Porridge sans lait

22 Mai

Bonjour !

Tout d’abord, merci beaucoup pour vos recettes à base de navets !

Je ne suis pas très familière du porridge, mais j’ai croisé sa route plusieurs fois avec la certitude qu’un jour ce serait le moment de nous connaître vraiment. Une de ces fois, c’était en Estonie, dans un hôtel près de l’aéroport de Tallinn, où le buffet du petit déjeuner comportait un « porridge aux 5 céréales » dont je garde le souvenir avec délice.

Les jours qui ont suivi, j’étais en séminaire à Palmse (plus précisément ici) et, au buffet du petit déjeuner, il y avait du « porridge sans lait » pour une participante intolérante au lactose et moi qui avait demandé si des repas végétaliens étaient possibles (oui !). En fait, c’est moi qui mangeais tout le porridge car l’autre personne était plus intéressée par d’autres choix : il y avait de la charcuterie, du fromage, des tranches de tomate et de la confiture, pas de fruits. Que mettre dans mon porridge pour lui donner un peu de couleur ? J’ai joué à remplacer les fruits souhaités par de la tomate coupée en petits dés et de la confiture de fraise. Et jamais osé demandé en cuisine la recette exacte de ce porridge cuit à l’eau mais pas fade.

20160522-11

Des géants auraient jeté dans l’eau les nombreux rochers qui s’y trouvent maintenant.

20160522-12

20160522-13

Dans ce cimetière juif, sur les tombes, des plantes et des lanternes.

.

Mes autres rencontres avec le porridge étaient sous la forme de flocons spécial porridge et de lait végétal. Délicieux, mais toujours pas transposable dans ma cuisine généralement à base d’ingrédients peu transformés.

Il y a quelques jours, j’ai lu l’article sur le porridge de Mélanie Dufey, du joli blog Chaudron Pastel. Et, couplé avec la météo maussade et un pot de grands flocons d’avoine qui sommeillait dans mes placards, ça m’a vraiment donné envie de m’y mettre. Et de voter pour Mélanie et le Mouvement Colibris pour l’élection Miss Bio 2016.

Pour remplacer le lait, j’ai utilisé mon astuce habituelle : 1 verre (200 g) de lait végétal = 20 g de purée d’amande blanche + 180 g d’eau. Mais les flocons cuits ainsi étaient fades à cœur, même en ajoutant un sucrant après cuisson. J’ai donc ajouté la quantité de sucre habituellement présente dans du lait de vache : 10 g par verre. Et là, c’était bon !

Voici donc une recette qui ne va pas révolutionner le domaine des porridges, mais qui constitue ma version, adaptée à ma cuisine (pas de four micro onde, pas de lait végétal) et à mes goûts.

20160522-1

.

Ingrédients pour 1 personne
– 50 g (1/2 verre) de flocons d’avoine
– 10 g (1 cuillerée à soupe) de sucre complet
– 180 g d’eau
– 20 g (une belle cuillerée à soupe) de purée d’amande blanche
– Pour accompagner : 1/2 pomme coupée en dés + 1 pincée de cannelle + un peu de muesli « granola » à la canneberge du Moulin d’Arche

Préparation
– Version 1 : La veille, dans une casserole munie d’un couvercle, mélanger tous les ingrédients sauf la purée d’amande. Le lendemain, placer sur le feu et porter à ébullition.
Version 2 : Le matin même, faire bouillir l’eau. Dans une casserole munie d’un couvercle, mélanger tous les ingrédients.
– Laisser cuire 5 minutes avant de couper le feu et d’incorporer la purée d’amande et les accompagnements éventuels.

20160522-3

.

Et comme je n’ai jamais fait d’article de blog sur mes repas en Estonie, en voici des photos.

20160522-4

De la soupe servie dans une assiette comestible, en pain. J’adore !

20160522-5

20160522-6

20160522-7

20160522-8

20160522-9

Une des collations de l’après-midi, avec un délicieux pain roulé à la cannelle

20160522-10

.

Un jour, je souhaite retourner avec Doudou visiter le nord de l’Estonie et, comme les participants finlandais du séminaire, prendre le ferry pour rejoindre les autres rives de la mer Baltique, revenir à Stockholm et découvrir la Finlande. A voir quelle saison est la meilleure : en juin, il y avait beaucoup de moustiques !

20160522-14

Bon dimanche !

3 Réponses to “Porridge sans lait”

  1. Fanny 22 mai 2016 à 01:36 #

    Moi aussi je cuis mon porridge à l’eau et je trouve qu’ajouter une pincée de sel relève bien le goût. À la place du sucre, on peut aussi mettre des dattes coupées en morceaux, celles que je trouve ici sont très sèches donc j’adore les faire tremper la veille avec les flocons, ça fait comme du caramel, miam!

  2. Milounette 22 mai 2016 à 17:29 #

    ohlala, l’Estonie…ca fait rêver ça!! Pour le porridge, j’avoue que moi, je suis encore plus flemmarde que toi, pas question d’allumer le gaz. Du coup, pour le porridge voici comment je procède : le matin même je mélange flocons d’avoine, parfois un un peu de son, fruits secs, oléagineux et/ou graines puis je recouvre d’eau bouillante (celle du thé!), je remue et je laisser gonfler une dizaine de minutes. J’ajuste éventuellement la consistance et je déguste tel quel, en ajoutant si je suis d’humeur gourmande quelques morceaux de chocolat ou une cuillère de purée d’oléagineux…. Je trouve personnellement que les fruits secs sucrent suffisamment mais je sais que ma soeur aime bien rajouter un peu de sirop d’agave…Bises à toi

  3. greekorgreen 4 septembre 2016 à 18:44 #

    Ommg le porridge c’est toute ma vieee! Merci beaucoup pour ta recette, elle est top! Jen parle egalement sur mon site si tu veux de nouvelles idées, bisous bisous🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :