Pot au feu végétal

16 Fév

Bonjour !

Du gras, du sel, de l’umami… et c’est parti pour un super pot au feu sans viande ! Une recette réalisée en binôme avec Doudou, le pro des plats mijotés. Je me suis simplement occupée de faire le seitan.

20140216-1

.

Ingrédients pour 4-5 personnes
– 3 grosses carottes
– 3 pommes de terre à chair ferme
– 3 poireaux
– 2 petits navets
– 2 oignons
– 2 gousses d’ail
– 135 ml (150 g) d’huile d’olive
– 3-4 L d’eau
– 1 cuillère à soupe de miso noir
– 1 grosse cuillère à soupe de levure de bière maltée
– Seitan : 250 g de haricots noirs (ou de lentilles du Puy) cuits et égouttés, 30 g d’eau, 1 cuillère à soupe de miso noir, 3 cuillères à soupe de levure de bière maltée, 2 gousses d’ail, beaucoup de poivre moulu, 1/2 cuillère à café de sel fin, 200 g de gluten en poudre, 100 g d’huile d’olive
– 1 bouquet garni (1 cuillère à soupe de thym séché ou d’herbes de Provence, 3 feuilles de laurier)
– 3 clous de girofle
– 12 grains de poivre noir
– 2 cuillères à café de gros sel

20140216-2

Préparation
– Dans un bol, délayer 1 cuillère à soupe de miso dans un peu d’eau.
– Éplucher les carottes, les pommes de terre, les navets, les oignons, l’ail.
– Piquer les clous de girofle dans les oignons. Couper les plus gros légumes en très gros morceaux.
– Couper les poireaux en 2 dans la longueur et les nouer ensemble en un fagot avec de la ficelle de cuisine.
– Dans la cocotte (de contenance 6 L ou plus), faire blondir l’ail et l’oignon dans un peu de l’huile.
– Ajouter le reste des légumes, les aromates, le miso délayé dans l’eau ainsi que le reste de l’eau (ma cocotte de 6 L est remplie quasiment à ras bord).
– Faire cuire pendant environ 3 heures, à couvert.
– Mixer les haricots (ou les lentilles) avec l’eau et les aromates du seitan (miso, levure de bière, ail, poivre et sel). On doit obtenir une purée à la texture très lisse et au goût concentré.
– Dans un bol, mélanger le gluten et l’huile jusqu’à obtenir un mélange homogène.
– Incorporer le mélange de gluten à la purée de haricots aromatisée, en pétrissant à la main pendant environ une minute, jusqu’à obtenir une boule de pâte qui se tient bien.
– Séparer en 2 ou 3 boules et les emballer dans une papillote de gaze très lâche (où il reste assez de volume pour que le seitan deviennent 1/4 plus gros) – on peut aussi les mettre dans un sac à lait végétal ou encore les faire cuire sans papillotte, à part, à la vapeur.
– Retirer de la cocotte les légumes qui sont déjà cuits (poireaux, petits navets) et les remplacer par le seitan (en papillotte ou déjà cuit à la vapeur).
– Couper le feu, retirer les légumes et le seitan et passer le bouillon à la passoire fine. Jeter le résidu qui reste dans la passoire. Sortir le seitan de son emballage de gaze.
– Servir le bouillon puis les légumes et le seitan, en accompagnant de moutarde et de bon pain.

.

Remarques

  • Comme tout pot au feu, on peut personnaliser le goût de ce plat en ajoutant du gingembre, des herbes fraîches, d’autres légumes, de l’huile de sésame grillé – à ajouter soit dans le bouillon, soit dans le seitan, c’est ça la magie de fabriquer sa « viande » sur mesure !
  • Avant de servir le bouillon, on peut y faire cuire de petits pâtes (plombs, vermicelles ou petites étoiles).

20140216-3

  • Je ne suis pas allée jusqu’à faire une fausse viande qui s’effiloche. Mais si je devais le faire, je tenterais ceci : faire des spaghetti de seitan en le passant dans un hachoir à viande, les couper à une longueur d’environ 7 cm puis ranger les spaghetti côté à côte dans la papillote jusqu’à obtenir un cube de 7 cm de côté, fermer la papillote sans serrer et faire cuire comme indiqué dans la recette.

.

Le reste du pot au feu peut aussi être emporté pour le déjeuner :

20140216-4

  • Bouillon de pot au feu
  • Poireau, seitan, carotte, navet et pomme de terre de pot au feu
  • Quartiers de mandarine, tranches de pomme, parts de gâteau au chocolat et noix de coco
  • Gourde de compote de pomme à la vanille

20140216-5

  • Soupe de légumes industrielle
  • Pain aux céréales (décongelé)
  • Reste de seitan, carotte, navet et pomme de terre de pot au feu

.

Bon dimanche !

Recette de cuisine durable

25 Réponses to “Pot au feu végétal”

  1. Mlle Pigut 16 février 2014 à 00:09 #

    « Du gras, du sel, de l’umami… » tiens tiens tiens !

    • vegebon 18 février 2014 à 19:17 #

      Faire plaisir aux becs salés, c’est pas si dur finalement😉.

  2. Christel 16 février 2014 à 01:58 #

    Coucou Sandrine,
    Aux prochaines courses je teste. Cela à l’air trop bon.

    • vegebon 18 février 2014 à 19:18 #

      Coucou Christel,
      On t’invitera avec plaisir à en manger un de ces dimanche si tu veux🙂.

      • Christel 18 février 2014 à 20:38 #

        Avec plaisir et un grand OUI.

  3. Taia 16 février 2014 à 08:55 #

    Ayant eu l’immense privilège de goûter à repas fameux préparé par le duo « Vegebon chef et Doudou », je ne peux que vous encourager, chers lecteurs, à vous jeter corps et âme dans le confection de cette merveille. À tous ceux qui, devenus végétariens, on en souvenir le pot au feu du dimanche, vous vous en relèverez la nuit (et toute la semaine!). Merci encore Sandrine pour cette dégustation VIP, et surtout le plaisir de ce moment partagé.

    • vegebon 18 février 2014 à 19:16 #

      C’était un plaisir de passer ce moment avec vous, on recommence quand vous voulez🙂.

  4. Antigone XXI 16 février 2014 à 10:21 #

    J’avais déjà fait un seitan bourguignon (et conquis mes parents avec😉 ) mais jamais de pot-au-feu, je le note pour pas to-do list ! J’adore le coup de la ‘fausse viande qui s’effiloche’ : ça me rappelle un peu des mauvais souvenirs, mais je suis bluffée par ton ingéniosité (les spaghettis de seitan, non mais j’admire !).

    • vegebon 18 février 2014 à 19:15 #

      Je n’ai presque jamais mangé de bourguignon (c’est pas dans ma culture familiale). La seule fois, c’était au Train Bleu, un étonnant et délicieux bourguignon délicatement épicé à la vanille… je rêve d’en remanger un jour en version végétale !

  5. Lucile 16 février 2014 à 14:03 #

    L’année dernière j’ai fait un kig ha farz végétalien, sorte de pot au feu breton pour une Breton justement. On s’est régalé.
    J’avais ajouté des saucisses vegan et un rôti vegan mais je suis pas fan des fausses viandes.
    En tout cas, ton pot au feu, rien que par les ingrédients donne faim !

    • vegebon 18 février 2014 à 19:14 #

      Merci ! Je ne suis pas fan des fausses viandes industrielles, je préfère de loin mon seitan maison – la fois pour le goût et pour le plaisir de l’avoir fait moi-même🙂.

  6. lilizen 16 février 2014 à 16:56 #

    je fais pas mal de seitan à présent j’adore ton idée de papillote à combiner à des fibres « spaghetti » pour la mâche…bravo !

    • vegebon 18 février 2014 à 19:12 #

      Bonjour,
      C’est juste une idée pour le moment, je verrai si je peux faire des tests dans les prochaines semaines😉.

  7. mamapasta 16 février 2014 à 23:03 #

    Il a vraiment une couleur très convaincante….je doublerai volontiers la quantité de légumes parce que je suis une morfale….

    quelques questions….le miso « noir » c’est du miso d’orge???
    tu mets vraiment les pommes de terre cuire 3 heures et elles n’explosent pas?? c’est quelle variété ces merveilles??
    100g d’huile pour 5 personnes c’est quand même vachement moins gras…que du paleron de vache …mais pourquoi tu ne cuits pas le seitan dans le bouillon de légumes??

    Bon, si tu as un hachoir capable de hacher du gluten cru…..il doit être super puissant, j’ai essayé de rouler des spaghettis de seitan cru et de les faire cuire côte à côte…ça s’amalgame et on perd l’aspect fibreux…il doit falloir une extrudeuse industrielle!

    • vegebon 18 février 2014 à 19:11 #

      Coucou,
      Tu peux doubler la quantité de légumes si tu as une grosse cocotte, la nôtre était déjà pleine à ras bord avec ça😉.
      Pour le miso noir, c’est le miso « standard » dans notre magasin bio, je crois qu’il est simplement à base de soja.
      Pour les pommes de terre aucune idée, ce sont celles du panier de légumes du Val de Marne. Je vais me renseigner…
      Pour le seitan, on a essayé de le cuire directement dans le bouillon mais il explose un peu en périphérie, du coup je préfère l’emballer dans de la gaze.
      Ah tu crois que ça ne marchera pas mon histoire de spaghetti ? J’ai une machine à pâte avec l’accessoire tagliatelle, je vais tenter un de ces jours. Et si ça s’amalgame trop à la cuisson, je roulerai un peu dans de la levure de bière en paillette ou dans de l’huile.

  8. Papilik 18 février 2014 à 21:53 #

    rho!!!!!! ça donne trop envie, moi qui ne suis pas du tout seitan et fausse viande je dois t’avouer que ça me donne énormement envie de le faire. Rien que pour partager ce souvenir d’enfance avec mon fils.🙂

    • vegebon 18 février 2014 à 23:01 #

      La texture ne ressemble pas à celle du boeuf mais côté souvenir d’enfance pour moi c’était surtout le bouillon avec les « yeux » de gras et les petites pâtes, et ça c’est gagné🙂.

      • Papilik 19 février 2014 à 22:11 #

        moi je mangeais les légumes et le bouillon surtout!!!! Avec de belles tranches de bon pain grillées….hummmm!

      • vegebon 20 février 2014 à 16:17 #

        Alors tu vas pouvoir te faire plaisir et partager ça avec ton petit🙂.

  9. Christel 11 décembre 2014 à 00:01 #

    Hello,
    C’est décidé. Je teste enfin ce week-end.

    • Christel 16 décembre 2014 à 00:35 #

      Coucou Sandrine,
      Trop bon Sandrine, Je me suis régalée et le seitan avec de la moutarde un pur délice.

  10. Taia 5 janvier 2015 à 19:14 #

    Coucou Sandrine! J’ai bien envie de faire ce petit plat dans la semaine, mais je ne suis pas sûre de vouloir me lancer dans la confection du seitan. Si j’en achète en magasin, à quel moment de la préparation je l’intègre? Je le mets simplement à la fin, une fois les legumes cuits? Merci d’avance et des gros bisous🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pot au feu végétal | Zediet recet... - 16 février 2014

    […] Bonjour ! Du gras, du sel, de l’umami… et c’est parti pour un super pot au feu sans viande ! Une recette réalisée en binôme avec Doudou, le pro des plats mijotés. Je me suis simplement occupée de faire le seitan.  […]

  2. Repas de fin novembre | Végébon - 8 décembre 2014

    […] saucisses végétales, seitan aux haricots noirs, bouquet garni, levure de bière, miso (recette ici). Voici le bouillon obtenu après filtration […]

  3. Repas végétariens de fin janvier | Végébon - 31 janvier 2016

    […] Pot au feu avec carotte, poireau, navet, pomme de terre, chou, oignon, saucisse du commerce et seitan aux haricots noirs […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :