Archive | 00:01

Mes crêpes préférées

13 Fév

Bonjour !

Ce petit article arrive doublement tard : après la Chandeleur et après l’article sur le zinc. Mais il en vaut la peine.

Pourquoi ?
Parce j’ai testé la pâte à crêpes réalisée avec une pâte à pain !
Ne rigolez pas trop fort, ça a plein d’avantages ^^ :

  • Ça cuit rapidement la pâte à pain : très utile si vous avez lancé trop tard la fermentation du pain pour qu’il soit levé, cuit et refroidi à l’heure du dîner.
  • Ça libère les minéraux de la farine complète : grâce aux phytases des ferments. D’ailleurs j’ai essayé de résumer les moyens d’éliminer les phytates dans un schéma ajouté dans l’article sur le zinc.
  • Ça donne quasiment les meilleures crêpes que j’ai jamais boulottées préparées. (Et famille de normands/bretons oblige, beaucoup de crêpes sont passées dans mon estomac ma poêle.)

Recette de mes crêpes préférées

Elles sont moelleuses, faciles à manipuler, avec même les bords en dentelle croustillante. Seule différence avec des crêpes normales : elles ont un petit goût de levain, qui m’évoque les crêpes au lait ribot.

Ah oui quand même, ces crêpes sont également sans lait, sans œufs, sans soja, sans noix, sans ingrédients raffinés et éventuellement sans matière grasse ^^.

C’est donc une parfaite recette de placard, quand il ne vous reste seulement de quoi faire du pain, un peu de matière grasse, et quelques restes de la semaine disposés dans de petits bols (légumes poêlés, chili, tartinade, salade émincée, etc). En quelques minutes, vous transformez ça en crêpes moelleuses que chacun garnira selon ses goûts. De quoi faire un chaleureux repas de semaine avec un minimum d’investissement (et rattraper ni vu ni connu l’absence de pain à table ^^).

Ingrédients pour 9 crêpes épaisses ou 12 crêpes fines
– 1/2 pâte à pain (225 g de farine de blé T110, 7 g de levain fermentescible, 1 grosse pincée de sel, assez d’eau pour pouvoir mélanger à la fourchette)
– De l’eau
– Si possible, pour plus de moelleux :  50 g  de matière grasse (purée d’oléagineux, huile, yaourt) ou 20 g de graines de lin moulues
– Pour des crêpes sucrées : édulcorant (ici du sirop de blé) et arômes (ici de l’eau de fleur d’oranger)

Préparation
– Mélanger les ingrédients de la pâte à pain dans un saladier, couvrir d’un linge et la faire lever dans un endroit tiède jusqu’à ce qu’elle double de volume.
– Ajouter assez d’eau pour obtenir une consistance de pâte à crêpe ou d’une crème liquide. Ajouter les ingrédients facultatifs.
– Faire cuire la pâte par louchées dans une poêle chaude huilée. Retourner la crêpe avec une spatule quand les bords sont dorés, puis retirer de la poêle quand l’autre face montre des disques dorés.

Crêpe prête à être retournée (décollez-là délicatement avant de la faire sauter)

a

Remarques

  • Les crêpes sont moelleuses et élastiques sans aucun substitut d’œuf ni de lait : J’attribue cette propriété à la matière grasse (pour le moelleux) et à la pâte de pain fermentée (pour l’élasticité), comme dans les crêpes au levain de Makanai (cliquez sur le lien pour découvrir sa pâte à tartiner sésame pruneau, qui fera une garniture express riche en zinc pour le dessert ^^).
  • Garnitures salées : Sérieusement, vos restes de la semaine seront parfaites. Je m’arrange pour avoir au moins une garniture de légumes (légumes émincés poêlés, ratatouille) et une garniture de légumineuses (reste de houmos ou de tartinade de lentilles corail, poêlée forestière). J’aime aussi proposer différentes textures (le croustillant de pommes de terre sautées, le moelleux d’un chili sin carne) et de quoi saupoudrer (levure de bière maltée, graines de sésame, noisettes concassées, cumin, etc).
  • Garniture sucrées : Normalement vous savez faire sans moi ! Pour remplacer la crème fouettée, je feignasse en utilisant du yaourt végétal additionné de vanille et d’édulcorant – c’est plus dense mais très bon.

  • Crêpes sans gluten : Voici ma proposition. On aussi peut faire des crêpes en utilisant seulement du sarrasin mais je n’ai pas essayé (il y a rarement du sarrasin dans mes placards). Si on utilise d’autres farines sans gluten, pour que les crêpes soient souples et pas trop lourdes, il est important d’ajouter des graines de lin moulues et de la fécule. Et pour qu’elles soient moelleuses, de la matière grasse.
  • Crêpes crues : Préparez une pâte molle avec de la purée d’oléagineux, de la purée de fruits, des graines de lin moulues et/ou de l’okara restant quand on fait un lait végétal, puis étalez en grands disques sur une feuille anti-adhésive et déshydratez. J’aime bien cette recette à base de pomme, lin et avoine. Il existe aussi une recette simplissime, 100% banane !

a

J’espère que vous excusez la médiocrité de mes photos. Le soir après avoir cuisiné, je n’ai vraiment pas le courage de défier l’horrible lumière de ma cuisine…

Bon dimanche !

Recettes de cuisine durable