Comment manger des légumes en s’amusant ?

3 Juil

[Vous pouvez voir une interview de moi sur le concours de cuisine sur le chouette blog C’est parti mon kiki !.

Pour les amateurs, il reste 12 jours pour participer, avec une recette végane et de saison en septembre-octobre. Pour rappel, les recettes simplissimes sont bienvenues et vous pouvez faire une recette qui ne soit pas locale pour la France. Et il y a encore très peu de participations, donc vous aurez de bonnes chances de remporter un chouette prix ! Et si vous avez déjà déposé une recette d’entrée, vous pouvez multiplier vos chances de gagner en déposant une recette de dessert ou de plat principal…]

a

Sous-titre de cet article : Comment faire manger des légumes aux enfants et aux hommes récalcitrants (héhé).

Cet article est dédié à tous ceux qui ont du mal à manger leurs 5 portions de fruits et légumes par jour. Les légumes et fruits crus sont une source immense de couleurs, textures et saveurs : il y a de quoi attirer l’œil et s’amuser ! Mais pour ce jeu, il est important de choisir des fruits et légumes biologiques, mûrs et de saison, afin d’avoir un goût optimal et de conserver leur peau colorée et pleine de nutriments.

aa

Stratégies pour rendre un légume attirant

Voici des idées pour appâter votre cible anti-légume avec une présentation ludique.

Autre stratégie possible : le faire participer à la production du légume (graines germées, fines herbes) ou à la confection du plat : ça augmente énormément sa bonne volonté pour le manger !

Et l’argument joker : quand le plat évoque une histoire : comme dans ce billet sur les plats de Ratatouille et Ponyo sur la falaise, ces articles sur les plats des films du studio Ghibli, éventuellement la soupe de Shrek ou, pour les adultes, un plat mangé en vacances.

En complément, vous pouvez utiliser les conseils pour faire manger des légumes aux enfants rassemblés par Petite fée coquelicot.

Les brochettes

  • Brochette simple : coupez les légumes en cubes ou en petites tranches et enfilez-les sur un pique.
  • Brochette raffinée : recoupez quelques dés en étoile à l’aide d’un emporte-pièce et alternez avec des cubes tous simples.
  • Bouquet ou feu d’artifice : sculptez les dés en fleur et piquez-les au bout d’un pique ou d’une fourchette. Anna The Red montre comment faire très facilement des fleurs de carotte et y ajouter des feuilles en concombre (et hop 2 légumes d’un coup héhé). Pour un résultat vraiment très raffiné, inspirez-vous de ces bouquets presque trop beaux (et longs à préparer) pour être mangés. Et si votre cible n’aime pas les fleurs, tentez plutôt la version feu d’artifice.

Les rouleaux ou bouchées

Tout aliment emballé dans un « papier cadeau » est plus sympa, qu’il soit en rouleau (dans une tortilla, un papier de riz, une feuille de salade, une feuille de vigne marinée) ou en bouchée individuelle (dans un ravioli, un morceau de papier de riz, une bande de courgette, un morceau d’algue nori).
Vous avez le choix de mettre les légumes à l’intérieur ou de les utiliser comme emballage… Et bien sûr, vous gagnez des points bonus si les enfants font eux-même le montage.

La salade composée (mais pas trop)

Une salade est bien plus sympathique si elle est agrémentée d’autres goûts et textures, par exemple des mini tartines (ici de houmos) ou des formes en légumes (ici des fleurs de concombre). Par contre il faut que ces éléments puissent être mangés séparément, parce que certains « n’aiment pas quand les goûts se mélangent ».

Salade, fleurs de concombre, fleurs de pain et humous, mini pot de pois-chiche sucrés à la vanille, boules de melon, riz, sauce soja

Le jeu Pacman

Alignez les petits pois, légumineuses ou dés de légumes à consommer. Au bout de la ligne, déposez un Pacman en légume, par exemple une tranche de carotte ou de concombre découpée et surmontée d’un rond d’algue (les découpes d’algue nori se conservent sans problème, n’hésitez pas à en faire un bon stock). Le but du jeu est de manger les grains avant le Pacman… puis de manger le Pacman ^^.

Les spaghetti

A réaliser en un clin d’oeil avec le taille légumes Spirelli et tout légume cru à peu près cylindrique : carotte, courgette, concombre, grande pomme de terre, betterave coupée en gros bâtonnets, etc. Ensuite vous pouvez servir les spaghetti crus ou cuits (par exemple sautés avec quelques noisettes).
Ça ne marche pas trop avec les enfants, qui reconnaissent facilement le légume… Mais pour les adultes c’est génial : servi avec un veggie burger et des frites cuites au four, ça passe tout seul ! Et avec les pommes de terre, ça fait des spaghetti sans gluten express (attention, les chutes donnent aussi de nombreux spaghetti courts).

Les bâtonnets

Une présentation simplissime mais toujours appréciée, même par les adultes ^^. Il suffit de découper le légume en bâtonnets et de le présenter avec un petit bol de sauce et un petit pot de graines de sésame ou de chapelure. La cible anti-légume pourra tremper les bâtonnets dans la sauce (par exemple un houmus, une purée de pois-cassés ou une vinaigrette) puis dans les pépites.
Avec plusieurs sauces et pépites, il y a moyen de faire des « confiseries » variées – et pour les adultes ça passe très bien à l’apéro. Et pour les enfants, vous aurez un super bonus si certains crudités sont présentées en brochettes (voir ci-dessus) ou en sculptures (voir ci-dessous).

Les dessins en 2D

Découper des formes au couteau ou avec un emporte-pièce (j’ai ce set qui permet de découper et combiner de nombreuses formes) et laisser l’enfant composer son assiette, façon tableau abstrait ou tangram, comme les bento ci-dessous, issus du génial blog e-obento (à parcourir avec un traducteur). J’ai aussi un coup de cœur pour ce bento fleuri de Cloud9food : il est très attirant, équilibré et semble facile à faire.

Et pour les dessins plus élaborés, voici une astuce de feignasse : utiliser un ingrédient malléable (purée de légumes) pour dessiner une forme « compliquée » (par exemple la carrosserie d’une voiture) puis compléter avec des formes simples (roues en tranches de carotte, vitres en morceaux de salade, phares en dés de poivron).

Les sculptures en 3D

  • Des voitures de rallye : comme dans ce livret.
  • Des animaux : courrez voir ces photographies de Karl Steiner (j’adore le lion en courge butternut et graines d’alfalfa germées), celles de Christian Hückstädt (le caniche en chou-fleur est super) et le génial livre Food for thought (originellement destiné à apprendre les nombres, formes et couleurs aux enfants, on peut en voir des extraits ici). Ces sculptures utilisent notamment des haricots cornille pour faire les yeux des personnages, et probablement des morceaux de spaghetti crus pour assembler les différents éléments (percez les trous avec des cure dents puis, au dernier moment, remplacez-les par des spaghettis crus). Pour rire, voici d’autres sculptures d’aliments.

a

Quelques idées pour certains légumes

  • Salade et autres feuilles : Si elles sont grandes, les utiliser comme papier cadeau : proposer des aliments « à emballer » et laisser l’enfant composer des rouleaux de printemps ou des bouchées. Si les feuilles sont petites, les servir en salade garnis de quelques ingrédients « sympathiques » (dés de tofu soyeux, graine, légumes découpés) et en faire le support d’une histoire.

Il faut manger toute la salade et les dés de tofu fumé pour réunir le poisson et le cochon...

  • Graines germées : A utiliser comme « cheveux » de personnages. Mais si vous avez associé l’enfant à la germination des graines, ils devraient les manger sans aucun problème.
  • Radis et autres légumes racines : A présenter coupés en 2 comme « corps » de personnages, en tranches comme « visage » des personnages, ou en dés comme éléments de brochettes.
  • Poivrons et autres légumes « creux » : découper des bandes dans le légume et en faire des « bras » de personnages ou des pétales de fleurs, comme ces magnifiques roses de e-obento.

a

Des fois il suffit de pas grand chose pour changer le message d’une assiette : deux ronds d’algue, une cuillerée de sésame…

Dés de poire, bâtonnets de carotte, purée de pois cassés, riz

Bon dimanche !

PS : Le Vegetable Orchestra fait même des instruments de musique en légumes… et les restes de légumes sont transformés en soupe pour la fin du concert !

Recettes de cuisine durable

19 Réponses to “Comment manger des légumes en s’amusant ?”

  1. BiÔna 3 juillet 2011 à 00:12 #

    Cela me rappelle que je dois te rendre ton superbe livre « The decorative art of japanese food carving »… à chaque page sa merveille !

    Merci pour ces idées et ces exemples. Je n’ai pas le courage de faire de la sculpture en 2D, mais je suis une fan de bâtonnets (c’est si simple) pour les légumes croquants et des rouleaux pour les légumes feuilles (et algues !).

    Longue vie aux légumes, leurs formes, leurs textures, leurs couleurs si variées, longue vie à nous qui en mangeons, of course !😉

    • vegebon 3 juillet 2011 à 11:44 #

      Les rouleaux de légumes permettent de dissimuler facilement les restes, il faudrait que j’en fasse plus souvent🙂.
      C’est à l’opposé des sublimes présentations japonaises, qui restent des sources d’inspiration pour les repas d’exceptions…

  2. mamapasta 3 juillet 2011 à 08:35 #

    je ne connais que des légumophiles ( surtout face à mon pâté de carottes) et moi, c’est dans la voiture que j’attaque les légumes en revenant de chez le maraicher ( pas lavés, c’est pô bien )…….Mais là , grrrrrr, moi qui ‘étais promis de ne plus acheter de trucs …tu me mets un set à découper irrésistible dès le matin…..

  3. Christel 3 juillet 2011 à 08:41 #

    Bonjour Sandrine,
    J’aime beaucoup ton billet. Voilà une bonne façon de faire manger des légumes aux enfants récalcitrants. C’est ce qu’on devrait faire pour les enfants de la crèche qui ont du mal à en manger. Toutes ces photos de bento sont très jolies à regarder. Depuis que tu m’as fait découvrir le spirelli je m’amuse comme une folle. Qui a dit que les légumes étaient tristes?
    Bon dimanche sous le soleil du Sud!

    • vegebon 3 juillet 2011 à 11:48 #

      Bonjour Christel,
      Ça pourrait être chouette d’organiser des ateliers comestibles avec les enfants de la crèche🙂.
      Je suis bien contente que tu t’amuses avec le Spirelli, moi non plus je ne m’en lasse pas ! Enfin un gadget amusant, utile et solide.
      Bises

  4. Mlle Pigut 3 juillet 2011 à 11:21 #

    Ahhh je te retrouve bien là astucieuse cuisinière! C’est vrai que mettre en beauté les légumes, ça peut fonctionner et tu fais bien de préciser que des légumes bio de saisons bien mûrs, ça change tout! J’en ai fait l’expérience avec mon homme qui (par exemple) de détesteur de tomates de supermarché est passé à adorateur de tomates bio! Et quand on a la chance d’avoir un potager, alors là, on passe un cap, c’est carrément le paradis des saveurs! Glisser systématiquement quelques petits bouts de légumes dans tous les plats, c’est une bonne astuce, et il ne faut pas hésiter avec la « confort food », quelques bâtonnets de concombre ou de carotte à tremper dans le ketchup à côté des frites, ça se laisse manger même par les récalcitrants! Merci pour cet article indispensable!

    • vegebon 3 juillet 2011 à 11:51 #

      On a été obligé d’acheter des courgettes en supermarché la semaine dernière…. c’était beeerk et pourtant on est en plein dans leur saison de production ! On les a mangées noyées dans du jus de citron pour masquer leur fadeur.
      Et je te suis carrément pour la fausse junk food : c’est pas parce qu’on mange des frites qu’on doit s’y limiter, et c’est pas parce qu’on mange sains qu’on n’a pas le droit de manger avec les doigts🙂.

  5. Le chant des cerises agitées 3 juillet 2011 à 14:15 #

    Ah Ah Ah Oh Ih Oh Uh!! Non mais je me suis bidonnée toute seule en regardant les photos et en lisant cet article, et là je me suis dit… Euh en fait, je suis vraiment qu’une gamine des fois… Mais c’était tellement amusant, et puis je me voyais en train d’imaginer des histoires pour les enfants comme je le faisais quand je faisais des ateliers cuisine, ou pâte à sel avec les enfants et tous les ateliers de création d’histoire… Les enfants adorent cuisiner, et je crois que tu l’as bien dit, ils vont plus être intrigué par qqch qu’ils ont fait que par un truc tout cuit dans l’assiette!! J’entendais souvent des mamans me dirent « oui c’est bien le bio, mais bon j’ai pas le temps de cuisiner avec trois enfants »… Alors je suis pas maman hein?! c’est leur argument phare pour tenter de me déstabiliser! ^^ Mais j’ai cuisiné avec des enfants et quand j’étais petite je cuisinais quasi tous les repas avec ma maman… Alors je me dis pourquoi pas? C’est peut etre mieux que de les envoyer devant la télé… En tout cas, je conserve précieusement ce post, car un jour qui sait, j’aurais peut etre envie d’etre maman et j’y réfléchirai!!

    • vegebon 3 juillet 2011 à 14:27 #

      Moi aussi je suis une vraie gamine émerveillée dès qu’il y a des couleurs (ah les étals des primeurs et les palettes de maquillage…). Il y a une astuce pour toi : les bentô, ça te donne tous les droit pour jouer avec ton repas, inventer des histoires et mettre des couleurs partout, sous couvert de tradition culturelle et manger sain-équilibré-pas cher🙂.
      Et en attendant d’avoir des enfants, il y a plusieurs idées express qui marchent très bien avec les adultes : les bâtonnets, les rouleaux et les spaghetti de légumes.

  6. Le chant des cerises agitées 3 juillet 2011 à 15:01 #

    ça me rappelle ce jour où j’étais habillée en danseuse orientale bleu strass et médailles dorées et tous les gamins me suivaient en me disant « tu es belle » oh je devrais le refaire, rien que pour l’égo ça fait du bien!😀 mais oui effectivement, nous sommes des gamines alors, et je m’en porte bien! J’ai pas encore essayé cette mode bentô mais si ça me donne un prétexte pour être un tantinet encore plus déjantée… Je valide! et j’aime bien le « manger-sain-équilibré-pas cher » !! Et pour les adultes, mon frère s’améliore parfois même si il me dit « c’est quoi ton truc suspect encore? » et mon père fait semblant que c’est pas possible de manger des légumes parce qu’il fait le régime ducan (on devrait dire Duc*n plutôt non?) … Donc je note je note!! les spaghettis de légumes je connaissais pas et ça me botte bien! Et au fait, j’ai pas encore publié mais j’ai la recette PLAT et la recette DESSERT pour le concours! Voilli voilou! Et en fait pas d’entrée… Je vais voir!!

    • vegebon 3 juillet 2011 à 22:16 #

      La famille et l’alimentation ça donne toujours des réactions fortes… ma belle-famille nous sort régulièrement des allusions sur « quand on recommencera à manger normalement »😉.
      J’ai hâte de recevoir tes recettes pour le concours, ça sera sûrement très chouette !

  7. aëlys 3 juillet 2011 à 17:55 #

    Bel article… mais j’avoue que le thème m’agace un peu, vu les gamins légumophobes que je me trimballe !! Je n’arrive toujours pas à faire manger de légumes cuits à ma grande, quant au ptit dernier, à part la salade et le ketchup, il n’y a pas l’ombre d’un légume qui passe le seuil de sa bouche, sous quelque forme que ce soit.

    • vegebon 3 juillet 2011 à 22:13 #

      Arf ça ne doit pas être facile !! Est-ce que certaines idées de l’article pourraient t’aider, par exemple le fait de faire de minis brochettes de fruits avec eux, puis de minis brochettes de légumes, etc ? Peut-être que les voitures en légumes intéresseraient ton petit, ou alors des légumes trempés dans le ketchup ?

  8. Le chant des cerises agitées 4 juillet 2011 à 14:48 #

    😀 Ta belle famille est marrante!! Comme si ils croyaient que c’était une mode d’avoir des valeurs et idéaux… Eh bah eh bah… Le plus dur, c’est quand mon frère et mon père se liguent avec une totale immaturité en me disant « il faut bien mourir de quelque chose »! Alors que mon père balise dès qu’il fait un examen… Comme quoi la gaminerie n’a pas d’age et pas que dans le bon sens!! Heureusement ma mère et mes grands parents rattrapent le tout, ils adorent goûter les trucs suspects eux! Ils sont curieux eux au moins! ^^ Bien le bonjour à belle maman et beau papa de ma part😛

  9. aëlys 4 juillet 2011 à 20:45 #

    Sandrine, mon ptit dernier aime bien regarder les légumes décorés, mais c’est pas pour ça qu’il les mange !

    • Le chant des cerises agitées 4 juillet 2011 à 21:24 #

      Oh un rebelle, un récalcitrant, un résistant au légume… Oui des fois, c’est comme ça… Pour avoir bosser avec d petits bouts un moment, on s’amuse pas quand on passe à table. Bon je me suis toujours beaucoup fâchée sur des animateurs qui forçaient à manger parce que ça dégoûte l’enfant… Après on faisait d purées avec pommes de terre légume, des tartinades… Et comme souvent les enfants aiment plus le sucre, bah d smoothies ou il y a des légumes sans qu’ils le sachent! ou d fois des gâteaux où il y a de la carotte… Enfin ne baisse pas les bras, des fois ça vient en grandissant… Mon grand grand frère maintenant avait le même régime que ton fils, il tolérait la salade mais seule celle du jardin de son grand père, les tomates cerises et ça devait être tout… ça va venir!!

  10. shaheen 6 juillet 2011 à 16:07 #

    each a delight to the eyes, and a surprise to the mouth – thanks for sharing.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :