Changement de rythme – Sushi sans poisson ni viande

26 Jan

Aujourd’hui j’ai pris une décision difficile : diminuer la fréquence de mes posts pour publier un article toutes les 2 semaines au lieu d’un article par semaine. Ça durera quelques semaines au moins, à cause d’une période de boulot intense, qui s’ajoute au thème des prochains articles.

Comme vous le savez, chacun de mes posts commence par un compte-rendu de lectures et se termine par une recette de cuisine. Eh bien le thème de mes lectures du moment est : pourquoi devenir végétarien ? Quelles sont les raisons qui peuvent nous faire choisir de devenir végétarien, ou rester omnivore ? Dans chacun de mes prochains articles je vais choisir une raison possible, récolter les données les plus récentes et objectives, et vous les résumer. Ensuite, à vous de voir si cette raison vous semble valable, en connaissance de cause.

Comme vous pouvez imaginer, chaque article va donc nécessiter beaucoup de recherches et de lectures, et c’est pour ça que je n’arrive pas à en publier un chaque dimanche. Le prochain article sera en ligne ce dimanche, et traitera de la raison écologique. En attendant, je vous livre en avant-première la partie « recette de cuisine » de l’article de dimanche… Aaah, vous êtes rassurés, hein, vous n’êtes pas venus pour rien😉. En plus je vous ai mis plein de photos !

Recette : sushi party !

Le poisson cru me manque… Mais il est hors de question que végétarisme rime avec sacrifice (d’ailleurs vous voyez vous-même que ces 2 mots ne riment pas ^^). Donc j’ai décidé de trouver une alternative à ce plat. Si comme moi vous aimez les sushi au saumon cru, non pas pour leur goût (le poisson n’en apporte pas spécialement) mais pour cette texture fondante et pas homogène puisqu’on sent comme des fibres moelleuses, alors cet article est pour vous ! Pour mimer cette texture de fibres, qui correspondent aux cellules musculaires, le mieux est de trouver un aliment aussi composé de cellules. Mais c’est le cas de tous les fruits et légumes ! Ah, ça devient intéressant. Et le fondant alors ? Pourquoi pas un légume mariné ? Comme cette courgette merveilleuse que j’ai mangé dans un steakhouse (un restaurant de viande) à New York il y a quelques semaines.

Sur la photo, vous voyez en bas de l’assiette les fameuses tranches de courgette fondante mais pas ramollo. Extra. Je ne regrette qu’une seule chose : ne pas avoir demandé comment elles avaient été préparées… Et c’est là que je demande votre aide : d’après vous, comment faire pour les cuisiner ? Une marinade avec de l’huile et du jus de citron ? Dans quelle proportion ? Puis une cuisson dans une poêle sur feu doux ou sur un grill à feu vif ? Je suis encore trop inexpérimentée pour pouvoir répondre à ces questions, alors j’espère que vous allez éclairer ma lanterne🙂.

En attendant d’essayer les sushis au Saint Graal à la courgette fondante, je vous propose d’essayer avec d’autres légumes. Par exemple le poivron, disponible tout mariné dans des bocaux. Et pour ceux qui ne sont pas gênés par une texture homogène et qui se fichent de ma quête de la courgette sacrée, vous trouverez ici 3 recettes de sushi très jolis et dont le goût doit être sympa.

Pour 18 sushi (2 personnes) :

Ingrédients pour la base des sushi
–  125g riz gluant
– 5 cuillères à soupe de vinaigre  peu aromatisé (traditionnellement du vinaigre de riz, ici du vinaigre de cidre)
– 2 cuillères à soupe de sucre (ici du sucre complet)
– 3/4 cuillère à café de sel
– wasabi, ou raifort (ici remplacé par du radis noir mixé avec un peu de poivre noir)
– sauce soja

Ingrédients pour la garniture
légumes marinés dans l’huile : poivron rouge, aubergine grillée, cœur d’artichaut, tomate séchée
légumes marinés dans du jus de citron : radis noir, mangue séchée et coriandre
légumes marinés dans du vinaigre (balsamique) : shiitaké et échalotes
légumes cuits : betterave
– omelette : traditionnellement avec de l’œuf, mais on peut aussi faire des tamagoyaki végétaliennes ! Ici (un livre de cuisine vegan que j’ai hésité à acheter) il y a une recette qui utilise du tofu. Et pour ceux qui en ont marre du soja, on peut faire une tamagoyaki vegan avec des pois-chiches.
– et quand les ingrédients seront disponiblestomate pelée (qui ressemble follement à du thon cru), courgette fondante, concombre mariné, poivron mariné.

De gauche à droite : radis noir, artichaut, tomate séchée, « omelette » avec du pavot, mangue, « omelette », aubergine grillée, betterave, shiitaké.

Et une photo de bento, pour les inconditionnels ^^.

Bento composé de sushi à l’omelette (avec de vrais oeufs), petites tomates, laitue, vinaigrette gélifiée à l’agar, fleur en framboise et flan de lait d’amande, petits sablés couverts de chocolat.

Préparation
– Rincer le riz 2 fois. La dernière eau de rinçage doit être assez limpide.
– Verser le riz et le bon volume d’eau dans une casserole avec couvercle.
– Porter à ébullition puis mélanger, et laisser cuire 12 minutes à feu doux sans soulever le couvercle.
– Éteindre le feu et laisser reposer 10 minutes, toujours à couvert.
– Pendant ce temps, mélanger le vinaigre, le sucre et le sel.
– Dans un saladier, mélanger délicatement cette sauce avec le riz cuit. Laisser refroidir.
– Pendant ce temps, préparer un grand bol d’eau.
– Quand le riz est tiède, se tremper les main dans l’eau, saisir une petite poignée de riz et l’écraser en fermant la main. Ca forme un petit boudin, il suffit d’égaliser ses contours pour obtenir la forme de sushi classique.
– Se remouiller les mains et mouler le sushi suivant. C’est pas hyper difficile vous voyez, mais, si vous avez un moule spécial, c’est sûr que ça va plus vite. Ou alors vous invitez vos copains et tout le monde se mouille les mains, c’est sympa aussi ^^. Une autre astuce : utiliser du film étirable.
– Sur chaque sushi, déposer un peu de wasabi ou de purée de radis noir.
– Recouvrir de garniture.
– Déguster avec de la sauce soja.

Vous voyez, les sushi végétariens c’est beaucoup plus simple que ceux au saumon cru, on ne risque même pas de se couper en tranchant le saumon ! En plus vous pouvez le préparer à l’avance et le laisser hors du frigo sans craindre une intoxication, donc libre à vous d’en faire plein pour des repas entre amis… La photo ci-dessous provient justement d’un repas très apprécié aussi par des non végétariens🙂.

Assortiments de bouchées faon sushi. Les cubes de riz ont été formées avec ce moule très pratique : http://farm4.static.flickr.com/3239/2870846140_785a03f9a1.jpg.

Et bien sûr, si vous trouvez que les sushi végétariens sont décidément trop faciles, vous pouvez aussi réaliser des makis végétariens. Le choix d’ingrédients est infini (vous pouvez réellement utiliser tous les aliments qui trainent dans votre cuisine) et il y a moyen de faire de jolies bouchées, voire de véritables œuvres d’art ! Edit : encore d’autres inspirations dans un article de Cléa.

Bon appétit et à dimanche !

Recette de cuisine durable

8 Réponses to “Changement de rythme – Sushi sans poisson ni viande”

  1. mook 28 janvier 2010 à 12:20 #

    vive les déclinaisons de sushi, ouiiii!
    très chouette bento, en tout cas!

    • vegebon 28 janvier 2010 à 14:40 #

      Merci🙂 !! Les déclinaisons les plus appréciées ont été celle à l’aubergine grillée (délicieuse même sans riz ^^) et celle au coeur d’artichaut (visuellement très joli).

  2. Julie 29 janvier 2010 à 17:14 #

    Tes sushis donnent très envie ! Dommage que tu n’aies pas pu les prendre de plus près. La décoration est très jolie… Il ne manque plus qu’à croquer dedans !

    • vegebon 30 janvier 2010 à 17:52 #

      Merci beaucoup !! J’ai pris des photos de près, mais je n’ai pas osé les poster, de peur que ça fasse trop de photos sur la page… Je vais essayer d’ajouter une galerie de photos à la fin de l’article (résultat non garanti, moi petit padawan du blog ^^).

  3. chloe 1 février 2010 à 17:16 #

    Tres jolies tes photos

    • vegebon 1 février 2010 à 20:32 #

      Merci ! Les photos de ton blog sont encore plus belles, elles font saliver !🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi devenir végétarien ? Raison 7 : l’empathie envers les humains « La cuisine végé c'est trop bon ! - 28 juin 2010

    […] râpé) – garniture au choix : avocat (morceaux décongelés), fromage végan, concombre, carotte, etc – sauce […]

  2. Repas végétariens de début octobre | Végébon - 18 octobre 2015

    […] le riz, alors pour le rendre plus attirant on en fait des cubes… Je vous ai déjà parlé ici du moule qui rend l’opération très […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :