Archive | 00:01

La brioche du dimanche

28 Août

Bonjour !

Comme je l’espérais (si si), en ce moment je croule sous le travail. Donc il n’y aura pas d’article de fond demain. Du coup je vous donne aujourd’hui une super recette de brioche, à préparer aujourd’hui si vous voulez vous régaler demain au petit déjeuner.

La recette originale est sur le blog Vegansfields, qui est une mine de recettes gourmandes et créatives. Ce blog contient tellement de recettes qu’il y a forcément la recette végétalienne que vous allez adorer !

Revenons sur la brioche. Je l’avais déjà faite ici mais je la trouve tellement réussie que vous devez noter la recette. Dans la recette originale, Béa utilise des ingrédients qu’on peut tous trouver en supermarché, et dans la version d’aujourd’hui je vous donne ma traduction sans soja, avec des ingrédients qu’on trouve en magasin bio. En remarques, vous trouverez diverses applications de cette recette.

Edit du 11/11/2011 : Avec cette recette, on peut réaliser des briochettes superbement bombées, en plaçant la pâte dans 6 moules à muffins, comme l’a fait Ôna. C’est parfait pour un goûter à emporter !

a

Ingrédients pour une grosse brioche
– 400 à 500 g de farine de blé blanche (T45 idéalement, sinon T55 ou T65)
– 200 g de lait végétal (OU 160 g d’eau + 40 g de purée d’oléagineux)
– 100 g de sucre
– 100 g de margarine végétale (OU 90 g d’huile de coco OU 80 g de purée d’oléagineux OU 100 g de tofu soyeux écrasé + 2 cuillères à soupe d’huile)
– 1 sachet de levure de boulangerie
– 1/2 cuillère à café de sel
– 1,5 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger
– Facultatif, pour dorer la brioche : 1 cuillère à soupe de confiture d’abricot OU 1 cuillère à soupe d’huile mélangée à 1 cuillère à café de sucre

Préparation
-Dans un saladier, mélanger 400 g de farine, le sucre et le sel. Ajouter la levure et mélanger.
– Creuser un puit et y verser l’eau de fleur d’oranger, le lait végétal et l’huile/la purée d’amande/le tofu soyeux mixé (ou très bien écrasé à la fourchette avec une partie de la farine ou du sucre).
– Mélanger pour obtenir une boule de pâte homogène. La texture doit être molle mais pas liquide. Si besoin, ajouter de la farine.

– Laisser lever dans un endroit pas trop froid, jusqu’à ce que la pâte double de volume. Ça prend au moins 1h, voire beaucoup plus la pièce est fraîche. L’idéal est de placer le saladier, couvert d’un torchon, dans une zone tiède, par exemple dans un radiateur préchauffé à 80°C puis éteint.
– Pétrir la pâte et lui donner la forme désirée. Par exemple former 4 boules que j’ai placées dans un moule à cake, en humidifiant les zones où les boules se touchent (pour qu’elles adhèrent bien). Mais on peut aussi tout verser dans le moule, ça sera aussi bon ^^.
–  Laisser lever jusqu’à ce que la pâte double de volume – ça prend au moins 30 minutes.
– Préchauffer le four à 170 °C.
– Enfourner dans un four préchauffé, jusqu’à ce que la cuisine embaume et qu’un couteau planté dans la brioche ressorte propre (il faut au moins 45 minutes).
– Facultatif : Quand la brioche est presque cuite, badigeonner le dessus de la brioche avec de la confiture d’abricot (utilisez un pinceau de cuisine ou vos doigts, et si besoin faites chauffer la confiture pour la liquéfier).

a

Remarques

  • La recette originale utilise 150 g de yaourt et 60 g de lait de soja. J’obtiens le même mélange en faisant cailler 200 g de lait de soja (20 g de lait en poudre + 200 g d’eau bouillante) avec 10 g de jus de citron. Mais en fait la recette fonctionne aussi bien avec 200 g de lait végétal et même avec 180 g d’eau + 20 g de matière grasse, alors facilitez-vous la vie…
  • Choix de la farine : J’utilise de la farine de blé T65, pour plus de gonflant il faudrait utiliser de la T45 ou ajouter un peu de gluten en poudre.
  • Choix du sucre : Le sucre blond donne un goût plus doux que le sucre complet. C’est à vous de voir ce que vous préférez. J’utilise soit du sucre blond en carrés (celui qui sert à sucrer le café) soit du sucre complet, toujours passé au mixeur fin d’obtenir une poudre fine. Vous pouvez remplacer le sucre par un sucre liquide (sirop d’érable, etc) – il faut diminuer la quantité d’eau de la recette.
  • La matière grasse peut être de la margarine ou de l’huile ou de la purée d’oléagineux. Pour une brioche classique, l’idéal est la margarine ou la purée d’amande blanche. Sinon, c’est l’huile de coco qui permettra d’avoir la texture la plus aérée et moelleuse. A défaut d’huile de coco, je trouve que l’huile d’olive donne un petit goût qui s’allie parfaitement avec le goût vanillé (dans le Sud on sert parfois la glace à la vanille avec un filet d’huile d’olive !). J’aime l’excellente idée de Virginie Péan : avoir une bouteille d’huile pour pâtisserie. Il suffit de verser une seule huile ou un mélange d’huiles dans une bouteille et y plonger des gousses de vanilles fendues.  Attendez au moins 2 semaines avant la première utilisation, puis refaites le niveau d’huile quand vous l’utilisez. Et de loin en loin (quand les gousses ne donnent plus de goût), changez les gousses de vanille. Attention, les huiles choisies doivent supporter la température de cuisson de vos gâteaux : ce tableau liste la température maximale pour les huiles courantes.

Brioche 100% amande (le lait végétal est 180g d’eau + 20g de purée d’amande blanche, la matière grasse est de la purée d’amande blanche)

  • Vous pouvez placer la brioche au frigo toute une nuit après le façonnage si vous la cuisez le lendemain. S’il fait frais chez vous, vous pouvez même la laisser fors du frigo.
  • Version à la purée d’amande blanche : Mélange sec : 400 g de farine de blé blanche, 1 sachet de levure de boulangerie, 100 g de sucre blond, 1/2 cuillère à café de sel. Mélange humide : 160 g d’eau, 120 g de purée d’oléagineux, 1,5 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger.
  • Version au yaourt de soja : Mélange sec : 400 g de farine de blé blanche, 1 sachet de levure de boulangerie, 1/2 cuillerée à café de sel, 100 g de sucre blond, 1 sachet de sucre vanillé, 1 cuillerée à café d’extrait de fleur d’oranger. Mélange humide : 150 g de yaourt de soja nature, 50 g d’huile pour pâtisserie, 150 g d’eau.
  • Version au tofu soyeux : Mélange sec : 400 g de farine de blé blanche, 1 sachet de levure de boulangerie, 1/2 cuillerée à café de sel, 100 g de sucre blond, 1 sachet de sucre vanillé, 1 cuillerée à café d’extrait de fleur d’oranger. Mélange humide : 200 g de tofu soyeux mixé, 100 g de margarine, 50 g d’eau.
  • Variante provençale pour l’épiphanie : le gâteau des rois. Ajouter une fève et des fruits confits dans la pâte, façonner la brioche en couronne en ajoutant de la farine si elle colle trop (attention la pâte est molle et s’étale beaucoup, donc l’idéal reste de la déposer dans un moule en forme d’anneau, huilé), la badigeonner de lait végétal et parsemer de gros grains de sucre. Voyez l’aspect traditionnel ici et une version bio sur le blog Le chant des cerises agitées.

a

Bon week-end !

Recette de cuisine durable