Repas de mi février

17 Fév

Bonjour !

Voici nos repas de ces derniers jours. Des assiettes réconfortantes, et comme souvent, rapides à préparer.

 

Assiette en blanc et orange

Riz aux lentilles corail (2/3 riz demi complet, 1/3 lentilles corail sèches mises à cuire 5 minutes avant le riz), courte au lait de coco (oignon et dés de courge poêlés puis finis de cuire avec du lait de coco non allégé). Un plat tout doux !

 

Arancini

Doudou a utilisé un teste de risotto aux champignons pour nous régaler. Il a formé des boules et les a trempées dans de la farine puis dans du lait de soja puis dans de la chapelure, avant de les faire frire. Miam !

 

Purée blonde

Inspirée par une recette du livre Les soupes qui nous font du bien, j’ai fait cuire 1 gros oignon avec 3 panais dans du bouillon de légumes, puis j’ai mixé le tout en ajoutant des pois chiches (cuits et égouttés) et un peu d’huile de colza cuisson. On obtient un velouté très doux.

Pour manger le reste de soupe, je me suis rapprochée de la recette originale en ajoutant de la purée de noisette. C’est très bon aussi !

 

Polenta et fenouil rôtis

Dans une de ses dernières recettes, la Fée Stéphanie propose une belle salade d’hiver à base de fenouil, courte, céréales, noix et grenade. J’ai eu envie de tester sa méthode de cuisson des légumes au four, enrobés de polenta instantanée. Je n’ai fait fait précuire le fenouil. C’était sympa, pas très croustillant mais je n’ai pas être pas laissé assez longtemps au four ? Servi avec des lentilles et de la polenta.

 

Ricotta amande-tournesol

Ce pâte n’a sans doute pas grand chose à voir avec de la ricotta, à part sa texture granuleuse, mais qu’importe. Au robot, j’ai mixé des amandes mondées et des graines de tournesol décortiquées (on peut aussi utiliser de la poudre d’amande toute prête), puis j’ai ajouté de l’eau bouillante (la moitié du poids de graines), une cuillère de jus de citron. En 5 minutes, voici un pâté végétal prêt à déguster, ici tartiné sur des tranches de radis Blue candle.

 

Pâté de soupe

Un fond de soupe, un reste de lentilles corail cuites, de la purée de cacahuètes et voici un pâté végétal express !

 

Repas au Carré

Un dimanche mémorable, Doudou et moi avons déposé les enfants chez leurs grands parents et avons profité de quelques heures de bon temps en amoureux. 2h au mini spa du Sofitel Marseille, un déjeuner les yeux dans l’eau à la brasserie de l’hôtel et une balade dans le jardin du Pharo. A la carte du Carré, il y avait une entrée et un plat végétaliens. On voit ici l’entrée, et un jus d’orange servi avec une paille zéro déchet originale… Devinez-vous ce que c’est ? Indice : j’en ai croqué un petit bout pour vérifier.

 

Repas à La Manufacture

J’ai trouvé ce sympathique restaurant sur VegOresto. Situé entre Les Gobelins et la Place d’Italie à Paris, La Manufacture propose des choix végétaliens et des choix classiques, dans une d’ambiance brasserie. Le service est chaleureux, c’était bien agréable. Ici, la plancha végétale : houmous, samoussa, fenouil mariné, tomates séchées, guacamole.

Crêpes chocolat poire

J’aime tellement l’association chocolat et poire ! Dans la crêpe ci-dessus, des poires au sirop et du chocolat fondu avec un peu de lait de soja.

Et pour dans le train, un emballage à sandwich réutilisable avec une crêpe garnie avec la tartinade végétale chocolat noisette de l’Espérantine, et une crêpe poire-amande garnie avec des tranches de pomme cuites au four par ma Maman (miammm !) et une fine couche de purée d’amande blanche.

 

Tarte aux pommes de Maman

Dans ma famille, la tarte aux pommes c’est une institution ! Je vous ai donné notre recette ici. Un seul regret : on aime tellement la compote que je crois qu’on en met un peu trop, ce qui fait que la pâte à tarte est souvent molle dessous. Ici, pommes découpées au pèle pomme et déco en chutes de pâte à tarte. Merci Maman !

Bon dimanche !

3 Réponses to “Repas de mi février”

  1. mamapasta 17 février 2019 à 20:07 #

    la paille ..en paille de seigle? ( je vais m’en tailler cet été dans les champs bios alentour!
    dommage que la manufacture n’ait pas existé quand j’habitais au Gobelins..mais rien de végé à l’époque!

    • vegebon 17 février 2019 à 20:15 #

      Bonne idée, mais ce n’est pas une paille en paille ! Ce serait une bonne idée. Je supppse que tu peux effectivement t’en couper plein et t’en servir comme paille à usage unique 100 % locale, brute et compostable ?
      Un indice pour la paille de la photo : c’est une paille à usage unique, qui contient du gluten…

  2. Spécialiste de l'éphémère 18 février 2019 à 03:40 #

    Les arancini »s » de Doucou… WOW!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :