quand même les yeux de la tête… Mais la qualité est là🙂

    La prochaine fois qu’on doit se voir, si tu n’as pas trouvé la crème, j’t’en prendrai une brique🙂

    • vegebon 6 avril 2011 à 18:37 #

      Je note les magasins, et merci beaucoup pour la proposition🙂. Je te tiens au courant !

  19. Plaisir vegan 6 avril 2011 à 18:52 #

    Ah tu veux jouer à ça, vegebon… Qu’à cela ne tienne, la guerre est lancée !!!😀

    • vegebon 6 avril 2011 à 20:35 #

      Je suis sûre que tu vas gagner, tu es trop forte pour inventer des recettes délicieuses… et me faire baver avec des photos terribles !

  20. Plaisir vegan 7 avril 2011 à 07:09 #

    Dis pas ça, t’as aussi de bonnes ressources sous le coude… Je me méfie !!😀

  21. Pauline AV 12 avril 2011 à 19:33 #

    Ca y est, j’ai essayé avec 200 g de Lindt 85% (le 70% je trouve beaucoup trop sucré) et 190 g d’eau. J’ai obtenu une mousse d’une bonne texture, mais après, voulant voir si je pouvais incorporer encore plus d’air je suis allée trop loin et la mousse et devenue plus dense. Morale de l’histoire : il faut reconnaître ce point critique et arrêter de fouetter. Cela dit, le résultat (presque identique à la photo où tu dis « trop dense à mon goût ») est parfaitement mangeable et même très bon ! Je pense aussi que j’aurais pu incorporer plus d’eau. A re-tester…

    • vegebon 19 avril 2011 à 21:41 #

      Je crois que tu as obtenu un beurre de chocolat🙂. Effectivement c’est très bon aussi, fondant malgré l’aspect très compact. En tout cas merci beaucoup pour le retour, ça aidera ceux qui utilisent du chocolat Lindt !

  22. Emilie Pécheur 30 juin 2013 à 20:38 #

    Moi je dis chapeau ^^ La mousse au chocolat à l’eau, ça je vais tester tellement c’est bluffant !
    Un grand merci pour ce bel article bien rempli =)

    Bonne semaine😉

  23. Kakou 7 août 2013 à 02:50 #

    Du chocolat équitable ? Existe-t-il vraiment ?

    Ce documentaire* « Le business du commerce équitable » m’a bien désillusionnée ! Pour ceux qui n’ont pas le temps de regarder, vous pouvez lire cet article**

    Moi qui payais plus cher pour des bananes et des tablettes de chocolat avec le logo fair trade de Max Havelaar, j’apprends ce soir que le commerce équitable est en partie devenu « un commerce de l’équitable ».

    Je crois qu’il faut consommer ces produits comme des produits de grand luxe, comme un petit voyage qu’on s’offre de temps en temps.

    Quelle déception !😦

    * http://www.arte.tv/guide/fr/047127-000/le-business-du-commerce-equitable
    ** http://www.rue89.com/2013/08/06/business-commerce-equitable-docu-fait-dechanter-244778

  24. Laure. 9 août 2013 à 14:25 #

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre blog et je tenais à vous remercier pour toutes ces belles recettes.
    Je suis intolérante au lactose et je suis toujours à la recherche de bonnes recettes pour que ma famille ne se prive pas de plats qui doivent contenir du lait/beurre.

    Je vais de ce pas tester le sorbet au chocolat ( j’ai gouté celui de berthillon à paris, un délice!) et je ferai une mousse au chocolat pour mon frère, grand amateur.

    Vos explications sont limpides, bien présentées, bien analysées!.
    Les variantes sont d’excellentes alternatives.

    Enfin pour être brève, merci pour vos recettes !

  25. Maryam Simon 20 mai 2014 à 20:19 #

    Waouh, merci pour toutes ces recettes et ces idées, c’est super !!

    • Tartine 21 juin 2016 à 02:59 #

      question :pourquoi les glacons ? Par ex, pkoi ne pas mettre la préparation au frigo, attendre que ce soit suffisamment frais mais tjrs liquide avant de battre. Aurait on le même résultat ?

  26. Esperanza Royse 28 juin 2016 à 17:35 #

    Merci super blog !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Glace au chocolat simplissime « Végébon - 6 juillet 2011

    […] la matière grasse : soit en remplaçant l’eau par du lait végétal ou du tofu soyeux (comme ici), soit en ajoutant plusieurs cuillères à soupe de purée d’oléagineux. Il faut une […]

  2. Végébon - 1 janvier 2013

    […] chantilly (aussi appelé « mousse au chocolat la plus simple du monde« , 300g de chocolat + 200g d’eau mélangés et passés au siphon), ananas et […]

  3. Mousse au chocolat! « Life in Kraków - 28 janvier 2013

    […] j’ai découvert cette recette sur le site de Végébon, j’ai pensé au […]

  4. Emulsion vanillée (vegan et soya-free) | Loetitia cuisine - 8 mai 2013

    […] vous aimez le chocolat, vous pouvez utiliser la recette de Sandrine la Mousse au chocolat la plus simple du monde mais au siphon. Nous avons d’ailleurs échangé quelques commentaires sur les chantilly au […]

  5. Les ratios de Végébon | Végébon - 8 décembre 2013

    […] ajouter et comment on démoule. Mais quand je cherchais une recette de plat précis, par exemple de mousse au chocolat, j’en trouvais toujours plein, différant un peu dans les proportions, utilisant plutôt tel […]

  6. Le meilleur gâteau au chocolat | Végébon - 2 mars 2014

    […] de gâteau, on peut réaliser deux fois la recette et superposer un gâteau, du glaçage ou de la chantilly de chocolat, l’autre gâteau puis tartiner tout l’extérieur de […]

  7. Chantilly végétale (sans lait, sans soja) | Végébon - 23 juin 2014

    […] récolte sur le dessus d’une canette de lait de coco mise à reposer au frigo), le chocolat chantilly et la Soja du chef. Mais je voulais une chantilly goût vanille et sans […]

  8. Recette de base pour muffin (et nouvelles) | Végébon - 8 septembre 2014

    […] Remplacer l’huile par de la purée de noisette. Une fois refroidis, on peut les surmonter de chocolat chantilly pour en faire des cupcakes […]

  9. Repas végétariens de fin juillet | Végébon - 27 juillet 2015

    […] consommés tels quels, de temps en temps complétés par d’autres gourmandises. Ici une mousse au chocolat façon pois chiche, et mon premier essai de meringue avec le reste du liquide de pois chiche… et du sucre […]

  10. Repas végétariens de début août | Végébon - 9 août 2015

    […] le dessert, à nouveau de la mousse au chocolat et des meringues avec le liquide des pois chiche : recettes adoptées […]

  11. Repas végétariens de mi août | Végébon - 23 août 2015

    […] fouettée de noix de coco, mini macarons, flan pâtissier, gâteau douceur à la noix de coco et mousse au chocolat (avec liquide de pois chiche) […]

  12. Mousse d’aquafaba aux fruits | Végébon - 5 octobre 2016

    […] ça passe par l’achat de pois chiche en conserve. Et je ne vais pas manger tous les jours des mousses au chocolat ou des […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :