Search results for 'gâteau simplissime'

Gâteau simplissime à la crème de marrons

29 Jan

Bonjour !

Vous connaissez ma passion pour la simplification en cuisine : lire une longue liste d’ingrédients me décourage d’avance de tester une recette. Côté gâteau simplissime, j’ai déjà le gâteau César : 150 g (ou un peu plus) de farine, 150 g (ou un peu moins) de sucre, 150 g de yaourt (ou de compote), 1 cuillerée à soupe d’huile (sauf si on utilise de la compote) et assez d’eau pour obtenir une texture de pâte à gâteau. On peut bien sûr y ajouter de la vanille, des fruits, des pépites de chocolat…

J’avais un pot de crème de marrons bien sucrée (trop à mon goût) et bien vanillée à terminer. Et si je faisais un gâteau César en remplaçant le sucre et la compote par de la crème de marrons ? Avec des tranches de pomme comme dans le gâteau lumière aux poires de Cléa ? Bingo, le goût comme la texture sont très bien, et les pommes apportent une fraîcheur bienvenue en plus de faire une jolie déco !

20170129-1

Merci à Amélie qui a réalisé ce joli gâteau pour lequel on n’a même pas besoin d’éplucher la pomme… Je vous l’avais dit : un vrai gâteau de feignasse, parfait pour moi ! Je vous résume les proportions : vous prenez un pot de crème de marron (sucrée et vanillée), la moitié de son poids en farine, une cuillerée d’huile, de la levure chimique, de l’eau et un fruit coupé en tranches. C’est tout ! Bonus : ce gâteau est encore meilleur le lendemain.

20170129-2

.

Ingrédients pour un moule de 18 cm de diamètre (4 à 6 personnes)
– 1 pomme
– 300 g de crème de marrons (purée de châtaignes sucrée et vanillée)
– 150 g de farine de blé
– 1 sachet de poudre à lever
– 1 cuillerée à soupe (15 mL) d’huile (tournesol désodorisée ici)
– De l’eau

Préparation
– Préchauffer le four à 180 °C, huiler le moule.
– Retirer le trognon de la pomme et la découper en tranches plutôt fines.
– Dans un saladier (ici le bol de la balance), mélanger la crème de marron, la farine, la poudre à lever et l’huile.
– Ajouter assez d’eau pour former une pâte à gâteau puis la verser dans le moule.
– Planter les tranches de pomme dans la pâte.
– Enfourner jusqu’à ce qu’une lame plongée dans le gâteau ressorte propre.
– Laisser tiédir avant de démouler et refroidir avant de déguster.

20170129-4

Et voilà encore une recette végane, simple, saine et gourmande. Que demande le peuple ? (Du thé pour aller avec le gâteau !)

20170129-3

.

Remarques

  • Texture : Ce gâteau colle très légèrement aux dents, c’est comme ça que j’aime les gâteaux moelleux. Pour ceux à qui ça ne plait pas, je suppose qu’on peut l’éviter en remplaçant l’eau par du lait de soja. Mais je n’ai pas (encore) fait l’essai pour vous le garantir.
  • Version sans gluten, avec soja : Remplacer la farine de blé par de la farine de riz et l’eau par du lait de soja.
20170129-5

Version sans gluten, avec soja, avec une petite pomme et quelques pépites de chocolat

20170129-6

Version après cuisson

  • Version sans gluten, sans soja : J’ai testé avec un fond de pot, donc pas assez pour remplir un grand moule. Du coup j’ai simplement remplacé la farine de blé par de la farine de riz blanc et utilisé des moules à muffin. Pour un gâteau de plus grande taille, je suppose qu’il vaut mieux remplacer par un mélange de farines sans gluten et d’amidon.

 

Bon dimanche !

Gâteau simplissime au chocolat

10 Juil

Bonjour !

Voici la déclinaison « chocolat » du gâteau César, celui composé de 4 tiers (150 de farine, de sucre, de yaourt + 1 sachet de poudre à lever, 1 cuillerée à soupe d’huile, de l’eau) qui donnent un gâteau parfaitement délicieux qui se tient super bien. Parfait pour les pique-niques ! Il convient aussi très bien, cuit dans de mini moules, pour les envies express de gâteau au chocolat.

20160710-6

Vous avez déjà des recettes de gâteau au chocolat sur ce blog : à la banane (parfait pour utiliser des bananes trop mûres),  au yaourt (pratique si on n’a pas de balance), à la compote ici (pendant longtemps ma recette favorite à emporter) et , à rien de spécial (délicieux avec un glaçage), et type fondant.

20160710-5

Mais en ce moment c’est la recette du gâteau César que j’arrive à mémoriser sans difficulté et qui se décline en version sans soja ou sans gluten. Voici donc sa version goût chocolat. Prochaine étape : faire un gâteau marbré chocolat-vanille !

20160710-1

Gâteau cuit dans un moule à cake

.

Ingrédients pour 1 moule à cake
– 150 g de farine de blé
– 150 g de sucre
– 1 sachet de poudre à lever
– 30 g de cacao en poudre
– 100 g de pépites de chocolat
– 150 g de yaourt
– 1 cuillerée à soupe d’huile
– De l’eau

Préparation
– Préchauffer le four à 180 °C.
– Huiler et fariner le moule.
– Dans un saladier, mélanger les ingrédients secs : farine, sucre, poudre à lever, cacao, pépites de chocolat.

20160710-4
– Ajouter l’huile, le yaourt, puis assez d’eau pour que la pâte ait une texture de pâte à gâteau.
– Verser immédiatement dans le moule à cake et enfourner au moins 45 minutes, jusqu’à ce qu’une pointe plantée au milieu ressorte sèche.
– Laisser tiédir avant de démouler. On peut éventuellement napper le dessus d’un glaçage.
– Laisser refroidir, sur une grille ou sur un torchon, avant de découper en tranches.

20160710-7

Gâteau cuit dans un cercle à pâtisserie de 18 cm de diamètre posé sur un tapis en silicone

 

20160710-2

Gâteau sans pépites de chocolat mais avec glaçage, cuit dans un moule de 20 cm de diamètre

.

Remarques

  • Quantité de cacao en poudre : J’utilise du cacao bio et équitable. Son goût est moins intense que d’autres, comme celui de la marque Van Houten. Si vous utilisez du cacao Van Houten, commencez par en mettre seulement la moitié de la quantité indiquée, puis ajoutez-en si le goût manque d’intensité.
  • Version sans soja : Utiliser un yaourt végétal sans soja ou un entremet type flan ou crème dessert, ou encore les ingrédients de ces deux dernières préparations, comme 15 g de purée d’amande blanche + 15 g de fécule (ou 1,5 g d’agar) + 120 g d’eau.
  • Version sans gluten : Remplacer les 150 g de farine de blé par 120 g de farine sans gluten (riz par exemple) + 30 g de fécule (pomme de terre, maïs, arrow root…).

.

20160710-3

Bon dimanche !

Gâteau simplissime à la noix de coco

19 Juil

Bonjour !

Mon père ne doit quasiment plus manger de chocolat (ni d’amande) à cause d’un calcul rénal. Pour lui cuisiner des gourmandises, je privilégie donc les recettes aux fruits (tarte, cœur coulant pomme & caramel, fraisier, gâteau roulé à la confiture…) et celles de flan (far aux pruneaux, flan pâtissier, cheesecake, panna cotta…). Et, en entorse à mes principes de manger local, j’expérimente de plus en plus souvent les desserts gourmands exotiques, comme les rochers coco, le soleil antillais et le flan magique à la noix de coco. D’ailleurs, je suis à votre écoute si vous avez d’autres pistes de desserts décadents sans chocolat (pour cet hiver, j’ai déjà en vue le fondant citron, amande et huile d’olive de Mathilda, la tarte Tatin et le gâteau fondant à la pâte d’amande).

J’avais déjà une version « noix de coco » de ma recette de base de muffin, mais je voulais la modifier pour la réaliser à partir d’ingrédients plus faciles à trouver, donc sans huile de coco ni yaourt de soja. Et tant qu’à faire, obtenir des proportions faciles à retenir, comme pour la génoise magique.

Inspiré de cette recette, voici donc un gâteau simplissime à la noix de coco, avec les avantages suivants :

  • Il ne contient aucun ingrédient bizarre ou difficile à trouver.
  • Il est parfumé uniquement grâce à de la noix de coco râpée (un peu comme celui-ci mais sans lait ni œuf).
  • Les proportions sont faciles à retenir : autant de farine que de sucre que de noix de coco râpée, 3 fois moins d’huile, un peu de poudre à lever et de l’eau pour atteindre la bonne texture.
  • Il est bon !
20150726-2

Mini moelleux avec dés d’abricot frais

Il ne tient qu’à votre inspiration d’enrichir et d’adapter cette recette. Telle qu’elle, c’est une recette de gâteau moelleux à la noix de coco. Je vous ai mis en remarques les proportions pour obtenir un cake ou des muffins. Bien sûr, libre à vous d’incorporer des dés de fruits, de surmonter le gâteau encore tiède avec une coque en chocolat ou de le décorer de noix de coco râpée

20150726-4

Moelleux avec framboises fraîches

.

Ingrédients pour 1 moule à manqué de 22 cm
– 150 g de farine de blé blanche (ici T65)
– 150 g de sucre blond
– 1 sachet de poudre à lever
– 150 g de noix de coco râpée sèche
– 75 g de margarine OU 4 cuillerées à soupe (50 g) d’huile
– 300 g de lait végétal ou de jus de fruit (ananas par exemple) OU 250 mL d’eau + 1 cuillerée à soupe de rhum

Préparation
– Préchauffer le four à 180 °C. Huiler et fariner le moule.
– Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, la poudre à lever et la noix de coco râpée.
– Ajouter la matière grasse et l’autre liquide, mélanger et verser rapidement dans les moules pour les remplir aux 3/4.
– Enfourner jusqu’à ce qu’une pique plantée au milieu ressorte sèche.
– Laisser refroidir avant de démouler.

20150726-6

 .

Remarques

  • Version avec 125 g de noix de coco râpée : J’ai indiqué 150 g de noix de coco râpée par simplicité, afin de retenir que je mettais autant de farine que de sucre que de noix de coco. Mais cette recette marche tout aussi bien avec seulement 125 g de noix de coco râpée, ce qui est la contenance de la plupart des sachets vendus dans le commerce.
  • Version gâteau moelleux : Avec les proportions données, on obtient des gâteaux moelleux, qui évoquent des financiers et sont encore aussi moelleux le lendemain.
20150726-3

Version gâteau moelleux. A gauche, gâteau parsemé de sucre de coco avant cuisson ; à droite, mini gâteau avec dés d’abricots.

  • Version muffin/cake : Pour une version plus sèche et solide, adaptée à des muffins ou à un cake familial, il faut utiliser 200 g de farine et 100 g de noix de coco râpée et consommer le gâteau le jour même. On obtient 20 mini muffins ou 1 cake.
20150705-1

Version muffin avec 200 g de farine pour 200 g de sucre et 100 g de noix de coco râpée

  • Version avec morceaux de fruits : Les fruits acidulés apportent encore plus de moelleux et un joli contraste à la douceur de la noix de coco. Testé et approuvé avec de petits dés d’abricots ou des framboises. A tenter en hiver avec de dés d’ananas…

20150726-5

.

Bon dimanche !

Mes recettes favorites, par légumineuse

15 Avr

Bonjour !

Je me sers fréquemment de l’article Mes recettes favorites, par légume pour décider de nos menus de la semaine. Il me fait gagner un temps et une énergie énormes. Quand je n’ai pas d’idées spontanées pour savoir quoi faire avec mon panier de légumes, il me rappelle nos petits plats préférés et les recettes que j’ai envie de tester.

Voici sa suite logique : les recettes à base de légumineuses.

Cacahuète

Fève, fraîche

Fève, sèche

Aucune idée, pour le moment les rares fois que j’ai essayé de cuire des fèves sèches je ne les ai jamais trouvées mangeables…

Haricot blanc

Haricots rouges, noirs, azuki

Lentilles corail

Lentilles vertes, noires

Lupin – Saumuré

  • Tartinade

Lupin – Farine

  • A la place d’une partie de la farine de blé.
  • Crème anglaise bien jaune en y ajoutant un peu de farine de lupin.

Pois cassés

Pois chiche – Entier

Pois chiche – Farine

Soja – « Lait »

Soja – Tempeh

Soja – Tofu ferme nature

Soja – Tofu ferme fumé

Soja – Tofu soyeux

Recette de tofu soyeux fait maison sur le site de Valesa va bien (à tester).

Toutes les recettes à base de lait de soja ou de yaourt de soja peuvent également être réalisées avec du tofu soyeux mixé.

Soja – Yaourt

Bon dimanche !

Repas végétariens de début juin

18 Juin

Bonjour !

En ce moment dans mon panier de légumes se trouve chaque semaine soit des courgettes soit des concombres. J’essaye différentes manières de les cuisiner sachant que le Béluga ne mange pas de courgette en grande quantité (= plus de quelques petits morceaux) et Doudou aucun concombre… alors si vous avez des idées pour varier mes déjeuners n’hésitez pas !

.

Tarte créative de ma maman

La pâte est en feuilles de brick superposés, la moitié de la garniture en lamelles de courgettes puis, faute de courgettes, l’autre moitié est en tranches d’aubergines poêlées. Du thym pour assaisonner, je suppose du houmos pour accompagner. Merci maman !

.

Courgettes farcies

Courgette farcies aux lentilles corail, une réalisation de Doudou. Miam !

.

Essai de pizza à la courgette

Pâte à pizza du commerce, coulis de tomate, courgette crue râpée, huile d’olive et sel. Ça se mange mais est bien moins délicieux que la version sicilienne qui contenait en plus des dés d’aubergine frite, des petits morceaux de champignon et des petits dés de poivrons bien cuits.

.

Courgettes, polenta et sauce tomate

J’adore l’association des courgettes poêlées, de la sauce tomate et de la polenta !

.

« Tajine » de légumes

Version plus estivale avec des courgettes à la place des courges ou patates douces. Et servie avec du riz à la place de la semoule, pour changer.

.

Curry au chou chinois

J’aime le chou chinois quand il est cuisiné par d’autres personnes, moi j’ai toujours l’impression de le rater – je ne me régale pas quand je le mange (j’ai le même problème avec les desserts à base de lait de coco en général). Ici j’ai tenté un curry (avec carottes et lentilles corail), et j’étais moins déçue que d’habitude.

.

Chou rave à l’indienne

Vues les températures, je n’étais pas motivée par cuisiner les chou raves de mon panier en gratin avec béchamel et tofu fumé. J’ai donc testé cette recette avec un résultat mitigé. C’est pas mauvais, mangé sur une galette de lentille ça passe même bien, mais ce n’est pas un coup de coeur monumental non plus. A propos de galettes de lentilles, je me suis vraiment mise à en faire à l’occasion de la diversification alimentaire du Pinto, et du coup j’ai simplifié ma recette de « steak haché végétal » : je mixe 200 g de lentilles avec les assaisonnements choisis puis j’ajoute 100 g de farine (de blé ici), je mélange puis laisse reposer au moins 10 minutes (ça peut être laissé toute la nuit au frigo) avant de cuire dans une poêle bien huilée :

.

Pâtes au chou rave

Ici, on est fans de pâtes et fans de la garniture ail oignon chou fleur chapelure. J’ai donc détourné cette recette pour y mettre le second chou rave du panier. C’était sympa et effectivement plus dans nos habitudes de goûts !

.

Smoothie concombre, pomme, citron, menthe

Comme celui-ci mais réalisé au Personal Blender. On voit que la texture est moins lisse qu’avec un superblender.

.

Concombre au sésame

C’est la recette la plus facile à préparer pour utiliser un concombre : on le coupe en allumettes (en tranches puis un superpose des tranches et on les taille en bandes) ou on le râpe (ci-dessous avec un mouli-julienne) puis on mélange avec du tamari, de l’huile de sésame grillé et on parsème de graines de sésame.

.

Coup double (falafels avec concombre ET salade)

Falafels de la marque Organi (décongelés), pris en sandwich entre salade et concombre. Dans le même repas, j’avais aussi des nouilles soba (spaghetti de sarrasin) assaisonnés d’huile de sésame grillé et graines de sésame. La version sans sésame, dans l’assiette, est destinée au Pinto.

.

Tartine crue

Le concombre comme toast, tartiné avec une préparation à base de graines de tournesol assaisonnée d’ail et jus de citron.

.

Samossas « fromage »

Feuilles de brick garnies d’une purée de pomme de terre assaisonnée de levure de bière et sans doute de noix de cajou mixées avec un peu d’eau. Je ne sais plus où j’ai pris cette recette…

.

Côté sucré, j’ai fait un gâteau simplissime et coloré : un gâteau César dont 1/3 de la pâte a été colorée avec 1/4 de cuillerée à café de charbon végétal activé (complément alimentaire) et les 2 pâtes versées en alternance dans le moule, et le glaçage au yaourt égoutté et huile de coco de mon livre, coloré au bleu spiruline, au rose betterave et à l’orange jus de carotte réduit.

J’ai aussi fait un fraisier, fabriqué le matin et servi le midi, le tout avec des températures estivales ce qui a valu à la garniture de ne pas se tenir à la perfection malgré un supplément d’huile de coco.

On a aussi été invité à goûter chez un ami, qui nous a servi de délicieuses crèmes réalisées simplement avec du chocolat et du lait (ou de la crème ?) de coco.

Ces saveurs étaient les mêmes que les petits trucs croquants que j’avais apportés. Il s’agit d’une expérimentation à base de lait de coco, sucre et noix de coco râpée, cuit au four jusqu’à ce que les bords soient dorés puis refroidis et nappés d’un reste de chocolat noir aux fèves de cacao.

 

Bon dimanche !

Gâteau au yaourt sans oeuf et sans gluten

17 Juil

Bonjour !

Un gâteau au yaourt… Vous vous demandez ce que je vais bien pouvoir ajouter à cette recette si connue et qui a même son livre dédié ? Comme d’habitude, ma contribution est une recette tout terrain : un gâteau au yaourt sans œufs, sans lait, sans soja, et si vous le souhaitez, sans gluten… mais toujours aussi facile à réussir ! Pour pouvoir se régaler quels que soient les ingrédients disponibles ou les contraintes alimentaires des convives. Attention malgré tout : ce gâteau étant sans œuf ni soja ni fécule ni gomme, la version sans gluten a tendance à s’émietter.

Ici le 1/2 pot d’huile + 3 œufs sont remplacés par 1/2 pot de purée d’amande + 1 pot de jus de fruits + 1/2 sachet de poudre à lever. Ça marche très bien, la seule différence est qu’on ne sent pas le goût d’œuf et que la texture n’est pas élastique ! Et pour ceux qui veulent savoir comment adapter leur recette préférée sans œufs, toutes les infos sont ici. Edit : apparemment, on peut aussi tout simplement remplacer les oeufs par un yaourt supplémentaire, comme dans cette recette de Myriam sur le site Allergiques.org.

Pour les gâteaux sans œuf et sans yaourt, le gâteau aux pommes, le gâteau chocolat-banane (sans gluten) et le gâteau au chocolat (sans gluten) ont toujours eu du succès auprès des ceux qui y ont goûté.

Gâteau au yaourt, version chocolat et sans gluten

Ingrédients pour 1 gâteau
– 1 yaourt d’amande-agar (125 ml)
– 2 pots de sucre
– 3 pots de farine de blé ou de mélange sans gluten de Makanai
– 1/2 pot de purée d’amande
– 1 pot de jus de fruits
– 1,5 sachet de poudre à lever (ou 1,5 CC de bicarbonate + 3 CC de jus de citron)
– 1/2 CC d’extrait de vanille

Préparation
– Mélanger tous les ingrédients, jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Si vous utilisez du bicarbonate ajoutez-le au dernier moment et mélangez vigoureusement.
– Verser dans un moule huilé et fariné.
– Enfourner à 180°C environ 1 h, jusqu’à ce qu’un couteau planté au milieu en sorte propre.
– Laisser tiédir avant de démouler puis laisser refroidir avant de couper en tranches épaisses.
– Servir avec un yaourt, c’est encore meilleur !

Remarques

  • Variante aux fruits : Une fois la pâte versée dans le moule, ajoutez une pomme coupée en dés. Ils tomberont au milieu de la pâte lors de la cuisson. Si vous n’avez pas de pomme, vous pouvez utiliser des cerises dénoyautées, des dés d’ananas, etc.
  • Variante au chocolat (spécial marbré) : Remplacez le jus de fruit par de l’eau et ajoutez 3 cuillerées à soupe de cacao dans la pâte. Si vous voulez faire un marbré, séparez la pâte en deux, moitié vanille et moitié vanille + cacao puis remplissez le moule en versant un peu de chaque pâte, en alternance. Edit : Je ne l’ai pas testée, mais vous trouverez ici une recette de gâteau au yaourt au chocolat sans oeuf qui semble très simple et sympathique.
  • Variante encore plus simple : Je pense qu’on doit pouvoir remplacer les 3 œufs par 1 yaourt supplémentaire et 1/2 sachet de poudre à lever. Pour la recette, ça signifierait remplacer 1/2 pot de purée d’amande et 1/2 pot de jus de fruit par 1 pot de yaourt. A tester… Edit : Voici la recette de Make me green, qui semble très bien fonctionner.
  • Transport du gâteau : Si vous voulez transporter le gâteau, replacez-le dans le moule (nettoyé) une fois refroidi. Comme ça il ne subira pas les chocs du transport. Maintenant à vous les pique-niques et goûters sur l’herbe ! Par exemple les pique-niques végés, toujours très sympas et pleins de bonnes choses à manger…

Gâteau au yaourt, version sucre complet et jus ananas-citron vert

Mais ce gâteau simplissime sait aussi se tenir et accompagner dignement un goûter raffiné :

Bon dimanche !

PS : Vous connaissez un restaurant bio, écologique ou végétarien, un naturopathe ou une personne qui donne des cours de cuisine ? Vous pouvez leur proposer de participer au concours de cuisine durable en filière pro ! Leur déplacement et hébergement pour la finale seront pris en charge et de chouettes lots sont à gagner ! Ils ont jusqu’au 31 juillet pour proposer un menu entrée/plat/dessert.

Recettes de cuisine durable

Sommaire

22 Juin

Voici la liste des articles publiés dans chaque catégorie de ce blog. Pour lire tous les articles dans l’ordre chronologique, vous pouvez utiliser le calendrier visible à droite de la page.

Entre parenthèses vous trouverez la liste des allergènes évités dans chaque recette, notamment les œufs et les produits laitiers, le gluten, le soja et les noix. La grande majorité des recettes sont sans maïs et toutes les recettes sont sans gélatine, sans viande, sans poisson et sans fruits de mer.

Dernière mise à jour le 2 avril 2019.

a
Mes livres
Cuisiner en couleurs
Bonbons vegan
Nourrir son enfant autrement

.

Exemples de repas véganes du quotidien

Bento de fin novembre 2010
Bento de décembre 2010
Bento de janvier 2011
Bento de début février 2011
Bento de fin février 2011
Bento de début mars 2011
Bento de fin mars 2011
Bento de début avril 2011
Bento de fin avril 2011
Bento de début mai 2011
Bento de mi mai 2011
Bento de début juin 2011
Bento de mi juin 2011
Bento de juillet et août 2011
Bento de septembre 2011
Bento d’octobre 2011
Bento de novembre 2011
Bento de début décembre 2011
Bento de fin décembre 2011
Bento de janvier 2012
Bento de début février 2012
Bento de fin février 2012
Bento de début mars 2012
Bento de fin mars 2012
Repas d’avril 2012
Repas de mai et juin 2012
Repas de début juillet 2012
Repas d’août 2012
Bentô de début septembre 2012
Bentô de fin septembre 2012
Bentô de début octobre 2012
Bentô de fin d’automne 2012
Repas de Noël 2012
Repas de la Saint Sylvestre 2012
Bentô de janvier 2013
Bentô de début février 2013
Repas des vacances de février 2013
Bentô d’avril 2013
Bentô de mai 2013
Bentô de juin 2013
Repas de juillet 2013
Repas de début août 2013
Repas de fin août 2013
Bentô de début septembre 2013
Bentô de fin septembre 2013
Bentô de début octobre 2013
Bentô de fin octobre 2013
Repas de début novembre 2013
Bentô de fin novembre 2013
Bentô de décembre 2013
Repas de fin décembre 2013
Repas de la Saint Sylvestre 2013
Repas de janvier 2014
Bentô de début février 2014
Bentô de fin février 2014
Bentô de début mars 2014
Repas de mars 2014
Repas d’avril 2014
Repas de mai 2014 en Corse
Repas de mai 2014
Repas de début juin 2014
Repas de fin juin 2014
Repas de début juillet 2014
Repas de fin juillet 2014
Repas de début août 2014
Repas de fin août 2014
Repas de septembre 2014
Repas d’octobre 2014
Repas de début novembre 2014
Repas de fin novembre 2014
Repas de début décembre 2014
Repas de Noël 2014
Repas de début janvier 2015
Repas de mi janvier 2015
Repas de début février 2015
Repas de fin février 2015
Repas de début mars 2015
Repas de fin mars 2015
Repas de début avril 2015
Repas de fin avril 2015
Repas de début mai 2015
Repas de fin mai 2015
Repas de début juin 2015
Repas de fin juin 2015
Repas de début juillet 2015
Repas de fin juillet 2015
Repas de début août 2015
Repas de mi août 2015
Repas de fin août 2015
Repas de début septembre 2015
Repas de fin septembre 2015
Repas de début octobre 2015
Repas de fin octobre 2015
Repas de début novembre 2015
Repas de fin novembre 2015
Repas de début décembre 2015
Repas de mi décembre 2015
Repas de fin décembre 2015
Repas de début janvier 2016
Repas de fin janvier 2016
Repas de début février 2016
Repas de fin février 2016
Repas de début mars 2016
Repas de fin mars 2016
Repas de début avril 2016
Repas de mi avril 2016
Repas de fin avril 2016
Repas de début mai 2016
Repas de fin mai 2016
Repas de début juin 2016
Repas de fin juin 2016
Repas de début juillet 2016
Repas de fin juillet 2016
Repas de début août 2016
Repas de fin août 2016
Repas de début septembre 2016
Repas de fin septembre 2016
Repas de début octobre 2016
Repas de mi octobre 2016
Repas de fin octobre 2016
Repas de début novembre 2016
Repas de fin novembre 2016
Repas de début décembre 2016
Menu de Noël imaginaire
Repas de fin décembre 2016
Repas de début janvier 2017
Repas de fin janvier 2017
Repas de début février 2017
Repas de fin février 2017
Repas de mars 2017
Repas de début avril 2017
Repas de fin avril 2017
Repas de début mai 2017
Repas de fin mai 2017
Repas de début juin 2017
Repas de fin juin 2017
Repas de début juillet 2017
Repas de fin juillet 2017
Repas de début août 2017
Repas de mi août 2017
Repas de début septembre 2017
Repas de fin septembre 2017
Repas de début octobre 2017
Repas de fin octobre 2017
Repas de début novembre 2017
Repas de fin novembre 2017
Repas de début décembre 2017
Repas de fin novembre 2017
Repas de début janvier 2018
Repas de fin janvier 2018
Repas de début février 2018
Repas de fin février 2018
Repas de début mars 2018
Repas de mi mars 2018
Repas de fin mars 2018
Repas de début avril 2018
Repas de mi avril 2018
Repas de fin avril 2018
Repas de début mai 2018
Repas de mi mai 2018
Repas de fin mai 2018
Mes petits déjeuners salés
Repas de début juin 2018
Repas de fin juin 2018
Repas de début juillet 2018
Repas de fin juillet 2018
Repas de début août 2018
Repas de fin août 2018
Repas de début septembre 2018
Repas de fin septembre 2018
Repas de début octobre 2018
Repas de fin octobre 2018
Repas de début novembre 2018
Repas de fin novembre 2018
Repas de début décembre 2018
Mes snacks 2
Repas de fin décembre 2018
Repas de Noël 2018
Repas de début janvier 2019
Repas de fin janvier 2019
Repas de début février 2019
Repas de mi février 2019
Repas de fin février 2019
Repas de début mars 2019
Repas de fin mars 2019
.

Recettes de plats à emporter (à manger froids)

Tartinades et pâtés
Pâté de pois chiche (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Tartinade de pois cassés (végétalien, sans gluten, sans soja, avec noix de coco)
Tranches d’agar pour sandwich (végétalien, sans gluten, sans noix, possible sans soja)
Houmos à la farine de pois chiche (végétalien, sans gluten, sans soja, avec sésame)
Terrine de légumes d’été (végétalien, sans gluten, sans soja)

Cakes salés et croquettes
Muffins salés (végétalien, sans soja) : muffins pesto & pignon et Muffins cacahuètes & épices
Boulettes de lentilles corail (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Boulettes de pomme de terre et alfalfa germé (végétalien, sans gluten, sans soja, avec sésame)
Panisses faciles (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Korean pancakes (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Nuggets de pois chiche (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Cake salé (végétalien)

Tartes salées et quiches
Tourte végétarienne (avec œuf)
Quiche (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Pissaladière (végétalien, sans soja, sans noix)
Tarte aubergine, tomate, oignon (végétalien, sans soja, sans noix)

Salades
Salade mechouia (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Coleslaw (végétalien, sans gluten, possible sans soja)
Taboulé de Maman (végétalien, sans soja, sans noix)

Autres plats et assaisonnements à emporter
Gomasio (végétalien, sans gluten, sans soja)
Maki sushi et chirashi (végétalien, sans gluten, sans noix)
Maki sushi de riz complet (végétalien, sans gluten, sans noix)
Rouleaux de printemps (végétalien, sans gluten)
Coeurs fondants (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Mes snacks

a

Recettes de substituts de produits animaux (ateliers Faussaire Frankenstein)

Seitan (végétalien, sans noix)
Paupiettes végétales (végétalien, possible sans soja et sans noix)
Omelette sans œuf (végétalien, sans noix)
Substitut de miel (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Faux foie gras (végétalien, sans gluten)
Seitan sans gluten (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Faux yaourt (végétalien, sans soja, sans gluten)
Faux œufs durs (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Fausse viande de bœuf (végétalien, sans noix)
Bouchées de seitan pané (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Faux mascarpone (végétalien, sans soja, sans gluten)
Essai de faux beurre sans graisses saturées (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Faux beurre sans huile de palme (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Faux fromage frais (végétalien, sans gluten, sans noix)
Fausse dinde farcie (végétalien, sans soja)
Faux œufs à la coque (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Sauce crémeuse sans produits laitiers (végétalien, sans soja, sans gluten)
Faux steak haché (végétalien, sans noix, sans soja, sans gluten)
Fausse ricotta (végétalien, sans gluten, sans soja ou sans noix)
Fausse crème pâtissière (végétalien, sans noix, sans gluten)
Fausse panna cotta (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Fausse chantilly (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix de coco, possible sans noix)
Bonbons gélifiés au Vitpris et bonbons gélifiés à l’agar (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Pot au feu végétal (végétalien, sans noix)
Hachis parmentier sans viande (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Chocolat blanc sans lait (végétalien, sans soja, sans gluten)
Ricotta végétale (végétalien, sans gluten, sans noix)
Petit suisse sans lait (végétalien, sans gluten, possible sans soja)
Camembert de cajou (végétalien, sans gluten, sans soja)
Iles flottantes (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Omelette de pois chiche (végétalien, sans gluten, sans oléagineux)
Feta de tofu (végétalien, sans gluten, sans oléagineux)
Bavarois à la poire (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Petit suisse goût fruité (végétalien, sans oléagineux, possible sans soja)
Mousse au citron (végétalien, sans oléagineux, sans gluten)

a

Recettes de plats chauds

Soupe de Shrek (végétalien, sans gluten, sans soja, avec noix de coco)
Poêlée de quinoa aux légumes (végétalien, sans gluten, sans soja)
Potimarron rôti et risotto (végétalien, sans gluten, possible sans soja ou sans noix)
Brouillade aux épinards (végétalien, sans noix)
Chili sin carne (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Assiette pour Noël (végétalien, sans soja)
Pâtes fraîches express (végétalien, sans soja, sans noix)
Poêlée de pommes au tofu fumé (végétalien, sans gluten, sans noix)
Couscous/tajine aux amandes et pruneaux (végétalien, sans soja, possible sans gluten, possible sans noix)
Gnocchi maison (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Pâtes en sauce blanche, gratin, risotto (végétalien, sans soja, sans gluten)
Pâtes ricotta, fèves fraîches et citron (végétalien, sans gluten, sans soja ou sans noix)
Pasta con broccolo affogato (pâtes au chou fleur) (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Megadara (riz aux lentilles) (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Pot au feu végétal (végétalien, sans noix)
Parmentier de lentilles (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Navet maffé (végétalien, sans soja, sans gluten)
Bouillon de ravioles (végétalien, sans noix)
Aubergines farcies en éventail (végétalien, sans gluten, possible sans noix ou sans soja)
Tourin à la tomate (végétalien, sans gluten, sans noix, sans soja)
Chou blanc aux pois chiche (végétalien, sans gluten, sans noix, sans soja)
Tempure de légumes (végétalien, sans soja, sans noix)
Lasagnes vert blanc rouge (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Pizza chou vert et carotte (végétalien, sans soja)
Tian courgettes tomate (végétalien, sans soja)
Légumes rôtis (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Gratin de pâtes au poireau (végétalien, possible sans soja, possible sans noix, possible sans gluten)
Tajine de légumes (végétalien, sans soja, possible sans noix, possible sans gluten)
Omelette de pois chiche (végétalien, sans gluten, sans oléagineux)
Sauce tomate maison (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Epinards aux pois chiche, façon aloo palak (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Spaghetti rigolos (végétalien, sans oléagineux, possible sans soja, possible sans gluten)
Choucroute (végétalien, sans oléagineux, sans gluten, possible sans soja)

a

Pains et galettes

Pain sans pétrissage (végétalien, sans soja, sans noix)
Brioche (végétalien, sans soja, sans noix)
Crêpes à la pâte à pain (végétalien, sans soja, sans noix)
Pancakes (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten, possible sans cuisson)
Crêpes sucrées simplissimes (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Pain sans gluten (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Pain au levain naturel (végétalien, sans soja, sans noix)
Galette des rois (végétalien, sans gluten, sans soja)
Pompe à l’huile (végétalien, sans soja, sans noix)
Brioche sans oeuf ni beurre de Christophe Michalak (végétalien, sans noix)

.

Entremets, glaces et yaourts

Crème chocolatée façon Danette (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Crème dessert au citron (ou tout autre parfum) (végétalien, sans gluten, sans soja ou sans noix)
Tiramisu (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Glace à la vanille (végétalien, sans gluten, sans soja, sans cuisson)
Glace au chocolat (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Mousse au chocolat sans œufs (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Yaourts natures (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Yaourts au chocolat (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Esquimaux simplissimes à la banane (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Yaourt au lait végétal (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Panna cotta végétale (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Bâtonnets glacés écologiques et glace à la confiture (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Flan magique à la noix de coco (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Flan au chocolat façon Dany (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Mousse d’aquafaba aux fruits (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Panna cotta de l’ombre (végétalien, sans soja, sans gluten)
Crème vanille safran (végétalien, sans gluten, possible sans noix, possible sans soja)
Iles flottantes (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Idées de glaces, version 2018 (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Petit suisse goût fruité (végétalien, sans oléagineux, possible sans soja)
Crème de citron à l’amande (végétalien, sans soja)
Mousse au citron et à l’amande (végétalien, sans soja, sans gluten)
Mousse au citron (végétalien, sans oléagineux, sans gluten)

a

Gâteaux et tartes sucrées

Muffin chocolat banane (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Far aux pruneaux (végétalien, sans gluten, sans noix)
Muffins aux pommes et flocons d’avoine (végétalien, sans soja, sans noix)
Muffins double chocolat (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Brownie super express (végétalien, sans gluten, sans soja, sans cuisson)
Bavarois au chocolat (végétalien, sans soja, sans noix)
Cœur coulant (cru) au chocolat (végétalien, sans cuisson, sans gluten, sans soja, possible sans noix, possible sans cacao)
Gâteau au yaourt (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Tarte aux pommes (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Quatre quarts (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix, riche en protéines)
Coeur coulant (traditionnel) au chocolat (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Flan pâtissier (végétalien, sans noix, sans gluten)
Tarte amandine aux poires (végétalien)
Tarte amandine aux abricots (végétalien, sans soja)
Coeur coulant sans chocolat : goût Tatin (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Muffins : recette de base (végétalien, possible sans gluten, sans soja, sans noix)
Pizza sucrée abricots dragées (végétalien, sans soja)
Gâteau au chocolat et son glaçage (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Fondant au chocolat (végétalien, sans soja, possible sans noix, possible sans gluten)
Cheesecake sans fromage frais (végétalien, sans noix, possible sans gluten)
Financiers (végétalien, possible sans soja)
Gâteau aux poires entières, streusel à la noisette, sauce à l’orange
Soleil antillais (gâteau renversé à l’ananas) (végétalien, possible sans soja)
Gâteau à étages (layered cake) (végétalien, sans fruits à coque, possible sans soja)
Fraisier (végétalien, sans soja, possible sans noix), version sans gluten
Gâteau roulé (gâteau César) (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Gâteau simplissime à la noix de coco (végétalien, sans soja, sans noix à part la coco)
Gâteau douceur à la noix de coco (végétalien, sans soja, sans noix à part la coco)
Gâteau Favori, coco et Grand Marnier (végétalien, sans noix à part la coco)
Barquettes à la confiture (végétalien, sans noix)
Gâteau simplissime (gâteau César) au chocolat (végétalien, sans noix, possible sans soja, possible sans gluten)
Gâteau César à la poire (végétalien, sans noix, sans soja)
Gâteau simplissime à la crème de marron (végétalien, sans noix, sans soja)
Gâteau au yaourt tigré (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Napolitain (végétalien, sans noix)
Bavarois à la poire (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Tarte au citron et à l’amande (végétalien, sans soja)

.

Biscuits

Étoiles à la cannelle (végétalien, sans gluten, sans soja)
Cookies moelleux (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Biscuits sablés de Mlle Pigut (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Biscuits : recette de base (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Sablés shortbread (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Rochers coco (végétalien, sans soja, sans gluten)
Biscuits vitrail (végétalien, sans soja, possible sans noix, possible sans gluten)
Cookies moelleux de CCK (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Canistrelli (végétalien, sans soja, sans noix)
Croquants aux amandes (végétalien, sans soja)
Cookies simplissimes (végétalien, sans soja, sans noix)
Sablés « boule de neige » (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Navettes de Saint Victor (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Tarte au chocolat simplissime (végétalien, sans noix, possible sans soja, possible sans gluten)

a

Autres sucreries

Granola façon Country Crisp Chocolat de Jordan’s (végétalien, sans soja)
Chocolats maison (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Chocolat chaud au cacao (végétalien, sans gluten, sans soja)
Chocolat chaud au chocolat (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Glaçage fin et décorations pour biscuits (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Salade d’oranges à la marocaine (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Glaçages fondants pour cupcakes (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix) et ma recette favorite de glaçage fondant (végétalien, sans gluten , sans soja, sans noix)
Fondue au chocolat (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Pop corn croustillant au chocolat (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Bonbons gélifiés au Vitpris et bonbons gélifiés à l’agar (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Chocolat blanc sans lait (végétalien, sans soja, sans gluten)
Pâte à tartiner à la farine de pois chiche (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix) et autres recettes sucrées contenant des pois chiche
Sucettes maison, sans thermomètre ni moule (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Carteddate, roses siciliennes (végétalien, sans soja, sans noix)
Oeufs surprises en chocolat (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Porridge (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Lait de licorne (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Sucettes de crêpe (végétalien, possible sans soja, possible sans gluten, possible sans noix)
Graines de courge caramélisées (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)

a

Éléments de nutrition

Comment éviter une carence en protéines ?
Comment éviter une carence en fer ?
Pourquoi manger bio ?
Comment éviter une carence en vitamine B12 ?
Pourquoi consommer du gluten ?
Pourquoi consommer des yaourts ?
Pourquoi consommer du soja ?
Comment éviter une carence en zinc ?
Pourquoi consommer de l’huile de palme ?
Pourquoi faire du pain au levain ?
Pourquoi consommer de l’huile de coco ?
Mon avis en bref sur la cuisine healthy


a

Pourquoi devenir végétarien ?

Raison 1 : l’environnement
Raison 2 : la santé (1ère partie)
Raison 2 : la santé (2nde partie)
Raison 3 : l’éthique animale
Raison 4 : l’intendance culinaire
Raison 5 : le budget
Raison 6 : la faim dans le monde
Raison 8 : l’empathie envers les humains ? (attention, raison en partie hypothétique)
Raison 9 : les impôts
Pourquoi rester omnivore ?
Pourquoi manger de la volaille de Bresse ?
Pourquoi consommer du foie gras ?

a

Pourquoi devenir végétalien ?

Pourquoi manger des œufs ?
Pourquoi consommer du miel ?

a

S’organiser pour cuisiner végé sans effort

Astuces

Peut-on tout congeler ?
Comment devenir végétarien, première partie
Comment devenir végétarien, seconde partie
Comment végétaliser une recette de cuisine ?
Comment remplacer les œufs ?
Comment manger des légumes en s’amusant ?
Comment cuisiner les pois chiche ?
Comment faire un gâteau sans four ?
L’essentiel dans ma cuisine (ingrédients et ustensiles)
Les ratios de Végébon
Astuces pour faire une myriade de muffins
Colorant bleu fait maison et mise au point sur les bénéfices nutritionnels du colorant bleu spiruline
Poudre à lever faite maison
Kit SOS cookies
Mes recettes préférées ou à tester, par légume
Mes recettes préférées ou à tester, par légumineuse
Comment je planifie les repas véganes de la famille

Traditions alimentaires
9 recettes par famille
Pourquoi manger de la viande ?
Peut-on être sportif et végétarien ?
Bruncher végé à Paris
Repas de Noël 2013
Repas de Saint Sylvestre 2013
Manger au restaurant
Repas en voyage

a

Le coin des petits

Fête de grossesse
Récit et alimentation de grossesse végé
Ma liste d’éléments utiles pour une grossesse
Récit d’accouchement
Recherche nounou
Quelques idées pour se préparer à l’accouchement
Les 6 premières semaines avec le Béluga
Le Béluga de 6 semaines à 4 mois, ses poussées dentaires, ses habits, ses couches
Le Béluga de 4 à 6 mois, sa première nounou, mon sac à langer, sa trousse de toilette
Le Béluga de 6 à 12 mois, sa diversification alimentaire
Le Béluga de 12 à 18 mois, son sommeil, ses chaussures, ses jouets
Le Béluga de 18 à 23 mois, son sommeil, ses vêtements et ses chaussures, ses jouets, son pot, ses soins médicaux, mes astuces pour éviter les crises de frustrations, mes réflexions sur les gourdes à compote
Le Béluga de 24 à 30 mois, son sommeil, ses vêtements et ses chaussures, ses jouets, ses livres, sa fête de Pâques, mes réflexions sur la « crise des 2 ans »
Le Béluga de 30 à 36 mois, ses jouets, ses livres
Le Béluga de 3 ans à 3 ans et demi, sa rentrée à l’école, ses jouets, ses activités manuelles
Les repas du Béluga à 4 ans
Récit d’allaitement du Béluga
Le Béluga de 3 ans et demi à 4 ans, ses habits, ses dessin animés, les poux, le décès de son arrière grand-père, ses jouets et livres
Les 6 premières semaines avec le Pinto, sa naissance, sa supplémentation en vitamine D
Je boycotte les éditions Fleurus (+ un jeu de l’oie fait maison)
Anniversaire Pyjamasques (5 ans)
Le Pinto de 6 semaines à 6 mois, ses habits, son suivi médical, ses jouets, comment on le déplace, la préparation de sa diversification alimentaire
Véganisme en famille, histoire de compromis
Le Pinto de 6 mois à 1 an, ses jouets, sa diversification alimentaire
Petites vacances dans le Gard
Lettre de Noël
Le calendrier de l’Avent du Béluga, 5 ans et demi
Le lutin de Noël
Mes colocs extra-terrestres
Du féminisme quand on est mère
Anniversaire Pokemon (6 ans)
Babysoif
Le Pinto de 12 à 18 mois, son sevrage nocturne, ses chaussures, ses jouets
Le cartable de CP du Béluga
Peinture corporelle naturelle pour jouer dans le bain
Le Pinto de 18 à 24 mois, son adaptation chez la nounou, ses chaussures, ses livres et ses jeux
Petites vacances près de Rome
La propagande sexiste des éditions Fleurus : exemple de « L’imagerie dinosaures et préhistoire »
Nos calendriers de l’Avent 2018 : Lego et Grund
Courtes vacances d’hiver en Camargues
Livres pour enfant sur le véganisme
Spaghetti rigolos (végétalien, sans oléagineux, possible sans soja, possible sans gluten)
Livres pour enfant sur le réchauffement climatique
Livres pour enfant sur le papa
Livres pour enfant montrant une alimentation végétale
Livres pour enfant sur les chiffres
Livres pour enfant sur les déchets
Livres pour enfant pour rire
Livres pour enfant sur la préservation de la planète

.

Lectures

Livres de cuisine végétalienne en anglais
Pandas dans la brume
Livres de cuisine végétalienne générale
Livres de cuisine végétalienne crue
Quelques articles qui ont attiré mon attention
Je boycotte les éditions Fleurus (+ un jeu de l’oie fait maison)
La propagande sexiste des éditions Fleurus : exemple de « L’imagerie dinosaures et préhistoire »
Livres pour enfant sur le véganisme
Livres pour enfant sur le réchauffement climatique
Livres pour enfant sur le papa
Livres pour enfant montrant une alimentation végétale
Livres pour enfant sur les chiffres
Livres pour enfant sur les déchets
Livres pour enfant pour rire
Livres pour enfant sur la préservation de la planète

.

Histoire d’objets : astuces véganes / simplicité volontaire

Mes chaussures en printemps/été
Mes chaussures en automne/hiver
Les gourdes à compote
Les dosettes de sérum physiologique
Les coussinets d’allaitement
Nos calendriers de l’Avent 2018 : Lego et Grund
Quelques idées de cadeaux de Noël 2018
Mes emballages cadeaux de Noël 2018

 

Sciences à la maison

Le liniment oléocalcaire
Extraire du colorant bleu de la spiruline

Petits bricolages

100 bougies pour des mariés
Calendrier de l’avent en berlingots de papier
Flocons de neige à découper
Décorations en bandes de papier
Cartes d’invitation Pokeball
Emballer un cadeau avec des dessins
Plastique fou récup, en couvercle plastique
Kit de magie licorne
Cartes pop-up simplissimes

Événements, jeux et concours

Concours de cuisine durable : La cuillère d’or
Devinette : quelle est cette ville ?
Recette 1 pour le concours Cuillère d’or 2011
Recette 2 pour le concours Cuillère d’or 2011
Le concours Cuillère d’or 2012 est ouvert aux végés
Lancement d’un concours de cuisine éthique et écologique
Participer au concours de cuisine Saveurs durables, saveurs véganes
Annonce de la journée Saveurs durables, saveurs véganes
Programme de la journée Saveurs durables, saveurs véganes
Compte-rendu de la journée Saveurs durables, saveurs véganes
Astuces pour réparer et re-parer Noël
Ouverture des candidatures pour le concours Saveurs durables 2013
Saveurs durables : les prix à gagner
Saveurs durables a besoin de vos candidatures
Encore 20 jours pour candidater à Saveurs durables en Professionnels et voter pour les Amateurs
Saveurs durables 2013 : le programme complet
Saveurs durables 2013 : le bilan
Saveurs durables 2014 : le compte-rendu
Lancement du concours Saveurs durables 2015

Repas de début janvier

6 Jan

Bonjour !

En fait je triche : ici ce sont tous des repas de décembre 2018, mais j’avais déjà un article nommé « repas de fin décembre »…

.

Radis et chips

Toujours ces beaux radis Blue candle, ici en version tèes attractive pour les enfants et sans gluten (histoire de varier). On a la chance de pouvoir acheter des chips en vrac et sans sel dans les baraques à panisses en bas de notre rue, ce serait dommage de ne pas en profiter…

.

Soupe simplissime

Un oignon, des carottes, une poignée de lentilles corail, du bouillon de légumes en poudre et de l’eau. Par ici la bonne soupe !

.

Coleslaw au chou rouge

Pour un repas de Noël au travail, Doudou a eu l’idée de préparer notre coleslaw, avec du chou rouge. Ses collègues ont tout mangé alors j’ai eu envie d’en refaire le lendemain, en y ajoutant un reste de pois chiche cuits pour obtenir un plat rassasiant.

.

Galette au curry

Un plat de fond de frigo avec des légumes coupés menu et cuits à la poêle avec du curry puis mélangés avec de la crème de coco et du tofu fume (décongelé) coupé en allumettes, puis servi comme garniture de galettes aux deux farines (blé et sarrasin).

.

Petit déjeuner au calme

Après une nuit hachée, j’étais en train de prendre un moment tranquille pour emballer les derniers cadeaux de Noël, quand le Béluga m’a apporté ce super plateau de petit déjeuner concocté par Doudou. Comme pour un petit déjeuner au lit, sans lit mais en gardant la douce sensation de calme et de plaisir gustatif. Thé, pain grillé, margarine, gelée de pomme et reste d’omelette (de pois chiche) aux pommes de terre.

.

Apéritif de fête

Je ne sais plus quel était le plat principal, mais voici l’apéritif/entrée : des chips de mais, un bol de houmous joliment décoré par Doudou avec de l’huile d’olive, du paprika et du cumin, des panisses, un beau plateau de crudités et une petite salade de quinoa.

.

Repas d’anniversaire au resto

Pour un anniversaire en famille dans un resto, une des entrées à partager était végétalienne : les panisses (vive Marseille !). Pour le plat, ci-dessous, c’était simple mais rassasiant : un plat de pommes de terres aux champignons. Le gâteau en dessert n’était pas végétalien, mais comme ce n’était pas mon anniversaire personne n’a fait attention à ce que je n’en mange pas.

.

Déjeuner chez Yoji

La carte d’hiver du restaurant Yoj des Terrasses du port a une nouvelle création : des makis farcis de légumes et de tempura. L’ajout de tempura n’est pas heureux je trouve, cela n’apporte pas grand chose en texture et affadit le goût. Du coup, avec la carte actuelle je prends plutôt une tempura de légumes, du riz vinaigré, du thé vert au riz soufflé et une petite portion d’épinard au sésame (j’adore !).

Pour le dessert par contre, une très agréable surprise qui change de leur (délicieuse) mangue fraîche : les pâtisseries proposées sont celles de Oh faon, et il y a même une création exclusive : ce gâteau façon Snickers, cacahuète, matcha et chocolat blanc. Mélanie, j’ai pensé très fort à toi en le dégustant !

.

Déjeuner chez VEj

En parlant de Oh faon, j’ai découvert que dans la même rue que leur boutique se trouve un tout petit snack végane, VEj, qui propose une sorte de « healthy junk food ». Je ne me rappelle plus le nom de ce sandwich, tout à fait correct. Et pour le dessert, je suis bien sûr allée acheter un beau cookie chez Oh faon.

.

Des verrines sucrées

Voici la mousse de la recette de bavarois aux poires, surmontée de son miroir. Cet essai était réalisé avec des poires Williams en conserve du supermarché et, clairement, le goût n’avait rien à voir avec la même recette réalisée avec des poires Louise Bonne fraîches.

La fan de verrines, c’est ma Maman. Voici ses créations du jour : compote de pomme surmontée de petits des d’ananas, et riz au lait végétal surmontée d’une confiture de potimarron..

Yaourt aromatisé

Il faut aussi que je partage avec vous le dessert préféré du Pinto en ce moment : le yaourt (de soja nature) égoutté puis aromatisé lors du service avec un peu de sirop de grenadine. Même le Béluga s’y est mis ! Le fait d’égoutter le yaourt pendant une nuit permet de concentrer ses nutriments, ce qui est parfait pour équilibrer un plat sans légumineuses, mais aussi de l’épaissir pour ensuite le parfumer en ajoutent un sirop tout en obtenant à la fin la texture d’un yaourt aromatisé du commerce. Avec en bonus l’absence d’épaississants des desserts de soja du commerce, et beaucoup moins de déchets produits (j’achète des gros pots de 400g de yaourt nature ou, le plus souvent, je fais les yaourts moi même avec des briques de 1 L de lait de soja nature).

.

Bonne année à tous et toutes !

Bavarois à la poire 100% végétal

16 Déc

Bonjour !

C’est la saison des poires, j’ai enfin pu réaliser mon projet de bavarois à la poire ! J’y pense depuis mon article sur les mousses aux fruits, mais comme je suis une tête de mule, je refusais de faire mes tests avec des poires en conserve – par souci écologique mais aussi parce que les poires fraîches ont plus de goût. Et des tests, il m’en a fallu un paquet pour vérifier qu’on ne pouvait pas faire mieux (selon mes propres critères) que la recette que j’ai le plaisir de partager avec vous aujourd’hui ! Du coup c’est la fin de la saison des poires…

.

Pour le fond de tarte, j’ai suivi le classique parfum speculoos. Sauf que je n’achète généralement pas de speculoos, donc je les ai remplacés par de la chapelure fine, du sucre, de la cannelle et un petit peu plus de matière grasse, comme dans ma recette de tarte au chocolat simplissime.

Pour la mousse gélifiée aux poires, dans les recettes classiques on mixe des poires pour en faire un coulis, on ajoute un gélifiant et on incorpore délicatement à ce mélange de la crème montée en chantilly. J’ai fait de nombreux essais (avec ou sans lait de soja, avec ou sans aquafaba, en variant la température et la manière de mélanger les préparations…) et la recette qui me semble le plus réussie garde la méthode classique, en remplaçant la chantilly par de l’aquafaba monté en neige et, pour compenser le manque de crémeux de l’aquafaba, en enrichissant le coulis de poire avec de la purée d’amande blanche.

Pour la présentation, on peut bien sûr presser le fond de tarte et couler la mousse dans un moule à bûche (j’adore le visuel de cette bûche d’Epices et moi). Ici on ne mange pas de bûche à Noël (fans des 13 desserts !) donc je l’ai classiquement préparé dans un moule rond, avec un miroir à la poire sur le dessus. Je pense que cette mousse à la poire serait très bien aussi pour préparer une charlotte, mais pour le moment je n’ai pas de solution facile, végétale et zéro déchet pour les biscuits à la cuillère.

.

Ingrédients pour 6/8 personnes (un moule de 18 cm de diamètre)

Fond de tarte parfum speculoos
– 60 g de sucre
– 60 g d’eau
– 60 g d’huile de coco désodorisée
– 100 g de chapelure très fine
– Une bonne dose de cannelle en poudre

Mousse à la poire
– 500 g de chair de poire (environ 700 g de poires)
– 100 g d’eau
– 2 à 4 g d’agar-agar en poudre (1 à 2 cuillerées à café) – voir les remarques
– 100 g de sucre
– 50 g de purée d’amande blanche
– 100 g d’aquafaba

Miroir à la poire
– 100 g de chair de poire
– 80 g d’eau
– 20 g de sucre
– 0,5 g (1/4 de cuillerée à café) d’agar-agar en poudre

.

Préparation

Préparation du fond de tarte parfum speculoos
– Dans une casserole sur feu très doux, verser le sucre et l’eau, et chauffer en mélangeant jusqu’à ce que le sucre soit dissout.
– Dans un bol, déposer la margarine (ou l’huile de coco et l’eau) puis ajouter le sirop et mélanger.
– Ajouter la chapelure, la cannelle et former une boule de pâte.
– Tasser bien le tout dans le fond d’un moule à charnière (ou un cercle à pâtisserie posé sur le plat de service) de 18 cm de diamètre chemisé de papier cuisson.
– Placer au frais. Cela permettra de solidifier plus vite le bavarois.

Préparation de la mousse
– Éplucher les poires, retirer le centre et couper la chair en dés.
– Dans une casserole (j’utilise la même que pour le fond de tarte), déposer les morceaux de chair de poire et et faire cuire à couvert pendant quelques minutes, jusqu’à ce que ça sente bon.
– Ajouter l’eau et l’agar-agar, mélanger et porter à ébullition.
– Maintenir l’ébullition pendant 30 secondes tout en remuant.
– Couper le feu, ajouter le sucre et la purée d’amande et mixer le tout pour avoir un coulis bien lisse.
– Transvaser dans un grand saladier et laisser tiédir jusqu’à ce que le coulis ait une température d’environ 55 °C (chaud mais pas brulant). On peut garder la casserole vide mais pas lavée pour la suite (pour y faire cuire le miroir à la poire).
– Pendant ce temps, monter en neige l’aquafaba dans un autre saladier, plus petit.
– Incorporer délicatement la neige au coulis de poire, en mélangeant à la spatule comme quand on réalise une mousse au chocolat.
– Ajouter un peu de sucre si besoin.
– Verser immédiatement sur le fond de tarte froid puis laisser prendre au frais pendant au moins 30 minutes. Cette durée dépend de la température du fond de tarte, de la taille du moule, etc. Vérifier en touchant doucement le centre que tout est bien solidifié.

Miroir à la poire
– Dans un blender, mixer soigneusement 100 g de chair de poire avec 20 g de sucre et 80 g d’eau. On doit obtenir un liquide bien homogène, sans aucun morceau : du nectar de poire.
– Dans une casserole (j’utilise encore la même casserole, toujours pas lavée), verser le nectar de poire, un tout petit peu d’eau (30 g environ, utilisé pour rincer le blender) et les 0,5 g d’agar-agar. Sur feu moyen/vif, porter à ébullition tout en mélangeant.
– Laisser tiédir quelques minutes. Pendant ce temps, vérifier que toute la surface du bavarois est solide avant de verser délicatement le miroir dessus.
– Placer au frais au moins 15 minutes avant de servir. On peut sans problème préparer ce dessert la veille, il se conserve et s’emporte très bien.

.

Remarques

  • La cuisson des poires permet de désactiver les enzymes responsables de l’oxydation du fruit. Et on en profite pour activer l’agar.
  • Version avec poires au sirop : C’est franchement moins bon, mais on peut utiliser environ 460 g de poires au sirop égouttées (donc une boîte de 850 g poids net, 465 g poids égoutté OU 2 boîtes de 425 g poids net, 225 g poids égoutté). Égoutter les poires tout en conservant le sirop. Comme les poires au sirop sont déjà cuites, ce n’est pas la peine de cuire les poires avant d’ajouter les autres ingrédients dans la casserole. Pour le miroir, j’ai essayé de le préparer avec uniquement du sirop de la conserve et de l’agar, mais ça manque vraiment de saveur.
  • La quantité d’agar-agar dans la mousse est de 4 g s’il faut une solidification rapide de la mousse, ce qui est important quand on prépare le dessert 1h avant de le servir. Si on le prépare ce bavarois plusieurs heures à l’avance ou la veille, il faut utiliser deux fois moins d’agar pour la mousse : 2 g (1 cuillerée à café).
  • Version sans amande : Je suppose qu’on peut remplacer la purée d’amande par de la purée de noix de cajou, mais je n’ai pas testé. Pour cette recette, je déconseillerais par contre d’utiliser une purée de noisette ou cacahuète car leur saveur risquerait de prendre dessus sur celle de la poire.
  • Miroir à la poire super express : On peut utiliser du nectar de poire du commerce, qui est composé d’environ 100 g de chair de poire, 20 g de sucre et 80 g d’eau. Dans une casserole, porter à ébullition 200 ml de nectar de poire avec 0,5 g d’agar-agar.
  • Délai entre la mousse et le miroir : Si on n’attend pas assez pour que la mousse soit bien solidifiée, le miroir va couler à pic quand on le versera. J’ai testé pour vous :
  • Version sans miroir : Le glaçage miroir apporte une texture supplémentaire que je trouve agréable, et une petite solidité bienvenue s’il fait transporter le bavarois. Ceci dit, il est facultatif, comme le montre la version ci-dessous.

  • Version poire – chocolat : A la différence des bavarois à la gélatine, on ne peut pas empiler les couches gélifiées à l’agar : elles n’adhèrent pas vraiment les unes aux autres. A mon avis, ça peut marcher avec une mousse au chocolat classique (chocolat, aquafaba) mais je n’ai pas testé. Par contre j’ai testé une version simplissime où le chocolat est juste présent en décoration et dans le fond de tarte, pour un léger contraste de couleur et de goût qui met en valeur la poire. Pour le fond de tarte, comme pour ma tarte au chocolat simplissime, faire fondre 50 g de chocolat avec 50 g d’eau et 25 g de sucre, puis mélanger avec 100 g de chapelure très fine (je mixe du pain sec ou des biscottes au blender) et étaler au fond du moule. Pour la décoration, après avoir versé le miroir à la poire, attendre environ une minute et toucher délicatement la surface pour vérifier que le glaçage est tiède mais plus chaud, puis parsemer le dessus de pépites et/ou de pistoles de chocolat.

  • Version individuelle : Étaler la pâte en disques individuels, en utilisant des moules à nonettes, puis les placer au frigo. Couler la mousse dans des moules à muffin, si possible des moules en silicone ayant une jolie forme. Quand la mousse a bien pris (attendre au moins 1h), démouler délicatement chaque forme et la placer sur un disque. Je ne réalise alors pas de glaçage miroir.

J’ai aussi des montages hasardeux mais tout à fait délicieux avec mes essais de de mousse à la poire et de bavarois au chocolat :

Il faudra d’ailleurs que je partage avec vous ma recette de bavarois au chocolat… Vous préférez que ce soit en cette fin décembre, ou plus tard parce que vous en avez assez de voir des recettes de dessert en ce moment ?

Bon dimanche !

Repas de début avril

14 Avr

Bonjour !

J’aurais pu intituler cet article « repas de Pâques et autres douceurs », car j’ai volontairement laissé pour la prochaine fois nos repas de tous les jours du moment. Je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que je mange moins de fruits en ce moment (on tourne sur pomme, orange à jus et parfois des bananes), ou à cause de l’appel du sucre que je consomme en croquant les chocolats de Pâques, mais je me suis remise à faire plus de pâtisserie. Vous les avez donc ici. Et bien sûr je vous montre le repas de Pâques qu’on a fait chez mes beaux-parents, en famille (12 adultes dont seuls Doudou et moi étions végé).

PS : Pour maintenir l’équilibre salé/sucré, je vous offre demain la suite de mon petit cadeau de Noël.

Buffet d’apéritif et d’entrée

Les palmiers aux olives de mon beau-père, tout plein de légumes crus et cuits, du houmous, les rillettes de lentilles de Résé (gros succès auprès de tous ! sauf le Béluga), des graines oléagineuses (et deux sauces non véganes).

Plat principal

Les gnocchi de Mamie No, faits à la main avec leur sauce maison aussi. MIAM. (Je crois que les non végé ont eu une sauce tomate avec viande).

Buffet de desserts

Une corbeille de fruits, des verrines, un flan pâtissier (traditionnel, mais sa belle couleur jaune m’a donné envie de tester ma recette avec un peu de farine de lupin ou de purée de patate douce), un gâteau au chocolat, des biscuits et bien sûr plein de chocolat à croquer.

Voici plus précisément la participation de ma maman : des verrines à l’agar, parfum safran vanille et parfum (confiture de) cerises, et des biscuits sablés. On voit aussi la friture chocolat noir achetée à la pâtisserie à côté de chez nous.

Et ma participation : un gâteau moelleux au chocolat (et purée de courge butternut !) et de la chantilly de coco. Voici la recette du gâteau : 200 g de farine de blé, 200 à 300 g de sucre, 300 g de chocolat, 300 g de courge cuite (il faudra que je teste en saison avec de la courgette crue pelée et râpée, ou de la purée de pomme), 0 à 100 g d’huile (je ne me rappelle plus s’i j’en ai mis…), 1 sachet de poudre à lever, de la vanille.

J’ai mangé le reste de la chantilly de coco le lendemain matin, sur une belle tranche de pain au levain grillé, avec de la gelée de myrtille par-dessus. Un délice ! Ca m’a rappelé les scones tartinés de crème fouettée et de confiture des thés anglais, et les gaufres chaudes nappées de chantilly. Je sais désormais comment retrouver facilement ces plaisirs !

Et avec 4 gros moulages en chocolat qu’on a rapportés à la maison (on au aussi rapporté un certain nombre d’autres chocolats, car tous les invités en avaient apporté pour le Pinto et pour le Béluga, en plus des nombreux petits cadeaux cachés dans le jardin), on a organisé une dégustation ! L’occasion de me rendre compte de la piètre qualité de mes papilles… On a dégusté un morceau de chaque sculpture et noté nos remarques pour les reconnaitre, puis on a goûté les 4 échantillons afin de déterminer de quelle sculpture il provenaient. Le Béluga en a reconnu 2 sur 4, Doudou 4 sur 4 et moi 1 sur 4 – alors que les différences me semblaient évidentes lors de la dégustation de découverte ^^.

Côté douceurs, je continue à faire chaque semaine mes cookies simplissimes. Ici ils ont une couleur un peu plus dorée car j’y ai glissé du germe de blé (j’ai un sachet visiblement entamé depuis longtemps….).

Je fais aussi régulièrement des navettes. Et ici, j’avais la flemme de leur donner la forme traditionnelle, donc j’ai étrenné mon nouveau rouleau à pâtisserie (rouleau ajustable Joseph Joseph) pour obtenir facilement une épaisseur uniforme et y découper des formes de coeur à l’emporte pièce.

 

J’ai aussi refait plusieurs fois la brioche sans oeuf ni beurre de Christophe Michalak. Tartinée de gourmandises sucrées ou salées (tartinade de courge par exemple), c’était très bon.

J’ai enfin ressorti une de mes vieilles recette : le quatre quart de farine de pois chiche, ici réalisé avec moitié farine de pois chiche et moitié farine de blé. Et comme vous pouvez le voir avec la légère différence de coloration entre les deux tranches, j’ai testé à gauche de mettre de la purée de pomme comme liant, et à droite du yaourt de soja. Pour une consommation le jour même, le yaourt de soja donne un gâteau qui se tient mieux. Mais le lendemain, je ne trouve plus de différence de texture ni de goût entre les deux. Mais comme vous l’avez lu plus haut, je ne suis pas un modèle de subtilité gustative…

Je termine ici avec notre enthousiasme de ces derniers jours : les fraises sont revenues ! A un prix élevé certes, mais ça fait plaisir de temps en temps ! Ici, un dessert de dimanche : les premières fraises et une chantilly de coco saupoudrée de pralin.

Et tant qu’on est dans les gâteaux, il y a un paquet de recettes qui me font envie en ce moment. Les voici, en attendant que je trouve l’occasion de les tester :

Je réfléchis à l’idée de tester un mélange sans gluten pour remplacer la farine de blé dans les gâteaux : pour 200 g de mélange, 100 g farine de riz, 50 g amidon, 25 g oléagineux ou noix de coco en poudre.

Bon samedi !