Archive | 00:01

Un cartable de CP éthique

19 Août

Bonjour !

Désolée de casser l’ambiance vacances, mais il fallait bien que je prépare la rentrée scolaire… Il n’y a pas de recette dans cet article donc si vous n’avez pas besoin d’acheter un cartable d’enfant vous pouvez retourner à des occupations plus reposantes. 🙂

.

Pour l’école maternelle, le Béluga a d’abord porté un joli sac offert par sa marraine. Puis je lui ai proposé de choisir un sac un peu plus grand et plus pratique à ouvrir et fermer. Pour avoir une touche écolo sans faire les recherches moi-même, j’ai fait choisir le Béluga parmi les produits du site Sans-bpa.com (sur lequel j’achète pailles et assiettes en inox pour les enfants, boîtes de conservation, moules à glaces…) et qui avait alors une large gamme de sacs pour enfants.

.

Mes critères de recherche

Pour la rentrée en CP, il fallait trouver au Béluga un cartable plus grand et j’étais décidée à prendre le temps pour investir dans un produit en accord avec mes valeurs. J’ai donc cherché un cartable :

  • De 38 cm de large environ : c’est la taille recommandée pour le début de l’école élémentaire.
  • Sans roulettes : apparemment les roulettes se cassent vite et c’est très inconfortable quand il faut monter des escaliers : soit l’enfant tire le cartable d’une main et adopte alors une mauvaise posture, soit il porte le cartable sur le dos mais c’est inconfortable.
  • Solide : pour que le Beluga l’utilise au moins jusqu’au CE2 (ou plus, on verra !). Comme ça, même si le produit est fabriqué dans des matériaux difficilement recyclables ou s’il vient de loin, il aura au moins évité l’achat de plusieurs cartables.
  • Végane : sans cuir, ou alors vraiment en quantité minuscule si c’est inévitable.
  • Produit de manière éthique : avec une rémunération correcte des travailleurs.
  • Si possible, fabriqué localement, pour des raisons éthiques et écologiques.
  • Qui plaise au Béluga, pour qu’il ait plaisir à l’utiliser plusieurs années.
  • Et un dernier critère, ajouté après essayage en magasin : Pas trop lourd. Car pour deux cartables vides de même taille, on a pu sentir une sacrée différence de poids !

.

Résultat de mes recherches sur internet

Alors déjà pour le critère local, j’ai fait totalement chou blanc ! Je n’ai pas trouvé une seule marque de cartables pour école élémentaire qui donne la moindre information sur le lieu de production de ses cartables !

J’ai trouvé 4 marques qui, d’après les commentaires des internautes, proposent des cartables qui durent longtemps. Les voici avec, pour chacune, mes remarques personnelles :

  • Tanns : cartables en tissu synthétique recyclé mais avec des parties en cuir (au minimum la poignée et les protections de fermetures). Prix moyen : 65 euros.
  • Bakker : cartables de forme retro et au style graphique et coloré, en coton ou en vinyle. Quasiment aucune chance de plaire au Béluga. Prix moyen : 65 euros.
  • Jeune premier : cartables en polyester et « cuir écologique », avec un style moderne ou rétro. Prix moyen : 120 euros.
  • Poids plume : cartables en polyester, avec détails en cuir végane, de style moderne – certains cartables ont même des LED ! Prix moyen : 55 euros (65 euros avec LED).

La marque Poids plume a donc gagné haut la main le comparatif pour mes critères. D’autant que pour avoir testé ensuite en magasin, le cartable est effectivement bien plus léger que d’autres et c’est évidemment un gros avantage pour le dos des enfants. On peut voir ici le détail des caractéristiques de cette marque.

Et le prix ? J’étais prête à casser la tirelire si je trouvais un cartable qui satisfaisait tous les critères, surtout s’il durait au moins 3 ans. Au final, je n’ai pas trouvé le cartable idéal (il aurait fallu que le polyester soit recyclé et que le cartable soit fabriqué en Europe) mais j’ai un compromis satisfaisant et dont le prix est moins élevé que celui les autres marques de cartables réputés solides.

.

L’achat du cartable

Puisque je ne pouvais pas trouver un cartable fabriqué en France, j’ai décidé d’au moins soutenir un petit commerce de proximité. Pour cela, j’ai consulté la liste des revendeurs sur le site de la marque Poids plume et téléphoné à celui qui était le plus proche de chez moi afin de vérifier qu’il avait un peu de choix.

Il y avait peu de modèles en stock mais le Béluga a flashé sur l’un d’eux, donc tout le monde était content. Y compris mon porte monnaie car il m’en a finalement coûté moins que prévu : 49,90 euros pour ce modèle.

Mission cartable accomplie !

Bon dimanche !