Archive | août, 2017

Repas végétariens de début août

27 Août

Bonjour !

Dans nos repas de début août, se trouvent un certain nombre de recettes  empruntées à d’autres. Je n’ai pas (ne prends pas) beaucoup de temps pour traîner sur la blogosphère mais lors de mes visites expresses je reviens souvent avec plein de recettes qui me font envie, que j’accumule sous forme de longues listes de liens… Vous aussi ? Parmi les blogs qui me font rêver en ce moment, avec leurs recettes créatives, gourmandes et à impact réfléchi grâce à des ingrédients soigneusement sélectionnés, figurent Full of plants, mené par Thomas qui partage en anglais des recettes géniales illustrées de sublimes photos, et Peaceful cuisine, où le japonais Ryoya filme ses recettes dans une ambiance que je trouve relaxante.

.

Entremet paon

Ma version du sublime dessert de Marie Chioca, bien moins belle que l’original, a néanmoins permis à nos invités d’avoir un dessert rigolo et à moi de le réaliser à la va-vite et sans allumer de four. La recette est dans le génial livre « Mes beaux goûters de fête » de Marie Chioca. Toutes les recettes sont véganes ou facilement véganisables (à part le tiramisu mouton), classées par saison, faciles à réaliser et bourrées d’astuces pour les réussir à coup sûr, rigolotes et sans les kilos de sucre habituellement utilisés dans les recettes de jolis gâteaux d’anniversaire. Pour moi c’est un must have. Pour en revenir à l’entremet paon, voici son intérieur : en bas, une croûte en biscuit puis des morceaux de fruits, un couche d’entremet.

 

.

Pâtes aux boulettes d’aubergine

Pour ce même repas avec des copains, Doudou a préparé une sauce tomate et les boulettes à l’aubergine de la fée Stéphanie. Un régal ! Il faut absolument que je teste ses roulés d’aubergine d’ailleurs, ça fait très longtemps que je n’ai plus goûté ce type de plat…

.

Flan à la courgette

Pour cette recette de Marie Chioca, il faut des courgettes, de la crème végétale (ou du lait de soja + un peu d’huile), de l’agar, des oignons et un aromate, ici j’ai mis des graines d’aneth. C’est facile à faire et j’ai aimé, par contre Doudou comme mon père ont fait la soupe à la grimace. J’en referai donc seulement pour moi.

.

Tourin de belle-maman

Ma belle-mère nous a appris sa recette de soupe estivale à la tomate, mais elle continue à nous en offrir toute prête, pour notre grand plaisir. Merci !

.

Taboulé de maman

Toujours la même recette très simple, comme ici. Dans l’assiette, une salade de pois chiche au cumin, recette de beau-papa. Oui, ça fait un repas un peu bourratif, mais rafraichissant malgré tout, et surtout sans cuisson si on a des pois chiche déjà cuits.

.

Pâtes au pesto du Café du commerce

Un plat agréable à manger et, je l’espère, végane. Je l’ai demandé sans le pot de parmesan habituellement servi avec et n’ai pas détecté de goût de fromage dans le pesto. J’étais avec une amie et les deux enfants au resto, elle avait envie de manger des moules, il fallait une terrasse ombragée et de l’espace pour que le Béluga gambade quand il aurait « fini son assiette » et un resto pas trop loin de Vieux Port de Marseille (où nous arrivions de la navette maritime). Nous avons trouvé un resto avec tout ça,  cette alléchante assiette de pâtes eet un ticket pour le carrousel inclus dans le menu enfant (tout carné évidemment…), je n’ai donc pas fait la difficile pour savoir s’il y avait une toute petite quantité de fromage dans le pesto. Le Béluga a bu un jus de pomme, mangé quelques frites, une bouchée de steak (notre amie a mangé le reste) et on a décidé de prendre le dessert ailleurs (il n’y en avait aucun de végane). J’ai emmené tout ce petit monde au glacier Amorino.

.

Sorbet au chocolat chez Amorino

Le glacier Amorino situé sur le Vieux Port de Marseille a une belle carte de sorbets, clairement marqués véganes. Elle inclut une délicieux sorbet au chocolat, très chocolaté, parfaitement à mon goût. En plus des classiques parfums fruités, ils ont aussi un sorbet à la noisette qui est tuerie même pour moi qui ne suis pas une fana de noisette. Et il font des « sorbet drink » : 2 boules de sorbet mixés avec un peu d’eau, façon milk shake ! La prochaine fois je commanderai un sorbet drink chocolat noisette, j’en salive d’avance…

Edit : J’ai gouté le sorbet drink chocolat-noisette, et je préfère le goût plus concentré des sorbets en boule (non dilués à l’eau) et non mélangés.

.

Pizza de Chez Titi


A l’Estaque, le camion de pizza Chez Titi propose une délicieuse pizza aux aubergines et champignons, ici demandée sans fromage.

.

Déjeuner chez Marcel & fils

En haut, l’assiette du Béluga prise au bar à salade : pâtes sans sauce, betterave, oeuf dur. En bas, mon assiette : polenta aux tomates séchées, purée de carotte au jus d’orange, dessert à base de chia et fruits. Le Pinto, lui a mangé un peu de tout ça (enfin, pas l’oeuf dur !).

.

Tzatziki

Toujours dans mes stratégies d’utilisation des concombres, une nouvelle option : faire égoutter du yaourt de soja nature, râper du concombre, le saler et l’égoutter aussi, mélanger le tout avec du sel, de la menthe et un peu de jus de citron. Parfait pour mes tartines du goûter, ou avec des gressins pour l’apéro.

.

Essai de maki haricot vert

Je suis sûre qu’on peut faire de bons makis avec des haricots verts, ils ont une forme et une texture idéale. J’ai essayé en mode minimaliste, riz haricot nori et sauce soja, et ça manque de goût. Avez-vous des idées, sans l’habituel wasabi que je n’ai pas envie d’acheter ?

.

Déjeuner avec le Pinto

Du riz, des haricots verts, des mini steaks de lentilles, de la pastèque en dessert. Le Pinto mange tout ça avec enthousiasme, à part les haricots verts qu’il dédaigne.

.

Crème cacao avocat

Dès la sortie du livre « Ton premier livre de cuisine végane » de Ruby Roth, je l’ai commandé auprès de ma libraire. Je n’ai pas acheté ses livres précédents car pour le moment le Béluga n’a aucun souhait d’être végane (en fait j’ai acheté « Vegan is love« , mais je ne lui ai pas montré, j’attends qu’il demande une discussion sur le véganisme pour le lui montrer, pour le moment on évoque juste des situations précisés, comme le zoo). Bref, le Béluga a été enthousiaste face au livre de cuisine comme à toute nouveauté, il a demandé à faire la recette de « mousse » au chocolat mais n’a pas aimé le résultat. Dommage, mais je n’étais pas très surprise car le Béluga est plutôt difficile en terme de nourriture.

.

Goûter crêpes

Pour mon anniversaire, la veille de partir en vacances, on était ratatinés de fatigue et de chaleur, donc pour une fois je n’avais pas du tout envie de préparer un joli gâteau. On a invité nos proches pour un goûter simplissime à base de mini crêpes cuites devant eux et de garnitures trouvées dans les placards, comme celle délicieuse sauce au caramel préparée à partir d’essais de bonbons caramels (une recette de mon prochain livre, dont je vous ai parlé dimanche dernier), délicieuse aussi sur des tranches de poire.

.

Bon dimanche !

Repas végétariens de fin juillet

20 Août

Bonjour !

Je suis contente de vous retrouver ! J’espère que vous allez bien. Voici ce qui m’a occupée si longtemps : des recettes de bonbons. Oui, vous avez bien lu : des bonbons, moi qui n’en mange jamais parce que je n’aime pas ça… Sacré défi ! Ci-dessous, une photo prise à la va-vite pendant la réalisation de Snickers maison.

En juillet, nous avons profité de délicieux plats préparés par ma belle-mère, qui a aussi beaucoup géré les enfants pendant que je cuisais des kilos de sucre et de sirop d’agave sous des températures caniculaires. Merci !!

.

Soupe au pistou

C’est une soupe de légumes et haricots frais au basilic traditionnelle ici pour les soirs d’été, où elle est toujours mangée chaude. Ici réalisée par ma belle-mère sans parmesan dans le pistou.

.

Salade de tomates

Ma belle-mère aime beaucoup ajouter de l’avocat dans ses salades. Ici tomates, olives, huile d’olive, peut-être du jus de citron ou un peu de vinaigre de vin, et de l’avocat.

.

Courgettes farcies

Ma belle-mère réalise mes farcis préférés. La farce est généralement à base de lentilles et de quinoa. Les courgettes sont poêlées avant d’être remplies de farce et enfournée, ce qui les rend délicieusement moelleuses. Miam, en y pensant je salive !

.

Mauvaise galette

J’ai testé un nouveau comptoir de restauration aux Terrasses du port de Marseille, mais je n’arrive pas à retrouver son nom… Le concept : des galettes garnies d’ingrédients frais, avec une possibilité de galette bio et un contenu végétalisable puisque assemblé à la commande. Mais je fuirai désormais, car ce n’était pas gouteux ni rassasiant dans la version sans fromage, et je trouve très suspect que la galette standard (= le « pain », pas le contenu) contienne un ingrédient non végé/non dapté aux musulmans.

.

Poêlée de légumes

Des légumes (ici courgette, carotte et fenouil) simplement poêlés avec de l’huile d’olive, une source de protéines (ici du tofu fumé) et des graines (ici de tournesol) et servis avec du riz.

.

Pâtes en sauce express

Une sauce préparée par la grand-mère de Doudou, des pâtes, des courgettes poêlées. Un repas très simple, peut-être précédé de bâtonnets de carotte trempés dans du houmous ? Je ne me souviens plus.

.

Tian courgette tomate pomme de terre

Suite à la suggestion d’une lectrice, j’ai enrichi mon tian de pommes de terre. C’est sympa aussi ! Et là c’est sûr, me connaissant il y avait un bol de houmos à côté.

.

Haricots verts et saucisses végé

Dans notre congélateur, j’aime avoir des « fausses viandes » en cas de besoin : une saucisse végé ou une végé-tranche fumée pour le Béluga, un paquet de tofu fumé… Mais on les consomme très peu, donc quand je veux vider le congélateur il faut bien les sortir. C’est l’occasion d’un repas « comme avant » le végétarisme.

.

Gnocchi

La recette classique de la grand-mère de Doudou, toujours sympa à faire en famille, et qui permet au Béluga de manger des gnocchi crus en douce.

.

Salade de pourpier

J’avais entendu parler du pourpier comme source d’oméga 3 dans l’alimentation méditerranéenne, mais je n’en avais jamais vu. Un de nos paniers de légumes a été l’occasion de goûter, c’était sympa. Mon beau-père était étonné de voir dans notre cuisine ce qu’il pensait être une mauvaise herbe qu’il croise souvent dans la colline… Un jour je compte bien me former à la cueillettes d’herbes locales comestibles, je suis sûre qu’un jour j’arriverai à trouver le temps.

.

Galettes de lentilles

Le Pinto adore le houmous et les galettes de légumineuses. Je suis à peu près ma recette de « steak haché », en omettant le sel (je sale cependant l’eau de cuisson des lentilles, sinon je les trouve immangeables). En résumé : des lentilles mixées avec des condiments puis mélangées à la moitié de leur poids (pesé cuites et égouttées) en farine de blé. On forme des petites galettes et on les cuit dans de l’huile. J’en congèle une partie pour en avoir sous la main rapidement.

.

« Petit tajine »

Ici ce nom signifie qu’on coupe en petits dés de l’oignon et des carottes, on les poêle avec de l’huile d’olive et un peu de ras el hanout, puis on ajoute de petits dés de pomme de terre, de courgette, des pois chiche et enfin des amandes trempées et des pruneaux coupés en petits morceaux. La petite taille permet d’accélérer la cuisson, on sert avec de la semoule (de blé semi complet) cuite en la plaçant dans un bol avec un peu d’huile d’olive, de sel et 1,5 fois son volume en eau bouillante. On laisse 5 à 10 minutes à couvert et on sert. Le Béluga aime beaucoup, le Pinto aussi même si on veille à ne pas lui donner d’amande, de gros morceau de pruneau ou de pois chiche non écrasé. Je vous parlerai plus en détail de son alimentation, le gros avantage c’est qu’on n’a pas à établir de menu spécial pour lui, l’inconvénient c’est l’état épouvantable du sol après le repas ;).

.

Bon dimanche !