Archive | 00:01

Pourquoi devenir végétarien ? Raison 4 : l’intendance culinaire

11 Avr

Vous qui êtes attentifs, vous avez remarqué que j’ai sauté la raison 3… Pourtant elle est prévue, je peux même vous donner le titre : l’éthique animale. C’est un gros sujet, donc j’ai besoin de temps pour bien me documenter. Et comme en plus c’est un sujet que je ne connais pas de près, toutes vos contributions sont bienvenues, en particulier si vous connaissez des éleveurs et donc de la manière dont ils interagissent avec leurs bêtes, comment ils envisagent leur métier, comment se passe l’abattage des bêtes,  si ils exercent une autre activité en parallèle de l’élevage (culture céréalière par exemple), etc. Merci d’avance !!

Et en attendant, on passe à la raison 4 pour laquelle on peut choisir  de devenir végétarien ou pas : l’intendance culinaire, c’est-à-dire comment on s’organise pour acheter les aliments, les cuisiner et s’en nourrir. Pour gérer son alimentation, le végétarisme apporte à la fois des problèmes et des avantages.

Désavantages de l’intendance végétarienne

  • Faire tremper les aliments avant de les cuire (notamment les légumineuses, à part les lentilles corail). Il y a 3 manières de résoudre ce problème. Solution 1 si on a un congélateur : une fois de temps en temps quand on y pense, faire tremper les légumineuses puis les cuire et les congeler (ou déshydrater). Solution 2 : les mettre à tremper le matin pour les cuire le soir avant le repas. Solution 3 : acheter les légumineuses en conserve – si possible en verre, le bocal, car les conserves en métal ne sont pas anodines pour l’environnement, à cause de leur mode de production, ni pour la santé, car toutes les parois intérieures sont recouvertes de plastique, qui contient du bisphénol A. Et le joker : toujours avoir en stock des lentilles corail, qui n’ont pas besoin de trempage et cuisent en 15 minutes.
  • Apprendre de nouveaux réflexes culinaires : pour avoir un régime équilibré, il faut modifier le contenu de ses placards de cuisine. Pas évident de faire ça tout seul, heureusement internet fourmille d’informations pour que ça se passe super bien (j’espère y contribuer, alors n’hésitez pas à poser des questions ou toute remarque en laissant un commentaire) ! (D’ailleurs le premier qui écrit un commentaire pour dire que mon blog a changé sa vie gagne  un cadeau.) Bon, bref, pour vous donner un exemple, voici ce qui a progressivement changé dans notre cuisine :

Avantages de l’intendance végétarienne

  • Moins de risque sanitaire : il y a un risque important de s’intoxiquer avec des oeufs et de la viande crus ou pas trop cuits, comme on l’a vu dans le post précédent.
  • Plus besoin de faire les courses toutes les semaines, à part en fruits et légumes. Donc pas de risque de se trouver en rade de viande pour un sandwich ou d’oeufs pour un gâteau à la dernière minute… Et ça permet de faire de grosses courses au magasin bio une fois de temps en temps – très intéressant si le magasin bio est loin ! Et pour les fruits et légumes, il y a souvent un marché pas loin, ou des sociétés qui livrent des paniers pré-payés.
  • Possibilité d’acheter presque tout en vrac, puisque les produits se conservent longtemps. Ça allège le coût écologique des produits, mais aussi leur coût financier… On reparlera bientôt du lien entre végétarisme et porte-monnaie.

Recettes spécial départ en vacances

Je vous présente 2 recettes idéales quand on va partir en voyage ou qu’on décide le dimanche même de partir en pique-nique, quand il ne reste plus de lait ni d’oeufs mais qu’on a des légumes fatigués, une banane trop mûre et un fond de cacao en poudre… Avec ça on se fait un super repas à emporter : une quiche goûteuse à la tenue parfaite, et des muffins banane chocolat à la texture gourmande.

Recette de quiche aux légumes

En France, on a l’habitude de faire des quiches avec des oeufs et de la crème. En fait ce n’est pas nécessaire pour une quiche réussie ! Il existe plein de recettes où on remplace les oeufs par du tofu, mais on peut aussi les remplacer par de la farine de pois chiche, comme dans cette recette de flan de légumes végétalien. J’ai adopté cette recette pour 2 raisons :

  • la quiche est délicieuse, la texture est super et toute se tient parfaitement, même si on met beaucoup de garniture… C’est donc génial en voyage ou en ballade, quand la quiche bouge pas mal avant d’arriver au repas. Sans compter l’avantage sanitaire dont on a parlé plus haut.
  • il n’y a que des ingrédients traditionnellement français : la farine de pois chiche est la base des délicieuses panisses de l’Estaque, aussi appelées socca à Nice (on la trouve donc dans les magasins du sud de la France, ou en magasin bio), la fécule se trouve dans toutes les cuisines, et la levure de bière devrait s’y trouver, parce qu’en fait c’est vraiment bon. Et pour le liquide, n’importe quel lait végétal fera l’affaire. D’ailleurs les supermarchés vendent maintenant de nombreux types de lait végétal : soja, avoine, amande notamment se trouvent au rayon bio/diététiques de la plupart des grandes surfaces, alors n’hésitez pas à en acheter une brique pour essayer !

Ingrédients pour une petite quiche
– 1 pâte à tarte (facultatif, tellement la quiche se tient bien)
– 1 grand bol de légumes, ici des poireaux cuits 5 minutes à la vapeur (puis stockés au congélateur)
– 4 cuillères à soupe bombées de farine de pois-chiche (50 g)
– 1 cuillère à soupe de fécule (10 g)
– environ 1 verre (200ml) de lait végétal
– 1 cuillère à soupe de levure de bière maltée (les intolérants aux gluten choisiront de la levure sans gluten)
– 1 cuillère à soupe de graines de sésame (j’utilise du sésame complet)
– sel, poivre

Préparation
– Préchauffer le four à 180°C.
– Étaler la pâte dans un moule, la piquer avec une fourchette puis l’enfourner 10 minutes.
– Dans un saladier, mélanger la farine de pois chiche et la fécule, puis ajouter le lait très progressivement, en mélangeant bien, pour éviter les grumeaux.
– Ajuster la quantité de lait ou de farine pour que le mélange ait la consistance d’une pâte à gâteau ou d’une béchamel.
– Assaisonner avec la levure de bière, le sel et le poivre.
– Incorporer les légumes, puis verser le tout sur le fond de tarte.
– Saupoudrer de sésame et enfourner environ 1/2 heure.

Voici la photo version bento, pour les fans (attention les yeux, ça c’est du bento fait en 5 minutes ! Qui a dit « moche » ?! Au coin !!)

Chou-fleur cuit à la vapeur puis saupoudré de gomasio et de levure maltée, quiche aux poireaux, dés de pomme à la cannelle

Recette de muffins chocolat banane

Je crois avoir pris cette recette sur un site anglophone, mais je ne le retrouve plus… La base de cette recette est de remplacer les oeufs par de la banane. Comme la banane a un coût écologique important, je n’achète pas de bananes spécialement pour faire cette recette. Là j’ai utilisé une banane trop mûre que ma mère allait jeter… et ça s’est transformé en gâteaux trop bons :-). C’est -y pas beau la magie culinaire ?

Ingrédients pour 6 muffins
– 1 banane, si possible bien mûre pour pouvoir l’écraser facilement (environ 110 g de chair)
– 100 g de purée de pomme non sucrée OU 1 banane supplémentaire
– 80 g d’huile (j’utilise une huile d’olive douce, on ne sent pas du tout son goût dans le gâteau)
– 80 g de sucre complet ou 100 g de « miel végétal »
– 150 g de farine au choix (farine de blé T110, farine de riz complet, …)
– 1 sachet de poudre à lever OU 3 g de bicarbonate + 7 g  de jus de citron (je remplace toujours ainsi la poudre à lever, ça fait un pot de moins dans la cuisine)
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille
– 20 g de cacao amer
– De l’eau pour obtenir une texture de pâte à gâteau. La quantité dépend des farines utilisées : environ 200 g avec la farine T110, environ 100 g avec le mélange sans gluten.

Préparation
– Préchauffer le four à 180°C.
– Dans un saladier, écraser la banane. Y ajouter l’huile et la purée de pomme. Si la banane était difficile à écraser, homogénéiser le tout au mixeur plongeant.
– Ajouter la farine, le cacao, le sucre et le bicarbonate.
– Ajouter juste assez d’eau pour obtenir une texture de pâte à gâteau (comme ci-dessous) puis, au dernier moment,  incorporer le jus de citron.


– Verser rapidement dans 6 grands moules à muffins ou 12 petits.
– Enfourner 20 minutes environ (un cure-dent doit ressortir propre).

Frites de légumes racine (carotte, navet, pomme de terre) cuites au four avec de l’huile d’olive, boulettes de lentilles corail, muffins chocolat banane, quartiers d’orange (pour assimiler le fer des lentilles)

Bon appétit !

Remarque : si vous n’avez pas d’appétit, la quiche et les gâteaux se conservent 2 jours dans un torchon au frigo ou se congèlent très bien…

Recette de cuisine durable