Archive | juin, 2011

Glace au chocolat simplissime

26 juin

Bonjour !

Je suis en Espagne pour quelques jours suite à un super congrès… donc je n’ai pas pu préparer de recette à vous mettre sous la dent. Mais je vous propose cette idée : faire des glaces ! (à Barcelone, il fait chaud, j’espère que chez vous aussi…)

On a déjà vu une recette de glace à la vanille sans œufs, sans lait, sans soja. Bien sûr, on pourrait la transformer en glace au chocolat en ajoutant du cacao en poudre… Mais que faire si vous n’avez pas de cacao en poudre et que vous possédez du chocolat ?

Le chocolat étant naturellement riche en matières grasses (le beurre de cacao), il suffit d’y ajouter un peau d’eau et de sucre pour le transformer en glace délicieuse. Trop facile et trop bon ! C’est sans doute la recette du sorbet au chocolat de Berthillon, un délice rare et cher… Et pour ceux qui préfèrent une glace très crémeuse, continuez plus bas…

Et pour ceux qui veulent d’autres parfums de glace, je vous recommande ce super article, qui explique comment faire des glaces et sorbets très simplement (et sans cuisson ni crème, ni œufs).

a

Recette de sorbet au chocolat

Voici un mélange de recettes existant sur la toile (celle de En cuisine c’est tout, celle de Beau à la louche, celle de Lucie cuisine, celle d’Absolutely Green). Je n’ai pas pu tester cette recette pour vous, ce sera fait dès mon retour en France… en attendant je veux bien parier des muffins qu’elle est très bonne !

Edit du 30/06/2011 : Testé et approuvé, la glace a la texture d’un sorbet au chocolat, trop bon ! Pour ceux qui veulent une glace très crémeuse, par contre il vaut mieux utiliser la recette de glace à la vanille (super crémeuse) et y ajouter du cacao en poudre.

Ingrédients pour 6 personnes
– 200 g de chocolat noir
– 100 g de sucre
– 500 ml d’eau
– Facultatif, selon votre goût : du cacao en poudre (si vous utilisez du chocolat pâtissier) et/ou plus de sucre (si vous utilisez du chocolat très noir)

Préparation
– Faire bouillir l’eau. La verser dans un plat allant au congélateur. Ajouter le sucre, bien mélanger puis ajouter le chocolat coupé en morceaux et mélanger encore.
– Laisser un peu refroidir puis placer au congélateur.
– Brasser le mélange au bout de 40 minutes, puis remettre au congélateur.
– Recommencer 2 fois (jusqu’à ce que la glace soit prise partout).
– Sortir du congélateur 30 minutes avant de déguster.
– Former des boules avec une cuillère chaude (trempée dans de l’eau bouillante).

a

Recette de glace crémeuse au chocolat

Pour une glace crémeuse, l’idéal est d’utiliser du tofu soyeux : son goût est indétectable, exactement comme la crème mousseuse chocolat-tofu soyeux (qui est validée par tous, même mon beau-père !). Pour la version crème, j’utilise 100 g de chocolat pour 300g de tofu soyeux. Pour la version glace, je double le chocolat parce que j’aime les glaces très chocolatées.

Pour ceux qui évitent le soja, même sous ses formes digestes comme le tofu, le tempeh et le miso, il suffit de le remplacer par de la purée de fruits, comme décrit plus bas. J’ai testé et approuvé pour vous la version 200 g de chocolat + 200 g de purée de pomme, maintenant il faut absolument que je tente la version cacao/purée de framboises….

Une glace crémeuse au chocolat... délicieuse et super facile à faire !

Ingrédients pour 6 personnes
– 400 g de tofu soyeux
– 200 à 300 g de chocolat

Préparation
– Faire fondre le chocolat.
– Mixer le tofu puis le mélanger avec le chocolat fondu.
– Verser dans des moules à esquimaux et placer au congélateur.

Remarques

  • Version sans soja : Je vous recommande d’utiliser la recette de mousse au chocolat la plus rapide du monde, c’est à dire un mélange de 200 g de chocolat, 200 g de purée de pomme (sans sucre ajouté) et un chouia de poudre à lever. Faites fondre le chocolat, mélangez le tout et congelez. Le résultat est fort en chocolat, donc on doit pouvoir diminuer sa quantité mais je n’ai pas essayé.
  • Variante sans matière grasse : D’après la recette de Chocolate-covered Katie, il suffit de mélanger du cacao en poudre avec de la purée de fruits : pomme pour un goût neutre, framboises (pour une glace chocolat-framboise), etc puis de sucrer au goût et de congeler. Mmmh, il faut que j’essaye ça très vite ! Peut-être avec un petit peu de purée d’amande blanche pour un résultat encore meilleur ?
  • Variante de goût : En choisissant du sucre complet, votre glace ara une note légèrement épicée. Vous pouvez aussi ajouter de la cannelle en poudre ou une goutte d’huile essentielle de menthe dans le mélange un peu refroidi. Et pour ajouter des pépites de chocolat, il suffit de les incorporer pendant un brassage de la glace.

a

A Barcelone, pour se rafraichir en été, il y a bien meilleur (et plus éthique) que les glaces au chocolat : l’orxata, un "lait" de souchet, sucré et parfois additionné d’un peu de cannelle et de zeste de citron. Un vrai délice !! ( et traditionnel et végétalien, oui oui)

Bon dimanche !

Recettes de cuisine durable

Bento végétariens de mi juin

19 juin

Bonjour !

Le boulot et l’organisation du concours de cuisine durable occupant toujours mes journées et mes nuits, les bentô sont encore préparés le plus vite possible… Il n’y a donc pas de fioritures, j’espère que vous serez indulgents !

A propos du concours, s’il vous parait utile, je sollicite votre aide : pourriez-vous imprimer quelques affichettes du concours et les déposer dans votre magasin bio ? En général, les gérants acceptent volontiers de relayer cette information qui concerne l’alimentation bio, et ce geste simple aiderait énormément à faire connaître le concours. Pour le moment nous avons reçu très peu de participations et il reste moins d’un mois pour les envoyer… D’avance, merci à tous !!

a

Bento printanier express

  • Tranches de pain complet (décongelées)
  • Bâtonnets de carotte
  • Tartinade de haricots blancs : haricots blancs, jus de citron, ail, sel, graines de sésame
  • Bâtonnets de céleri branche
  • Cerises

a

Bento Zanimaux

  • Spaghetti de concombre assaisonnés d’un peu de sauce soja, de jus de citron et d’huile de sésame grillé
  • Riz : d’habitude les restes de riz nature finissent en "riz au lait", il suffit d’un peu de purée d’amande, de sucre vanillé et d’eau pour cette transformation express ! Mais là il en restait vraiment trop peu…
  • Tranches d’orange
  • Salade de lentilles vertes : émincer des oignons ou des échalotes et les faire reposer au moins 15 minutes (ou toute ne nuit) dans une vinaigrette contenant beaucoup de vinaigre, puis mélanger avec les lentilles vertes cuites et égouttées. C’est délicieux comme ça mais pour changer on peut ajouter des morceaux d’olives noires et du quinoa – c’est une recette de ma super belle-mère :) !

a

Bento Super express

  • Carotte, navet et pomme coupés en petits morceaux et assaisonnés de sésame et jus de citron
  • Salade de lentilles vertes Super express : Mélanger des lentilles vertes cuites, des paillettes d’oignon séché, du vinaigre, du sel, du poivre et un peu d’huile de colza.
  • Tranches de banane : Elles sont serrées les unes contre les autres et contre le couvercle de la boîte bento, donc il n’y a pas besoin de les tremper dans un mélange de jus de citron et d’eau.

a

Bento Mmmh chou rave !

  • Salade de chou-rave à la japonaise : Inspirée de la recette de Scally, il suffit de retirer la peau dure du chou-rave cru, de le râper et d’ajouter un peu de vinaigre (ou jus de citron), de sauce soja, de graines de sésame et, si vous le souhaitez, un peu de sucre. Et voici comment je "râpe" le chou-rave :

  • Bâtonnets de carotte
  • Écrasée de haricots blancs, juste relevée par un peu de sel et de jus de citron. Vous allez croire que je me dope au jus de citron… c’est juste bien pratique pour assaisonner sans trop saler, comme expliqué dans le livre J’arrête de saler !. Et pour le côté pratique, le jus de citron pressé à la maison ou acheté en bouteille se conserve sans problème au mins 1 semaine au frigo.
  • Dés de mangue


Bon dimanche !

Recettes de cuisine durable

Pâtes maison : trop facile !

12 juin

Bonjour !

Dans ma famille, le repas du dimanche midi est traditionnellement organisé autour d’un poulet rôti. Ce plat combine plusieurs avantages : réalisation facile mais trop longue pour un soir de semaine, goût apprécié par la plupart des gens, quantités adaptées pour une grande tablée. Depuis quelques temps, le poulet du dimanche ne me fait plus du tout envie, mais pas question de laisser tomber le repas fédérateur du dimanche !

D’autres plats ont les mêmes avantages que le poulet rôti, notamment les pâtes fraîches, avec en plus un coût plus faible, la possibilité de varier largement les sauces et (ce que j’adore) l’occasion de les préparer à plusieurs en papotant.

Les spécialistes de la cuisine italienne disent qu’à chaque sauce correspond une forme de pâte. La composition aussi peut varier : traditionnellement composées de semoule de blé dur, eau et sel, on peut y ajouter de la farine de blé tendre, des œufs ou des ingrédients aromatiques. J’en profite pour avouer une chose à des amis très chers qui me lisent peut-être : vous avez goûté cette recette de pâtes fraîches (variante : de gâteau) chez nous et l’avez aimée. Inspirés, vous avez appris seuls à faire des pâtes fraîches, avec une recette aux œufs. En discutant, nous vous expliquons la facilité de la recette sans œufs et… vous refusez de la tester. D’un ton définitif. Sans explication. Pourquoi ?! Les carottes râpées-vinaigrette et les frites, c’est végétalien et ça ne vous engage en rien à arrêter de manger vos steaks ou votre foie gras ! Je vous adore les gars, mais les bras m’en tombent.

a

Recette des pâtes fraîches

Une recette du placard, très économique… et tellement simple et rapide qu’elle peut être faite un soir de semaine, s’il n’y a pas trop de monde à dîner.

Ingrédients pour 4 personnes (affamées)
– 600 g de farines, par exemple : 400 g de farine de blé + 200 g de semoule fine de blé dur
– 3 pincées de sel
– Environ 150 g d’eau

Préparation
– Dans un saladier, mélanger la farine, le sel et l’eau. La pâte obtenue ne doit pas du tout coller. Sinon, ajouter de la farine ou de la semoule fine.
– Pétrir la pâte pour obtenir une boule homogène.
– Laisser reposer un peu (30 minutes ou plus) sous un torchon humide.


– Avec une machine à pâte (laminoir) : séparer la pâte en 6 boules et les étaler grossièrement à la main. Passer chaque morceau dans la machine à pâtes au réglage 1, puis au réglage 4, puis au réglage 7. Enfin, passer dans le rouleau "tagliatelle". Sans machine à pâtes : étaler très finement au rouleau (pour avoir une épaisseur de moins de 5 mm). Découper des bandes à la roulette ou au couteau (autre solution : rouler la pâte pour former un tube, y découper des tranches de la largeur d’une tagliatelle puis dérouler).


– Déposer les pâtes sur un torchon, sans les superposer (sinon elles vont s’agglomérer). Elles peuvent attendre plusieurs heures, voire toute une nuit.
– Faire cuire les pâtes dans une casserole d’eau bouillante bien salée (connaissez-vous ces astuces de cuisson des pâtes ?). Pour ne pas que les pâtes collent entre elles, il faut avoir un grand volume d’eau et remuer dès le début de la cuisson.

Remarques

  • Version riche en protéines : Utilisez 300 g de farine de blé tendre et 300 g de farine de pois-chiches. Les pâtes obtenues auront une belle couleur blonde et un petit goût de pois-chiche – ce goût est caché avec les sauces fortes en goût, comme le chouette pesto Terrasana (notre pesto préféré, encore meilleur que ceux au parmesan).
  • Version sans gluten : J’ai testé le mélange de Makanai, des mélanges de farine de maïs, sarrasin, pois-chiches, fécule… sans résultat 100 % satisfaisant. Le mélange le plus correct est moitié farine de sarrasin et moitié farine de pois-chiche. La texture n’est pas trop friable (je recommande quand même de l’étaler sur un tapis en silicone et de découper des pâtes plutôt courtes), la couleur est beige-grise et le goût un poil rustique. A noter, je n’ai pas tenté l’ajout de graines de lin ni de dérivés de soja ni de farine d’avoine. Edit du 13/06/2011 : Cette recette semble donner une texture impeccable avec de la gomme xanthane, de la farine de tapioca et de la farine de sorgho. Edit du 08/01/2012 : Cette recette de Garance utilise de la farine de riz et de la fécule et semble donner une texture excellente.

Les photos 11 et 12 montrent ce que ‘ai fait des essais de pâtes ratées (trop friables). Les morceaux passés au four deviennent des crackers (si la pâte était assaisonnée) ou un mélange croustillant à saupoudrer sur les gratins de légumes.

  • Les pâtes aux œufs sont plus coûteuses, ne peuvent être conservées toute une nuit hors du frigo, et les puristes considèrent qu’elles ne peuvent pas être servies avec certaines sauces (par exemple les poissons). Ceci dit, si vous souhaitez vraiment avoir des pâtes "façon pâtes fraîches aux œufs", il suffit de remplacer l’œuf par des graines de lin moulues et du lait de soja, comme dans cette recette en anglais.

a

Avec les pâtes fraîches en forme de tagliatelle, les sauces les plus adaptées sont du type bolognese : épaisses ou avec des morceaux, par exemple une sauce tomate maison avec des morceaux d’aubergine grillée… Mais ce sera pour un prochain billet !

Bon dimanche !

Recette de cuisine durable

Bentô végétariens de début juin

5 juin

Bonjour !

Avant de commencer, j’adresse un immense MERCI à toutes celles et ceux qui ont relayé la création du concours de cuisine éthique & écologique, qui ont fait part de leur envie de participer et qui m’apportent leur aide pour construire cet évènement.

Grâce à vos candidatures, on peut réunir une liste de recettes inspirantes et disponibles gratuitement. Et si ça vous tente, avec vos dons, on peut transformer la finale du concours en une journée ludique, où tout le monde pourra participer à des animations, conférences et ateliers sur l’alimentation durable et la cuisine végétale ! Toutes les infos pour soutenir le concours sont ici.

a

Revenons au sujet du billet. Voici des bentô recyclant sans complexe tous les restes de plats : farce pour rouleaux de printemps transformée en bo bun approximatif, légumineuses de la semaine enrobées d’une sauce crémeuse qui est en fait la tartinade de légumineuses de la semaine précédente… Tout est possible et en plus c’est bon !

a

Bento Acidulé

  • Salade de lentilles et semoule : Vous l’avez deviné, il s’agit d’un recyclage de semoule ^^. Avec des lentilles et une vinaigrette ça passe bien. Surtout avec les petites fleurs de carotte, réalisées en 1 minute avec un emporte-pièce et 3 fines tranches de carotte !
  • Tranches d’orange
  • Salade de courgette au jus de citron et noisette. L’ensemble du bentô a été réalisé en moins de 10 minutes et sans faire appel au congélateur héhé.

a

Bento Vite vite

  • Salade de fèves assaisonnées de quelques gouttes de jus de citron (et rien de plus, pour apprécier la saveur des fèves fraîches décortiquées avec peine amour puis congelées)
  • Salade de concombre : concombre, sauce soja, huile de sésame grillée et noisettes
  • Sala de de pois-chiches express : pois-chiche, oignon séché, vinaigre balsamique, huile d’olive, sel, cumin
  • Salade d’orange à la menthe et extrait de fleur d’oranger, pour faire voyager les papilles

a

Bento Recyclage de légumineuses

  • Salade de navet cru, orange, sésame et jus de citron : c’est frais et le navet cru est apprécié même par ceux qui le détestent cuit. Le navet chez moi, on le mange donc cru, en salade ou en bâtonnets trempés dans une tartinade… et plus personne ne se plaint d’en voir dans le panier hebdomadaire ^^.
  • Tranches de tomate mangées toutes nues !
  • Salade de pois-chiche, ail confit et sauce crémeuse : Les pois-chiches sont les légumineuses de la semaine à venir, les haricots noirs celles de la semaine passée. Ces derniers ont fini en tartinade, terminée ci comme sauce salade. L’ai confit est de l’ail frais rôti au four avec un peu d’huile d’olive (et ça se mange très bien écrasé sur une tartine de pain grillé).
  • Pamplemousse et flocons d’avoine : C’est définitivement une recette que j’aime, les flocons d’avoine absorbent le jus de pamplemousse et apportent beaucoup de douceur, ce qui rend l’ajout de sucre nécessaire seulement pour les becs sucrés.

s

Bento Faux bo bun

  • Reste de farce pour rouleau de printemps : Voilà ce qui arrive quand on a plus de farce que de galettes de riz ! Ici on trouve des germes de haricot mungo (hé oui, il me reste encore des graines), des spaghetti de sarrasin, des pistaches et des spaghetti de courgette, le tout assaisonné de feuilles de menthe, de jus de citron, de sauce soja et d’une goutte d’huile de sésame grillée.
  • Tartinade de haricots noirs et tranches de pain complet (décongelées)
  • Tranches d’orange

Voilà des bentô pas forcément sexy mais qui sont nourrissants, bons et surtout… prêts en moins de 10 minutes !

Bon dimanche !

Recettes de cuisine durable

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 511 autres abonnés