Archive | 00:01

Remplacer la galette d’une chaise scandinave

11 Déc

Bonjour,

Quand nous avons emménagé à Marseille, nous avons remplacé avec joie nos chaises pliantes Ikea par de « vraies » chaises.  Nous avons choisi un modèle confortable tout en étant relativement facile à nettoyer : une « chaise de style scandinave » inspirée de la Eames shell chair, de Ray et Charles Eames.

.

Nous avons les chaises ICE de Maisons du Monde – on retrouve le même type de chaise chez de nombreuses marques. Je ne sais malheureusement pas dans quel pays ni dans quelles conditions elles sont fabriquées, et c’est un problème que j’ai retrouvé dans tous les magasins de meubles classiques vendant ce type de chaise.

En tout cas, le modèle que nous avons possède une sorte de coussin appelé galette, vissé dans la coque en plastique. Or, au bout de 5 ans d’usage, le tissu de la galette était fendu, déchiré, et nos enfants le pelaient petit à petit. Il était temps de faire quelque chose !

Ayant acheté un modèle de chaise commun, je pensais qu’il serait un jeu d’enfant d’acheter de nouvelles galettes. Mais en fait pas du tout : Maison du Monde ne vend que les chaises complètes : pieds + coque + galette ! Et c’est la même chose chez les autres fournisseurs.

Heureusement, il est facile de démonter chaque chaise. Et il suffit d’acheter un morceau de tissu en simili-cuir, aussi appelé skaï, et de l’agrafer par-dessus le tissu abimé pour régler le problème !

Je vous explique en images comment j’ai fait. Ou plutôt comment on a fait, puisque j’ai mis le Béluga et le Pinto à contribution.

.

Matériel

  • Une clé Allen correspondant à la taille des vis de la chaise
  • Du tissu simili-cuir (skaï) de qualité siège : le produit que l’on trouve largement est Karia et il existe en de nombreux coloris. Il en faut environ 43 x 51 cm par chaise. Comme ce tissu se vend par largeur de 140 cm, si vous avez 6 chaises à réparer il devrait suffire de commander une longueur de 110 cm (= 1,1 m = 11 unités de 10 cm). Je l’ai acheté sur la boutique en ligne Mondial tissus puis récupéré cet été dans un de leurs magasins physiques.
  • Des ciseaux
  • Une agrafeuse manuelle de bricolage
  • Des agrafes peu profondes (sinon elles vont traverser la galette)
  • Si besoin, un ôte-agrafes

Déroulé
On retourne la chaise et un utilise la clé Allen pour dévisser les 4 grandes vis (et leur rondelle) fixant les pieds à la coque de la chaise.

Puis on dévisse les 2 petites vis accrochant la coque à la galette de la chaise. Bien conserver les 4 grandes vis et leur rondelle ainsi que les 2 petites vis.

Avec des ciseaux, on découpe un morceau de skaï correspondant à la surface de la galette plus 2 ou 3 cm de chaque côté.

Avec une agrafeuse de bricolage, on agrafe le nouveau tissu par-dessus l’ancien.

Voilà le résultat ! Vous pouvez voir qu’on a agrafé le tissu loin du bord en se disant qu’ainsi les agrafes ne traverseraient pas la galette pour nous piquer les fesses, mais c’est le contraire qui s’est produit. C’est pourquoi je vous conseille de découper le tissu avec moins de marge que nous afin d’agrafer plutôt près du bord, avec des agrafes peu profondes.

Puis on remonte la chaise ! Placer la galette sur la coque en veillant à ce qu’elle soit dans le bon sens. Sur la photo ci-dessous, la galette n’est pas dans le bon sens : on voit que le devant de la galette dépasse de la coque.

Retourner l’ensemble sur vos genoux et remettre les deux vis fixant la galette à la coque.

Ajouter le pied et sa plaque de boulonnage, et mettre en place les 4 grandes vis avec leur rondelle.

On visse d’abord les 4 grandes vis sans les serrer, puis on serre le tout.

Essayez votre chaise pour vous assurer qu’aucune agrafe ne traverse la galette. Ici, vous pouvez voir plusieurs pointes venant de sous le tissu : il s’agit d’agrafes qu’il faut retirer… en démontant à nouveau la chaise.

Pour retirer les agrafes qui ne sont pas placées au bon endroit, on a utilisé un ôte-agrafes de bureau.

Puis on a remonté la chaise à nouveau !

.

Bilan : On est bien content d’avoir à nouveau des chaises toutes belles, à peu de frais et en produisant très peu de déchets !

.

Bon week-end !