Méthode de feignasse pour de super chocolats maison

19 Déc

Bonjour !

Promis, l’article sur le soja paraîtra dimanche prochain ! Mais en cette période de recherche désespérée de cadeaux, il est peut-être plus opportun de partager des astuces pour faire facilement un cadeau personnalisé qui plaira à beaucoup : des chocolats maison. Offrir quelques chocolats créés spécialement selon les goûts du destinataire, c’est simple, peu coûteux et ça va droit au cœur (et pas droit dans le foie, puisqu’on en offre une petite quantité et qu’on peut doser chaque ingrédient).

Car à Pâques et Noël, les chocolats circulent en abondance, mais ils sont souvent trop sucrés, pas éthiques, suremballés, vendus par garnisons entières dans des boîtes toujours plus grandes… Alors les confiseries chocolatées, je préfère les faire moi-même ! Cependant, je n’aime pas les soit-disant travaux manuels où il faut acheter du matériel sophistiqué qui coûte plus cher (pour le portefeuille, l’environnement et le rangement de la maison) que si on achetait le produit tout fait. Donc ici, pas besoin de chocolatières électrique ni de moules à chocolat ! Vive le low tech !

  • En remplaçant la chocolatière ou la table en marbre par une casserole, une plaque de cuisson et le chocolat ajouté en 2 fois (pas besoin de thermomètre). Ou par 2 bols, de l’eau bouillante et le chocolat ajouté en 2 fois.
  • En remplaçant les moules à chocolats par un fourrage en forme de sphère (comme ici) ou en forme de dôme (comme ) ou en faisant des mendiants (comme ici).
  • En emballant les chocolats dans une boîte récupérée ou faite maison.

Boîte carrée en papier plié, confiseries chocolatées

a

Méthode low tech pour faire de jolis chocolats fourrés

L’esprit de ces chocolat fourrés est simple : un centre croquant + une couche tendre + un extérieur en chocolat. Je vous propose deux exemples directement puisés ici dans le blog Talons hauts et cacao et dans le super blog Manifest:vegan (dont les recettes sont majoritairement sans gluten, puisque l’auteure est végane et cœliaque).

Et pour  l’esprit de recyclage, il y a 2 manières de valoriser le reste de chocolat fondu (en plus de la méthode cuillère – bouche gourmande ^^) :

  • En y trempant des petites choses à grignoter (amandes, grains de café, graines de soja frites, raisins secs, petits morceaux de datte, etc). Ça donne de mini chocolats, parfaits pour ceux qui aiment les confiseries plus simples.
  • En le versant sur les chocolats en train de refroidir. On obtient des chocolats au relief très gourmand, comme dans les dômes de Manifest:vegan.

Ingrédients

Pour 25 sphères de chocolats au cœur de noisette
– 25 noisettes
– 190 g de pâte d’amande : 125 g d’amandes, 65 g de purée de fruits secs (ou un mélange de sucre glace et d’eau, comme ici), arômes éventuels (extrait d’amande amère, eau de fleur d’oranger, cannelle, zestes d’agrumes, etc)
– 125 g de chocolat noir de couverture (riche en beurre de cacao) OU du chocolat normal + du beurre de cacao.
– 1 pincée de sel (pour rehausser le goût du chocolat)

Noisette, pâte d’amande, chocolat

Pour 25 dômes de chocolats datte-pistache
– 25 pistaches décortiquées
– 13 grosses dattes (Medjool) – sinon 25 petites dattes (Deglet Nour)
– 125 g de chocolat noir de couverture
– Facultatif (si les pistaches ne sont pas salées), 1 pincée de sel

Pistache, datte, chocolat

Préparation 1 : le fourrage

Fourrage des sphères au cœur de noisette
– Facultatif : Torréfier les noisettes pour les rendre encore plus croquantes. Pour les gourmands, on peut aussi les praliner : dans une casserole sur feu doux, mélanger du sucre et des noisettes (20g de sucre pour 30g de noisettes). Quand le caramel est formé, (attention c’est très chaud) sortir les noisettes enrobées, une par une, et les déposer sur du papier cuisson. Laisser refroidir.
– Préparation de la pâte d’amande : Mixer les amandes en une poudre fine, ajouter les assaisonnements puis incorporer la purée de fruits secs. Bien mélanger pour avoir une pâte homogène, de la consistance d’une pâte à modeler. Séparer la pâte d’amande en 25 boulettes.
– Enrobage : Prendre une boulette dans le creux de la main, avec l’autre main l’étaler en un disque, poser une noisette au milieu, replier la pâte autour et rouler la boulette entre les mains pour avoir une boule bien ronde.

Portions de pâte d’amande, noisettes, noisette en cours d’enrobage et noisette enrobée de pâte d’amande

Fourrage des dômes datte-pistache
– Si possible, retirer la petite peau sèche des pistaches. Facultatif, torréfier les pistaches.
– Couper les dattes en deux transversalement (= le long de la « ceinture ») : pour les Medjool, couper au milieu. Pour les Deglet Nour couper aux 2/3 – on utilisera seulement le grand morceau pour les chocolats, je vous laisse vous débarrasser du petit ^^(si vous n’avez pas faim, gardez-les pour les enrober du reste du chocolat fondu).
– Retirer et jeter les noyaux. Après ça vous aurez les doigts pégueux
– Insérer une pistache dans chaque moitié de datte.

Pistaches un peu épluchées, dattes découpées et farcies de pistaches

Préparation 2 : Le tempérage et l’enrobage chocolaté

– Concasser grossièrement le chocolat. Déposer la moitié du chocolat et le sel dans une casserole sur feu très doux puis laisser fondre sans remuer. Vous pouvez remplacer la casserole par un bol, et la plaque de cuisson par un autre bol, un peu plus grand, contenant de l’eau bouillante.
– Répéter l’opération pour les 49 autres chocolats.
– Le chocolat doit être fondu. Hors du feu, y ajouter l’autre moitié du chocolat concassé et remuer pour faire fondre le tout.  Remettre sur la plaque éteinte (mais encore un peu chaude) ou dans le bol d’eau chaude.
– Déposer une boulette dans le chocolat fondu, l’enrober de chocolat grâce à une petite cuillère puis la transférer sur du papier cuisson (ou une feuille de silicone) à l’aide d’une fourchette.

Déposer la boulette chocolatée sur la fourchette, à l’aide de la petite cuillère. Le chocolat excédentaire va s’écouler entre les dents de la fourchette.

– Recommencer pour les autres boulettes.

Chocolats en train de sécher : boulettes à la pâte d’amande et duos de noisettes

– Éventuellement, saupoudrer d’épices, de noix de coco râpée, de fleurs séchées (pour le goût et la déco).
– Laisser entièrement refroidir (30 minutes minimum).
– Facultatif, si vous voulez une épaisse couche de chocolat : recommencer cette opération d’enrobage.
– Pour finir le chocolat, solution 1 : y déposer des noisettes (ou tout autre petit truc à grignoter) 2 par 2, les retirer ensemble du chocolat et les déposer sur le papier cuisson. On obtient des duos de noisettes. Solution 2 : attendre que les chocolats aient bien commencé à durcir puis y verser le reste de chocolat fondu, en faisant des spirales décoratives.

Confiseries décorées du reste de chocolat fondu

– Si besoin, couper le chocolat qui dépasse à l’aide d’un couteau sans dents.
– Conserver maximum 3 semaines, en évitant les variations de température.

Remarques

  • Variantes : On peut parfumer le chocolat ou la pâte d’amande avec des épices ou des herbes séchées moulues. On peut remplacer la pistache par un raisin sec réhydraté dans le liquide de votre choix : alcool, sirop de menthe, thé, etc – dans ce cas il faudra peut-être consommer les confiseries plus rapidement. Edit : vous pouvez aussi trouver 3 autres recettes, simplissimes, sur le blog La pincée de Cél.
  • J’utilise des pistoles de chocolat noir de couverture Valrhona, parce qu’on en trouve en gros conditionnement (chez G. Detou ou sur internet). Je suis à l’écoute si quelqu’un sait où trouver du chocolat noir bio en vrac… Edit : on en trouve maintenant en vrac dans ne nombreux magasins du réseau biocoop !
  • Les diabétiques peuvent acheter du chocolat 100 % cacao et ajouter leur édulcorant favori et du beurre de cacao. Autre solution vue ici : mélanger du cacao en poudre, de l’édulcorant et du beurre de cacao (ou éventuellement de l’huile de coco).
  • Les allergiques aux fruits à coques peuvent remplacer l’amande par tout oléagineux (graines de tournesol, sésame) ou de la noix de coco (farine de coco ou flocons de noix de coco mixés). La noisette peut être remplacé par un mini biscuit au parfum de votre choix.

a

Emballage recyclé pour jolis chocolats

  • Récupérer des boîtes en plastique ou carton (boîtes de chocolat, en carton, petites boîtes en métal, etc), du papier de soie (bouquets de fleurs, colis, etc) et un ruban (tissu, plastique, rafia, ficelle, etc).
  • Couper deux rectangles de papier de soie aux dimensions du fond de la boîte. Les poser l’une sur l’autre et replier les 4 côtés. Puis plier chaque coin comme indiqué ci-dessous.

  • Décorer le dessus de la boîte. Ici j’ai coupé un rectangle de papier de soie et je l’ai fixé au couvercle avec des gommettes.
  • Déposer les chocolats dans la boîte. Si on veut que les chocolats restent bien en place, il faut une boîte bien ajustée, ou alors coller les chocolats au fond de la boîte. Comme colle, on peut utiliser du caramel (préparé au dernier moment) ou de la farine délayée dans du vinaigre. Mais je n’ai pas encore testé ces méthodes de collage…
  • Fermer la boîte à l’aide d’un ruban, en profiter pour insérer une petite carte pour le destinataire.

Et voilà c’est fini ! Ici j’ai délibérément choisi une déco kitsch, à vous de choisir comment vous décorerez les boîtes😉.

Remarque : Si vous n’avez pas de boîte à recycler, vous pouvez en créer une ! C’est très facile, il suffit d’avoir du papier et des ciseaux. Vous trouverez ici un article complet sur l’emballage des cadeaux, par la géniale Raffa, avec des idées d’emballage avec ou sans papier, avec ou sans colle, avec ou sans ruban, des patrons à télécharger… Une référence. Et en complément, Flo Makanai vient de partager un lien vers un très beau patron de boîte à confiseries, du joli blog provençal Alter Gusto.

Bon dimanche !

Recette de cuisine durable

40 Réponses to “Méthode de feignasse pour de super chocolats maison”

  1. Héra 19 décembre 2010 à 11:10 #

    Huuuuummmmm!!!!!! Ils ont l’air trop bons tes chocolats!
    Je pense que je vais essayer les chocolats à la noisette qui me sembleraient moins sucrés (en tout cas en bouche). Lesquels préfères-tu? Et ton mari?
    Je vois que Valrhona est ton ami…. moi aussi! J’ai été faire un petit tour à la boutique de Tain l’hermitage (« seulement » 3h pour y aller!). La bonne odeur qui s’échappait de l’usine….. les chocolats à déguster… Miam! Mais quel monde!

    • vegebon 19 décembre 2010 à 11:37 #

      Les chocolats à la noisette ont un goût moins sucrés que ceux à la datte. Rémi, bec sucré, préfère ceux à la datte et note que le goût de pistache n’est pas très fort (probablement parce que mes pistaches sont plutôt petites). Moi j’aime autant les deux, mais en incorrigible puriste du chocolat, mes préférés sont les duos de noisette ou d’amande, juste enrobés de chocolat…
      Quand à visiter une chocolaterie, c’est un de mes fantasmes ! Est-ce que tu as pu visiter l’intérieur de l’usine ? Tu as dû te régaler🙂.

      • mamapasta 19 décembre 2010 à 12:16 #

        si toi= feignasse…..Alors il va falloir que je revois la définition du mot…..
        je suis une inconditionnelle de la noisette avec deux couches de chocolat très noir…Ta mini fourchette est trop mignonne…

      • vegebon 19 décembre 2010 à 14:48 #

        C’est vrai que finalement il y a un peu de travail sur ces chocolats… Je n’ai pas osé titrer « chocolats low tech ». A ma décharge, je pense qu’ils sont plus faciles à réaliser que les chocolats fourrés traditionnels, où il faut peindre les moules avec le chocolat fondu, secouer pour enlever les bulles, repeindre, laisser sécher, mettre le fourrage, peindre encore pour faire le fond des chocolats…

        Je crois avoir acheté la mini fourchette chez Casa, c’est pratique pour remplacer les cure-dents à l’apéro !

        PS : Pour le côté feignasse, c’est justement parce que je veux faire beaucoup de choses qu’il faut qu’elles se soient rapides et sans trop d’effort😉.

  2. Pauline 19 décembre 2010 à 12:50 #

    Quel travail exquis !

    Je suis sure et certaine que si tu envoies cet article à Valrhona, ils vont t’inviter à visiter l’usine.

    Clotilde en a parlé ici :
    http://chocolateandzucchini.com/archives/2010/03/chocolate_tasting_how_to_taste_chocolate.php

    (voir les commentaires, où plusieurs personnes posent la question)

    • vegebon 19 décembre 2010 à 14:57 #

      Hoho, merci pour l’info Pauline ! Je vais leur écrire pour savoir… J’imagine l’usine comme dans Charlie et la chocolaterie…

  3. Spécialiste de l'éphémère 19 décembre 2010 à 14:04 #

    Fabuleux! Les miens (habituellement avec amande ou bleuet à L’intérieur) ne sont jamais aussi beaux!

    • vegebon 19 décembre 2010 à 14:56 #

      C’était la première fois que j’en faisais, alors je suis sûre que tu réussiras à en faire aussi🙂.
      Je n’ai jamais gouté de chocolat aux bleuets, ça doit être bon ! En as-tu publié la recette ?

  4. Spécialiste de l'éphémère 19 décembre 2010 à 18:30 #

    Non pas publié, mais il s’agit tout simplement de bleuts (congelés pour que ça se travaille mieux) qu’on dépose dans du bon chocolat fondu doucement. On dépose ensuite à la cuillère en étendant un peu.
    Je persiste; les tiens sont beaucoup plus beaux que les miens!

    • vegebon 25 décembre 2010 à 12:18 #

      Je note pour l’été prochain… ça doit marcher avec des framboises aussi, miam 1

  5. poucinette 20 décembre 2010 à 09:18 #

    j’ad0re ta manière de feignasse !!!!! miam j’en ai fait hier des truffes !!!! bises bises miss

  6. Mlle Pigut 20 décembre 2010 à 14:32 #

    Je ne suis pas très chocolats, mais je suis très low tech et fais maison, bravo et merci!

    • vegebon 25 décembre 2010 à 12:18 #

      A mon avis on doit pouvoir remplacer le chocolat par un mélange de purée d’oléagineux et de noix de coco râpée… Ca ne doit pas être mauvais non plus😉.

  7. Sarah P 20 décembre 2010 à 20:14 #

    ooo! Je veux faire chocolats pour ma famille; je peux essayer votre recette! Merci!

    • vegebon 25 décembre 2010 à 12:17 #

      J’espère que vous vous régalerez !

  8. Christel 20 décembre 2010 à 21:03 #

    Bonsoir,
    Je dis bravo. Ils sont vraiment magnifiques et n’ont rien à envier à mon excellent pâtissier. Merci pour ce partage et passe de bonnes fêtes.

    • vegebon 25 décembre 2010 à 12:16 #

      Bonjour,
      J’espère que tu passes de bonnes fêtes aussi ! Je suis sûre que ton pâtissier fait des alliances de goûts plus subtiles que celles que j’ai choisies😉.

  9. VeganPower 21 décembre 2010 à 10:53 #

    Mmmm des dattes Medjool ♥ avec des pistaches et du chocolat ♥
    Bon, j’suis pas très chocolat, si j’en mange 1 fois par mois c’est déjà pas mal. Mais je ne refuserais pas de piocher généreusement dans cette boîte ♥

    Pour les pépites de chocolat noir bio en vrac, elles existent🙂
    La biocoop de Philippe Auguste (Le retour à la terre) en vend ♥ C’est du 60% ou 71% je ne sais plus.

    Il est pas mal du tout🙂

    • vegebon 25 décembre 2010 à 12:14 #

      Merci beaucoup pour l’info, je vais aller chasser le chocolat là-bas🙂.

  10. Tatiana 21 décembre 2010 à 13:41 #

    Huuuuuuuummmm !
    Je note tout ça dans mon carnet de choses à faire à mon retour en France (à côté des yaourt au lait végétal).
    Miammmm, ça donne envie !

    • vegebon 25 décembre 2010 à 12:12 #

      Merci🙂. Le yaourt végétal est une valeur sûre !

  11. Acidia 24 décembre 2010 à 09:34 #

    Bravo, grâce à vous, j’ai enfin réussi un tempérage sans thermomètre. Des méthodes de feignasse comme ça, on en reveut.

    Clair, bien expliqué, merci.

  12. grenouille 1 janvier 2011 à 14:51 #

    Génial ! Je n’ai jamais osé faire des chocolats, car le coup du thermomètre m’arrêtait totalement, mais là vraiment il faudra que j’essaie – enfin, quand je ne serai plus dégoûtée de l’orgie des fêtes😉
    Je note l’adresse de Vegan Power, des fois que ce soit équitable aussi ? Le tableau hélas instructif d’éclairage public ( http://www.eclairagepublic.net/chocolat-un-gout-amer/ )m’a incitée à mieux regarder les étiquettes quand j’achète du chocolat…
    A part ça bonne année😉 !!!

    • vegebon 2 janvier 2011 à 16:23 #

      Merci beaucoup pour ce lien ! C’est difficile d’avouer qu’on participe à l’esclavage moderne en achetant du chocolat… Je ferai attention pour mon prochain achat de chocolat et je vais envoyer un courrier à Valhrona pour connaître leurs conditions de production (en espérant qu’ils répondent !).
      Et bonne année à toi aussi !!

  13. Tatiana 18 novembre 2011 à 18:51 #

    Dans la première recette, quel type de purée de fruits secs conseille-tu ?

    Merci par avance, je vais me lancer dans ces préparations pour Noël !

    Tatiana

    p.s.: félicitations pour le Béluga ou la Framboise🙂

    • vegebon 18 novembre 2011 à 19:43 #

      Habituellement j’utilise de la purée de dattes, faite maison en faisant tremper des dattes dénoyautées puis en les mixant avec un minimum d’eau de trempage.
      Avant de lancer la production de masse, n’hésite pas à faire un essai avec de petites quantités, pour voir si le résultat te plait. C’est plus sûr et pas désagréable🙂.

  14. Fleurette 20 décembre 2015 à 15:25 #

    Bonjour ! Tout d’abord, merci pour votre blog. Je ne suis pas végéta*ienne, mais vos posts sont une mine d’inspiration. On a l’impression d’une cuisine savoureuse et simple, juste en phase avec la vraie vie, mais tellement jolie et savoureuse aussi ! Cette recette de chocolats, je l’avais testé l’année dernière, mais je n’avais pas posté de commentaires. Elle est juste parfaite et les chocolats ont été vite mangés. Cette année, je voudrais offrir ces chocolats mais je devrais les préparer au moins une semaine à l’avance. Ils subiront aussi plusieurs transports en train… Pensez vous que cela soit envisageable ? Je vous souhaite en tout cas de très belles fêtes,
    Hélène

Trackbacks/Pingbacks

  1. Améliorer son Basique Chocolat en Délice Maison | Petites Idées pour Grandes UTopies - 23 décembre 2010

    […] : Sandrine du blog Végébon vous propose également sa méthode « de feignasse » pour de supers chocolats maison, allez jeter un […]

  2. Au revoir 2010 | Petites Idées pour Grandes UTopies - 3 janvier 2011

    […] je vous avais proposé il y a quelques mois nécessite des moules, et l’autre, proposée par Sandrine du blog Végébon se crée avec des fourrages en forme de boule. J’ai varié les parfums, menthe, noix […]

  3. >Réparons & Re-Parons Noël | Ripe Green Ideas - 23 mars 2012

    […] idées à déguster partagées par Grenouille, dont les chocolats de Végébon Les recettes détaillées d’ Ecolo Woman, dont ces sels parfumés pour le bain,très simples […]

  4. Lili's Kitchen – Recettes végétaliennes - Menu VG de Noël N°5 - 19 décembre 2012

    […] Mignardises : Super chocolats maison de Vegebon […]

  5. Menu VG de noël du 19 décembre « Loetitia cuisine - 19 décembre 2012

    […] : Super chocolats maison de […]

  6. Le Menu VG spécial Noël du 15 au 21 décembre (5) | cheekymuffin - 19 décembre 2012

    […] : Super chocolats maison de […]

  7. Menu VG de Noël 5# – 19 Décembre 2012 | L'assiette végétarienne - 30 avril 2013

    […] : Super chocolats maison de […]

  8. Le Menu VG spécial Noël du 15 au 21 décembre (5) | cheekymuffin - 7 décembre 2013

    […] : Super chocolats maison de […]

  9. 50 RECETTES VÉGÉTALIENNES POUR LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE | Antigone XXI - 16 décembre 2014

    […] Chocolats maison parfaits […]

  10. DIY ou comment faire de jolies choses ou jolis cadeaux sans se ruiner! PART2 : La partie gourmande | Le jardin de Cimmeria - 9 mars 2015

    […] Les chocolats fourrés maison sur le blog de Vegebon […]

  11. Menu VG de noël du 19 décembre | Loetitia Cuisine Vegan - 10 mars 2015

    […] : Super chocolats maison de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :