Les coussinets d’allaitement

6 Jan

Bonjour !

On continue dans ma rubrique Histoire d’objets, qui est décidément souvent dans une thématique parentale.

Ceux qui allaitent (oui, chez nous on dit que le Papa aussi allaite, puisque son soutien est nécessaire pour que l’allaitement fonctionne), même peu de temps, ont généralement besoin de coussinets d’allaitement pour éviter les fuites de lait intempestives : en dehors des tétées ou tout simplement pendant une tétée par le sein qui n’est pas dans la bouche du bébé.

.

Étape 1 : les coussinets jetables

Au début, ne connaissant rien à l’allaitement et n’ayant pas anticipé, j’ai utilisé ce que j’avais sous la main : les débarbouillettes en éponge prévues pour le bébé (!) puis très vite des coussinets jetables vendus en pharmacie. Je leur ai trouvé deux défauts : la quantité de déchets associée (les coussinets ne durent que quelques heures chacun) et leur forme plate qui les rend détectables si on a un soutien gorge fin et un haut près du corps.

.

Étape 2 : les coussinets lavables préformés

Ces coussinets résolvent les deux inconvénients des coussinets précédents, mais ils ont un gros désavantage que je n’avais pas prévu : ils n’ont pas de face imperméable. Donc comme une éponge, quand ils sont pleins ils sont humides de partout et le lait arrive sur les vêtements. Ce qui est justement ce qu’on souhaite éviter en portant des coussinets !

.

Étape 3 : les coussinets lavables avec une face imperméable

Ces coussinets ne mouillent pas automatiquement les habits quand ils sont pleins et ils sont lavables. Sauf que… ils ne sont pas discrets ! Leur forme est plate donc ils font des plis quand ils sont dans le soutien gorge, ce qui n’est pas pratique quand on porte des hauts près du corps.

.

Étape 4 : les coquillages d’allaitement

Alors là j’ai mis longtemps à me décider de les acheter car les coquillages ce n’est pas végane (je suppose que l’entreprise en question ne se contente pas de récolter les coquillages vides sur des plages), mais l’aspect non jetable l’a emporté. En effet, nos déchets aussi représentent un problème pour les animaux, donc si une montagne de coussinets jetables est évitée par deux coquillages ça me semble rentable du point de vue éthique. C’était censé être très discret, tout doux et totalement réutilisable.

Comment dire… j’ai failli écrire au fabriquant pour lui crier mon sentiment de m’être faite arnaquer. Parce que non seulement ça n’absorbe pas le lait, évidemment, mais je n’ai même pas tellement testé si ça évitait les fuites car la pointe des coquillages était hyper visible sous les vêtements, c’était très gênant ! Et inconfortable car la taille moyenne que j’avais choisie est plus petite que mes aréoles. Donc les conseils de choix de la taille laissent à désirer. Et sincèrement, y a-t-il a des femmes qui sont satisfaites de ce produit ? Je suis tombée sur un lot défectueux ou c’est une arnaque complète ?

.

Étape 5 : les coussinets en silicone

Pour le Pinto j’ai pu tester ce type de coussinets qui ne semblait pas exister quand j’allaitais le Béluga, et ça marche ! Enfin ! Je recommande donc les coussinets d’allaitement en silicone : au look sympa, discrets, efficaces, zéro déchet, qui dit mieux ?

.

Étape 6 : surprise

Un coussinet d’allaitement, vous vous en doutez, ca s’enlève du sein pour laisser le bebe téter, et ça se remet ensuite. Et c’est là que je me faite rattraper par mon étourderie. J’oublie très souvent de remettre le coussinet.

Ceci a deux conséquences fâcheuses. La première, quelques heures plus tard, mon soutien gorge est mouillé et mon haut tâché par une fuite de lait, comme si je n’avais jamais mis de coussinet. Et  la deuxième, c’est que je cherche partout le coussinet en goguette !

Après avoir souvent perdu un coussinet dans le lit lors des allaitements nocturnes, le coup de grâce est venu quand je l’ai oublié sur le bureau de Doudou le jour où je suis venue présenter le Pinto à ses collègues de travail. Heureusement il a son propre bureau donc personne n’a remarqué l’étrange objet qui traînait…

Bref, ce jour-là j’ai décidé que les coussinets, j’en mettrai quand je reprendrai le travail et que je n’aurai donc pas de tétée à gérer à l’extérieur. Et à la maison ? La nuit, je mets un lange près de mon oreiller (ou carrément une serviette éponge, plus volumineuse donc plus facile à trouver dans le noir quand on n’est pas bien réveillé). Et le jour, j’utilise mes soutien gorge de grossesse (= des soutien gorge de plus grande taille et sans armature) qui sont assez mous pour qu’on puisse écarter la coque lors de la tétée et assez épais pour absorber de petites fuites de lait. Je suis donc mouillée certaines fois mais au moins je n’ai plus à gérer les coussinets, et étant actuellement mère au foyer personne ne s’attend à ce que je sois très apprêtée (si ce n’est pas une fuite de lait qui me tâche, ce peut être une régurgitation ou plein d’autres choses liées aux enfants directement ou indirectement – comme toutes ces taches que je me fais en cuisinant ou mangeant d’une main alors que je tiens un bébé avec l’autre).

.

Je me demande quoi faire de tous ces coussinets maintenant que je n’en ai plus besoin. Quelqu’un en aurait-il l’utilité ? À part le Pinto qui aime les éparpiller…

 

Voilà, vous savez tout ! Ah oui, pendant combien de temps a-t-on des fuites de lait ? Ça varie selon les personnes, personnellement j’en ai pendant les 9 premiers mois d’allaitement je crois.

Bon samedi !

Publicités

8 Réponses to “Les coussinets d’allaitement”

  1. chutmamanlit 6 janvier 2018 à 11:45 #

    J’aime beaucoup cette série d’articles ! Je suis très déçue par les coquillages, j’aimais l’idée et aurait voulu tester pour un prochain bébé !
    Mais ceux en silicone ont l’air chouette sauf qu’ils n’absorbent pas le lait j’imagine, ils ne font que le recueillir ? Il faut donc avoir un lange près de soi ?

    Personnellement, pour ne pas perdre mes coussinets lavables (avec une face imperméable :D), je les mettais à l’autre sein.

    • vegebon 6 janvier 2018 à 23:35 #

      Bonjour,
      Ma déception a été immense aussi, je voulais carrément renvoyer les coquillages au fabriquant avec une lettre leur disant tout le mal que j’en pensais.
      Le modèle en silicone empêche en bonne partie la sortie du lait, donc ce n’est pas genant qu’il n’absorbe pas. De mémoire, il pouvait y avoir un peu de lait dedans au moment où je l’enlevais donc à ce moment là oui il faut pouvoir verser ce petit volume quelque part avant de replacer le coussinet.
      Quelle est ta marque de coussinets lavables ? Tu en es contente ?

      • chutmamanlit 6 janvier 2018 à 23:40 #

        Je n’allaite plus et je viens de les prêter à une amie donc je n’ai plus la marque sous les yeux. Les uns étaient fait main achetés sur Etsy, les autres venaient de Brindilles.net. Les deux avaient l’inconvénient d’être un peu trop visible sur un haut moulant mais c’était des hauts que j’évitais de toute façon et je n’ai allaité que 7 mois donc ça n’a pas été une trop grosse contrainte.

      • vegebon 6 janvier 2018 à 23:45 #

        Ok merci pour les adresses !
        Moi en hiver au travail je ne mettais quasi que des sous pull à col roulé qui se trouvent être moulants, donc la discrétion était un critère de choix très important vu que je n’avais pas envie de renouveler mes habits ;).

  2. Diana Janeiro 6 janvier 2018 à 15:39 #

    Bonjour,
    Juste une petite remarque si je puis me permettre en ce qui concerne les coquillages.
    Je ne sais pas comment ils vous ont été présentés, mais ces objets n’ont absolument pas vocation à être des coussinets d’allaitement.
    Ils fonctionnent sur le meme principe que les coquilles en argent : ils permettent une meilleur cicatrisation des crevasses quand il y en a et ils peuvent prévenir leur apparition. La nacre et l’argent ont des propriétés cicatrisantes.
    Ce sont d’excellents produits pour cette utilisation là.
    Ils ont sauvé mon allaitement : des débuts difficiles avec beaucoup de crevasses.

    • vegebon 6 janvier 2018 à 23:32 #

      Bonjour Diana,
      Merci pour ton témoignage ! C’est super que les coquillages tenaient été utiles. La vidéo d’information de la marque, Bébé nacre, cite les deux utilisayion : protection/soin des seins crevassés, mais aussi recueil du lait.
      En ce qui me concerne, il y a aussi eu un problème de taille : les coquillages que j’ai reçus étaient plus petits que mes aréoles et c’était inconfortable, alors que j’avais pris soin de mesurer leur taille et de prendre le modèle recommandé pour leur taille.
      Merci en tout cas d’avoir indiqué l’utilité réelle de ces coquillages, pour protéger les mamelons abîmés d’y contact avec le tissu et faciliter leur cicatrisation.

  3. Coquelibio 7 janvier 2018 à 18:43 #

    Bonjour et merci pour ce retour détaillé ! J’ai prévu d’allaiter, au moins jusqu’au retour au boulot, ensuite on verra comment les choses se déroulent … n’ayant pas encore investi dans les coussinets lavables si tu veux donner une seconde vie à tes coussinets je veux bien te les racheter.

  4. dechairetdelait 8 janvier 2018 à 17:46 #

    Je ne connaissais pas les coquillages en guise de coussin d’allaitement. Tu as payé combien ce truc ? Sur le principe, ce n’est pas bête mais pourquoi ne pas récupérer deux coquillages sur la plage soi-même et les polir ? Avec une vulgaire lime puis une lime à ongle pour affiner, ça doit le faire… J’essaierai. Il y a moult coquillages qui traînent chez moi grâce aux collectes de mes enfants.
    Pour ma part, c’est par les Lilipadz que j’ai eu l’impression de me faire arnaquer. Le bazar ne tient pas et ne marche pas. Je ne sais plus ce que j’ai fait de ce truc, sinon, je l’aurai volontiers donné.
    Merci pour cet article original. Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :