Mes soutien-gorge

1 Mai

Bonjour !

Comme promis, après avoir parlé des dessous de ma grand-mère, de mon mari et de mes fils, on passe à moi. L’article est centré sur les soutien-gorge, car c’est cet élément qui dicte ce que je porte en bas.

On commence par un petit historique pour vous situer mes besoins. Il y a bien longtemps, quand j’ai commencé à acheter mes soutien-gorge je suis allée au marché et chez Etam. Puis quand j’ai commencé à avoir un salaire à temps complet et Doudou aussi, on a choisi quelques très beaux ensembles en tulle brodé de marques comme Simone Pérèle, comme des œuvres d’art à porter. Pour la lingerie unie, discrète et confortable (le tulle, même fin, me gratte la peau), j’allais chez Women Secrets.

Puis j’ai simultanément commencé un travail de prof (avec des dizaines de paires d’yeux qui observent tout) et 7 années de grossesse et/ou allaitement. Une fois terminées ces années, non seulement les élastiques de mes précédents ensembles avaient rendu l’âme, mais de plus je ne concevais pas de remettre des soutien-gorge avec broderies et découpes de tulle qui pourraient se deviner à travers mes sous-pulls, et j’avais découvert l’existence des soutien-gorge sans armatures. J’ai aussi découvert le concept du « no bra » mais cela ne me convient pas du tout : je me retrouve à tenir ma poitrine avec une main quand je marche !

Voici dorénavant mes critères pour acheter un soutien-gorge du quotidien :

  • Modèle peu emboitant, idéalement avec des bretelles fines
  • Sans reliefs
  • Avec agrafes pour pouvoir le retirer sans enlever mon sous-pull, quand je suis tellement fatiguée que je vais me coucher sans me laver ni mettre mon haut de pyjama
  • De couleur « froide » (rose, bleu, vert…) très vive, ou alors couleur sable
  • Taille 95B
  • Si possible en matières écologiques et fabriquées de manière éthique
  • Modèle assorti à un boxer bas ou à une culotte basse. Remarque : Pour me libérer d’une partie de la pression liée aux canons de beauté oppressifs de notre société, dès que j’en ai eu la capacité financière (avant d’avoir la capacité de remettre en question ces diktats), je suis allée chez un dermatologue pour faire des séances d’épilation définitive des aisselles et d’une partie du maillot. Je choisis donc mes bas en fonction de leur confort, pas seulement de leur capacité à cacher les poils pubiens.

.

Lingerie fabriquée en Inde de manière équitable

La marque Peau éthique propose un soutien-gorge sans armature, en coton bio fabriqué en Inde de manière équitable. Il coûte 27 euros et existe en différentes couleurs unies. J’ai choisi la couleur « taupe », qui pour moi correspond à une couleur « sable ».

Les élastiques du tour de buste ne sont pas enrobés dans du tissu et sont donc en contact direct avec la peau, mais je ne trouve pas cela gênant en terme de confort.

J’ai accompagné l’achat d’un soutien-gorge par deux slips assortis. Le boxer assorti est un trop haut à mon goût.

Le tout est simple, confortable et tient très bien aux lavages. Merci à Mélanie Mardelay pour son article rigolo grâce auquel j’ai découvert cette marque (que j’apprécie aussi pour ses chaussettes, je vous en parlerai dans un autre article).

.

Lingerie fabriquée en Europe

Ensemble Colorio Organics : soutien-gorge et culotte

La marque Colorio organics proposait un soutien-gorge sans armature, en coton bio, fabriqué en Europe, avec des couleurs très vives.

Je n’ai jamais compris comment choisir les imprimés sur la boutique Etsy de la marque, donc j’ai acheté des ensembles sur d’autres sites, comme Comptoir Biosud par exemple. Un soutien-gorge coûtait environ 17 euros. On pouvait trouver une culotte ou un boxer bas assorti.

A gauche boxer bas taille L tout neuf. A droite, boxer bas taille M qui a été lavé à de nombreuses reprises.

Cette marque taille petit. Pour les boxers et culottes, je porte du 40 et il me faut du L. Et en terme de soutien-gorge, la taille L est pile ce qu’il faut pour mon 95B (voire limite un peu petite) et il n’y a pas de taille au-dessus.

En tout cas, j’aime ces ensembles qui apportent de la bonne humeur tout en étant très confortables (pour ma taille de poitrine). Si comme moi vous ne triez pas les couleurs, je vous recommande d’éviter les pièces entièrement de couleur claire  : elles risquent de devenir grisâtres.

Bon, je vous écris tout ça, mais maintenant la marque ne fait plus de soutien-gorge, seulement des brassières… Or mes soutien-gorge actuels commencent à être bien usés et leur attache est à changer. Je vais demander à la couturière du quartier si elle accepte de le faire.

.

La marque Living crafts fabrique aussi en Europe son modèle Basic. Il coûte 29,95 euros. Je l’ai essayé mais il est trop emboitant à mon goût, et son shorty assorti n’est pas taille basse. Il y a aussi un slip, mais je ne l’ai pas testé.

.

Enfin, j’ai essayé le modèle Betty de Comazo earth en couleur bleu ciel. Il coûte 29,95 euros. Il est fabriqué en Europe, la couleur bleue est lumineuse, le tissu est très confortable, mais le soutien-gorge est très emboitant et je trouve le slip un peu trop échancré à mon goût (il n’est pas aussi taille basse que ce que laissent penser la photo). J’aurais mieux fait de le renvoyer à réception, mais maintenant que je l’ai, je vais le porter jusqu’à usure complète.

.

soutiengorge-perdieme

Edit : J’ai découvert la marque Perdième grâce à ses culottes menstruelles aux motifs colorés. J’ai désormais le plaisir d’avoir un ensemble coordonné (motif Osaka) pour les menstruations ET hors menstruations ! En effet, j’ai acheté un soutien-gorge en microfibre (taille 4) qui coûte 43 €, une culotte menstruelle (taille 42) qui coûte 39 € et une culotte normale (taille 42) qui coûte 22 €. Je suis ravie de la coupe, des couleurs et du confort du tissu ! Je porte le soutien-gorge sans ses « pads ».

.

Lingerie fabriquée en France

J’ai brièvement testé la marque Esquisse lingerie, pour sa fabrication 100% française et ses imprimés très colorés. Un soutien-gorge coûte 80 euros. Mais je n’ai pas aimé le toucher « plastique » du tissu – ni la maigreur des mannequins photographiés pour illustrer les soutien-gorge. En tout cas, le service après-vente est très bien : réactif et compréhensif, on m’a conseillée d’autres produits de la marque (la gamme en tulle stretch, mais elle n’est pas à mon goût) et le coût du retour de commande était pris en charge. Donc n’hésitez pas à jeter un œil, peut-être que ça vous conviendra. Même si la plupart des mannequins sont maigres, il y a des modèles de plus grande taille. Je retournerai voir leurs maillots de bain quand les miens auront besoin d’être remplacés.

.

La marque Le slip français ayant bien diversifié ses soutien-gorge et les mannequins qui les portent, je suis tentée de commander auprès de cette marque. Un soutien-gorge coûte 60 euros. Mon choix serait le soutien-gorge Augustine (en coton modal et élasthanne) avec le shorty Armelle. Ce qui me freine, c’est la couleur : il n’y en a pas actuellement en stock qui me plait assez pour que j’aie envie de la porter de manière intensive pendant des années. Le même type de soutien-gorge existe en d’autres matières et couleurs, comme le soutien-gorge Justine en lyocell ou le soutien-gorge Solène en polyamide et élasthanne. Mais là encore, pour commander j’attends d’avoir un coup de cœur sur une couleur (et qu’il existe un shorty assorti). Je suppose que je pourrais commander une couleur claire et teindre le tissu moi-même, mais j’avoue ne pas oser. Au passage, cette marque fabrique aussi des maillots de bain.

.

Edit : La marque Réjeanne propose des soutien-gorge triangle assortis à ses culottes menstruelles ! Je vais sans doute acheter un ensemble quand il y en aura de couleurs qui me plaisent.

.

Je termine par une remarque sur la lingerie en tulle brodée ou dentelle. A ma grande surprise, aucune des marques traditionnelles françaises ne fabrique en France à l’heure actuelle (même celles proposant des prix élevés) ! Il existe heureusement quelques marques fabriquant en France des produits de qualité équivalente. Voici deux exemples de marques fabriquant en France : Assia (j’ai testé avec satisfaction) et Luxam (je n’ai pas testé). Il en existe de nombreuses autres, de style varié, y compris les soutien-gorge en dentelle Le Slip français (je n’ai pas testé).

.

Voilà ma récolte, glanée au fil des années. Si vous avez des marques à me conseiller, je suis preneuse !

Bon week-end !

6 Réponses vers “Mes soutien-gorge”

  1. Helene 1 mai 2021 à 08:42 #

    Bonjour Sandrine,

    Un petit message pour te remercier pour tes articles toujours si intéressants et recherchés. La recherche de d’un achat juste au quotidien est souvent compliquée et nécessite souvent beaucoup de réflexion car malheureusement il y a moins d’offres . J’achète donc moins mais pensé et durable. Le processus d’achat est par contre particulièrement long.
    Je te souhaite un bon week end ( et t’envie d’avoir un si bon restaurant près de chez toi !)

    Helene

  2. mamapasta 1 mai 2021 à 18:05 #

    je découvre des marques intéressantes ici!
    Comme je travaille en levant et baissant les bras à longueur de journée il me faut prioritairement des SG dont les bretelles ne risquent pas de glisser , j’opte pour des modèles  » sportifs » en 90B , je vais regarder si les marques que tu proposes ont ce genre d’article

  3. Tatiana 1 mai 2021 à 18:19 #

    Merci pour ce super article. Je suis en plein allaitement. J’ai encore 10 bons kg de grossesse encore accrochés, donc ce n’est pas maintenant que je vais renouveler ma lingerie. Mais je reviendrai te lire le moment venu.

  4. Johanna 2 mai 2021 à 18:23 #

    Bonjour Sandrine,
    Merci beaucoup pour tes articles et pour tes recettes!
    Pour la lingerie tu as aussi la marque Olly, qui fabrique ses soutiens-gorges en Hongrie, en coton bio ou tencel ou dentelle recyclée!
    Bon dimanche à toi,
    Johanna

Trackbacks/Pingbacks

  1. Socquettes durables | Végébon - 15 mai 2021

    […] Quand on avait commandé ces socquettes, on avait aussi acheté les chaussettes mi-hautes (citées au début de l’article (on les a aussi en écru et elles sont très confortables) et de la lingerie. […]

  2. Culottes taille haute en dentelle pour fuites urinaires | Végébon - 15 janvier 2022

    […] Réjeanne est ma marque préférée (j’ai 2 shorty Idie et 1 culotte Elaura) avec Perdième (j’ai l’ensemble Osaka). Mais aujourd’hui, je ne vous parle pas de moi… Il s’agit de ma grand-mère, qui […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :