Archive | décembre, 2021

Poirier 100 % végétal

26 Déc

Bonjour !

Voici un joli gâteau de fête, réalisé à quatre main avec le Pinto. Il adore cuisiner mais son parfum préféré de gâteau est à la vanille. Pour cette session pâtisserie avec lui, je n’ai donc pas choisi un gâteau simplissime à la crème de marron (on en avait fait un la veille), ni un bavarois à la poire, ni une tarte au citron et j’avais envie de changer du gâteau simplissime à la vanille. On s’est donc tournés vers une recette de saison dont le goût principal est la vanille : le poirier.

A la différence de la recette du CAP pâtisserie, on fait ici seulement 2 couches de génoise. Cela permet d’utiliser un seul moule. De plus, on fait une version 100 % végétale, ce qui nous permet d’avoir directement une génoise assez sucrée et moelleuse pour ne pas avoir besoin de l’imbiber de sirop.

Pour la génoise, j’ai utilisé ma recette très simple de gâteau César. Pour la crème mousseline, j’utilise toujours la super recette de Mélanie Mardelay avec mes petites adaptations, notamment pour le refroidissement de la crème pâtissière.

Pour les poires, on a fait au plus simple en utilisant un bocal de poires au sirop. Attention, on ne sent le goût des poires que quand on en croque un morceau, à part cela la saveur de l’entremet est la vanille.

.

Ingrédients pour 4/6 portions (un moule de 17 cm de diamètre)

– 80 g de fécule de maïs
– 100 g + 100 g de sucre
– 500 ml + 100 ml de lait de soja nature
– 1,5 cuillerée à café d’extrait de vanille
– 100 g de farine de blé
– 1/3 de sachet de poudre à lever
– 1 cuillerée à soupe (15 g) d’huile de colza cuisson
– 180 g de margarine végétale
– 5 demi poires au sirop (200 g, poids égoutté) + éventuellement pour la décoration
– Facultatif : des amandes effilées pour la décoration

Matériel spécial
– 1 cercle de 17 cm de diamètre (j’utilise un cercle réglable)
– 1 tapis de cuisson
– 1 fouet électrique
– 1 pelle à tarte
– Facultatif : 1 poche à douille avec une douille en étoile

.

Préparation de la crème pâtissière (plusieurs heures à l’avance)
– Mélanger les 80 g de fécule avec 100 g de sucre puis ajouter progressivement 500 ml de lait de soja.
– Cuire en remuant sans cesse, de préférence avec un fouet.


– Quand la crème est devenu épaisse comme une crème dessert, au bout d’environ 10 minutes, elle est cuite. On peut la goûter pour le vérifier.
– Ajouter 1 cuillerée à café d’extrait de vanille puis verser la crème dans une boîte hermétique.
– Placer la boîte dans un bac d’eau (j’utilise comme bac l’évier de cuisine). Cela va permettre de la faire refroidir assez vite, sans frigo. Conserver le fouet, on le réutilisera tout à l’heure.

Préparation de la génoise (plusieurs heures à l’avance)
– Pendant que la crème pâtissière refroidit, préparer la génoise.
– Allumer le four à 185 °C et sortir un moule de 17 cm de diamètre : j’utilise un cercle à entremet réglable et un tapis de cuisson. Huiler légèrement l’intérieur du moule pour faciliter le démoulage.
– Dans un saladier, mélanger 100 g de farine, 100 g de sucre et 1/3 sachet de poudre à lever.
– Ajouter 1 cuillerée à soupe d’huile et 100 ml de lait de soja.
– Mélanger brièvement puis verser dans le moule et enfourner 12 minutes.
– Sortir du four, laisser reposer 10 minutes puis démouler et stocker la génoise sur une grille.


– Sortir la crème pâtissière du bac d’eau et mettre à la place le moule. Cela va permettre de ramollir les restes de gâteaux collés dessus et donc de le nettoyer très facilement.

Préparation de la crème mousseline
– Dans un saladier, ou le bac du robot pâtissier si on en utilise un, placer les 180 g de margarine et la fouetter au fouet électrique pour qu’elle s’attendrisse.
– Fouetter un peu la crème pâtissière (qui est désormais à température ambiante) avec le fouet à main que l’on avait utilisé pour la préparer.
– Sans cesser de fouetter la margarine, y ajouter la crème pâtissière cuillerée par cuillerée. Mélanie insiste : c’est très important d’attendre que la cuillerée précédente soit incorporée avant d’ajouter la suivante.
– Quand toute la crème pâtissière a été incorporée, la crème mousseline est prête. La stocker au frigo.

Montage du gâteau
– Torréfier les amandes effilées : dans une poêle sans aucun ajout de matière grasse, déposer les amandes et les cuire jusqu’à ce qu’elle brunissent légèrement. Les verser alors dans un bol et éteindre le feu.
– Quand la génoise est complètement refroidie, utiliser un couteau à pain pour la scier doucement en deux dans l’épaisseur.


– Laver et sécher le cercle à entremet.
– Placer le cercle à entremet sur le plat de service ou sur un disque. Chemiser les parois intérieures du cercle à entremet avec du rhodoïd.
– Mettre le bas de la génoise au fond du moule.


– Couvrir le bas de la génoise d’une couche de crème mousseline.


– Couper les poires en dés et les disposer sur la couche de crème.


– Couvrir généreusement les dés de poire avec de la crème mousseline.


– Placer l’autre moitié de la génoise.


– Couvrir d’une fine couche de crème mousseline et lisser le dessus.


– Mettre le reste de crème mousseline dans une poche à douille munie d’une douille étoilée. Pour remplir la poche, je la place ouverte dans un bocal.
– Conserver le gâteau et la poche à douille au frigo.
– Quand la crème mousseline est bien froide (le lendemain par exemple), démouler le gâteau et retirer délicatement le rhodoïd.


– Avec la poche à douille et une pelle à tarte, recouvrir les côtés du gâteau de crème mousseline puis décorer le dessus.


– Facultatif : Déposer les amandes torréfiées autour du gâteau et des tranches de poire bien égouttées sur le dessus.
– Conserver au frigo.

.

Remarques

  • Version sans gluten : Je n’ai pas encore testé, mais je ferais probablement ma version sans gluten du gâteau César.
  • Version sans margarine : Je ne l’ai pas testé, mais ce poirier de Patate et cornichon a l’air délicieux ! Sa décoration façon naked cake est très élégante. Éline infuse les poires d’anis étoilé et de cannelle pour relever le goût du dessert.
  • Version avec plus goût de poire : A l’occasion, je tenterai de remplacer la moitié du lait de soja par du nectar de poire. Et je diminuerais alors le sucre de la crème mousseline à 75 g.
  • Version framboisier : Je pense remplacer les poires au sirop par 125 g de framboises fraîches, et utiliser plus de sucre (125 g) et moins de vanille (1 cuillerée à café) pour la crème mousseline.

Bon dimanche !

Ma photo de classe 2003-2004

25 Déc

Bonjour !

Cette fois, c’est la dernière ! Saurez-vous trouver où est Sandrine ?

2003 copie

Et saurez-vous trouver Delphine, d’après la photo précédente ?

Je vous souhaite un joyeux Noël !

Ma photo de classe 2002-2003

24 Déc

Bonjour !

Hé hé, il y a encore quelques photos de classe car je suis restée deux ans au lycée après le bac. Saurez-vous trouver où est Sandrine ?

2002 copie

Pour le coup, je ne suis plus dans la même classe que Doudou car on a choisi des orientations différentes. Mais on reste dans le même lycée, donc on se voit à la récré et le midi ^^.

En classe, je profite de la présence de mon amie Delphine. Elle est à ma droite sur la photo.

Et à l’époque notre jeune prof de physique, au centre de la photo, a un large fan club.

Bonne journée !

Ma photo de classe 2001-2002

23 Déc

Bonjour !

Et voilà, on est en terminale ! Saurez-vous trouver où est Sandrine ?

2001 copie

Sur cette photo, je suis tout près de Doudou, ce qui reflète bien notre quotidien : je suis assise à côté de lui en classe, le soir on s’écrit et le week-end on se voit.

Et le prof au milieu s’appelle Monsieur Parenti. C’était un prof de physique-chimie et un sacré personnage, qui me terrifiait. Il rendait les copies dans l’ordre décroissant des notes… Mais à la fin de l’année, il m’a conseillée une formation post-bac, dans laquelle je me suis vraiment régalée et épanouie. Alors merci M. Parenti !

Bonne journée !

Ma photo de classe 2000-2001

22 Déc

Bonjour !

Saurez-vous trouver où est Sandrine ?

2000 copie

Bonne journée !

Ma photo de classe 1999-2000

21 Déc

Bonjour !

Saurez-vous trouver où est Sandrine ?

1999 copie

Sur cette photo, vous pouvez aussi voir Doudou ! Je n’étais pas amoureuse de lui à l’époque, mais quand je regarde la photo maintenant je trouve que c’est le plus beau garçon de la classe. Cet indice doit vous suffire pour le trouver, je suppose ^^.

Avec Doudou, on a eu de la chance de se rencontrer car le lycée Thiers n’était pas son lycée de secteur, ni le mien. Je venais au lycée en train, avec la ligne Miramas-Marseille, connue pour ses si beaux paysages de la Côte Bleue… et ses si nombreux retards et suppressions de train.

Bonne journée !

Ma photo de classe 1998-1999

20 Déc

Bonjour !

Saurez-vous trouver où est Sandrine ?

1998 copie

Bonne journée !

Roses des sables au chocolat

19 Déc

Bonjour !

Une des traditions de Noël dans la famille de Doudou, ce sont les cartedatte, des beignets siciliens croustillants en forme de rose (vous avez la recette ici).

L’autre tradition sucrée, en plus des 13 desserts provençaux, ce sont les roses des sables en chocolat de Tatie Marie, présentées dans des mini caissettes en papier. En voici la recette exacte (merci Marie !), ainsi que mon adaptation. Cela peut faire un chouette cadeau gourmand, par exemple associé à des sablés boule de neige.

.

Les chocolats de Tatie Marie

Ils sont fondants, légèrement croustillants et complètement addictifs !

Ingrédients
– 125 g de Végétaline
– 100 g de chocolat
– 75 g de sucre glace
– 85 g de corn flakes

Préparation
– Faire fondre la Végétaline avec le chocolat et le sucre glace.


– Ajouter les corn flakes et mélanger délicatement.


– Verser ce mélange dans des mini caissettes en papier.
– Laisser solidifier au moins 1 h.

Remarque
Si on n’a pas de mini caissettes en papier, on peut couler le mélange dans une lèchefrite chemisée de papier cuisson, laisser solidifier puis casser en morceaux.

.

Mes roses des sables en chocolat

Personnellement, je n’ai pas de caissettes en papier alors j’ai préféré fabriquer des croustillants chocolatés qui ressemblent plus aux roses des sables en gypse. J’ai modifié les proportions des différents ingrédients, et tant qu’à faire je vous propose une version qui peut être bio, avec de l’huile de coco à la place de la Végétaline.

.

Ingrédients pour 15 rochers
– 70 g de chocolat noir
– 40 g d’huile de coco
– 35 g de sucre glace
– 85 g de corn flakes

.

Préparation
– Dans une grande casserole (ou un saladier si vous avez un four micro-ondes), faire fondre le chocolat et l’huile de coco. On choisit une grande casserole parce qu’on y ajoutera ensuite les autres ingrédients.
– Ajouter le sucre glace et bien mélanger.
– Ajouter les corn flakes et mélanger délicatement jusqu’à ce qu’ils soient tous bien enrobés de mélange chocolaté.
– Avec deux cuillères à soupe, déposer des tas de corn flakes chocolatés sur une feuille de cuisson.


– Laisser solidifier au moins 1 h.

– Détacher délicatement chaque rocher de la feuille de cuisson. Stocker les rochers dans une boîte fermée.

.

Remarques

  • On ne peut pas remplacer le sucre glace par du sucre en poudre. J’ai essayé pour vous, en le faisant fondre pour qu’il se mélange au chocolat et à la graisse de coco : ça a été un désastre complet !
  • L’huile de coco peut être vierge ou désodorisée. Dans les deux cas, je trouve qu’on ne sent pas la noix de coco dans le résultat final.
  • La Végétaline est de l’huile de coprah complètement hydrogénée. Cette hydrogénation la rend plus solide que l’huile de coco. La Végétaline ne comporte pas d’acides gras trans, car elle est totalement (et pas partiellement) hydrogénée. La Végétaline n’a pas de goût ni d’odeur. On peut la conserver très longtemps dans un placard.
  • L’huile de coco est un peu moins ferme que la Végétaline. C’est pour cela que dans ma recette j’ai modifié la proportion d’huile de coco et de chocolat. Si vous voulez une forme de rose des sables en rocher (sans caissette) mais que vous utilisez de la Végétaline, utilisez les proportions de Tatie Marie, simplement en doublant la quantité de corn flakes : 125 g de Végétaline, 100 g de chocolat, 75 g de sucre glace et 170 g de corn flakes. Avec ces quantités, vous obtiendrez 30 rochers.
  • Les Mikado simplissimes sont une autre gourmandise très simple à réaliser avec du chocolat, de la Végétaline du sucre glace et un aliment croustillant. La recette est ici.

.

Bon dimanche !

Flocon en rouleau de papier toilette

18 Déc

Bonjour !

Pour changer des flocons de neige en papier, on a testé les flocons de neige en rouleau de papier toilette. C’est simple et on peut laisser cours à son imagination.

Vous pouvez voir dans l’article de Mes petits bonheurs et dans celui de Cook’n with Mrs G (en anglais) de jolis flocons en rouleau de papier toilette, simplement mis en valeur avec de la peinture blanche.

Ici, j’ai réalisé la version avec paillettes comme dans l’article de Je suis une maman, parce que j’ai depuis des années un fond de pot de paillettes dont je ne sais que faire.

.

Matériel pour 1 flocon

  • 2 ou 3 rouleaux de papier toilette vides
  • Des ciseaux capables de couper du carton
  • Facultatif : de la peinture couvrante (ici des tubes de gouache)
  • Du vernis colle ou de la colle gel en tube
  • Éventuellement, des pinces à linge
  • Facultatif : des paillettes fines

Préparation

Facultatif : Peindre les rouleaux, côté extérieur puis côté intérieur. Laisser sécher.

Couper chaque rouleau en deux, puis en deux, puis en deux, pour obtenir 8 rondelles de même largeur. Ne pas hésiter à aplatir les rouleaux pour les couper plus facilement.

Assembler les formes selon votre souhait pour votre flocon.

Coller les formes, en utilisant éventuellement des pinces à linge pour maintenir l’assemblage le temps que la colle sèche.

Facultatif : Verser des paillettes sur une feuille de papier. Déposer de la colle sur la face la plus plate du flocon (celle qui était contre la table) puis tremper le flocon dans les paillettes.

 

 

Laisser sécher. Plier la feuille pour récupérer les paillettes restantes.

On peut accrocher le flocon sur un mur avec de la patafix, à une fenêtre avec une ficelle, l’enfiler dans une des branches du sapin…

.

Remarques

La face du dessus de votre flocon est la face la moins plate. Si c’est elle que vous encollez pour y mettre des paillettes, il est probable qu’il y aura des rondelles un peu moins épaisses qui n’auront pas été en contact avec des paillettes, comme ici :

La solution est de saupoudrer des paillettes sur ces zones. Voilà, c’est réparé !

.

Si vous avez aimé ces flocons en rouleau de papier toilette, vous aurez peut-être envie de regarder les créations de Childmade tutorials (en anglais) à base de rouleau de papier toilette : deux souris qui s’échangent des paquets cadeaux, un chiot, un lapin, une dinde, une tête de père Noël et un trèfle à quatre feuilles.

Bon week-end !

Ma photo de classe 1997-1998

17 Déc

Bonjour !

Saurez-vous trouver où est Sandrine ?

1997 copie

Bonne journée !