Mes chaussures printemps/été véganes

30 Août

Bonjour !

La saison d’été se termine doucement, j’en profite pour faire le bilan des chaussures que je porte en printemps et en été (quand je n’ai pas les pieds nus, ce qui est mon habitude en vacances d’été).

Cette liste me permet de recenser les références de ces chaussures afin d’en racheter quand elles seront usées (quand j’aime un produit, j’y suis fidèle) mais aussi de vous poser la question : et vous, qu’avez-vous trouvé comme chaussures jolies, confortables et éthiques ?

J’ai bien repéré les marques listées par Code planète, les sites listés sur Mangez végétarien et le sites de vente Kenka avec filtre « vegan », mais pour le moment je n’y ai pas trouvé de sandales à mon goût. Alors n’hésitez pas à partager vos trouvailles ou partager vos infos en commentaires (auxquels je n’ai pas souvent le temps de répondre, j’en suis désolée !).

.

Chaussures plutôt fermées

Je travaille en laboratoire, donc généralement en pantalon et chaussures fermées. Comme je suis principalement debout ou en train de marcher, je les choisis confortables et sans talon.

.

Spring court – baskets G2 springcourt-G2

Les Spring Court, modèle classique, en toile blanche, ont été pendant très longtemps mes chaussures favorites pour le printemps, malgré le temps d’habituation entre mon pied et le rebord à l’arrière de la chaussure (je els portais souvent pieds nus), puis l’odeur de pied qu’elles développent au fil du temps. En particulier, je trouve qu’elles donnent une silhouette équilibrée (pas trop longue) à mon pied en pointure 40. Côté fabrication, ça se passe en Espagne, avec de la gomme pour la semelle et du textile pour le reste. Prix : 69 €.

.

Adidas – baskets Nizza Remodel, coloris gris/bleu

adidas-nizza

Cette année, ce modèle a remplacé mes sempiternelles Spring Court. Elles sont confortables et passe-partout, impeccables avec un jean, sans être trop classiques ni tristes. Comme indiqué sur le site de vente Sarenza, elles sont fabriquées au Viêt-Nam, avec de la gomme pour la semelle et du textile pour le reste. Prix : 55 €.

.

Desigual – ballerines Lasa, coloris turquoise

desigual-lasa

Elles sont très souples, légères et confortables. Comme indiqué sur le site de vente Sarenza, elles sont fabriquées en Chine, avec de la gomme pour la semelle et du textile pour le reste. Je regrette de ne pas en avoir acheté deux paires d’un coup afin de pouvoir les porter pendant de longues années – j’espère que Desigual ressortira un modèle semblable. Prix : 59 €.

.

Sandales

Comme pour les chaussures de travail, je cherche avant tout des modèles confortables et sans matières animales. Et si possible fabriquées de manière éthique, mais ça c’est plus difficile à connaître que la composition de la chaussure !

.

Stradivarius – salomés à talon

salome-stradivarius

J’ai acheté ces chaussures à l’été 2011 à Barcelone dans une boutique Stradivarius. Après une journée de ballade en ville, elles étaient toujours aussi confortables, alors je suis retournée en acheter une seconde paire ! La composition est végane mais je ne la retrouve pas. Côté pays de fabrication, c’est sans doute lointain. Côté prix, c’était il me semble une vingtaine d’euros.

.

La Marine – sandales Classic

sandale-la-marine-nesa-plate-corde-bateau-torsadee-anthracite-jauneJ’ai acheté cette paire en 5 minutes au Mont Saint Michel, enthousiaste de découvrir que ce modèle de chaussures, dont on m’avait vanté le confort et la résistance, ne contient pas de cuir ! Attention, d’autres chaussures de cette marque peuvent en contenir. En tout cas, je pense continuer d’en acheter car elles semblent fabriquées de manière éthique. Pour la prochaine paire, ce sera sans doute une version sans lacets à attacher autour de la cheville, pour un enfilage plus rapide. Prix : 34 €.

lamarine-sandales

.

Ipanema – Fashion sand

ipanema-bleu

J’envisage d’acheter cet autre modèle de sandale à la fois « tout terrain » et féminine, portée avec succès depuis plusieurs années par une amie : les sandales/tongs structurées avec bride talon. Comme indiqué sur le site de vente Sarenza, elles sont fabriquées au Brésil, avec de la gomme pour la semelle et caoutchouc et synthétique pour le reste. Prix : 27 €.

.

Voilà où j’en suis : des chaussures confortables, véganes et plutôt solides, mais peu d’infos sur l’aspect humain et environnemental de leur fabrication. Si vous avez des infos pour faire mieux, je suis preneuse !

Et comme je ne vous ai pas proposé de recette de cuisine dans cet article, voici quelques unes qui me tentent en ce moment : les boulettes , la tartinade aux noix façon tarama de Cuisine Saine, les boulettes de pois chiche de Vegan Dad (recette en anglais) et des cookies au chocolat à faire avec le liquide de cuisson des pois chiche (recette en anglais).

Bon dimanche !

4 Réponses to “Mes chaussures printemps/été véganes”

  1. cindy 30 août 2015 à 19:07 #

    super , merci pour ce partage ! moi je recherche des chaussures pour l’hiver vegan ! que me conseillerai tu ?

  2. Martine 31 août 2015 à 12:28 #

    Acheter des chaussures vegan n’est, en effet, pas si facile que cela. Sur la Toile, on en trouve de plus en plus, je trouve. Le souci est qu’on ne peut pas les essayer et voir l’aspect de la matière… Voici quelques sites que j’ai repéré :
    http://www.mooshoes.com
    chaussures-vegan-wills.fr
    vegetarian-shoes.co.uk
    nae-vegan.com
    bboheme.com
    beyondskin.co.uk
    esprit.fr/tendance-we-love-vegan

  3. Lauranne 10 septembre 2015 à 13:11 #

    Merci pour ces idées ! Autant se nourrir végétarien ça va, mais trouver des chaussures sans cuir c’est une autre paire de manches, alors toute expérience est bonne à prendre.

    Personnellement je suis assez fan des espadrilles : naturellement sans cuir, matériaux sains, et hyper confortables ! Je les achète principalement sur le site espadrilles.eu. Il y a pas mal de choix et elles sont fabriquées en Espagne, malheureusement les frais de port sont assez cher et de plus en plus de leurs modèles sont en cuir…
    Sinon on en trouve plein en version semelle compensée chez des marchands classiques !
    Le soucis des espadrilles, c’est que ça n’aime pas du tout la pluie, et j’habite en Normandie.

    Du coup je suis toujours à la recherche de chaussures de demi saison qui ne seraient pas complètement détruites à la première pluie et qui soient confortables. J’ai un peu de mal à trouvé mon bonheur sur les sites vegan, les chaussures étant souvent trop étroites pour mon pied.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mes chaussures automne/hiver véganes | Végébon - 11 octobre 2015

    […] le pendant de cet article sur mes chaussures de printemps/été. Vous allez voir que la liste est très courte car mon […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :