Search results for 'etoile noel'

Guirlande d’étoiles en papier

1 Jan

Bonjour,

Pour fêter le passage à la nouvelle année, ici on aime les ambiances étoilées, jusqu’à en faire des pâtes. Aujourd’hui, je vous propose de faire une guirlande d’étoiles. L’inspiration me vient directement de cette guirlande en kit de Ciloubidouille.

Matériel pour 3 petites guirlandes de 1 m
– 3 feuilles de papier de couleurs assorties
– 3 fois 1 m de ficelle ou de raphia
– Deux gabarits d’étoile (ici des étoiles en plastique phosphorescent mais on peut aussi fabriquer des gabarits en carton), par exemple un de 8,5 cm de diamètre et un de 4 cm de diamètre
– Un crayon à papier ou un stylo
– Des ciseaux
– De la colle à papier

Préparation

– Tracer le contour des gabarits au crayon pour dessiner des étoiles sur chaque feuille, par exemple 6 grandes étoiles et 10 petites étoiles.

– Découper les étoiles. J’ai découpé les pointes des étoiles bien pointues parce que c’était plus rapide que de suivre le contour arrondi obtenu en traçant le contour du gabarit au crayon. Conserver les chutes de papier.

– Positionner les étoiles sur les 3 morceaux de raphia/ficelle. Ici, le Pinto a décidé de suivre l’algorithme suivant : une grosse étoile de la 1ère couleur, une petite étoile de la 2ème couleur, une grosse étoile de la 3ème couleur, une petite étoile de la 1ère couleur, une grosse étoile de la 2ème couleur, une petite étoile de la 3ème couleur, et ainsi de suite jusqu’à avoir 6 grosses étoiles et 5 petites étoiles sur la guirlande.

– Pour fixer les grandes étoiles à la guirlande, encoller une chute de papier de la couleur de la grande étoile.

– Pour fixer les petites étoiles à la guirlande, je trouve plus facile d’encoller une autre petite étoile de la même couleur.

– Et voilà une guirlande terminée ! Recommencer pour faire les autres guirlande, en changeant la couleur de la première étoile.

.

Remarques

  • Version couronne : Comme sur le tutoriel de Fêtes vous même, on colle les étoiles sur un support en forme de couronne. Dans ce tutoriel, il s’agit d’un support en carton, mais je pense qu’on peut aussi utiliser un cintre en métal déformé pour le rendre rond comme dans cet article de Ciloubidouille.

.

J’en profite pour vous souhaiter une bonne année 2022, en particulier que vous trouviez des sources de joie dans le quotidien !

Une étoile formée de cœurs en papier

20 Nov

Bonjour !

Pour l’anniversaire du Pinto, suite à certains jeux les enfants ont reçu des cœurs en origami. Et à la fin, chaque enfant en a donné un ou deux pour fabriquer un objet mystérieux.

Dans l’histoire de la fête du Pinto, l’objet mystère est un objet magique qui permet à la planète B de fonctionner correctement… mais en fait on peut tout simplement l’utiliser comme décoration 3D en forme d’étoile, pour Noël ou juste parce qu’on aime les étoiles.

Je vous montre donc comment ont fabrique les cœurs, puis l’étoile. Je n’ai pas inventé ce concept : il vient de la vidéo « 32 idées de jouets faits main pour les enfants » de la chaîne Brico sympa. La vidéo des cœurs origami est à 11:52 et la fabrication de l’objet magique à 12:07. Pour ma part, je vous propose un tutoriel en photos ainsi que de nombreuses variantes pour adapter la réalisation à vos ressources.

.

Matériel pour une étoile
– 6 feuilles A4 (de couleurs variées ou toutes de la même couleur)
– une paire de ciseaux
– de la colle à papier
– 12 petits morceaux de scotch transparent

Préparation
– On a vu ici comment réaliser un cœur en origami.

– Recommencer 5 fois. On obtient 6 cœurs.

– Poser un cœur à plat et badigeonner légèrement de colle sa face supérieure (pas comme moi sur la photo !).

– Ajouter un autre cœur par-dessus.


– Recommencer l’encollage et l’ajout d’un cœur pour assembler les 4 autres cœurs par-dessus.

– Déplier l’ensemble pour faire apparaitre l’objet magique : une étoile ! Coller ensemble les deux dernières faces de cœur.

Le souci, chez moi, c’est que les pointes de l’étoile ont tendance à se dédoubler parce que la colle à papier ne tient pas assez.


Pour que les faces des cœurs restent bien assemblées, je vous recommande donc de les scotcher. Pour cela, placer deux petits morceaux de scotch du côté intérieur du haut du cœur, puis rabattre chaque bout du côté intérieur des pointes du cœur suivant.

– Et voilà, vous pouvez manipuler l’étoile et la faire basculer !

.

Remarques

  • Version complètement démontable : Ne pas coller ni scotcher les faces de cœur : les assembler avec des trombones. Il faut alors 12 trombones. Le problème de cette version, c’est que le bas de cœurs n’est pas collé et donc l’étoile a alors tendance à prendre une forme un peu irrégulière, comme sur la 3ème photo ci-dessous.

  • Version partiellement démontable : Suivre le tutoriel avec colle et scotch, sauf pour assembler les deux dernière faces : les assembler avec deux trombones. Là il n’y a pas de souci d’étoile irrégulière ! Et quand on retire les deux trombones, on obtient une pile de cœurs facile à ranger.

  • Version avec 7 sachets de pain/baguette/sandwich : Ce tutoriel du site l’Astucerie (en photos et en vidéo) propose notamment de découper les bords des sachets pour obtenir à la fin une grosse étoile percée de cœurs.
  • Version avec 7 sacs à fond plat : Pour le cas où vous vous retrouviez avec 7 sacs à fond plat de dimensions identiques, ce tutoriel de Creativ compagny vous propose de les transformer en une grosse étoile.
  • Version avec 3 feuilles A4 : Dans un tout autre style, cette vidéo de 5-minutes crafts propose, à 7:43, de faire une grosse étoile avec des sachets en papiers comme l’Astucerie, puis à 9:11,  de faire une grosse décoration à suspendre qui évoque à la fois une étoile et un flocon. C’est cette dernière décoration qui est fabriquée avec 6 feuilles carrées d’environ 14 cm de côté. On peut donc la réaliser avec 3 feuilles au format A4.

J’espère que ce tutoriel vous plait ! Ici, les enfants ont beaucoup aimé le « tour de magie » de transformer 6 cœurs en 1 étoile que l’on peut manipuler.

On peut bien sûr varier les effets selon la couleur des papiers choisis et on peut continuer la déco en collant des gommettes, etc.

.

Bon week-end !

Biscuits de Noël sans gluten, sans oeuf et sans lait

18 Déc

Bonjour !

Pour rester dans l’esprit de fêtes chaleureuses, voici mes deux recettes de biscuits préférés pour Noël, à faire en famille ou même seul, en pensant à ceux à qui on va les offrir.

La première est une recette de biscuits tout simples, qui permet de faire des biscuits nature ou nappés de chocolat, ou de magnifiques biscuits vitraux à accrocher en décoration.
La seconde recette est celle de biscuits aux parfums de Noël, qu’on peut croquer tout nus ou nappés d’un glaçage, toujours sans œuf, sans lait et sans gluten.
Et ensuite, on parle décorations, parce qu’à part les feignasses comme moi, je suis sûre que vous préférez des biscuits chamarrés ! Et la bonne nouvelle, c’est que même avec des placards vides, on peut déjà faire des décorations sympa.

Une fois dans le sud, j’assisterai à la réalisation de petits gâteaux tunisiens, roses des sables, makrout et baklavas. De quoi se sucrer le bec à loisir ! Et vous, quelles sont vos recettes préférées de douceurs pour Noël ?

a

Recette de Zanimaux (biscuits passe partout)

Voici ma version adaptée des super biscuits sablés de Mlle Pigut, dont j’avais déjà parlé ici. Dans ma version, ces biscuits ne sont plus spécialement sablés, car ils sont justement faciles à découper sans s’émietter, même dans la version sans gluten !

N’hésitez pas à utiliser cette recette pour faire des biscuits vitraux. Ici, pour coller à la fin de l’année, j’ai choisi des formes étoilées. Pour des Zanimaux, j’aime les emporte-pièces Drömmar (même si certains, comme, l’élan, donnent des biscuits vraiment grands).

Etoiles à la farine de blé, étoiles filantes à la farine de riz

Ingrédients pour une plaque de biscuits
– 130 g de farine de blé ou de riz
– 30 amandes (30 g) – si vos amandes sont grosses, 25 amandes suffiront
– 6 cuillères à soupe d’eau avec un peu d’extrait de vanille
– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 3 cuillères à soupe de sucre complet (45 g)
– 1,5 cuillère à soupe de graines de lin (15 g) OU 2 cuillères à soupe de fécule
– Du chocolat noir pour le glaçage

Préparation
– Mixer finement les amandes, le sucre et les graines de lin.
– Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients (sauf le chocolat noir) et former une boule de pâte.
Laisser reposer au moins 20 minutes, dans un torchon humide si votre cuisine est très sèche.
– Préchauffer le four à 180°C.
– Sur le plan de travail fariné, étaler la pâte sur une épaisseur de 4 mm et découper des formes avec un couteau, un emporte-pièce ou un verre. Si la pâte est trop molle, y ajouter un peu de farine.


– Enfourner 10 minutes. Les biscuits finissent de durcir en refroidissant.


– Facultatif : Faire fondre le chocolat et l’appliquer au pinceau ou au doigt sur les biscuits (il n’y a pas besoin d’attendre qu’ils soient froids pour cette étape) et laisser refroidir complètement.

Remarques

  • Biscuits vitraux : Quand la pâte est étalée, découper les formes des biscuits et y découper un espace pour le vitrail et, éventuellement, avec une paille, un trou pour faire passer un ruban. Remplir l’espace avec des bonbons durs et transparents réduits en poudre dans un torchon avec un marteau. Si on n’a pas de bonbons, il faut réaliser un sucre d’orge ou, version feignasse comme ici, mélanger 2 gosses cuillerées de sucre blond avec 1 petite cuillerée de sirop de riz (ou sirop de blé, sirop d’agave, sirop de glucose…) et ajouter le colorant éventuel.
  • Version sans noix : Remplacer les 30 g de poudre d’amande par d’autres oléagineux mixés ou par 30 g de farine sans gluten, par exemple 30 g d’une farine de châtaigne ou de maïs. Et pour des biscuits sans gluten au goût de châtaigne, pourquoi ne pas tester ces biscuits en croissant de lune  ?

a

Recette d’étoiles à la cannelle (biscuits à l’alsacienne)

Voici la version végétale de la recette initialement publiée avec des œufs dans cet article (à consulter pour voir la version traditionnelle et toutes les variantes). La saveur épicée et douce de ces biscuits est tout particulièrement adaptée aux fêtes de fin d’année. Ils sont déjà bien sucrés sans glaçage, mais l’ajout de glaçage ne semble pas gêner les becs sucrés ^^.

Ingrédients pour une plaque de biscuits
– 200 g de poudre d’amandes
– 180 g de sucre, si possible complet
– 30 g de farine de blé ou de riz
– 5 cuillères à soupe de graines de lin finement moulues (20 g)
– 3 cuillères à soupe d’eau (60 g)
– 2 grosses cuillères à soupe de cannelle moulue
– 2 cuillères à soupe de jus de citron ou de vinaigre de cidre (30 g)
– Glaçage : 80 g de sucre glace + 2 cuillères à soupe (30 g) de lait végétal

Préparation
– Mixer les amandes, le sucre et les graines de lin afin d’obtenir une poudre fine.
– Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients des biscuits. On obtient une boule de pâte collante.
– Laisser reposer au moins 15 minutes, elle va se raffermir.
– Préchauffer le four à 220 °C.
– Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte pour avoir 1 cm d’épaisseur.
– Découper des formes, traditionnellement des étoiles.


– Les placer sur une plaque de cuisson et enfourner 8 minutes. Les biscuits seront croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.
– Mélanger les ingrédients du glaçage et l’étaler sur les biscuits encore chauds, à l’aide  d’un pinceau alimentaire (ou des doigts bien propres).

a

Comment décorer des biscuits ?

a

Étape 1 : Un glaçage pour couvrir les biscuits

La recette de base est simplissime : du sucre glace délayé avec juste assez de lait végétal pour obtenir une texture crémeuse.

Si vous n’avez pas de sucre glace du commerce, faites-en maison avec du sucre blond mixé avec une pincée de fécule ou de farine. La couleur sera comme sur la photo ci-dessous, un peu moins blanche que si vous utilisiez du sucre blanc.

Si vous n’avez pas de lait végétal, utilisez du tofu soyeux mixé ou un mélange de purée d’oléagineux et d’eau. Si vous remplacez le lait végétal par de l’eau, votre glaçage sera transparent, comme sur le biscuit de droite ci-dessous :

Tas de biscuits avec glaçage sucre-lait végétal, biscuit non glacé, biscuit avec glaçage sucre-eau

a

Edit du 01/01/2012 : L’excellent blog crudivore Gobluka réalise de magnifiques glaçages à base de beurre de coco (= purée de noix de coco qui n’a pas été pressée pour séparer l’huile de coco des fibres, on peut en acheter par correspondance sous la marque Artisana), avec des colorants naturels (fruits frais ou secs, poudres de plantes).

On peut bien sûr ajouter des colorants, en poudre ou sous forme liquide. Pour les liquides, il s’agit en général d’infusion ou de plantes mixées puis filtrées – pour ne pas trop diluer le glaçage, il faut alors la faire la plus concentrée possible. Voici des idées pour les couleurs de l’arc en ciel :

  • Pour un rouge clair : utiliser du ketchup (mais attention ça donne le goût au glaçage !) – on pourrait peut-être essayer du concentré de tomate pour obtenir un rouge plus soutenu, mais ça doit aussi donner le goût au glaçage…,
  • Pour un rose : utiliser du jus de myrtille ou du jus de betterave (obtenu en coupant de la betterave cuite en petits dés et en la pressant dans une passoire à thé ou en râpant de la betterave crue et en récoltant le jus) ou du jus de chou rouge mélangé avec du jus de citron.
  • Pour un orange : utiliser du jus de carotte ou un mélange de quelques gouttes de jus rose avec beaucoup de curcuma.
  • Pour un jaune : utiliser un peu de curcuma ( pour un jaune citron), tester l’utilisation de l’infusion concentrée de safran (pour un jaune un peu orangé).
  • Pour un vert clair : utiliser du matcha en poudre ou utiliser des feuilles vertes (épinard, vert de blette, mâche) longuement mixées avec de l’eau ou, mieux, un alcool (par exemple 20 g de feuilles avec 20 g de liquide) puis filtré.
  • Pour un vert bleu : utiliser de la spiruline en comprimé écrasée puis  mixée avec de l’eau (par exemple 1 cuillère à café avec 1 cuillère à soupe d’eau) puis filtrée.
  • Pour un bleu : utiliser ne infusion de fleurs de mauves séchées de la marque Altaïr (attention, thermosensible) ou de l’eau où a trempé du chou rouge mélangé avec du bicarbonate de sodium. Remarque : l’infusion de fleurs de bleuet séchées reste incolore.
  • Pour un violet : utiliser du jus de myrtilles ou du jus de mûres ou une infusion concentrée de fleurs de mauve séchées de la marque Florisens ou une infusion concentrée d’hibiscus (l’infusion est rose mais devient violette dans le mélange).
  • Pour un marron : le mieux est de remplacer le glaçage classique par du chocolat fondu (je place le chocolat dans un petit ramequin qui trempe dans un bol contenant un fond d’eau bouillante, il suffit de changer l’eau quand le chocolat ne fond plus). Sinon, utiliser de la chicoré (Ricoré) ou du décaféiné.
  • Pour un gris : on peut utiliser de la pâte de sésame noir ou du café (soluble si vous ne voulez pas un glaçage gris à tout petits points noirs).

Ces idées viennent en partie du super livre Peintures végétales avec les enfants et de l’article de VG-zone sur les colorants alimentaires naturels.

Voici les couleurs que j’ai pu faire avec ce qui se trouvait dans ma cuisine : du curcuma, du ketchup, de la betterave, du chocolat et du café :

a

Étape 2 : Des décorations à placer sur le glaçage encore liquide

Ces décorations peuvent être des bonbons, mais aussi des fleurs séchées comestibles, des fruits séchés, des formes de pâte d’amande colorée ou un reste de jus coloré gélifié avec de l’agar puis découpé en formes. Et si vous consommez les biscuits le jour-même, vous pouvez utiliser tout fruit frais, feuille ou fleur fraîche.

Ensuite, il faut patienter 30 minutes (voire plus d’un jour si le glaçage est très liquide) pour que le glaçage sèche bien. Je n’ai pas testé mais on doit pouvoir accélérer le séchage par un passage dans un four à température minimale et chaleur ventilée ou devant un sèche-cheveux réglé à la chaleur minimale…

Les jours suivants, le glaçage cristallise par endroits, c’est à dire que des nuages de couleur plus claire apparaissent, puis sur toute la surface. Ça ne pose bien entendu aucun problème de goût ni de santé, au contraire ça rend les couleurs plus claires et vives. Pour l’éviter, je pense qu’il faudrait utiliser du glucose en poudre au lieu du sucre. Pour le masquer, je pense qu’on pourrait utiliser un lait végétal bien blanc et opaque, comme du lait de coco.

Pour colorer la pâte d’amande ou les formes gélifiées, voyez la liste des colorants pour glaçage. Pour les fruits et fleurs séchés, voici des idées :

  • pour du rouge, utiliser des baies de goji séchées,
  • pour du rose, utiliser des pétales de rose séchées,
  • pour de l’orange, utiliser de la papaye séchée ou des zestes d’orange séchés,
  • pour du jaune, utiliser des mangues séchées (jaune d’or) ou de l’ananas séché (jaune) ou des zestes de citron séché (jaune clair) ou des fleurs de jasmin séchées (jaune très clair),
  • pour du vert, utiliser toute fane de légume séchée (vert foncé) ou des zestes de citron vert (vert clair),
  • pour du bleu, utiliser des fleurs de bleuet séchées,
  • pour du violet, utiliser des fleurs d’hibiscus (violet-bordeau) ou des mûres séchées (violet foncé),
  • pour du marron, utiliser des pépites de chocolat (on en trouve maintenant en vrac dans les magasins bio),
  • pour du noir, utiliser de la réglisse ou des graines de sésame noir,
  • pour du blanc, utiliser des flocons de noix de coco séchée (attention, pas la farine de coco, elle se dissout dans le glaçage !).

Vous pouvez voir sur ce très bel article de Green kitchen stories ce que donnent ces décorations sur un glaçage de chocolat. Pour des photos de décorations sur un glaçage clair, voyez cet article, d’où est aussi issue l’idée de la pâte d’amande colorée, qu’on peut transformer en vermicelles colorés. L’idée des formes gélifiée vient de cet autre article – tous deux étant tirés du super blog Grenouille citadine (j’espère que vous le connaissez déjà, sinon foncez le découvrir !).

Mes placards sont assez vides, donc je ne peux pas vous montrer des biscuits décorés de toutes les façons possibles… mais finalement on peut déjà faire pas mal de choses avec les fonds de placards. Voici ce que j’avais en stock :

Et voici le résultat après un quart d’heure de patouillage avec les doigts directement trempés dans les pots de colorants :

a

Avec toutes ces idées, vous avez de quoi faire des biscuits à la fois délicieux, sains et complètement multicolores… Amusez-vous bien !

a

Bon dimanche !

PS : Voici une info qui ne vous intéressera probablement pas mais qui me fait plaisir : l’homme de ma vie (qu’on appellera Doudou) vient d’ouvrir son blog, ingénéalogie. Il va lui permettre de partager sa passion dévorante : la généalogie. Vous y trouverez, comme ici, une sacré intellectualisation du sujet, mais aussi des histoires, celles de différents branches de son arbre généalogique – il parait que ça intéresse les autres généalogistes ! Attention, ce sont des gens capables de passer des milliers d’heures à déchiffrer des pattes de mouches en latin (les archives d’état civil sont maintenant souvent scannées et disponibles gratuitement en ligne, ce qui encourage leur vice) et acheter plusieurs dizaines d’euros un livre édité à 50 exemplaires (et rapidement épuisé) où se trouvent 2 pages traitant de leurs ancêtres à la 13ème génération (à ne pas jeter si mon homme disparait, il dit qu’il faut les transmettre aux autres fous passionnés). Bref, la généalogie c’est bien, mangez-en ^^. On verra lequel de nos deux blogs notre enfant trouvera le plus dingue !

Recettes de cuisine durable

Farfalle roses à carreaux verts

24 Avr

Bonjour !

Il y a deux ans, j’ai découvert les pâtes fraîches colorées et j’ai listé celles que je rêvais de créer : je vous en ai parlé ici. Et pour le repas du 25 décembre 2021, j’ai réalisé avec le Pinto des farfalle pourpres à carreaux vert tendre. Je vous dis tout pour qu’à votre tour vous puissiez en fabriquer si cela vous tente.

220424-2

.

Ingrédients pour 4 généreuses portions (8 feuilles de pâte)

– 400 g de farine de blé
– 200 g de semoule fine de blé dur (attention, c’est aussi fin qu’une farine, ce n’est pas de la « semoule fine spécial dessert » !)
– 3 pincées de sel
– Une petite betterave crue (environ 150 g)
– 50 g d’épinards frais (ou de blettes ou de mâche)

.

Préparation de la pâte rose

Comme expliqué dans cet article, on a préparé du colorant rose en mixant de la betterave crue épluchée avec son poids d’eau (par exemple 100 g de betterave épluchée + 100 ml d’eau), puis en filtrant le mélange.

Pour faire des pâtes roses à carreaux verts, il faut une majorité de pâte colorée en rose. On a donc mélangé les 3/4 des ingrédients secs avec le colorant rose : 300 g de farine, 150 g de semoule fine, 2 pincées de sel et environ 200 g de colorant rose.

220424-8

On a ajouté assez de colorant rose pour pouvoir former une boule de pâte qui parait un peu trop sèche. C’est normal, elle va s’assouplir pendant qu’elle repose.

Cela donne une pâte d’un magnifique rose vif, mais qui devient pourpre après cuisson. Pour des pâtes roses après cuisson, je pense qu’il faut mettre deux fois moins de betterave crue que d’eau quand on prépare le colorant.

.

Préparation de la pâte verte

On a préparé le colorant vert en mixant 50 g d’épinard frais (retirer les tiges si elles sont trop rigides) avec 50 g d’eau.

220424-3

220424-4

On a filtré le mélange obtenu à travers une passoire à thé, en remuant dans la passoire pour faciliter le passage du liquide.

220424-5

Cela donne un petit pot de colorant vert à utiliser immédiatement, et un petit bol d’okara d’épinard que je mets au compost.

220424-6

On a mélangé 100 g de farine de blé, 50 g de semoule fine, 1 pincée de sel et environ 75 g de colorant vert.

220424-7

On a laissé reposé la boule de pâte obtenue. Comme pour la pâte rose, il est normal qu’elle paraisse trop sèche.

.

Préparation des feuilles de pâte unies

Le temps de préparer la pâte verte, la pâte rose avait bien reposé. On l’a découpée en boules et on a passé chaque boule au laminoir à pâte, au réglage le plus épais, pour former des bandes de pâte.

220424-9

Si la pâte colle au laminoir, il faut la saupoudrer légèrement de farine.

Ensuite, on replie la pâte en 3 et on la repasse dans le laminoir, toujours au réglage le plus épais.

220424-10

Et on recommence encore une fois, pour que la pâte qui sorte ait une belle texture homogène et souple.

On passe ensuite la bande de pâte à un réglage plus fin et on recommence les pliages en 3 et passage au même réglage pour que la pâte soit homogène et souple.

On procède ainsi jusqu’à avoir l’épaisseur désirée (pâte très fine) et on pose la bande de pâte sur la table (ou un plateau) légèrement fariné.

Et on recommence pour toutes les boules de pâte ! C’est assez long et il est plus pratique d’être à deux : une personne tient la bande de pâte et l’autre tourne la manivelle du laminoir.

220424-11

Avec notre expérience de pâtes à motifs étoilés, on avait appris que les motifs doivent être appliqués sur des feuilles de pâte qui ont déjà leur épaisseur finale, sinon le laminoir agrandit et déforme les motifs.

.

Préparation des feuilles de pâte à carreaux

Pour des pâtes à carreaux, il faut découper une des couleurs de pâte en forme de tagliatelle. Ici, on s’est trompé·es de réglage sur le laminoir : on n’a pas fait des tagliatelle mais des cheveux d’ange.

C’est très fin et très joli, mais on obtient alors des carreaux tout petits, donc trop nombreux et trop longs à réaliser. La prochaine fois on veillera à découper des tagliatelle !

220424-12

Avec beaucoup de patience, placer chaque rayure verte sur une bande de pâte rose pour former le quadrillage.

220424-13

Au bout d’une demi heure, on avait fait seulement une feuille de pâte !

220424-14

On l’a passée au rouleau à pâtisserie pour bien fixer les carreaux verts sur la pâte rose, puis on a découpé au couteau les petits morceaux qui dépassaient.

220424-15

Puis on a fièrement passé cette magnifique feuille de pâte au laminoir, au réglage fin.

220424-16

Ce dernier passage au laminoir étire un peu les motifs, donc la prochaine fois on anticipera en formant des carreaux un peu étirés dans la largeur, pour que le laminoir les transforme en carreaux bien carrés.

.

Formation des farfalle

Voici un moment très sympa à faire en famille (comme quand on prépare des gnocchi) !

On découpe des carrés d’environ 4 cm de côté dans la feuille de pâte.

220424-17

Avec deux doigts, on pince le milieu de deux faces opposées pour former un nœud papillon. Et voilà une farfalle !

220424-18

Comme pour les gnocchi, on dépose chaque pâte fraîche sur un plateau saupoudré de farine (ou sur un tapis de cuisson), en veillant à ce que les pâtes ne se touchent pas.

220424-19

On peut ainsi stocker les pâtes plusieurs heures à température ambiante, en couvrant chaque plateau d’un torchon propre.

Pour préserver au mieux la couleur des pâtes, il faut les cuire le jour même. Faire bouillir de l’eau, saler, déposer les pâtes dans l’eau en les prenant à la main sur le plateau, puis laisser cuire environ 3 minutes et récupérer les pâtes avec une écumoire pour les servir immédiatement. Bon appétit !

.

Remarques

  • Quand il y a plus d’une ou deux personnes à nourrir, je trouve trop long de faire des pâtes avec un motif aussi précis. On a donc réservé les farfalle aux enfants et, pour le reste de la tablée, j’ai donc préparé des ravioli bicolores : une face verte et une face pourpre.

220424-20

  • Pour profiter au maximum de la couleur des pâtes, il vaut mieux préparer une sauce peu colorée. Le midi, pour notre repas de Noël, on les a mangées avec de l’huile d’olive et de la truffe noire râpée.

220109-7

Et le soir on a mangé les ravioli restants avec un « beurre » de sauge.

.

Voilà, maintenant vous savez fabriquer des farfalle roses à carreaux verts !

220424-1

Bon dimanche !

De la diversité au Ballet de l’Opéra de Paris

2 Avr

Bonjour !

Dans le Ballet de l’Opéra de Paris, il y a actuellement 5 danseuses et danseurs noirs ou métis : les danseuses Letizia Galloni et Awa Johannais, les danseurs Jack Gasztowtt, Guillaume Diop et Isaac Lopes Gomes (frère de la danseuse Chloé Anaïs Lopes Gomes).

En fait, cela fait très longtemps qu’il y a un peu de diversité dans la couleur de peau des danseurs et danseuses du Ballet de l’Opéra de Paris. Mais c’est généralement peu visible dans les ballets classiques car les artistes se fardent la peau et portent des collants opaques.

.

Pourquoi masquer la diversité naturelle des couleurs de peau des artistes ? Parce qu’une habitude très ancienne veut/voulait que le Corps de ballet soit composé de personnes ayant la même couleur de peau, pour ne pas « casser les lignes » du corps de ballet. Ce sont les mots du célèbre chorégraphe Balanchine pour refuser d’engager la danseuse Llanchie Stevenson dans sa compagnie (le New York City Ballet) et cette opinion était largement répandue à l’époque.

Et même parmi une compagnie de danseurs et danseuses au physique très homogène, il y a des choix d’attribution des rôles qui ne dépendent pas que du talent : sa taille, la forme de son visage et la couleur de ses cheveux peuvent vite cantonner l’artiste à certains rôles. De fait, les danseurs à la peau foncée sont plus facilement distribués dans des ballets contemporains, dans des rôles de « méchants » (Rothbart dans « Le lac des cygnes », Tybalt dans « Roméo et Juliette », Abderam dans « Raymonda »…) ou dans des rôles « exotiques » (Solor dans le ballet « La Bayadère », la Danse arabe dans « Casse-Noisette », la Danse espagnole dans « Le lac des cygnes »…), plutôt que dans les rôles traditionnellement « caucasiens » des ballets romantiques.

.

Heureusement, les habitudes peuvent évoluer ! Les artistes et employés noirs et métis de l’Opéra de Paris ont signé en 2020, avec d’autres employés de cette institution, un manifeste pour supprimer la discrimination raciale héritée des traditions de l’Opéra de Paris.

Ce manifeste a immédiatement été pris en compte et a conduit à un rapport sur la diversité à l’Opéra National de Paris par Pap Ndiaye et Constance Rivière. Si vous ne souhaitez pas lire le rapport (et même si vous l’avez lu), je vous recommande son décryptage de ce rapport par Danse avec la plume.

Et l’institution évolue. C’est confirmé de l’intérieur : par le danseur de l’Opéra Isaac Lopes Gomes et par le chef de projet évènementiel et chargé de relations publiques à l’AROP Binkady-Emmanuel Hié, qui avait initié la réflexion. On trouve même ces confirmations dans un article du New York Times (en anglais).

Par exemple, les danseuses noires de l’Opéra de Paris peuvent maintenant se voir fournir du maquillage, des collants et des pointes d’une couleur adaptée à leur carnation. Cela a été appliqué pour le ballet « La bayadère » et pour le défilé du Ballet de 2021 (photo ci-dessous tirée de l’article de Danse avec la plume). Les coiffures des danseurs semblent également être plus variées, comme vous le verrez sur les photos de Guillaume Diop.

defile2021-photobyJulienBehamou

Le Ballet de l’Opéra de Paris a aussi une démarche active pour aider les jeunes de tous profils à se projeter dans une carrière de danse classique, grâce à de très chouettes livres pour enfants que je vous présenterai dans un prochain article.

.

Pour mettre en valeur la diversité des danseurs et danseuses de l’Opéra de Paris, j’ai listé des artistes qui ne correspondent pas au stéréotype peau blanche & cheveux clairs, et je vous les montre en photo en train de danser des rôles traditionnels du répertoire classique de cette compagnie. Pour trouver les photos de cet article, j’ai, entre autres, utilisé le site « Les étoiles de l’Opéra de Paris » et le forum Dansomanie.

Étant une simple amatrice, il est très possible que cette liste soit incomplète : n’hésitez pas à me donner des noms si vous voyez que j’en ai oubliés !

J’ai classé ces artistes selon la date de leur engagement dans le Corps de ballet de l’Opéra de Paris. Je vous précise également leur grade dans la compagnie, sachant qu’il existe actuellement 5 grades dans le Ballet de l’Opéra de Paris et que chaque grade est généralement associé à certains types de rôles :

  • Les quadrilles dansent uniquement en groupe, dans le Corps de ballet.
  • Les coryphées dansent en groupe mais peuvent parfois danser de petits rôles de soliste.
  • Les sujets dansent de petits rôles de soliste et dansent en groupe.
  • Les premières danseuses et premiers danseurs dansent des rôles de soliste, y compris des rôles principaux.
  • Les danseuses et danseurs étoiles sont des artistes exceptionnels qui dansent uniquement les rôles principaux et ont leur loge personnelle au Palais Garnier.

.

1957 : Marjorie Tallchief

Marjorie Tallchief est la seule native d’Amérique (de père osage, de mère irlandaise) à avoir été engagée dans le Ballet de l’Opéra de Paris.

Voici un article du journal Combat du 15 juillet 1957, qui relate sa nomination.

MarjorieTallchief

Le titre utilisé est « première danseuse-étoile », un grade qui n’existe plus actuellement mais qui semble correspondre à l’actuelle titre d’étoile.

Cela ne se fait plus actuellement, mais à cette période certains artistes ont en effet été engagés directement dans la compagnie au grade d’étoile : il y a eu Alexandre Kalioujny en 1947 (qui a démissionné en 1953), Nina Vyroubova en 1949 (qui a a démissionné en 1957), Marjorie Tallchief et son mari George Skibine en 1957 (celui-ci est devenu maître de ballet l’année suivante), Ghislaine Thesmar en 1972.

Je ne sais pas pourquoi Marjorie Tallchief ne figure pas dans certaines listes des danseuses étoiles de l’Opéra de Paris, ni pourquoi qu’elle a quitté la compagnie en 1961 (en même temps que son mari) : peut-être parce qu’elle menait en parallèle une carrière aux USA. En tout cas, les engagements qui duraient seulement quelques années semblent plutôt fréquents à cette période.

Pour information, quatre autres natives d’Amérique ont été des ballerines d’envergure internationale :

  • Maria Tallchief, sœur ainée de Marjorie, qui a dansé à l’Opéra de Paris en tant qu’artiste invitée en 1947-1948 et a continué sa carrière aux USA pour devenir la première grande ballerine américaine ;
  • Rosella Hightower, d’origine choctaw, qui a été l’étoile du Grand Ballet du Marquis de Cuevas (à la période où Marjorie Tallchief y dansait aussi, comme on peut le voir sur cette affiche de 1950) puis qui a fondé l’École supérieure de danse de Cannes ;
  • Moscelyne Larkin, de la tribu Shawnee-Peoria ;
  • Yvonne Chouteau, d’origine shawnee et cherokee.

.

1972 : Charles Jude

Charles Judes est entré en 1972 dans le Ballet de l’Opéra de Paris. Il a été nommé danseur étoile en 1977.

Voici Charles Jude avec Noëlla Pontois dans Le Lac des cygnes, photographiés par C. Masson :

CharlesJude-NoellaPontois-photobyCMasson

Voici Charles Judes avec Isabelle Guérin dans Joyaux, photographiés par DR :

ChalresJude-IsabelleGuerin-photobyDR

Voici Charles Judes avec Elisabeth Platel dans Le lac des cygnes :

CharlesJude-ElisabethPlatel

Avec également Rudolf Noureev dans le même ballet :

CharlesJudes-ElisabethPlatel-RudolfNoureev

.

1975 : Jean-Marie Didière

Jean-Marie Didière est entré autour de 1970 l’École de danse puis autour de 1975 dans le Ballet de l’Opéra de Paris. Il a fini sa carrière au grade de sujet, après une blessure au talon d’Achille qui a compromis son ascension.

Voici Jean-Marie Didière en 1980 lors du concours de promotion où il a été nommé coryphée, photographié par Francette Levieux :

JeanMarieDidiere-phytobyFLevieux

Voici Jean-Marie Didière en Tybalt dans « Roméo et Juliette », photographié par R. Torette :

En parallèle de l’Opéra de Paris, Jean-Marie Didière a dansé au sein du groupe « Dupond et ses stars ». Dans cet entretien, Jean-Marie Didière parle de Patrick Dupond et de lui-même et on les voit tous les deux en photo et en vidéo.

Voici Jean-Marie Didière en 2003 lors de son dernier Défilé, photographié par Michel Lidvac :

JeanMarieDidiere-phytobyMLidvac

Après sa retraite de Ballet de l’Opéra de Paris, Jean-Marie Didière a continué à interpréter des rôles de caractère ou de pantomime, comme Don Quichotte dans le ballet éponyme, la Sorcière dans « La sylphide », le Rajah dans « La bayadère », ainsi que certaines pièces comme « Nuit des sens » en 2004 ou « Wuthering heigths » en 2007.

Voici Jean-Marie Didière en Rajah dans « La bayadère », avec Dorothée Gilbert :

.

1979 : Eric Vu-An

Eric Vu-An est entré en 1974 à l’École de danse puis en 1979 dans le Ballet de l’Opéra de Paris, à seulement 15 ans !

En 1986, Maurice Béjart le nomme danseur étoile pour son rôle de Mephisto dans le ballet « Arepo » qu’il a chorégraphié. Mais cette nomination est annulée par Rudolph Noureev, qui était alors directeur de la danse et donc seul responsable de ces nominations ! Eric Vu-An aurait été le premier danseur étoile métis à l’Opéra de Paris.

Eric Vu-An quitte ensuite le Ballet de l’Opéra de Paris pour devenir artiste indépendant et danser des rôles d’étoile dans diverses compagnies. Il reviendra danser à l’Opéra de Paris en tant que soliste invité.

Voici Eric Vu-An dans « Le lac des cygnes » au Ballet du Capitole (Toulouse) photographié par Guy Jungblut:

Voici Eric Vu-An avec Clothilde Vayer dans « Le lac des cygnes » :

EricVuAn-ClotildeVayer

Voici Eric Vu-An dans « Giselle » :

Voici Eric Vu-An avec Noëlla Pontois dans « Giselle » :

EricVuAn-NoellaPontois

Voici Eric Vu-An dans le ballet « Raymonda » avec Carla Fracci :

EricVuAn-CarlaFracci

Voici Eric Vu-An avec Laetitia Pujol dans le ballet « Don Quichotte » :

EricVuAn-LaetitiaPujol

Voici Eric Vu-An avec Nathalie Bruno dans « Don Quichotte » :

EricVuAn-NathelieBruno

.

1980 : Kader Belarbi

Kader Belarbi est né en 1962. Il est entré en 1975 à l’École de danse puis en 1980 dans le Ballet de l’Opéra de Paris. Il en a été nommé danseur étoile en 1989.

Voici Kader Belarbi dans le rôle de l’oiseau bleu de « La belle au bois dormant » le jour de sa nomination d’étoile :

Voici Kader Belarbi dans « Giselle » avec Elisabeth Platel :

Voici Kader Belarbi dans « La bayadère » :

KaderBelarbi

Voici un extrait vidéo où on voit Kader Belarbi quelques mois après sa nomination.

.

1988 : José Martinez

José Carlos Martinez est né en 1969. Il est entré en 1987 à l’École de danse puis en 1988 dans le Ballet de l’Opéra de Paris. Il en a été nommé danseur étoile en 1997.

Voici José Martinez dans le ballet « Le lac des cygnes », photographié par Icare :

JoseMartinez-photobyIcare

Le voici, toujours dans « Le lac des cygnes », avec Agnès Letestu, photographié par J. Moatti :

Voici José Martinez dans « La bayadère », photographié par Icare :

Et voici José Martinez dans « Études », photographié par Icare :

.

1992 : Raphaëlle Delaunay

Raphaëlle Delaunay est née en 1976. Elle est entrée en 1986 à l’École de danse puis en 1992 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris.

Je n’ai pas trouvé sur internet de photo de Raphaëlle Delaunay en danseuse classique. Personnellement, j’ai découvert cette danseuse par une photo de Jacques Moatti dans son livre « Danse ». Elle y est montrée, encore à l’École de danse mais probablement en toute fin de formation (première division ?) en train de suivre l’enseignement du danseur étoile Michel Renault.

RaphaelleDelaunay-photobyJacquesMoatti

Raphaëlle Delaunay a dansé notamment la Bohémienne dans le ballet « Le loup ».

Elle quitte cette compagnie cinq ans plus tard mais a dansé à nouveau à l’Opéra de Paris en 2004 en tant qu’artiste invitée pour « One of a kind ».

Dans cet entretien filmé, Raphaëlle Delaunay revient sur son parcours de danseuse. Et cet article montre un autre regard sur Raphaëlle Delaunay et présente la suite de son parcours professionnel : chorégraphe.

.

2004 : Mathias Heymann

Mathias Heymann est né en 1987. Il est entré en 2001 à l’École de danse puis en 2004 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Il y est danseur étoile depuis 2009 – il a été nommé étoile à 21 ans. Dans cette belle vidéo, Mathias Heymann explique son parcours et on le voit danser.

Voici Mathias Heymann avec Hannah O’Neill dans « Paquita », photographiés par Laurent Philippe :

Du Samedi 02 Mai 2015 au Mardi 19 Mai 2015

Voici Mathias Heymann dans « La bayadère », photographié par S. Mathé :

Voici Mathias Haymann dans « Giselle », photographié par Yonathan Kellerman

.

2009 : Letizia Galloni

Letizia Galloni est née en 1991. Elle est entrée en 2001 à l’École de danse puis en 2009 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Elle y est actuellement sujet.

LetiziaGalloni-photobyBenoiteFanton2

Letizia Galloni est ici photographiée par Benoîte Fanton en Lise dans La jeune fille Mal gardée. Letizia Galloni est la première danseuse métisse à danser ce rôle de soliste à l’Opéra de Paris.

LetiziaGalloni-photobyBenoiteFanton

Voici Laetitia Galloni avec Mathias Heymann :

LaetitiaGalloni-MathiasHeymann

.

2011 : Hanna O’Neill

Hannah O’Neill est entrée en 2011 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris, après deux années en tant que surnuméraire. Elle y est actuellement première danseuse.

Il est possible de devenir étoile de l’Opéra de Paris quand on n’est pas né·e en France et que l’on n’a pas fréquenté l’école de danse de l’Opéra de Paris. C’est très rare et il faut avoir la patience de monter les échelons à partir de zéro, mais Ludmila Pagliero et Sae Eun Park l’ont réussi. On peut espérer que Hanna O’Neill le réussisse un jour. Elle parle de son parcours dans cet entretien.

Voici Hannah O’Neill à 16 ans, quand elle était encore à l’Australian Ballet School, photographiée par Neil Bennett/The AGE/Fairfax Media :

HannahONeill-gettyimages

Voici Hannk O’Neill photographiée par Lycette Wills :

Voici Hannah O’Neill avec Matthias Heymann dans « Paquita » :

HannahONeill-MathiasHeyman

.

2012 : Sae Eun Park

Sae Eun Park est née en 1989. Elle est entrée en 2012 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris, après une année en tant que surnuméraire. Elle y est danseuse étoile depuis 2021 – voici des photos du jour de sa nomination.

Sae Eun Park est la première danseuse étoile d’origine asiatique à l’Opéra de Paris. Elle parle dans cette vidéo de son état d’esprit. Cet article est complémentaire à la vidéo et explique son parcours : de soliste au Ballet National en Corée du Sud en 2010, elle a recommencé sa carrière professionnelle à zéro au Ballet de l’Opéra de Paris.

Voici Sae Eun Park dans « Giselle », photographiée par Yonathan Kellerman :

Voici Sae Eun Park dans « Joyaux », photographiée par Michel Lidvac :

Voici Sae Eun Park dans « Le lac des cygnes », photographiée par Julien Benhamou :

Voici Sae Eun Park en reine de Willis dans « Giselle », photographiée par Yonathan Kellerman :

.

2014 : Isaac Gomes Lopes

Isaac Gomes Lopes est entré en 2007 à l’École de danse puis en 2014 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Il y est actuellement coryphée.

Isaac Gomes Lopes est ici photographié par David Elofer lors de l’audition pour intégrer le Ballet de l’Opéra de Paris.

.

2014 : Awa Joannais

Awa Joannais est entrée à l’École de danse puis en 2014 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Elle y est actuellement quadrille.

AwaJoannais-photobyDavidElofer

Awa Joannais est ici photographiée par David Elofer, probablement à l’occasion du concours d’entrée à l’Opéra ou d’un concours de promotion interne.

Il existe aussi des photos d’Awa Joannais avec des collants adaptés à la couleur de sa peau, comme celle-ci prise par Nisian Hughes :

AwaJoannais-photobyNisianHughes

Voici Awa Joannais dans « Giselle », photographiée par Isabelle Aubert :

Et voici Awa Joannais dans « Le lac des Cygnes », photographiée par La Petite Photographe.

AwaJoannais-photobyLaPetitePhotographe

.

2017 : Jack Gasztowtt

Jack Gasztowtt est entré en 2011 à l’École de danse puis en 2017 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Il y est actuellement sujet.

JackGasztowtt-photobyFrancetteLevieux

Jack Gasztowtt est ici photographié par Francette Levieux alors qu’il était encore à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris.

Jack Gasztowtt a aussi dansé le rôle de Rothbart dans le pas de 3 du cygne noir du « Lac des cygnes » le 19 mars 2021, mais je n’en ai pas trouvé de photo.

.

2017 : Seohoo Yun

Seohoo Yun est entrée en 2017 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Elle y est actuellement quadrille.

Je n’ai pas trouvé de photo de Seohoo Yun dans le Corps de ballet de l’Opéra de Paris.

.

2018 : Hohyun Kang

Hohyun Kang est entrée en 2018 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Elle y est actuellement sujet.

Voici Hohyun Kang en Cupidon dans « Don Quichotte », photographiée par Isabelle Aubert :

HohyunKang-photobyIsabelleAubert

Voici Hohyun Kang et Guillaume Diop dans « La belle au bois dormant », photographiés par Svetlana Loboff, en studio puis sur scène :

HohyunKang-GuillaumeDiop-photobySvetlanaLoboff

HohyunKang-GuillaumeDiop-photobySvetlanaLoboff2

Hohyun Kang parle de son parcours professionnel dans cet article.

.

2018 : Guillaume Diop

Guillaume Diop est entré en 2012 à l’École de danse puis en 2018 dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Il y est actuellement sujet.

Guillaume a déjà dansé des rôles de soliste, comme Basilio dans « Don Quichotte ». Le voici photographié par Julien Benhamou :

GuillaumeDiop-photobyJulienBenhamou

Le voici, dans le même ballet, avec Héloïse Bourdon, photographiés par Julien Benhamou :

GuillaumeDiop-HeloiseBourdon-photobyJulienBenhamnou

Voici Guillaume Diop en Roméo dans « Roméo et Juliette » avec Léonore Baulac, photographiés par Agathe Poupeney :

GuillaumeDiop-LeonoreBaulac-photobyAgathePoupeney

Voici Guillaume Diop et Léonore Baulac dans « Le lac des cygnes » (probablement un extrait dansé lors d’un gala en dehors de Paris, mais je n’arrive pas à avoir plus d’informations) :

GuillaumeDioLeonoreBaulac

Et voici Guillaume Diop en Solor dans « La bayadère » (le lien comporte une interview avec son avis sur ses rôles dans ce ballet) :

GuillaumeDiop-photobyJulienBenhamou2

Guillaume Diop parle brièvement de ses débuts dans la danse dans cet article. Et il a proposé ici une barre classique en vidéo, sur des musiques de Rihanna.

.

2020 : Osiris Onambele Ngono

Osiris Onambele Ngono est entré en 2017 ou avant à l’école de danse, puis en 2020 au Ballet de l’Opéra de Paris. Il y est actuellement quadrille.

Le voici photographié par Chris Dève :

OsirisOnambeleNgono

.

Danseuses et danseurs invités

On a vu, avec Eric Vu-An entre autres, qu’il est possible de danser des rôles de soliste avec le Corps de Ballet de l’Opéra de Paris en tant qu’artiste invité.

Ainsi, Carlos Acosta a été invité à danser avec le Ballet de l’Opéra de Paris dans « Don Quichotte » en 2004, « Voice of spring » en 2004 et (photographié ci-dessus) dans « La bayadère » en 2006.

Et Frances Taylor a été la première, et à ce jour la seule, danseuse afro-américaine invitée à danser dans un registre classique. Elle en parle à 5:25 de cette vidéo (en anglais) et c’était a priori en 1946 avec Max Bozzoni au Théâtre des Champs Elysées, mais pour le moment il n’y en a aucune trace visible. La danseuse américaine Misty Copeland s’est donné pour mission d’en trouver.

Peut-être qu’un de ces jours une ballerine comme Misty Copeland sera artiste invitée à l’Opéra de Paris et autorisée à danser en collants adaptés à sa couleur de peau ? Ce serait un symbole tellement fort !

.

Si j’étais à Paris, j’aimerais beaucoup voir danser ces artistes en vrai !

Et j’aimerais consulter les fonds de la Bibliothèque-Musée de l’Opéra pour trouver des photos de Marjorie Tallchief et Seohoo Yun, d’autres photos de Raphaëlle Delaunay, Isaac Gomes Lopes et Jack Gasztowtt, et avancer dans la recherche d’une trace de la soirée où Frances Taylor a dansé avec Max Bozzoni. Pour cela, il faut un Pass Recherche.

Bon week-end !

Repas de début janvier

10 Jan

Bonjour !

.

Omelette de sarrasin et pommes de terre sautées

Pour 4 personnes, on mélange 160 g de farine de sarrasin, 1 cuillerée à café de sel, éventuellement 1 cuillerée à café de carbonate de calcium, 2 cuillerées à soupe d’huile de colza cuisson et 400 ml de lait de soja nature sans sucre. Ici, on a utilisé des emporte-pièce pour découper des étoiles dans la portion une fois servie dans l’assiette. Avec des pommes de terre sautées, ça a fait notre déjeuner du 1er janvier. En dessert, des mandarines et des amandes enrobées de chocolat noir.

.

Pâtes aux saucisses de tofu

Le 1er janvier au soir, on a terminé les pâtes de la veille en les mélangeant avec des saucisses de tofu.

.

Steak de lentilles, pommes de terre sautées et brocoli

En ce moment, j’ai envie de pommes de terre. Ici, avec un steak de lentilles et du brocoli. Bien sûr, je me suis resservie, en pommes de terre et en brocoli notamment. Au passage, contrairement à ma recette initiale, je préfère maintenant faire cuire l’ail et l’oignon avant de les mixer avant les lentilles, sinon leur goût me semble maintenant trop fort.

.

Épinards à la japonaise, riz et saucisse

Une autre assiette féculent/légume vert/simili carné, tiens donc. Doudou a acheté des tétragones, qu’on a fait « tomber » puis qu’on a bien égouttées et mélangées avec de la sauce soja, de l’huile de sésame grillé et des graines de sésame. J’adore manger ça avec du riz. Pour les légumineuses, on a continué le sachet de saucisses de tofu.

.

Aloo palak

Dans mon prochain livre (dont le contrat est enfin signé !), je proposerai quelques recettes avec des épinards surgelés. J’ai donc testé les épinards façon aloo palak avec cet ingrédient. Je vous le dis pour ne pas que vous fassiez la même erreur que moi lors de mon premier essai : 100 g d’épinard frais équivalent à seulement 50 g d’épinards cuits…

.

Pot au feu végétal

Doudou pense qu’on ne peut plus appeler ce plat pot-au-feu puisqu’il ne contient même pas de simili carné pour sauver les apparences. Moi je m’en moque, l’important c’est qu’on s’est régalés. Comme légumes, il y avait : pomme de terre, carotte, navet, poireau, oignon et un bulbe de fenouil. Doudou a changé son mélange d’aromates, il a promis de me donner sa recette actuelle pour que le mette à jour mon article.

.

Essai de raclette végétale

On a un appareil à raclette qui n’a pas servi depuis qu’on mange végétalien à la maison… ça fait un bail. Alors j’ai voulu faire découvrir le concept aux enfants. On avait comme légumes le reste du pot-au-feu, j’ai préparé un bloc/flan à trancher d’après la recette de France végétalienne et on s’est lancés. « Évidemment » les enfants n’ont pas souhaité tester nos préparations. Le Pinto est resté prudemment en retrait de toutes ces nouveautés, tandis que le Béluga est allé chercher un reste de riz cuit et de la margarine dans la frigo, et a fait griller le tout dans son petit poêlon. C’était un moment sympa et cela m’a donné envie de trouver d’autres manières créatives d’utiliser cet appareil.

Je compte utiliser le reste des tranches comme base de sauce, comme dans le plat de restes ci-dessous (boulgour, petits pois, bloc pour raclette). La photo montre le résultat après chauffage : les tranches ont gardé leur forme mais elles sont tellement ramollies qu’elles sont « fondu » rien qu’en mélangeant le plat à la fourchette.

 

.

Couscous de la mariée

Je ne devrais pas titre cette photo ainsi, car je n’ai jamais consommé le plat qui se nomme « couscous de la mariée ». Je n’ai même jamais vu à quoi il ressemble ! Mais il me tente depuis des années : quand je l’ai vu affiché à la carte du restaurant L’Homme bleu à Paris. Tout ce que je sais, c’est qu’il s’agit d’un mélange de couscous, petits pois, amandes, raisins secs, sucre, cannelle et fleur d’oranger, et qu’il est servi avec un verre de lait fermenté. Alors j’ai tout simplement mélangé ces ingrédients, et ça a suffit a faire quelque chose de bon pour moi. Mais est-ce que ça ressemble, même de loin, au couscous de la mariée du restaurant L’Homme bleu ? Je l’ignore…

.

Pleurotes à la crème safranée

J’ai adapté la recette de Rose citron à mes goûts. Pour la sauce, j’ai émincé 1 oignon et l’ai fait revenir dans 3 cuillerees a soupe d’huile neutre, puis j’ai ajouté 100 ml de vin blanc et 100 ml de lait de soja nature auquel j’avais préalablement ajouté 1/4 cuillerée à café de sel (on pourrait en mettre plus) et 1/2 cuillerée à café de fécule de maïs. J’ai remué pendant que la sauce épaississait, puis je l’ai mixée et j’ai 1 pincée de safran (10 pistils, on pourrait en mettre plus) qui a infusé dans la sauce chaude (hors du feu mais couverte). Ensuite j’ai coupé le pied de 3 pleurotes eryngii en tranches d’environ 3 cm d’épaisseur et je les ai faites cuire à couvert dans une poêle contenant une bonne quantité de margarine végétale et une pincée de sel. Je les ai retournées une fois qu’elles étaient dorées dessous. Puis comme les deux faces des champignons étaient dorées mais que leur cœur ne me semblait pas assez tendre, j’ai délicatement versé la sauce dans la poêle et laissé cuire encore à couvert, sur feu très doux. On a mangé cela avec du riz, c’était vraiment un plat très sympa (et évocateur des noix de saint jacques). J’en referai volontiers !

.

Arancini aux petits pois

Doudou est tellement fort pour transformer un reste de riz en petites boules dorées ! Un jour il faut que je le suive en cuisine pour comprendre comment il les faut aussi bien.

.

Cookies de l’épiphanie

Mes enfants ne sont pas dans de galette ni de gâteau d’épiphanie, donc j’ai décidé qu’on pouvait  cacher la fève dans une autre préparation : ici des cookies ! Initialement en forme d’étoile mais j’avais mis pas mal de poudre à lever donc ils ont beaucoup gonflé et se sont déformés. 

.

Bon dimanche !

Pâtes colorées

27 Déc

Bonjour !

Quand on est passés d’une alimentation classique au flexitarisme puis au végétalisme, Doudou et moi avons décidé de remplacer le traditionnel poulet rôti du dimanche midi par des pâtes fraîches, que l’on faisait nous même avec de la farine de blé et de la semoule fine de blé dur. On avait un laminoir offert par la grand-mère de Doudou, de la farine, de la semoule fine, et pas encore d’enfants pour aspirer notre énergie. Depuis la naissance du Béluga puis du Pinto, on continue à faire des gnocchi maison, mais les pâtes fraîches sont devenues un plat extrêmement rare.

Or moi je rêve devant les merveilleuses pâtes fraîches colorées de Linda Nicholson, plus connue comme Salty Seattle. J’avais déjà vu des pâtes colorées chez Peaceful Cuisine et des ravioli colorés chez Full of plants,  mais Salty Seattle semble être la référence internationale pour les pâtes colorées. Elle a une chaîne Instagram magnifique (j’adore ses ravioli sapin !), elle a écrit un livre (en anglais), elle donne des cours à distance et elle propose même ses boules de pâte à la vente.

.

Alors maintenant que les enfants sont assez grands pour pouvoir nous accompagner en cuisine, je vais proposer qu’on fasse des pâtes fraîches colorées pour notre dîner du 31 décembre !

Voici les effets qui me tentent le plus. Quand il existe, je vous ai mis dans le titre le tutoriel correspondant. Je n’ai emprunté aucune photo aux auteurices, pour que vous alliez voir par vous-même sur leur page originale.

.

Pâtes étoilées

Pour les pâtes étoilées de Salty Seattle, voici une vidéo avec la version bicolore. Moi je pense faire une version simplifiée pour mon premier essai. Découper de petites étoiles noires dans de une pâte colorée en noir (avec du charbon activé) et finement étalée au laminoir. Les disposer sur une pâte non colorée finement étalée au laminoir, éventuellement en ajoutant une goutte d’eau pour les coller. Fixer l’assemblage et l’affiner en repassant le tout au laminoir. Découper en farfalle. Dans ce dernier lien, vous voyez Salty Seattle confectionner des farfalle à pois, version bicolore : les motifs sont retirés d’une pâte non colorée, qui est alors placée sur la pâte colorée.

Edit : On a fait des farfalle étoilées le 31 décembre 2020 !

.

Pâtes fleuries

Découper de petites fleurs dans une pâte colorée en rose (préparée avec du jus de betterave à la place de l’eau) et les disposer sur une pâte colorée en jaune par exemple, ou non colorée. On peut ajouter le cœur des fleurs avec des mini ronds découpés dans la pâte rose ou dans une pâte d’une autre couleur, noire par exemple. Dans la vidéo en lien, les pâtes sont ensuite découpée en rigatoni.

.

Pâtes ensoleillées

Découper de petits ronds jaunes dans une pâte colorée en jaune (avec du curcuma en poudre). Les disposer sur une pâte noire (colorée au charbon activé). Faire des tagliatelle dans une pâte non colorée, les découper en courts morceaux et les ajouter autour de chaque rond pour former les rayons. Repasser au laminoir puis découper en ravioli.

.

Pâtes à carreaux

Découper des tagliatelle avec une pâte colorée. Les disposer sur une pâte neutre (ou d’une autre couleur) pour former des carreaux. Repasser au laminoir puis découper en farfalle ou en ravioli. J’aimerais faire des carreaux roses sur fond non coloré, ou des carreaux non colorés sur fond vert.

Edit : On a fait des farfalle pourpres à carreaux verts le 25 décembre 2021 !

.

Pâtes à rayures multicolores

Découper des tagliatelle dans une pâte orange (avec du coulis de tomate à la place d’une partie de l’eau), puis dans une pâte verte (avec des feuilles d’épinard mixées à la place de l’eau), puis dans une pâte rose (avec du jus de betterave à la place de l’eau), puis dans une pâte jaune (avec du curcuma en poudre). Les aligner, légèrement espacées, sur une pâte non colorée. Repasser au laminoir puis façonner en farfalle ou en ravioli.

.

Ravioli unicolores

Former des ravioli avec une pâte colorée en orange, puis une pâte verte, puis une pâte rose, puis une pâte jaune.

Edit : On a testé les raviolis bicolores le 25 décembre 2021 avec une face verte (pâte colorée avec de l’épinard frais mixé avec son poids d’eau puis filtré) et l’autre face rose foncé (pâte colorée avec de la betterave crue mixée avec son poids d’eau puis filtrée). On les a garnis d’une farce au tofu et on les a servi dans du beurre (margarine) à la sauge. C’était bon, et le vert sombre de la sauge soulignait le vert clair et le pourpre des pâtes.

.

Pâtes arc-en-ciel

L’idéal semble d’utiliser dans l’ordre les teintes : rose (betterave mixée), rouge (coulis de tomate et betterave mixée), orange (coulis de tomate, et curcuma si besoin), jaune (curcuma), vert (épinard ou persil mixé), bleu (infusion de fleur de pois bleu), violet (jus de myrtille et betterave mixée).

  • Méthode 1 : Ces pâtes sont découpées en tagliatelle, alignées sur une pâte non colorée, puis on repasse l’ensemble au laminoir et on découpe en farfalle, ou on tourne la pâte d’un quart de tour pour faire des tagliatelles arc-en-ciel.
  • Méthode 2 : Ces pâtes sont laminées puis superposés en alternance avec des plaques de pâte non colorée, avec de l’eau passée au pinceau afin qu’elles adhèrent. Puis on coupe en 2 ou 4 dans la longueur et on superpose ces tas afin d’avoir un gros tas d’arc en ciel. On le découpe en tranches fines qu’on repasse au laminoir pour avoir des plaques arc-en-ciel à découper comme on le souhaite.

.

Pâtes en forme de papillon

De fin cylindres de pâte colorée en orange ou non colorée sont enroulés dans une couche de pâte colorée en noir. Les boudins obtenus sont assemblés pour faire le motif d’une demi aile. Le gros boudin obtenu est coupé en tranches fines et chacune et étalée au rouleau ou au laminoir pour donner une forme ovale. On pince en deux un ovale puis on l’assemble à un autre ovale pincé en deux afin de former un papillon complet.

.

Si on aime colorer souvent sa nourriture (pâtes ou riz par exemple), il peut être intéressant d’investir dans des colorants naturels en version poudre : rose en poudre de betterave ou de fruit du dragon, orange en paprika, jaune en curcuma, vert en matcha de cérémonie, bleu en poudre de fleur de pois bleu (donc un bleu un peu gris après cuisson) ou poudre d’extrait bleu de spiruline, noir en charbon activé. Personnellement, dans cette liste j’ai seulement le curcuma et le charbon activé.

.

Pour que la couleur soit conservée au maximum, Salty Seattle recommande de faire les pâtes les plus fines possibles, et de les cuire dans la même journée. Ainsi la cuisson ne dure que 2 ou 3 minutes.

Pour les ravioli,  je pense utiliser comme farce du tofu nature mixé avec une sauce (pesto, sauce tomate, sauce fromagée…) ou une sorte de ricotta.

Et en guise de sauce pour assaisonner les pâtes, je pense simplement hacher de l’ail et le faire frire dans de l’huile d’olive. Je n’ai jamais encore tenté le « beurre de sauge citronné » (de la margarine infusée de feuilles de sauge et éventuellement de zeste de citron haché).

.

Pour continuer sur la nourriture arc-en-ciel, on trouve aussi de belles pâtes chez Cooking with Fiona. Pour de magnifiques fougasses colorées, allez voir Blondie and Rye, et pour des biscuits fleuris (et cette belle fougasse) chez Loriastern. Et bien sûr, il y a mon petit livre Cuisiner en couleurs. Je n’ai jamais eu l’occasion de feuilleter le livre Rainbow food de Linda Louis.

Bon dimanche !

Mes recettes favorites, par légume

24 Déc

Bonjour !

Voici mon petit cadeau de Noël pour vous : la liste des recettes que je fais le plus souvent avec chaque légume. Elle me sert pour savoir rapidement quoi faire avec le contenu de mon panier hebdomadaire. Elle vous inspirera peut être ?

Les recettes qu’elle contient sont à notre goût, faciles à exécuter, végétaliennes, avec des ingrédients autant que possible bruts et locaux. J’ai mis en lien la recette quand elle existe, et entre parenthèse le blog ou le livre si la recette en est directement tirée.

.

Artichaut
Asperges vertes
Aubergine
Betterave
Blette

Voir : Épinard

Brocoli
Carotte
  • Râpées avec vinaigrette et graines de sésame, et éventuellement pois chiche
  • Velouté avec pois cassés et oignon
  • Curry avec lentilles corail ou pois chiche
  • Soupes variées
  • Coupées en bâtonnets et rôties sur une lèchefrite avec d’autres légumes racines coupées en formes différentes
  • « Quichettes » carotte pois chiche
  • Soupe veloutée, avec 2 oignons et 4 carottes coupés en morceaux et revenus dans un peu d’huile, puis un petit bol de haricots blancs cuits et égouttés,  1/2 cube de bouillon de légumes et de l’eau. Ajout d’un filet d’huile de colza désodorisée au moment de mixer la soupe.
  • Riz confetti
  • Bolognaise de lentilles
  • Halwa de carotte (Pankaj blog) en remplaçant les noix de cajou par des amandes, en n’écrasant pas les graines de cardamome (et en jetant les cosses), en remplaçant le ghee par de l’huile neutre, les 60 cl de lait entier par 60 cl de lait de soja et 2 cuillerées à soupe d’huile neutre, l’eau de kewra par de l’eau de rose.
  • A tester : Soupe miso avec radis et vermicelles de riz (p102 de l’Atelier bio)
  • A tester : Acras de carotte antillais (Mail0ves)
  • A tester : Précuites puis marinées et utilisées en maki
  • A tester : Pancakes (Les expériences d’Omry)
  • A tester : Salade de carottes rôties, lentilles, grenade et sésame (La Fée Stéphanie)
  • A tester : Carottes rôties (Farine d’étoiles)
  • A tester : Cake aux carottes et pistaches (La Bonne saison) : Mélanger 50 g d’huile d’olive avec 50 g de semoule fine (blé ou riz), 3 oeufs (à remplacer par du yaourt ?), 80 g de farine. Ajouter 100 g de carottes coupées en rubans longs et fin à l’aide d’un épluche légume, une douzaine de pistaches et 80 g de fromage frais coupé en dés (remplacé par du tofu lactofermenté ou plus de pistaches ?). Faire cuire dans un moule à cake huilé pendant 25 minutes à thermostat 7.
Céleri branche
  • Râpé avec carotte et pomme, à la Super Naturelle
  • Avec beurre de cacahuète et raisins secs, à l’américaine
  • A tremper dans du houmos ou autres tartinades apéritives
Céleri rave
Châtaigne
Chou blanc
Chou chinois
  • En curry avec carottes, oignon et lentilles corail, éventuellement avec lait de coco ou de cajou
  • Poêlée avec carottes, oignons et châtaignes au naturel
Chou de Bruxelles
Chou fleur
Chou rave
  • Soupe avec curry, bouillon et crème végétale (Des soupes qui nous font du bien)
  • Soupe avec pomme de terre, ail et bouillon de légumes (Des soupes qui nous font du bien, sans crème)
  • Soupe avec carottes, oignons, lentilles corail
  • Façon broccolo affogato
  • Gratin avec tofu fumé et béchamel
  • En tranches (crues) à tremper dans une tartinade haricots blancs/purée de graines de courge (séparément, le chou rave cru et la tartinade aux graines de courge je ne trouve pas ça terrible, mais associés j’ai adoré)
  • A tester : Sauté à l’indienne (Petits plats d’hiver)
  • A tester : Poêlé à l’oignon et au sésame (De la fourchette aux papilles estomaquées)
  • A tester : Maffé
Chou romanesco

Cuit puis mixé en purée

Chou rouge
Chou vert (frisé, pointu…)
Concombre
Courges, sauf le potimarron
Courgette
Échalote

Voir : Oignon

Endive
Épinard
Fanes douces (radis…)
Fenouil
Fèves fraîches

Voir : Petits pois

Haricot vert
Mais
Navet
  • Crème de navets aux carottes, curry/curcuma et lait de coco (Des soupes qui nous font du bien)
  • Maffé
  • Curry
  • A tester : Rôti aux agrumes (Le chinois et la salamandre)
  • A tester : À l’orientale (Le journal des femmes)
  • A tester : Velouté avec pomme de terre, oignon, bouillon, crème végétale, muscade
  • A tester : Crumble (recette de La bonne saison) en faisant précuire 5 minutes (à la vapeur ou à la poêle avec un peu d’huile d’olive) 4 navets épluchés et coupés en petits morceaux puis en les mélangeant avec 1 gros oignon émincé et 150 g de châtaignes cuites et concassées. Couvrir d’un crumble à base de parmesan végétal, chapelure, huile de noix et un peu de purée d’amande et enfourner 1/2 heure à 160 °C. Servir avec une salade aux noix.
Oignon
Panais
Petits pois
Poireau
Poivron
Potimarron
Radis rose
Radis noir
Salade verte
  • Sandwich
  • Avec de la friture : falafels, nems végétaliens
Tomate
Topinambour

.

Bon dimanche et joyeux Noël !

Flocons de neige à découper

16 Déc

Bonjour !

Dans le calendrier de l’Avent du Béluga, j’ai mis un bon pour fabriquer des flocons. Nous n’avons pas eu le temps de les faire le jour même et le Béluga a eu la patience d’attendre que le week-end arrive, pour que Doudou promène le Pinto pendant qu’on profitait d’un moment juste tous les deux pour faire ce petit bricolage.

En fait, la fabrication de flocons était justement un prétexte pour nous isoler tous les deux, car au quotidien je n’accorde pas beaucoup de moments au Béluga où je suis toute entière disponible pour lui. Il faut qu’on arrive à améliorer ça petit à petit.

Bref, le but était d’avoir une activité simple et rapide pour profiter tranquillement de notre petit moment ensemble. Je vous mets donc ici les astuces que j’ai collectées pour optimiser cette activité qui semble être un classique de l’hiver.

Fournitures
– Feuilles les plus fines possibles, dans mon cas récupérées : papier de soie, papier entourant le pain, page de magazine, anciennes enveloppes, sachet en papier, voire ancienne chemise en plastique si elle est fine et très souple
– Ciseaux normaux
– Pour les petits flocons et pour certains modèles, une paire à bouts pointus est utile – les ciseaux à ongles, petits, pointus et courbes sont idéaux, j’utilise une ancienne paire que j’ai donnée au Béluga (je réserve « ma » paire de ciseaux à ongles à leur usage normal, les ongles)
– Pour accrocher : patafix ou ruban adhésif transparent

.

Étape 1 (si besoin) : découpe de la feuille en carré ou rond

Pour obtenir un carré, si la feuille est rectangulaire, rabattre un coin vers le côté opposé puis appuyer sur le pli et couper la bande de papier qui reste en simple épaisseur. Déplier.

Avec une feuille A4 on peut faire un grand flocon et deux petits

Pour obtenir un rond, utiliser un compas ou une assiette afin de tracer son contour.

.

Étape 2 : pliage de la feuille

Voici les propositions de pliage les plus courantes. J’ai indiqué le nombre d’épaisseurs que l’on se retrouve à découper à chaque fois pour que vous compreniez qu’il faut vraiment un papier ou un plastique fin. Une feuille fine laisse aussi passer un peu de lumière, ce qui est appréciable si on la place ensuite sur une fenêtre.

Le pliage le plus simple, c’est pour faire un flocon à 4 branches. Plier la feuille (carrée ou ronde) en deux à 3 reprises. On obtient un triangle de 8 épaisseurs à travers lesquelles il faut couper pour former le flocon.

Si on a un peu plus de courage, on peut faire un flocon à 8 branches. Plier la feuille (carrée ou ronde) en deux à 4 reprises. On obtient un triangle de 8 à 16 épaisseurs. Couper et jeter la partie ne contenant que 8 épaisseurs.

Mais ce que je préfère, c’est faire un flocon à 6 branches (l’idéal).

Dans les deux cas, on obtient 12 épaisseurs à couper pour faire un flocon. C’est pour cela qu’il est utile d’avoir une feuille très fine.

.

Étape 3 : découpe du flocon

Découper des formes dans les deux longs côtés du triangle obtenu. Sur la Cabane à idées, il y a toute une série d’articles sur les flocons à découper, avec le gabarit et la photo du résultat. Voici les possibilités que je préfère :

Flocon tout simple

Couper des triangles et des rectangles toujours dans le même côté du triangle.

Les triangles doivent se chevaucher sinon on obtient une dentelle, comme ci-dessous.

Flocon dentelle

Couper des triangles en alternant dans chaque grand côté du triangle. Je vous ai mis mon gabarit favori plus bas, à gauche.

Flocon cœur

Couper des demi cœur dans les grands côtés du triangle comme dans cet exemple de la Cabane à idées.

20171216-15

20171216-16

Flocon soleil

Découper de petites courbes qui se suivent (mais ne se touchent pas) de chaque grand côté du triangle, comme dans deux des flocons de cet article.

.

Flocon classique

.

Voici mes 3 gabarits de flocons préférés : A gauche celui de flocon tout simple, à droite celui de flocon classique. En bas, le flocon cœurs.

20171216-14

.

Fin de l’activité

– Déplier.
– Accrocher aux vitres grâce à la patafix ou au scotch. Pour les flocons avec un trou au milieu, volontairement ou en coupant un peu trop fort/loin, au lieu de pousser des jurons parce qu’on a encore raté le centre du flocon, on peut enfiler le flocon sur une branche du sapin de Noël.
– Passer l’aspirateur pour éliminer tous les mini bouts de feuilles qui auront probablement atterri sur le sol…

.

Au final, le Béluga n’a pas voulu découper, on a donc choisi les feuilles ensemble puis j’ai manié les ciseaux selon ses instructions. On a passé un bon moment et il était fier de « ses » flocons. On recommencera sans doute cette activité l’année prochaine, peut être en y associant le Pinto qui aura alors 2 ans. Actuellement il cherche surtout à arracher les flocons des fenêtres…

Notre lutin de Noël aussi a apprécié les flocons, à sa manière. Il a l’air de se trouver beau ainsi.

Edit : Si vous avez envie d’une gourmandise pour rester dans le thème de la neige, je vous recommande ces délicieux sablés boule de neige.

Bon samedi !

Sommaire

22 Juin

Voici la liste des articles publiés dans chaque catégorie de ce blog. Pour lire tous les articles dans l’ordre chronologique, vous pouvez utiliser le calendrier visible à droite de la page.

Entre parenthèses vous trouverez la liste des allergènes évités dans chaque recette, notamment les œufs et les produits laitiers, le gluten, le soja et les noix. Toutes les recettes sont sans gélatine, sans viande, sans poisson et sans fruits de mer.

Dernière mise à jour le 27 juin 2022.

.
Mes livres
Cuisiner en couleurs
Bonbons vegan
Nourrir son enfant autrement
Cuisine vegan pour étudiant

.

Exemples de repas véganes du quotidien

Bento de fin novembre 2010
Bento de décembre 2010
Bento de janvier 2011
Bento de début février 2011
Bento de fin février 2011
Bento de début mars 2011
Bento de fin mars 2011
Bento de début avril 2011
Bento de fin avril 2011
Bento de début mai 2011
Bento de mi mai 2011
Bento de début juin 2011
Bento de mi juin 2011
Bento de juillet et août 2011
Bento de septembre 2011
Bento d’octobre 2011
Bento de novembre 2011
Bento de début décembre 2011
Bento de fin décembre 2011
Bento de janvier 2012
Bento de début février 2012
Bento de fin février 2012
Bento de début mars 2012
Bento de fin mars 2012
Repas d’avril 2012
Repas de mai et juin 2012
Repas de début juillet 2012
Repas d’août 2012
Bentô de début septembre 2012
Bentô de fin septembre 2012
Bentô de début octobre 2012
Bentô de fin d’automne 2012
Repas de Noël 2012
Repas de la Saint Sylvestre 2012
Bentô de janvier 2013
Bentô de début février 2013
Repas des vacances de février 2013
Bentô d’avril 2013
Bentô de mai 2013
Bentô de juin 2013
Repas de juillet 2013
Repas de début août 2013
Repas de fin août 2013
Bentô de début septembre 2013
Bentô de fin septembre 2013
Bentô de début octobre 2013
Bentô de fin octobre 2013
Repas de début novembre 2013
Bentô de fin novembre 2013
Bentô de décembre 2013
Repas de fin décembre 2013
Repas de la Saint Sylvestre 2013
Repas de janvier 2014
Bentô de début février 2014
Bentô de fin février 2014
Bentô de début mars 2014
Repas de mars 2014
Repas d’avril 2014
Repas de mai 2014 en Corse
Repas de mai 2014
Repas de début juin 2014
Repas de fin juin 2014
Repas de début juillet 2014
Repas de fin juillet 2014
Repas de début août 2014
Repas de fin août 2014
Repas de septembre 2014
Repas d’octobre 2014
Repas de début novembre 2014
Repas de fin novembre 2014
Repas de début décembre 2014
Repas de Noël 2014
Repas de début janvier 2015
Repas de mi janvier 2015
Repas de début février 2015
Repas de fin février 2015
Repas de début mars 2015
Repas de fin mars 2015
Repas de début avril 2015
Repas de fin avril 2015
Repas de début mai 2015
Repas de fin mai 2015
Repas de début juin 2015
Repas de fin juin 2015
Repas de début juillet 2015
Repas de fin juillet 2015
Repas de début août 2015
Repas de mi août 2015
Repas de fin août 2015
Repas de début septembre 2015
Repas de fin septembre 2015
Repas de début octobre 2015
Repas de fin octobre 2015
Repas de début novembre 2015
Repas de fin novembre 2015
Repas de début décembre 2015
Repas de mi décembre 2015
Repas de fin décembre 2015
Repas de début janvier 2016
Repas de fin janvier 2016
Repas de début février 2016
Repas de fin février 2016
Repas de début mars 2016
Repas de fin mars 2016
Repas de début avril 2016
Repas de mi avril 2016
Repas de fin avril 2016
Repas de début mai 2016
Repas de fin mai 2016
Repas de début juin 2016
Repas de fin juin 2016
Repas de début juillet 2016
Repas de fin juillet 2016
Repas de début août 2016
Repas de fin août 2016
Repas de début septembre 2016
Repas de fin septembre 2016
Repas de début octobre 2016
Repas de mi octobre 2016
Repas de fin octobre 2016
Repas de début novembre 2016
Repas de fin novembre 2016
Repas de début décembre 2016
Menu de Noël imaginaire
Repas de fin décembre 2016
Repas de début janvier 2017
Repas de fin janvier 2017
Repas de début février 2017
Repas de fin février 2017
Repas de mars 2017
Repas de début avril 2017
Repas de fin avril 2017
Repas de début mai 2017
Repas de fin mai 2017
Repas de début juin 2017
Repas de fin juin 2017
Repas de début juillet 2017
Repas de fin juillet 2017
Repas de début août 2017
Repas de mi août 2017
Repas de début septembre 2017
Repas de fin septembre 2017
Repas de début octobre 2017
Repas de fin octobre 2017
Repas de début novembre 2017
Repas de fin novembre 2017
Repas de début décembre 2017
Repas de fin novembre 2017
Repas de début janvier 2018
Repas de fin janvier 2018
Repas de début février 2018
Repas de fin février 2018
Repas de début mars 2018
Repas de mi mars 2018
Repas de fin mars 2018
Repas de début avril 2018
Repas de mi avril 2018
Repas de fin avril 2018
Repas de début mai 2018
Repas de mi mai 2018
Repas de fin mai 2018
Mes petits déjeuners salés
Repas de début juin 2018
Repas de fin juin 2018
Repas de début juillet 2018
Repas de fin juillet 2018
Repas de début août 2018
Repas de fin août 2018
Repas de début septembre 2018
Repas de fin septembre 2018
Repas de début octobre 2018
Repas de fin octobre 2018
Repas de début novembre 2018
Repas de fin novembre 2018
Repas de début décembre 2018
Mes snacks 2
Repas de fin décembre 2018
Repas de Noël 2018
Repas de début janvier 2019
Repas de fin janvier 2019
Repas de début février 2019
Repas de mi février 2019
Repas de fin février 2019
Repas de début mars 2019
Repas de fin mars 2019
Repas de début avril 2019
Repas de fin avril 2019
Repas de début mai 2019
Repas de mi mai 2019
Repas de fin mai 2019
Repas de début juin 2019
Repas de fin juin 2019
Repas de début juillet 2019
Repas de mi juillet 2019
Repas de fin juillet 2019
Repas de début août 2019
Repas de mi août 2019
Repas de fin août 2019
Repas de début septembre 2019
Repas de fin septembre 2019
Repas de début octobre 2019
Repas de fin octobre 2019
Repas de début novembre 2019
Repas de mi novembre 2019
Repas de fin novembre 2019
Repas de début décembre 2019
Repas de fin décembre 2019
Repas de début janvier 2020
Repas de fin janvier 2020
Repas de début février 2020
Repas de fin février 2020
Repas de début mars 2020
Repas de fin mars 2020
Repas de début avril 2020
Repas de mi avril 2020
Repas de fin avril 2020
Repas de début mai 2020
Repas de fin mai 2020
Repas de début juin 2020
Repas de mi juin 2020
Repas de fin juin 2020
Repas de début juillet 2020
Repas de mi juillet 2020
Repas de fin juillet 2020
Repas de début août 2020
Repas de mi août 2020
Repas de fin août 2020
Repas de début septembre 2020
Repas de fin septembre 2020
Repas de début octobre 2020
Repas de mi octobre 2020
Repas de fin octobre 2020
Repas de début novembre 2020
Repas de mi novembre 2020
Repas de fin novembre 2020
Repas de début décembre 2020
Repas de mi décembre 2020
Repas de fin décembre 2020
Repas de début janvier 2021
Repas de fin janvier 2021
Repas de début février 2021
Repas de fin février 2021
Repas de début mars 2021
Repas de mi mars 2021
Repas de fin mars 2021
Repas de début avril 2021
Repas de mi avril 2021
Repas de fin avril 2021
Repas de début mai 2021
Repas de fin mai 2021
Repas véganes de début juin 2021
Repas véganes de fin juin 2021
Repas véganes de début juillet 2021
Repas véganes de mi juillet 2021
Repas véganes de fin juillet 2021
Repas véganes de début août 2021
Repas véganes de mi août 2021
Repas véganes de fin août 2021
Repas véganes de début septembre 2021
Repas véganes de fin septembre 2021
Repas véganes de début octobre 2021
Repas véganes de fin octobre 2021
Repas véganes de mi octobre 2021
Repas véganes de fin octobre 2021
Repas véganes de début novembre 2021
Repas véganes de fin novembre 2021
Repas véganes à Paris
Repas véganes de début décembre 2021
Repas véganes de Noël 2021
Repas véganes de fin décembre 2021
Repas véganes de début janvier 2022
Repas véganes de fin janvier 2022
Repas véganes de début février 2022
Repas véganes de fin février 2022
Repas véganes de début mars 2022
Repas véganes de fin mars 2022
Repas véganes de début avril 2022
Repas véganes de fin avril 2022
Repas véganes de début mai 2022
Repas véganes de fin mai 2022
Repas véganes de juin 2022

.

Recettes de plats à emporter (à manger froids)

Tartinades et pâtés
Pâté de pois chiche (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Tartinade de pois cassés (végétalien, sans gluten, sans soja, avec noix de coco)
Tranches d’agar pour sandwich (végétalien, sans gluten, sans noix, possible sans soja)
Houmos à la farine de pois chiche (végétalien, sans gluten, sans soja, avec sésame)
Terrine de légumes d’été (végétalien, sans gluten, sans soja)
Rillettes de lentilles à l’artichaut (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Dip de tournesol (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)

Cakes salés et croquettes
Muffins salés (végétalien, sans soja) : muffins pesto & pignon et Muffins cacahuètes & épices
Boulettes de lentilles corail (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Boulettes de pomme de terre et alfalfa germé (végétalien, sans gluten, sans soja, avec sésame)
Panisses faciles (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Korean pancakes (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Nuggets de pois chiche (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Cake salé (végétalien)
Boulettes beignets d’aubergine (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)

Tartes salées et quiches
Tourte végétarienne (avec œuf)
Quiche (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Pissaladière (végétalien, sans soja, sans noix)
Tarte aubergine, tomate, oignon (végétalien, sans soja, sans noix)
Quiche aux courgettes (végétalien, sans noix)

Salades
Salade mechouia (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Coleslaw (végétalien, sans gluten, possible sans soja)
Taboulé de Maman (végétalien, sans soja, sans noix)
Salade avalanche (végétalien, sans soja)
Salade de pomme de terre aux haricots verts (végétalien, sans gluten, sans noix, possible sans soja)

Autres plats et assaisonnements à emporter
Gomasio (végétalien, sans gluten, sans soja)
Maki sushi et chirashi (végétalien, sans gluten, sans noix)
Maki sushi de riz complet (végétalien, sans gluten, sans noix)
Rouleaux de printemps (végétalien, sans gluten)
Coeurs fondants (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Mes snacks
Hot dog (végétalien, sans noix, possible sans soja)

a

Recettes de substituts de produits animaux (ateliers Faussaire Frankenstein)

Seitan (végétalien, sans noix)
Paupiettes végétales (végétalien, possible sans soja et sans noix)
Omelette sans œuf (végétalien, sans noix)
Faux foie gras (végétalien, sans gluten)
Seitan sans gluten (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Yaourt végétal (végétalien, sans soja, sans gluten)
Faux œufs durs (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Fausse viande de bœuf (végétalien, sans noix)
Bouchées de seitan pané (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Essai de faux beurre sans graisses saturées (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Margarine sans huile de palme (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Fromage frais végétal (végétalien, sans gluten, sans noix)
Fausse dinde farcie (végétalien, sans soja)
Faux œufs à la coque (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Sauce crémeuse sans produits laitiers (végétalien, sans soja, sans gluten)
Steak haché végétal (végétalien, sans noix, sans soja, sans gluten)
Crème pâtissière végétale (végétalien, sans noix, sans gluten)
Panna cotta végétale (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Chantilly végétale (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix de coco, possible sans noix)
Bonbons gélifiés au Vitpris et bonbons gélifiés à l’agar (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Pot au feu végétal (végétalien, sans noix)
Hachis parmentier sans viande (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Chocolat blanc sans lait (végétalien, sans soja, sans gluten)
Ricotta végétale (végétalien, sans gluten, sans noix)
Petit suisse sans lait (végétalien, sans gluten, possible sans soja)
Camembert de cajou (végétalien, sans gluten, sans soja)
Iles flottantes (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Omelette de pois chiche (végétalien, sans gluten, sans oléagineux)
Feta de tofu (végétalien, sans gluten, sans oléagineux)
Bavarois à la poire (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Petit suisse goût fruité (végétalien, sans oléagineux, possible sans soja)
Mousse au citron (végétalien, sans oléagineux, sans gluten)
Yaourt à la noix de coco (végétalien, sans oléagineux, sans gluten)
Fromage de pomme de terre (végétalien, sans oléagineux, sans soja)
Mozzarella (végétalien, sans gluten, possible sans oléagineux, possible sans soja)
5 recettes de crèmes végétales (végétalien, sans gluten, possible sans oléagineux, possible sans soja)
Pâtes au fromage 100 % végétales (végétalien, sans soja)
Hamburger 100 % végétal (végétalien, sans soja, sans noix)
Pâtes fraîches colorées naturellement (liste d’idées) et pâtes étoilées (végétalien, sans soja, sans oléagineux) et farfalle roses à carreaux verts (végétalien, sans soja, sans oléagineux)
Chantilly à la margarine et au Chantifix (végétalien, sans gluten, sans noix)
Glaçage miroir au cacao (végétalien, sans gluten, sans noix, possible sans soja)
Parmesan en poudre (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Steak haché végétal à la betterave (végétalien)
Hot dog (végétalien, sans noix, possible sans soja)

a

Recettes de plats chauds

Soupe de Shrek (végétalien, sans gluten, sans soja, avec noix de coco)
Poêlée de quinoa aux légumes (végétalien, sans gluten, sans soja)
Potimarron rôti et risotto (végétalien, sans gluten, possible sans soja ou sans noix)
Brouillade aux épinards (végétalien, sans noix)
Chili sin carne (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Assiette pour Noël (végétalien, sans soja)
Pâtes fraîches express (végétalien, sans soja, sans noix)
Poêlée de pommes au tofu fumé (végétalien, sans gluten, sans noix)
Couscous/tajine aux amandes et pruneaux (végétalien, sans soja, possible sans gluten, possible sans noix)
Gnocchi maison (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Pâtes en sauce blanche, gratin, risotto (végétalien, sans soja, sans gluten)
Pâtes ricotta, fèves fraîches et citron (végétalien, sans gluten, sans soja ou sans noix)
Pasta con broccolo affogato (pâtes au chou fleur) (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Megadara (riz aux lentilles) (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Pot au feu végétal (végétalien, sans noix)
Parmentier de lentilles (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Navet maffé (végétalien, sans soja, sans gluten)
Bouillon de ravioles (végétalien, sans noix)
Aubergines farcies en éventail (végétalien, sans gluten, possible sans noix ou sans soja)
Tourin à la tomate (végétalien, sans gluten, sans noix, sans soja)
Chou blanc aux pois chiche (végétalien, sans gluten, sans noix, sans soja)
Tempure de légumes (végétalien, sans soja, sans noix)
Lasagnes vert blanc rouge (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Pizza chou vert et carotte (végétalien, sans soja)
Tian courgettes tomate (végétalien, sans soja)
Légumes rôtis (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Gratin de pâtes au poireau (végétalien, possible sans soja, possible sans noix, possible sans gluten)
Tajine de légumes (végétalien, sans soja, possible sans noix, possible sans gluten)
Omelette de pois chiche (végétalien, sans gluten, sans oléagineux)
Sauce tomate maison (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Epinards aux pois chiche, façon aloo palak (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Spaghetti rigolos (végétalien, sans oléagineux, possible sans soja, possible sans gluten)
Choucroute (végétalien, sans oléagineux, sans gluten, possible sans soja)
Purée de pomme de terre aux haricots blancs (végétalien, sans gluten, possible sans oléagineux, possible sans soja)
Ragoût de pomme de terre aux petits pois (végétalien, sans gluten, possible sans oléagineux)
Crozets à la crème et aux champignons (végétalien, sans oléagineux)
Risotto magique (au chou rouge) (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Pâtes au fromage 100 % végétales (végétalien, sans soja)
Soirée pizza végane (végétalien, possible sans soja, possible sans noix)
Soupe à l’oignon gourmande (végétalien, possible sans soja, sans noix)
Gratin d’aubergines à la parmesane (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Spaghetti à la bolognaise de lentilles (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Potage réconfortant (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Riz confetti (végétalien, sans soja, sans gluten)
Brick soleil à la pomme de terre (végétalien, sans soja)
Arancini aux petits pois (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Douceur verte : velouté de courgette à la poudre d’amande (végétalien, sans soja, sans gluten)

a

Pains et galettes

Pain sans pétrissage (végétalien, sans soja, sans noix)
Brioche (végétalien, sans soja, sans noix)
Crêpes à la pâte à pain (végétalien, sans soja, sans noix)
Pancakes (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten, possible sans cuisson)
Crêpes sucrées simplissimes (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Pain sans gluten (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Pain au levain naturel (végétalien, sans soja, sans noix)
Galette des rois (végétalien, sans gluten, sans soja)
Pompe à l’huile (végétalien, sans soja, sans noix)
Brioche sans oeuf ni beurre de Christophe Michalak (végétalien, sans noix)
Sandwich grillé aux épinards et caachuètes (végétalien, sans soja)
Hamburger 100 % végétal (végétalien, sans soja, sans noix)
Ragoût de lentilles (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)

.

Entremets, glaces et yaourts

Crème chocolatée façon Danette (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Crème dessert au citron (ou tout autre parfum) (végétalien, sans gluten, sans soja ou sans noix)
Tiramisu : ancienne version (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix) et nouvelle version (végétalien, possible sans gluten)
Glace à la vanille (végétalien, sans gluten, sans soja, sans cuisson)
Glace au chocolat (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Mousse au chocolat sans œufs (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Yaourts natures (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Yaourts au chocolat (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Esquimaux simplissimes à la banane (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Yaourt au lait végétal (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Panna cotta végétale (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Bâtonnets glacés écologiques et glace à la confiture (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Flan magique à la noix de coco (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Flan au chocolat façon Dany (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Mousse d’aquafaba aux fruits (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Panna cotta de l’ombre (végétalien, sans soja, sans gluten)
Crème vanille safran (végétalien, sans gluten, possible sans noix, possible sans soja)
Iles flottantes (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Idées de glaces, version 2018 (végétalien, sans gluten, sans soja, sans oléagineux)
Petit suisse goût fruité (végétalien, sans oléagineux, possible sans soja)
Crème de citron à l’amande (végétalien, sans soja)
Mousse au citron et à l’amande (végétalien, sans soja, sans gluten)
Mousse au citron (végétalien, sans oléagineux, sans gluten)
Yaourt à la noix de coco (végétalien, sans oléagineux, sans gluten)
Mousse au chocolat (végétalien, sans oléagineux, sans gluten, sans soja)
Pommes au four (végétalien, sans oléagineux, sans gluten, sans soja)
Mouhalabieh (végétalien, sans gluten, sans oléagineux)

a

Gâteaux et tartes sucrées

Muffin chocolat banane (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Far aux pruneaux (végétalien, sans gluten, sans noix)
Muffins aux pommes et flocons d’avoine (végétalien, sans soja, sans noix)
Muffins double chocolat (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Brownie super express (végétalien, sans gluten, sans soja, sans cuisson)
Bavarois au chocolat (végétalien, sans soja, sans noix)
Cœur coulant (cru) au chocolat (végétalien, sans cuisson, sans gluten, sans soja, possible sans noix, possible sans cacao)
Gâteau au yaourt (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Tarte aux pommes (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Quatre quarts (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix, riche en protéines)
Coeur coulant (traditionnel) au chocolat (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Flan pâtissier (végétalien, sans noix, sans gluten)
Tarte amandine aux poires (végétalien)
Tarte amandine aux abricots (végétalien, sans soja)
Coeur coulant sans chocolat : goût Tatin (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Muffins : recette de base (végétalien, possible sans gluten, sans soja, sans noix)
Pizza sucrée abricots dragées (végétalien, sans soja)
Gâteau au chocolat et son glaçage (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Fondant au chocolat (végétalien, sans soja, possible sans noix, possible sans gluten)
Cheesecake sans fromage frais (végétalien, sans noix, possible sans gluten)
Financiers (végétalien, possible sans soja)
Gâteau aux poires entières, streusel à la noisette, sauce à l’orange
Soleil antillais (gâteau renversé à l’ananas) (végétalien, possible sans soja)
Gâteau à étages (layered cake) (végétalien, sans fruits à coque, possible sans soja)
Fraisier (végétalien, sans soja, possible sans noix), version sans gluten
Gâteau roulé (gâteau César) (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Gâteau simplissime à la noix de coco (végétalien, sans soja, sans noix à part la coco)
Gâteau douceur à la noix de coco (végétalien, sans soja, sans noix à part la coco)
Gâteau Favori, coco et Grand Marnier (végétalien, sans noix à part la coco)
Barquettes à la confiture (végétalien, sans noix)
Gâteau simplissime (gâteau César) au chocolat (végétalien, sans noix, possible sans soja, possible sans gluten)
Gâteau César à la poire (végétalien, sans noix, sans soja)
Gâteau simplissime à la crème de marron (végétalien, sans noix, sans soja)
Gâteau au yaourt tigré (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Napolitain (végétalien, sans noix)
Tarte au chocolat simplissime (végétalien, sans noix, possible sans soja, possible sans gluten)
Bavarois à la poire (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Tarte au citron et à l’amande (végétalien, sans soja)
Number cake simplissime (végétalien, sans soja)
Crumble (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Cupcakes tout chocolat (végétalien, sans oléagineux)
Tartelettes aux pommes sculptées (végétalien, sans oléagineux, sans soja)
Far aux pruneaux (végétalien, sans gluten, sans oléagineux ou sans soja)
Petit layer cake choco-coco, sans four (végétalien, sans soja)
Fraisier Pokéball (végétalien)
Gâteau d’anniversaire très facile à la vanille (végétalien)
Cake au citron (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Gâteau tout simple à la compote (végétalien, sans soja)
Le fraisier de Mélanie Mardelay (végétalien, possible sans gluten, possible sans soja, possible sans noix)
Fraisier Ninjago (végétalien, possible sans soja)
Poirier (végétalien, sans noix)
Gâteau d’anniversaire très facile au chocolat (végétalien)
Entremet citron-vanille (végétalien, sans gluten)

.

Biscuits

Étoiles à la cannelle (végétalien, sans gluten, sans soja)
Cookies moelleux (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Biscuits sablés de Mlle Pigut (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Biscuits : recette de base (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Sablés shortbread (végétalien, sans soja, sans noix, possible sans gluten)
Rochers coco (végétalien, sans soja, sans gluten)
Biscuits vitrail (végétalien, sans soja, possible sans noix, possible sans gluten)
Cookies moelleux de CCK (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Canistrelli (végétalien, sans soja, sans noix)
Croquants aux amandes (végétalien, sans soja)
Cookies simplissimes (végétalien, sans soja, sans noix)
Sablés « boule de neige » (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Navettes de Saint Victor (végétalien, sans noix, possible sans soja)
Bredele (végétalien, sans soja)
Mikado simplissimes (végétalien, sans soja, sans oléagineux)
Cookie balls, boules d’énergie goût cookie (végétalien, sans soja)
Biscuits de Noël (liste d’idées)
Snickerdoodles (végétalien, sans soja, sans noix)

a

Autres sucreries

Granola façon Country Crisp Chocolat de Jordan’s (végétalien, sans soja)
Chocolats maison (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Chocolat chaud au cacao (végétalien, sans gluten, sans soja)
Chocolat chaud au chocolat (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Glaçage fin et décorations pour biscuits (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Salade d’oranges à la marocaine (végétalien, sans gluten, sans soja, possible sans noix)
Glaçages fondants pour cupcakes (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix) et ma recette favorite de glaçage fondant (végétalien, sans gluten , sans soja, sans noix)
Fondue au chocolat (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Pop corn croustillant au chocolat (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Bonbons gélifiés au Vitpris et bonbons gélifiés à l’agar (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Chocolat blanc sans lait (végétalien, sans soja, sans gluten)
Pâte à tartiner à la farine de pois chiche (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix) et autres recettes sucrées contenant des pois chiche
Sucettes maison, sans thermomètre ni moule (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Carteddate, roses siciliennes (végétalien, sans soja, sans noix)
Oeufs surprises en chocolat (végétalien, sans soja, sans noix, sans gluten)
Porridge (végétalien, sans soja, possible sans gluten)
Lait de licorne (végétalien, sans soja, sans gluten, possible sans noix)
Sucettes de crêpe (végétalien, possible sans soja, possible sans gluten, possible sans noix)
Graines de courge caramélisées (végétalien, sans soja, sans gluten, sans noix)
Fraicheur lactée menthe chocolat (végétalien, sans gluten, sans noix)
Frappuccino simplissime (végétalien, sans gluten, sans soja ou sans noix)
Bissap,  boisson à l’hibiscus (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Collier de perles à croquer (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Guimauves (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Roses des sables au chocolat (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)
Mochi à la rose façon loukoum (végétalien, sans gluten, sans soja, sans noix)

a

Éléments de nutrition

Comment éviter une carence en protéines ?
Comment éviter une carence en fer ?
Pourquoi manger bio ?
Comment éviter une carence en vitamine B12 ?
Pourquoi consommer du gluten ?
Pourquoi consommer des yaourts ?
Pourquoi consommer du soja ?
Comment éviter une carence en zinc ?
Pourquoi consommer de l’huile de palme ?
Pourquoi faire du pain au levain ?
Pourquoi consommer de l’huile de coco ?
Mon avis en bref sur la cuisine healthy
Qu’y a-t-il dans un bouillon cube de légumes ? – Le Kub Or
Qu’y a-t-il dans un bouillon cube de légumes ? – Le bouillon Rapunzel
Qu’y a-t-il dans un bouillon cube de légumes ? – Le sel Herbamare
Qu’y a-t-il dans un bouillon cube de légumes ? – Le Sapori


a

Pourquoi devenir végétarien ?

Raison 1 : l’environnement
Raison 2 : la santé (1ère partie)
Raison 2 : la santé (2nde partie)
Raison 3 : l’éthique animale
Raison 4 : l’intendance culinaire
Raison 5 : le budget
Raison 6 : la faim dans le monde
Raison 8 : l’empathie envers les humains ? (attention, raison en partie hypothétique)
Raison 9 : les impôts
Pourquoi rester omnivore ?
Pourquoi manger de la volaille de Bresse ?
Pourquoi consommer du foie gras ?

a

Pourquoi devenir végétalien ?

Pourquoi manger des œufs ?
Pourquoi consommer du miel ?

a

S’organiser pour cuisiner végé sans effort

Astuces

Peut-on tout congeler ?
Comment devenir végétarien, première partie
Comment devenir végétarien, seconde partie
Comment végétaliser une recette de cuisine ?
Comment remplacer les œufs ?
Comment manger des légumes en s’amusant ?
Comment cuisiner les pois chiche ?
Comment faire un gâteau sans four ?
L’essentiel dans ma cuisine (ingrédients et ustensiles)
Les ratios de Végébon
Astuces pour faire une myriade de muffins
Colorant alimentaire bleu fait maison et mise au point sur les bénéfices nutritionnels du colorant bleu spiruline
Poudre à lever faite maison
Kit SOS cookies
Mes recettes préférées ou à tester, par légume
Mes recettes préférées ou à tester, par légumineuse
Comment je planifie les repas véganes de la famille
Aliments 100 % végétaux au supermarché
Soirée pizza végane
Menus végétaliens super rapides
Vermicelles colorés 100 % végétaux
Découper des toasts en forme de sapin
Colorant alimentaire rose fait maison

Traditions alimentaires
9 recettes par famille
Pourquoi manger de la viande ?
Peut-on être sportif et végétarien ?
Bruncher végé à Paris
Repas de Noël 2013
Repas de Saint Sylvestre 2013
Manger au restaurant
Repas en voyage

.

Le coin des petits (sauf les livres pour enfants)

Fête de grossesse
Récit et alimentation de grossesse végé
Ma liste d’éléments utiles pour une grossesse
Récit d’accouchement
Recherche nounou
Quelques idées pour se préparer à l’accouchement
Les 6 premières semaines avec le Béluga
Le Béluga de 6 semaines à 4 mois, ses poussées dentaires, ses habits, ses couches
Le Béluga de 4 à 6 mois, sa première nounou, mon sac à langer, sa trousse de toilette
Le Béluga de 6 à 12 mois, sa diversification alimentaire
Le Béluga de 12 à 18 mois, son sommeil, ses chaussures, ses jouets
Le Béluga de 18 à 23 mois, son sommeil, ses vêtements et ses chaussures, ses jouets, son pot, ses soins médicaux, mes astuces pour éviter les crises de frustrations, mes réflexions sur les gourdes à compote
Le Béluga de 24 à 30 mois, son sommeil, ses vêtements et ses chaussures, ses jouets, ses livres, sa fête de Pâques, mes réflexions sur la « crise des 2 ans »
Le Béluga de 30 à 36 mois, ses jouets, ses livres
Le Béluga de 3 ans à 3 ans et demi, sa rentrée à l’école, ses jouets, ses activités manuelles
Les repas du Béluga à 4 ans
Récit d’allaitement du Béluga
Le Béluga de 3 ans et demi à 4 ans, ses habits, ses dessin animés, les poux, le décès de son arrière grand-père, ses jouets et livres
Les 6 premières semaines avec le Pinto, sa naissance, sa supplémentation en vitamine D
Jeu de l’oie fait maison
Anniversaire Pyjamasques (5 ans)
Le Pinto de 6 semaines à 6 mois, ses habits, son suivi médical, ses jouets, comment on le déplace, la préparation de sa diversification alimentaire
Véganisme en famille, histoire de compromis
Le Pinto de 6 mois à 1 an, ses jouets, sa diversification alimentaire
Petites vacances dans le Gard
Lettre de Noël
Le calendrier de l’Avent du Béluga, 5 ans et demi
Le lutin de Noël
Mes colocs extra-terrestres
Du féminisme quand on est mère
Comment je planifie les repas véganes de la famille
Anniversaire Pokemon (6 ans)
Babysoif
Le Pinto de 12 à 18 mois, son sevrage nocturne, ses chaussures, ses jouets
Le cartable de CP du Béluga
Peinture corporelle naturelle pour jouer dans le bain
Le Pinto de 18 à 24 mois, son adaptation chez la nounou, ses chaussures, ses livres et ses jeux
Petites vacances près de Rome
Nos calendriers de l’Avent 2018 : Lego et Grund
Courtes vacances d’hiver en Camargues
Spaghetti rigolos (végétalien, sans oléagineux, possible sans soja, possible sans gluten)
Anniversaire Kung Fu Panda (7 ans)
Les couches lavables pour bébé : mon expérience
Mes dessins animés pour enfant préférés
Vacances près d’Anduze
Répartir mes tâches domestiques quand on est parent
Chasse au trésor super facile
Notre emploi du temps pendant le confinement
Déguisements pour enfant
Le Béluga de 4 ans à 5 ans, ses repas, ses chaussures, ses cheveux, ses peurs, l’arrivée de son petit frère, son école, son sommeil, ses jeux et livres, nos activités de fin d’année
Anniversaire Pokémon (8 ans)
Géocaching, les balades jeux
Halloween 2021
Apprendre les tables de multiplication
Construire une cabane éphémère
Soirée du Nouvel An sur le thème des étoiles
Jouets à bulles
Activités pour enfant sur les dinosaures
Déguisements de dragon pour enfant
Chaussettes pour bébé ou enfant
Chasse au trésor Escape game pour enfant : boîtes mystère, cherche et trouve, énigme à billes pour code de cadenas
Anniversaire Ninjago (9 ans)
Déguisement d’ailes en carton et papier crépon
Jeux pour enfant à emporter
Placards Montessori pour ranger les habits des enfants
Nos lits pour les premiers mois de bébé
Nos lits d’enfant
Nos couteaux durables pour enfant
Mochi avec les enfants
Jouets pour enfant sur la danse classique
Les jouets préférés de mes enfants
Anniversaire bisous (5 ans)
Maquillage de dragon super facile
Chasse aux oeufs à la Végébon
Anniversaire One Piece (10 ans)

.

Livres pour enfants

Je boycotte les éditions Fleurus
La propagande sexiste des éditions Fleurus : exemple de « L’imagerie dinosaures et préhistoire »
Livres pour enfant sur le véganisme
Livres pour enfant sur le réchauffement climatique
Livres pour enfant sur le papa
Livres pour enfant montrant une alimentation végétale
Livres pour enfant sur les chiffres
Livres pour enfant sur les déchets
Livres pour enfant pour rire
Livres pour enfant sur la préservation de la planète
Livres pour enfant sur la différence
Livres pour enfant sur le végétarisme
Livres pour enfant sur le racisme et l’antisémitisme
Livres d’enfant pour sourire
Livres pour enfant sur l’allaitement
Livres d’enfant à manipuler
Magazines pour enfants trouvables en kiosque
Livres pour enfant sur le parentage proximal
Livres pour enfant sur les différentes familles
Livres pour préparer un enfant à l’arrivée d’un bébé
Livres pour enfant sur le potager
Livres pour enfant sur le consumérisme
Livres pour enfant sur les prince-sses
Livres pour apprendre à lire l’heure
Les enfants du bruit et de l’odeur
Livres d’enfant sonores
Livres pour enfant sur le corps humain
Livres d’enfant pour reconnaître les émotions
Livres pour enfant sur les dinosaures
Livres pour enfant sur les fossiles
Livres pour enfant sur l’ennui
Livres pour enfant sur la grossesse
Livres pour enfant sur la colère
Livres pour enfant sur la mort
Livres documentaires pour enfant sur la danse classique

Livres de cuisine

Livres de cuisine végétalienne en anglais
Pandas dans la brume
Livres de cuisine végétalienne générale
Livres de cuisine végétalienne crue
Quelques articles qui ont attiré mon attention

.

Histoire d’objets : astuces véganes / simplicité volontaire

Mes chaussures en printemps/été
Mes chaussures en automne/hiver
Les gourdes à compote
Les dosettes de sérum physiologique
Les coussinets d’allaitement
Nos calendriers de l’Avent 2018 : Lego et Grund
Quelques idées de cadeaux de Noël 2018
Mes emballages cadeaux de Noël 2018
Les couches lavables pour bébé
Les mouchoirs lavables
Mes cadeaux d’anniversaire 2020
Parapluie pour enfant
Masques lavables
Mes pulls d’hiver
Repriser les vêtements
Coton-tige et cure-oreille
Culottes en dentelle pour fuites urinaires
Mon lombricomposteur
Boxers courts pour homme ou garçon
Mes soutien-gorge
Socquettes pour adulte
T-shirts de Doudou
Couteaux pour adulte
Remplacer la galette d’une chaise scandinave
Nécessaire à couture fabriqué en France : kits tout prêts, matériel à acheter à l’unité
Mon avis sur l’Éco-cirque
Petites vacances à Menton
Acheter un couscoussier durable

Petits bricolages & sciences à la maison

Extraire le colorant bleu de la spiruline
Le liniment oléocalcaire
100 bougies pour des mariés
Calendrier de l’avent en berlingots de papier
Flocons de neige à découper
Décorations en bandes de papier
Cartes d’invitation Pokeball
Emballer un cadeau avec des dessins
Plastique fou récup, en couvercle plastique
Kit de magie licorne
Cartes pop-up simplissimes
Lanternes chinoises
Invitations à déplier
Dessin de panda à la fourchette
Mini livre origami
Plastique fou en gobelets jetables
Soleil en plastique fou de pot de yaourt
Fleurs ou shuriken en plastique fou de pot de yaourt
Boutons en plastique fou de pot de yaourt
Fabriquer une balle anti-stress
Fabriquer un bloc à trésor enfoui
Petite boîte façon Pokéball
Balle de jonglage façon Pokéball
Marque-pages origami Pokémon
Horloge d’entraînement
Calendrier de l’Avent album photo
Calendrier de l’Avent bisou
Invitations Ninjago
Ballons de baudruche à déco Ninjago
Carte pop-up montgolfière
Fabriquer un serre-tête de déguisement
Une étoile formée de coeurs en papier
Grand flocon en rouleau de papier toilette
Guirlande d’étoiles en papier
Invitation scellées One Piece
Imprimer des billets One Piece
Crackers à confetti
Encre invisible révélée à la chaleur
Encre invisible au bicarbonate et chou rouge
Glaçon géant pour chasse au trésor

Danse classique (ballet)

Chaussons demi pointes véganes
Collants de danse classique pour toutes les couleurs de peau
Chaussons de pointes véganes pour toutes les couleurs de peau
Justaucorps de danse classique fabriqués en France
Justaucorps de danse classique taille XL
Qui peut pratiquer la danse classique ?
Jouets pour enfant sur la danse classique
Faire de la danse classique quand on a des poils visibles
De la diversité au Ballet de l’Opéra de Paris
Choisir une tunique de danse classique
Livres documentaires pour enfant sur la danse classique

Autres : événements, Saveurs durables, moi

Concours de cuisine durable : La cuillère d’or
Devinette : quelle est cette ville ?
Recette 1 pour le concours Cuillère d’or 2011
Recette 2 pour le concours Cuillère d’or 2011
Le concours Cuillère d’or 2012 est ouvert aux végés
Lancement d’un concours de cuisine éthique et écologique
Participer au concours de cuisine Saveurs durables, saveurs véganes
Annonce de la journée Saveurs durables, saveurs véganes
Programme de la journée Saveurs durables, saveurs véganes
Compte-rendu de la journée Saveurs durables, saveurs véganes
Astuces pour réparer et re-parer Noël
Ouverture des candidatures pour le concours Saveurs durables 2013
Saveurs durables : les prix à gagner
Saveurs durables a besoin de vos candidatures
Encore 20 jours pour candidater à Saveurs durables en Professionnels et voter pour les Amateurs
Saveurs durables 2013 : le programme complet
Saveurs durables 2013 : le bilan
Saveurs durables 2014 : le compte-rendu
Lancement du concours Saveurs durables 2015
Signature et crêpes pastèque
Végébon a 10 ans !
Avant et maintenant
L’EMDR et ma phobie des bébés qui pleurent et Les dinosaures qui couvent leurs œufs
Mes photos de classe : 1986, 1987, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003.
Idées de cadeau pour ma grand-mère
Bilan de 3 ans de thérapie