Repas de début mai

12 Mai

Bonjour !

Il n’y a pas encore de petits pois frais chez mon primeur et j’ai encore des recettes de légumes d’hiver à tester, alors une bonne partie des recettes de cet article pourraient être réalisées en hiver. Et vue la météo actuellement, je pense que personne ne va s’en plaindre… bon appétit !

.

Pique-nique de fin de vacances

Du pain de mie grillé et tartiné de margarine, prêt à être assemblé avec de mini saucisses de tofu (Taifun). Pour compléter, un reste de tartelettes carotte – haricots blancs – saucisse de tofu, des petits pois (surgelés) à grignoter tels quels (enfin après cuisson dans de l’eau salée). En dessert, des tranches d’orange coupées en 4 pour être grignotées avec les doigts. On avait aussi des galettes de riz soufflé nappées de chocolat noir.

.

Tartines de crudités

Le week-end, un déjeuner simplissime mais qui s’est révélé multicolore : houmous, bâtonnets de carotte, tartines de radis violet et de radis rose.

.

Pâtes express à la cacahuète

Voici une de mes recettes pour un repas express plutôt équilibré. On fait cuire des pâtes et, 5 minutes avant la fin de leur cuisson, on ajoute dans la casserole des petits pois surgelés. Puis dans un bol ou un petit mixeur, on mélange 1 part de purée de cacahuète avec 3 parts d’eau et du sel au goût. On égoutte le contenu de la casserole, on mélange avec la sauce et c’est prêt ! Ce plat contient des céréales avec les pâtes, des légumineuses avec les cacahuètes et des légumes avec les petits pois. Reste à ajouter une source de vitamine C (fruit ou légume cru, jus de citron…) pour bien absorber le fer.

.

Bricks « soleil »

Et voici une troisième recette avec les petits pois surgelés, qui nous ont bien dépanné ce printemps en attendant les légumes primeur. Ici, j’ai appliqué une recette de mon beau-père. Au milieu d’une feuille de brick, on dépose une écrasée de pommes de terre (= une purée épaisse avec encore des morceaux) et des câpres (remplacés par des petits pois pour les enfants). On plie la brick en deux, tout simplement, et on fait cuire dans une poêle bien huilée. Et cela fait comme un lever de soleil dans l’assiette avec ce demi disque doré, croustillant autour et moelleux au milieu. Pour les petits, j’ai coupé les bricks en deux avant de les garnir, afin d’obtenir de plus petites portions.

.

Soupe à la semoule

Je ne sais plus quels légumes composaient cette soupe, probablement carottes, poireau et lentilles corail avec du bouillon de légumes. L’intérêt ici est de vous montrer un exemple d’ajout de carbonate de calcium dans le plat du dîner, à raison de 1/4 de cuillerée à café par personne et par jour pour nous assurer de coller aux recommandations nutritionnelles. Vous pouvez en profiter pour voir mon astuce de feignasse pour ajouter des « petites pâtes » dans la soupe : ici ce ne sont pas vraiment des pâtes mais… un reste de semoule cuite. Ça fait le job aussi !

.

Soupe à l’oignon

Vous allez voir un peu plus bas une délicieuse tarte à l’oignon préparée par mon ami Romain. Il avait fait mijoter plus d’oignons que nécessaire, donc nous avons accommodé le reste en soupe. Des oignons fondants dans du bouillon de légumes, un peu de paprika fumé et des croûtons de pain grillé, c’était très bon.

.

Ragoût aux lentilles de Hafida

Lors d’une de mes nuitées à Paris, j’ai dormi chez mon amie Hafida. Sa famille et elle ne sont pas du tout végétaliens au quotidien, mais comme la plupart des familles ils ont à leur répertoire au moins un plat végétalien. Ici, ce délicieux ragoût de lentilles. La photo ne vous montre sans doute pas à quel point c’était goûteux et réconfortant, un vrai plat doudou !

.

Céleri rave

Avant la fin de l’hiver, je voulais absolument tester cette intrigante recette du livre Petits plats d’hiver de Catherine Schiellein, un petit livre (apparemment épuisé) très chouette, sans illustration mais bourré de recettes originales classées par légumes d’hiver. C’est une amie de l’autrice qui l’avait goûtée dans un ferry allant de Sète à Tanger, et le résultat est vraiment original et délicieux, parfait pour l’hiver. On pèle et râpe un céleri rave de 600 g, puis on le mélange avec des raisins secs et une sauce obtenue en écrasant/mixant 1 banane avec le jus d’1 ou 2 citrons et un peu d’huile d’argan grillé. A défaut d’huile d’argan, l’autrice propose d’utiliser de l’huile de noix, ici on a utilisé de l’huile de sésame grillé.

.

Korean pancakes

Notre ami Romain a apporté à la maison des cébettes et des panais, qui sont pile poil les légumes utilisés dans la recette de korean pancakes que nous a apprise une amie commune. Alors c’est ce qu’on a préparé pour ce diner, avec du riz et quelques allumettes de tofu fumé. Les enfants ont d’ailleurs seulement mangé le riz et le tofu fumé… tant pis pour eux, cela a fait plus de galettes pour nous !

.

Tarte à l’oignon

Et voici la spécialité végétale de notre ami Romain (qui n’est pas du tout végé) : une tarte à l’oignon ! Il fait cuire les oignons dans une casserole couverte, puis les étale sur une pâte à pizza du commerce et parsème d’olives noires et d’herbes de Provence avant de cuire le tout au four. C’est délicieux, merci Romain !

.

Crumble aux pommes

Je n’allume pas souvent mon four, à cause de sa grosse consommation électrique. Mais quand j’ai vu la recette de crumble de Mélanie Mardelay, je me suis dit que c’était un dessert facile et sympa pour nos invités. Ici, j’ai fait classique : 500 g de pommes coupées en dés et saupoudrées de cannelle au fond d’un petit plat à gratin, puis le mélange à crumble (100 g de farine de blé, 100 g de poudre d’amande blanche, 100 g de sucre, 1 pincée de sel et 5 cuillerées à soupe (70 g) d’huile de colza cuisson) parsemé dessus et le tout cuit au four. Miam, merci Mélanie !

.

Amandes au sucre et dés de pomme

Le midi du week-end, j’essaye de proposer un peu plus qu’un simple fruit frais. Mais dans vraiment passer plus de temps en cuisine… Exemple ici : j’ai acheté des amandes façon chouchou au rayon vrac du petit supermarché Casino en bas de chez moi. C’est une gourmandise absolue ! Avec de simples dés de pomme attrapes avec des piques apéritifs, je salive en y repensant…

 

.

Repas de Pâques

(Oui je suis en retard, Pâques était au mois d’avril.) Pour Pâques, la grand-mère de Doudou prépare toujours ces biscuits géants aux formes variées et aux yeux en clou de girofle.

En entrée, la mère de Doudou prépare une « salade de Pâques » avec une garniture d’œufs durs qui est désormais servie à part.

Pour le plat, c’était les pizzas maison du père de Doudou, le plat classique des repas d’été chez mes beaux-parents : festif et adaptable selon les goûts.

Pour le dessert, ma belle-mère a eu l’idée géniale d’assembler des rouleaux de crêpe (recette ici) pour former les lettres SEPT car on a aussi fêté l’anniversaire du Béluga. Il y avait des rouleaux garnis de tartinade chocolat-noisette, des rouleaux garnis d’une crème au citron et des fruits rouges en déco. C’était délicieux et très pratique pour continuer à en manger par petit bouts tout au long de l’après-midi…

.

Bon dimanche !

5 Réponses to “Repas de début mai”

  1. Milounette 12 mai 2019 à 22:35 #

    Je suis bien intriguée par la salade de céleri-rave sauce banane… Ici les légumes primeurs s’installent peu à peu : on est en plein dans les fèves (vendues ici à un prix dérisoire, sachant que comme je cuisine aussi les cosses, c’est vraiment tout bénéf !) et les radis roses. Les petits pois aussi ont fait leur apparition, ainsi que les premières courgettes ! Ca fait du bien d’avoir un peu autre chose que des blettes et des choux, ce qui était le cas ces derniers temps…
    Bises à tous les quatre.

    • vegebon 13 mai 2019 à 19:24 #

      Ici aussi on a eu les premières courgettes ! D’ici quelques mois elles me sortiront sans doute par les yeux, mais pour le moment je suis super contente d’en acheter. Et les fèves ausssi, d’ailleurs j’ai bien envie d’un plat de riz poêlé avec des courgettes et des fèves…
      La salade céleri rave banane citron est vraiment chouette, la banane ne domine pas du tout, je te la recommande :).

  2. bellecave laurence 13 mai 2019 à 13:50 #

    Bonjour, je suis en train de lire votre livre « Nourrir son enfant autrement » qui est vraiment une réussite. Merci pour tout vos conseils pratiques ! Une question me reste cependant : vous parlez d’huile de colza cuisson, mais dans mon magasin bio je ne trouve que de l’huile de colza vierge qui n’est indiqué que pour les salades. Où trouver cette huile de colza cuisson ? En supermarché ? une marque en particulier ?
    Merci pour votre réponse et votre travail !

    • vegebon 13 mai 2019 à 19:27 #

      Bonjour Laurence,
      Merci pour votre commentaire, je suis très contente que mon livre vous plaise !
      J’achète l’huile de colza désodorisée de la marque Bioplanète. J’attends une réponse du service consommateur de Biocoop pour savoir pourquoi on ne la trouve pas sur leur plateforme (j’espere que cela va changer) et en attendant je l’achète chez Satoriz. On trouve également de l’huile de colza cuisson dans à peu près tous les supermarchés, mais en version non bio.

  3. Séverine 19 mai 2019 à 13:43 #

    C’est horrible… ça y maintenant j’ai envie de tarte à l’oignon ! Et tout ce qu’il faut pour en faire une…lol
    Je sais donc ce que je vais faire aujourd’hui !
    Merci pour l’inspiration ❤
    (oui moi je suis en retard dans ma lecture de mails lol )

Répondre à Séverine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :