Chasse au trésor « escape game », pour enfant

5 Juin

Bonjour !

Pour l’anniversaire du Béluga cette année, avec des enfants de 9 ans environ, j’ai décidé de faire une chasse au trésor façon escape game. Voici son déroulement, avec pour chaque jeu le lien vers un article qui explique en détails comment l’organiser.

.

Le démarrage du jeu

Le jeu commence tout simplement en montrant le coffre au trésor fermé par le cadenas, et en ayant placé en évidence le premier élément de la chasse au trésor (ici la première des boîtes mystère).

Le principe de l’escape game est en effet de laisser l’équipe se débrouiller en autonomie (avec les adultes autour pour vérifier que tout se passe de manière sécuritaire). Et ça, c’est vraiment reposant pour les adultes qui animent le jeu ! Habituellement, Doudou et moi passons l’après-midi à essayer de guider le groupe d’enfants déchainés, ici cela n’avait rien à voir : on avait bien bossé en amont et on a passé l’après-midi tranquilles :

L’escape game est aussi sympa pour des enfants un peu grands qui ont envie de gérer leur temps eux-mêmes, sans avoir à suivre le rythme établi par l’adulte. Ici le groupe de 9 enfants a été souvent réparti, de manière très fluide, entre l’escape game et la tyrolienne du jardin.

.

Les 3 boîtes mystère

Je vous ai détaillé ce jeu dans cet article, voici un résumé :

Les boîtes sont fermées de sorte que leur contenu n’est pas visible : il faut plonger la main dedans. Dans la première boîte, du sable avec des petites paquets contenant chacun une serviette en tissu.

Dans le deuxième boîte, un saladier de nouilles gluantes avec des boîtes contenant chacune un mot codé.

Dans la troisième boîte, de l’eau savonneuse contenant un petit pot avec la clé du code.

Il n’y a plus qu’à se remuer les méninge pour décoder le message !

.

Le cherche et trouve

Le message codé donnait « trouvez les pochettes blanches bandedeninjas ». Les enfants ont donc fait une partie de « cherche et trouve » et je vous l’ai détaillée dans cet article. A l’issue de ce jeu, les enfants avaient chacun un fragment de message, qu’ils ont assemblé comme un puzzle.

En fait, mon idée initiale n’était pas de cacher des pochettes mais d’utiliser des ballons de baudruche Ninjago placés en décoration, mais contenant en fait chacun un fragment du message. Dans ce cas, j’aurais ajouté dans les paquets de la boîte 1 une épingle de sureté accrochée à chaque serviette et le message codé des boîtes mystères aurait été « prenez les ballons bandedeninjas ». Chaque enfant aurait récupéré un ballon (fixé plus ou moins en hauteur pour ajouter de la difficulté), puis aurait dû penser à utiliser son épingle à nourrice pour le percer et trouve un fragment de message. Sauf que le Béluga n’apprécie pas les bruits de ballon qui éclate, donc voilà j’ai plutôt proposé des pochettes.

.

Les blocs à casser

Le message assemblé donnait la localisation de blocs et d’outils. J’ai réalisé un bloc de plâtre garni de billes par enfant, comme expliqué dans cet article. J’avais acheté un gros lot de billes sur Vinted et j’avais soigneusement choisi le nombre et la couleur des billes pour correspondre au jeu d’après (le cadenas). Je me suis débrouillée pour que chaque bloc contienne 1 calot et 5 billes, que les enfants pouvaient ensuite emporter chez eux (par exemple rangées dans leur pochette du jeu précédent).

Les enfants s’en sont donné à cœur joie pour éclater les blocs, y compris avec leurs pieds… Du coup certaines billes ont même été cassées !

.

Trouver le code du cadenas

Je suis très fière de mon idée d’énigme à base de billes. Je vous explique tout dans cet article, mais voici en gros le principe. On utilise un cadenas à code et on y peint, au niveau de chaque roue de chiffres, un point de couleur.

Les enfants ont un mélange de billes de couleurs variées, dont certaines ont la même couleur qu’un des points du cadenas.

Il suffit de compter les billes de ces couleurs pour trouver le code !

.

Le coffre au trésor

J’ai cherché sans succès dans le commerce une grande boîte en bois fabriquée en Europe (ou une grande boîte en bois vendue d’occasion) pour m’en servir de coffre au trésor. Heureusement, j’ai fini par récupérer une boîte en bois qui contenait originellement du matériel audio (merci Christophe !) et lui visser deux étriers pour y passer un cadenas. Il faut que les étriers soient assez grands pour y insérer l’anse du cadenas. Il faut aussi des vis à bois, assez fines pour entrer dans les trous des étriers et assez courtes pour ne pas dépasser de l’épaisseur de la boîte.

De manière très classique, j’ai disposé dans le coffre plein de bonbons végétaliens – je vous ai listé des exemples dans cet article, vu le contexte j’ai surtout pris des formats individuels, comme des sucettes et des mini sachets de Dragibus. On pourrait aussi y mettre des jetons en métal (j’ai repéré sur Vinted des lots de la marque Drawlab) ou de fausses pièces en plastique.

.

J’espère que cet exemple de jeu pourra vous inspirer si vous avez envie d’en faire. Comme vous le voyez, ça prend un peu de temps de préparation mais c’est vraiment chouette ! Il y a d’autres idées (dont des kits tout prêts) sur le site Keljeu et des kits tout prêts sur le site Tidudi (je n’en ai testé aucun).

.

Bon week-end !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :