Repas de début mai

20 Mai

Bonjour,

Au tout début du mois de mai, j’ai eu le grand plaisir de passer quelques jours en Normandie sous l’impulsion de l’artiste elsa.R, spécialisée en art culinaire participatif et fondatrice de LAVEC, Laboratoire AudioVisuel Et Culinaire. On a préparé des fromages frais de soja et des camemberts de cajou en les colorant avec toutes sortes de produits végétaux. Et tous nos repas ensemble ont été véganes !

.

Wok et polenta

Wok de carotte en lamelles et céleri rave râpé, allumettes de tofu fumé. Servi avec de la polenta.

.

Salade de pâtes 

Des pâtes préalablement cuites et refroidies, des lentilles préparées de la même façon, des épinards rapidement cuits et une vinaigrette.

.

Patate douce, crème de lentilles corail et riz

C’était censé être du riz avec un dhal de lentilles corail aux patates douces, mais j’ai trop fait cuire les lentilles… Elles ont formé un beau ciment, que j’ai délayé avec du fromage frais de soja et servi comme une purée/sauce épaisse. Les patates douces ont cuit séparément. Et finalement, comme pour tous les repas de cette semaine, on s’est régalé !

.

Salade de betterave

Du tout simple : betteraves tapées, salade verte et une bonne vinaigrette, servi avbec de belles tranches de pain. Je crois que c’était l’entrée d’un repas.

.

Poêlée de légumes aux haricots blancs

Oignon, carotte, blette, haricots blancs (préalablement cuits) et aromates. Servi avec de la semoule de blé.

.

Lasagnes aux lentilles, sauce tomate et curry

On a gardé l’esprit des lasagnes à la Pigut : de la sauce tomate garnie de lentilles et petits légumes (ici poireau finement émincé), de la béchamel (ici parfumée au curry) et des plaques de pâté à lasagne.

Et pour un dessert festif, mes îles flottantes végétales avec leur coulis au chocolat.

.

Et nos fromages végétaux ?

On a d’abord préparé des fromages frais de soja, en testant 12 colorants végétaux !

Fromages frais de soja en cours d’égouttage

Pour la base, c’était lait de soja, jus de citron et sel, comme ici, cette fois sans chauffer du tout le lait – comme dans la recette originale de Mélanie Mardelay. On a dégusté le résultat le lendemain, en tartines bicolores pour l’apéritif. On sentait bien le goût de chaque végétal colorant – d’autant que j’avais oublié chez moi le miso blanc destiné à les parfumer…

Et on a lancé la production de 10 mini camemberts de cajou, là aussi tous colorés. Il faut être patient avant de les consommer, ils ne sont pas encore prêts…

Camemberts de cajou en cours d’égouttage

Camemberts de cajou après salage

Camemberts de cajou en cours d’affinage

Et voici l’équipe de choc : de droite à gauche, Elsa R, un beau bébé, Marie-Laurence Hocrelle (Malo) et moi.

Bon dimanche !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :