Soleil antillais végétal

21 Déc

Bonjour !

La recette d’aujourd’hui sort de mes habitudes : elle n’est pas très locale… Mais si vous avez envie de vous emplir les yeux de plus de 20 recettes de desserts gourmands, éthiques et écologiques, foncez voter pour votre candidature préférée au concours Saveurs durables 2015 ! Votre vote permettra de sélectionner un des trois finalistes pour la finale qui aura lieu à Paris le samedi 12 avril 2015.

.

Le soleil antillais est un gâteau renversé à l’ananas, avec des parfums d’épices et de rhum. Depuis que j’ai vu la recette dans le génial Desserts et fêtes magiques pour enfants allergiques (avec de la crème de coco pour remplacer les habituels œufs) je suis obsédée par l’idée de réaliser ce gâteau. Bien sûr, je n’ai pas pu m’empêcher de faire des modifications :

  • supprimer la gomme de guar car je ne la pense pas nécessaire quand la farine contient du gluten
  • utiliser du sucre complet dans la pâte à gâteau pour sa saveur épicée et sa couleur (mais conserver du sucre blond pour le caramel car sinon je ne sais pas juger de sa cuisson)
  • adapter les proportions en me rapprochant de ma base de quatre quarts/muffin version moelleuse
  • trouver une variante sans crème de coco : avec du yaourt de soja (ce qui donne un gâteau moelleux et à la tenue parfaite)

20141221-4

En magasin bio, je n’ai pas trouvé de rondelles d’ananas, seulement des morceaux. Ça ne donne pas les fameux soleils, par contre la bonne nouvelle c’est que le liquide de cette conserve d’ananas n’est pas du sirop léger mais du 100 % pur jus d’ananas. Côté goût, c’est tout bénèf.

.

Ingrédients pour 4/6 personnes (un moule à manqué de 22 cm de diamètre)
– Pour le caramel, 100 g de sucre blond + 3 cuillerées à soupe d’eau + 1/2 cuillerée à café de jus de citron (ou 1 cuillerée à café de vinaigre)
– 6 tranches d’ananas (225 g d’ananas frais ou en conserve, poids égoutté)
– 200 g de farine de blé
– 100 g de sucre complet
– 1 sachet de poudre à lever
– 200 g de yaourt de soja (ou de tofu soyeux)
– 100 g de liquide (le jus de la boîte d’ananas à compléter si besoin avec de l’eau)
– 3 cuillerées à soupe de rhum
– Facultatif : 1 cuillerée à café d’extrait de vanille

Préparation
– Préchauffer le four à 200 °C.
– Verser les ingrédients du caramel dans le moule à manqué et faire chauffer en inclinant régulièrement le moule jusqu’à obtenir un caramel doré qui nappe le fond et les parois du moule.
– Poser le moule sur un dessous de plat.
– Séparer les morceaux d’ananas et leur jus. Répartir les morceaux d’ananas au fond du moule, en les maintenant quelques secondes dans le caramel pour qu’il y collent.

20141221-5– Dans un grand bol, mélanger la crème de coco/le yaourt, le rhum et le jus d’ananas.
– Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre complet et la poudre à lever.
– Ajouter le mélange humide au mélange sec, puis verser la pâte délicatement sur les fruits.
– Enfourner jusqu’à ce que le dessus soit doré et qu’un couteau planté au milieu du gâteau ressorte propre.

20141221-2– Laisser tiédir (environ 30 minutes) avant de démouler (si on démoule trop vite, le dessus du gâteau risque d’être moins joli, comme ci-dessous).

20141221-1.

Remarques

  • Version sans soja, à la crème de coco : Remplacer les 200 g de yaourt par 150 g de crème de coco (= la crème d’une boîte de lait de coco) et 50 g de liquide (par exemple le liquide restant dans la boîte de lait de coco).
  • Version sans soja, avec du lait de coco homogénéisé : Je tenterais de remplacer la crème de coco par un mélange de lait de coco et de purée de pomme, un peu comme cette recette de Papilles et pupilles.
  • Version sans soja, avec de la noix de coco râpée : Je tenterais de remplacer les 200 g de farine et 200 g de yaourt par 150 g de farine, 150 g de noix de coco râpée, 50 g d’huile (de cuisson ou de coco) et 50 g de liquide, un peu comme dans cette recette. Ça donnerait : 150 g de farine, 150 g de noix de coco râpée, 150 g de sucre, 1 sachet de poudre à lever, 50 g d’huile (de cuisson ou de coco), 150 g de liquide (eau ou jus de fruit).
  • Version sans ananas : Remplacer les 6 tranches d’ananas par 2 pommes épluchées puis évidées et coupées en tranches de 1 cm d’épaisseur. Si on n’a pas de vide pomme pour évider le trognon, on peut le retirer une fois les tranches coupées, en utilisant un petit emporte pièce rond ou la pointe arrondie d’un couteau éplucheur.
  • Version sans gluten : On pourrait probablement remplacer la farine de blé par un mélange façon Makanai, par exemple 60 g de fécule, 40 g de farine de maïs, 100 g de farine de riz. Dans ce cas, privilégier la version au yaourt de soja ou, si on fait la version à la crème de coco, ajouter un peu de gomme de guar.

.

20141221-3

Bon dimanche !

Advertisements

6 Réponses to “Soleil antillais végétal”

  1. mamapasta 21 décembre 2014 à 20:44 #

    je n’ai pas postulé au concours ( le sucré et moi……) mais j’ai dument lu toutes les recettes et voté…..
    Bonne idée ce gâteau qui est bien joli et surtout parfumé au rhum ( pas facultatif 😉 )
    Bonnes vacances à vous trois et joyeuses fêtes de fin d’année

  2. Garance 8 décembre 2016 à 15:16 #

    Bon alors je suis en train de le faire et 200 gr de yaourt + le liquide c’est beaucoup trop… ça me donne une pâte ultra liquide qui ne cuit pas. Je suis déçue. Beaucoup de gâchis.

    • vegebon 9 décembre 2016 à 10:31 #

      Bonjour Garance,
      Aïe ! La pâte n’a jamais été ultra liquide chez moi avec les quantités indiquées. Tu as bien utilisé de la farine de blé et tu es sûre de l’exactitude de tes mesures ? Je vais modifier la recette pour préciser, comme je le fais d’habitude, que la quantité de liquide est à ajuster pour obtenir un pâte d’épaisseur normale.
      En attendant, cuire plus longtemps le gâteau, en diminuant la température du four si besoin pour ne pas que le dessus brûle, devrait te permettre d’assécher plus la pâte. Au pire ça devrait donner une texture entre le fondant et le coeur coulant. Ce ne serait alors pas le résultat attendu mais ça devrait être bon quand même, surtout servi tiède.

      • Garance 9 décembre 2016 à 12:51 #

        j’en ai même mis moins parce que ça me paraissait énorme 200gr, et même comme ça, j’ai encore l’impression de manger du yaourt.
        sinon oui j’ai respecté le reste à la lettre.
        Je me suis retrouvée avec une pâte genre pâte à crêpes… ^^’
        Mon copain le mange quand même, mais moi je peux pas, c’est trop bizarre comme ça.

      • vegebon 10 décembre 2016 à 12:39 #

        Pour le goût de yaourt, je ne peux pas me prononcer, peut être que ça me gène pas car je suis une yaourtophile ^^.
        Pour la texture liquide comme une pâte à crêpes, vraiment je ne comprends pas : ça ne m’est jamais arrivé, y compris dans mes autres recettes à ratio semblable (250 g de farine pour 300 g de liquide dans mes pancakes). Peut être un effet de la marque du yaourt ?? J’utilise du Sojade nature. Du coup, peut-être faudra-t-il que tu divises par 2 la quantité de yaourt si tu tentes à nouveau une de mes recettes ? Je suis désolée en tout cas que ça ait eu ce résultat décevant et inexpliqué chez toi.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Gâteau simplissime à la noix de coco | Végébon - 19 juillet 2015

    […] de plus en plus souvent les desserts gourmands exotiques, comme les rochers coco, le soleil antillais et le flan magique à la noix de coco. D’ailleurs, je suis à votre écoute si vous avez […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :