Repas de fin juin

23 Juin

Bonjour !

Dans cet article, vous avez des repas du quotidien, mais aussi 3 repas de fête car chez nous, en juin, il y a beaucoup d’anniversaires.

.

Bentô lentilles

Une salade de lentilles express : des lentilles cuites, de petits dés de concombre et des cacahuètes apéritives, un peu d’huile et c’est prête ! En dessert, une pomme coupée en fines tranches bien serrées les unes contre les autres, pour minimiser leur brunissement pendant la matinée. Et à côté, des amandes enrobées de sucre, miam !

.

Repas à la cantine

Je ne mange pas souvent à la cantine, car je préfère de loin me concocter des petits bentô avec mes aliments préférés. Mais ce jour-ci, on a tous déjeuné à la cantine et j’ai eu de la chance : il y avait des lentilles, en plus du poisson et de la viande présents sur le menu des plats chauds ! En entrée, salade de crudités. En plat, riz et lentilles, et épinards à la crème que j’aurais dû refuser car je ne les ai pas mangés. En dessert, une compote. Je n’ai pas essayé de demander de prendre un fruit frais à la place du laitage que je n’ai pas pris.

.

Salade de haricots verts

Des haricots verts frais cuits à l’eau, des pommes de terre cuites à l’eau ou à la vapeur, du tofu fumé et des olives noires. Un peu d’huile d’olive, de sel et de vinaigre de vin, et miam !

.

Tartelettes carotte & pois chiche

Un jour, il faudra que je vous fasse un article recette dédié à ces tartelettes ! Ici, mangées tout simplement avec des tranches de champignon frais, et des gourdes de compote en dessert. Quasiment un repas de feignasse !

.

Patates douces à la sauce soja

Il y avait une patate douce qui me faisait envie, mais je voulais surtout un repas très rapide à cuisiner pour moi seule. Voici ce que ça a donné, au pif, mais que je referai sans doute car cela m’a beaucoup plu. J’ai épluché la patate et l’ai coupée en dés, que j’ai fait sauter dans de l’huile. Puis j’ai assaisonné avec un peu de sauce soja, et ajouté des graines de courge pour le croquant, le contraste de couleur et les nutriments. Avec quelques fraises en dessert, je me suis régalée !

.

Tartine de houmous aux courgettes

Ceci pourrait aussi être un déjeuner express, mais en fait c’est un petit déjeuner car je préfère manger salé le matin. Du pain « italien » (un délicieux pain très moelleux vendu par une boulangerie près de chez moi), du houmous, et un reste de tranches de courgette poêlées.

.

Salade de pois chiche et carottes râpées

C’est une salade express, quand on a un bocal de pois chiche en stock. je cuits généralement mes pois chiche et les congèle, mais, on a toujours au moins un bocal de pois chiche au cas où. Ici, pois chiche cuits et égouttés, carottes râpées, graines de sésame et vinaigrette. Et voilà une salade express et rassasiante !

.

Premier repas de fête

Pour l’apéro, on dispose un maximum de choses à grignoter. Ici, des tomates cerise, des olives, des tranches de champignon, des noix de cajou grillées et des tranches d’avocat (c’est fête !). Et du pain, du houmous et des feuilles de salade à manger en tartines.

En plat, j’ai préparé un tajine de légumes, avec oignon, carotte et patate douce comme légumes. Servi avec de la semoule.

Pour le dessert par contre, je n’ai rien préparé : j’ai acheté des fraises et les ai servies avec les super gaufrettes à la vanille de France cake tradition.

Si j’avais utilisé des pois chiche en conserve pour le tajine, j’aurais pu fouetter l’aquafaba en neige avec du sucre et de la vanille, et servir ce « nuage sucré » avec les fraises, comme ici :

.

Deuxième repas de fête

Pour son anniversaire, ma grand-mère nous a invité pour un grand repas dans un restaurant chic, l’hôtel Pigonnet. A la réservation, nous avions précisé que l’assemblée comporterait 2 végétaliens.

Avec l’apéritif, il y avait des amuse bouche dont 2 étaient végétaliens et délicieux : un cube de pastèque légèrement assaisonné de sauce soja et de coriandre fraiche, et une cuillère avec un petit cube moelleux (de la purée de pomme de terre façon pommes noisettes ?) avec de minuscules dés de légumes crus.

L’entrée était décevant par contre : pleine de légumes crus, sans gourmandise. Il s’agissait d’un tartare de tomates avec une sauce verte, des pointes d’asperges crues et du mesclun.

En plat, c’était à nouveau bien ! Un beignet de fleur de courgette, une fleur de courgette farcie d’une sauce verte bien crémeuse, de délicieux petits légumes glacés (et un pot de mini dés de légumes crus en vinaigrette, qui n’avait rien à voir avec le reste).

Un dessert, le gâteau d’anniversaire était la spécialité du restaurant : un entremet au chocolat avec mousse et croustillant. Évidemment, non végétalien. Mais nous avons eu une magnifique coupe de fruits à la place. C’est une attention que nous avons appréciée, car il nous est déjà arrivé, dans un restaurant du même niveau, d’être tout simplement privés de dessert puisque le gâteau d’anniversaire était non végétalien…

.

Troisième repas de fête

Pour ce repas, ce sont mes beaux-parents qui ont tout géré. Je ne vous ai pas photographié l’apéro, on passe directement au plat de résistance :

Une paëlla végétale !

En dessert, un gâteau végétalien lui aussi, commandé à Instant V pâtisserie (merci Lili de m’avoir fait découvrir cette adresse !).

.

Bon dimanche !

14 Réponses to “Repas de fin juin”

  1. latablevegederese 23 juin 2019 à 11:25 #

    non mais les carottes râpées avec du sésame c’st THE must !! et tu rajoutes un peu d’huile de sésame toastée et là, tu es au paradis !! 😀 😀
    Bien ton resto dis moi !!
    on en a découvert un à Niort… sublimissime !!! j’en ai fait un article d’ailleurs 😉
    bravo à tes beaux-parents! ils assurent grave !
    quand je vois la quantié que tu emmènes dans ton bento… je pleure!! ça me fait juste mon entrée 😀 😀 mais je ne mange pas le soir …… mais il faudrait que je diminiue sévèrement … j’ai resoorti les robes et ………. ça coince 😀
    des bisous et bon dimanche ♥♥♥

    • vegebon 24 juin 2019 à 10:15 #

      Bonjour Résé,
      Ouiii les carottes au sésame, c’est trop bon !
      Il faut que j’aille voir ce resto sur ton blog. Un jour je finirai bien par passer par ce coin de France :).
      Au sujet des quantités, moi aussi je pleurerais si je ne mangeais que ça du matin au soir ! Mais ce qui me convient le mieux, c’est de manger toutes les 3h. Au petit déjeuner, je fais un repas « normal » (un déjeuner/diner), en milieu de matinée je prends une collation, le midi un repas, une nouvelle collation pour le goûter, un dîner, et si je suis encore debout à 23h je mange encore. Et pour les quantités à chaque repas, en général je vous montre une assiette en photo, mais dans la réalité je me ressers 2 fois la même ensuite. Comme on dit, il vaut mieux m’avoir en photo qu’en pension !
      J’espère que tu vas trouver le bon rythme de repas pour ne pas grossir plus qu’il ne faut. Pour le moment, grâce au végétalisme, je prends du poids normalement (il parait qu’il est normal de prendre un petit peu de poids régulièrement au fil de sa vie adulte).

  2. Valerie 23 juin 2019 à 13:08 #

    Sandrine,

    Votre petit déjeuner salé me fait bien envie surtout le pain italien et l’houmous. Avez-vous d’autres exemples de petits déjeuners salés à nous donner car je suis preneuse. Cordialement..

    • vegebon 24 juin 2019 à 09:50 #

      Bonjour Valérie,
      Ah, je ne suis pas la seule bec salée du matin alors :).
      Vous avez d’autres exemples dans cet article et à la fin de celui-ci.
      Bon appétit

  3. Emilie 24 juin 2019 à 08:07 #

    Carottes râpées au sésame, ça doit être top ! Je vais tester cette semaine vu la canicule qui nous attend, crudités à tous les repas ^^

    Je n’ai jamais franchi le cap de réserver un menu végétalien dans un restaurant haut-de-gamme dont ce n’est pas la spécialité, mais clairement il faut le faire aussi pour montrer qu’il y a une demande.

    • vegebon 24 juin 2019 à 09:59 #

      Bonjour Emilie,
      Oui moi aussi je suis en recherche de recettes sans cuisson. Et c’est frustrant car il y a plein de recettes de tartes salées qui me font envie, mais allumer le four ? Même pas en rêve !
      Pour les repas végétaliens au resto, vraiment ce n’est pas un problème, au contraire dans les restos haut de gamme cela peut même constituer un défi apprécié par le chef, quand il est prévenu au moins 3 jours à l’avance. Et si on n’a pas pu réserver à l’avance, on demande tout simplement à avoir une assiette rassemblant les différents accompagnements de la carte. C’est la manière la plus simple de donner de l’inspiration au chef non prévenu à l’avance. Le seul inconvénient est que parmi les accompagnements il y a souvent en France du gratin dauphinois, pas végane évidemment.

      • Emilie 26 juin 2019 à 10:37 #

        Non c’est clair, le four on oublie !
        Merci pour l’information pour le restau, à la base j’ai toujours peur de déranger mais je n’hésiterai pas quand l’occasion se présentera !

      • vegebon 29 juin 2019 à 20:16 #

        Oui il ne fait pas hésiter ! Pas plus tard qu’hier j’ai encore eu une très bonne expérience, dans un resto tout ce qu’il y a de plus classique, avec mes nouveaux collègues de travail. Vu que rien sur la carte n’était végane et que je ne voulais pas afficher mon alimentation devant eux, je suis allée aux toilettes et j’en ai profité pour expliquer à la serveuse que j’étais végane donc je ne mangeais que des pâtes, des frites, du riz et des légumes, rien qui vienne des animaux. Donc que, par défaut, j’allais commander leurs accompagnements : de la salade verte et des frites. J’ai vu que la cuisinière, au fond, avait entendu et faisait une drôle de tête. Donc en sortant des toilettes je retourne vers elle et engage la conversation. En fait elle était surprise, je devais être la première personne dans ce cas qu’elle croisait, et elle a eu à cœur de me faire une belle assiette : frites (j’ai bien répété que j’en voulais, au cas où elle pense que des légumes verts me suffiraient), salade verte avec tomates et champignon, huile d’olive et vinaigre balsamique à ajouter moi-même car elle avait vu que sa sauce salade toute prête contenait du parmesan. Je l’ai bien sûr chaleureusement remerciée en payant mon repas à la fin.

  4. Emilie 24 juin 2019 à 13:23 #

    Tes repas sont toujours inspirants ! Ma petite demoiselle de 16 mois adore les tartinades de légumineuses et je commence doucement à en tester de plus en plus pour varier les goûts (ça me permet de lui offrir souvent de aliments riches en fer, comme on est végétariens). Moi je suis rassurée de voir ce que tu manges: quand je suis à la lettre les recette de cuisine des livres usuels (prévues pour 4), on a à peine assez pour 2 avec mon mari … Et pourtant, on est tout fin ! J’ai même tendance à perdre du poids avec l’allaitement.
    Chapeau à ta belle-famille pour l’inclusion du menu végétalien : c’est vraiment super de partager cela tous ensemble !
    Et je compatis pour la chaleur: je ne suis pas très inspirée pour le coup…
    Bonne semaine chez vous!

    • vegebon 4 juillet 2019 à 19:22 #

      Bonjour Émilie,
      J’ai toujours été bonne mangeuse :). Quand je vous photographie mon assiette, c’est souvent seulement la moitié de ce que je mange en réalité, car nos assiettes ne sont pas grandes (c’est volontaire) et je me ressers généralement 2 fois :).
      Pour les repas avec notre famille, ils sont effectivement très gentils. Mais cela fait aussi 10 ans qu’on les voit très souvent et qu’on fait de très gros efforts sur la question alimentaire. Ici, ils avaient prévu de cuisiner de la viande pour compléter la paella, mais heureusement ils n’y ont pas pensé tout de suite et après les autres invités n’avaient plus faim. Bref, leurs repas végétaliens ne nous arrivent pas dans un travail de longue haleine, et comme je l’ai partagé ici il y a quelques années ici https://vegebon.wordpress.com/2017/06/11/veganisme-en-famille-histoire-de-compromis/ , ce n’est pas simple tous les jours. Ceci dit, ils sont très gentils et c’est pour ça qu’on est très motivés pour travailler vers une situation apaisée.
      Bonne semaine, j’espère que la chaleur est moins forte par chez toi !

  5. Mélanie 27 juin 2019 à 14:37 #

    Merci pour ces belles idées !
    Les amandes praliné, bon sang que c’st bon, je n’en achète plus car c’est démoniaque ce truc !
    Super chouette les repas de restaurant et franchement la salade de fruits, c’est extra car en plus ce sont de fruits de saison (tu aurais pu avoir un truc en boite au sirop 😉 )

    Bisous !!

    • vegebon 29 juin 2019 à 20:06 #

      J’avoue, je suis démoniaque : j’ai fait découvrir cette gourmandise addictive à plusieurs de mes proches, niark niark !
      Je n’ai jamais eu de salade de fruits au sirop au resto : soit ils ont de quoi faire une salade de fruits frais, soit ils n’ont rien du tout (dans ce cas j’anticipe en regardant la carte et en prenant un jus de fruits en apéro).
      Bisous !

  6. Valerie Vasseur 29 juin 2019 à 20:31 #

    Bonjour, Sandrine,

    J’ai cru comprendre que vous aviez uu poste près de chez vous, je suis très heureuse pour vous. Vous avez posté un commentaire sur les repas pris au restaurant avec des collègues. Pour moi, je n’aime pas leur dire que je suis végane car je trouve qu’on est encore jugée en France comme bizarre, hors norme et ça m »énerve. Mais l’autre jour, j’ai mangé avec des collègues, j’ai pris une salade de tomates, il y avait de la mozarella que je n’ai pas mangé et tout de suite on m’a demandé « mais tu ne mange ni poisson, ni viande? Tu es quoi? » j’ai esquissé la réponse!! J’ai pensé à demander des frites et de la salade mais je n’ai pas osé.Pourquoi en France, on est encore regardé comme des personnes étranges alors que dans d’autres pays il me semble qu’il n’y a pas ce problème. A quand un changement et une évolution. Cordialement.

    • vegebon 29 juin 2019 à 20:51 #

      Bonjour Valérie,
      Merci pour votre commentaire. Oui, j’ai enfin eu un poste d’enseignante à Marseille ! Il faudrait d’ailleurs que je fasse un article sur la filière STL (Sciences et Techniques de Laboratoire), dans laquelle j’exerce et qui est une excellente filière de formation pour les jeunes qui se destinent à une formation scientifique et aiment les manipulations :).
      Pour répondre sur « à quand le changement ? », à mon avis le changement c’est nous ! Chacun d’entre nous est un grain de sable qui participe à démocratiser le véganisme. En vivant de manière végane, nous montrons que des personnes variées peuvent l’être. C’est déjà énorme. Et si vous voulez avoir plus de poids, participez à l’Etude Nutrinet Santé, qui permettra (entre autres) enfin à la France d’élaborer ses recommandations officielles sur le végétalisme :). Les changements sociaux de fond ne se font pas en quelques mois ni en quelques années, donc nous ne devons pas nous décourager : les choses évoluent lentement mais sûrement ! Bravo pour votre participation à ce changement :).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :