Gratin de pâtes au poireau

4 Mar

Bonjour !

Avant je n’utilisais mon four presque uniquement pour la pâtisserie. Mais cet hiver j’ai redécouvert son intérêt en salé : pour les légumes rôtis d’abord, parce que c’est super simple et délicieux, mais aussi pour les gratins.

Je ne suis pas une habituée des gratins : mes parents n’en cuisinaient pas, et je pensais que c’était trop long pour être préparé le soir même. Mon opinion a changé avec ce gratin de pâtes !

.

J’ai découvert l’idée du gratin de pâtes au poireau sur Le cul de poule. Au début (voir ici), j’ai testé les pâtes mangées telles qu’elles, sans gratinage, et je me suis régalée. Puis j’ai essayé le gratin en suivant approximativement la recette. C’était délicieux ! Alors j’ai décidé d’incorporer cette recette dans notre répertoire, et bien évidemment j’ai cherché à la simplifier encore plus.

Ma version de ce gratin est « one pot ». Dans la même casserole, je cuis les poireaux, puis les pâtes puis je mélange la crème. Et si j’avais ce Skillet en fonte Le Creuset qui me fait rêver, je le mettrais ensuite au four !

.

Ingrédients pour 4 personnes (un moule à gratin de 20 x 30 cm)
– 1 poireau
– 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive ou autre huile de cuisson
– 400 g de pâtes : coquillettes, torsades, etc.
– 600 g d’eau (600 ml)
– 1 cuillerée à café de sel
– Environ 50 g de purée de noix de cajou (voir les Remarques pour les substitutions)
– Un peu de levure de bière en paillettes (levure « diététique »)

Préparation
– Émincer finement le poireau. Après avoir retiré la base, je le coupe en 4 dans la longueur puis en morceaux de 5 mm d’épaisseur. Bien les rincer pour enlever toute trace de terre.
– Dans une casserole d’au moins 2 L de contenance, mettre l’huile et le poireau.
– Laisser cuire environ 5 minutes.
– Faire bouillir l’eau (j’utilise une bouilloire, mais on peut aussi mettre l’eau à chauffer directement dans la casserole si besoin).
– Dans la casserole, ajouter l’eau chaude, le sel et les pâtes. L’eau doit recouvrir les pâtes, de sorte qu’on ait environ 1 cm d’eau au-dessus du niveau des pâtes.
– Laisser cuire le temps nécessaire pour que les pâtes soient al dente, en remuant de temps en temps. Au début, on remue pour éviter que les pâtes ne se collent les unes aux autres, au bout d’un moment, les pâtes vont affleurer à la surface de l’eau donc on remue pour que ce ne soit pas toujours les mêmes qui affleurent (et que donc toutes cuisent bien).
– Allumer le four à 190-200 °C.
– Ajouter la purée de noix de cajou, bien mélanger et corriger l’assaisonnement.


– Verser dans le plat à gratin, saupoudrer de levure en paillettes.
– Enfourner jusqu’à ce que le dessus soit doré et que la cuisine sente bon.

Remarques

  • Version plus locale : remplacer l’eau et la purée de cajou par 400 ml de lait de soja, 200 ml d’eau et une cuillerée à soupe d’huile d’olive ou autre huile de cuisson. J’aime dans ce cas ajouter un peu de goût : muscade par exemple. Attention à surveiller la cuisson : le lait de soja a tendance à déborder !
  • Version sans gluten : Choisir des pâtes sans gluten, par exemple des fusilli de lentilles corail (leur texture un peu différente des pâtes de blé est bien camouflée dans ce gratin) et veiller à utiliser une levure de bière sans gluten.
  • Version sans levure de bière : Remplacer une partie du sel par du miso, de préférence du miso clair. Saupoudrer le dessus avec de la poudre d’amande ou de la chapelure.
  • Version sans poireau : Remplacer le poireau par environ 100 g de tout autre légume coupé en petits dés ou râpé (potimarron, carotte…), et/ou par du tofu fumé coupé en allumettes.
  • Version sans légume visible : Faire cuire les pâtes la dente dans de l’eau salée. Pendant ce temps, séparer les bouquets de 200 à 400 g de chou fleur et les faire cuire à couvert dans 600 ml d’eau jusqu’à ce qu’ils soient assez tendres pour être mixés, puis ajouter la purée d’oléagineux et mixer (au mixeur plongeant ou au blender). Mélanger les pâtes égouttées et la crème au chou fleur, ajuster l’assaisonnement avec du sel puis verser dans le plat à gratin et poursuivre la recette normalement. On peut bien entendu remplacer l’eau par du lait de soja et la purée d’oléagineux par de l’huile comme indiqué dans la version plus locale, et remplacer le chou fleur par un autre légume à la couleur et au goût discrets ou acceptés par votre public : courge, panais, etc.
  • Version sans four : Pour le croustillant, servir les pâtes saupoudrées d’un mélange de chapelure frite (comme dans les Pasta con broccolo affogato) en plus de la levure de bière en paillettes.

Bon dimanche !

Publicités

4 Réponses to “Gratin de pâtes au poireau”

  1. Christel 4 mars 2018 à 01:01 #

    Bsr Sandrine,
    Top ce genre de recettes. A tester dare-dare.
    Bon dimanche à toi aussi!

  2. Christel 11 mars 2018 à 01:27 #

    Coucou Sandrine,
    Le gratin est très bon, simple et rapide à faire. J’ai opté pour la version non locale. J’ai aussi fait rôtir mes légumes(carottes de couleurs, panais pdt et patate douce). Un vrai régal.
    Merci Sandrine!

Trackbacks/Pingbacks

  1. 35 recettes de plats végétaliens printaniers - 21 mars 2018

    […] GRATIN DE PÂTES AUX POIREAUX […]

  2. Planifier ses repas véganes | Végébon - 29 avril 2018

    […] Gratin de pâtes au poireau […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :