Archive | 01:18

Appel aux éleveurs & recettes de semaine

25 Avr

Je suis désolée, il n’y aura pas d’article de fond ce dimanche… Trop de fatigue en ce moment, je n’ai pas pu écrire l’article sur l’éthique animale, 3ème raison de devenir végétarien. J’en profite pour relancer l’appel à témoignage de ceux d’entre vous qui côtoient des éleveurs français.  N’hésitez pas à m’écrire pour me parler de la vie des éleveurs, toute contribution est vraiment la bienvenue. Voici les questions que je me pose :

– Est-ce que ces éleveurs élèvent des bêtes pour leur viande ou pour leur lait ?
– Quelle est la race des vaches, si ce sont des vaches ?
– A peu près combien de têtes fait leur troupeau ?
– Est-ce qu’ils ont choisi de faire ce métier ou était-ce un peu le seul débouché professionnel ?
– Comment envisagent-ils leur métier ? Est-ce qu’ils se font plaisir ?
– Est-ce qu’ils ont l’impression d’établir des relations de confiance avec leurs bêtes ?
– Est-ce qu’ils exercent ou pourraient exercer une autre activité en parallèle de l’élevage (culture céréalière par exemple) ?
– Comment se passe l’abattage des bêtes ? Quel âge ont les bêtes ? Comment sont-elles amenées à l’abattoir ?
– Quel est le sort des éventuels veaux/agneaux ? Si ils passent un peu de temps à la ferme : combien de temps, sont-ils laissés avec leur mère, quelle est leur alimentation ?

Merci beaucoup à ceux qui m’ont déjà répondu, et merci d’avance à ceux qui pourront m’aider !

En attendant, je vous donne un petit aperçu de ce que j’ai mangé récemment : une brouillade express aux épinards, un chili sin carne rapido et une brioche vraiment moelleuse pour se reposer.

La brouillade aux épinards

Je ne retrouve plus la source de la recette utilisée ici, mais en fait la base est très classique : du tofu émietté, de l’oignon et un peu de levure de bière en paillettes, le tout revenu dans une cuillère d’huile avec des épices. Ne vous inquiétez pas en voyant la longue liste d’ingrédients, ce sont tous des produits faciles à trouver, et une fois achetés vous pourrez les utiliser souvent (même si vous décidez de ne pas faire souvent cette recette, ce qui serait bien sûr très dommage car on peut remplacer les épinards par tout autre légume ^^).

Brouillade aux épinards, morceaux d'orange, dés de betterave, tranches de pain

Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 2 personnes
– 250g de tofu ferme
– 150g épinards en purée (1 grosse botte d’épinards frais cuits 5 minutes à la vapeur puis mixés et éventuellement congelés)
– 1/2 oignon
– 1 oignon
– 1 cuillère à soupe de levure de bière maltée en paillettes
– 2 cuillères à café de jus de citron
– 2 cuillères à café d’huile d’olive
– 1 cuillère à café de sauce soja
– 1 cuillère à café de cumin
– 1/2 cuillère à café de sel
– 1/2 cuillère à café de thym séché
– 1/2 cuillère à café de paprika
– 1/4 cuillère à café de curcuma

Préparation
– Émincer l’oignon et l’ail. Écraser le tofu à la fourchette. Ce n’est pas grave si il reste des petits morceaux.
– Dans une poêle, faire chauffer l’huile puis y faire blondir l’oignon et l’ail.
– Ajouter les épinards, le tofu, le cumin, le thym, le paprika, le curcuma, le sel et 2 cuillères à soupe d’eau. Laisser cuire 15 minutes à feu doux.
– Ajouter la levure de bière et le jus de citron et servir.

Le chili sin carne de Végébon

Cette recette prête en 20min si on a des haricots rouges déjà cuits (en conserve ou congelés après cuisson). Encore une fois, pas d’inquiétude devant la liste des ingrédients, beaucoup sont les mêmes que dans la recette précédente… Hé oui, vous allez peut-être devoir ajouter quelques produits dans vos placards, mais ne comptez pas sur moi pour les surcharger de produits inconnus-durs-à-trouver-et-utilisés-une-seule-fois-zut-c’est-périmé ;-). Et comme d’habitude, la recette est facile et le résultat trop bon !!

Chili sin carne, riz complet, alfalfa germé et sa vinaigrette, quartier de pomme, morceaux d'orange

Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes
– 2 bols de haricots rouges ou azuki cuits (en conserve ou congelés)
– 1 bol de lentilles corail sèches
– 3 cuillères à soupe de concentré de tomates
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 1 cuillère à café de thym
– 1 cuillère à café d’oignon séché
– 1/2 cuillère à café de sel
– 1/2 cuillère à café de cumin
– 1/2 cuillère à café de paprika
– 1/2 cuillère à café d’ail séché
– 1/4 cuillère à café de poivre
– 1 pincée de cannelle
– 1 pincée de laurier séché
– Accompagnement : 2 bols de riz (j’utilise du riz rond complet)

Préparation
– Rincer le riz puis le faire verser dans une casserole avec couvercle. Ajouter 4 bols d’eau, saler, couvrir et laisser cuire à petite ébullition.
– Dans une autre casserole, mélanger tous les autres ingrédients, couvrir et faire cuire 20 minutes.
– Servir le riz et le chili. C’est très bon accompagné de germes d’alfalfa !

La brioche moelleuse de Vegansfield

Pour une fois j’ai réussi à suivre une recette sans la changer, alors je vous redirige vers la recette originale, dans un super blog qui créée des recettes délicieuses avec toujours le souci qu’elles soient simples, avec des ingrédients faciles à trouver et économiques. N’hésitez pas à le visiter pour avoir plein de chouettes recettes, comme un far aux pruneaux vraiment excellent (pas de photo vous montrer car je le dévore toujours avant de le laisser refroidir complètement…).

Pour une photo de la mie, c’est par ici !

Bon dimanche à tous… et bonne brioche pour ceux qui en feront leur goûter :).

EDIT DU 19/05/2010 : J’ai enfin réussi à prendre une photo du fameux far aux pruneaux de Vegansfields ! Cette recette est simplissime et le résultat est bluffant, alors n’attendez pas pour la recopier ! Elle est sans lait, sans œuf, sans gluten, sans noix mais avec soja.

Far aux pruneaux en version individuelle

Voici la recette pour 4 personnes :

Dans un saladier, mélanger 65 g de farine (de blé ou de riz), 32 g de sucre blond, 12 g de fécule, 1 toute petite pincée de curcuma, 10 pruneaux dénoyautés.

Ajouter 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille (et 1/2 cuillère à soupe de rhum) et 300 ml de lait de soja (sinon vous n’aurez de jolie peau dorée sur le dessus du far).

Verser le tout dans un plat à cake huilé et enfourner 40 minutes à 200°C. Laisser refroidir complètement avant de découper.

Un si beau flan... avec seulement des ingrédients non périssables !

N’hésitez pas à préparer cette recette pour un pique-nique, elle se transporte parfaitement bien :-).

Recette de cuisine durable