Archive | 00:01

Mes snacks

5 Mar

Bonjour !

Vous l’avez peut être remarqué : mes plats de tous les jours ne comportent pas forcément une « source de protéines », c’est à dire des légumineuses (lentilles, haricots secs, pois secs, soja) voire du quinoa (puisque je ne consomme pas viande, oeuf ni produit laitier). Ce groupe d’aliments contient non seulement des protéines (qu’on trouve aussi ailleurs) mais aussi des minéraux comme le zinc, le fer et le calcium.

Les légumineuses figurent aussi dans nos apéro/entrées, typiquement sous la forme de houmos tartiné sur du pain ou attrapé avec un bâtonnet de carotte ou un biscuit apéritif, ou de panisses maintenant achetées toutes prêtes à manger à une baraque de l’Estaque.

Et je consomme souvent des légumineuses comme snack, c’est à dire à l’heure du goûter mais aussi en milieu de matinée ou en début de soirée si je n’ai pas pris le temps de manger suffisamment au repas précédent et que le repas suivant est trop lointain pour mon estomac.

Alors voici un aperçu de mes collations, que je cherche à assembler très rapidement (et si possible avec une seule main, l’autre portant le Pinto) mais aussi avec un maximum de nutriments possibles et une satisfaction de mes envies – qui ne sont pas sucrées en général et sans doute pas du tout attirantes pour beaucoup. On verra si ça vous inspire ou pas du tout… (je penche pour la deuxième possibilité !)

.

Tartine de houmos

20170226-1

Sur un reste de pain grillé ou du pain des fleurs au quinoa acheté pour le Béluga, le houmos est souvent maison puisque la marque Florentin est difficile à trouver ici. J’ajoute en général un élément frais, autant pour la texture en bouche que pour la vitamine C : graines germées, tranche de concombre, tout dépend de ce qu’il y a au frigo (ci-dessous, de la betterave).

20170226-9

.

Tartine de pomme de terre

20170226-2

 

Je fais cuire des pommes de terre, si possible petites et à peau fine, à la vapeur avec leur peau. Puis je les mange avec une tartinade forte en goût, du tartare d’algue en général  (ma source officielle d’iode).

.

Sandwich

20170226-5

Version totalement industrielle : pain de mie, margarine du commerce, Végé-tranches fumées (achetées sur internet pour les envies du Béluga puis congelées en paquet de 5 tranches, que le Béluga ne mange pas forcément en entier) ou pâté Tartex Chardonnay Côte d’Or, salade. Pas satisfaisant sur le plan écologique ni sur le plan nutritionnel ! Ci-dessous, la version qui la remplace désormais : pain de mie, camembert maison, salade. Bien plus chouette ! Il me reste à trouver une base plus locale que les cajou pour le camembert maison.

20170226-6

.

Reste de pizza

20170226-3

J’avoue : je mange généralement les restes de pizza du diner au petit déjeuner… Et pour que ce ne soit pas trop sec, si j’ai du houmos j’en tartine un peu dessus et je replie le tout comme un sandwich.

20170226-4

.

Granola

20170226-7

Du granola au chocolat (qu’il faudrait que je recommence à faire moi-même), du germe de blé pour la nutrition et le goût de céréales, et pour lier le tout, un yaourt ci-dessous… ou de la purée de pomme, tout aussi sympa après tout ! Et vous avez aussi un petit Pinto en bonus, qui porte un intérêt extrême à nous voir manger.

20170226-8

.

En sucré, je croque souvent une amande enrobée de chocolat noir (vendue en vrac chez Marcel), je mange d’énormes portions de purée de pomme, un plaisir que j’ai depuis très longtemps (petite, je veillais à ce que ma mère achète ces boîtes métalliques contenant 1 kg de compote de pomme).

20170226-10

Et quand il y en a, j’aime aussi manger des galettes de riz soufflé nappées de chocolat noir.

Bon dimanche !