Oeufs à la coque 100% végétaux

25 Mar

Bonjour !

Pour préparer le 1er avril, que diriez-vous d’un nouvel atelier Faussaire Frankenstein sur le thème des œufs ? Les œufs à la coque sont un classique des tables françaises, qui manque souvent aux végétaliens, aux allergiques aux œufs ou aux femmes enceintes à qui il est déconseillé de consommer des œufs crus ou peu cuits.

Qu’à cela ne tienne, il suffit de copier le plat en question, et même Picard s’y est mis en sucré ! Dans la même veine, Golubka a créé de superbes œufs bluffants de ressemblance, avec une coquille en chocolat blanc, un blanc d’œuf en crème épaisse à la vanille et un jaune en purée de mangue. On pourrait imaginer une version salée avec une coquille en beurre de cacao et lait végétal en poudre, un blanc d’œuf en lait végétal et agar, un jaune d’œuf en crème végétale. D’autres idées sont discutées ici sur le forum Végéweb.

Voici ma proposition, qui n’a évidemment pas le goût des œufs à la coque mais qui en conserve tout le côté ludique, et peut donner une entrée sympathique ou un dessert rigolo. L’idée, un trio de textures : le flan du « blanc d’œuf », la tartinade onctueuse du « jaune d’œuf » et le croustillant des mouillettes. A décliner en mode raffiné ou gourmand… Amusez-vous !

a

a

Matériel pour 1 œuf (à multiplier par le nombre d’œufs que vous souhaitez)

  • 1 tasse par œuf. La taille de la tasse donnera la taille de l’œuf, donc à vous de voir si vous voulez une petite tasse à café (œuf de poule) ou un verre à bourgogne (œuf d’autruche comme ici)…
  • 1 boîte à surprise d’œuf Kinder par œuf. Comme ici, je vous recommande de passer un contrat avec les mômes que vous connaissez (ou avec leurs parents) pour récupérer les petites boîtes de Kinder Surprise classique, parfaites pour  faire un « œuf de poule », voire celles de Maxi Kinder Surprise vendus à Pâques, pour un « œuf d’autruche ».

Ingrédients de base pour 4 à 6 « œufs de poule » (voir les remarques pour des idées d’arômes)

Pour les « blancs d’œuf »
– 4 g d’agar-agar
– 250 ml de lait végétal
– 1 pincée de sel

Pour les « jaunes d’œuf »
Version salée : 4 cuillères à soupe d’huile + 4 cuillères à soupe de purée d’oléagineux ou de légumes + 1 pincée de sel
Version sucrée : 4 cuillères à soupe de confiture + 4 cuillères à soupe de beurre végétal (purée d’oléagineux, huile de coco, etc.) ou de purée de fruits
– Si besoin pour la couleur, 1 pincée de curcuma

Pour la dégustation
Des tranches de pain ou de brioche grillé(e) découpées en mouillettes, forcément !

Méthode
– Dans une casserole, mélanger le lait végétal, l’agar et le sel et faire bouillir 30 secondes tout en remuant.
– Verser 4 cuillères à soupe de mélange dans chaque tasse, pour les remplir à moitié ou aux 2/3. Attention : si les tasses, ramequins ou verres sont fragiles, évitez le choc thermique en les remplissant d’eau chaude, puis en remplaçant l’eau par le mélange lait-agar bouilli.
Quand le mélange est devenu un peu moins chaud, déposer une boîte surprise Kinder au milieu de la tasse. Il ne faut pas l’immerger complètement : on veut la retirer une fois que le « blanc d’œuf » sera solide ! Pour mes petites tasses à café, je mets de l’eau dans les boîtes surprise jusqu’au premier cran sous leur ouverture, ça les leste juste assez.

– Attendre 45 minutes que l’agar solidifie puis retirer les couvercles et les boîtes surprises.
– Dans une casserole, mélanger la purée, l’huile et les autres ingrédients du « jaune d’œuf ». Il faut obtenir une sauce qui nappe la cuillère, à la fois consistante mais un peu liquide.
– Répartir la sauce chaude dans les emplacements et servir tout de suite avec des mouillettes de pain grillé. Le mélange peut attendre mais je trouve plus agréable d’avoir un contraste entre le « jaune » chaud et coulant et le « blanc » gélifié.

Remarques

  • Je vous conseille de préparer les « blancs d’œuf » la veille (par exemple pendant que vous préparez le dîner de la veille),  afin de pouvoir finir rapidement la recette le jour choisi. Attention, après plus de 24 h de repos, le « blanc d’œuf » va sécher et se fissurer (pour éviter ça, la solution est de le parsemer de gouttes d’eau et l’emballer dans du film étirable). Le jaune peut aussi être préparé à l’avance.

Faux œufs où les blancs ont attendu 2 jours au frigo (sans couverture) avant d’être remplis

  • Choix du lait végétal : Tout lait végétal convient pour cette recette. Si vous voulez forcer l’apport en protéines, remplacez le lait végétal par 7 dosettes de lait de soja en poudre dissoutes dans 250 ml d’eau bouillante OU 200 g de tofu soyeux mixé avec 50 g d’eau.
  • Choix de l’huile : Toute huile ou beurre végétal convient pour cette recette. Selon votre goût, utilisez de l’huile de tournesol (au goût absolument neutre), de l’huile de noisette, de la purée de cacahuète, etc. Si vous voulez un apport en oméga 3, utilisez de l’huile de colza, de noix, de lin ou de cameline. Si vous voulez un apport en lécithine, utilisez de l’huile de soja.
  • Choix de la purée de légumes : Le potimarron (merci Aëlys pour l’idée !) ou la carotte, finement mixés avec l’huile, donnent un joli jaune d’or au mélange et sont aussi compatibles avec une version sucrée.
  • Variantes salées : Pour une saveur orientale, ajoutez quelques tours de moulin à poivre dans la préparation du « blanc » et 1/2 cuillère à café de curry en poudre dans celle du jaune. Pour un délire extra-terrestre, réalisez le « jaune » avec une purée de petits pois parfumée à la menthe…

Blanc en tofu soyeux, jaune en purée de carotte et huile de colza

  • Variantes sucrées : Pour une saveur parfumée, ajoutez un peu de sucre (si votre lait végétal n’est pas déjà sucré) et 8 gouttes d’extrait de fleur d’oranger dans la préparation du « blanc » et réalisez le « jaune » en mélangeant 2 cuillères à soupe de confiture d’abricot et 2 cuillères à soupe de purée d’amande blanche… ou toute autre combinaison qui vous plaira, comme la pâte à tartiner aux pommes et épices indiennes de Flo Makanai. Pour une expérience régressive, remplacez le « blanc » par de la panna cotta végétale et le « jaune » par du Nutella végétal ou du Dulce de leche… Vous pouvez même, comme ici, faire une coquille en chocolat blanc végétal, coloré naturellement en utilisant du sucre complet dans la recette. Lâchez-vous, tout est permis !

Chaque cuillère trempe dans un « jaune » différent : de haut en bas, gelée de pomme + purée d’amande, purée de pomme, confiture d’abricot + purée d’amande

Edit du 03/06/2012 : Il existe un mélange en poudre pour fabriquer de faux jaunes d’œufs : ça s’appelle The Vegg et on peut l’utiliser pour faire de faux œufs à la coque. Merci Mamapasta pour l’info !

Bon dimanche !

Recette de cuisine durable

20 Réponses to “Oeufs à la coque 100% végétaux”

  1. mamapasta 25 mars 2012 à 07:34 #

    et si tu mettais du soufre dans le blanc pour parfaire le truc?
    http://www.marketveg.com/PBSCProduct.asp?ItmID=4179315
    et du lupin dans le jaune pour le proteîner….?? En version martienne petits pois mixés avec de la roquette crue…..ton idée géniale peu se décliner à l’envie…..à quelle température l’agar se liquéfie-t-il? (histoire de garder les trucs au tiède avant service)

    • vegebon 25 mars 2012 à 09:34 #

      Je n’ai pas tenté de copier le goût de l’oeuf, je n’ai pas le palais assez fin pour ça😉. Mais du soufre ou du sel noir pour le goût, de la frine de lupin pour la jaune ça parait une très bonne idée !
      L’agar gélifié se reliquéfie à 80 °C il me semble, donc il y a carrément moyen de conserver le tout au tiède, plutôt dans un plat contenant un fond d’eau et un couvercle et placé dans le four que directement dans le four, afin de ne pas craqueler l’agar.
      Je n’avais aps pensé à la roquette mais ça doit faire une sacré version martienne ^^.

  2. Flo Makanai 25 mars 2012 à 09:50 #

    Epatants! Mes enfants adoreraient… (surtout si je leur achète ces horreurs de Kinder avant, pour l’occasion…😉 )

  3. aëlys 25 mars 2012 à 10:01 #

    Ah c’est trop fort vraiment. Visuellement c’est bluffant et je suis sûre que ce doit être délicieux.

  4. Séverine 25 mars 2012 à 18:44 #

    Euh ça c’est pas une recette de feignasse !

    (pour les huiles riches en oméga-3, il y a aussi l’huile de cameline😉 )

    • vegebon 25 mars 2012 à 21:04 #

      C’est clair, là c’est plutôt une recette de défi… une recette Faussaire Frankenstein😉.
      Je n’avais pas pensé à l’huile de cameline, je l’ajoute dans le billet merci ! Au fait, quel type de goût a-t-elle ?

  5. Séverine 25 mars 2012 à 22:13 #

    Le goût de l’huile de cameline ?
    « Un goût de lamier blanc » a dit un jour une participante à un atelier ! lol
    Moi je dirais un goût plutôt neutre, avec un léger arrière-goût amer (elle a un goût nettement moins prononcé que l’huile de colza vierge)

  6. poucinette 26 mars 2012 à 10:45 #

    c’est bluffant !!!!!!!🙂

  7. cocotte et biscotte 26 mars 2012 à 20:45 #

    Très sympa ce petit œuf ! très bien pour les allergiques et les végétaliens !

    • vegebon 26 mars 2012 à 21:08 #

      Et aussi pour les délires du 1er avril😉. Quand j’étais petite, j’avais adoré cette idée du magazine Astrapi de proposer de faux oeufs au plat, en fromage blanc + 1/2 abricot, juste pour le délire d’inverser salé et sucré.

  8. grenouille 26 mars 2012 à 21:00 #

    Ah ah ! Je suis toujours réjouie par ton goût pour les pieds de nez ! Au moins chez toi, on s’amuse bien….😀

    Très rigolo, ces petits oeufs, en voilà une idée qu’elle est bonne ! Je ne me sens pas totalement concernée parce que chez moi on en mange toujours, mais je serais assez tentée par ta version sucrée, histoire de faire mon propre pied de nez à tous ces oeufs de pâques en mauvais chocolat trop sucré dont on gave habituellement les enfants… D’ailleurs, l’idée des oeufs martiens, voire des oeufs à la famboise ou autre me paraît excellente également : l’essentiel étant de bien s’amuser !😉

    • vegebon 26 mars 2012 à 21:06 #

      Mmh des oeufs à la framboise carrément… C’était un peu mon idée en proposant un « blanc » en panna cotta, le « jaune » en coulis de framboise irait super bien avec – et le plat serait bien plus facile à « lécher » pour récupérer tout le coulis de framboise. J’en salive… Il faut que je mette la main sur des carraghénane pour enfin faire une panna cotta moelleuse comme celles à la gélatine !

      • mamapasta 30 mars 2012 à 21:32 #

        on peut commander des carraghénates dans toutes les bonnes pharmacies.qui font des préparations..J’en ai un fond  » un peu » périmé…..et aussi sur les sites de fournitures de cuisine
        http://ruaultsarl.nexenservices.com/cocktailmaster/product_info.php?products_id=545

      • vegebon 31 mars 2012 à 08:20 #

        Youhou ! Quand j’avais regardé il y a 2 ans les prix du net me semblaient vraiment trop élevés et je n’avais pas pensé à la pharmacie… Merci Mamapasta !

  9. Plaisir Vegan 27 mars 2012 à 22:06 #

    Tu es une grande dingo !😀
    J’adore ! Félicitations pour ton inventivité et cette recette qui donne envie !

  10. Delphine 1 avril 2012 à 22:39 #

    Testé et approuvé ce jour même! J’ai fait la version sucrée avec du lait de soja vanillé, de la confiture d’abricot et de la pâte de speculoos. Le résultat du jaune était un peu marron mais délicieux!

    • vegebon 2 avril 2012 à 08:21 #

      Mmmh, effectivement ça devait être très bon ! La pâte de speculoos est une très bonne idée🙂.

      • pimprenille 30 avril 2012 à 19:00 #

        Bonjour, super sympa cette recette de faux oeuf à la coque, mais j’aimerai savoir si vous avez deja penser à faire des faux poissons avec le soja texturer, apres l’avoir emietté une fois mouillé ? Car j’aimerai en faire mais je ne sais pas comment le colorer en blanc et qu’il garde la couleur blanche pendant et apres la cuisson.Comme c’est fibreux une fois melanger avec de la fecule de pomme de terre, j’aimerai faire de fausses crevettes et d’autres simili produits de la mer. En attendant une reponse de votre part, merci d’avance et à tres bientot!

      • vegebon 1 mai 2012 à 19:51 #

        Bonjour,
        Je n’achète pas de protéines de soja texturées donc je n’ai jamais essayé de recette avec… Pour les simili, tu peux regarder du côté du site Jardin vegan, qui a par exemple une recette de simili crevette et une recette de simili noix de Saint Jacques à base de gluten en poudre. Par contre il me semble difficile d’obtenir une couleur blanche avec les protéines de soja texturées, donc il faudrait plutôt faire du simili saumon ou de la simili truite (dans les restaurants Loving Hut, je pense que le « Délice des 7 mers » est un steak à base de protéines de soja texturées emballé dans une feuille d’algue nori). Pour un faux poisson blanc j’imagine que le tofu serait plus efficace mais effectivement il faudrait beaucoup travailler la texture… Il est difficile de mimer les filets de poisson grillés, comme les autres aliments animaux que l’on mange très peu transformés. Bon courage pour les essais !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bentô végétariens de fin mars « Végébon - 1 avril 2012

    […] vous avez fait l’Earth hour hier soir ? Tenté les œufs à la coque-poisson d’avril pour aujourd’hui ? Si non, que vous êtes en mode feignasse (comme moi), c’est pas […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :