Archive | 00:01

Cuillère d’Or 2012 : ouvert aux végés !

24 Avr

Bonjour !

La 3ème édition du concours Cuillère d’Or est ouverte ici . Et cette année le thème est « la cuisine européenne, la gourmandise, la santé et l’écologie » et tenez-vous bien… les produits imposés sont les légumes ou fruits frais et les produits de l’agriculture biologique !! Ce concours est toujours réservé aux femmes,  mais les végétariennes n’en sont plus exclues, c’est pas beau ça ?

Alors avis à toutes les amatrices de cuisine fine, que vous soyez végétariennes, végétaliennes, flexitariennes, omnivores,  inventez vos recettes les plus raffinées pour participer à ce concours de haute gastronomie.

Et pour les feignasses qui sont plutôt spécialistes de la cuisine de tous les jours, voici une très chouette recette pour emporter en pique-nique ou agrémenter une salade verte.

a

Recette des « petites viandes » végétales

Cette semaine j’ai acheté, exceptionnellement, un paquet de tofu soyeux. Comment utiliser ce génial substitut des œufs ? Vue la météo estivale, je vous propose d’en faire une recette spéciale pour pique-nique : les « petites viandes »… Ne cherchez pas, c’est un nom donné dans ma belle-famille pour de délicieuses bouchées moelleuses et croustillantes qui plaisent aux grands comme aux petits.

La recette originale demande des escalopes de poulet coupées en bouchées, trempées dans un œuf battu puis dans de la chapelure et dorées dans une poêle huilée. Et c’est très simple à végétaliser, tout en gardant le goût et le plaisir !

Ingrédients pour 4 personnes
– 400 g de seitan façon escalopes de poulet : 280 g de haricots blancs cuits et égouttés, 140 g de gluten en poudre, 40 g de levure de bière maltée en paillettes, 3 cuillères à soupe de sauce soja, 100 g d’eau
– 100 g de tofu soyeux OU de crème végétale liquide OU de lait végétal très épais (si besoin, épaissi avec un petit peu de farine dans une casserole sur feu moyen)
– 3 grosses poignées de chapelure (voir les Remarques)
– 1 grosse pincée de curcuma en poudre
– De l’huile d’olive
– Sel, poivre

Préparation
– Dans un saladier, avec un mixeur plongeant, mixer finement les haricots blancs avec l’eau.
– Incorporer la sauce soja et la levure en paillettes. Puis ajouter le gluten et mélanger immédiatement. Pétrir jusqu’à obtenir une boule de pâte.
– Faites cuire la boule à la vapeur – si vous êtes pressés, détaillez la en boulettes avant de les cuire, ça cuira plus vite.
– Laisser tiédir le seitan et le couper en bouchées.
– Mixer le tofu soyeux avec le curcuma, une très grosse pincée de sel et du poivre. Ajoutez un peu d’eau pour obtenir une consistance de lait épais. Verser le mélange dans une assiette creuse.
– Verser la chapelure dans une autre assiette creuse.
– Tremper les morceaux de seitan dans la sauce au tofu puis les rouler dans la chapelure.
– Faire chauffer une bonne quantité d’huile dans une poêle et y frire les bouchées.
– Laisser refroidir et emporter en pique-nique.

Remarques

  • Que faire avec les restes de chapelure et de crème de tofu ? Une « omelette » croustillante ! Mélangez les restes de chapelure et de crème de tofu  soyeux et versez le mélange en petites louchées dans la poêle huilée, puis retournez les « omelettes » pour qu’elles soient dorées des deux côtés.
  • La recette se mange froide et elle est encore meilleure le lendemain. Je n’ai pas essayé mais je pense qu’elle se congèle bien.
  • Si vous n’allez pas en pique-nique, dégustez les petites viandes avec une salade verte. C’est approuvé même par ceux qui n’aiment pas la salade normalement ^^.
  • La chapelure est du pain sec réduit en poudre. On peut la remplacer par des paillettes de germe de blé mélangées à une grosse pincée de sel, par des biscottes écrasées, par des paillettes de levure de bière, par la poudre d’amandes ou de noisettes ou éventuellement par de la farine ou de la fécule.
  • Version sans gluten : Utilisez du seitan sans gluten et de la chapelure de pain ou biscottes sans gluten.
  • Version sans soja : Je n’ai pas encore eu le temps de la faire, mais c’est prévu et je vous tiendrai au courant dès que la recette sera au point.
  • La petite souris en radis ci-dessous est  un hommage à la semaine mondiale contre les animaux de laboratoire qui se termine aujourd’hui. En tant que scientifique, je soutiens cet évènement car la recherche biomédicale utilise une énorme quantité d’animaux de laboratoire, non par nécessité scientifique mais par habitude. Les modèles animaux ne sont pas assez fiables pour assurer l’efficacité et l’innocuité de nos médicaments ni de nos cosmétiques.

Bon dimanche !

Recette de cuisine durable