Repas de fin avril

28 Avr

Bonjour !

Je n’ai pas exactement les mêmes vacances que les enfants cette année, donc dans cet article vous trouverez à la fois les déjeuners que j’ai emportés au travail et nos repas de vacances en Normandie. Vous allez voir, je vous ai mis fidèlement quasiment tous nos repas, sans filtre !

.

Salade de lentilles

Des lentilles cuites, de la mâche, des radis, un peu d’huile de colza cuisson et (hors photo) une vinaigrette à la moutarde. J’avais prévu d’emporter e tranche de pain pour aller avec, mais j’ai oublié. En dessert, une pomme et des amandes enrobées de chocolat noir (hors photo).

.

Bentô purée

A chaque voyage pour le travail, j’emporte 3 repas (sans compter les collations), celui du milieu étant mangé au travail (donc pouvant être réchauffé) et les deux autres dans le train. Vous pouvez voir en haut à gauche les amandes au chocolat et le petit pot de vinaigrette du repas précédent.

Pour le déjeuner, c’était radis, purée de pomme de terre aux haricots blancs et, en dessert, dés de pomme avec le reste des amandes au chocolat.

.

Repas sandwichs

Et voilà le dîner qui a suivi : deux sandwichs garnis de mâche et de « houmous » préparé en mixant des haricots blancs égouttés avec un peu de purée d’amande, de jus de citron et je ne sais plus quelles épices. En dessert, c’était raisins secs, noisettes et autres fruits séchés.

.

Pique-nique express

Un jour de beau temps au printemps, envie de pique-niquer mais rien de prêt… comment faire pour emballer un repas rapide ?

On décongèle de mini saucisses de tofu (Taifun) en les plongeant dans de l’eau chaude, et on emporte une petite paire de ciseaux pour ouvrir l’emballage au moment du pique-nique. On décongèle aussi des gourdes de purée de pomme (j’en ai quasiment toujours en stock au congélateur).

On fait griller du pain de mie et on le tartine de margarine puis on superpose les tranches comme des sandwichs pour les transporter. On met des radis lavés et équeutés dans une boîte.

Et voilà de quoi faire une balade puis se poser dans la colline pour manger des tartines de radis et des « hot dog » (je vous l’accorde, ces sandwichs n’ont rien à voir avec de vrais hot dogs) et de la compote avant de rentrer pour la sieste (oui, je fais la sieste moi aussi !).

.

Tartines de radis

On consomme généralement très peu de margarine, mais il y a une exception : au printemps avec des radis. Et pour les enfants, cela passe très bien en version bouchées, comme vous pouvez le voir ici. Les radis sont coupés en deux dans la longueur puis répartis sur le pain de mie.

.

Riz et haricots sauce tomate

Un week-end dans un gîte, entrecoupé de boulot pour moi et de visites chez nos amis, il nous faut quelques repas simples et efficaces. Ici du riz et une boîte de haricots blancs mélangés à de la sauce tomate, et de la mâche.

.

Repas de la fatigue

Mais on ne mange pas tous les jours des repas parfaitement équilibrés, vous savez. Ici je vous montre le premier repas au gîte. J’avais fait le voyage à Paris seule avec les enfants, puis les courses de nourriture pour le week-end également seule avec eux, au terme d’une journée qui avait commencé en fanfare avec un rendez-vous du Béluga chez le dentiste… alors on a fait à l’efficace.

En sortant du magasin bio (Le Retour à la terre rive droite, j’avais trop envie d’y retourner), j’ai nourri les petits avec des pistaches, puis à la maison j’ai posé sur la table basse du houmous du commerce avec des chips de maïs, et le reste de notre déjeuner chez Mc Donald’s : frites et ketchup achetés là-bas, et nuggets de pois chiche apportés de chez moi (j’en ai souvent en stock au congélateur). On a donc mangé assis par terre (eux plutôt debout) pour ne pas que j’aie à rappeler toutes les 2 minutes qu’il faut rester assis à table. Et je qu’on suppose que j’ai complété avec des fruits frais en dessert, pour la vitamine C, mais ce soir-là mon cerveau s’est mis en veilleuse avant de stocker cette information.

.

Entrée « houmous »

Vous voyez au milieu le « houmous » de haricots blancs qui a garni les sandwichs, ici servi avec des bouquets de chou fleur cru (je n’arrive pas à faire le deuil de la saison du chou fleur) et des chips de pomme de terre. Je tiens à préciser tout de même qu’on ne mange pas souvent des chips en général, mais en vacances cela ne me gêne pas d’en proposer une fois par semaine.

.

Repas frites

Bon pour les frites, c’est comme pour les chips : en vacances on peut en manger plus souvent ! Ici frites surgelées cuites au four, steaks de lentilles, ketchup, mâche.

.

Repas restes

Pour des repas festifs en mode feignasse, j’applique la même règle que pour les bentô : j’attends qu’il y ait plusieurs sortes de restes et je sers tout en mini portions. Ici, petites tasses de soupe, dés de polenta réchauffée en la faisant frire, bouchées de galettes de sarrasin garnies d’une tartinade au curry, et bouchées de steaks de lentilles.

Au fait, la tartinade au curry est elle-même un reste du chou fleur au curry et aux pois chiche de la Fée Stéphanie, mixé pour le transformer en tartinade/sauce épaisse.

.

Soupe et croûtons

La soupe aussi, je n’en suis toujours pas lassée. Ici soupe et croûtons du commerce.

.

Velouté d’orties

En voyant de belles orties au cours d’une balade, j’ai décidé d’enfin tester d’en manger. C’est ma maman qui s’est chargée de cueillir les bouts des tiges puis de les cuire avec de l’oignon, des pommes de terre et du bouillon de légumes. On a ajouté à la fin un petit peu de purée d’amande blanche, j’ai mixé puis passé le tout à travers une passoire fine pour obtenir une texture bien lisse.

Et comment ai-je convaincu le Béluga d’y goûter ? En lui expliquant que seuls les magiciens (et magiciennes) pouvaient manger de la soupe d’ortie sans ressentir de brûlure. On a donc pu se rendre compte que le Béluga aussi était un magicien, quand il a pris une mini cuillerée par défi, puis une autre mini cuillerée pour mieux goûter. Les premières fois, ce n’est pas la quantité qui compte mais l’ambiance, donc je dis : hourrah il en a mangé !

.

Le classique tajine

Un tajine de légumes, servi avec du riz pour changer.

.

Nuggets et carottes râpées

Des nuggets de pois chiche avec du ketchup, et des carottes râpées avec une vinaigrette au jus de citron et de la ciboulette du jardin.

.

Riz aux petits pois

Du riz avec des petits pois surgelés ajoutes à mi cuisson, et du tofu fumé coupe en allumettes ajoutés une fois le riz égoutté. Pour les adultes, on a ajouté à l’assiette la tartinade/sauce au curry dont je vous ai parlé plus haut.

.

Galette aux légumes du Ti Boussa

Dans ce café solidaire, on est accueilli chaleureusement et on peut manger à tout petit prix. J’ai eu cette délicieuse assiette avec une belle portion de mâche et une galette de sarrasin garnie avec les oignons, petits légumes et champignons (normalement utilisés pour garnir les omelettes). Par pure gourmandise, on a aussi commandé des frites… Pour la note sucrée, j’avais pris un jus de fruit à l’apéro.

.

Crêpes bien jaunes

J’ai réalise ma recette simplissime en version avec farine de blé et lait de soja. Et comme on avait un sachet de farine de lupin qui s’ennuie (qui a des idées pour utiliser de la farine de lupin ?), j’en ai mis deux cuillerées dans le mélange pour obtenir de jolies crêpes bien blondes. J’ai garnie ma crêpe de compote de pommes de ma maman, miam !

.

Biscuits du goûter

Pendant ces vacances, j’avais complètement la flemme de préparer des biscuits maison pour le goûter. J’en ai donc profité pour continuer à ouvrir les horizons gustatifs du Béluga, qui sont assez restreints même en matière de biscuits.

Ici par exemple, il a aimé tout de suite les cookies fourrés au chocolat de Moulin du Pivert (a gauche) mais refusait même de goûter les cookies tout choco de la même marque (à droite)… juste parce qu’ils contenaient des noisettes (ou des amandes, je ne sais plus) ! J’ai donc utilisé la technique la plus efficace avec lui : l’interdiction. J’ai commencé à me régaler en mangeant un cookie et en précisant clairement que lui avait ses cookies fourrés donc il n’était pas question qu’il mange mes cookies tout chocolat ! Évidemment, il a tout fait pour m’en croquer un bout et il s’est rendu compte qu’il les aimait. Du coup j’ai fini le goûter avec les cookies fourrés au chocolat, que j’ai d’ailleurs trouvés encore meilleurs.

Au passage, j’aime beaucoup la marque Le moulin du Pivert. Les gâteaux sont bio et sans huile de palme, et les variétés véganes sont clairement indiquées sur l’emballage. Certes les biscuits sont emballés deux par deux dans un sachet plastique, mais cela colle bien avec le fait qu’ici un biscuit du commerce est un aliment à savourer a petite dose.

.

Au fait, je n’ai pas eu le temps d’écrire d’article sur les livres pour enfant cette semaine, en partie car on a fêté l’anniversaire du Béluga avec ses copains. Et comme ce serait un peu long de tout vous raconter en un seul article, je vais essayer de poster cela en plusieurs fois la semaine prochaine.

Bon dimanche !

12 Réponses to “Repas de fin avril”

  1. mamapasta 28 avril 2019 à 19:49 #

    petit truc pour écouler ta farine de lupin : je remplace systématiquement les oeufs en patisserie par 1 c à café de farine de lupin + 1 c à café de farine de manioc ( ou de fécule de pdt) et je complète qsp 5 cl avec du liquide .
    Et, tout mon soutien pour les épreuves  » quenottes » du Béluga , j’espère que son frère sera plus épargné de ce côté là

    • vegebon 28 avril 2019 à 20:06 #

      Merci pour cette astuce ! Tu as raison, je vais l’écouler systématiquement en pâtisserie.
      Pour le Pinto, on est hyper vigilants. Je profite des rendez-vous trimestriels du Béluga pour l’amener de temps en temps se faire regarder les dents. Pour le moment, à part les deux incisives de devant en haut qui ont grisé puis reblanchi, tout va bien. Je croise les doigts pour que ça continue.

  2. latablevegederese 28 avril 2019 à 20:23 #

    Bonsoir Sandrine !

    top les radis dans la salade de lentilles ! bonne idée !
    pour la farine de lupin, j’en mets 30g pour 200g de farine pour mes tartes sucrées ! je trouve que ça leur donen un côté « biscuit nantais » (ben quoi?? j’ai le droit de me la péter 😀 !!
    et je vais tester l’astuce de Mamapsta !! je faisais uniquement avec de la fécule et ça fonctionne bien !
    de gros bisous et bonne semaine ♥♥

    • vegebon 4 mai 2019 à 08:27 #

      Bonjour Résé,
      Tu m’intrigues avec le goût « biscuit nantais » (je ne connais pas), je vais tester et goûter avec attention :).
      Merci pour ton commentaire, gros bisous et bon week-end !

      • latablevegederese 4 mai 2019 à 17:26 #

        biscuits au beurre nantais ……. genre palets bretons tu vois??? le truc hyper gras/trop sucré qu’on mangeait avant 😀 😀
        bon wend à toi !! gros bisous tossi ♥

      • vegebon 4 mai 2019 à 22:56 #

        Oh là là je vois mieux, et finalement je suis contente d’avoir ce paquet entamé pour rester très vite ! Merci Résé !

      • latablevegederese 4 mai 2019 à 22:58 #

        va voir ma recette de tarte 😉
        j’en mets tout le temps dedans !!

  3. Christel 29 avril 2019 à 00:03 #

    Coucou Sandrine,
    Top l’idée de Mamapasta. J’ai aussi de la farine de lupin à écouler. Ton riz au petits pois est très simple mais me fait envie. J’ai de quoi faire ça pour cette semaine.
    J’aime tjrs le retour à la terre rive droite mais la course à la concurrence avec les autres magasins concernant les fruits et légumes m’exaspère. Depuis peu tomates d’Italie, poivrons, framboises, myrtilles d’Espagne. Et tant pis ce n’est pas tout à fait la saison. Rive gauche ne fait pas la course.

    Bonne semaine et grosses bises!

    • vegebon 4 mai 2019 à 08:26 #

      Bonjour Christel,
      Merci pour ton commentaire. Je n’ai pas eu l’occasion de regarder en détail l’offre du magasin, pour ma part c’était vraiment pour retourner dans un lieu connu, mais effectivement c’est dommage s’ils perdent l’esprit originel du Retour à la terre.

  4. Anej 7 mai 2019 à 12:32 #

    Toujours aussi appétissant et simple. Perso j’utilise la farine de lupin quand je fais des steaks / saucisses végé, pour agglomérer les légumineuses hachées. ça fait légumineuse + légumineuse mais comme je mange souvent ces « fausses viandes » avec des féculents (pain, purée), ça équilibre.

  5. Milounette 9 mai 2019 à 14:33 #

    Je vois que vous êtes chez vous aussi fan de radis que moi !! Je crois que je pourrais en manger des kilos (ma famille me surnomme d’ailleurs pour ça Marie Curie, car elle aussi était connu pour son addiction aux radis!). Tu as bien raison de lâcher du leste parfois sur l’équilibre alimentaire des repas, j’avoue que pour ma part, j’ai un peu du mal (même si je sais – en théorie- que ce n’est pas grave et que l’équilibre se construit sur le temps long…). J’espère que les vacances ont été reposantes. Bises

    • vegebon 13 mai 2019 à 19:21 #

      Merci pour ton message ! Dorénavant je penserai à Marie Curie et à toi quand je mangerai des radis – ce soir, par exemple :).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :