Archive | S'organiser pour cuisiner végé sans effort RSS feed for this section

Manger végé au restaurant

6 juil

Bonjour !

Quand on est végé, à moins d’aller dans un restaurant végétarien, le choix du plat est souvent rapide : soit il y a un ou quelques plats possibles, soit il n’y en a pas du tout.

Comme j’ai eu l’occasion de manger assez souvent au resto en juin, voici un aperçu de ce que j’y ai mangé – sachant que ma politique est « végétalien à 99 % », ce qui me permet de tolérer les bouillons ayant contenu de la viande (comme dans les couscous aux légumes) ou du poisson (comme dans les restos japonais) ou les petites quantités de protéines animales (comme du beurre dans une purée ou une pâte à tarte).

.

Au resto italien

20140706-1

Penne alla norma servies sans parmesan. Restaurant Casa Nostra République (Paris)

.

Au bistrot haut de gamme

20140706-2

La carte comportait des plats végétariens : une pizza au fromage et plusieurs plats avec poisson ou fruit de mer… J’ai donc précisé que j’était végétarienne selon la définition européenne, c’est à dire sans poisson ni fruits de mer, et ai demandé s’il était possible d’avoir une assiette contenant les différents accompagnements de la carte. Comme il était tôt (juste avant midi), le chef a eu le temps de venir me poser des questions, et m’a concocté cette belle assiette de pommes de terre, poivrons, courgettes dans un délicieux bouillon épais, avec déco de germes de poireaux. Après l’avoir mangé et saucé avec le pain, je n’avais plus beaucoup d’appétit pour l’accompagnement d’effiloché de légumes (en haut à gauche sur la photo). Et j’étais assez calée pour sauter le dessert (il n’y en avait de toute manière pas de végétalien) et le remplacer par une infusion (il faisait très froid dehors). Restaurant Courtyard Marriott Paris Saint Denis

.

Au resto bobo/diététique

20140706-3

Dans la chaîne de restaurants Jour, on peut choisir une base de salade (ici « petite portion » de mâche) et autant d’accompagnements que l’on souhaite (ici fèves fraîches, pois chiche, maïs, tranches de radis, mini betterave, pommes) et la sauce qu’on veut. On paye la base de salade et chaque accompagnement et on obtient une salade 100 % personnalisée. Comme dessert, j’ai choisi un « shaker » rempli de fruits (ici melon, fraises, cerises). Restaurant Jour de Boulogne-Billancourt, repéré grâce à l’indispensable guide Restos veggie.

.

A un mariage

Si les mariés ne sont pas des proches, on n’a généralement pas l’occasion de les prévenir qu’on est végétariens, donc on vient avec de quoi grignoter et on aborde les serveurs avec un grand sourire en leur demandant de nous indiquer ce qui ne comporte ni viande ni fruits de mer. Si les mariés sont des proches, le traiteur nous apporte un menu spécial, qui peut être végétarien au sens américain (comme une soupe décorée de langoustes qui vont être rapidement échangées avec quelques accompagnements de nos voisins de tables, ravis). Et quand on a beaucoup de chance, le traiteur a été bien informé et on a un repas 100 % végé ET équilibré (merci Maman !).

En amuse bouche, il y avait un gaspacho de tomates. En entrée, le fois gras a été remplacé par une salade de pois chiche aux échalotes. Le reste de l’assiette (chutney, sel et réduction de sauce) était le même pour tous.

20140706-4

Le sorbet au citron était identique pour tous, la seule différence étant la présence ou non de limoncello pour ceux qui ne consomment pas d’alcool.

20140706-5

Pour le plat, la côte de boeuf a été remplacée par du quinoa rouge et blond, probablement cuit dans un bouillon avec des mini dés de carotte. Les haricots en persillade, la tomate à la provençale et la pomme de terre rôtie étaient identiques pour tout le monde.

20140706-6

Comme dessert, il y avait les traditionnels choux à la crème et nougatine, heureusement accompagnés de paniers de fruits frais découpés, qui ont fait le bonheur de tous les invités.

Le soir, il y avait un deuxième repas, au barbecue. Nous avons eu des courgettes, aubergines et des champignons, vraiment délicieux à manger ensemble. Et en dessert, une fontaine de chocolat avec mini brochettes de fruits frais ou de bonbons au aussi fait l’unanimité.

.

Dans un salon de thé japonais

Dans les restos de sushi, je commande une soupe miso, une salade de chou, des edemame et des maki végétariens (avec avocat, concombre, radis mariné, ou les versions résolument moderne comme les maki slim végétariens de Planet sushi). Dans les restos de râmen, je commande souvent un Mabodon au tofu. Dans les salons de thé japonais, c’est plus simple car les menus déjeuner se veulent légers donc ils peuvent être végétariens.

20140706-7

 Un menu léger de saison comprenant une salade verte avec vinaigrette sucrée salée, un thé vert, une soupe miso, un riz glutineux assaisonné et un assortiment d’accompagnements végétariens (dont deux petits morceaux d’omelette).

20140706-8

En dessert, un gâteau de saison avec un autre thé vert. Restaurant Toraya Paris

.

Dans un restaurant bio

Les restaurants bio se veulent alternatifs, donc ils pensent souvent aux public sans gluten ou végétarien.

20140706-9

Cocktail rafraichissant : sorbet à la châtaigne et jus de poire (ici jus de pomme).

20140706-10

Entrée : carpaccio de tomate coeur de boeuf, pamplemousse et olives de Nyons

20140706-11

Plat du jour : duo de polenta, légumes, sorte de samossa. Restaurant Toutes les couleurs (Lyon)

.

Dans le resto d’application d’une école hôtelière

Je n’aurais jamais osé y aller seule car je sais que les plats sont préparés par des élèves dans le cadre de leur cours donc je ne souhaite pas perturber leur organisation en demandant un plat spécial. Mais là j’étais invitée par le chef de travaux, donc j’étais prête à accepter la présence de la truite dans mon assiette, et même éventuellement à en manger une bouchée. Sauf que lui avait vu que l’équipe de cuisine du jour était très réactive et m’a donc fait demander un plat végétalien… j’en ai profité pour préciser que j’avais faim donc qu’il fallait des féculents dans l’assiette.

Entrée (végétalienne par chance et totalement délicieuse) : gaspacho de tomate, dés de concombre, tomate cerise rôtie, feuille de basilic frite

20140706-12

Plat : tian de courgattes, légumes tournés (carotte et autres légumes que je n’ai pas reconnus, oignon grelot), frites20140706-13

Restaurant d’application de l’EPMTTH

.

En résumé, on peut bien manger végé au resto au France, soit en repérant un resto veg-friendly, par exemple dans le guide Restos veggie ou sur un site internet (Resto végé, Végétannuaire ou autre), soit en osant accoster le serveur avec un grand sourire.

.

Bon dimanche !

Repas de début juin

16 juin

Bonjour !

Début juin c’est le tout début des légumes d’été, mais aussi le début des surveillances d’examen, ce qui signifie moins de bentô pour pouvoir partager le repas des collègues examinateurs… Mais même dans des restos standard il y a moyen de manger végé, en discutant gentiment et clairement avec le serveur, et bien sûr en remerciant ensuite pour l’écart réalisé au menu du jour.

.

Bentô orange par Doudou

20140615-1

  • Riz thai semi complet (à assaisonner de sauce soja, dans la mini bouteille du milieu)
  • Galette de soja au blé vert et noisettes
  • Restes de légumes de couscous
  • Carottes râpées, radis, vinaigrette en mini bouteille

.

Bentô saucisse par Doudou

20140615-2

  • Riz blond semi complet, mini saucisses végétales
  • Tranches de concombre, ricotte de tofu au basilic, tranches de pain, à assembler en tartines

 .

Repas dans un resto basque

20140615-3

 Vue la carte 100 % non végé, je passe au bar et demande avec un grand sourire s’il est possible de me faire une assiette avec différents accompagnements car je ne mange ni viande ni poisson si fruits de mer. Réponse affirmative, ouf ! En repassant près du bar, j’entends le servir demander à sa chef « je facture combien pour l’assiette de légumes ? ». Je réagis aussitôt en disant d’un ton rigolard : « Facturez-moi ce que vous voulez, mais ne me donnez pas que des légumes : j’ai faim, mettez-moi des frites ! ». J’ai attendu un peu plus que les autres convives, mais j’ai eu cette assiette personnalisée et bien rassasiante : frites, riz safrané, tagliatelle et mirepoix de légumes.

.

Repas dans un resto « grec »/halal

20140615-4

En général, dans ce type de restaurants, il est facile de manger un repas nutritif (rassasiant et équilibré), contenant assez souvent céréales, légumes cuits, légumes crus et légumineuses. Ici, boulgour, frites et ketchup, betterave cuite râpée, carottes râpées, chou blanc cru râpé, tranches de tomates, lamelles d’oignon cru, vinaigrette. Avec une sorte de pain en accompagnement.

Et voici la version à emporter :

20140615-5

.

Spaghetti aux courgettes

20140615-6

Fines tranches de courgettes légèrement poêlées dans de l’huile d’olive, avec de petits dés d’ail confit.

.

Couscous aux petits pois frais, courgettes

20140615-7

  • Restes de graine du couscous des voisins, réchauffé avec un reste de petits pois du Béluga
  • Epaisses tranches de courgette légèrement poêlées puis mijotées à couvert

.

Risotto aux petits pois, courgettes et asperges

20140615-8

Une recette de Doudou. Le produit laitier habituellement ajouté en fin de cuisson pour rendre l’ensemble crémeux est remplacé par un mélange de purée d’amande blanche, d’un peu de purée de sésame (tahin) et d’un peu d’eau.

.

Riz sauté aux légumes, tofu à l’aubergine

20140615-9

Des plats achetés à emporter dans un petit restaurant chinois du 11ème arrondissement de Paris, Le grand bol. J’ai précisé que je souhaitais que le riz sauté soit végétarien, sans viande ni fruits de mer.

 

.

Gnocchi au pesto vert

20140615-10Gnocchi maison servis avec un pesto également fait maison, composé de basilic frais, ail, huile d’olive, tomate fraîche, sel, poivre.

.

Bonne semaine !

Recettes de cuisine durable

WebRep
currentVote
noRating
noWeight

Repas végétariens de mars

30 mar

Bonjour !

A fond dans les préparations de la journée Saveurs durables, je trouve malgré tout le temps de manger… surtout parce que Doudou a pris la gestion de la cuisine ! Voici quelques bons petits plats qu’il nous a concocté.

.

Superposition de restes

20140330-1

  • Mâche
  • Falafels du commerce
  • Riz thai semi-complet, dés de carotte, huile de chanvre, graines de courge

.

Pois chiche & épinards

20140330-2

  • Ragoût de pois chiche, épinards, oignons et épices indiennes
  • Riz thai semi complet

.

Ragoût de pomme de terre aux petits pois

20140330-3Un plat de Doudou qui est un de mes plats préférés : pommes de terre, petits pois (surgelés ou frais, je n’aime pas ceux en conserve), coulis de tomate, ail, tofu fumé (aux graines de tournesol). C’est aussi un des plats préférés du Béluga :

20140330-4

.

Parmentier de lentilles

20140330-6

Une super recette de Sarah, que je cuisinerai pour un des ateliers de la journée Saveurs durables 2014. Vous avez vu le super programme de la journée ?

 

.

Je me suis aussi régalée d’un merveilleux buffet végétalien, dont la photo ci-dessous ne montre qu’un minuscule aperçu :

20140330-5

.

Bon dimanche !

Recettes de cuisine durable

Bentô végétariens de début mars

23 mar

Bonjour !

Les inscriptions aux ateliers de la journée Saveurs durables 2014 sont ouvertes ici. Cette année encore, ils sont gratuits et ouverts à tous, et au programme figurent aussi des conférences et une projection du film sur la finale du concours, cette année destiné aux apprentis en bac pro cuisine. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer à Paris ce jour-là, nos 3 ebooks de recettes sont téléchargeables gratuitement. Si vous trouvez que cette initiative est chouette, merci de nous aider en faisant un don ou en nous donnant un coup de main le jour J !

.

Bentô Entre hiver et printemps

20140323-1

  • Soupe
  • Légumes de couscous d’hiver (carottes, pois chiche, chou, coeur d’artichaut en conserve, navet)
  • Riz safrané pour accompagner le couscous (on n’avait plus de semoule de blé), déco en carotte et petits pois
  • Radis

.

Bentô Appel du printemps

20140323-2

  • Soupe de légumes (restes de légumes et de bouillon du couscous, mixés)
  • Reste de riz safrané, déco en radis
  • Tofu fumé au sésame
  • Mon dessert de bentô d’hiver favori : un lit de petits flocons d’avoine, du pamplemousse (son jus est absorbé par les flocons), dés de poire, dés de pruneau

.

Bentô Rose et jaune

20140323-3

  • Betteraves cuites, vinaigre de cidre, tamari, huile (ici huile de lin, pour l’apport en omega 3), graines de courge
  • Megadara
  • Radis
  • Tranches de pomme

.

Bentô Restes du Béluga

20140323-4

  • Riz, petits pois, carottes, dés de tofu fumé
  • Miettes de super gâteau au chocolat
  • Tranches de pomme
  • Pruneaux

Bref, que des aliments aimés par le Béluga, mais en portion d’adulte !

.

Bentô Fond de frigo

20140323-5

  • Salade de riz improvisée : reste de riz, reste de lentilles vertes, vinaigrette, radis
  • Ragoût de pommes de terre aux lentilles vertes
  • Reste de spaghetti en sauce blanche (ça aurait pu être des spaghetti au chou fleur) surmontés de chapelure

.

Comme vous l’avez sans doute compris, j’aime manger, manger des bonnes choses, et avoir l’estomac bien plein. Alors les bentô que je vous montre sont généralement accompagnés d’aliments complémentaires : du pain, une pomme, du chocolat, de la compote, de la soupe. Ainsi, voici la version complète du bentô ci-dessous : j’y ai ajouté ma salade de betterave favorite, des biscuits (merci Christel !) et de la compote.

20140323-6

Bon dimanche !

Recettes de cuisine durable

Bentô végétariens de fin février

23 fév

Bonjour !

Voici un aperçu de mes bentô de fin février.

Pour rester dans le domaine alimentaire, vous avez probablement entendu parler du projet de « ferme des 1000 vaches » : je le trouve très bien mis en perspective dans cet article à ne pas rater (il est issu du blog De chair et de lait, qui offre notamment des pépites originales issues de professionnels du monde de l’élevage).

.

Bentô Tomates d’hiver

20140223-1

  • Soupe à la tomate (en brick)
  • Mâche
  • Pruneaux, tranches de pomme
  • Pâte avec sauce tomate maison

.

Bentô Guest

20140223-2

  • Fritata/chausson aux légumes cuisiné par un collègue (merci Mohamed !)
  • Riz, graines de sésame, sauce soja
  • Tranches de pomme, pruneaux
  • Mâche, vinaigrette

.

Bentô Franco-japonais

20140223-3

  • Riz, graines de sésame, pruneau (hé non, ce n’est pas  une prune umebosis)
  • Tofu à l’ail des ours (décongelé)
  • Salade vinaigrette
  • Tranches de pomme

.

Bentô Ragout20140223-4

  • Betterave, vinaigrette, graines de courge
  • Ragout de pomme de terre aux petits pois, lentilles du Puy
  • Mâche
  • Crêpe farcie de petits dés de fruits (pomme, kiwi)

.

Bentô Pot au feu20140223-5

  • Reste bouillon de pot au feu
  • Reste de pot au feu (pommes de terre, poireau, navet, seitan)
  • Reste de gâteau au chocolat et noix de coco
  • Mandarine, pruneau, pomme

.

Et voici une belle assiette de mezzes dégustée au (bobo) restaurant Soya :

20140223-6

.

Et pour les fans (Jung et Yann, on a reçu votre jolie carte, merci !), des nouvelles de la pouponnière : le Béluga est en pleine forme.

20140223-8

Voici ses premiers mots au réveil il y a deux jours : « Béluga manger tout à l’heure (les) gnocchi (de) Mamie No ». 22 mois et déjà obsédé par la bouffe, on se demande de qui il tient…

20140223-7

.

Bon dimanche !

Recettes de cuisine durable

Pot au feu végétal

16 fév

Bonjour !

Du gras, du sel, de l’umami… et c’est parti pour un super pot au feu sans viande ! Une recette réalisée en binôme avec Doudou, le pro des plats mijotés. Je me suis simplement occupée de faire le seitan.

20140216-1

.

Ingrédients pour 4-5 personnes
– 3 grosses carottes
– 3 pommes de terre à chair ferme
– 3 poireaux
– 2 petits navets
– 2 oignons
– 2 gousses d’ail
– 135 ml (150 g) d’huile d’olive
– 3-4 L d’eau
– 1 cuillère à soupe de miso noir
– 1 grosse cuillère à soupe de levure de bière maltée
– Seitan : 250 g de haricots noirs (ou de lentilles du Puy) cuits et égouttés, 30 g d’eau, 1 cuillère à soupe de miso noir, 3 cuillères à soupe de levure de bière maltée, 2 gousses d’ail, beaucoup de poivre moulu, 1/2 cuillère à café de sel fin, 200 g de gluten en poudre, 100 g d’huile d’olive
– 1 bouquet garni (1 cuillère à soupe de thym séché ou d’herbes de Provence, 3 feuilles de laurier)
– 3 clous de girofle
– 12 grains de poivre noir
– 2 cuillères à café de gros sel

20140216-2

Préparation
– Dans un bol, délayer 1 cuillère à soupe de miso dans un peu d’eau.
– Éplucher les carottes, les pommes de terre, les navets, les oignons, l’ail.
– Piquer les clous de girofle dans les oignons. Couper les plus gros légumes en très gros morceaux.
– Couper les poireaux en 2 dans la longueur et les nouer ensemble en un fagot avec de la ficelle de cuisine.
– Dans la cocotte (de contenance 6 L ou plus), faire blondir l’ail et l’oignon dans un peu de l’huile.
– Ajouter le reste des légumes, les aromates, le miso délayé dans l’eau ainsi que le reste de l’eau (ma cocotte de 6 L est remplie quasiment à ras bord).
– Faire cuire pendant environ 3 heures, à couvert.
– Mixer les haricots (ou les lentilles) avec l’eau et les aromates du seitan (miso, levure de bière, ail, poivre et sel). On doit obtenir une purée à la texture très lisse et au goût concentré.
– Dans un bol, mélanger le gluten et l’huile jusqu’à obtenir un mélange homogène.
– Incorporer le mélange de gluten à la purée de haricots aromatisée, en pétrissant à la main pendant environ une minute, jusqu’à obtenir une boule de pâte qui se tient bien.
– Séparer en 2 ou 3 boules et les emballer dans une papillote de gaze très lâche (où il reste assez de volume pour que le seitan deviennent 1/4 plus gros) – on peut aussi les mettre dans un sac à lait végétal ou encore les faire cuire sans papillotte, à part, à la vapeur.
– Retirer de la cocotte les légumes qui sont déjà cuits (poireaux, petits navets) et les remplacer par le seitan (en papillotte ou déjà cuit à la vapeur).
– Couper le feu, retirer les légumes et le seitan et passer le bouillon à la passoire fine. Jeter le résidu qui reste dans la passoire. Sortir le seitan de son emballage de gaze.
– Servir le bouillon puis les légumes et le seitan, en accompagnant de moutarde et de bon pain.

.

Remarques

  • Comme tout pot au feu, on peut personnaliser le goût de ce plat en ajoutant du gingembre, des herbes fraîches, d’autres légumes, de l’huile de sésame grillé – à ajouter soit dans le bouillon, soit dans le seitan, c’est ça la magie de fabriquer sa « viande » sur mesure !
  • Avant de servir le bouillon, on peut y faire cuire de petits pâtes (plombs, vermicelles ou petites étoiles).

20140216-3

  • Je ne suis pas allée jusqu’à faire une fausse viande qui s’effiloche. Mais si je devais le faire, je tenterais ceci : faire des spaghetti de seitan en le passant dans un hachoir à viande, les couper à une longueur d’environ 7 cm puis ranger les spaghetti côté à côte dans la papillote jusqu’à obtenir un cube de 7 cm de côté, fermer la papillote sans serrer et faire cuire comme indiqué dans la recette.

.

Le reste du pot au feu peut aussi être emporté pour le déjeuner :

20140216-4

  • Bouillon de pot au feu
  • Poireau, seitan, carotte, navet et pomme de terre de pot au feu
  • Quartiers de mandarine, tranches de pomme, parts de gâteau au chocolat et noix de coco
  • Gourde de compote de pomme à la vanille

20140216-5

  • Soupe de légumes industrielle
  • Pain aux céréales (décongelé)
  • Reste de seitan, carotte, navet et pomme de terre de pot au feu

.

Bon dimanche !

Recette de cuisine durable

Bentô de début février

9 fév

Bonjour !

Encore un article plein de bentô réalisés vite fait. Comme je n’ai pas mis de crêpes dans mes bentô cette année (je les ai toutes englouties avant), je vous ai ajouté 2 bentô tirés des archives non publiées.

Les vacances approchent, j’espère pouvoir enfin me reposer un peu et, peut-être, prendre le temps de vous écrire des articles plus fouillés. En attendant, je vous souhaite un très bon week-end.

.

Bentô doré

20140209-1

  • Mégadara
  • Quiche à la fondue de poireaux et aux pistaches
  • Compote et pain (j’aime manger les deux ensemble)

a

Bentô vert de gris

20140209-2

.

Bentô de voyage

20140209-3

  • Brocolis en vinaigrette
  • Salade de quinoa et lentilles
  • Crème dessert au chocolat et clémentine (non photographiés)

.

Bentô rapido

20140209-4

  • Quinoa cuit dans un bouillon de légumes et parsemé de graines de courges
  • Fausse viande de boeuf
  • Fondue de poireaux
  • Clémentine et pomme

.

Bentô crêpe fait en 2010 (1)

20140209-6

  • Crêpe fourrée à je ne sais plus quoi
  • Houmos, bâtonnets de carotte et de céleri branche

.

Bentô crêpes fait en 2010 (2)

20140209-7

  • Quartier de pomme coupé en tranches
  • Salade de betteraves au gomasio
  • Crêpe fourrée puis découpée en rouleaux (le tout à froid)

.

Pour finir sur une note sucrée, on m’a offert à Noël des petits sachets de Bio flans. Avec celui au cacao, un peu de sucre et du lait d’avoine, j’ai retrouvé le plaisir des Dany chocolat que je mangeais il y a longtemps, en creusant le centre à la cuillère, petit à petit, pour retarder le plus possible l’inévitable écroulement… L’avantage de ces flans est double :

  • il ne sont pas sucrés, ce qui laisse le choix complet de l’édulcorant,
  • ils contiennent un mélange d’agar et de carraghénane, ce qui leur permet de gélifier tous les laits végétaux et d’obtenir un gel souple semblable à celui qu’on obtiendrait avec de la gélatine. D’ailleurs, Natali propose également une préparation pour Panna cotta (avec sucre) que je n’ai pas testée.

20140209-8

Bon dimanche !

Recettes de cuisine durable

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 551 autres abonnés