Archive | 00:01

Repas de fin octobre

5 Nov

Bonjour !

Pour commencer, un petit coin thématique car fin octobre signifie maintenant pour nous Halloween. En plus des recettes que j’avais déjà en vue l’an dernier, cette année j’ai eu envie de faire des yeux de litchi en gelée (avec deux fois moins d’agar) mais je n’ai pas trouvé de litchis. Édit : j’ai aussi envie de faire ces biscuits doigts de sorcière simplissimes.

Au final, j’ai essayé les fantômes en meringue, pour mon Béluga qui adore ce qui est sucré et ce qui est croquant, mais le mélange était vraiment trop liquide : la prochaine fois j’ajouterai de la fécule avec le sucre glace.

Et, en recette super facile, j’ai apporté à notre goûter de chasse aux bonbons des boissons spécial vampires : sirop de grenadine, limonade à l’hibiscus et jus de pomme infusé de coquelicot comme dans cet extrait de mon livre sur les colorants.

.

Mais avant Halloween, j’ai passé une semaine à Paris avec le Pinto, pour assister au colloque de Bon pour le climat et passer au Veggie World. Voici ce que j’en ai profité pour manger.

.

Le buffet de Bon pour le climat

Un buffet entièrement bio, végétarien (très majoritairement végétalien) et de saison préparé par Jean Montagard et les élèves du lycée René Auffray. Un régal dont j’ai également profité le soir grâce aux boîtes jetables proposées aux convives pour emporter les restes du buffet. Chapeau !

.

Des repas à table

Une délicieuse assiette préparée très rapidement par Melle Pigut : du tofu poêlé avec des champignons et de la sauce soja, du riz, de la mâche et une sauce à la cacahuète. J’en salive encore !

Un burger avec frites de patates douces chez Happy Days Diner, une chaine que j’avais envie de tester depuis longtemps. C’était très bon ! Ils n’ont pas (encore ?) de dessert végane donc j’ai pris un jus de fruits frais pour accompagner le burger. Miam !

Le couscous végétarien du restaurant Au bon couscous situé dans la quartier de Saint Michel. Je pensais au départ acheter un couscous végétarien chez Maoz mais l’échoppe rue Xavier Privas n’en fait pas. Pour encourager le commerce, j’ai aussi acheté le tajine végétarien d’Au bon couscous.

L’antipasti de La cerise sur la pizza, notre halte obligatoire pour que le Béluga passe un moment avec son pizzaiolo favori. On a partagé ce repas et cette très belle soirée avec le « parrain » du Béluga, notre ancienne nounou, son mari et ses enfants.

.

Des pique-nique et repas sur le pouce

Houmous (reste du colloque), baguette aux graines, radis et pomme (achetés dans le magasin bio à côté de ma location). Simple mais efficace pour le Pinto et moi.

Pique-nique express acheté au Biocoop République, qui a un rayon traiteur. Pain de mie, carottes râpées, houmous : à manger séparément ou superposés pour faire un sandwich. Pour le Béluga, j’avais des carottes entières (à couper en bâtonnets) et un sachet de Végé tranches fumées. Et j’avais prévu, comme vous le voyez en haut à gauche de la photo, un emballage réutilisable pour conserver le reste du paquet entamé.

Nous avons profité de l’extraordinaire soleil du dimanche pour faire un pique-nique avec des amis. Ici, une chouette création d’amis d’amis (pas véganes, comme d’habitude) : des bâtonnets de navet à tremper dans de la sauce soja additionnée d’huile de sésame grillé, puis dans des graines de sésame.

Je glisse dans cette liste cette salade de pâte préparée au dépoté par une copine : c’était la première fois qu’elle cuisinait un plat végétalien ! Et oui, la plupart des pâtes sèches sont ok pour les véganes :). Pâtes, tomates, olives, champignons, petits oignons au vinaigre.

.

Des petits déjeuners et goûters

Ôna Maiocco m’a fait découvrir Pouya, le Centre culturel franco-iranien, sur le canal Saint Martin. Je n’aurais jamais osé en pousser la porte, mais j’y retournerai avec plaisir. Il y a plusieurs tables basses autour desquelles on s’assoit tranquillement sur de gros coussins pour siroter un thé. Le Pinto a pu crapahuter tranquillement pendant qu’on le surveillait du coin de l’oeil tout en papotant.

Le cookie écureuil et le gâteau au chocolat de Cloud cakes sont délicieux ! Merci Taïa et Seb de me les avoir fait goûter.

Nostalgique du Cacolac, j’ai craqué pour cette briquette rigolote de lait végétal chocolaté Rebel Kitchen trouvé dans un magasin Naturalia. Avec un petit pain aux graines (et un petit pain aux pépites de chocolat noir, absent de cette photo) achetés dans une boulangerie voisine, ça m’a fait un petit déjeuner portable (pour compléter le reste de couscous de la veille que j’avais déjà mangé en me levant… j’aime manger salé et consistant le matin).

Après avoir dormi chez des copains, je n’avais pas la possibilité de manger salé et je n’avais pas envie d’un simple thé dans un café. J’ai donc trainé mari et enfants au bistrot Le faitout, qui était dans le coin, pour avoir un petit déjeuner « classique » mais végane : chocolat chaud, jus d’orange et tartines avec confitures maison.

Et j’ai enfin goûté les réalisations de la VG pâtisserie. La tarte aux figues était très bien. J’ai moins apprécié la (magnifique) tarte au citron et les viennoiseries (vraiment moins aérées que les classiques). J’ai beaucoup aimé le mille feuilles, aussi bon que dans mes souvenirs de pâtisseries traditionnelles ! J’espère avoir l’occasion de revenir le déguster et goûter les autres entremets bio et raffinés de cette boutique.

.

Il y avait encore tant d’autres restaurants à tester et d’ami-e-s à revoir… Mais vu qu’il fallait aussi que le rythme convienne au Pinto, je considère que j’ai déjà vraiment profité de ce séjour et je suis heureuse d’avoir osé me le permettre. Merci à mes parents et beaux parents qui ont assuré la logistique de sortie d’école et repas à la place cette semaine-là !

Bon dimanche !