Archive | 00:01

Yaourt maison au chocolat (sans lait, sans soja)

13 Août

Bonjour !

Pour manger des probiotiques, comme on ne sait pas (encore) préparer des légumes lacto-fermentés, la meilleure solution chez nous est le yaourt maison (à base d’agar et de purée d’amande). Et pour mon homme, le meilleur yaourt est forcément au chocolat…

Pour cette recette, je n’utilise pas de chocolat mais du cacao en poudre et du sucre complet. Ceci pour trois raisons. D’une part, le chocolat, même bio et équitable, est souvent sucré au sucre blond. D’autre part, il n’est pas évident de trouver du chocolat vendu en vrac – même si ma Biocoop en vend maintenant, youpi ! Enfin, utiliser du cacao en poudre dans cette recette évite d’avoir à faire fondre du chocolat, la préparation est donc plus facile, rapide et écologique.

Et bonus : avec cette recette vous pouvez aussi faire des crèmes desserts au chocolat ! Il suffit de laisser tomber l’incubation et par conséquent, de diminuer un peu la quantité de sucre (la fermentation consomme une partie du sucre) et d’eau (la fermentation fait un peu épaissir le mélange).

Edit du 30 août 2011 : Après différents essais, je peux vous dire la solution pour les yaourts au chocolat acides. Il suffit de changer les ferments utilisés ! Choisissez des ferments pour dessert fermenté au soja car ils ne contiennent que du Streptococcus thermophilus (on peut en acheter plusieurs sachets ici et les conserver longtemps au frigo). Ensuite, faites le mélange comme d’habitude, incubez à une température pas trop élevée et, si besoin, réduisez un peu le temps d’incubation. Et là promis, vous n’aurez pas des yaourts acides mais vous aurez quand même des probiotiques ! Attention : un « yaourt pas acide au chocolat » reste différent d’une « crème dessert au chocolat ».

a

Ingrédients pour 1 kg de yaourt parfum chocolat (8 pots de 125 g + 1 pot pour réensemencer)
– 500 g de bloc d’agar (8 g d’agar + 500 g d’eau, bouilli puis refroidi)
– 400 g d’eau
– 100 g de purée d’amande blanche
– 125 g de sucre complet
– 75 g de cacao en poudre
– 1 pot (100 g) de yaourt, si possible contenant seulement du Streptococcus thermophilus comme ferment
– Un peu d’extrait de vanille

Préparation
– Dans un saladier, verser l’eau et le bloc d’agar coupé en petits morceaux. Avec un mixeur plongeant, mixer finement, pendant 1 à 2 minutes, jusqu’à obtenir un mélange lisse, sans aucun petit grumeau.
– Ajouter les autres ingrédients et mixer pour obtenir un mélange homogène.
– Répartir dans des pots et incuber 5 h (j’incube 8 h les yaourts nature mais 5 h ces yaourts, afin qu’ils ne soient pas acides).
– Placer au frigo pendant au moins 1 h avant de consommer, si vous êtes habitué au goût des yaourts froids.

PS : J’espère que vous n’avez pas oublié de lécher le saladier, parce que c’est trop bon…

a

Remarques

  • Stérilisation : J’utilise le même saladier pour faire lever le pain (à la levure) et mixer les yaourts. Pour éviter le développement de levures dans le yaourts (qui n’est pas dangereuse à petite dose mais se traduit par une odeur un peu alcoolisée), je remplis le saladier d’eau bouillante. Et tant qu’à faire j’y dépose aussi le bras du mixeur, la louche et les pots lavés. Au bout de 5 minutes je vide l’eau et laisse refroidir un peu, puis je commence la recette des yaourts.
  • Quantité de sucre : La purée d’amande blanche ne contient pas de sucres rapides, à la différence du lait de vache (riche en lactose). De plus, lors de la fermentation, les bactéries consomment une partie du sucre. Ainsi, il est important de sucrer généreusement le mélange qui va fermenter, si vous ne voulez pas avoir à re-sucrer le yaourt lors de la dégustation.
  • Acidité du yaourt : En France, nous sommes habitués à déguster des yaourts au chocolat peu acides, alors que l’acidité est appréciée pour les yaourts natures. Je vous recommande donc d’incuber vos yaourts au chocolat moins longtemps que les yaourts natures et/ou à une température moins élevée. Autre solution : utilisez des ferments contenant uniquement du Streptococcus thermophilus (qui donne une saveur douce) et pas de Lactobacillus lactis (qui donne une saveur acide). Autre solution : diminuer par deux la quantité de ferments !
  • Crème dessert chocolatée express : Mixez finement 500 g de bloc d’agar avec 300 g d’eau. Incorporez 100 g de purée d’amande blanche, 100 g de sucre complet et 75 g de cacao en poudre. C’est prêt ! Et si vous souhaitez une crème dessert express mais que vous n’avez pas d’électricité ou pas envie de faire de bruit, optez pour la crème dessert faite à la casserole.

a

Ça ne vous fait pas rigoler de jouer à la crémière dans votre cuisine ?… C’est rigolo et très pratique quand on est une feignasse des courses ^^.

a

Mon yaourt préféré reste le yaourt nature (à base de purée d’amande blanche bien sûr) dégusté avec de la confiture d’abricots familiale ou, encore mieux, de petits morceaux d’abricots frais. Et vous, quel est votre yaourt préféré ?

Bon dimanche !

Recette de cuisine durable